75
Commentaires

Marine, Marion, Jean-Marie et Léa

Commentaires préférés des abonnés

Les "grands journalistes" de la télévision et de la radio, sont en réalité moins journalistes à proprement parler qu'animateurs, chroniqueurs, interviewers. Ce sont des Messieurs et Mesdames Loyal du journalisme : moins les faits que leur mise en scè(...)

C'est sévère pour Léa SALAMÉ.

Elle a voulu créer et revivre "un moment de grâce", voilà tout.


Je me demande souvent si ces journalistes (les SALAMÉ, SOTTO, ELKRIEF, PRAUD, CALVI, ROUX et consorts) font exprès de servir le "système" ou si c'est un réfle(...)

Je n'écoute plus rance inter...  

Derniers commentaires

Il me semble me rappeler que dans le livre de Mmes Chemin et Schneider, elles prêtaient à Buisson d'avoir donner des conseils à Jean-Luc Mélenchon, entre-autre de se présenter à la présidentielle de 2012... Car il s'était (Mélenchon) rendu à la décoration de Buisson pour une médaille dont j'ai oublié la distinction, prenant cette présence comme preuve de la connivence entre les deux hommes... Je crois que ces dames n'ont pas que des défauts mais ils leurs arrivent de faire preuve de quelques raccourcis ou conclusions hâtives.  

Banalisation du fascisme sur le service public. Radio Paris ment, Radio Paris ment, Radio Paris c'est maintenant.

bonsoir Mr matinaute  ,que je suis depuis ......les débuts de la 5 ;tout ça pour dire  que vous êtes toujours utile ,mème  pour mon age avancé .j 'avais dans mes habitudes du soir france info ,puis lci ,avec des déplaisirs pour Lci ,mais sans avoir tilté bien qui était qui  Merci du travail de base   .j 'ai changé de chaine  pour Lci et 28 minutes 

     l 'habitude est trop mauvaise conseillère

Ils trouvent plus d'invités ? Obligés de râcler le fond des seaux d'aisance de la Veme ?

Résultat de recherche d'images pour "nicolas demorand lea salame"

Un petit cadeau pour tous les Asinautes! (ne me remerciez pas, c'est offert de bon coeur)

Juste pour info...saviez vous que Jean-Marie Le Chevallier and family avait un temps "émigrer" au Maroc, à Marrakech...fuyant d'après leurs dires le fiscalisme !!

Ses blanches et très catholiques filles se sont merveilleusement adaptées aux indigènes du Lycée Français.Les bottes et les montres de luxe faisant une solide base de culture commune !

Quand j'ai vu ça, j'ai fui sur F. Cul... bien, pour une fois : invitées : Mati Diop et Marie Darieussecq... pour parler du Sénégal, des Sénégalais, des Africains, de ceux qui sont justement honnis par la clientèle du F.N. et ses représentants... Pas les chefs d'états pourris qui sont, eux, fréquentables. Juste des Sénégalais du petit peuple... qui rame... qui part en exil sur des coquilles de noix. 

Je rêve de voir Zemmour perdu sur une coquille de noix sans rame au milieu de la Méditerranée ;) 



Froid dans le dos...

Rien à voir mais votre spot énorme "article offert émancipez-vous" est digne d'une mauvaise affiche contre le SIDA ou Ebola.... C'est affreux, ça fait peur, ça fait pas pro. Vous pensez convaincre quels types de personnes avec ce style graphique et stylistique ?? Des malvoyants atteints de DMLA ?

Il me semblait que l'emploi des prénoms en politique, Marine, Marion, Ségolène, était avant tout une marque de sexisme... On ne se le permet pas avec les hommes. Y compris quand cela vient d'une féministe (en tout cas qui se revendique comme telle) comme Léa Salamé, y compris quand cela vient des concernées elles-mêmes ("rassemblement bleu Marine")

Il y a de très bonnes émissions musicales sur les radios Belges le matin ; on évite l’agression quotidienne des « journalistes » institutionnels. Et on est de meilleure humeur pour le reste de la journée.

Quand c'est trop, ça déborde, moutarde au nez.


Donc, elle aurait voulu créer et revivre "un moment de graisse" 


Et les frites, non mais oui peut-être ?


La journalisse entertainer n'est pas votre copine, c'est une sale amie*


La vie des Russes n'a rien  voir avec le virus "Lepen Potentiel Présentable sous toutes les Us & Coutures"


*J'ai retenu ce mauvais jeux de mollets tant que j'ai pu -trois ans- mais là, je suis las, hélas.



Daniel ne soupire pas ce matin?


Cela dit, écouter l'intégralité de l'entretien de JMLP, quelle abnégation, même en étant payé.

ouais, ouais... Écoutez bien vos entourages : même des opposants à Mme Le Pen utilisent fréquemment son prénom seul ; je le fais souvent remarquer autour de moi ; même chose pour Mme Maréchal. Est-ce seulement la faute des journalistes ? on entend souvent aussi : Ségolène (sans "Royal"). Honnêtement, je m'interroge : pourquoi cette familiarité, et pourquoi seulement (tiens... tiens...) avec des femmes ?

J'aime beaucoup "La lepénie"

ça sonne comme "la lèprerie"


l'habitant du Château de Saint Cloud espère-t-il aussi des obsèques nationales un jour ?

autant celles de Chirac m'ont énervé par leur durée, mais je ne les ai pas réprouvées au nom d'une certaine logique Française d'attirance pour le bon vivant

autant celles du patriarche fasciste me conduiront à l'exil

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Est ce vraiment étonnant que l'on retrouve tant de complaisance pour l'extrême droite dans des médias qui ne sont pas vraiment critique du système?

Tous ces journalistes/patrons de presses s’accommoderaient  très bien d'un pouvoir d'extrême droite. Ça ne changerait pas grand chose pour la plupart d'entre eux.


Cela fait penser à l'interview de Jean-Marie le Pen par Hanouna. Ces gens sont tellement contents d'eux-mêmes et de la bulle de monde qui les entoure qu'ils n'ont plus conscience de rien. Encore que je pense que pour Hanouna, une conscience cynique est peut-être bien présente.

Je n'écoute plus rance inter...  

Les "grands journalistes" de la télévision et de la radio, sont en réalité moins journalistes à proprement parler qu'animateurs, chroniqueurs, interviewers. Ce sont des Messieurs et Mesdames Loyal du journalisme : moins les faits que leur mise en scène, moins l'information que le divertissement. Léa Salamé, comme les autres, cherche avant tout à nous distraire : tout comme elle l'aurait fait pour une vedette de la chanson, elle fait parler ses invités moins sur leur "contenu" que sur leur "contenant". Ici, la famille, les coups bas, les ralliements, les petites phrases. On invite un type qui est, depuis plus de cinquante ans, le porte-parole d'une idéologie autoritaire, raciste, nationaliste, et on papote tranquillement autour de sa famille, fille, nièce, ex-femme, et de ses amis (Ah, il est bien, ce petit Zemmour !). Sans se demander à quoi rime d'inviter un (ex ?) homme politique de 91 ans, qui n'a absolument plus rien à nous dire d'avenirs personnel et collectif qui sont derrière lui. Quelle importance peut avoir un JM Le Pen aujourd'hui ? A quoi aura servi, pour l'information du public, l'interview de ce matin ? A mon avis : à strictement rien. A quoi sert JM Le Pen ? Non, la bonne question, c'est : à quoi sert Léa Salamé ?

C'est sévère pour Léa SALAMÉ.

Elle a voulu créer et revivre "un moment de grâce", voilà tout.


Je me demande souvent si ces journalistes (les SALAMÉ, SOTTO, ELKRIEF, PRAUD, CALVI, ROUX et consorts) font exprès de servir le "système" ou si c'est un réflexe de caste. Dans les deux cas, ils ne font pas leur taf.



Après l’écœurement de la pseudo-dénonciation de la régression des libertés et de la démocratie en France pleine d'euphémismes par Thomas Legrand (prévisible) et l’écœurement (bis) du soutien indéfectible à l'ISF à base de chiffres biaisés par Dominique Seux (prévisible, bis), j'ai craqué et coupé la radio à l'annonce de l'invité de Léa Salamé. Me suis dit que j'attendrai la chronique de Daniel (sans nom de famille, car je m'y sens).

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.