94
Commentaires

Papon et Vichy : Mathilde Larrère démonte Zemmour

Commentaires préférés des abonnés

Toute cette collection devrait être en accès libre, pour le bien du plus grand nombre. Ce sera le travail le plus intéressant et sûrement le plus utile  depuis le début du cas Zemmour.

Approuvé 24 fois

Mentir, Troller, Désinformer ... puis se Plaindre.

Le grand projet de la vieille extrême droite facho.

Approuvé 16 fois

Et ouais mon gars, vous êtes déjà chez vous partout, on va quand même pas vous laisser souiller notre seul havre de raison discursive 😘😉.

Derniers commentaires

Merci Mathilde Larrère pour vos chroniques que je suis depuis longtemps.

Habitant dans la région bordelaise, j'avais eu l'occasion d'assister à deux séances du procès Papon et j'avais vu de près l'homme et ses réactions.

Je regrette que votre parole ne puisse pas atteindre les gens qui croient  tout ce que raconte Zémmour à propos d'une histoire de France falsifiée à l'envi.

Bonjour 

S'agissant de la protection des juifs français par Vichy.

Adrien Marquet, Préfét de Gironde avec qui mon Grand-Père avait de très bonnes relations entre les deux guerres, lui a dit peu avant son arrestation par la Gestapo à Bordeaux : "Monsieur le Grand Rabbin fuyez ! Laval est un fou, il va au devant des désirs des allemands. Il n'y aura pas assez de pins dans les Landes à la Liberation pour nous pendre tous"

Maurice Papon a d'ailleurs voulu faire croire qu'il avait permis à mon grand père de s'échapper. Or ce sont des personnes de la société civile qui l'on fait. Leurs noms sont maintenant inscrits sur le mur des Justes. La phrase d'Adrien Marquet se passe de commentaires...

Merci pour vos émissions.

c'est z qui pourrit le streaming ce mardi soir ?

Zemmour et le déni du vécu  comme tout névrosé  obsessionnel (psychose)  !!  d'une une période maudite dont nous sommes à peine guéris  !! ou bien est ce son histoire à lui qu'il essaie de démonter et de remonter encore et encore ???

Je me dois de signaler un certain nombre d'erreurs dans cette présentation de 22 minutes. Ci-dessous, en italique, les citations de Mathilde Larrère et en caractère droit mes remarques:


7’30’’ Beaucoup de « Juifs étrangers » étaient français avant Vichy, qu’il s’agisse de ceux qui avaient été naturalisés dans les années 1930 ou des Juifs d’Algérie qui ont vu l’abolition du décret Crémieux.


Beaucoup ? Soyons précis Ils représentaient 40 % des 15000 étrangers dénaturalisés par Vichy, soit 6000 , soir 10 % des quelque 60000 juifs français fraîchement naturalisés. Quant aux Juifs nés en Algérie, il seront considérés en métropolecomme des Juifs français en dépit de l’abolition du décret Crémieux.


8’30’’ Accords Bousquet-Oberg du 2 juillet 1942.


La "note de  Monsieur le Général Oberg » que l’on désigne communément dés 1942 par  accords Bouquet-Oberg est datée du 8 août 1942. je conseille l’article de Jean-Marc Berlière « Accords Bousquet-Oberg » dans La police des temps noirs, 2018, pp.50-99. Ce texte ne fait pas référence à des arrestations de Juifs, mais à une collaboration entre police d’où il ressort que les différentes instances de la police française reçoivent leurs ordres de leur propre hiérarchie, ce qui constitue une rupture par rapport aux pratiques antérieures. Les accords Bousquet-Oberg resteront en vigueur tant bien que mal jusqu’au départ de Bousquet en décembre 1943.


Le 2 juillet 1942, il s’est tenu une réunion où Bousquet, seul Français rencontre Oberg, Knochen, Lischka, Hagen et 3 autres Allemands. Cette réunion est l’une de celles qui déboucheront sur les « accords » du 4 août. Un certain nombre de sujets concernant la police sont à l’ordre du jour, et aussi, à plus court terme les arrestations de Juifs. Bousquet avait commencé par déclarer qu’il était très « gênant » pour la police française de participer aux arrestations en zone occupée, mais finalement, selon Hagen , il fit volte-face et les deux parties s’accordèrent sur l’arrangement suivant : « Puisqu’à la suite de l’intervention du Maréchal, il n’est pour l’instant pas question d’arrêter les Juifs de nationalité française, Bousquet se déclare prêt à faire arrêter sur l’ensemble du territoire français et au cours d’une action unifiée, le nombre de Juifs ressortissants étrangers que nous voudrons.


C’est l’articulation entre ce principe énoncé le 2 juillet et les « accords » du 4 août qui feront que jusqu’à la fin de l’année 1943, c’est la police française qui procédera à l’arrestation des Juifs, mais que les Juifs français ne seront pas concernés … sauf exception, étant entendu que les Allemands peuvent se permettent beaucoup de choses.


9’08’’ Dés 1943 les demandes allemandes continuent, augmentent, et la France de Vichy qui choisit de les suivre ne peut plus envoyer suffisamment de juifs étrangers et donc il va aussi déporter des juifs français (sic)


Aucun rapport avec ce que rapportent les historiens de la Shoah : 1943 est une année où les déportations sont relativement faibles. Les Allemands essaient de faire sauter le verrou de la nationalité française en faisant pression sur le gouvernement français pour une vaste dénaturalisation … qui ne viendra jamais. Des juifs français sont arrêtés à partir de 1944, parce que les accords Bousquet-Oberg sont caduques et que les Allemands procèdent eux-même à des arrestations.


10’13’’ Un quart des Juifs français et 90% des Juifs étrangers ont été déportés.


Les chiffres communément admis par tous les historiens qui se réfèrent généralement à la conclusion du Vichy-Auschwitz de Klarsfeld (Tome 2, pp.179-181) est de 12,5 % pour les juifs français ou potentiellement français et de 41 % pour les juifs étrangers.

Je pensais que tous les enfants avaient appris ces chiffres en maternelle. Peut-être que les surdoués Larrère et Schneiderman ont sauté la maternelle.

Klarsfeld décompose ces chiffres : aux 76000 déportés, il ajoute 4000 morts dans les camps dans lesquels on avait interné les juifs étrangers en 1940 (Gurs …). Sur les 245s 2500 juifs français déportés, on compte 1/3 de français de souche, 1/3 d’enfants de juifs étrangers et 1/3 de juifs d’origine étrangère et naturalisés entre les deux guerres. Ces 24500 juifs français déportés doivent être rapportés à une population d’environ 195000 ( les juifs d’Afrique du Nord vivant en Afrique du Nord sont hors statistique) alors que les 55500 juifs étrangers déportés ou morts dans les camps de Vichy doivent être rapportés à une population d’environ 135000.

Parmi les 8000 Juifs français « de souche » déportés, 6500 sont nés en Métropole et 1500 en Algérie.


Je rapporte les chiffres de Klarsfeld qui sont rigoureusement exacts (dénombrement à l’unité) pour le nombre de déportés, mais que l’on peut discuter à la marge pour la qualification français/étrangers.


En tout état de cause les pourcentages de 25 % et 90 % sont tout simplement fantaisistes.


22’30’’ A propos du 17 octobre 1961, une fourchette de victimes entre 150 et 300.


Ce sont les chiffres donnés par Einaudi, mais ils concernent toutes les victimes de septembre-octobre 1961 La fourchette des victimes  du 17 octobre 1961 est de 50 à 130 (Brunet=50, Linda Amiri =130, House et MacMaster=120). En fait House et MacMaster écrivent « En septembre et octobre, bien plus de 120 Algériens furent assassinés par la police en région parisienne »


Et je n'ai relevé qu'une partie des erreurs. Au royaume des aveugles, le borgne Zemmour se fait, hélas, souvent le roi.

Merci pour ces précisions. Même si ça n’annule pas les faits, il importe d’être précis dans la déconstruction au risque d’être contreproductif. Il serait intéressant d’avoir une réponse de Mathilde Larrere pour étayer ses sources.

A votre service ... Si vous voulez approfondir l'affaire Zemmour/Vichy, j'avais mis en ligne en 2014 (le temps passe vite) un dossier qui, en toute modestie, n'a guère vieilli avec les années. http://siteedc.edechambost.net/Paxton/Alain_Michel_Zemmour.html

Bref, vous racontez les mêmes conneries que Zob. On ne vous remercie pas.

En ce qui me concerne, vous ne me ferez pas devenir Zemmourien, mais pour d'autres votre  brutalité ignorante peut y contribuer.

C'est justement ma connaissance du sujet (et de la rhétorique) qui me permet de voir clair dans votre jeu. Et si je peux être direct (surtout quand on me présente des arguments qui ont déjà été réfuté mille fois), je ne suis pas brutal.


Mais si vous voulez que je vous dise la même chose un peu plus poliment:


Cher Monsieur, vous défendez, sur la question du rôle de Vichy une thèse similaire à celle de Zob, et qui est, doux euphémisme, très minoritaire parmis les historiens et politiquement orientée à droite. Zob prétend que : "Paxton dit que Vichy est le mal absolu", c'est faux (en rhétorique, cela s'appelle un homme de paille). Paxton dit que Vichy a été un collaborateur actif des nazis, suivait un agenda politique qui lui était propre et qui, dans bien des cas, allait au delà des exigences des nazis. Si Paxton a pu faire des erreurs (ou que des documents découverts plus récemment ont pu remettre en cause certains chiffres donnés par Paxton), la thèse centrale de Paxton, telle que je viens de vous la décrire, fait toujours consensus parmi les historiens, et ce que Mathilde Larrère dit dans sa chronique est globalement conforme à nos connaissances historiques actuelles.


Vous pouvez pinailler sur des détails, vous pouvez tourner autour du pot, il n'en reste pas moins que Mathilde Larrère est bien plus proche de la vérité historique que ne l'est Zob.


C’est pas moi qui ai copié Zemmour, c’est lui qui m’a copié ! J’ai pris connaissance en 2014 de ce qu’il écrivait sur Paxton car j’étais directement concerné : il reprenait presque textuellement mes formulations de 2007 qu’il avait piquées dans le Vichy et la Shoah (2012), d’Alain Michel, lequel avait reproduit le paragraphe ci-dessous en me citant, très honnêtement (p.25). 


Voilà donc ce que j’écrivais en 2007, en conclusion d’une page mise en ligne intitulée « l'Affaire Paxon » (laquelle page est toujours en ligne)


« L'heure est venue de faire le tri dans le Vichy de Paxton, [...]

Peu importe que les thèses historiques soient révolutionnaires ou antériorisées. Venons-en au dogme: Vichy est une entité condamnable et qui doit être reconnue pleinement coupable. Quelles sont les conditions pour que la culpabilité soit totale:

1. Que Vichy soit pleinement responsable

2. Que Vichy soit constamment coupable

3. Que Vichy ne soit jamais bénéfique.

4. Que tous ses chefs soient solidaires, responsables et également coupables. »



C’est moi, homme de gauche, qui a écrit ça en 2007.  De ces écrits je veux bien débattre pas de ce que Zemmour en a fait – et d’ailleurs je ne sais pas ce qu’il a écrit depuis 2014.


Vous écrivez que « la thèse centrale de Paxton, telle que je viens de vous la décrire, fait toujours consensus parmi les historiens ». Vaste débat dans le vaste panier de crabes que constitue la communauté des historiens de Vichy. Beaucoup disent qu’ils sont paxtoniens mais , dans leurs écrits, prennent carrément leurs distances avec l'historien états-unien. 

Par exemple, en revenant sur notre sujet qui est l’histoire de la Shoah en France, au procès Papon, intervention de Paxton:

"Contrairement aux idées reçues, Vichy n’a pas sacrifié les juifs étrangers dans l’espoir de protéger les juifs français. Dès le début, au sommet, on savait que le départ de ces derniers était inéluctable."

[Les idées reçues, ce sont celles de Raul Hilberg]


Tous les historiens d'accord avec ça ? Sans parler de Hilberg qui écrit dans la destruction des juifs d'Europe  "Les juifs étrangers et les immigrants furent abandonné à leur sort, et l'on s'efforça de protéger les juifs nationaux",  on peut lire en 2004, sous la plume d'Azéma et Wieviorka, qui n’ont pourtant jamais déclaré la guerre à Paxton  " Menant une politique antisémite propre, Vichy, pour sauver les ressortissants français, sacrifie froidement étrangers et apatrides" (Vichy 1940-1944, Tempus-Perrin, p.271)


Mathilde Larrère déclare s’appuyer sur les ouvrages de Laurent Joly et Jacques Sémelin. De Sémelin , on ne saurait dire qu’il est paxtonien : Les deux historiens sont en controverse constante depuis 10 ans. Dans le numéro 212 de la Revue d’Histoire de la Shoah parue l’année dernière, Sémelin s’aligne sur les Néerlandais très peu paxtoniens Griffioen et Zeller :


« Du fait de sa position structurelle comme gouvernement collaborateur (une position inexistante aux Pays-Bas et en Belgique), Vichy a donc bien eu les moyens de faire obstacle aux déportations après avoir mis toute la puissance de son administration au service de la politique nazie lors de l’année terrible de 1942. Dans un premier temps, ce gouvernement a servi de relais efficace aux nazis. Par la suite, il est devenu comme un écran passif, en relayant moins leurs exigences.
    […] oui, en principe tout repose sur le pouvoir des nazis sauf… qu’ils dépendent de Vichy pour faire arrêter les Juifs, … et que ce régime doit aussi prendre en considération les réactions de l’Église et de la population, donc de l’évolution de l’opinion, ce dont les nazis tiennent compte aussi. Il y a par conséquent une interdépendance en chaîne qui, dans une certaine mesure, limite le pouvoir nazi en France 
» (Jacques Sémelin, La survie des Juifs en France : une approche multifactorielle, RHSHO n°212, 2020)


Propos qui vont clairement à l’encontre de la thèse Klarsfeldienne « Vichy a contribué efficacement à la perte d'un quart des Juifs de France, les Français ont puissamment aidé au salut des trois quart des Juifs de France » .

Je me fiche bien de savoir qui a copié sur qui, puisque de toute façon vous partez d'un homme de paille, vous faites dire à Paxton des choses qu'il ne dit pas (vos quatre conditions sortent de votre propre imagination, pas de Paxton ou d'un autre historien).


Et puis, ce qui est ridicule, dans vos 4 conditions, c'est qu'elles sont inutiles. Dès que le gouvernement de Vichy a accepté de déporter des juifs, fussent-ils "étrangers" ou apatrides, il est déjà une entité condamnable et pleinement coupable. Dès 1940, Vichy collabore avec les allemands, allant aux delà de leurs demandes, et instaure le statut des juifs. Dès 1940 Pétain est un traître et un criminel, méritant pleinement la peine  de mort (puisque c'était alors la sanction pour ces crimes). Ce qu'il fera par la suite ne ferra qu'aggraver un crime déjà impardonnable.


Et s'il a commis ces crimes, c'est bien par une idéologie qui lui était propre. Pétain n'a pas protégé les français. Il a vendu des français pour poursuivre ses propres buts politiques, sa propre "révolution nationale". Concernant les juifs, sa politique antisémite dirigée contre tous les juifs est la preuve qu'il n'a jamais eu l'intention de les protéger. S'il a pu avoir, un temps, quelques réticences à le livrer aux allemands (pour des raisons de souveraineté et/ou d'opposition de la population, des églises, etc), ils ne fait aucun doute que Vichy savait que les nazis voulaient à terme  déporter tous les juifs ... et n'avaient aucun problème avec ça. Bien au contraire.

Merci pour cette formidable illustration du dogme paxtonien exprimé en mode Salamé, en focalisant sur Pétain dont on dit qu'il est coupable parce qu'il est forcémment coupable, et dont on ne peut parler qu'en énumérant des charges pesant sur lui et  si je me hasardais à dire que face aux demandes allemandes de 1942, il y a surtout Laval, vous répondriez que je suis un pétainiste qui veut charger Laval pour mieux innocenter le maréchal, et si je disais que Laval, en 1942, a donné les juifs étrangers de la zone libre, que dans le même temps, il sacrifiait les services secrets français, mais qu'il n'a pas donné les juifs français que les Allemands avaient demandé, qu'à partir de septembre 1942, il a trainé la patte pour les déportations de juifs étrangers et que jusqu'en août 1943, il a n'a finalement jamais procédé aux dénaturalisations massives demandées par les Allemands, obligeant ces derniers à se charger eux-même de la chasse aux Juifs, vous me qualifieriez inéluctablement de "thuriféraire de Vichy".


Les faits vous importent peu. Mathilde Larrère parle de 90% de juifs étrangers déportés, pas de problème, vous n'avez pas réagi. Ce n'est pas jamais grave de charger Vichy même au-delà du raisonnable. On aurait le droit de dire que la Bulgarie de Boris III et Bogdan Filov a protégé ses nationaux, mais surtout pas de dire la même chose de Vichy. 


Pour celles et ceux qui veulent devenir moins ignorants et connaitre les faits, je conseille la lecture du Vichy-Auschwitz de Klarsfeld, beaucoup moins aride que la réputation qui lui en est faite.

Allons, EdC, vous avez déjà oublié ce que vous avez vous-même dit ? Vous qualifié mon message de "dogme paxtonien" alors qu'il s'oppose à ce que vous qualifiez en 2007 de "dogme paxtonien". Vous êtes soit illogique, soit amnésique.


De plus, affirmer que Pétain est un criminel et un traitre dès 1940, c'est moins du "paxtonisme" que de l'humanisme le plus basique. 



Paxton (et bien d'autres historiens tant avant lui qu'après lui) a fait explosé la fiction d'un Pétain protecteur des Français et dont la main aurait été forcée par les Allemands, fiction que vous essayez de réhabiliter ne serait-ce qu'à la marge. La réalité, basés sur l'ensemble des faits, montre une collaboration active, voulue par le gouvernement de Vichy, et qui s'inscrit dans une idéologie et un agenda politique qui lui est propre. Et, dans ce tableau d'ensemble, peut importe que l'on parle de Darlan, de Pétain, de Laval. Tous étaient d'accord avec cette collaboration et l'on mis en oeuvre, à des degrés divers, et cette collaboration a couvert de nombreux domaines, dont l'arrestation et la déportation des juifs.


Mathilde Larrère parle de 90% de juifs étrangers déportés, pas de problème, vous n'avez pas réagi. Ce n'est pas jamais grave de charger Vichy même au-delà du raisonnable. 


D'une part, j'ai réagi à votre message, pas à ce que Mathilde Larrère a dit (ou pas dit). Je n'ai pas dit que tout ce que ML a dit dans sa chronique est vrai (relisez mon message précédent), donc votre remarque énervée est à côté de la plaque.


Mais si vous voulez mon avis sur la question: peut importe, pour émettre un jugement moral, que le chiffre exact soit 90% (comme l'affirme ML) ou 61% (comme vous l'affirmez). Un tueur en série n'est pas moins coupable s'il n'a tué que 61 victimes plutôt que 90.



erratum:  41%, pas 61%. Et ça n'en reste pas moins un crime contre l'humanité. Même à 21%, ça ne changerait rien à la culpabilité de Vichy.

Moi qui croyait que la proposition de Sarkozy sur l'enseignement de la shoah en maternelle n'avait pas abouti.

Merci Mathilde Larrère pour vos émissions si instructives et si pertinentes !
J'ai le sentiment que du vocabulaire puissant comme "démonter" peut empêcher certains partisans de Zemmour, ou des gens à tendance d'extrême droite de regarder ces vidéos facilement, et de se laisser convaincre par vos arguments... Je sais que si je regardais une vidéo sur quelqu'un qui "casse" ou "démonte" une personne que j'aime bien, je serai déjà conditionnée par ces mots, et j'aurais déjà de l'opposition en moi pour me laisser atteindre par les arguments (c'est le côté très subjectif ici, afficher un "je me bats contre untel" qui m'aurait refroidie).

Voilà, je souhaitais juste soulever ces questions de forme !

Saine idée d'émission, mais je ne trouve pas Mathilde Larrère très à l'aise dans son argumentation. Ce n'est pas son sujet de prédilection et cela se voit. De la limite des historiens tout-terrain.

ZEMMOUR N'EST EN REALITE QU'UN REVISIONNISTE et un NEGATIONNISTE D'EXTRÊME DROITE



1/ ZEMMOUR est en réalité un REVISIONNISTE et un NEGATIONNISTE qui jouent sur les termes  pour essayer de faire passer ses thèses nauséabondes.


2 / Mathilde Larrère a raison de souligné la notion de "Juifs étrangers" qui étaient en fait des Juifs Français mais devenus étrangers du fait de la DECHEANCE DE NATIONALITE.


3/ Il faut souligner le rôle de "l'Algérie française" (dont est originaire Zemmour) qui a acceptée la collaboration alors qu'il n'y avait pas un Allemand sur place !!

Ce serait intéressant d'analyser le rôle des Pieds Noirs d'Algérie dans la Collaboration. De Gaulle n'a d'ailleurs jamais oublié leur rôles de collabos !!

Car pas un Pied-Noir, ou très très peu, ont osé s'élever contre l'occupant allemand. L'Armée d'Afrique était composée en très grande majorité de "COLORES"... 


4/ Zemmour ne cite jamais les enfants Français de Juifs étrangers. Ils ne les considère par Français en réalité mais il les considère tout autant étrangers que leurs parents.


5/ Zemmour ment quand il affirme que Papon n'a jamais libéré Alice Zlitinski. En réalité, elle s'est libérée toute seule car libérable en tant que Juive française. Par conséquent, Zemmour reprend les arguments fallacieux et faux de Papon rejeté par le tribunal.


6/ Sur le Massacre du 17 octobre 1961, le Parquet a bien établi le "massacre". Zemmour ne parle jamais d'une manifestation PACIFIQUE, mais préférera le terme d'INTERDITE. Il ne dira jamais que 11000 Algériens ont été déportés au Palais d'Hiver (je crois). Il préfère le taire.

Il ne dira jamais que plusieurs centaines d'Algériens ont été noyés dans la Seine dont des enfants comme Louisa Bédard (adolescente de 12 ou 13 ans qui accompagnait son père).


7/ Enfin, je tiens à rendre hommage à Elie Kagan, Juif (je le souligne) qui a photographié les scènes et qui s'est vu retiré, confisqué, son appareil photo. Qu'il repose en paix.


SEMIR

Je me suis donc fixé cette règle : on peut, et on doit discuter sur les « révisionnistes » ; on peut analyser leurs textes comme on fait l’anatomie d’un mensonge ; on peut et on doit analyser leur place spécifique dans la configuration des idéologies, se demander le pourquoi et le comment de leur apparition, on ne discute pas avec les « révisionnistes ». Il m’importe peu que les « révisionnistes » soient de la variété néo-nazie, ou la variété d’ultra-gauche ; qu’ils appartiennent sur le plan psychologique à la variété perfide, à la variété perverse, à la variété paranoïaque, ou tout simplement à la variété imbécile, je n’ai rien à leur répondre et je ne leur répondrai pas. La cohérence intellectuelle est à ce prix (2) » 


Pierre Vidal-Naquet  Les  Assassins de la Mémoire

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Encore merci Mathilde


J'ai encore souvenir de votre vidéo sur le 17 octobre 1961 et je comprends encore mieux pourquoi z... tente de sauver le préfet Papon et Vichy

Une très remarquable chronique . Il faut évoquer le  roman de Didier Daeninckx " Meurtres pour mémoire" qui est l'un des premiers à avoir évoqué la responsabilité de Papon à la fois dans la déportation des Juifs de Bordeaux et dans  le massacre du 17 octobre  1961.    Vous évoquez le caractère tardif du procès .Il  paraît que Mitterrand ,  proche de Bousquet  ( à ce sujet , rendons hommage  à Edwy Plenel qui peut être critiqué sur de nombreux autres sujets : c'est dans  son livre " la part d'ombre" que j'ai appris que Mitterrand était proche  de Bousquet)  avait tout fait pour freiner  l'instruction  contre les accusés. Un dernier point assez terrifiant . Il y a une dizaine d'années ,on avait retrouvé une archive télévisée  de Papon  ( peut-être  est-ce  ASi qui l'avait diffusé  mais je n'en suis pas sûr) datant de 1963 ou 1964 .Papon avait écrit un livre sur  les  valeurs d'humanité etc . Un exemple incroyable de dissociation entre un haut fonctionnaire collabo et brutal et ses prétentions humanistes.

Ce qui est intéressant, c'est de voir que ASI aborde un sujet qui traite de Vichy dans la période nazi: on se rapproche d'un point Godwin, qui est souvent reproché à des lecteurs d'ASI (notamment quand on a comparer le pass à l'étoile jaune). Je remarque aussi qu'Asi pratique la censure en supprimant des commentaires, qui était peut-être haineux, mais ça fait bizarre de la part d'Asi. Enfin, l'émission parle à un moment de la privatisation de liberté de la population juive. Je ne sais pas si ASI est aveugle, mais avec le pass sanitaire en vigueur actuellement, on a une bonne frange de la population dont les libertés sont sacrément dégradées et ce sujet est quasiment absent des sujets d'ASI. Jean Pierre Luminet, qui n'est pas le dernier des crédules, s'en offusque à juste titre sur ses posts Facebook. Un post de Daniel scheidermann mentionnait que le pass était un moindre mal. J'ai connu ASI beaucoup plus combatif, comme à l'époque de Sarkozy, et force de proposition pour un monde meilleur. Car la réalité est que, c'est en imaginant un monde meilleur, une société sans pass où on peut gérer l'épidémie autrement , que ce monde peut prendre forme. Au contraire, en parlant de Zemmour, même pour le démonter, on donne de l'énergie au personnage, et cela alimente le feu déclenché par l'individu. Pour finir, je reste vraiment étonné de l'acceptation de la rédaction d'ASI sur les atteintes à la liberté en cours dans notre pays. C'est du même acabit que l'acceptation de dons de données au gafam qui régissent nos manières de vie et on ne se rend même.plus compte que nos vies se déroulent selon leurs algorithmes.. Voilà ma réaction à cette émission, et si j'avais un conseil à donner, ce serait de faire une émission qui envisagerait ce que serait demain, dans la fraternité, avec un revenu pour tous, un toit pour tous,  à manger pour tous, une agriculture respectueuse des cycles naturels, en allant chercher ce qui existe positivement, plutôt que de montrer du doigt systématiquement les dysfonctionnements et  d'accepter qu'une seule frange de la population puisse aller se restaurer, faire du sport, etc..., en présentant son pass. Voilà mes réactions et propositions à ASI

Je ne doute pas de la qualité de la démonstration. 


Mais le titre un poil "putaclic" me dérange fortement (X démonte Y), ça fait titre de vidéo youtube (entre autres).

A-t-on vraiment besoin de ça pour s'intéresser au sujet ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Merci Mathilde 

L'accès libre serait une bonne chose 

Publier cette rubrique sur Twitter /Facebook serait d'utilité publique .

Une série à suivre.  

Formidable Mathilde Larrère, merci pour votre travail.


Merci Mathilde

(je ne suis qu'à la moitié de la vidéo, je vais y revenir demain car un sentiment de colère me prend à entendre les mots de zemmour)


Revenant d'une opération d'arrestation de Juifs à la demande de la Préfecture et donc de l'Etat Français sous le gouvernement de ce pétain de pétain, le commandant de gendarmerie de Vabre (Tarn) et les gendarmes qui l'accompagnaient étaient en pleurs


De ce jour, ils ont décidé de leur porter secours et de se joindre à la population qui avaient déjà entrepris de leur porter son aide. Honneur à la vallée des Justes


Ce soir de shabbat qu'en bon non religieux j’enfreins, il était de mon devoir de rappeler que des Français ont agi pour sauver ceux qui étaient condamnés par les lois de Vichy


ce zemmour vaut autant que laval

Vas-y Mathilde, démontes Z ! 


Merci.


Et qui démonte Z sur le plan politiqe ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Perturbant et ennuyant de voir Mathilde sans cesse se toucher les cheveux.

Il me semble que zemmour sur vichy, pétain et le traitement des juifs en France sous vichy. embrasse plutôt le point de vue de l'historien Franco-israélien Alain Michel que celui de l'historien Américain Robert paxton sur la France de Vichy.

Non 

Pourquoi non ?

En debunkant les propos de zemmour, on va encore parler et mettre en avant ce sinistre personnage.

Après avoir vu le reportage d'Aude sur les face news (et votre excellente emission) cela ne va pas convaincre ses fidèles.

Ce sera pour eux encore de la propagande d'islamistes gauchistes universitaire.

Cela va les encourager "si on l'attaque c'est qu'il dérange...."


Ne donnons pas encore et encore plus de visibilité à cet individu qui se moque de la vérité de toute facon

Initiative vraiment salutaire ! Je suis pour les mettre en accès libre et sur les plate-formes pour ramener des jeunes un peu et faire briller ASI !

Sur le fond je n'ai jamais été fan du travail de Mathilde sur ASI (pour des raisons qui m'échappent et qui doivent donc être irrationnelles 🥴) mais pour le coup je suis vraiment enthousiaste. Même si je ne doutais pas de la nullité des propos de Zemmour... bah ça fait du bien d'en avoir le cœur net au carré ! 

Félicitations et bon courage pour la suite 🙇‍♂️.

Merci !

c est bien simple Mathilde et Daniel je vous trouve EXCELLENTS. 

L'argumentaire, le ton et l'esprit de l'émission donne à penser, que ça fait du bien.

Une remarque (je fais un pas de coté) comment un type comme Boloré qui a donné carte blanche et du temps à l'excès sur sa chaine ,n'est il pas aussi responsable de la montée dans les sondages de notre falsificateur ? Un train peut en cacher un autre... ou ça ressemble à une poupée russe version gargamel

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Voté , une série qui va être pas-sion-nan-te !

Excellente initiative !

Désolé, la vidéo ne fonctionne pas ..... heureusement, il reste le texte qui me permet de suivre mais sans les images !!

mais, comment faire pour accéder aux vidéos ???.....

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

4 articles sur Zemmour en 3 jours !

Toute cette collection devrait être en accès libre, pour le bien du plus grand nombre. Ce sera le travail le plus intéressant et sûrement le plus utile  depuis le début du cas Zemmour.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.