179
Commentaires

Philippe Verdier, chef du service météo : un climato-sceptique à France TV ?

Mais qui est Philippe Verdier, qui publiait jeudi 1er octobre un livre sur la "religion" du climat et contre le "discours alarmiste" sur le réchauffement climatique et les "incertitudes" qui l'entourent, à deux mois de la Conférence climat de Paris (Cop21) ? Son visage vous est sûrement familier : il s'agit du chef du service météo de France Télévision (et présentateur sur France 2) en personne. Un livre, édité chez Ring, sulfureuse maison d'édition proche de l'extrême-droite, et précédé par un discours promotionnel climato-sceptique. Des qualificatifs que l'intéressé réfute... mais dont il peine à se démarquer tant son (double) discours, sur la responsabilité humaine dans le réchauffement, est confus.

Derniers commentaires

Je crois me rappeler avoir vu, dans un documentaire de Pierre Carles, Bourdieu expliquer qu'il n'avait pas été content de l'émission d'arrêt sur images à laquelle il avait participé et mettre comme condition à sa participation à une nouvelle émission le fait qu'il soit tout seul, sans contradicteur. Si je me souviens bien DS refusait d'accepter cette condition en lui opposant le principe sacré de la contradiction.

Je crois que cette émission d'hier avec Edouard Louis (fils spirituel de Bourdieu) est la victoire posthume de Bourdieu sur DS qui a finalement renoncé à toute contradiction pour laisser les propos les plus prétentieux et suffisants et injurieux être énoncés comme des évidences...
Bha philippe verdier sera evincé de toute façon pour malpensance c'est ça la liberté d'expression, après son livre est peut être nul , truffé d'erreur peu importe tant que ce n'est pas de la diffamation il a le droit de s'exprimer enfin pour moi en tout cas, après on a pas tous la même notion de la liberté d'expression ^^
https://www.change.org/p/remy-pfimlin-pr%C3%A9sident-de-france-t%C3%A9l%C3%A9visions-pour-que-philippe-verdier-soit-confirm%C3%A9-dans-son-emploi-%C3%A0-france-t%C3%A9l%C3%A9visions

Adressée à Delphine Ernotte, président de France Télévisions.

Pour que Philippe Verdier soit confirmé dans son emploi à France Télévisions

Collectif des climato-réalistes

Philippe Verdier, journaliste responsable du service météorologique de France Télévisions, est menacé dans son emploi et sa carrière pour avoir publié un livre critique sur la question du climat. Bien que se défendant de tout climatoscepticisme, il pointe dans son ouvrage de nombreux errements dans les politiques menées et le fonctionnement d’institutions telles que le GIEC, devenu l’instrument d'une lutte idéologique parfaitement étrangère à la science.

L’origine de son livre n’est autre qu’une tentative récente et explicite de mise au pas de la presse météorologique française faite par Laurent Fabius. Ce dernier, ministre français des affaires étrangères, est aussi le futur président de la COP21, la conférence internationale sur le climat qui commencera fin novembre à Paris.

Sous le slogan « Je suis Charlie », la France et le monde se sont dressés en janvier pour défendre la liberté d’expression face à l'obscurantisme. Le temps est venu de nous mobiliser à nouveau. Le Collectif des climato-réalistes appelle à signer la présente pétition indépendamment de toute opinion sur la question du climat.
Le scientifique " a" une conscience. En tant que représentant des climato-cyniques, je m'autorise à contester la légitimité scientifique de ce verbe " avoir" appliqué à la conscience. " Science sans conscience" n'est certes que ruine de l'âme, mais la science jamais n'a prouvé l'existence de l'âme. Et je doute même qu'elle puisse jamais apporter la preuve de sa propre existence.
J'ai adoré les maths...pour le plaisir.
Puis, je m'en suis méfié pour leur utilisation "satanique".

Je ne comprends toujours pas comment, un homme ou femme, scientifiques,
puissent imaginer et inventer des processus qui bloquent INTENTIONNELLEMENT les données d'autres modèles afin de détruire des VRAIS résultats (VW)
puissent inventer des ruptures, à venir, programmées dans le temps, de leur propres inventions (obsolescence programmée)...Mon invention est magnifique mais je vais te la détruire à x...(I'am god!)

N'est-ce pas une négation de la science?
N'est-ce pas une allégeance de la science à la finance?
N'est-ce pas une perversion psychologique?

Le scientifique a-t-il une conscience?
Si Verdier pense que la Terre est plate c'est son problème. S'il ne veut pas endosser la responsabilité des déchets produit par sa génération : CO2 etc, c'est son égoisme. En tous les cas, les déchets sont là et s'entassent...dans l'humus, dans la mer et et dans l'atmosphère
Pas pour Micheld, qui semble cultiver (avec quelles motivations ?) une mauvaise foi un peu provocatrice, mais pour ceux qui cherchent des réponses de qualité à ces questions, ces liens:

http://leclimatchange.fr/questions-reponses/
http://www.climat-en-questions.fr/

Un peu de temps consacré à la lecture peut se révéler bénéfique.
Je ne connais rien de ce Philippe Verdier et de ses accointances soupçonnées avec l'extrême droite.
A vrai dire, je m'en fous.
Le scepticisme devrait être de toute façon plutôt encouragé dans un monde ou les "dogmes" ont remplacé le raisonnement.
Dogme de l'Euro, dogme du caractère "naturel" du libéralisme, dogme de la non compatibilité de l'islam avec nos "valeurs" républicaines et enfin dogme du réchauffement climatique. Dogme qu'il est impossible de remettre en cause sans être taxé de vendu aux lobbies, complotiste ou d'extrême droite....
J'invite tout à chacun, et plus particulièrement @si, à s'interroger sur cet ostracisme généralisé.
J'invite également tout à chacun, et plus particulièrement @si, a considérer le Giec pour ce qu'il est : une organisation politique (Groupe" Intergouvernemental") issue de l'ONU. Ce n'est en rien une organisation scientifique mais, ni plus ni moins, que l'équivalent pour le climat de l'OMS, par exemple - Vous vous souvenez ? L’organisme qui monté de toute pièce la panique du H1N1 sur des bases soi-disant scientifiques et qui préconisait que le monde entier se vaccine contre une grippe qui allait faire des centaines de millions de morts...!
Cela n'éveille pas quelques doutes chez vous... ?
Si l'on cherche un peu, il existe plein de publications très sérieuses qui ont mis à jour les méthodes très éloignées de la rigueur scientifique du Giec. Certaines viennent même de l'intérieur, de personnes ayant participé à ses travaux.
Il existe également des tas de travaux, dont la rigueur scientifique ne peut être mis en cause, qui mettent en doute le caractère anthropique des changements climatiques.
Sans me prononcer sur ce débat qui dépasse mes compétences, je constate juste que l'histoire du climat sur terre est fait d'une succession de réchauffements et de refroidissements plus ou moins importants, dans des cycles plus ou moins longs et dont les manifestations récentes sont le réchauffement général de l'an mil et la mini ère glacière du XVIIème siècle. Dans ce contexte, je ne vois pas bien pourquoi le climat, qui a été en constante évolution depuis que la terre est apparue, devrait se figer aujourd’hui…
Enfin, il me semble pour le coup vraiment ridicule, et pas du tout crédible, de nous faire croire qu'en diminuant simplement nos rejets de CO2, nous aurions le pouvoir de changer le cours d'un phénomène aussi complexe, et à ce jour inexpliqué, que le climat. Quand bien même en serions-nous la cause.
Cela me parait tout à fait présomptueux, en même temps très naïf et finalement assez symptomatique de l'époque de penser que l'homme aurait un tel pouvoir...
De même qu'@si a fait un travail intéressant de déconstruction du dogme de l'Euro, je renouvelle mon invitation, déjà faite dans le forum, à effectuer le même travail sur le dogme du réchauffement climatique et de son caractère anthropique délivré par le Giec et à éviter de tomber dans le mouvement mainstream du dénigrement systématique des personnes qui participent à un débat qui n'a aucune raison d'être clos.
Une enquête exhaustive de mon site préféré sur le sujet s'impose.
Ben quoi? Le réchauffement climatique va "nous" permettre de bronzer dès mars et jusqu'en octobre, de "nous" enrichir avec plus de touristes toute l'année (pas à la neige, dommage, mais zauront qu'à faire du patin à roulettes), de manger des fraises en janvier et des figues en décembre. Ça va même profiter à "nos" SDF qui auront moins froid l'hiver et à "nos" pauvres qui dépenseront moins pour se chauffer.
C'est bête, ça va attirer plus de réfugiés (climatiques), mais on aura qu'à les parquer aux confins de l'Europe ou à défaut derrière la ligne Maginot.

J'ai entendu le monsieur ce matin sur France Inter, et ça m'a tout de suite frappé qu'il avait une vision bien franco-française.. et bien anecdotique, mais surtout très lacunaire du climat.
Fébrilité à l'approche de la COP 21.

Même si on risque fort de voir la montagne accoucher d'une souris, ce qui va se discuter à la COP 21 est hautement important:
Important pour tempérer les secousses que la vie sur Terre va devoir encaisser, et avec elle le mode de vie des humains, car pour la Biosphère, une évolution aussi rapide du climat n'est pas une bonne nouvelle.
Important pour le changement de paradigme économique et de civilisation qu'implique toute prise en compte sérieuse du problème, car sauf pour une minorité désormais disqualifiée, la part humaine dans les causes du changement climatique est avérée.

Cette question a de très lourdes implications politiques et il est donc idiot de vouloir disqualifier tel ou tel intervenant en prétendant qu'il est "politisé" . Par contre il est pertinent de faire savoir dans quelles parties de l'échiquier politique on cherche à brouiller les débats et on refuse dans les faits de tirer les conséquences du problème soulevé par l'anthropocène. Leurs raisons sont variables mais leur erreur est commune.

Il est donc peut-être normal que les débats se crispent, et peut-être paradoxalement faudrait-il voir là le signe d'une prise de conscience plus forte. Les positions indignes du magazine Valeurs Actuelles, le pseudo anticonformisme de Philippe Verdier, la vigilance redoublée d'@sI, ... et aussi le fait que la discussion sur ce forum soit si lamentablement pourrie par quelques infiltrés, c'est le réveil du débat.

Le consensus actuel sur la question climatique n'est pas un politiquement correct de plus contre lequel il serait héroïque de ferrailler, c'est la reconnaissance (enfin) par un début de majorité de vérités longues à acquérir (notamment parce que comme le disait Al Gore, elles "dérangent" ). Les arguments sérieux et convaincants sont dans des livres de gens sérieux et qualifiés relayés par des éditeurs sérieux (Jean Jouzel, Sylvestre Huet, Naomi Oreskes entre autres). Que ceux qui ont vraiment envie de comprendre prennent (si ce n'est déjà fait) le temps de lire quelques ouvrages bien choisis.

Quand on aura (espérons-le malgré tout) réussi à opérer sérieusement le basculement vers une civilisation en meilleur équilibre avec la biosphère, quand les défenseurs des climato-sceptiques se rendront compte à leur tour que la vie sobre qui va avec n'est pas un malheur total et comporte pas mal de bons côtés, que les emplois perdus dans certains secteurs industriels peuvent être compensés par d'autres ailleurs, qu'il est en tous points meilleur de ne plus être dépendants des pays producteurs de pétrole, on arrivera peut-être à faire baisser la température sur ce forum.

Est-ce que ça ne vaut pas le coup d'y croire et d'essayer?
Je ne comprends pas quel est l’intérêt d'un complot mondial pour expliquer que l'homme est responsable du réchauffement climatique.

Les juifs ont ils investis dans les énergies renouvelables ?
C'est quoi ces nominations à des postes de dirigeants de l'information ( ici météo) de personne d'extrême-droite ?

On nous prépare un coup d'État médiatique ou c'est pour mieux préparer l'opinion à un futur gouvernement d'extrême-droite ?

Cela ne sent vraiment pas bon, est-ce voulu par le gouvernement fauxcialiste et l'oligarchie financière qui le dirige ?
“Je ne suis pas un journaliste de gauche : je ne dénonce jamais personne.”
Guy Debord.
Le teaser de Verdier ne laisse aucun doute sur le contenu de son bouquin.

"nous sommes otages d’un scandale planétaire sur le réchauffement climatique. Une machine de guerre destinée à nous maintenir dans la peur (...) des conflits d'intérêt, de la corruption, des scandales sexuels (...) des politiques qui ne servent que leur image et leur soif de pouvoir (...) face à toutes ces forces, je ne suis rien (...) mais j'ai décidé de parler"

A défaut de véritable révélation, cette bande-annonce annonce tout un programme: une vision du monde où, seul contre tous, un obscur mais pur journaliste, après des années de travail opiniâtre et secret, rompt enfin le silence et affronte la conjuration des intérêts mondiaux, clergé pourri , scientifiques corrompus, politicards véreux, affairistes vénéneux...
De Dantec à Obertone, Ring n'a jamais reculé devant le mauvais goût au premier degré, c'est même son fonds de commerce. Leur truc, c'est le thriller de série B, avec des effets spéciaux et de la musique de science-fiction
Vu le teaser qui laisse dans l'ombre le contenu du bouquin et vu le blog qui considère le réchauffement comme un FAIT associé aux gaz à effet de serre. Mais c'était il y a 6 ans alors que Hulot envisageait d'être le candidat des Verts et que DSK devait devenir président socialiste. Le règne de Sarkozy avait 2 ans! Je ne me souviens pas si c'était avant ou après Vercingétorix.
Un détail en cherchant ce que pouvait bien raconter le monsieur : son livre était annoncé par le Figaro dès juillet, en mentionnant l'éditeur, en diffusant une vidéo de teaser et sous le titre "Philippe Verdier s'attaque aux lobbies".

Sinon, dans un blog plus ou moins à l'abandon, il fut un temps où il faisait la liste de catastrophes naturelles qu'on eut pu associer à une intensification des phénomènes météo.
L'article de Vincent Coquaz fait bien ressortir le flou dans les interviews du présentateur télé. On sent le malaise de l'employé dont la cote d'amour risque de pâtir d'une prise de position personnelle. Dans le débat j'observe une confusion entre le métier de présentateur télé et celui de chercheur scientifique.La spécialité de Mr Verdier est, paraît-il, "droit du développement durable"...Qu'est-ce que c'est? Il faudrait par ailleurs faire droit aux intervenants qui demandent une réfutation des arguments de Mr Verdier.Même si c'est fastidieux c'est nécessaire pour éviter le reproche de clouer au pilori médiatique plutôt que débattre. J'aimerai savoir comment Mr Verdier explique la disparition des grands glaciers par exemple.
Une chatte n'y retrouverai pas ces petits dans tout ce verbiage.
Entre les racistes (Canal +) et les climatosceptique , étonnant qu'on ai été aussi nombreux aux différents Alternatiba ... Les Français résistent vraiment bien au bourrage de crâne , et c'est ça qui a chaque fois a déclenché une guerre, notre résistance au idées bourgeoise . Par exemple : Celle d'Algérie alors que les Français avaient voté l'indépendance ...

Les media (ici aussi) véhiculent un message (qu'ils ont eux même créé: exemple , les Roms sont un probléme) , ils le ressassent , et finissent par dire que se sont les Français qui sont comme ça ... Bientôt ce seront les pequeneau qui seront responsable du changement climatique , surtout pas les décideurs, les bourgeois, les chefs d'entreprises, la financiarisation ... p'être même les gosses, c'est vrai ça ce sont les meilleurs bouc émissaires .
Tout comme Evora.

Cet article est une caricature de ce qu'est le débat scientifique mené par un inculte de gauche.

Comprenez bien : en aucun cas je ne dis que les uns ou les autres ont raison ou tort sur ce sujet.
Mais diaboliser un camp me parait très dangereux, et me conduit une fois de plus a vraiment avoir peur du fascisme des petits journaleux de gauche qui veulent se faire remarquer.
ce qu'est le débat scientifique

Quel débat scientifique ? Le mec est présentateur météo !

--
L'auteur de l'article n'a aucun diplôme scientifique non plus d'après Lindkin ... mais la n'est pas du tout le probleme, puisqu'il semble que M. Verdier se soit spécialisé en météorologie ...
Le problème est bien là pourtant: ce gars se permet de parler de science politisée alors qu'il n'est lui même pas scientifique. son avis n'a ni plus ni moins de pertinence que s'il présentait le télé-achat.
au moins sur C+ ils étaient un peu honnêtes : caster sur le physique des gens juste là pour passer du temps à l'écran en espérant décrocher mieux.
Vous ne vous rendez sérieusement pas compte que votre raisonnement est totalement bidon dans le sens ou le contradicteur de M. Verdier n'a aucun diplôme scientifique et que lui vous lui accordé du crédit ??

Il me parait évident que : Mr Verdier que je ne connaissais pas avant ce papier a qqles notions de meteorologie du fait de son poste au sein de France Tele, et que dans son bouquin il doit reprendre des arguments de climatosceptiques (allegre et autres).

Je re precise que : mon seul but est le debat scientifique, a partir du moment ou un camp fait appel a la diabolisation pour se sortir d'une refutation c'est suspect.

Tout climato certains qui tentent de me vendre de l'energie renouvelable est un escroc en puissance, et souvent qd on creuse cette personne a un bilan carbone individuel des dizaines de fois superieur a la moyenne mondial.
Il n'y a pas à faire appel au débat scientifique sur ce sujet car celui-ci est déjà tranché et très largement par l'ensemble de la communauté scientifique.
TOUTES les études sur le climat mettent en cause l'impact des activités humaines sur ce dernier, seul des charlatans comme lui (qui ne sont pas scientifiques) viennent nous expliquer le contraire.
Le débat scientifique ne laisse aujourd'hui aucune place aux climato sceptiques voilà la réalité nu. Point barre !
L'histoire des sciences est là pour vous démentir. Il n'y a pas plus de point que de barre.
Il n'y a pas plus de point que de barre.
pedron a écrit "Point barre !". Or le caractère '!' est justement constitué d'un point et d'une barre. Son énoncé est certes redondant, mais scientifiquement exact ! Vous avez donc tort, sur toute la ligne:
tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort tort
Point barre ne renvoie pas au point d'exclamation.
Heureusement que vous êtes là pour nous éclairer de votre lanterne...
[quote=pedron]Le débat scientifique ne laisse aujourd'hui aucune place aux climato sceptiques voilà la réalité nu(e). Point barre !
Ouais, c'est carrément honteux. Ya même (presque) plus personne pour affirmer que la terre est plate, que le soleil tourne autour (on le voit bien pourtant se lever à l'est et se coucher à l'ouest!), et que c'est Dieu qui a créé le tout.

Il me parait évident que


Le débat scientifique revient en force dans ce fil !
"Vous ne vous rendez sérieusement pas compte que votre raisonnement est totalement bidon dans le sens ou le contradicteur de M. Verdier n'a aucun diplôme scientifique et que lui vous lui accordé du crédit ?"

Quand il y a un consensus scientifique autour d'une question, il est moins besoin d'un bagage scientifique pour se renseigner sur l'état actuel de la science que pour réfuter les études qui on déjà été faites. Il est donc évidemment beaucoup plus pertinent d'apporter du crédit à quelqu'un qui s'appuie sur ce consensus scientifique (même s'il n'a pas les capacités à monter des protocoles expérimentaux solides) qu'à quelqu'un qui n'a pas pris la peine de le réfuter pour pourtant le nier.

Vous rendez vous compte alors que votre formule est au mieux "bidon"?
1- Il y a bien un probleme global de consommation d'énergies fossiles pouvant conduire a un rechauffement global, mais si on veut rester dans la science et ne pas virer a la magie on doit admettre de laisser s'exprimer des opposants, quitte a les refuter de manière scientifique et non a prétextant de teaser ou d'editeur.


2- Des gens mal intentionnés utilisent ces peurs pour faire du profit, dans mes domaines d'expertises comme l'eolien ou des agrocarburants j'ai pu le constater et il sagit de gros sous. CEux qui soutiennen la pensée unique du GIEC sont a mon sens des collabos.

3- Des petits kapos sur certains forums se font le relais de ces escrocs en particuliers en diabolisant ceux qui ne pensent pas comme eux, c'est le debut du fascisme, et evidemment plus ils crient forts plus ils accusent l'autres d'etre d'extremes droite, de l'opus dei, que n'ai-je pas lu ici !! du bas de gamme de debat, meme sur les forums de la presse regionale c'est plus interessant.

J'ai un peu de temps a perdre et bcp de respect pour Mr Schneidermann du coup je participe un peu ....

Pour en revenir a l'expertise, la modestie m'oblige a ne pas citer mes diplomes, peut etre juste le fait que je viens du décile le plus bas du plus bas des déciles, que j'ai pris mon independance financiere a 16ans, ce qui emmerdait bien d'ailleurs les petites gauchistes de mon lycée.
Et de rajouter que dans de nombreux domaines j'ai vu des experts non diplomés (en particulier en zoologie, géologie, histoire) ...

PS j'ecris couché, alité, une jambe en vrac, les moqueries sur l'orthographe pour les fautes de frappes seraient comment dire, prévisibles ...
1/ 15 minutes pour les juifs, 15 minutes pour Hitler (tant qu'on est dans les points godwin: collabos, kapos)?

2/ Je connais des gens mal intentionnés et plein de GROS (des vrais) sous de l'autre côté aussi, et même principalement de l'autre côté. Et si on regarde la taille des sous, c'est suuuuurtout de l'autre côté. Votre côté?

3/ Je ne diabolise pas qui que ce soit, je dis juste que les études du GIEC sont irréfutées à l'heure actuelle (concernant l'activité humaine comme cause d'émissions qui réchauffent la planète).
"Mr Verdier que je ne connaissais pas avant ce papier a qqles notions de meteorologie"

Hum... La confusion entre météorologie et climatologie est souvent utilisée par les pires pour faire appel au bon sens du peuple ("Il fait vraiment froid cet hiver / On a vraiment un été pourri. Réchauffement climatique mon cul").

"Je re precise que : mon seul but est le debat scientifique, a partir du moment ou un camp fait appel a la diabolisation pour se sortir d'une refutation c'est suspect."

De quelle réfutation parlez vous? (J'entends réfutation dans le sens reproduction d'une expérience menant à des résultats diférents)
"Master II en Développement Durable" d'après Wikipédia... pas grand rapport avec la climatologie. Et après, un mec qui m'explique que c'est une chance pour la France que le Bordeaux devienne du Madiran et le Madiran du Sidi-Brahim... ben j'ai beau aimer les trois, ça ne m'empêche pas de penser que le mec est un jean-foutre.
Heureusement que vous ne dites pas qui a raison ou tort. Parce qu'après petit fasciste inculte de gauche, j'avais un léger doute.
Sinon je ne vois pas quel est le débat ici, puisque même Verdier reconnaît la réalité du réchauffement et son origine humaine. Et je lui reconnaît une analyse originale et intéressante. Dans un siècle, nos petits enfants seront fort aise de ne pas avoir la grippe. Ni à bouffer. Mais c'est un détail.

Merci à Vincent Coquaz pour son travail.
Evidemment qu'en consommant des énergies fossiles a outrance (cf Joncovici) on produit "du rechauffement".
Mais de manière aussi evidente c'est une question de mesure et non d'absolu.

Ensuite, demonter un journaliste sur la base de son editeur qui n'est a ce que je sache pas interdit c'est lamentable, c'est du pré fascisme, c'est le néant intellectuel, et c'est d'ailleurs pourquoi votre camp ne represente plus rien a ce jour.

Enfin, sur les climat certains, je constate qu'on nous vend cela depuis 20ans au mépris de toute intelligence, par exemple les éoliennes.

Pour moi, actuellement, des élites se gavent sur le petit peuple en utilisant un phénomene réel mais amplifié.

Si on repart sur les éoliennes, il est évident que cela n'est pas rentable ni d'un point de vue CO2 ni d'un point de vue Eco, les facteurs limitant sont connus depuis 50ans, c'est juste un moyen pour certains de s'en foutre plein les fouilles, de la meme façon on multiplie les systèmes d'aides foireux a l'isolation (seul voie serieuse actuelle a l'economie d'energie) ....

Bref, pour moi l'auteur de cet article, sans doute de manière inconsciente, participe a tout ce bordel.
"votre camp ne represente plus rien a ce jour."
De quel camp parlez-vous?

"Bref, pour moi l'auteur de cet article, sans doute de manière inconsciente, participe a tout ce bordel."
Parce qu'il nous informe que le patron du service météo de France 2 sort un livre et de la polémique qui va s'en suivre?
Car c'est aussi ça la question, le "bordel" que va créer le bouquin (probablement assez creux par lui-même), l'enjeu politique, savonner la planche à Hollande pour sa COP21 (et réduire par avance le profit qu'il se prépare à en retirer), orienter grâce à l'extrême-droite le débat vers une polémique que la droite aura beau jeu de "recentrer" tout en minimisant à son tour la nécessité d'une politique écologique - qui les a toujours gonflés.

Et vous, au fait, à quel "bordel" participez-vous consciemment?
Dans la vraie vie, votre nom, c'est Philippe Verdier?
et sa femme, qui a voulu conserver son nom, c'est agnès verdier-molinié (le réchauffement).
A qui s'adresse cette phrase ?? A part troller et abaisser le niveau du forum quelle est son objectif ?
Depuis 15 jours que je parcours le forum je le trouve assez bas de gamme, sérieusement, en tout cas pas a la hauteur de Mr Schneidermann.
Cette phrase s'adressait à vous.
Je suis désolé que le niveau du forum ne soit pas à la hauteur du vôtre.
Cependant, pour l'instant, votre argumentaire ne m'a pas ébloui : vous affirmez que Verdier a raison. Contre à peu près la totalité de la "communauté scientifique". Je veux bien. Après tout, Galilée avait raison.
Mais, pour convaincre, il faudra quand même faire mieux qu'asséner des [s]âneries[/s] phrases qui n'ont aucun sens comme Tout climato certains qui tentent de me vendre de l'energie renouvelable est un escroc en puissance, et souvent qd on creuse cette personne a un bilan carbone individuel des dizaines de fois superieur a la moyenne mondial.
J'affirme exactement le contraire, a savoir que je ne sais pas si Verdier a Raison ou Tort, mais qu'un lynchage sur base de son editeur est pittoyable. Je laisse tombé avec les non comprenants comme vous.
Que vous ne soyez pas en mesure de trancher la question (a-t-il raison ou pas, par exemple quand il dit "Nous sommes indubitablement sur un plateau du réchauffement et la variabilité cyclique du climat ne nous permet pas d’envisager si le rythme naturel va demain nous entraîner vers une baisse, une stagnation ou une hausse"), soit.
Que Vincent Coquaz ne le soit pas non plus, soit.
Que je ne le sois pas non plus, tout comme probablement la majorité des participants aux forums d'ASI, soit.

Mais figurez-vous que les spécialistes de la question ne nous ont pas attendus pour se la poser, et que la communauté scientifique n'a plus de doute à ce sujet (EDIT : ou que ce doute est faible et insuffisant pour hurler au complot et à l'enfummage). Ah oui mais c'est vrai, ils sont tous vendus à des lobbys et partisans. Flute. Il n'y a plus qu'à faire comme si toutes les propositions étaient égales (dans le doute), et leur donner une part d'exposition égale.

C'est pratique. Au diable la démarche scientifique des derniers siècles, la science 2.0 passe par l'affect, où des "vedettes" distillent les messages en direct au public. Testé et approuvé par les créationnistes aux USA.
Oui, rouvrons aussi le débat sur l'héliocentrisme. Après tout, vous ou moi sommes-nous capable de trancher?
à propos de grippe, ce n'est pas 18 000 décès de moins, c'est 18 000 décès de plus. Alors, la rigueur des raisonnements.....

http://www.lemonde.fr/sante/article/2015/05/22/la-grippe-a-entraine-une-surmortalite-de-18-300-deces-cet-hiver_4639099_1651302.html
(idem le figaro, etc...)
il parlait, dit-on, sur RMC. Une radio scientifique ?
Scientifiquement prouvé car "vu la télé!"
Erreur: " car vu à la télé!"
Le mec est édité chez Ring et c'est Valeurs actuelles qui fait la campagne de lancement de son bouquin mais non, tout va bien, et ceux qui protestent sont forcément des sectaires fermés au sain débat d'idée et à l'argumentation équilibrée.
C'est Valeurs actuelles qui va poser un vrai débat sur l'écologie? Sans le déporter vers la droite de la droite ni vers la suprématie des intérêts économiques, c'est promis? Bon d'accord.

L'extrême-droite n'a pas fini de nous prendre pour des cons, tant il y en a parmi nous pour en redemander.
Vous en avez gros sur la patate contre les gens de gauche on dirait.
Si c'est a moi que cela s'adresse : en effet.

En tant que métisse (cela ne se voit pas sur ma gueule merde jpeux pas en beneficier) issu de l'immigration et de la vraie gauche du partage, je m'aperçois qu'arrivé la 40aine en réalité la position la plus favorable pour les petites bourgeois héritiers (ceux dont le PIB individuels est issu a 80% de l'héritage) et évidement de se prétendre de gauche, et de mener une vie individualiste au possible, d'avoir des bilans carbone indécents, et de laisser crever le SDF en bas de chez eux tout en relayant sur Facebook tout ce qu'il y a de plus sirupeux.

J'ai vu des fils de caciques de gauche piquer la place d'enfant d'ouvrier en prepa, des enfants de doyens de facs toucher 6000F/mois sans jamais soutenir leur thèses.
Au moins chez les gens de droite on suspecte qu'il on un coté un peu pourri, mais c'est bien plus facile en se prétendant de gauche.

Je vois des connaissances ayant votées Arlette parti en safari Photo au Kenya, je vois des militants PS payer 600E une place pour Aller voir Arsenal. Ben moi j'ai payé le permis a une petite beurette de 22ans sans lui reclamer de faveurs, juste en lui faisant promettre de passer son diplôme d'aide soignante en validation des acquis.

Et oui je deteste la gauche politique française actuelle, du fond de mon ame, a quelque exception prêt (Malek Bouti par exemple).

Et mes intellos préférés sont bien sur Zemmour, Naulleau, Finkie, Onfray, Ménard ... et Schneidermann, çà vous pouvez pas vraiment le comprendre.

PS : une grande part de la droite m'insupporte aussi, mais dans une moindre mesure et c'est surtout leur couardises qui me lassent.
j'avais pondu cela il y a qqles jours sur un autre fil

www.sciencesetavenir.fr]

Y'en a des dizaines comme cela...
Les ressorts sont simples : greenwashing, tableaux excel foireux, pyramide de Ponzi.

N'importe quel thésard honnête démonte les aspect environnementaux et économiques en 2jours.

Mais quand dans 3/4 ans les derniers entrants se feront plumer, que X millions d'euros d'argent public ou para public se seront volatilisés, y'aura aucun journaliste pour se pencher sur le bouzin.

Le pire c'est que dans une certaine mesure le micro éolien çà peut fonctionner ...


Cela n'a interessé personne alors qu'on est exactement dans le cas ou des gens pompent du fric en jouant avec les peurs et avec l'entregens ...
@stivostine69

On est tous un peu cocus de la gauche.

En 1981, les gens ont voté pour un certain François Mitterrand, dans l'euphorie post-68 mais sans avoir les billes syndicales pour en remontrer au nouveau pouvoir (comme en 36, où les grèves avaient arraché à Blum les congés payés). Ça n'a pas traîné: le nouveau pouvoir a trahi le peuple dès qu'il l'a pu, en allant au moins aussi loin que l'ancien dans la soumission aux intérêts de classe de la bourgeoisie.

Aujourd'hui que le PS n'est plus qu'une machine à faire élire, la bourgeoisie et les classes moyennes supérieures vivent sur revenus grandissants qui les éloignent des classes populaires. Globalement, ces classes aisées s'en foutent, l'indécence de leurs privilèges ne les empêche pas trop de partir (comme vous dites) en safari au Kenya ou à la plage aux Maldives, alors que la moitié des français ne peut même plus partir en vacances.

Et c'est pour leur satisfaction à eux que travaillent le PS et les Verts. Alors, si la classe populaire ne reprend pas en main ses intérêts, il est évident que nous irons dans le mur et que l'idéal français d'égalité continuera à être dissout dans le libéralisme et la bonne conscience des privilégiés "de gauche".

Lorsque Philippe Verdier montre qu'on peut être de gauche tout en se faisant éditer par l'extrême-droite, il ne dépare pas d'avec cette bonne conscience. Il emmène simplement nos braves bourgeois de gauche sur des terrains où l'idéal français d'égalité n'a plus aucune raison d'être, et il leur dit: "vous voyez, c'est bien ici aussi." Bref, il montre l'intérêt qu'il y a à collaborer avec les intérêts économiques et financiers supérieurs, c'est-à-dire avec l'extrême-droite qui est en train de se décomplexer totalement de la collaboration, l'autre, l'historique, avec l'occupant nazi.

Bref, il fait une saloperie, mais que les gens écœurés par la gauche vont cautionner. C'est un petit malin, et il saura toujours tirer son épingle du jeu.
Il mérite largement nos crachats.
Stivostine, t'es un héros, l'Abbé Pierre réincarné, t'as réussi à démasquer tous ces imposteurs de la gauche bien-pensante et ces abrutis du GIEC. Maintenant, dans un souci de salubrité de ce forum, que dirais-tu d'aller, au choix : 1/ péter un coup, 2/ aller faire ta crise d'ado ailleurs (E&R me semble tout indiqué), 3/ te renseigner à propos des sujets que tu commentes (le giec, le climat, etc.). Parce que là tu parles dans le vide, gros troll involontaire que tu es.
Accuser Philippe Verdier d'être proche des réseaux d'extrême droite parce qu'il remet en cause le dogme et l'obscurantisme autour du climat, c'est lui donner quelque part raison dans son analyse. Et je pense à vrai dire qu'il a raison quand on voit que ses arguments et son investigation ne sont même pas discutés ; on le clout au pilori par principe et non en réfutant ses arguments. L'obscurantisme se cache souvent là où on ne l'attend pas et cette campagne de pulvérisation de cette personne pour son livre en est le parfait exemple.
Bonjour
Dès que je vois écrit valeurs actuelles sur un papier, il va direct dans la cuvette des toilettes. Abattre des arbres pour ce genre de torchon, c'est une honte.
Ring, un "éditeur d'avant-garde"? Verdier est journaliste à France 2 et il ignore les allégeances de la maison qui édite son bouquin? Il se fout du monde!
Ring, c'est Obertone, le promoteur français de la justice et de la police privées.
Ring, c'est Valeurs actuelles, l'organe de l'Opus Dei, lobby dont le rêve est de dézinguer l'Etat.
http://multimedia.opusdei.org/pr/doc/110811-valeurs_actuelles-l_opus_dei.pdf

Que Verdier dégage du service public, il pourra toujours prendre à une assurance à Fidelis, l'"assureur éthique"
http://lesalonbeige.blogs.com/files/fidelis-sant%C3%A9.pdf
Il va connaitre en changement d’affectation, voir d’employeur, à mon sens...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.