343
Commentaires

NUPES : et la gauche ressuscita !

Commentaires préférés des abonnés

Ce dimanche 1er mai, dans le commissariat c’Pol, les commissaires  politiques Saint Cricq, Fresoz et Bécare ont mené un interrogatoire musclé du prévenu Olivier Faure devant nos yeux ébahis.

Généralement, les policiers qui sont impliqués jusqu’au(...)

Quel pied ! Victoire ou défaite, dans tous les cas, on va enfin (essayer sérieusement de) changer l'agenda médiatique CNEWS-BFM-LCI and co, entre deux polémiques débiles sur le halal, le voile ou le grand remplacement.

Rien que pour ça, quel bonheur !(...)

Attention à ne pas crier victoire trop vite; ce n'est qu'un pas et la route est encore longue !


Content d'apprendre que les Cambadélis et autres Hollande n'ont pas totalement flingués le PS ; qu'il reste encore en son sein quelques personnes de bonnes(...)

Derniers commentaires

À propos de l'acronyme NUPSE, j'ai copié un commentaire sous une vidéo de l'Huma :


"C'était simple de faire NUPSE .... le Nupse (prononcer nupsé) est une des plus belles et des plus hautes montagnes de l'Himalaya. Une des plus difficiles à gravir également, allégorie de ce qui nous attend !" (Steph H)


Joli, mais j'ai quand-même vérifié, c'est un sommet au Népal, mais ça s' écrit Nuptse avec un t (et ça veut dire sommet de l'ouest). 

Des idées pour le T ?

Je ne sais pas si vous avez vu mais la Confédération paysanne soutient l'union de gauche (trouvé que deux articles payants sur Ouest France et agra.fr après avoir vu passer un tweet de JLM sur un fil d'info).

Décidément Faure il est de plus en plus fort :-)

avec les journalistes et leurs questions à la con 

https://mobile.twitter.com/2022Elections/status/1523276603530301443

(clic droit ou ci-dessous)


Et, alors que la Nupes lance sa campagne, devinez qui est l'invité de salamé-demorand demain matin sur Inter ?

...

Hollande

Logique.

Bâtards.


La gauche n'est pas ressuscitée pour tout le monde. Je vous suggère de conserver précieusement ce sondage d'Harris Interactive et de le comparer avec les résultats des législatives  l'issue du 2ème tour. On verra bien alors si le fait que la gauche parte unie a eu si peu d'effets que ça.

Aujourd'hui samedi, rassemblement historique de plusieurs partis de gauche en vue des législatives. Quelle visibilité du côté de la presse dominante sur internet ? (première recherche effectuée entre 13h30 et 14h)

Alors déjà aucune une, il fallait s'y attendre. Mais à part ça ?

Rien sur Le Nouvel Observateur, un article sur l'investiture de Macron mis en parallèle avec un sur Mélenchon qui titre « Pourquoi le nouveau leader de la gauche est-il un mâle blanc de plus de 50 ans ? » (amusant qu'ils s'emparent de cette question pile aujourd'hui, leur nouvelle ligne éditoriale ?).

Rien sur Le Figaro, investiture itou ainsi qu'un article « Législatives 2022 : Carole Delga veut « réunir les militants qui refusent la liquidation du parti socialiste. »

Un direct en cours sur Libération mixant les deux événements mais titrant sur Macron : « Macron réinvesti président: « Je fais le serment de léguer une planète plus vivable et une France plus vivante. » (je n'avais pas réalisé qu'on était le 1er avril)

Procédé identique et quasi le même titre sur le site du Monde, la une étant occupée par une breaking new : « La Guerre en Ukraine menace le grenier à blé du monde. »

Mais tout ça c'est la faute à Mélenchon : il ne fallait pas présenter les candidats « le jour de la cérémonie d'investiture du président réélu. »
J'aurais pourtant juré que c'était le contraire ? En fait il faut aller jusqu'à la conclusion pour que l'article finisse par lâcher le morceau. Mais bien sûr « Il n’y a pas de signification politique particulière dans le choix de cette date », évacu[e] l’Élysée en marge de l’organisation de la cérémonie d’investiture qui aura lieu cinq ans jour jour après la première élection d’Emmanuel Macron, le 7 mai 2017, ce qui n’est pas anodin. »
 
Faut dire que pas tellement le choix, les pauvres, vu que demain c'est le 8 mai et que « c’était la date qui convenait le mieux avant le 13 mai, date de la fin du premier mandat du président » (pourquoi pas le 13 du coup ?), surtout qu'ils « [réfutent] tout lien avec le grand raout de Jean-Luc Mélenchon que le président sortant contribuera à atténuer ou à rendre encore plus visible... » Sur ce dernier point, pour le moment c'est raté.

(14h30-15h : mise à jour du live du Monde, pas de changement chez les autres à l'exception d'un live en une sur le site... du Figaro. Comme quoi. Après vérification plus poussée, au Nouvel Observateur les infos sur les législatives sont dans l'article qui titre sur Macron, question visibilité on repassera - et la une porte sur les fausses couches, c'est du foutage de gueule de compétition à ce niveau-là...)

La gauche  " ressuscite "  et la droite  " renait "


On pourrait presque rigoler .....

Intervention d'Olivier Faure avant le vote du PS

https://m.youtube.com/watch?v=ifZf8Fum6SY

Respect.



Je me suis dit hier soir j'écoute un bout et finalement je l'ai fait d'une traite. 

(sinon à partir de 18 min si vous n'avez pas le temps tout de suite :)

aaaaaah c'est la meilleure semaine de ma vie !!!!!



l'entreprise de démobilisation est déjà en marche !


Selon une dernière enquête, la majorité est toujours en passe de conserver confortablement sa domination à l’Assemblée Nationale, même avec l’hypothèse d’une union de la gauche

                                     

Selon un sondage Harris Interactive pour le magazine Challenges publié jeudi 5 mai 2022, La République en Marche et ses alliés (le MoDem et Horizons) devraient garder la majorité des sièges à l'Assemblée nationale avec 338 à 378 députés, selon les projections.


Résumons, sur 570 circonscriptions, LFI offre généreusement: 

- "une centaine" aux écolos

- 50 au PCF

- 70 au PS


Ce qui veut dire 350 aux insoumis. Ils ne s'emmerdent pas, les enfoirés. 


Bon, espérons que les autres partis ont su négocier une bonne proportion de circonscriptions "gagnables" et ont surtout laissé les circonscriptions perdues d'avance aux insoumis, car si on se fie juste aux nombres de circonscriptions, c'est un accord complètement inique.


NUPES... n’empêche, que ce nom est moche... dommage. 


j'aurais bien vu un truc du style... je sais pas moi... "l'alliance rebelle" ?

Je ne voudrais pas jouer les rabat-joie, mais dans ces tractations tous azimuts, il y a tout de même des choses qui font penser à de la tambouille politicienne à l'ancienne plutôt qu'à une rupture. Ainsi, on voit parmi les candidats qui pourront se prévaloir de l'étiquette NUPES, un certain Aurélien Taché, qui faisait partie de la garde rapprochée de Macron jusqu’en 2020 et qui a défendu la contre-réforme des retraites macronienne. Il se retrouve avec la circonscription de Cergy-Pontoise. Certes, il peut avoir changé et compris de ses erreurs, mais j’aurais mille fois préféré qu’on file une circonscription gagnable à Philippe Poutou ou à Gérard Filoche plutôt qu’à ce genre de personne versatile. Où, et avec qui, sera-t-il demain ? À propos de Filoche qui, lui, est resté fidèle à ses idées et les a défendues toute sa vie, on lui avait promis que son mouvement GDS (la Gauche démocratique et socialiste) serait associé aux négociations. Il attend toujours...

J'espère que l'accord avec le PS ne va pas condamner celui en cours de négociation avec le NPA. Entre le NPA et le PS, je choisis le NPA dans 100% des cas, personnellement !

Ça y est, c'est fait ! Maintenant que le bloc central (LFI/EELV/PC) est constitué, il ne manque plus que des ailes pour s'envoler vers la victoire !

Une aile droite, le PS, et une aile gauche, le NPA...  ;-)

Cet enthousiasme dans les commentaires, à part chez les Macronistes ni de gauche ni de gauche qui trouvent tout ça un peu inquiétant, est fort réjouissant. Ne vous emballez tout de même pas trop. La France est de droite. Une bonne part est raciste, misogyne, homophobe et ne votera jamais à gauche, de peur qu'une lesbienne noire ne devienne ministre. Une autre large part est persuadée que, bien sûr, ce programme progressiste ce serait bien si c'était possible mais il faut être réaliste comme l'a bien expliqué Monsieur le président...


Sans compter ceux qui ne payent pas de droits de succession mais qui se battront jusqu'à la mort pour que Bernard Arnaud puisse transmettre son modeste patrimoine à ses pauvres enfants sans s'acquitter de taxes "confiscatoires", ceux qui acquiescent quand on leur explique qu'il n'y a pas d'argent magique et qu'il va donc falloir travailler jusqu'à 65 ans, ceux qui trouvent que, tout de même, les chômeurs exagèrent, que les malades pourraient se prendre en main, que c'est vrai qu'en échange d'un RSA on pourrait au moins tondre la pelouse, que l'environnement et le réchauffement climatique ça commence à bien faire, d'ailleurs il a fait froid hier...


Avant qu'une quelconque union de la gauche remporte les législatives il va falloir 15 à 20 ans de rétablissement de l'égalité d'accès à l'information, à l'éducation, au temps de réfléchir au lieu de courir en tous sens pour assurer la maigre subsistance. Et comme les Macronistes ni de gauche ni de gauche (ou les LR ou les soc-dem, ce sont les mêmes) sont aux manettes et que ça ne fait surtout pas partie de leur programme on peut attendre longtemps.


Mais que ça ne décourage personne de soutenir le programme d'avenir plutôt que la catastrophe politique, sociale et environnementale. 30% ce serait déjà pas mal.

"Toutanmacron , seul pharaon ayant vécu avec une momie" , çà m'a fait bien rire.


Quand Ruffin est interrogé par la cuisinière du château


On est ébahi par la justesse des propos de François Ruffin et par les tentatives de sape de l'assistante du président par défaut

Le comble, c'est quand on entend sur toutes les ondes et sur toutes les chaines des représentants de la droite comme François Bayrou, Jean-François Coppé ou Éric Woerth s'indigner parce que les valeurs du PS ou d'EELV seraient bafouées en cas d'alliance avec LFI. Pourquoi personne ne leur dit qu'ils feraient mieux de s'occuper de leurs fesses ? Est-ce qu'on demande à Olivier Besancenot ou à Nathalie Arthaud si LR, le MODEM ou l'UDI défendent les valeurs de la droite comme ils devraient le faire et sinon pourquoi ne s'adressent-ils pas à Philippe Poutou pour les conseiller utilement ?

bonjour, j'étais heureuse de retrouver le matinaute le 2 mai mais je constate que le 3 mais il est à nouveau absent. il faudra s'habituer à vous retrouver un jour sur 2 ou de manière aléatoire ? 

adc

Aux esprits chagrins en quête de pureté idéologique (dont mézigue eût un temps) dans un sens ou l'autre, cet accord ne saurait être parfait. Il y aura toujours des points de friction.

Par exemple, là où je vote, il semble qu'un héritier d'une dynastie locale du PS se prépare à être investi par cette union. Et je ne le porte pas dans mon coeur car ce sont ces carriéristes qui pour large part à force de trahisons et alliances de circonstance ont détruit la gauche dans une région qui lui était acquise depuis plus de 80 ans, et fait monter le RN.

Alors si c'est bien lui qui va bénéficier de la tête de liste, je vais mettre mon poing dans ma poche, et j'irai voter pour lui malgré tout le mal que j'en pense. Mais avant je vais lui écrire à son domicile, qu'il sache bien que s'il nous trahit comme son père et son grand-père l'ont fait j'irai lui demander des comptes, et que n'ayant plus grand'chose à perdre il se pourrait que je manque de courtoisie.

Je vous invite toutes et tous à faire de même, en masse, partout où la personne désignée ne semble pas répondre à vos attentes, qu'elle sache qu'on l'attend au tournant en cas de victoire.

Ah! C'était tellement tranquille une gauche de droite pour tous les blablateurs des chaînes "infos"!

Très bon « édito ». Je souscris et JE SUIS FIER de faire parti des 22% du 1er tour qui ont fait pencher la balance en faveur d’une nouvelle gauche, bien plus authentique 🙂🙂🙂

excellente nouvelle , j'y crois en tout cas , si on a un accord ps/pc/verts/lfi et un candidat unique par circo y a des triangulaires voir des quadrangulaires qui vont devenir gagnables, reste a voir si LREM et LR font des accords.

Aid moubarak les islamo-gauchistes

Le discours bobo bcbg social démocrate, ça paie plus ? Ca a pourtant payé, mais ça paie plus... ? A voir. Ne nous enthousiasmons pas trop vite. La tentation du confort au repli dans le mol embourgeoisement est très forte en France.


ENFIN une journée qui a bien commencé. Franchement c'est super, a fortiori quand on lit le contenu de l'accord. 


Cela faisait une éternité que les infos n'avaient pas été autre chose qu'une source de profonde angoisse.

Miam-miam Poutou et Besancenot à l'assemblée, ce serait un régal - et puis ça manque sérieusement d'ouvriers là-bas - et Ruffin ne serait plus tout seul à braver les règles de bienséance

https://mobile.twitter.com/GaccioB/status/1521092957247524867


  Jean-Luc Mélenchon est en train de rassembler les islamistes, les musulmans radicaux, les wokistes, l’ultra-gauche  », a-t-il déploré. Guillaume Peltier a aussi estimé qu’Emmanuel Macron souhaitait lui aussi gouverner «  à gauche et avec l’ultra-gauche  ». c  'est trouvé  dans  Valeurs actuelles ... Rien que pour la rage des beaufs  racistes xenophobes machos   exploiteurs ,  colonialistes  et  betes et laids et j' en passe, cet accord me rejouit..   et me  rejouit d' avoir d' autres perspectives  que  les leurs .. betes,  mechantes  polluantes, mortiferes et j' en passe des plus grossieres

Je pensais naïvement que ASI était un site de décryptage des media , mais quand on lit les éditos de DS, il s'agit en fait d'une tribune politique très orientée ; il nous a même dit pour qui voter pour les Présidentielles ! Donc ASI, relais mélanchoniste ou analyse critique des media ? Je ne vais peut-être pas me réabonner !  

Un grand merci Daniel, si vous me permettez de vous appeler par votre prénom.

La signature de ce premier pas de gauche me réchauffe le coeur et vous avez su, une fois encore, trouver les mots qu'il fallait pour nous encourager à garder espoir.

Pour ne parler que de l'Europe, oui l'Euro a été payé très (trop) cher par la France. Oui. l'UE s'est assise sur le Non de la France au TCE, lors du traité de Lisbonne en 2007. Oui. c'est un corset économique et social étouffant. Mais le coût d'un Frexit serait hors de prix. 

Mais oui, aussi, la finance, les actionnaires, le grand patronat, en bref, la capitalisme et les médias qui les accompagne ne rendront pas les clés gentiment. Mais à part une avant-garde courageuse et éclairée, qui est prêt à l'affrontement inévitable ?

Les injonctions médiatiques de clarification à la NUPES, sur les fournitures d'armes à l'Ukraine, ou la "désobéissance" aux traités européens, qui vont se déployer et saturer l'espace pendant toute la campagne, sont parfaitement légitimes, et nécessaires.  


Pourquoi ? 


De mon point de vue c'est limite un hors sujet pour des législatives, sachant que le président de la république et pas le premier ministre est celui qui décide de la politique internationale de la France (ou encore que le conseil constitutionnel aurait toujours la possibilité de bloquer des lois qui contrediraient trop nos engagements européens, quelle que soit la majorité au pouvoir).


Après il y aura évidemment dans la nouvelle majorité (enfin en imaginant qu'elle en soit une) des gens ayant diverses opinions quant à jusqu'où aller sur ces sujets. Gens qui feront, au pire, comme tous les députés non playmobils, éventuellement entendre leurs différences le moment venu ; et pour ce qui est de la politique internationale, uniquement si le président choisit de consulter le parlement sur des sujets relevant de sa compétence, ce qui n'est même pas garanti.


En attendant je trouve complètement hypocrite et absurde l'insistance médiatique sur des points d'achoppements connus, et sur des sujets qui ne relèvent pas de la seule compétence du parlement, en prime. Un accord pour des législatives n'a pas à trancher sur absolument toute chose, mais sur les mesures que la gauche est d'accord pour prendre en commun, et dans la mesure où elle aurait le pouvoir de les prendre en tant que majorité parlementaire.


Merci pour cette chronique, laquelle me console de celle de lundi dernier!


Finalement ce n'est peut-être pas plus mal ainsi, Mélenchon sera plus efficace et crédible en premier ministre.


S'il avait été (mal) élu président, je pense qu'il y aurait eu cohabitation...


J'ai entendu d'une oreille l'é-mission à laquelle vous avez fait référence et je trouve que Olivier Faure a été remarquable dans ses réponses.

Ca va être intéressant tout ça, surtout dans les déclinaisons locales. Dans nombres de lieux, les représentant.es des formations politiques se connaissent et toutes ces formations sont tiraillées de l'intérieur entre les tenants de l'indépendance des partis et ceux de l'ouverture vers les autres (que ce soit à LFI, EELV, PCF ou PS) et il sera intéressant de voir dans quelle mesure ces deux points de vues peuvent être complémentaires.


Espérons que les choses se feront dans l'intelligence (échanges entre échelons locaux et nationaux) pour que le plus grand nombre se sente investi dans l'investiture locale.

Des gardiennes surtout sourcilleuses de leur petit confort bourgeois !

Rien que pour nous avoir offert leurs mines déconfites, à elles et à d'autres comme Delga, Hollande ou Macron, on ne remerciera jamais assez Mélenchon et la ténacité des Insoumis !!!

Incroyable !

Après  Mitterand, Jospin et Hollande, il y en a qui rêvent encore  à l’union de la gauche.

Qu'on me comprenne bien. Les injonctions médiatiques de clarification à la NUPES, sur les fournitures d'armes à l'Ukraine, ou la "désobéissance" aux traités européens


si j'ai bien compris ces questions font justement partie du compromis passé avec EELV.

bon plus une mince chance de victoire existe plus ça risque de saigner sur les plateau télé.

On n'est pas non plus à l'abri de candidatures PS dissidentes ou d'un mouvement de scission ("les éléphants avec Hollande" ça pourrait s'appeler); ni de défections vers LREM coté PS/EELV; en particulier en cas de majorité relative LREM avec un FN fort.

On est pas non plus à l'abri d'accord à droite entre LREM et LR (ça c'est sur) voire avec le RN. Ya une semaine on disait que Le Pen laisserait jamais faire une cohabitation mais je suis pas non plus persuadé que Macron fasse pas tout pour l'éviter.

Les  accords, c'est bien


Mais pour une  (vraie ) résurrection,  c'est plutôt une insurrection ... ( d'après V. Hugo )

Excellent, tout est dit...  Bravo et merci cher DS

Et pendant que Faure remonte vers la source, les éléphants barrissent pour que la gauche se ... tarisse !

Ha qu'il est bon de lire cela ! Comme ça, en début de semaine. Merci.

je ne sais même pas si gagner les législatives est une fin en soi, un espoir certainement. L'idée est aussi, en étant le premier parti de gauche, d'aider ses "petits" camarades en leur permettant de se financer et donc de survivre. C'est à dire d'agir là où les anciens ont échoué: Hidalgo/Hollande pour le PS, Jadot pour Eelv et Roussel au PC.

Même sans gagner, si PS, PCF et Eelv survivent et peuvent être financés durant les 5 prochaines années, cela aura été une grande victoire pour la gauche et pour LFI.

Il suffit d'écouter la radio France Info puis France Inter pour voir la cible bien placée : 

On navigue entre un député du PS (une espèce de pointe du iceberg, enfin plutôt du glaçon) à qui on donne le micro pendant plusieurs minutes pour nous dire tout ce qui le sépare de LFI... et là on en sort avec un écoeurement total sur Mélenchon

et l'autre motif d'effroi (comme si on nous avait glissé un glaçon dans le dos), vous savez le ministre qui a été accusé d'une action auprès d'une dame, monsieur Darmanin, qui s'en prend aussi à Mélenchon


Les cartes sont sur la table. Le président par défaut, Emmanuel II, sort ses jokers

Pour ma part j'ai découvert Olivier Faure , que j'appelle Olivier Faure avec respect tant il a tenu tête aux harceleurs sur la radio nationale .Zut ,Olivier Faure ça peut etre ça ? Whaou on va refaire de la politique en France ? On était si bien quand il n'y avait aucune alternatives .... 

Carine Bécard, Nathalie Saint-Cricq et Françoise Fressoz!!

Franchement tu parles d'un trio!

Belle lurette que je les zappe! Et ça prétend faire du journalisme!!

Content de voir que la question européenne, qui était le point d'achoppement, est devenu, grâce à l'habile et intelligente théorie de la "désobéissance" (plutôt aux directives qu'aux traités d'ailleurs) un point de rencontre entre les gauches, jadis irréconciliables. Comme quoi, lorsqu'on travaille, ce qui est particulièrement le cas des insoumis, on trouve des solutions utiles pour tous.

sacré enthousiasme de DS ce matin. c'est vrai que pour une fois, les gauches semblent prêtes à faire des efforts et à s'entendre.

par contre, le fait de se faire qualifier de bolcheviks, c'est bien fait. ce n'est que le miroir de vous-mêmes, qui taxez de nazis l'extrême-droite. vous récoltez ce que vous semez, ne venez pas vous plaindre de ça.

Excellent Daniel Schneiderman. Tout est parfaitement dit et vu !

C'est terrifiant de simplicité: plus ils flippent, plus j'y crois !

Ça balance pas mal à Paris! ☺️

Hollande, Valls, Dray, Cambadelis, le socialisme en marche ....


( vers les poubelles  de l'Histoire.... )

Quel pied ! Victoire ou défaite, dans tous les cas, on va enfin (essayer sérieusement de) changer l'agenda médiatique CNEWS-BFM-LCI and co, entre deux polémiques débiles sur le halal, le voile ou le grand remplacement.

Rien que pour ça, quel bonheur !! 


Mais tous ces hypocrites pseudo-centristes du soi-disant "parti de la raison" (de la gauche Hidalgesque à la droite Lemairesque), ce bloc bourgeois méprisant et étouffant va s'agiter dans tous les sens pendant un mois : "oh mon Dieu, les bolcheviks sont de retour !" 


On parie sur une tentative de retour très prochaine du stigmate "islamo-gauchiste", du Venezuela ou de la Russie ?? Il va falloir tenir bon et leur renvoyer leur hypocrisie et leur manips pathétiques à la tronche ! C'est là qu'une large coalition a du bon : ça va dézinguer de partout !

Ce dimanche 1er mai, dans le commissariat c’Pol, les commissaires  politiques Saint Cricq, Fresoz et Bécare ont mené un interrogatoire musclé du prévenu Olivier Faure devant nos yeux ébahis.

Généralement, les policiers qui sont impliqués jusqu’au cou dans une affaire sont écartés de l’enquête mais là ce ne fût pas le cas.

La tension, la haine, et la rage face à ce prévenu qui avait commis un crime effroyable dont elles craignaient d’être les victimes co-latérales étaient palpables.

Lorsque le prévenu, pour sa défense, explique qu’en 1981, les désaccords entre le PC de Marchais et le PS de Mitterrand étaient plus importants qu’aujourd’hui entre la FI et le PS, on sent que la commissaire Saint Cricq, a les nerfs qui lâchent, aimerait se saisir d’un bottin pour frapper le prévenu, pour le faire taire, mais n’ayant pas cet objet sous la main, elle lui lance, rageuse, pour lui clouer le caquet : « mais en 1981 c’était différent, c’était pour étouffer les communistes et d’ailleurs cela à réussi !!!!!

Les trois policières de la pensée répètent plusieurs fois « mais ne nous comprenons pas, voulez vous nous expliquer... ». C’est sans doute vrai qu’elles ne comprennent pas. Pendant toute la campagne présidentielle, elles ont psalmodiées mécaniquement le mantra : « Sans union la gauche n’a aucune chance d’être élue ». « C’est la faute à Mélenchon, le mangeur d’enfants si la gauche est désunie ».

Vers la fin de l’interrogatoire, les commissaires Saint Cricq et Fresoz demandèrent en chœur « pourquoi pas une alliance Vert, PS, PC ». On sentait qu’elles s’étaient reprises, qu’elles redevenaient plus professionnelles, qu’elles ont évité le piège de dire ce qu’elles pensaient vraiment « pourquoi pas une alliance SANS LA FI COMME PREVU ».

Les agitations de ces trois créatures étaient pitoyables. Il faut les comprendre. Elles avaient fait le taf. Elles avaient fait leur part pour que le chef de leur Monde soit élu. C’était dans la boite dès le 10 avril. Elles pouvaient souffler, elles avaient le « cul au  chaud » pour 5 ans. Et patatra le grain de sable dans leur monde de nantis.

Cependant, elles n’ont aucune crainte à avoir, dans leur monde ont retombe toujours sur ses pattes.

En 68, les gens criaient « Elkabbach démission », 54 ans après il hante encore les plateaux télé.

Gageons que dans 50 ans Benjamin Duhamel sévira encore dans les médias pour répandre l’idéologie de la caste, comme la fait avant lui son tonton depuis les années 60, son pôpa depuis les années 70 et sa môman depuis les années 80.

Ce matin grosse activité dans le commissariat de BFM avec la commissaire politique De Malherbe qui passe à la question le prévenu Bayou.

Sur France info, les commissaires politiques Dely, Barjon et Bertholus sont vent debout ...

Alors pour  se rassurer ils  martèlent  en boucle que cette union n’a aucune chance de gagner les élections. Tellement si chiens de garde, tellement si prévisibles.


Vous pensez pas que cette génération de la bourgeoisie ",journalistes,politiques,intellectuel-les, expert-es ",médiatique et très parisien va se dissoudre.


Un exemple, si vous avez 5 Minutes,sur LCI,le dimanche en début de soirée duel Fery/Cohn bendit,c'est à se torde de rire.

Autre exemple,CN,L 'essentiel chez Labro.

Vous prenez bien a la légère la désobéissance des traités. Vous êtes donc pour que l'Europe accepte les dérives en Hongrie ? Car c'est le même principe qui les guide la bas.


On peut accepter des résistances a la marge mais lfi met la désobéissance au coeur de sa logique politique. C'est un chemin que je rejette en bloc.


J'attends de voir le fond de l'accord mais la manière dont ont été entamé ces nego et le comportement des pontes de LFI jusqu'à il y a encore quelques jours ne me plait pas du tout. Pas encore certain que mon vote soit acquis a cette union si je me rends compte que ça peut affaiblir l'UE à terme ou si les positions internationales de Mélenchon sont renforcées. 

Du coup, au lieu d'avoir un président autoritaire qui dirige à coup de 49.3, d'ordonnance, de décrets et de conseil restreint de défense (le tout sous couvert du secret défense) avec sa majorité.


On aura un président autoritaire qui dirige à coup de 49.3, d'ordonnance, de décrets et de conseil restreint de défense/sécurité (le tout sous couvert du secret défense) mais avec une cohabitation.


Ouf, me voilà rassuré.

Attention à ne pas crier victoire trop vite; ce n'est qu'un pas et la route est encore longue !


Content d'apprendre que les Cambadélis et autres Hollande n'ont pas totalement flingués le PS ; qu'il reste encore en son sein quelques personnes de bonnes volontés


Mais le spectre de la cohabitation ( si l'alliance se conclue et se maintien jusqu'au élections ) va se faire étriller par la Médiacratie qui va nous en démontrer les horribles danger ( immobilisme, décridibilisation face à l'Europe etc ... ) et cette charge sera faite par les mêmes personnes qui nous aurait vendu la cohabitation comme la panacée si c'est MLP qui avait été élue 


Enfin, si encore une fois cette alliance tient le coup, on n'oubliera pas de nous rappeler le danger irrationnel que représente la personnage de Mélenchon; on ira même peut-être jusqu'à rechercher un(e) camarade de classe sur qui il avait copié en classe de 6éme pour nous prouver sa félonie

Je rigole, par cs temps de nuages mou sur soleil fade, je rigole.

Les journalistes vont devoir se remettre à table et bouffer pendant un mois sur nappe à carreaux le menu du jour permanent: cassoulet, pizza, couscous, choucroute  arrosés de rouge juste ce qu'il faut de pesticides juste après le jaune au cahuètes et olives...


Tu te rends compte nathalie, les chiottes ont au fond du couloir, à droite!

Et l torchon est ale.


J'ouvre une page  de bons mots  gras de rigolades.

Fernand, tu remets ça!


Finalement, le maître-mot, c'est  "barrage  ":


- barrage à la  privatisation des barrages


- barrage à l'arrogance du " bâtard " gérontophile


si, seulement Valls pouvait se barrer  définitivement....

bon retour de courtes vacances

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.