651
Commentaires

Macron chez Raoult : raoultisation immédiate des chaînes info

Le déplacement-surprise d'Emmanuel Macron à Marseille, en forme de reconnaissance d'un traitement sur lequel la communauté scientifique reste pourtant à ce jour très réservée, a mobilisé BFMTV et LCI. Et les a manifestement subjuguées.

Commentaires préférés des abonnés

N'importe quoi ! La science, c'est une opinion, on tombe aussi bas que les Américains.

J'espère de tout coeur que Raoult a raison, et qu'on va sortir rapidement du confinement grâce à sa découverte. Mais tant qu'on n'en a pas la preuve avec un groupe (...)

Un aspect qui me paraît aussi évident que négligé, c'est le fait que Macron tout seul pourrait faire basculer des décisions vitales. 


Y compris dans des cas qui m'ont réjouie (ADP, le triangle de Gonesse) j'avais été un peu interloquée par la "pu(...)

Ah punaise, je développe une raoultite aiguë. 

Par ailleurs, serait-il possible de tester tous les potentiels traitement en même temps sur Macron ? Plus du Rivotril, en dessert.

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Pour faire exploser le compteur de "commentaires" sur un sujet, mettez Raoult dans le titre.


Romancière anglaise, pourriez vous m'expliciter les raisons qui, selon vous, nous amménerait à être critique sur la méthode de raoult? Pourquoi le gouvernement se priverait de soigner la population, et relancer l'économie? Sans provocation aucune, pouvez vous répondre à ma question?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Comme d'hab, Nostradamus avait tout prévu :


Il y aura une année jumelle (2020) d'où surgira une reine (Corona) qui viendra d'Orient (Chine) et qui étendra une plaie (virus) dans les ténèbres de la nuit, sur un pays aux sept collines (Italie) et transformera en poussière (mort) le crépuscule des hommes, pour détruire et ruiner le monde...

Mais au pays des fromages qui puent (France), dans la ville blanche et bleue (référence à l'OM), un mage à la toison d'argent (Raoult) trouvera le philtre magique (chloroquine) qui détrônera la reine (Corona).


La seconde partie a été bizarrement omise par ceux qui ont relayé le premier paragraphe des prophéties.

Je les soupçonne d'éprouver quelque rancœur vis à vis du savant de Marseille.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

3questions à la communauté scientifique:


-Est ce que la médecine a toujours pour but d'empêcher que les gens meurent prématurément?


-Si oui,expliquez moi mesdames,messieurs qui étalez vos diplômes et compétences,comment nous sommes en quatrième position du triste classement ci-dessous?


-connaissez vous l'existence de ce mot?

humilité:

  1. Sentiment de sa propre insuffisance qui pousse à réprimer tout mouvement d'orgueil





Top 15 des pays comptant le plus grand taux de mortalité/1 000 000 d’habitants

Source : South China Morning Post (https://www.scmp.com/)
    PaysNombre de casNombre de décèsPopulationMortalité/1 000 000 habitants
    Spain152 44615 23846 754 778325,9
    Italy143 62618 27960 461 826302,3
    Belgium24 9832 52311 589 623217,7
    France118 78112 22865 273 511187,3
    Netherlands21 9032 40317 134 872140,2
    United Kingdom65 8637 99267 886 011117,7
    Switzerland24 0469488 654 622109,5
    Sweden9 14179310 099 26578,5
    Ireland6 5742634 937 78653,3
    United States466 03316 690331 002 65150,4
    Iran66 2204 11083 992 94948,9
    Denmark5 8302375 792 20240,9
    Portugal13 95640910 196 70940,1
    Austria13 2372959 006 39832,8
    Germany115 5232 45183 783 94229,3


Bonjour,


Merci Loris Gémart pour cet article sur l'opération de com' de Macron.


Médecin épidémiologiste, spécialisé en méthodologie des études biomédiales, je poste ici pour la première fois pour aider à rappeler, comme l'ont fait d'autres, quelques éléments de base.

La connaissance médicale moderne est basée sur les preuves, à partir d'une accumulation d'études médicales. Toutes les études ont des biais (même les essais thérapeutiques bien menés), aux chercheurs de tenter de les minimiser par un protocole de recherche (une méthodologie) adapté et une interprétation des résultats la plus honnête possible.


La question véritablement pertinente est donc celle de la qualité des études proposées par les équipes de Raoult, et non :

- la personnalité du chercheur mis en avant par le jeu médiatique (et la com' de Raoult) (une étude scientifique est un travail par essence collaboratif),

- qui aura raison ou tord in fine après accumulation des études,

- les liens d'intérêt avec les laboratoires pharmaceutiques (le modèle actuel de financement de la recherche biomédicale fait que la plupart des médecins-chercheurs ont des liens d'intérêts, on peut bien sûr le regretter, malgré tout la majorité sont honnêtes),

- qui gagnera le jeu médiatique,

- qui prendrait le traitement proposé s'il développait une forme grave (ou un autre traitement, ou de la pisse de pangolin ; les trois propositions ayant un niveau de preuve pour le moment équivalent...),

- liste non exhaustive...


Concernant la qualité des études en question, il n'y a pas vraiment de débat :

- la méthodologie est mauvaise,

- les résultats largement surinterprétés,

- l'urgence de la situation n'est ni une excuse ni phénomène explicatif majeur à cette qualité médiocre,

- in fine, rien dans ces études ne permet d'annoncer une quelconque efficacité du traitement.


Si je ne l'approuve pas, je peux comprendre que dans le contexte de la crise actuelle, certains médecins cliniciens (n'ayant pas ou peu de formation à la recherche biomédicale) souhaitent proposer ce traitement "au cas où", mais il faut avoir conscience que nous sommes bien loin des bonnes pratiques et de la médecine fondée sur les preuves. Comme l'a rappelé Loris Gémart, la communauté scientifique (possédant elle des compétences d'analyse critique) reste à ce jour très (très) réservée.

Hé bien,  nous y voilà ! La boucle est bouclée.


Le journaliste , l’expert épidémiologiste , les cliniciens qui n’ont pas ou peu de formation à la recherche biomédicale et les auditeurs aux statuts d’amateurs qui s’empaillent . 


Le plateau  tv idéal en mode cnews.


Ouf la hiérarchie des normes est respectée. 


Merci de  rappeler les questions pertinentes qu'on doit se poser , je commençais  à m’empailler moi même.


Mais ça fait plus d'un mois que l'on parle de la "mauvaise méthodologie" . Il n'y a donc pas en France une équipe capable de faire une étude correcte en 1 mois avec tous les malades??? Mais pour ça il faudrait peut être passer un peu moins de temps sur les plateaux télé.

Question subsidiaire; qu'ont foutu les virologues et autre épidémiologiste depuis 100ans?

J'ai l'impression que pour la grippe Espagnole on avait déjà les même remèdes: se laver les mains et éternuer dans son coude. Bravo pour votre travail……….

A mon avis avant de critiquer le temps passé sur les plateaux TV de 2-3 personnes, vous devriez calculer le temps passé par le Pr. Raoult à faire des bulletins d'infos, et ré-estimer la valeur de cet argument.


Concernant l'étude correcte, je crois que c'est justement le but de l'étude Discovery





Euh, pendant ce mois là Raoult a eu le temps de faire un bouquin, des vidéos et de pondre encore une étude mal faite. C'est vrai, qu'est-ce qu'ils font les autres?

Message un peu trollesque sur la forme... Je ne cherche pas à être condescendant (pas toujours simple par écrit), mais nous pouvons échanger de manière un peu plus cordiale (le confinement me pèse également...).


Il y a effectivement des études avec une méthodologie adaptée en cours (dont Discovery). Si les différents processus ont été très largement accélérés par rapport à la pratique habituelle, il y a des impondérables (par exemple le délai d'inclusion (de recrutement des patients), ou le délai pour mesurer le critère de jugement (c'est à dire du délai nécessaire pour évaluer de l'efficacité ou non du traitement)). J'espère tout comme vous des résultats rapides et positifs (peu importe la molécule, et peu importe qui aura "raison" ou "tord" à la fin).


Concernant la télé, je ne la regarde que très peu (encore moins les chaines d'info en continu, d'où ma présence sur ce site...), et ne suis certainement pas sur les plateaux TV. Malgré tout, une communication adaptée (que je ne peux donc pas juger) me semble importante dans ce contexte.


Sur les travail des mes prédécesseurs... la réponse est plutôt simple, le principal succès de la médecine moderne est la maîtrise des maladies infectieuses, notamment par la vaccination, les antibiotiques, mais aussi l'hygiène (dont le lavage des mains...) (cf ce lien instructif sur l'évolution de l'espérance de vie "qui a presque doublé au cours du vingtième siècle" : https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/graphiques-cartes/graphiques-interpretes/esperance-vie-france/ ). Nous mourrons maintenant dans nos sociétés de maladies chroniques. C'est ce qu'on appelle la transition épidémiologique.


Au delà, traiter de l'information scientifique à destination du grand public est très complexe (je ne m'y étais jamais hasardé... je n'ai pas de formation adaptée, comme la plupart des mes collègues scientifiques - ce qui est un vrai problème - et je ne suis pas sûr de renouveler l'expérience...), cf les problématiques liés au réchauffement climatique.

Mais, à mon sens et en toute humilité, si un certain nombre de problématiques liées aux sciences (par exemple leur mode de financement) doivent appartenir à la sphère publique (ils ne le sont malheureusement pas assez), le fond scientifique est une affaire d'experts.

'Question subsidiaire; qu'ont foutu les virologues et autre épidémiologiste depuis 100ans? '


Pas grand chose visiblement :


https://www.pourlascience.fr/sd/biologie-moleculaire/covid-19-de-nouvelles-pistes-de-traitement-19163.php


https://www.pourlascience.fr/sr/covid-19/le-plasma-des-patients-gueris-teste-contre-le-covid-19-19144.php


https://www.pourlascience.fr/sr/covid-19/les-eaux-usees-un-indicateur-de-lampleur-de-la-pandemie-19137.php


https://www.pourlascience.fr/sr/covid-19/vaccin-bcg-protection-sars-cov-2-19128.php


https://royalsocietypublishing.org/doi/10.1098/rsif.2011.0537


https://www.pourlascience.fr/sr/covid-19/des-marqueurs-permettraient-danticiper-laggravation-du-covid-19-chez-certains-patients-19105.php


https://www.pourlascience.fr/sr/covid-19/microbiote-et-sars-cov-2-des-liens-insoupconnes-19080.php


https://www.pourlascience.fr/sr/covid-19/un-ver-marin-contre-la-detresse-respiratoire-19076.php


https://www.pourlascience.fr/sd/medecine/des-cellules-casques-bleus-contre-le-covid-19-19056.php


https://www.pourlascience.fr/sd/immunologie/


etc... etc... etc...


Ah et accessoirement remplir des tonnes de paperasses pour prouver qu'ils bossent et ne dépensent pas inutilement l'argent du contribuable. Passer des heures et des heures chaque semaine à chercher du financement (et ne pas y arriver comme pour une recherche fondamentale sur les coronavirus début des années 2000)


Et vous, vous avez fait quoi ces dernières années ?



Merci de nous apporter l'avis d'un épidémiologiste, ça change des avis de trolls.


Au sujet de Raoult il y a un truc qui me chiffonne : on critique beaucoup son étude sur l'efficacité de l'hydroxychloroquine combinée à un antibiotique dont j'ai oublié le nom. Mais il ne se borne pas à défendre ce traitement. Il défend aussi la pratique massive des tests. Là-dessus on entend beaucoup moins de réactions, positives ou négatives. Or il me semble avoir compris, bien que non spécialiste du tout, que les tests pourraient être une partie importante de la solution. L'Allemagne et la Corée du Sud les pratiquent largement avec, semble-t-il, un certain succès.


Pourquoi ignore-t-on cet aspect de la parole de Raoult ? Parce que Raoult n'est que l'un des très nombreux médecins qui expriment la même opinion ? Parce que grâce à nos politiques de santé fort astucieuses nous n'avons de toute façon pas en France les moyens de tester ? Parce que nous ne savons pas encore si les porteurs asymptomatiques ou guéris sont réellement immunisés ? Parce que Raoult est trop sulfureux pour qu'on puisse lui apporter un soutien même sur un point consensuel ? Votre avis sur cette question m'intéresse beaucoup.

tout simplement parceque ce qu'il dit sur les stratégies de dépistages c'est évident, qu'il n'est pas le seul à le dire et que malheureusment, nos politiques de santé sont à la ramasse en terme de moyens de tests

Effectivement... 

Je m'interroge également sur l'organisation de la sortie de confinement avec un manque de tests... 

C'est aussi une question que je me pose. J'ai l'impression que l'on a toutes les chances d'être confronté à de nouveaux foyers après le déconfinement.


Je ne connais pas le domaine des labos médicaux. Mais est ce qu'on a pas les moyens en France de faire faire par les labos, réquisition ou commande, un grand nombre de tests. La Corée du Sud et l'Allemagne qui ont des tailles de population comparable y arrivent.

Françoise Barré-Sinoussi, viorlogue certes, et co-prix Nobel de médecine, non?

C'est peut-être une redite, mais c'est à signaler….

Attention, je vais faire du mauvais esprit: 

Est ce que quelqu'un peut se renseigner pour savoir si Brigitte accompagnait notre Président? Et si oui, ou ils vont passer le WE?

J'ai une question à tous les raoultiens. Quelle est la raison, selon vous, qui amènerait les décisionnaires et autres scientifiques à se montrer pointilleux sur la méthodologie de protocole de l'IHU?


Macron (et le cnrs) a décidé de faire entrer le pays entier en récession uniquement pour que "big pharma" fasse des bénéfices, c'est évident!! Que vaut la mort de quelques Français et l'arrêt quasi complet de l'économie mondiale face aux bénéfices de quelques actionnaires d'une socété pharmaceutique . Ah wait, on me dit que le lobby du pétrole (qui gouvernait le monde avant big pharma) n'est pas très content de la disparition du trafic automobile, aérien et de l'arrêt de la production dans les usines. Le grand méchant capital et Rotschild (allons y gaiment, Branco style) serait quelque peu chagriné par l'effondrement des cours de bourse. Putain je suis perdu moi, c'est qui le maitre du monde en fait? S'il vous plait, aidez moi à y comprendre quelque chose. Je suis perdu, j'en dors plus la nuit.


Raoult fait autant de commentaires que Mélenchon en 2017 dans tous les médias confondus donc on est sûr qu'il ne sera jamais président .


#lacorrélationlallementesquedujour

Cet article une fois de plus enfonce des portes ouvertes... En effet, il souligne l'absence de contradicteurs sur l'efficacité du traitement du Dr Raoult se référant aussi à des articles comme celui de Médiapart qui sont à mon sens à charge inverse... Mais la véritable question n'est ni posé par M. Guémart ni par Médiapart, sous l'égide de la pluralité ils brandissent la rigueur de l'expertise scientifique sans se poser la question essentielle pour les malades " devrai-je attendre de crever ou je tente ma chance...?" quand c'est ta vie, l'urgence n'attend pas seul l'espoir compte. Je serai curieux de connaître la réaction du rédacteur face au virus pour sauver sa peau !!

Raymond Mathieu

Un aspect qui me paraît aussi évident que négligé, c'est le fait que Macron tout seul pourrait faire basculer des décisions vitales. 


Y compris dans des cas qui m'ont réjouie (ADP, le triangle de Gonesse) j'avais été un peu interloquée par la "puissance" de la parole présidentielle. De même que le fait que Hollande, tout seul, avait pu faire entrer la France dans une guerre dont elle n'est pas près de sortir. 


Ça me semble extrêmement dangereux de faire reposer de telles options sur une seule personne, quel que soit son génie (des Carpates ou des alpages) et les conseils avisés dont il s'entoure. Aucune protection institutionnelle contre les dérives inévitables?

Et si c'était quelque chose comme De Gaule et Massu. Confiner c'est facile, mais comment on en sort. Un petit tête à tête loin de tous les conseillers, pour avoir quelques idées avant le GRAND discours de lundi. Je dois un peu être atteint de conspirationnite aigüe. 

Rappelons quelques éléments  :

1. L'efficacité de l'hydroxychloroquine, en association ou non avec l'Azithromycine est un débat à trancher entre pairs, pas par mediapart, le monde ou asi et pas plus Macron. 

2. Comme beaucoup de médicaments, l'hydroxychloroquine a des effets secondaires. Ils sont bien mieux connus que pour toutes les autres molécules testées par Discovery.

3. Discovery sera contestée quels que soient ses résultats. Il s'agit d'une étude certes randomisée mais ouverte ! Les patients savent ce qu'ils recoivent ou s'ils ne recoivent rien de particulier, les medecins savent ce qu'ils donnent ou s'ils ne donnent rien de particulier et à qui.


J'espère qu'on va trouver qu'une molécule est ne fût-ce qu'un peu efficace.

Je me répète exprès :


c'est à 10 minutes et 50 secondes


https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-8h



Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Du coup, pour réaliser ça, vous avez regardé BFM pendant combien de temps ? Merci poru ce sacrifice que vous faites au quotidien. J'espère que vous vous accordez des jours de répits :D

Les autres études comme discovery ou hycovid n'incluent si j'ai bien compris que des patients de réanimation, si c'est le cas il est probable qu'aucun des traitements utilisés ne montrent d'effet je ne comprends pas leurs méthodologie si ils ne voulaient pas trouver de traitement ils ne s'y prendraient pas autrement (je suppose que c'est pour une question d'éthique qu'ils ne sélectionnent que parmi les patients les plus graves mais bon) ; celle de Raoult est peut être discutable mais au moins il n'étudie pas des patients qui n'ont déjà plus de charge virale ...


Il y a tout de même une autre étude chinoise qui montre une efficacité de l'association hydroxychloroquine-azithromycine sur les images scanner des patients et la durée des signes clinique avec une puissance statistique correcte.


Il y a une autre étude menée je crois à montpellier qui pour le coup teste ce traitement sur des patients hospitalisés mais pas forcément en réanimation. 


Et ce soir salomon nous annonce que l'ivermectine serait efficace si j'ai bien compris ... en se basant sur une étude australienne (là on entends moins les critiques) sauf que l'ivermectine est aussi un antiparasitaire/ antipaludéen.


Et les russes utilisent de la méfloquine associée à un macrolide et une pénicilline soit encore quelquechose de très proche (une autre antipaludéen et l'azithromycine est un macrolide)

Ah punaise, je développe une raoultite aiguë. 

Par ailleurs, serait-il possible de tester tous les potentiels traitement en même temps sur Macron ? Plus du Rivotril, en dessert.

La communication de en marche,  c'est quand même de la merde puissance 10000. Quel est l'intérêt d'un tel déplacement à part renforcer et impliquer tous les incompétents(dont je fais parti) dans une polémique scientifique?

Si j'étais mauvaise langue, je dirais qu'il alimente des polémiques, pour qu'on ne pense pas à toutes les conneries que lui et son gouvernement ont fait.

Depuis le 27 mars, cinquante-quatre cas de troubles cardiaques dont sept morts soudaines ou inexpliquées (trois de ces personnes ont pu être sauvées par choc électrique) relatifs à ces médicaments ont été analysés au centre régional de pharmacovigilance (CRPV) de Nice, chargé de la surveillance nationale des effets indésirables cardiaques des médicaments évalués dans l’infection au nouveau coronavirus. source


On dit un grand merci à tous ceux qui veulent généraliser un traitement dont on a aucune preuve d'inefficacité mais dont les effets secondaires sont bien réel. "Au pire, on a la diarrhée" dixit jeanbat.

Pour l’instant, c’est juste Macron qui fait sa com’. Business as usual.


Mais si ce bazar commence à faire distribuer un médoc qui selon toute vraisemblance (*) ne produit aucun effet probant (alors que comme tout principe actif, il provoque des effets secondaires non négligeables), on va se retrouver avec un putain de bazar sur le dos. Genre crise de confiance, recherche de coupables, etc. Les antivaxx ça va être du pipi de chat à côté.


(*) Moi je suis pas médecin ni biologiste, mais si les zéteticiens disent que l’étude pue, c’est qu’elle pue. Autant politiquement ça a tendance à être des tanches, autant quand il faut parler sciences, en général ils savent de quoi ils parlent (ils passent leur temps à décortiquer des études scientifiques et à se tirer dans les pattes sur les biais méthodologiques associés).

C'est Tristan qui va être content !

N'importe quoi ! La science, c'est une opinion, on tombe aussi bas que les Américains.

J'espère de tout coeur que Raoult a raison, et qu'on va sortir rapidement du confinement grâce à sa découverte. Mais tant qu'on n'en a pas la preuve avec un groupe témoins, et avec de vraies études scientifiques fiables, il vaut mieux éviter de prendre sa théorie pour argent comptant. 

Et si c'était aussi simple, les Chinois se seraient jetés sur le remède puisque c'est eux qui ont commencé à étudier cette voie.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.