394
Commentaires

Leur tour Eiffel, nos coins salon

Commentaires préférés des abonnés

Il était une fois une République qui n’était ni « bananière », ni une dictature. On ne bourrait pas les urnes, on ne faisait pas voter les morts, pour gagner les élections.

Ici c’était un peu plus élaboré. Les médias adoubaient le candidat des puissan(...)

On se sent aussi heureux qu'après l'amputation réussie des deux jambes pour ne pas mourir de la gangrène.

Daniel a la gueule de bois. Moi pas.

Je n'ai pas fait le castor. Ça fait 10 ans que j'ai décidé de voter pour des idées, un programme, de ne plus voter contre (l'extrême-droite ou autre). J'ai regardé le résultat à 20H00 et à 20H05 j'ai fait autre cho(...)

Derniers commentaires

Nom. de. Zeus.

La lecture de ce "remerciement" début mars à l'Académie française avait échappé à mes radars (de 0:21:46 à 1:17:00). 


Devant Fillon et Brigitte Macron, en partant de Max Gallo et au fil de sa narration, il arrive à caler Mélenchon (sans hostilité apparente), la proximité de la presse avec le pouvoir, une pique brûlante au RN en passant, puis petite pique souriante sur le prosélytisme religieux et ensuite c'est festival. 

Petit à petit, il enchaîne les "pédagogues du renoncement", "l'Europe des bureaucrates, du marché et de l'amnésie collective", "la démocratie représentative dont le spectacle est rarement glorieux mais préférable à celui de l'émeute", "la séparation des pouvoirs battue en brèche", "la confusion des fonctions et des rôles", "les libertés publiques compromises", "le citoyen réduit à n'être plus le souverain mais simplement l'objet de la sollicitude de ceux qui le gouvernent et prétendent non le servir mais le protéger sans que l'efficacité promise, ultime justification de ces errements, soit au rendez-vous", "les institutions défaillantes (...) nous disant quoi penser, comment parler et quand se taire", "l'ordre à nos yeux c'est l'usine et la police, le peuple qui se tait, les lois d'exception, le commerce maître de nos vies, les hiérarchies justifiées", la "république qui nous appelle moins qu'elle ne nous sermonne", "interminable campagne de propagande", et l'apothéose avec "cette formule imbécile qu'on nous répète depuis 20 ans que la sécurité est la première des libertés" enchaînée sur "à cette aune, pas de royaume plus libre sans doute que celui de Staline ou de Mussolini" (et quantité d'autres, franchement ça vaut le coup d'écouter en faisant autre chose).

Un extrait pour la mise en bouche. ^^ (attention c'est un lien vers une vidéo sur Twitter ^^' c'est comme ça que j'en ai eu connaissance, ça tombe à pic pour contrebalancer les critiques)

Franchement, total respect à l'Académie française sur ce coup-là. (tout arrive)

(Présence de coupes brutales à 1:01:15, 1:05:07, 1:10:13 et 1:14:11 à partir de la mention de Bonaparte, de responsabilités, d'une promesse de victoire et d'une formule à première vue anodine.)

C'est pas possible, je vois #Jadot sur twitter, décidemment il va foutre sa merde jusqu'au bout. Quand je disais y a longtemps qu'il voulait juste faire ministre de macron, n'en a rien à foutre de l'écologie, il va bouffer du homard comme derugy ou pleurer après comme hulot. Sur twitter ils disent que c'est valls tiens. 

Faut qu'ils le virent chez eelv, putain après on va encore dire que c'est la faute à mélenchon si y a pas d'accord pour les législatives et on va se manger la merde encore cinq ans c'est pas possible. J'ai jamais pu le blairer ce mec et sa poufiasse de journaliste pareil, pardon mais là je pète un câble

Ben y'en a un qui a deja mis une option sur un bureau avec vu sur la tour eiffel , il est vert , il est grand de taille , c'est un traitre , c'est , c'est , c'est  Mais oui Jadot le futur 1 er Ministre de sa majesté empapaouté ...Et il le savait avant les élections , ça ,si c'est pas du salopard j'y connais rien!

Belle chronique, perso le vote pour macron je l'ai fait apres le verre de whiskey bien tasse ca aide pas mal.

Petit rayon de soleil quand meme,  il semble que les gauches ont commence a se parler pour les legislatives ce qui pourrait donner quelque chose d'encourageant a l'arrivée. 




Moi j'ai vidé la bouteille, me suis brossé les dents, suis passé aux toilettes, puis me suis couché, ivre... de fureur et de tristesse!

Et ce matin, je n'avais pas désaoulé! 


La politique, là on en a marre. Ça va plus.

Donc j'ai une idée.

Vous avez remarqué? Que la différence d'âges entre François Hollande et Julie Gayet est la même qu'entre Emmanuel Macron et Brigitte Macron?

Je suis pas certaine, hein, mais ça peut marcher... Pour que le pays rentre dans l'ordre, enfin sorte de ce n'importe quoi, retombe sur ses pieds. Qu'on aille mieux quoi. 

On peut essayer, tout faire pour. Ceux qui les croisent des fois, ou je sais pas, en essayant de les convaincre sur les réseaux... Les journalistes pourraient user de leur influence. Que sais-je?

Les réassortir entre eux, tous les quatre?

merci Daniel! c'est exactement ça, sans le whisky, je ne bois pas dommage. C'était seulement une grenadine avec de l'eau qui pique. Çà désinfecte moins bien c'est sûr !

https://www.soframe.com/soframe-remporte-le-programme-vbmo/


D' après ce que j'ai lu la  livraison 70 de ces charmants vbmo (il ne faut pas être grand clerc pour deviner que ça veut dire: véhicule blindé de maintien de l'ordre) est prévue, pour la gendarmerie nationale.


Mon conseil: mettez un béret si vous sortez, ça fait du vent quand ça passe....


Un quinquennat qui commence sous les meilleurs hospices... (oui, je sais, c'est exprès).  

Quelqu'un connait-il le pourcentage de votants qui ont fait barrage à Macron en votant Le Pen ? J'ai lu 42 % dans l'autre sens.

Et pourtant, vous continuez à voter dans leurs élections. Désolé. Pas désolé.

Tiens , en passant.

Pour se redonner le moral dans ce qui ne fera aucune différence dans la vie de Jeanne 15 ans.

Vie qui ne bougera pas d'un iota parce ce que chez nous, ici et ailleurs on ne voulait pas du monsieur qui parlait trop fort (même pas aux oreilles des chevaux de Chantilly )  parce qu' on n'avait pas lu l'Avenir en Commun, parce que en plus s'il faut lire...


Enfin voilà. Blanc abstention % jeunes vieux CS+ et mes lucioles...Merde


Les pieds sur terre


https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/le-blues-de-jeanne-r



Tout-à-fait ça!  Un couple de retraités désabusés, première abstention/premier vote blanc de nos vies.  Juste pour dire qu'il y a aussi des "vieux" qui ne votent ni EM ni MLP.   Et qui ne baissent pas (longtemps)  les bras.  Ce simulacre d'élections bien orchestré laissera un goût amer, encore une fois.  

Ils ont réussi à mettre la négresse de service sur la photo, mais il manque le bougnoule et le chinetoque de service...


Voua avez oublié "à consommer avec modération" (parce qu'à  consoler sans modération ?)

Merci pour cette Matinaute.
On se sent moins seuls avec son envie de se saouler...

lu ce matin dans médiapart:


Le ministre de l’économie Bruno Le Maire a quant à lui parlé de « mandat clair ». « Le président a désormais la légitimité pour poursuivre la transformation du pays », a-t-il insisté.


ça se passe de commentaire...


préparez les barricades, les pancartes, les cocktails molotov et tout ce que vous avez sous la mains, parce qu'il va falloir se battre pour les freiner, comme jamais.... 


Ils ont tordu le bras à l'électorat pour imposer le champion du capitalisme débridé, et ils comptent bien "transformer le pays"


à dans 5 ans pour l'enterrement

On dirait le père de Ken avec la grand-mère de Barbie.

Très belle chronique ! Très juste. Très digne... Bref, tout ce qui manque à ce monde et à ces prochaines années !

J'étais sur Blast hier soir à 20h, il y avait des invités revigorants 

(et pas d'images du poudré sur l'hymne à la joie toussa toussa)


Je vous cale deux chouettes moments :


Besancenot - et puis la salle qui prend la main :

https://youtube.com/watch?v=V5S0l4uZN6Y#t=195m18s


Et pour Asi, tiens, Mathilde Larrère qui chante les canuts :

https://youtube.com/watch?v=V5S0l4uZN6Y#t=266m50s



Vous, je ne sais pas. Mais moi, il me plaît le discours de Manu diffusé à 20h01 hier sur Rance Inter.


https://youtu.be/GFXvTclUUBE

Remarque :
Au premier tour, dans les enveloppes des professions de foi que nous avons reçues, il en manquait toute une partie


Cette fois, j'ai ouvert avec l'accord familial les enveloppes inutiles et gaspilleuses de papier et énergie pour vérifier : il y avait bien les deux professions de foi des deux compères mais elles n'étaient accompagnées que de deux bulletins de vote pour .... Macron, aucun pour l'autre candidate. Un rapide sondage auprès d'amis m'a indiqué le même phénomène.


Alors bien sûr, mon vote ne serait jamais allé à la fille du père de la fille à Le Pen (aucun calcul même stratégique m'y aurait poussé) mais je trouve que si l'on autorise à un/e candidat/e raciste xénophobe antisémite antimusulman de se présenter alors les règles d'égalité doivent s'appliquer à eux aussi, sinon on devient comme eux.

Pendant que Daniel  et nous , castors,  se morfondent,les CSP +  de @si,    en majorité des mâles, vieux ,blancs, eduqués,  qui n'ont rien à perdre avec Macron et rien à craindre de LE Pen,  ricannent en nous traitant de moutons collabos ....

Bon, Daniel est décu, quelle surprise. Les Français de New York ont voté à 93,5% pour Macron. Pourquoi? Nous avons vécu les 4 ans d'horreur de Trump, y'avait pas photo, pas de conflit. Je suis heureuse que Macron ait gagné, tant pis si ça m'attire les foudres des asinautes bien pensant.  Non je n'oublie pas que j'ai choisi le moindre mal, Hannah Arendt a toujours une citation qu'on peut ressortir pour se sentir supérieur, ce qui n'a jamais fait avancer les choses.  

pour sa santé mentale je crois qu'il fallait éviter à tout prix les images et les discours télévisées de la victoire. (j'en suis à cinq ans sans avoir entendu un seul discours de Macron à peu près en entier; y compris pendant les confinements; je peux tenir cinq ans de plus). on sait la valeur de cette parole de toute façon.

En voyant la première dame au bras

du monsieur, j'ai cru que c'était "Mars attaque"! 

le film:

Quelques trucs optiques :

"Des milliers de personnes se sont rassemblées au Champ de Mars pour célébrer la victoire d’Emmanuel Macron "

Camera au raz du sol en plongée vers le ciel, vers d ieu symbolisé par la Eiffel Tower
A l'annonce de la victoire d'Emmanuel Macron, Miche et Pierre ont laissé éclater leur joie.

Putain !  5 ans !!!

Chiffres

Le score de Macron c'est 53,51%  des votants 

58,5% c'est en oubliant les blancs et les nuls  qui sont quand même 8,5%  des votants, c'est donc  1 français  sur 12 qui s'est déplacé pour voter ni Macron ni Le Pen ,: comme si on pouvait les oublier !!! 

 Macron au final c'est 38,52% des inscrits ... et il manque  environ 10% d'inscrits !! 

Macron c'est 1 français sur trois qui a voté pour lui et pour la moitié d'entre eux c'est en leur tordant le bras grâce à l'épouvantail Le Pen. 


Bref une bien fragile légitimité à balayer dès les 12 et 19 juin 

Donc désormais, ASI devient un journal d'opinion . .. Porca miseria

https://lundi.am/Petits-plagiats-deviendront-grands-le-macronisme-ou-l-horreur-par-le-vide


« Ses petits plagiats pourraient n’avoir l’air de rien, de mauvaises blagues dont on avait pris l’habitude. Mais quand Emmanuel Macron s’approprie un slogan du Nouveau Parti Anticapitaliste[…] quand il cite Jaurès ou quand il défend maintenant lui-même, sans ciller, l’idée que « le front républicain n’existe pas » – il remontre sans fard le visage bien net qu’il avait déjà montré comme candidat en 2017 : celui d’un politicien non seulement sans honneur, sans décence et sans humilité, mais aliéné par le cynisme et une relation tordue aux mots et à leur sens, même les plus graves. […]

Le dégommage de la pensée et la récupération utilitariste de sa « complexité » sont le cadre logique à ce qui nous attend pour le prochain mandat : la numérisation (c’est-à-dire la déshumanisation) totale du monde et du service publics, largement synonyme de leur disparition, la privatisation de l’enseignement supérieur puis de l’enseignement en général, la fusion de la communication progressiste et des pratiques régressives, le couplage des discours d’ouverture et des politiques répressives, du marketing d’extrême-gauche et de la police d’extrême-droite, du casse de la santé et du passe sanitaire, de la 5G et du moyen-âge. »


sympa comme programme, non ?

Leur ... nos .... 

on continue ici ?

Leur favori, son épouvantail en titre pour le deuxième tour, le faire valoir de l'épouvantail.

Nos soupirs, quand gavés du faire valoir à sinistre figure mais néanmoins baudruche, on a fini par ignorer ce qui traitait de ce sujet imposé.


Leur projet qui s'est déroulé comme prévu.

Nos, ( en tous cas, ma ) déception de  constater l'énergie dépensée à analyser le moindre pet , pardon la moindre apparition du z quand j'aurais aimé voir décrypter comment le formidable travail de reconstruction d'une gauche venant de multiples horizons était invisibilisé, ignoré voire saboté.



Macron fait 8 points de moins qu'en 2017, avec une abstention supérieure de 3 points. voir Pompili danser sur France 2 à l'annonce des résultats est une image terrible, à me faire regretter de ne pas avoir voté Marine.


faire barrage c'est bien et c'est respectable, mais un barrage trop solide donne le sentiment à celui qui est derrière que rien ne peut lui arriver et qu'il peut faire ce qu'il veut.

Exactement ! Merci Daniel pour ces quelques mots dans lesquels je ne reconnais ... Bonne journée

Tout ce qu'on aura gagné avec cette élection, c'est cinq ans de plus à marche accélérée dans la catastrophe, et un clivage de plus : les vieux contre les jeunes.

Le voir arrivé entouré de jeunes, rien que ça, a suffit à me refiler le dégoût!


J'avais en image ces jeunes qu'on a mis à genoux les mains sur la tête, a qui on a retiré 5€ d'APL, ces jeunes qui ont alimenté les files d'attente des banques alimentaires, ces jeunes à qui on a demandé de s'isoler et qui sont restés enfermés sans vie sociale durant des mois, ces jeunes à qui le marché de l'emploi ne tend pas les bras, ces jeunes pour qui parcours sup' est devenu un casse-tête sélectif, ces jeunes qu'on amène à l'auto-entreprenariat avec du bullshit job sans couvertures sociales et professionnelles, ces jeunes que certains considèrent comme des enfants-gâtés dès qu'ils font deux trois tags sur des murs de la Sorbonne pour exprimer leur mécontentement d'une élection présidentielle où les deux candidats finalistes n'en ont rien à foutre de leur sort.


Tellement démunis et cherchant ailleurs de quoi rêver ou s'épanouir, ces mêmes jeunes ne votent pas!!!


Perso, je rêve que ces mêmes jeunes retournent la table!! Et pourquoi pas avec eux ceux qui ont marché avec Manu hier soir!

C'est un très beau texte, cher Daniel Schneidermann. J'en ai eu les larmes aux yeux. Il faut dire que (allez donc savoir pourquoi !…), depuis le 10 avril, j'ai la larme facile !…

2022 : "nul se sera laissé au bord du chemin" . 2017 : «Je ne veux plus, d’ici la fin de l’année, avoir des femmes et des hommes à la rue.» Ahahah !! 623 morts de SDF en 2021, 142 millions de repas distribués par les Restos du Cœur ! On a confiance ! 

Du RIEN de la veille,

un identique QU'ILS AILLENT de ce matin.


Nous vivons une époque encore plus formidable.

j'ai pas du tout suivi la soirée électorale (je compte regarder le replay de la contre-soirée de Blast)


en lisant cette chronique dépitée (je partage le sentiment de rage), j'ai un souvenir de 1988 qui revient : mes parents écoutant l'Hymne à la joie lors de la réélection de Mitterrand...


bref :


Pfuit...
Promesses orales, douleurs anales...

Beau résumé de l'impression générale par Daniel Schneidermann


Sur les radios étrangères le grand soulagement

l'Europe va pouvoir continuer à imposer la concurrence

la concurrence de l'indigence des services

et le détricotement des lois sociales de chaque état



Mais soyons positifs, ne cuvons pas notre mauvais vin

aux larmes citoyens


Premier résultat au soir même de l'élection


ici à Strasbourg, feux d'artifices et le champagne qui coulait à flot jusqu'à des heures indues

la foule venue en masse malgré la pluie scandait des slogans en l'honneur du roy et de la royne

on n'avait jamais vu un tel débordement de joie depuis la libération, et même depuis des temps immémoriaux


Quand on regarde les 5 dernières minutes sur la chaine France 2 avant l'apparition du résultat qu'on savait d'avance vu la gueule hilare des 2 présentateurs et le ping pong de l'ambiance des deux QG, combien on sent qu'on appartient à la classe des intouchables

en particulier en voyant tous ces "jeunes gens" bien mis, genre promo d'HEC, derrière la figure du journaliste de France 2 dans l'entre-pattes de la Tour Eiffel pareille à une girafe qui s'apprête à pisser


C'est à mourir de rire, il y a autant de monde que pour l'investiture de trump, pas besoin des chiffres de la police


Résultat acquis, la télé passe en veilleuse, et on croit rêver en entendant la litanie des bonnes résolutions des macaronistes à qui le journaliste de la BBC demande si cette élection ne pose pas quelques questions de démocratie. Et la réponse qui passe assez mal en Anglais : va falloir qu'on explique notre action avec des mots qui parlent

Vos états d'âme ne m'intéressent pas. Jean-Luc Mélenchon était votre choix, il n'a pas été élu. Personne n'a empêché "le peuple" de voter pour lui. Macron a été élu point barre et il fera ce qu'il veut.

Bon, il semblerait que le fait que j'ai voté Macron au second tour ne me vaut que des colibets et des insultes.


Je le comprends et j'ai peut-être fait une erreur stratégique, mais je rappelle qu'on a toustes fait notre choix hier et qu'en tant que personnes de gauche, les choix étaient biaisés d'avance. Je trouverais relativement normal que nous nous respections, d'autant que nous allons très certainement nous retrouver à militer ensemble pour les mêmes causes.

"Je trouverais relativement normal que nous nous respections "


Oui, il faut respecter celles et ceux qui ont pensé que Le Pen était plus dangereuse que Macron, comme il faut respecter celles et ceux qui ont pensé l'inverse.


C'est valable bien sûr pour celles et ceux qui les ont renvoyés dos à dos.


Quand il n'y a pas de solution à un problème, il ne sert à rien de se déchirer à propos des fausses solutions. 


Surtout quand c'est exactement ce que désire le petit Machiavel qui en a formulé l'énoncé.


Oui, il faut respecter celles et ceux qui ont pensé que Le Pen était plus dangereuse que Macron, comme il faut respecter celles et ceux qui ont pensé l'inverse.


toujours pas. les "tout sauf Macron" on les oubliera pas.


Dans le sens que vous voulez les faire payer ou dans le sens que vous les prenez en compte et que vous pensez qu'on doit les convaincre ? Personnellement je suis moyennement convaincu par la pertinence de garder rancœur à la moitiés des Antilles si le but c'est d'éviter le désastre et de gagner politiquement.

D’autant plus que c'est plutôt l'abstention qui a gagné aux Antilles...

Ils ignorent ou font semblant de ne pas comprendre la position des Antillais.

Se souvenir que les Antilles empêchent les candidats d’extrême droite de poser le pied sur les Iles.

Même Sarko n'a pas osé...

Sarko kayé

https://www.dailymotion.com/video/x1ikj

Meilleurs son sans images

https://www.youtube.com/watch?v=j73jT1jylRI

Faites vous traduire les paroles si nécessaire. :-)

Erreur stratégique ? 

Y a-t-il des bronzés aux cheveux bouclés parmi les asinautes ? Parce que je vous explique : sous Sarkozy j'ai eu des problèmes pour renouveler mon passeport et ma CI, je vous passe les détails des deux visites impromptues de l'inspecteur envoyé par la préfecture ou les exigences des agents du guichet ( j'ai dû fournir l'arrêté de naturalisation de mon grand-père ). Que m'arriverait-il sous présidence LePen ? Que nous arriverait-il, à  nous tous, bronzés, frisés, foncés ? Qu'arriverait-il à mes élèves du 93 ?

Ça m'a fait mal hier de choisir le bulletin Macron, et le vague à  l'âme de Daniel ressemble fort au mien. Mais dans la soirée mon pote Philippe m'a écrit : " J'avais tellement peur pour toi, pour Soraya, pour Karim".

Elle me fait mal, votre erreur stratégique.

Ce que vous avancez est la raison profonde de mon vote, pour mes ami.es, mes gamins et les personnes que j'accompagne au travail.



L'erreur stratégique relèverait plutôt du fait que je n'ai pas remarqué que Macron passerait quoiqu'il en soit. Du coup j'ai pas voulu prendre ce risque. (Donc j'ai fait le choix de ne pas être stratège en fait)


Après, qu'on soit bien clair, je ne confonds pas mes adversaires et mes ennemis.

(Même si, dans le cas de Macron la frontière est floue tant sa politique touche en premier lieu les personnes déjà discriminées et/ou précaires)

A ce niveau je préfèrerais "ennemis et Némésis mortelles" ;)

Il ne serait pas passé sans "nos" voix.

Après, qu'on soit bien clair, je ne confonds pas mes adversaires et mes ennemis. 


C'est là où nous différons. Ils(les macroniens, apparentés, affidés, amateurs, carpettes, obligés gamellés) sont mes ENNEMIS.

 

Déjà dit, répété ce jour car ils sont responsables du lit fait aux ennemis ennemis... 

La voix de la sagesse 


.+)

Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie !
N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie 

Mes ennemis ennemis nous ont bien mis

Je m'en retourne au lit...avec ma belle pour les mimis !

L'erreur stratégique relèverait plutôt du fait que je n'ai pas remarqué que Macron passerait quoiqu'il en soit.


Macron est passé parce que plein de gens comme vous (et comme moi) ont fait le même raisonnement que vous; et ils ont eu raison quelque soit le score. Un score haut de Macron c'est aussi un score bas de Le Pen; et plus il est bas plus on peut compter ceux qui ont voté contre et non pour l'autre. J'aimerais aussi croire qu'un score bas du FN (il est en fait déja très élévé) pourrait permettre à la gauche de s'imposer plus légitimement comme opposition à Macron et ne pas laisser cette place à l'extreme-droite.

"L'erreur stratégique relèverait plutôt du fait que je n'ai pas remarqué que Macron passerait quoiqu'il en soit."


En vous basant sur un sondage qui a déjà distribué votre voix à Macron ?

Mais sur le fond en effet vous avez raison, ce n'était pas une erreur c'était un choix.

je dirais un pari, comme au poker. sauf que la cagnotte pue sévèrement du cul dans tous les cas

merci de rappeler les bases.

Je ne vous reprocherais pas de songer à vos élèves et à vous même.


Mais je songe aussi à tous ceux qui crèvent sur des canot en Méditerranée ou dans la Manche.


Honnêtement, je ne crois pas qu'il voient une différence entre Macron et Le Pen, entre Salvini et Draghi, entre Von der Leyen et Orban...

Et du coup vous préconisez le vote LePen ?

Il suffit de lire...

Je dois avouer que j'ai été méchant et égoïste.

Parce que bien que faisant partie des bronzés frisés, j'ai voté pour le chaos.

Pourquoi? 

Parce que là, ça aurait été clair et mon coupe-coupe est bien affuté.

Tandis que ici nous auront la même chose, en moins grossier mais tout aussi violente.


Parce que tout l'art de ces salopards depuis des années est de mener une coercition sans relâche, tout en restant en deçà du seuil déclencheur de la réaction d'opposition violente. 

C'est ainsi qu'on se retrouve acculé, sans marge de manœuvre, sous le joug.

Le "nassage" des manifestations en est un bel exemple.

Si vous avez, comme moi, passé des heures à regarder les directs (périscope) vous aurez pu observer avec quelle subtilité -oui - l'opération est mise en œuvre.

Tout ce qui s'est passé dans les manifs Gilets Jaunes a été un choix délibéré des Autorités.

Donc ça va continuer. Il n'y a aucune raison que ça s'arrête.

Les Veaux méritent l'abattoir.

Je le comprends et j'ai peut-être fait une erreur stratégique, mais je rappelle qu'on a toustes fait notre choix hier et qu'en tant que personnes de gauche, les choix étaient biaisés d'avance. 


ça sert à rien de ruminer ça et il n'y avait pas de stratégie à avoir; et le resultat quoi qu'il en soit c'est qu'on est dans la merde.

Allez, pour vous consoler je vous donne le truc tout bête qui m'évite ce genre d'états d'âme : je me fous des sondages, des analyses d'experts, des avis des Asinautes et autres commentateurs. Je me demande juste quel serait mon état d'esprit en découvrant qui est le vainqueur et j'agis en conséquence. Macron président je sais que ça me désolera mais Le Pen présidente je sais que je le vivrai comme une catastrophe épouvantable. Alors je vote pour le fondé de pouvoir des parasites de cordée. C'est pénible mais c'est logique.


Ça marche aussi au premier tour mais c'est plus long, il y a plus d'expériences de pensée à faire.

Leur joie. Notre rage.

 Leur Place de la Concorde. Notre coin-salon .

 Leurs embrassades. Nos larmes sèches;

 Leurs enlacements. Nos poings serrés

. Leurs bravos mouillés;  Nos silences mornes

Leurs trémoussements. Nos pauvres regrets de ne pas avoir été des castors consciencieux


Une phrase du beau-père : "Tu vas voir, il va faire de l'écologie une de ses priorités". Et le souvenir d'avoir entendu ça cinq ans plus tôt.

Ce que Macron ne veut pas ou n’a pas la capacité de voir est que différemment de sa première victoire, celle là est vraiment pourrie. Les jeunes, les banlieues, les prolos, les ecolos, les féministes ne sont pas (ou plus) dupes…

Il ne gouvernera pas tranquillement le pays avec les 65 ans et plus 5 années sans grande crise (sauf cohabitation..)

Ce sont les premiers cités qui sortiront à la première incartade et les Gilets jaunes auront été de la rigolade quand les jeunes et les femmes seront de sortie.

Entre Cassandre et Saint-Just



"Je suis entre Gaillac et Rabastens" répond-on du côté où j'habite à "comment vas-tu?" ou comment allez-vous?" pour faire entendre qu'on va plutôt ou très mal. Comprendre ainsi, le transposant  entre Cassandre et Saint-Just, comme aveu de désemparement. 


Cassandre, certes, fut à Troie fille  de roi , mais quel fut le destin de son ennemie: la Grèce réunie qui, après avoir battu les Troyens se défit? Les prophéties de malheur de celle qui se refusa à Apollon ne valent-elles -elles pas plutôt contre notre mère hellène ? Et quant à Saint-Just, fils, lui, de paysan, quel souvenir en gardons-nous si ce n'est celui d'un décapité pour avoir averti que: "les malheureux sont les puissances de la terre"?


De l'une à l'autre nul autre changement que celui du temps chronologiquement compris abusivement. Sommes-nous sous la menace actuellement d'une française répétition d'une telle non-déconstruction?   

On voit qu'on est plus en 2002.  La démocratie sauvée ? quelle importance !  On croirait une chronique & des commentaires de militants du fn.  Sinistre !

Macron a fini la soirée à la Lanterne.


Et Brigitte de murmurer : jusqu'ici... ça ira... jusqu'ici... ça ira... jusqu'ici... ça ira...

"C'est la première fois sous la 5ième République etc ..". Ah il aime les première fois, on va lui en  faire une belle "première fois" en juin ! Je ne doute pas qu'il va tenter de profiter de' ces deux mois pour l'éviter cette "première fois", quitte à précipiter l'échéance s'il pense ainsi pouvoir prendre de court tout le monde, ou alors se fendre pendant deux mois de promesses et tenter de diviser encore et encore pour continuer d'exister ! De toute façon ça finira mal !

" Bergère, ô Tour Eiffel : le troupeau des cons bêle ce matin ... ( d'après Apollinaire )

Mise en scène lunaire du "Messie" qui marche vers sa Lune. Mon cerveau se demande encore ce qu'il a bien pu regarder hier soir.

"Leur" ....ce que vous voulez, qu'importe, mon dégoût l'emporte en concurrence "libre et non faussée" avec ma sourde colère qui s'exprimera à commencer le 12 et 19 juin dans les urnes ..et au delà

Quand je regarde les résultats des DOM je me dis qu'il faut vraiment être désespéré pour avoir voté Le pen. Je me souviens du soir du tour Chirac Le Pen,  à l'aéroport de Cayenne et du murmure  "Je vorerais pas Chirac mais jamais Le Pen". Il nous a bien salopé l'espoir ce morveux.

à mon humble avis, le différentiel de 18% entre Macron et MLP montre assez que MLP n'avait aucune chance de l'emporter et que le "barrage" qu'ont voulu porter en avant tous nos castors, en croyant qu'ils menaient un vaillant combat contre le fascisme,  n'a eu d'autre but que de renforcer avec leurs voix la "légitimité" de Macron. Le "barrage" électoral républicain face à l'extrème droite n'est pas la solution, il fait partie du problème. Ce problème s'appelle "crétinisme électoral". Le constat est simple : 5 ans de politique Macron ont mené au piège infernal du 2ème tour, piège dans lequel se sont précipités tous nos "démocrates", lesquels  vont maintenant pouvoir se rendormir - tout en disant tout le mal qu'il pense du président rréélu - en attendant les prochaines échéances électorales.

Je ne sais pas si ce sera le troisième tour que nous gagnerons ou si Macron a changé ou si si c'est la rue qui va gagnée , par contre ce que je sais , ce que je sens , c'est qu'ils ont perdu !

Fiction pour fiction, j'ai embarqué à bord de Jour de gloire sur Arte.tv de 19h.  20h03. Beau voyage. Y a que la fin de triste mais pas que.

Eh bin, vous en éprouvez, des émotions… Moi, rien, pas une once, je m’en fous, pratiquement rien regardé hier soir, sinon entendu les discours de Le Pen, elle veut réaliser l’union des extrême-droites en vu des législatives, et de Mélenchon qui lui aussi veut réaliser l’union, mais des gauches.

Au passage, assez phallique, le garçon qui a gagné, entre piquer le « nous toutes » des féministes pour le travestir en « nous tous » et la tour Eiffel en signe de doigt d’honneur, sans oublier le champ de mars, il y va fort.

j ai regardé BLAST,  


LA CONTRE SOIRÉE ÉLECTORALE - DIMANCHE 24 AVRIL


   https://www.youtube.com/watch?v=V5S0l4uZN6Y


 cela m a évité  les journalistes et leurs chroniques,  et sur autre onglet, ministère intérieur et site de ma ville pour voir les différents  bureaux; 


voila ma soirée;

Ah oui ! Magnifique chronique ! Merci Daniel. J’avais besoin de ce partage 😀

Daniel a la gueule de bois. Moi pas.

Je n'ai pas fait le castor. Ça fait 10 ans que j'ai décidé de voter pour des idées, un programme, de ne plus voter contre (l'extrême-droite ou autre). J'ai regardé le résultat à 20H00 et à 20H05 j'ai fait autre chose.

Ça fait 10 ans aussi que Mélenchon propose la VIème République. Les gens comme Daniel, disons la gauche un peu bourgeoise, ont mis longtemps à comprendre. 

Pronostic : en 2027 Edouard Philippe battra Marine Le Pen (ou Jordan Bardella parce que même les nationalistes finiront par comprendre que un.une Le Pen n'y arrivera pas) par 52% à 48%. Et oui les castors politiques se raréfient quand même.

À moins que Macron n'ai réussi à créer le septennant indéfiniment renouvelable.

Leur machin, pas regardé.

Mon écran, avec la contre soirée électorale de Blast et la conviction renouvelée qu'il y a des médias indépendants à soutenir

Belle chronique Un bon résumé de la soirée d'hier.

Hier soir, avant de me coucher, dans mon carnet, j'ai écrit:


" En ce 24 avril, RIEN. 

Penser  demain à écrire à Guy Hautain." "


Merci...

Buvez les gueux !! Bien fait ! Jamais j'aurais salir ma main avec le bulletin de ces deux calamités ,donc les larmes et la rage c'était au premier tour .. maintenant demerdez vous castors.

Manuel Valls, Premier Ministre, et la fête sera complète....

Pas évident d'être le père de la Nation quand on n'a pas d'enfants.


Alors ces enfants-là, d'où sortent-ils ? 

Raides, figés, contraints, après quel chantage ?


On a le droit de faire travailler des enfants, la nuit ?


Le vote castor des mélenchonistes qui l'oblige ?  L'obligation n'aura pas duré très longtemps.



Excellent choix d'illustration pour votre billet. Cette mise en scène était tellement au-delà du cynisme que les mots manquent pour la qualifier.


je l'ai déjà mise sur un autre article, mais... j'en suis plutôt content.



merci pour cet article. j'ai pas voté macron ni le pen moi non plus... j'avais décidé d'attendre 17h. si je voyais plus de 60% de participation, j'allais déposer une fleur devant l'urne.


elle etait de 63.


merci a ceux qui m'ont permis de ne pas me salir les mains, daniel le premier.

ce désenchantement... parfait.

à leur "jolie image de la jeunesse, de ces enfants qui accompagnent le couple présidentiel vers le podium", nos "la jeunesse, elle avait d'autres images en tête durant le précédent quinquennat" :

" Joie, joie, joie, pleurs de joie. Eternellement en joie pour un jour d'exercice sur la terre "

On se sent aussi heureux qu'après l'amputation réussie des deux jambes pour ne pas mourir de la gangrène.

Leur barrage en mousse, notre cohabitation qui vient !

J'ai pas pu voter Lepen , mais j'ai pas pu voter Macron .Et ce matin déjà des appels a la démobilisation sur rance inter , le troisième tour n'existerait pas ...Non il n'y aura pas de remerciement, tout juste peut etre de la morgue dissimulée jusqu'aux législatives ,c'est déjà ça de gagné !

Il était une fois une République qui n’était ni « bananière », ni une dictature. On ne bourrait pas les urnes, on ne faisait pas voter les morts, pour gagner les élections.

Ici c’était un peu plus élaboré. Les médias adoubaient le candidat des puissants qui n’avait même pas besoin de faire une campagne électorale. On promouvait les thèmes de son opposant préféré, l’immigration, l’islamisation, le port du voile, le grand remplacement, l’insécurité.

On stigmatisait son seul adversaire.

Le moment venu, on implorait la population de faire barrage à l’épouvantail que l’on avait contribué à promouvoir.

Et puis la vie reprenait son cours normal, comme avant.

Le procédé était si efficace qu’il était reconduit périodiquement.

 La démocratie n’était plus qu’une illusion.


Pour nous tous les castors :

« Politiquement la faiblesse du moindre mal, a toujours été que ceux qui choisissent le moindre mal oublient très vite qu’ils ont choisi le mal »

Hannah Arendt


 

 

 

A peine élu et deja deux morts ...

C'est très beau. Merci Daniel.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.