Médiator : après le silence, révélations en cascade
enquête

Médiator : après le silence, révélations en cascade

Irène Frachon "émerveillée" par le travail de la presse

Réservé à nos abonné.e.s

Jour après jour, les enquêtes, les articles, les portraits, continuent d'affluer. Lundi 27 décembre, L'Humanité consacrait sa Une à Irène Frachon, la pneumologue qui, pendant plusieurs mois, a porté la bataille contre le Médiator dans une étonnante indifférence, avant que l'affaire n'explose sur la scène médiatique.

Le vendredi précédent, le Parisien révélait que ce médicament, prescrit à près de 5 millions de Français entre 1976 et 2009, et qui a fait entre 500 et 2000 morts, a coûté à la Sécurité sociale 325 millions d'euros en dix ans. Et plus tôt dans la même semaine, Le Monde et Libération disséquaient les méthodes, peu glorieuses mais efficaces, de Servier, le deuxième laboratoire pharmaceutique français, qui a réussi à louvoyer des années durant parmi les obstacles administratifs et politiques pour maintenir le Médiator sur le marché...

Jour après jour, les enquêtes, les articles, les portraits, continuent d'affluer. Lundi 27 décembre, L'Humanité consacrait sa Une à Irène Frachon, la pneumologue qui, pendant plusieurs mois, a porté la bataille contre le Médiator dans une étonnante indifférence, avant que l'affaire n'explose sur la scène médiatique.

Le vendredi précédent, le Parisien révélait que ce médicament, prescrit à près de 5 millions de Français entre 1976 et 2009, et qui a fait entre 500 et 2000 morts, a coûté à la Sécurité sociale 325 millions d'euros en dix ans. Et plus t&ocir...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.