237
Commentaires

Léjeunes, levaccin, et les menottes

Commentaires préférés des abonnés

et, personne n'a pensé à la vaccination électronique ? ça devrait "solutionner" le problème...

Pour ma part, j'en ai par-dessus la tête de ces injonctions faites aux jeunes d'être solidaires. Prof en lycée, j'ai vu nombre de mes élèves tomber en dépression, d'autres me dire que l'humanité était pourrie et qu'il n'y avait rien à en attendre que(...)

La statistique présentée de 17% des 17-29 ans avec 2 doses est quand même sacrément trompeuse. Globalement, si on a pas de problèmes de santé, on a pu se faire vacciner qu'a partir de début juin.
Moi qui ait 29 ans et qui ait voulu me faire vacciner (...)

Derniers commentaires

La vache ! Le Parisien, aujourd’hui :

Covid-19 : «Si les soignants avaient été vaccinés, mon père serait encore vivant»


EXCLUSIF. Johanna, ainsi que d’autres membres de sa famille, saisissent le Premier ministre après la mort son père qui a contracté le Covid alors qu’il était à l’hôpital Henri-Mondor, à Créteil. Tous veulent ainsi porter devant la justice l’obligation pour les soignants de se faire vacciner.


Ou comment mettre la responsabilité et culpabilité sur le dos des soignants. :( Finis, les applaudissements à 20h.

Je me demande si les journalistes réfléchissent avant de faire ce genre de titre et d’article.

Son père est mort du covid, surtout. Et potentiellement, de l’absence de politique nationale de prévention suffisante face à une pandémie.

Et comme on n'arrête pas le progrès, la CNIL vient d'autoriser les CPAM...CAF et autre joyeusetés à donner les noms de non-vaccinés aux médecins traitants ! 

Tout le monde est content ??? 

à en juger par ce forum, y a pas que des mecs officiellement de droite pour penser "obligation" ou "interdiction" lorsque des processus sociaux leur échappent (échappent au pouvoir, mais surtout à la comprenette...).

stop le blablabla , il n'y a pas d'excuses valables contre la vaccination covid a ce stade, sauf a dire "je suis égoïste et individualiste, j'assume". oui les vaccins présentent toujours un risque mais c'est quoi l'alternative, une purge de toute une partie agee de la population ?

  jeune, vieux, mi jeune , mi vieux, on s'en fout l'injonction est la même pour tous "faites vous vacciner" et si vous ne le faites pas pour vous faites le pour les autres par solidarité, altruisme..... 

ca serait ballot de relâcher l'effort maintenant. 

Daniel, votre conclusion est aux fraises : il n'y a aucune contradiction entre dire "tous les non vaccinés vont choper les variant delta" et "il y aura moins de forme grave   chez les vaccinés"

Contrairement à ce que laisse penser votre texte, qu'il ait tort ou raison, le jeune se démerde très bien face à la morgue du journaliste.

Je trouve les chiffres de la vaccination en france plutot correct

61% de la population adulte partiellement vaccine

Les jeunes continuent a se faire vacciner avec 40% de vaccination partielle c'est pas mal sachant que ca fait pas longtemps que la vaccination est ouverte pour eux.

A l'époque du Sida , il y a eu des hommes, qui tout en se sachant contaminés ont continué à avoir des relations sexuelles  non protégées . 


La contamination est devenue dès lors possiblement  un crime ( via l'article 222-15 du code pénal) 


Actuellement 11 vaccinations  sont obligatoires en France métropolitaine .


Les professionnels de la santé et ceux exerçant auprès de personnes âgées doivent être à jour de leurs vaccinations y compris contre la grippe . 


En cette période de choix de formation professionnelle, c'est une information à faire circuler .

Trouble Fait : "Vaccination Obligatoire ! Pour que ce porc retourne dîner en ville !"

un commentaire lu sur FB :


"Je fini par être plus terrifiée par l'avenir sombre qu'on nous distille depuis plusieurs mois à travers les "on dit" qui finissent par se réaliser alors qu'on nous faisait croire que c'était impossible dans notre société, que par le virus dont je n'ai toujours pas vu la couleur (aucun cas autours de moi, pourtant, je suis dans le commerce de distribution, je côtoie des milliers de personnes par semaines). Quant au vaccin, j'ai décidément bien du mal à me faire entendre qu'on me l'impose alors que les labos qui le produisent annoncent eux-mêmes dans leurs contrats avec les états qu'il est "en phase de test au moins jusqu'en janvier/avril 2023". Hum.... Comment dire, je doute un peu là, autant les vaccins obligatoires ne m'ont jamais posé de problème (BCG, tétanos etc.), autant là, j'aimerais au moins avoir le droit d'attendre la fin de phase de test pour me faire piquer, juste pour être sûre qu'il soit efficace et sans risque, enfin, quand on est prudent, on est taxé de complotiste maintenant alors... Ta vidéo m'a fait froid dans le dos, je me tiens plutôt à l'écart des RDV tv de ce type, je n'avais pas vu ces images, je m'en portais mieux avant."

Les menottes vont exister mais dématérialisées. Le pass sanitaire va priver les individus non vaccinés de toute vie sociale. Un confinement par l'extérieur : interdit de musées, interdit de restaurants, de bars, de boîtes, pourquoi pas de magasins ou de trains, voire de métros. Et tous les autres, les vaccinés, soumis à un contrôle par délégation par les propriétaires de lieu, transformés en auxiliaires de police.

Rester assis sur un banc avec ses amis. C'est tout ce que les flics en civil qui nous gouvernent autoriseront aux jeunes et aux récalcitrants.

Il y a 3 semaines déjà, Christian Lehmann, pointait d'autres responsables que les jeunes: la politique, ou plutôt l'absence de politique vaccinale du gouvernement. Il a d'abord, en juin, refusé d'organiser les "vaccinodromes à la plage," déconseillé les prises de rendez-vous des deux doses sur deux lieux différents, envoyé le message que tout ça pouvait être reporté à la rentrée.
C'est ici : https://www.liberation.fr/societe/sante/le-virus-est-patient-il-est-toujours-la-20210615_WKUERPWJNNGZXJK4A7QN4KF4IQ

Bref, absence d'anticipation, politique de l'autruche, croyance dans la parole performative "le déconfinement est un succès". On prend les mêmes et on recommence.

Ben faut reconnaitre qu'en ne se vaccinant pas on les fait bigrement suer.La révolte en cas de reconfinement est peut être a nos portes .On pari peut être sur un débordement du gouvernement de Macron qui n'arrivera pas , mais c'est tentant .En toute logique , ils devraient augmenter la répression , les atteintes aux libertés , et ça ne se finira peut être pas qu'a coups de gifle .Regardez le Chili , la Colombie , eh eh peut être qu'on en est pas loin ...J'ai presque envie de dire vive le covid , après tout est il vraiment plus dangereux qu'un libéral ? N'est il pas un allié dans la lutte contre le capitalisme ?

C'était quand même mieux, avant, quand les jeunes ( français ) avaient le choix de mourir  ( ou d'être invalide )de :


- la diphtérie

- du tétanos,

- de la polio

- de la coqueluche

- de l'hépatite B

- de la rougeole

- des oreillons,

- de la rubéole

- méningocoque

- pneumocoque.


C'était bon la liberté ....

Maintenant que Strasbourg est devenue équatoriale avec des pluies de mousson toutes les heures, je commence à sélectionner les animaux par couple et je terminerai en choisissant un duo humain de chaque sexe, genre et origine (vous voyez déjà les difficultés que je rencontre à planifier ma tâche) mais le préalable sera qu'il.elle.s soient tou.te.s vacciné.e.s de A à Z


D'ici là ma barbe aura bien poussé pour que l'iconographie soit complète, et j'aurai surtout achevé la construction de mon vaisseau avec l'aide de Bezos & Musk Lmtd


Tout cela pour dire qu'à part la musique et la poésie, je ne vois guère ce qui pourrait ne pas entraver les rêves des jeunes d'aujourd'hui.

Et je pense à mon insouciance passée comme un trésor honteux dont sont souvent privés ceux qui nous suivent

La campagne de vaccination a été un cas d'école de la gestion style "start-up nation".  Les volontaires pour s'occuper de tout ça se sont impliqués à fond; ya pas de problème; mais du début à la fin tout était brouillon dans la communication; les décisions ont été prises à la dernière minute; et rien n'as a été pensé pour aller chercher les gens. Resultat la prime a été à la jeunesse éduquée et connectée qui a trouvé des rendez-vous sur internet par le portail non officiel de Guillaume Rozier (Vite ma dose). Pour les autres c'était débrouillez vous. Les trés agés qui se déplacent pas ou peu personne n'as offert d'aller les vacciner à domicile (ma grand mère en a fait les frais puisqu'elle s'est chopé le covid alors qu'elle cherchait à se faire vacciner. elle s'en est bien tirée dieu merci). Moi même j'ai été vacciné avant mon père agé qui n'est pourtant pas réfractaire (il avait du mal à trouver un rendez vous).

Bref ceux qui ne sont pas vaccinés; au delà du noyau dur d'anti dont je suis persuadé qu'ils ne sont pas si nombreux; ce sont des gens précaires; fragiles; peut être illetré (tout court ou sur le numérique); peut être pas francophones; qui n'ont peut etre pas été informés qu'ils avaient le droit d'être vacciné; de pourquoi ce serait une bonne idée de le faire; pour qui c'est compliqué d'aller dans un centre à l'autre bout de la ville à certaines heures. les raisons sont multiples.

Les generalistes réclament un fichier de leurs patients non vacciné; ce serait déja interessant qu'ils prennent le relais; en plus des campagnes mobiles; sans rendez vous; chez l'habitant. C'est d'autant plus crucial que beaucoup de ceux qui ont le plus besoin d'être vacciné (comorbidités; age...) ne le sont pas encore. La sécu a embauché des gens pour faire du tracing; pourquoi ne pas faire pareil pour appeler les non vaccinés en particulier à risque; offrir une vaccination à domicile quand c'est nécessaire; etc...

Sinon les jeunes  y en a aussi qui passent des examens; et qui ne veulent pas se retrouver avec de la fièvre le jour où ils le passent; donc beaucoup attendent. Je pense que la menace delta va aussi en convaincre pas mal; même si un peu tard.

Et enfin on a vacciné partiellement un peu plus de 50% de la population; mais 65% des adultes; il ne faut pas oublier que les enfants (moins de douze ans) n'ont pas accès au vaccin (pas encore en tout cas); et que "l'objectif" avec Delta de 85% de la population ne pourra pas se faire de toute façon juste avec la population adulte (ou avec 100% de la population au dessus de 12 ans; ce qui est irrealiste). Bref le tout vaccin n'est pas suffisant; et on en revient à la question de la prise en compte de la transmission aérosol qui est cruciale pour faire reculer l'épidémie; et malheureusement toujours une prise en compte marginale; aucun investissement prévu; ni rien de prévu pour les écoles à l'automne prochain. Le mec qui disait que tout le monde allait se contaminer avait pas totalement tort; si tout est ouvert sans aucune mesure de mitigation avec Delta ça arrivera et plus vite que prévu.

Un argument de plus pour la vaccination. Contrôler voir éradiquer la pandémie c'est aussi minimiser les chances d'apparition d'un variant qui pourrait, lui, toucher des couches de la populations actuellement épargnées. N'importe quel égoïste épargné devrait pouvoir comprendre ça. L'évolutivité de ce virus est un des trucs les plus flagrant et pourtant le moins intégré par les populations peu concernées ou peu pressées

Comme ils ont chanté d'un seul cœur lors de la fête de la musique :

Génération covid, génération désenchantée.


Je me demande si l’attitude de Thomas Porchet et Mr Menottes ne vient pas d’un souci propre à la campagne de vaccination actuelle. Je trouve que c’est une vaccination « de guerre », c’est à dire qui n’est pas assez protectrice et intime pour la personne (dans un vaccinodrome, t’es un peu en mode bétail, et les gens ne prennent pas en compte ton handicap, par ex.).

Je pose cette question, car j’ai vu passer un twitt de Doc Arnica :

Il va falloir aider les gens à prendre rendez-vous pour la vaccination. J’en ai certain pour lesquels même téléphoner est une difficulté qu’ils ne franchiront pas.

Mais je ne sais pas quelle est cette difficulté. J’imagine donc que c’est le côté massif et non individualisé, voire lointain, qui décourage certaines personnes.

Si vaccinodrome il y a, c’est que les pharmaciens et docteurs ne peuvent pas avoir de frigo -70°, c’est bien ça ? Car un médecin ou un pharmacien c’est la proximité et la prise en compte de l’individu. C’est mieux, quoi.

Bref, on est sans doute bien loin des menottes... 

"Le même jour, l'économiste de gauche Thomas Porcher, un ton au dessous, proposait, sur le plateau des Grandes Gueules de RMC, de "rendre la vie difficile" aux non-vaccinés. "


Thomas Porcher... derrière son discours sur l'économie que j'approuve sur bien des sujets, son air me casse les oreilles. Et je crois que c'est le genre de personne à qui il ne faut pas donner trop de pouvoir.

Je n'ai pas eu peur... je suis arrivée la gueule enfarinée au "vaccinodrome" un jour de pluies intenses... on m'a donné un papier à remplir... un truc m'interpelle : "êtes-vous allergique à l'un des composants du vaccin Pfizer" ? Qu'est-ce que j'en sais moi, si je suis allergique à l'un des composants ? Je ne coche rien en face de la question mais écris un ?. L'administrative que je vois ensuite me dit "pourquoi ce ? en face de la question etc..." ? Moi : "ben parce que je ne connais pas les composants du vaccin donc comment pourrais-je savoir si... "... Elle entoure donc le ? d'un cercle rouge. Mon interlocuteur suivant est "le médecin... le sachant... le savant ?". Il lit le même papier et me dit "pourquoi un ? en face de la question gnagnagna... ". Moi : "parce que je ne sais pas si je suis allergique ou pas à l'un des composants du vaccin vu que je ne sais pas de quoi il est composé"... Lui : "vous travalliez dans quel domaine avant votre retraite" ?. Moi : "dans l'audiovisuel public, pourquoi" ? Lui : "parce que vous posez de drôles de questions"... Je n'ai pas eu de réponse à mon questionnement... j'ai eu une dose de vaccin... Depuis cette dose, je souffre terriblement de toutes les articulations... un peu comme si mes vieilles articulations s'étaient mises à flamber tt à coup, et je me sens vraiment très peu en forme". J'en ai parlé à mon généraliste ensuite... il dit qu'il se peut en effet que je souffre des effets indésirables du vaccin... mais il n'en a strictement rien à battre. 

L'autre jour, j'entendais Rivasi à la tribune du Parlement de l'U.E. questionnant sur le manque de transparence quant aux vaccins, et surtout en cas d'effets indésirables ou de décès causés par le vaccin, qui serait responsable ? L'U.E., le pays où ça s'est passé, les laboratoires ? Rien ! ON NE SAIT RIEN ! 

Quant à moi, personne ne m'a entendue. Alors même pas peur d'avoir annulé mon 2e vaccin. Je m'enterre dans ma grotte de vieille ourse douloureuse (bon, faut dire qu'on a un début d'été pourri en Bretagne Sud)... 

Gag de vaccinés : mes amis russes, de retour de Moscou passé récemment en rouge, m'ont raconté à quel point personne n'a rien à battre des "vaccinés 2 zones avec Q.R. code" de retour d'un pays "rouge"... A Roissy, on n'a pas voulu voir leur Q.R. Code, mais on leur a demandé une attestation de domicile (avec un passeport français !!! ) parce que elle née à Moscou... Une heure de sketche sur "en correspondance à Roissy", les tracasseries administratives frontalières et douanières... mais pas sanitaires... l'agressivité des personnels Air France "rampants", le manque total d'informations claires d'ADP sur les changements de portes. Ils sont maintenant "à l'isolement" chez eux... Ils n'ont pas vu l'apparence d'un contrôle jusqu'à présent... De toutes façons, ce sont des gens obéissants... et responsables. 

Alors que les commentateurs racoleurs arrêtent avec leur panique... S'il y a une 4e alerte, ce sera parce que les économistes voulaient absolument que "ça reparte"... Surtout ne rien changer, garder Macron, ses amis patrons, laisser les gens monter sur des énormes paquebots de croisière polluants, partir en voiture polluante vers des destinations où ils feront comme d'habitude : bronzer, bâfrer, danser, draguer, dépenser du pognon, ne pas voir les exilés mourant en Méditerranée, ne pas se préoccuper de l'augmentation des prix des matières premières, des fruits et légumes en France pour cause d'intempéries... SURTOUT NE RIEN CHANGER... Ce matin, sur F. Inter,  Brice a pour la 2e fois en moins d'un mois,  fait un édito sur le vaccin ! Quand les économistes de pacotille éditorialisent sur le vaccin, c'est plutôt mauvais signe me semble-t-il... Quand les journalistes reprennent à l'unisson "il faudrait rendre le vaccin obligatoire", hypocritement de manière interrogative... pareil ! Quand le moindre mouvement de grève (Monoprix République à Paris) est maté par voie d'huissier ou par la répression policière... Pas bon signe. Nous sommes en train de perdre tous nos droits et tendons l'échine pour être sous surveillance et tancés, infantilisés.  

Vivement l'euthanasie !


Comme souvent, merci pour ce post

eh bé il vous en arrive des histoire, dire que le commun a du se contenter de ce questionnaire

Whaou , ça fait froid dans le dos , c'est une partie des populations que les nazis voulaient purger la société ...

Putain je suis vraiment dégeu...

"en cas d'effets indésirables ou de décès causés par le vaccin, qui serait responsable ? L'U.E., le pays où ça s'est passé, les laboratoires ? "


Si le vaccin a été autorisé c'est la responsabilité de l'autorité qui autorise (donc le pays). 

Après il y a des exceptions possibles : s'il y a des malversations dans l'autorisation fournie par l'UE, le pays peut sûrement se retourner contre l'UE, et s'il y a des malversations dans les données du labo, le pays et l'UE peuvent se retourner contre le labo (un peu comme dans le cas du médiator je crois).


C'est en tout cas ce que j'ai compris des différentes interventions que j'ai pu entendre.


Ce n'est pas ma source mais cet article parle de ça : 

https://www.lci.fr/sante/covid-19-les-laboratoires-pharmaceutiques-pas-responsables-des-effets-secondaires-des-vaccins-gare-a-ce-document-2190341.html


Le site "Vaccination info service" note que "la réparation intégrale des accidents médicaux imputables à des activités de soins réalisées au titre de la campagne sera prise en charge par la solidarité nationale à travers l’Office nationale d’indemnisation des accidents médicaux (Oniam)", mais "la responsabilité reste endossée par les sociétés" sur le plan juridique, a souligné la Commission européenne.


[...]


"s'il y a des effets indésirables liés au vaccin, qui ne pouvaient pas être identifiés […], le laboratoire doit démontrer qu'il n'était pas au courant et n'avait pas moyen de l'être".

Merci pour ce témoignage. Moi aussi j'ai eu des douleurs articulaires importantes après la vaccination, et mon médecin généraliste n'en avait également rien à foutre.

Et j'ai aussi annulé mon RDV pour la deuxième injection, de peur de rester paralysée.

Si ça peut vous aider, les douleurs ont disparu au bout de deux mois.

Effets indésirables très fréquents : peut survenir chez plus d'1 personne sur 10.

  • site d'injection : douleur, gonflement
  • fatigue
  • maux de tête
  • douleurs musculaires
  • douleurs articulaires
  • frissons, fièvre


Vous avez bien fait de ne pas faire la seconde dose. Ces vaccins vont paralyser des dizaines de millions de personnes.

Et en plus :   Il y a ceci 

De ce texte un peu long et technique je retiens en particulier ce passage:

                        "......Juge Wojtyczek

 « … il n’a été soumis à la Cour aucun élément propre à montrer que les États ayant mis en place l’obligation vaccinale obtiennent de meilleurs résultats en matière de santé publique que les États qui n’ont pas instauré cette obligation ». La remarque est cruciale et lourde d’implications. »

Oh, oui... merci pour ce "lièvre soulevé"... dans mon élan, j'ai oublié de poser ce genre de question en effet... Quid des résultats en matière de santé publique (on voit qu'en Angleterre et en Israël, ça repart allègrement avec une 3e vaccination éventuelle en Israël ? et quid de gens vaccinés qui pourraient toutefois véhiculer le virus en étant porteurs sains ? 


Il faut prendre en compte aussi le fait que les mesures prophylactiques sont de moins en moins suivies. Le gel n'est plus réapprovisionné dans les commerces en bas de chez moi, les masques valsent à la moindre occasion, les transports publics sont de nouveau pleins alors que les fréquences des RER restent les mêmes qu'auparavant lorsqu'elles avaient été diminuées à cause de la baisse de fréquentation. Et en plus des lignes sont coupées à cause des travaux de l'été en Île-de-France.

Il n'y a plus aucune gestion de la crise sanitaire sous le prétexte que des vaccins sont là et qu'il faut vite vite cracher du point de PIB dès fois que les gros du CAC 40 fassent moins en 2021 qu'en 2020.

Tout est prêt pour un bon retour de bâton à la rentrée comme après l'été 2020 durant lequel tout le monde s'occupait plus de ses vacances que de quoi que ce soit d'autre. Va venir se greffer là-dessus la campagne présidentielle qui va complètement paralyser l'exécutif, tétanisé à l'idée d'avoir de nouveau une crise sanitaire à se fader (je ne peux décemment pas écrire gérer). On est pas sorti du sable.

DS, vous auriez pu évoquer le "label" mis en place par la ville de Nice à l'entrée de chaque commerce pour indiquer que le personnel de l'établissement est vacciné.


Il y aura donc les "labellisés" et les autres potentiellement montrés du doigt... Sans compter la pression que mettront certains patrons sur leur personnel.


Et pourquoi pas un pin's pour la population vaccinée distribué par le gouvernement !


Tout ça empeste l'injonction sanitaire. 


es médias comme BFM sont dans la même attitude moralisatrice et bien-pensante depuis des années : votez oui au traité européen, allez voter, faites-vous vacciner...

Pour ma part, j'en ai par-dessus la tête de ces injonctions faites aux jeunes d'être solidaires. Prof en lycée, j'ai vu nombre de mes élèves tomber en dépression, d'autres me dire que l'humanité était pourrie et qu'il n'y avait rien à en attendre que du mal. Et franchement qu'avons-nous fait, nous les adultes, pour leur donner tort ? On les empêche de suivre leurs études, on les empêche de faire la fête, on les empêche de vivre et on continue malgré tout à détruire allégrement la planète sur laquelle ils devront vivre ou plutôt survivre. Quand je vois les sénateurs confits dans leur suffisance retoquer un truc aussi anodin qu'un repas végétarien par semaine à la cantine, je ne peux pas m'empêcher de penser "Qu'ils crèvent et leur monde pourri avec eux."

Dans le Figaro, Devecchio celui qui se félicite du renouveau idéologique et générationnel de Valeurs actuelles, celui qui va "rafraichir" les matinales de France inter se demande s'il ne faut pas interdire ATTAC. Rien de nouveau sous le soleil.   La droite nous rappelle que son coeur de cible c'est : la défense des milliardaires, des profiteurs de crise. Elle donne à voir sa conception de la Démocratie et de la République : interdire toutes les instances qui ont une vision du monde différente de la sienne.

La question est : Pourquoi se permettent ils ce qu'il y a encore 5 ans était impensable ? Pourquoi poussent ils le bouchon toujours plus loin. ? Parce le  vent est favorable, parce qu'ils sont soutenus par le bloc bourgeois qui va du PS au RN en passant par LREM et LR.

Le PS a choisi camps. Hidalgo indignée par de la peinture à l'eau sur une vitrine pas par les milliards engrangés par son ami Arnault pendant la crise. Elle se fou qu'il y ait toujours "de la sueur de pauvres dans l'argent des riches" (écrit sur un mur) repris par Marcel.

Elle attend un retour d'ascenseur ? Un financement de campagne. Des editos favorables...

Époque délétère et inquiétante. 

Après le Musulman, les Gilets Jaunes, L'Islam, le Black Bloc, L'islamogauchisme, le Covid, l'Abstention,  le nouvel ennemi des chaînes tout info pourries :  LE JEUNE!! Ces chaines sont un véritable problème !!!

M'enfin, en regardant Benoît "Le Variant" Elleboode, j'ai vu que j'avais pas le quinté !


Puis, je me suis rappelé  que je ne jouais pas aux courses.


Vacciné par deux (2) fois fois pour recevoir mon pass machin truc pour aller quatre (4) jours à la mer, j'ai réalisé n'être toujours pas à l'abri des donneurs de leçons nulles et non avenues (George Vé)


Comme dans le film de Kubrick :


"It was in 2021 that the aforesaid personages lived and quarrelled ; good or bad, handsome or ugly, rich or poor, they are all equal now" 

la vaccination n'est pas un geste anodin; et les complications qui peuvent en découler (et qui auparavant étaient occultées, voire niées  ) étant désormais au grand jour; ça refroidi certains et on peut le comprendre vu qu'en plus c'est une nouvelle formule de vaccin non encore utilisée et pour laquelle on a aucun recul


En outre, peut être aussi que certains on pris conscience que le vaccin, ce n'est pas uniquement pour sauver des vies, mais avant tout pour désengorger les hopitaux volontairement mis à flux tendu et gérés comme des entreprises privées depuis des lustres. 

Donc se faire vacciner pour que rien ne soit remis en question et que l'économie reprenne comme avant ( dixit Lemaire )


Enfin, oui, il y aura une scission entre les vaccinés et les autres . On va vraiment faire en sorte que les seconds soient ostracisé, ça évitera l'obligation de la vaccination, mais ça permettra de trier le bon grain de l'ivraie  

Merci. Vu l'extrait de BFM avec Louis Boyard. Il est prof d'aviron, non ? 

Ah le sujet! Boomer , rien contre les vaccins , mais les arguments me laissent coi .Vacciner pour sauver les gens , ok , pourquoi donc les vaccins ne sont ils pas en licence  libre ? L'économie , cette économie j'en veux pas , je préfère les oiseaux et les dauphins !Maintenant je peux faire un effort , il suffit juste les que asinautes  par exemple , vous me filiez un euro par tête d'asinaute , c'est pas cher payer pour sauver l'humanité , et j'accepte , Astra ,spoutnick , margarine et si toute fois j'y passe , ça laissera un petit pécule a mes gamins pour qu'ils continuent leurs études .C'est honnête , tres libéral , je coche toutes les cases , non? Ah les paradoxes du monde capitaliste ...

Il faut adopter la vaccinated attitude de Marc Rebillet dans sa tournée de la troisième dose:

Best seller de l'été: "A la recherche du vaccin contre la connerie" de Marcel Grand Proust

Que vient-il faire sur un plateau télé, celui-ci ?

Son équivalent des Grandes-Gueules,  l'étudiant-de-droite à la morgue antisociale  facile connait, lui, bien mieux les rouages de la maison média et n'en est que plus dangereux.

Tandis que notre gugusse du jour...

Déjà, mon gugusse-de-gauche, tu réponds au journaliste qui vient de révéler sa fainéantise vaccinale : "De quel droit vous répétez des conversations privées à l'antenne ? "

S'il rétorque sur le fond, tu restes sur la forme : "De quel droit vous répétez des conversations privées à l'antenne ? "

Si le baveux s'empourpre, tu lui lances : "Vous êtes journaliste ou policier ?"

Si le baveux monte sur ses grands chevaux, tu conclues : "Vous savez pas, vous devriez demander à être assermenté. Comme ça, vous pourriez sanctionner les outrages à journaliste. En plus ça ferait du buzz".

Et surtout, tu bosse ses dossiers...

Sinon, tu restes chez toi.

Les antivax se servant d'Irène Frachon et du scandale du médiator, celle-ci a remis les pendules à l'heure pour pas se faire instrumentaliser et dire de se faire vacciner. 

Elle est pneumologue et sait de quoi elle parle, et ça va mieux en expliquant qu'en menaçant.


https://www.leparisien.fr/societe/sante/les-etudes-sont-serieuses-faites-moi-confiance-allez-vous-faire-vacciner-lappel-direne-frachon-aux-antivax-05-07-2021-HDP47PCCENGNZF2SMTEE2NYAM4.php (clic droit)


 Quelqu'un pourrait-il nous rappeler le calendrier vaccinal ?


Depuis quelle date  la vaccination est-elle ouverte pour les 17-29 ans ?


Cela représente-t-il globalement 10 millions de personnes à vacciner ?



Dans cette tranche d'âge, 17% ont reçu leurs 2 doses  à la date de  la capture de l'écran reproduit dans l'article .


Combien de temps en moyenne ont-ils attendu pour recevoir leur deuxième dose ? 


( 6 semaines ? 4 semaines ? plus ? moins ?)


Etait-il possible  d'en vacciner plus dans ce délai , sachant par ailleurs que la vaccination des autres tranches d'âge continue ?



La statistique présentée de 17% des 17-29 ans avec 2 doses est quand même sacrément trompeuse. Globalement, si on a pas de problèmes de santé, on a pu se faire vacciner qu'a partir de début juin.
Moi qui ait 29 ans et qui ait voulu me faire vacciner dès que possible, je n'ai pas encore eu ma seconde dose, car avec le délai de 6 semaines, mon RDV n'est que pour le 13 juillet, alors que je me suis fait vacciné dans la semaine ou ca a été ouvert.
Forcément que le taux est faible du coup pour deux doses uniquement...

et, personne n'a pensé à la vaccination électronique ? ça devrait "solutionner" le problème...

Donc tout le monde s’y met, vous aussi, à la pression maximale en faveur de la vaccination de toutes et tous, sauf que c’est les vacances, bref, mieux vaut lâcher la grappe aux gens, non ?

Le collectif, la solidarité, ces vieux concepts du 20ème siècle...

" J'ai la rage de voir les jeunes bouder la vaccination. Heureusement, il y a un vaccin " ( Pasteur )

Bon, alors je vais jouer mon vieux con, boomer, tout ce que vous voudrez, MAIS:

1/ La vaccination a globalement sauvé l'humanité, selon des mécanismes bien connus d'immunité collective bloquant la diffusion d'agents pathogènes divers

2/ le refus par intérêts économiques, politiques, ou simple connerie d'un certain nombre d'évidences factuelles (climatiques, sanitaires, économiques, et j'en oublie) est à 'origine de la destruction progressive de notre biosphère

Donc, maintenant on se regarde dans une glace, et on se demande ce qu'on fait ou pas pour le collectif dont on fait partie, qu'on le veuille ou non.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.