43
Commentaires

Médiator : après le silence, révélations en cascade

Jour après jour, les enquêtes, les articles, les portraits, continuent d'affluer. Lundi 27 décembre, L'Humanité consacrait sa Une à Irène Frachon, la pneumologue qui, pendant plusieurs mois, a porté la bataille contre le Médiator dans une étonnante indifférence, avant que l'affaire n'explose sur la scène médiatique. Le vendredi précédent, le Parisien révélait que ce médicament, prescrit à près de 5 millions de Français entre 1976 et 2009, et qui a fait entre 500 et 2000 morts, a coûté à la Sécurité sociale 325 millions d'euros en dix ans. Et plus tôt dans la même semaine, Le Monde et Libération disséquaient les méthodes, peu glorieuses mais efficaces, de Servier, le deuxième laboratoire pharmaceutique français, qui a réussi à louvoyer des années durant parmi les obstacles administratifs et politiques pour maintenir le Médiator sur le marché...

Derniers commentaires

Le billet de Sophia Aram sur France Inter, le 17/01, était consacré au Médiator après la visite de X Bertrand au 7-9.

Manifestement, la fin du billet a été caviardée par France Inter sur son site : plus d'images à 30" de la fin et coupure en pleine phrase, dont on devine aisément la suite. Je n'ai pas écouté le direct.
Surprenant, non ?

Par ailleurs, notre X Bertrand est toujours un expert de la comm : quand Cohen lui dit que la réforme du système de pharmacovigilance sera achevée "d'ici la fin de l'année", Bertrand le reprend pour dire "avant la fin de l'année" ! !!
Je suis surpris que l'on ne fasse nulle part référence au combat mené par le Dr O. Roujansky dans les années 70 (plainte portée contre Servier en juillet 1978) contre les pratiques promotionnelles et publicitaires des laboratoires Servier (voir revue Pratiques_no_25-26_dossier_Servier.pdf) masquant la dangerosité de leur produits, combat qui a aboutit finalement au retrait du Pondéral Retard, molécule soeur du Médiator.
C'est fou ce que les médias ont la mémoire courte.
373 euros c'est ce que je paie à l'année pour mon abonnement à l'intégrale Prescrire avec à la clef possibilité de consulter en quelques secondes tous les articles ecrits depuis des années....
0 euros pour recevoir le généraliste, quotidien du médecin etc...
L'indépendance à un cout !!!!! vous en savez quelque chose à ASI...
373 euros de bonheur tous les mois depuis plus de 20 ans a éviter de prendre les vessies pour des lanternes et donc ne jamais prescrire de Médiator....
373 euros parce que mes patients ...le valent bien!
Votre article du jour parle de 75 000 lecteurs chaque jour du "Quotidien du médecin" en les opposant aux 29 000 abonnés de Prescrire... C'est sûr qu'il est plus facile, plus rapide, de lire le QDM tous les jours que Prescrire une fois par mois. D'autant plus que le QDM est très largement mis à disposition gratuitement. Et possiblement feuilleté distraitement par ceux qui tombent dessus.

Je vous conseille de vous procurer l'oiseau (facile) mais surtout de vous pencher sur son ours (qui dirige, qui écrit, conflits d'intérêts éventuels), sur son financement et sur son palmarès publicitaire (c'est probablement la même chose), et sur le nombre d'abonnements payants (payés par qui?) par rapport à la distribution gratuite.

Il n'est d'ailleurs pas exclu que les abonnements Prescrire soient payés par des collectivités (hôpitaux, par exemple ou ministère de la santé comme vous l'avez malicieusement signalé, mais sûrement pas par des labos), par contre, leur structure "Lecteurs émérites" avec vérification des connaissances acquises atteste que Prescrire est vraiment, et sérieusement lu par ses abonnés.
Je me souviens avoir lu quelque part qu'Irène Frachon se félicitait d'avoir été pneumologue et non cardiologue, sous entendant que les pressions reçues de ses confrères auraient été plus difficiles à surmonter. Est-ce que quelqu'un, chez vous, pourrait explorer un peu cet aspect? J'avais été très surprise, il me semblait au contraire que les cardiologues auraient dû être les plus en pointe dans la dénonciation.

Je note ceci après avoir lu le 9H15 du 13 janvier, où un cardiologue justement s'exprime, faisant ainsi apparaître l'ambigüité de sa position et de sa collaboration avec Servier.
Quand on ouvre la Boîte de Pandore ....!
http://www.psychomedia.qc.ca/medicaments/2010-12-15/10-medicaments-a-retirer-du-marche-recenses-par-l-express
L'admirable Irène Frachon ferait une formidable ministre de la santé...
Je suis très étonné par l'émerveillement du dr Frachon sur l'efficacité de la presse.....
Pour mémoire dès octobre 1986 la revue "Prescrire " mettait en doute l'intérêt de cette molécule et au fil des années déconseillait son usage au regard d'une efficacité douteuse et d'effets indésirables mal connus ou mal inventoriés.
Soucieux du bien être de mes patients, le gentil petit médecin généraliste que je suis n'a donc JAMAIS prescrit cette molécule....
Bizarre..Bizarre..un médecin de province plus au courant qu'un ministère de la santé, que des journalistes....
Non Madame Frachon , les journalistes ne travaillent pas toujours très bien.
Je les invite chaque mois à lire "Prescrire". Ils y trouveront à chaque fois un sujet d'investigation grand public . Ou comment gagner de l'argent dans l'épidémie de diabète actuelle en vendant des médicaments non éprouvés ( cf l' arret de commercialisation de glitazones dont on savait des le départ leurs effets néfastes cardio vasculaires)
Et pour le h1n1..... même tonneau....
A noter, en complément de votre excellent "bilan" un super "C dans l'air" diffusé hier soir, et où, pour une fois, un chat est appelé un chat, un PDG de labo coupable est qualifié de "meurtrier", et où les choses sont DITES une bonne fois pour toutes, avec des termes idoines et sans langue de bois. J'étais sur le c... ! A VOIR !

http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_rubrique=1608
en avant première le prochain scandale:

A propos de la menace des forages exploratoires à la recherche du gaz de schistes, vous pouvez lire : http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2639_gaz_schiste.php.
Puis signer ici : http://www.lapetition.be/en-ligne/contre-l-exploitation-du-gaz-de-schiste-8997.html

Mais on en prend mieux la mesure en voyant le film documentaire GASLAND : http://www.tvqc.com/2010/12/gasland-en-streaming-documentaire-sur-le-gaz-de-schiste/
Attention, c'est à la fois tellement terrifiant et écœurant que ça pourrait entacher votre réveillon…
Médias et labos : on rappellera comment Martin WInckler avait été débarqué d'Inter en 2003 (Jean-Luc Hees, déjà...) suite à une chronique critiquant les labos, et comment la dite radio avait diffusé un droit de réponse du LEEM, syndicat de l'industrie pharmaceutique dénonçant des " affirmations erronées telles que le trucage des résultats des études cliniques, la corruption des leaders d’opinions de la communauté médicale, la création de maladies imaginaires ". Le Leem y voit des " accusations sans fondement ".
http://www.vox-populi.net/article.php3?id_article=29
Super, le système pharmaceutique français, sa transparence, son indépendance, etc.
Merci Dan pour ce point sur ce nouvel exemple de probité et de travail au service du public...
Un article "généraliste" consacré aux tares d'un système de santé soumis à bien d'autres intérêts que ceux des usagers:
http://www.formindep.org/spip.php?article397
Où l'on voit que le secteur public (recherche, évaluation, pharmaco-vigilance, formation ...) est bouffé par les firmes.
Un cocotier de plus à secouer ainsi que le souhaite le Dr FRACHON . Décidément " tout fout le camp au Sakosistan" ! ( Karachi , Béttencourt ,Woerth , maintenant Servier ) la coupe est pleine ....non pas encore ? . Quels contre-feux pour enfumer le peuple? La présidence du G 20 .....? Bravo au Dr FRACHON ainsi qu' aux JOURNALISTES ( en majuscules ,ils le méritent car non à la "soupe")cités dans l'article.
Moi je voudrais aussi dire un grand bravo à ASI et à ses journalistes pour avoir fait un dossier sur ce sujet avant tout le monde et avoir persisté même devant les commentaires des membres du forum . Je me souviens avoir moi même éte pris à partie dans ce forum par un membre dont l'argument était " apres tout ce n est pas si grave et il l ont bien cherche "
Outre à mon avis la complaisance de toutes les autorités de santé surtout envers ce laboratoire il faut mettre en évidence la responsabilité totale de Servier , car c est ce même laboratoire qui a commercialisé en tout connaissance la même molécule "trafiquée " par ces soins apres avoir éte interdite pour ces memes effets secondaires graves sous le nom de Pondéral Retard puis sous celui d Isoméride et enfin de Médiator en le déguisant , le maquilllant ( il faut lire combien il a été dur au Docteur Frachon de démontrer cela ) et en trompant les autorités de santé , les médecins et les malades en le présentant comme un " adjuvant au régime chez le diabétique !!!!!
Très bon article merci !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

encore une qui a du se faire traiter de pessimiste, de paranoiaque et de conspirationniste.
Alerte grammaticale ! paragraphe :

Répartition des tâches entre journalistes spécialisés

Aujourd'hui encore, ........... , mais ce n'est évidemment pas moi qui fais leurs enquêtes et qui leur dit quoi écrire, assure Frachon.

Dis, d-i-s, c'est moi le sujet !
Très belle mise au point concernant le dossier Mediator. A voté !

P.S. : ça serait super si vous pouviez faire de même sur la Grippe A (H1N1) en France, et notamment les suites de l'audition de Roselyne Bachelot devant une commission d'enquête du Sénat en mars 2010. Il me semblait aussi que la Cour des Comptes devait enquêter sur ce dossier. Où en est-on ? Je ne trouve rien de concluant de mon côté. Attention, au Sarkozistan, un scandale peut en cacher un autre.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.