39
Commentaires

Mensonge au-delà de la Manche...

Commentaires préférés des abonnés

Y’aurait plein de choses à dire sur la question du « mensonge », mais a minima je pense important de rappeler la différence entre une négociation diplomatique et le compte-rendu aux administrés.


Que les chefs d’état et autres diplomates ne se dis(...)

C’est vrai que ce RIP sur ADF ne fait pas recette. Non seulement les médias mais les politiques aussi, y compris de l’opposition, n’en font pas leurs choux gras, comme si la vente de la France « à la découpe » était un fait mineur. Quant à la facilit(...)

Sibeth Ndiaye est la plus belle astuce des macronistes : noire et femme, comment la critiquer sans être taxé soit de racisme, soit de misogynie, ou même les deux ? nulle part vous ne trouverez de critique sur son comportement, ses mensonges, et pourt(...)

Derniers commentaires

Le mensonge au poker est une des règles du jeu, parait-il

et n'ébranle en rien les règles de morale


Mentir effrontément comme le fit Cahuzac

là où la règle du jeu est de dire la vérité

mentir comme Trump et apporter de fausses preuves

mentir comme Boris Johnson tout au long de sa carrière

peut-on encore appeler cela mensonge si on ne prête depuis longtemps aucune foi aux paroles qu'ils disent


John Bercow le speaker du Parlement va quitter son office. Il est de ces rares dont on écoute la parole sans la mettre en doute

Le monde s'écroule autour de nous, dans quel triste état nous le laissons à nos héritiers

Les journalistes écrivent sur l'international comme ils écrivent pour la France.

Ils sont européistes donc anti brexit.

Comme Boris est pour le brexit ils le démolissent.

Comme Trump etc...

En fait ils haissent les résultats des élections qui ne leur plaisent pas.

Quant au mensonge de nos dirigeants les hommes politiques ont compris qu'il fallait mentir et que plus c'était gros plus c'était efficace pour arriver au pouvoir donc ils le font.

Mais j'avoue que la macronie bat tous les records de mensonges de langue de bois et d'anti démocratie.


Que cela soit la miss Ndiaye  ou le sieur Grivaux pour moi au niveau mensonges c'est kif kif. La Sibeth a l'air (seulement l'air) moins arrogante que l'autre blaireau.


De toutes façons Macron est un mensonge fait homme. Relisez  ceci si vous avez des doutes :

https://www.streetpress.com/sujet/1486723160-macron-le-monde



 "Boris Johnson est régulièrement accusé de mentir [... ]il ment aujourd'hui sur les négociations qu'il mènerait soi-disant avec l'UE pour trouver un accord de sortie avant la date du 31 octobre, il ment sur tout, et toujours." 


 "Pour autant, la presse française a-t-elle fustigé le "mensonge" de Sibeth Ndiaye ? 



Brexit, Grand Débat, RIP sur ADP , le rapport avec la choucroute ?


C’est vrai que ce RIP sur ADF ne fait pas recette. Non seulement les médias mais les politiques aussi, y compris de l’opposition, n’en font pas leurs choux gras, comme si la vente de la France « à la découpe » était un fait mineur. Quant à la facilité d’y avoir accès, NO COMMENT.


A la rigueur, qu’ils vendent le LOTO si ça leur fait plaisir, même si sur le plan financier ça risque d’être aussi scandaleux que les autoroutes. Mais le plus grand aéroport français !... Avec, en bonus, les barrages hydro-électriques, pour livrer bientôt, comme au Portugal, la production et distribution de l’électricité à des intérêts privés, qui plus est, étrangers ( Chine, évidemment)


Alors demain, pourquoi pas, suite logique, les centrales nucléaires, notre système de santé défaillant, l’école etc…. Le gouvernement gardant sous la main, la police, la Justice et l’armée…  Suivez mon regard. Encore que la police offerte à la Chine ? Hé hé, faut voir…


J’ exagère ? Cela fait plus d’une décennie que je me disais qu’on supprimerait un jour le fonctionnariat. Parce qu’ un employeur sans employés licenciables était devenu un scandale. Ils en ont rêvé ? Macron le fait…


De toutes façons, force est de reconnaitre qu’en politique, tout est possible, même le pire. Cf. par ex. la déshumanisation de la vie sociale. On a décidé un jour, d’autoriser les grandes surfaces, à fric- que- veux-tu. Et maintenant, « Ils » tombent de haut. Tiens ? On dirait que ça vide les centre-villes ? On supprime les quelques contacts sociaux restants au profit de « machines » : Grandes surfaces sans caissières, fonctionnaires électroniques etc…

 ( Cartes grises, SNCF…. Ça m’a fait un choc dernièrement de me rendre à la gare de Vesoul un dimanche ap. midi– certes, c’est pas Shanghaïen, mais quand même une préfecture – et de trouver une gare vide, rideaux baissés, seuls quelques gamins faisant du roller dans le hall ???).

Et dans quelques années, « Ils » s’étonneront du mal-être des français ou d’un regain de violence . On remplacera les employés par des vigiles ( !) ou comme en Chine, la reconnaissance faciale non stop dans les rues….


Prenez les urgences. « Ils » ont supprimé à décrets- que- veux- tu les hôpitaux de proximité, en raison d’un déficit d’interventions, comme si une opération d’appendicite exigeait les mêmes compétences qu’une transplantation cardiaque. Et ils s’étonnent de l’afflux aux urgences. A tel point que les urgentistes demandent la réouverture de ces mêmes hôpitaux .. Gribouille, au secours !


Quant au mensonge en politique, problème mineur. Un député déclarant il y a quelques mois que le mensonge est consubstantiel à la démocratie ! Tout est dit. Et le pire, c’est que j’ai peur qu’il ait raison…. ( « Le pire des systèmes à l’exception de tous les autres » )


" La véracité n'a jamais figuré au nombre des vertus politiques et le mensonge a toujours été considéré comme un moyen parfaitement justifié dans les affaires politiques " ( Hannah Arendt )



"Elle n'est certes pas seulement imputable au gouvernement, mais aussi aux télés elles-même"

Je pense que les 2 vont de paire : je le remarque notamment avec le terme "féminicide" et l'inversion "des femmes et des hommes" (remplaçant "des hommes et des femmes"). Depuis qu'il est employé par le gouvernement, les médias l'utilisent à plein, alors qu'il n'était pas du tout utilisé avant. Dites moi si je me trompe mais j'imagine que ce sont des expressions qui devaient déjà être utilisées par les associations féministes avant.


Les médias serviles attendent donc que le régime donne le ton (dit comme ça, ça fait complotiste mais bon osef c'est la réalité) .
Et ça s'explique facilement par le fait que ce sont devenu de simple relais de communication du pouvoir, servant à abreuver la plèbe des éléments de langage du pouvoir (ça aussi on le remarque facilement, aussitôt un élément de langage apparaît, qu'il est repris direct par les média mainstream).


Les "journalistes" pérorant sur bfm ne s'en cachent même pas, souvent ils disent en direct sur leur propre plateau qu'ils sont là pour expliquer l'action du gouvernement, faire de la pédagogie.

Ne sait-on pas, et depuis longtemps, que le mot "mensonge" est l'exact reflet du mot "politique"?

(C'en est même en quelque sorte une définition: il y a politique dès lors qu'il y a mensonge...La vérité, c'est pour les naïfs, ceux qui sont, justement, "nuls en politique".)


Je ne trouve nulle part dans la presse mention de l'action de Christophe Lèguevaques auprès du Conseil constitutionnel. Où l'avez-vous apprise, Daniel ?

Sibeth Ndiaye, la magie & le Mensonge ? 


Encore un tour de passe passe comme on les adore:


Rien dans les mains, rien dans les poches, rien dans les manches et rien dans la tête ! 


"Abracadabra, ni vu ni connu, je t'embrouille"

Sibeth Ndiaye est la plus belle astuce des macronistes : noire et femme, comment la critiquer sans être taxé soit de racisme, soit de misogynie, ou même les deux ? nulle part vous ne trouverez de critique sur son comportement, ses mensonges, et pourtant....

On peut critiquer  Sibeth Ndiaye, du moment que les critiques sont justifiées. En revanche, si les critiques sont complètement injustifiées, ou bien si vous lui reprochez certaines choses que vous ne reprochez pas à d'autres politiciens, oui, on va vous soupçonner (et peut-être pas à tort) d'être raciste et/ou misogyne.


Ce n'est quand même pas compliqué à comprendre.

Je pense qu'il a raison dans une certaine mesure : même si la critique est justifiée, elle fait tellement de "bêtises" (qui je pense sont volontaires, pour piéger l'adversaire) que ça peut donner une impression d'acharnement et donc donner lieu à la fameuse question "pourquoi vous acharnez-vous contre elle précisément ? ce n'est pas un peu raciste/misogyne" ?

Bien sûr certains relents réellement racistes des adversaires politiques  font que l'argument raciste est justifié. Mais même sans ça je pense qu'on aurait le droit à l'argument raciste (de la part de LREM j'entends).

En leur temps, Ségolène Royal et Christiane Taubira s'en ont pris plein la gueule, avec beaucoup d'attaques qui étaient réellement racistes ou misogyne, et ça n'a pas plus ému que ça la grande majorité des gens ou même des journalistes.


J'ai peur, hélas, que la misogynie et le racisme soient assez courant dans la population, ce qui fait que de telles accusations ne sont pas aussi infamante (socialement parlant) qu'une accusation d'antisémitisme.




Euh… Dès son arrivée au gouvernement toute la presse a rappelé sa malencontreuse déclaration sur "assumer de mentir pour protéger le président", etc.… 


Je ne pense pas qu'elle soit plus épargnée que d'autres, même si ces caractéristiques sont certes pratiques pour organiser des contre attaques.

"Sibeth Ndiaye est la plus belle astuce des macronistes : noire et femme..."

Cette "astuce" démagogue (qui permet de satisfaire, avec une seule personne, à la double nécessité des quotas) n'est pas une trouvaille de Macron. Il y a de nombreux exemples dans le passé de ministres appartenant à la fois à la catégorie des femmes et à la catégorie des "minorités ethniques". Je cite de mémoire Fleur Pèlerin, Jeannette Bougrab, Myriam El Khomri, Najat Vallaud-Belkacem, Rachida Dati, Christiane Taubira ...

Pour être bref, parce que je ne vois pas pourquoi je vous consacrerais mon temps, vous me faites vomir.

Quand vous aurez fini de vomir, faites un effort pour faire le décompte des ministres hommes issus des minorités ethnique et comparez-le avec le nombre des ministres femmes issus de ces mêmes minorités. Par la même occasion demandez-vous s'il y a un quelconque jugement dans mon commentaire ou s'il simplement la description de faits objectifs.

Alors, peut-être reviendrez-vous sur votre décision de ne pas me consacrer ne parcelle de votre temps (probablement très précieux) et m'expliquerez-vous la raison pour laquelle mon commentaire vous fait vomir. Car il y a bien des années que j'essaie de comprendre les mécanismes qui font que certaines personnes ont la conviction d'appartenir à cette élite qui ne s'abaisse pas à répondre à ceux qui n'ont pas la chance d'appartenir par essence au camp du bien.

vous êtes un vrai spécialiste des tentatives d'humiliation gratuite, je comprend mieux votre autre intervention.

Je crois avoir trouvé un interlocuteur précieux.

Je ne sais pas si c'est à moi que vous répondez, mais traiter quelqu'un de "vrai spécialiste des tentatives d'humiliation gratuite" est assez croquignol, ces propos insultants venant de quelqu'un qui accuse une autre abonné de "le faire vomir". 

Bien entendu, on attend en vain un argument dans vos messages. consacrés uniquement aux attaques personnelles.

Cela dit,  si balancer des vacheries vous fait du bien, nous sommes heureux de contribuer à votre bien-être .

Je crois que vous vous mélangez dans vos interlocuteurs...

Noire ? Elle n'est pas noire.

Je remarque que la presse française se plait à mettre en valeur tout les travers de Boris Johnson, Donald Trump, Vladimir Poutine, Salvini, Orban...

Cela va bien souvent jusqu'a la mesquinerie pour dénigrer toutes actions de ces personnages. Comme en ce moment ces articles de "fond" sur : "malgré le malaise d'une policière, Boris Johnson poursuit son discours"


J'ai écrit au CSA... Depuis 15 jours j'attends ...


Y’aurait plein de choses à dire sur la question du « mensonge », mais a minima je pense important de rappeler la différence entre une négociation diplomatique et le compte-rendu aux administrés.


Que les chefs d’état et autres diplomates ne se disent pas tout, cela peut s’entendre dans certaines circonstances.


Que les politiques racontent des bobards à la population qu’ils sont censés servir, c’est déjà BEAUCOUP plus difficile à justifier.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.