Philippe Verdier, chef du service météo : un climato-sceptique à France TV ?
enquête

Philippe Verdier, chef du service météo : un climato-sceptique à France TV ?

Un discours promotionnel confus... et un éditeur proche de l'extrême-droite

Réservé à nos abonné.e.s
Mais qui est Philippe Verdier, qui publiait jeudi 1er octobre un livre sur la "religion" du climat et contre le "discours alarmiste" sur le réchauffement climatique et les "incertitudes" qui l'entourent, à deux mois de la Conférence climat de Paris (Cop21) ? Son visage vous est sûrement familier : il s'agit du chef du service météo de France Télévision (et présentateur sur France 2) en personne. Un livre, édité chez Ring, sulfureuse maison d'édition proche de l'extrême-droite, et précédé par un discours promotionnel climato-sceptique. Des qualificatifs que l'intéressé réfute... mais dont il peine à se démarquer tant son (double) discours, sur la responsabilité humaine dans le réchauffement, est confus.

"Les dessous d’un scandale planétaire." Le patron de la météo à France Télévisions, Philippe Verdier, promet de tout révéler sur le climat dans son livre Climat Investigation. Premier motif d’étonnement : la maison d’édition choisie par le présentateur météo de France 2. L’éditeur, Ring, est en effet connu pour être proche de la droite de la droite : la maison a ainsi été fondée par David Kersan (alias David Serra), décrit encore récemment par L’Obs comme un "sulfureux Rastignac de 27 ans, sympathisant d'une extrême-droite farfelue qui se targue d'organiser des combat...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.