Mediator : "Sortir le nombre de morts, c'était le tournant de l'histoire"
interview

Mediator : "Sortir le nombre de morts, c'était le tournant de l'histoire"

Anne Jouan revient sur son scoop de 2010

Réservé à nos abonné.e.s
Ce lundi 29 mars, les laboratoires Servier ont été condamnés à une amende de 2,7 millions d’euros pour tromperie aggravée, homicides et blessures involontaires dans l’affaire du Mediator. L’ancienne journaliste du Figaro, Anne Jouan, qui a révélé pour la première fois le nombre de morts liées à ce médicament, raconte tout à ASI.

C'est l'un des plus gros scandales sanitaires du début du siècle. Le Mediator a causé, selon des estimations d'experts, entre 500 et 2 000 morts en France. De 1976 à 2009, cinq millions de patients ont pris de ce médicament, développé par les laboratoires français Servier. Le Mediator était prescrit à ses débuts pour traiter le diabète. Peu efficace, il continua à être très utilisé comme coupe-faim. Face au risque très élevé de développer des valvulopathies (des dysfonctionnements des valves du cœur peuvant entraîner de graves problèmes cardiaques), il est retiré discrètement du marché en 2009. 

En 2010, une pneumologue brestoise, Irène Frachon, publie un livre, Mediator 150 mg : combien de morts ? Elle raconte ...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.