92
Commentaires

Le virus du déni

Commentaires préférés des abonnés

Je ne crois pas que quiconque, à l'exeption de quelques illuminés ici ou là, ne soit pas sensibilisé au réchauffement climatique et ses conséquences.

Je ne pense pas qu'Estrosi soit une flèche mais il n'est pas complètement con : il sait.

MAIS, il y a (...)

Et l'inefficacité du port du masque, elle est scientifiquement prouvée ?



Approuvé 15 fois

Et sinon, plutôt que de s’énerver sur ce point de détail de l’histoire qu’est le masque, pourquoi ne pas se concentrer sur la cause de tout ce grand bazar, le capitalisme ?


...


Just as I thought.

Derniers commentaires

Monsieur Schneidermann,

Je craque !

Arrêtez d'en faire des caisses et essayez par pitié de trouver pour vos émissions une 

solution sans masque autrement dit supportable au regard ! (bonjour l'Image d'Arrêt)

Votre émission traite de l'image et celle qu'elle renvoie est désormais pitoyable !

Faîtes de la radio ! 

Je suis un très grand fidèle d'ASI, adepte depuis les années télé

mais là c'est trop !

Et le déni d'une manipulation par le pouvoir qui profite de la merveilleuse opportunité

de répression offerte par l'épidémie pour vendre la camelote de Big pharma et museler

le populo ?

Vous porterez le masque à vie ? 

Au nom du déni face aux mort.e.s de la grippe ?

Être vigilant ne veut pas forcément dire être dupe et servile,

je ne suis ni anti-masque ni anti-vaccin mais dans le contexte d'un pouvoir

mafieux les complotistes ne sont pas forcément celles et ceux qu'on croit !

Bref, je reprendrai le visionnage  d'ASI le jour où les masques tomberont !

J'en profite pour vous remercier pour tout le travail accompli malheureusement

gâché depuis les émissions masquées .

Bien cordialement


"Ce déni est un virus qui n'épargne aucune conscience humaine. Ni vous, ni moi qui vous écris ."


Cet aveu vous honore, cher Daniel. 

Mais, en tant que spécialiste du déni, vous devez montrer l'exemple et vous montrer particulièrement vigilant. 

Il me semble que vous pouvez encore progresser.

La tyrannie de la face humaine


Ce serait dommage qu'en cet instant de joie, Estrosi ne montre pas sa binette aux photographes.



Exemplaire du bon usage possible du plus mauvais usage que cette remarque du matinaute qui renvoie au plus matinal poème en prose, intitulé À une heure du matin, de Baudelaire. Elle illustre l'éclairante, pour ne pas dire prophétique, fonction de l'exercice poétique.  La binette stigmatisée ne renvoie-t-elle pas en effet à ce qui désormais doit nous apparaître, par "selfies" aujourd'hui relayée, comme l'actualisation de la figure totalitaire de "la tyrannie de la face humaine" évoquée par le poète - qui ainsi anticipait sur le fantasme de Big Brother?


"L'État c'est moi", selon le mot légendaire de "notre plus grand roi";"Big Brother c'est moi", plus justement révèle chacun qui (se) prend (à)un selfie...



François Bégaudeau voit dans le déni une des caractéristiques fondamentales de la pensée bourgeoise. Un des plus grand dénis auxquels nous ayons été confrontés dernièrement est celui de la violence policière. Il n'a été abandonné qu'après que le journal Le Monde, confronté à l'accumulation des(mé) faits, ait publié un article sur le sujet.

Pour avoir vécu là-bas (Carros), il y a 20 ans, je me souviens d'un précédent tout aussi "exceptionnel": je me rendais au boulot en voiture depuis Carros vers Nice quand le Pont de la Manda fut submergé par le Var qui, d'ordinaire ressemble plus à un ru qu'à un fleuve. 


L'eau à atteint le niveau des vitres de ma panda 4x4 et j'ai passé 5 heures dans ma caisse à attendre les secours, ainsi que des milliers de gens bloqués sur la N 2002.  A l'époque, Estrosi n'étais pas élu du cru et créchait plutôt dans les hauts de Seine. Aujourd'hui, il découvre ce qui, pourtant, se reproduit chaque année en automne et au printemps.  Il est vrai que là, l'ampleur du phénomène est plus étendue qu'à l'époque dont je parle, mais rien de bien surprenant au vu des préavis climatiques antérieurs. qu'Estrosi fait mine de méconnaître.  

Parlant de virus. Vous devriez regarder ce qu'il s'est passe en Lituanie. La visite de Macron s'est terminee avec une tournee de contamination chez les officiels lituaniens. Aucune info en France sur le sujet?

oui c'est clair, le déni est généralisé !


déni qu'il faut absolument sortir du capitalisme, au plus vite. Déni que nous ne sommes pas en democratie (ceci expliquant cela). Déni qu'il faut tout arreter et tout changer.


Alors on continue à foncer dans le mur. Et les qjelques uns qui font ce qu'il faut faire sont pourchasses, persecutés. Par exemple sous pretexte de "separatisme". Non, pas des plus riches qui ruinent la nation, polluent la terre, et exploitent leurs congeneres; eux sont tranquilles). Mais des plus pauvres qui, rejettes par la societe decident de ne plus jouer à ce petit jeu morbide. Des plus libres qui decident d'instruire leurs enfants en liberté, echappant à la machine à conditionnement qu'est devenue l'ecole, par exemple...

Le grand spécialiste des Alpes-Maritimes qu'est Daniel Schneidermann devrait nous expliquer quelles sont les règles d'urbanisme à réviser dans les vallées de la Vésubie, de la Tinée et de la Roya.

Ah, et si possible sans juste pointer du doigt ce qui est mal fait. En prenant en considération les raison pour lesquelles ces vallées sont de plus en plus habitées. Du peu que j'en connais, je sais qu'on peut avoir des explications très intéressantes qui englobent beaucoup de domaines (économie, marché du travail, prix du logement, urbanisme, écologie, etc.) .

Sinon, sans être passif agressif, je peux le dire directement: les gens vivant dans ces vallées sont pour la plupart des gens qui n'ont plus les moyens de vivre à Nice, Menton, Cannes, etc. car les prix des logements y sont devenus trop chers, à cause d'une augmentation de la population, souvent avec des personnes venues d'endroits plus riches en France...comme Paris tiens ? Ces vallées sont la petite couronne de Nice. On y habite, mais le travail y est quasi inexistant.


Donc oui, on y a agrandi les routes et les accès pour permettre à des habitants d'aller au travail.


Ces villages existent pour la plupart depuis très longtemps.
Et je vous invite à construire facilement des accès dans les montagnes et vallées escarpées qui mènent à ces villages sans passer près d'un cours d'eau.
Grosse info: un village près d'un cours d'eau n'a rien d'original.


Les vacanciers qui ont "passé un été dans la région" et qui ont été "choqués par le tout béton sur la côte"  les écologistes niant les réalités d'une région envahie à cause de son climat auront sans doute beaucoup de choses à redire sur ce commentaire, mais très sérieusement, votre avis tombera dans l'oreille d'un sourd.

Pour être honnête, les seules explications légitimes seront celles d'urbanistes connaissant la région des Alpes Maritimes et ses montagnes. Et ce, même si elles descendent complètement mon argumentaire. J'aimerais justement bien les entendre pour savoir comment on pourra éviter à ma belle région de revivre ça dans le futur. Quelles routes auraient dû êtres construites autrement ? Est-ce qu'on aurait pu éviter ça tout en permettant à ces populations de pouvoir vivre décemment, sans être coupé des zones économiques des côtes ?

Pour le reste, repenser toute notre économie globalement, sortir du tout voiture, permettre aux gens de travailler hors des centre villes, baisser la dépendance de certaines régions au tourisme, j'en suis tout à fait conscient et j'essaie de jouer mon rôle là-dedans. Mais ce n'est pas la question que je pose ici. Je le répète: j'aimerais comprendre la petite remarque sur l'urbanisme de notre matinaute.

La SNCF, qui a rétabli l'ensemble de ses lignes dans le secteur samedi, à l'exception de la ligne Nice-Breil-Tende, a annoncé avoir acheminé par train 3.000 bouteilles d'eau à Breil-sur-Roya, d'où elle a ramené des sinistrés vers Nice.

Heureusement; il reste le train ....  qui etait menacé, maintenant,  aura t il un sursis ?

Bonjour Daniel. 

Pouvez-vous citer votre source à propos du GIEC sur l'accentuation des phénomènes extrêmes ?

Parce que pour moi, les tempêtes et les ouragans en étaient exclus.

J'ai remarqué que sur " ASI ", on peut  " masquer " les réponses  aux  commentaires...


 ASI à la pointe de la santé publique (' et intellectuelle )

C'est peut vous ASI qui avez un petit problème avec le masque. Il vient de se passer une catastrophe, des gens ont tout perdu, on retrouve un gendarme disparu et tout ce que vous voyez c'est le masque d'Estrosi !


je ne comprends pas bien ce qu'on reproche a son tweet honnêtement .... dire qu'on a jamais vu des dégâts pareil dans sa région n'est pas incompatible avec le fait qu'il y ait eu plus de dégâts ailleurs ? ca ressemble a de la guéguerre twitter a la con honnêtement avec reprise de propos sans contexte.

 surtout que quand on cherche sur google on tombe sur des propos pour le moins contradictoires. 


http://www.presseagence.fr/lettre-economique-politique-paca/2017/11/17/nice-plan-climat-christian-estrosi-viser-a-contenir-le-rechauffement-climatique-sous-la-barre-des-2c/


https://twitter.com/cestrosi/status/1060543205685501954


tout a fait d'accord sur le masque en revanche, le minimum pour un politique c'est de montrer l'exemple, au moins en public. mepris de classe sauce trump.

Je n'ai pas lu cet article sur le déni... :)

Je crois que le moment est compliqué pour les politiciens qui ont l'habitude de montrer leur empathie, comme si un outil s'était échappé de leur boîte. Par exemple, Mélenchon a fait un VLOG sur le Doubs, dans lequel il se fait offrir un verre d'absinthe dans un restaurant du coin. Il enlève son masque, un peu tôt, pour exprimer pleinement sa joie et sa reconnaissance à la restauratrice. Pourtant, la FI est plutôt rigoureuse dans l'application des règles barrières, et le VLOG a justement pour but de montrer les effets des activités humaines sur notre environnement.. Alors est-ce que ça marque un déni, ou juste le fait qu'on a affaire à des êtres humains, et même pire, des zoon politikon ?

Montrez-nous les études scientifiques incontestables qui montrent l'efficacité du port du masque par le grand public dans les conditions réelles pour lutter contre une épidémie.


Parce que sinon, parler de "déni", c'est se fiche de la poire de vos lecteurs. On se demande qui est dans le "déni" des preuves scientifiques et qui est dans la croyance (bon, on sait jamais, ça ne peut pas faire de mal : ça, c'est de la croyance, pas de la science).


Allez regarder par exemple le taux de grippe saisonnière des pays asiatiques comme la Corée du Sud ou le Japon qui portent le masque beaucoup plus facilement que nous (contre la pollution et quand ils sont malades). Vous verrez qu'ils attrapent quand même la grippe - et semble-t-il plus que les Européens.

Et sinon, plutôt que de s’énerver sur ce point de détail de l’histoire qu’est le masque, pourquoi ne pas se concentrer sur la cause de tout ce grand bazar, le capitalisme ?


...


Just as I thought.

Ce n'est pas un point de détail quand on lit les recommandations de l'OMS sur le port du masque.


Lisez la page 9 qui recense les effets bénéfiques/avantages potentiels, plus risibles que scientifiques, et les effets indésirables/inconvénients potentiels dont les deux premiers points devraient quand même faire réfléchir quand il est question d'une maladie aussi contagieuse que le Covid, et quand on voit le bond de 500.000 cas en Espagne depuis l'instauration du port généralisé du masque depuis la fin juin, même pour les enfants dès l'âge de 6 ans. C'est de la maltraitance, mais les Espagnols n'en sont plus à ça près à l'égard de leurs minots.


L'obligation de port du masque en extérieur a été levée en Belgique depuis le 1er octobre, et c'est bien la première mesure sanitaire sensée que vient de prendre le Conseil de sécurité dans cette affaire.

quand on voit le bond de 500.000 cas en Espagne depuis l'instauration du port généralisé du masque depuis la fin juin,


Vous inversez cause et conséquences: c'est parce que l'épidémie a repris fin juin qu'il y a eu une instauration du port du masque généralisé. Pas l'inverse.


La question que vous devriez vous poser est plutôt: combien y aurait-il eu de contamination sans ce port du masque ? N'oubliez pas que, lors de la première vague, ce sont des millions de personnes qui ont été contaminées (bien plus que ce que montrent les chiffres officiels). 500 000 nouveaux cas en 3 mois (à supposer que la politique de tests massifs a permis de détecter tous les cas, ou du moins une majorité d'entre eux ) ça reste très en dessous de la première vague.


Faire cette observation ne prouve pas l'efficacité des mesures prises (port du masque inclus) mais devrait vous inciter à peut-être remettre en cause vos croyances.



Vous savez lire des graphiques ? Regardez ceux de l'Espagne

Où est le rebond de l'épidémie qui a justifié le port du masque en juin ?

Où voyez-vous une seconde vague en Europe sur le rapport de l'OMS ?

Votre propre croyance en la "seconde vague" vous aveugle.





Où est le rebond de l'épidémie qui a justifié le port du masque en juin ?


Vous savez ce qui est utile pour lutter contre une épidémie ? L'anticipation. Je sais, en France on n'est complètement nul pour ça, mais dans d'autres pays ils ont l'intelligence de prendre des mesures sanitaires sans attendre qu'il soit trop tard.



Où voyez-vous une seconde vague en Europe sur le rapport de l'OMS ?


Remontée du nombre de cas depuis début juillet pour l'Espagne, mi juillet pour la France, etc. En France on a eu près de 1000 morts en septembre, en Espagne c'est pire encore. Et malheureusement, ce n'est pas fini. La seconde vague est là. Moins rapide que la première (et pour le moment moins forte), mais le rebond de l'épidémie est indéniable.


Mais ce qui est fort, c'est que vous êtes à la fois capable de relever qu'il y a eu des centaines de milliers de contaminés au cours de ces trois derniers mois, et de nier l'existence de la seconde vague. Vous êtes en pleine dissonance cognitive.




Je connais les recommandations de l’OMS, et me pose moi-même beaucoup de questions sur la pertinence de la généralisation du port du masque.


Reste que celle-ci est loin de relever de la pure croyance incantatoire.


L’efficacité des masques quand au bloquage des virions via la retenue des gouttelettes est avérée.


Il n’est donc pas absurde de penser que le port du masque généralisé puisse aider à limiter la propagation de la maladie, même si l’effet réel de telles mesures reste à démonter proprement (quid des effets croisés de ceux qui font n’imp avec leur masque, etc).

L’efficacité des masques quand au bloquage des virions via la retenue des gouttelettes est avérée. 


https://www.youtube.com/watch?v=Fvp6uah-2hY

La page 9 peut se résumer en gros à "Mettre le masque a des avantages" et la partie inconvénients à "Mal le mettre est dommageable".

Le seul truc qui fait réfléchir c'est que tant qu'à le mettre, autant bien le mettre. Seul des gens à la logique curieuse en tireraient la conclusion qu'alors la question se poserait de ne pas en porter. Car il est clair par contre que ne pas en mettre est moins efficace pour l'entourage que mal le mettre. 

Après, si la personne qui en porte un et ne suit pas les consignes se contamine, il est tout a fait probable qu'elle se serait contaminé aussi sans masque à se toucher le visage. Cela ne change donc pas grand chose au résultat si ce n'est vis à vis des personnes qu'il croise. Globalement le résultat est quand même meilleur.


à HBK: tout à fait! Mais l'un (dénoncer le déni de ceux qui détiennent des pouvoirs et des riches   [pléonasme?]) n'empêche pas l'autre  (être conscient du fait que c'est le capitalisme qui engendre de telles crises) !

Et l'inefficacité du port du masque, elle est scientifiquement prouvée ?



A propos de déni, on n'a toujours pas vu la moindre excuse de votre part pour avoir nier l'existence de la "seconde vague" de Covid-19 il y a une quinzaine de jours ... Vous la voyez maintenant ? Ou bien faut-il encore que des centaines de gens meurent pour que vous commenciez à remettre en question vos croyances ?




Quant au port du masque, c'est une protection. Elle n'est pas efficace à 100%, mais c'est mieux que rien.



Il n'y a aucune étude incontestable (cad une étude randomisée) qui montre que le tabac est causalement responsable du cancer du poumon 😯 

Argument d'ailleurs longtemps utilisé par l'industrie du tabac... Donc pas de soucis, fumez vos 3 paquets de gitanes par jour... 

"est causalement responsable"?? Je crois que votre clavier a fourché. ;))

Rapport à la notion de causalité : en gros, les études observationnelles permettent de mettre en évidence des associations statistiques (le tabac est associé au cancer du poumon) alors que les études interventionnelles (études randomisées) permettent de mettre en évidence des relations causales (le tabac est responsable du cancer du poumon). C'est une notion centrale en épidémiologie ! 

Concernant la relation tabac/cancer, il n'est pas possible de monter une étude randomisée (il faudrait "donner" du tabac à une partie de la population de l'etude, moyennement éthique 😋). C'est la somme des connaissances issues d'etudes observationnelles (+ biologiques...) qui a permis de conclure à la causalité de cette relation. 

Quant au masque : il n'est pas possible d'avoir une étude "incontestable". Il faudrait par exemple randomiser l'attribution du masque en tirant au sort des départements qui en bénéficieraient et d'autres non... Bof...! D'ailleurs on s'en cogne un peu dans le contexte : ça a une certaine efficacité (impossible à quantifier) a mettre en balance avec la faible contrainte (sauf pour certains apparemment !). Bonne AM

Ha, je comprend mieux, j'ai lu trop vite, j'ai inversé le sens de votre premier message. Sinon merci pour vos explications, elle sont très éclérante, bien que je les avaient déjà entendus sur la chaine youtube "Risque Alpha". (Ce que vous ne pouviez pas deviner vu que je vous ait répondu en lisant votre message de travers).

Pas de soucis, ça fait plaisir d'échanger dans une ambiance paisible :)

Charles ! excusez-vous, repentez-vous et faîtes acte de contrition.


La communauté scientifique déclarée du site d' @si vous en somme !


Et faites comme moi, gardez le masque pour dormir et sous la douche; aucune étude scientifique n'ayant prouvé son inutilité dans ces 2 cas


;-)


"pour tout le monde, tout le temps... pour toujours ? !!! "  ( cf : doc joint à 3 minutes 30 )



https://www.franceculture.fr/direct

Oh le bel homme de paille.


C'est sur que c'est plus confortable, pour vous, de caricaturer les opinions qui vous déplaisent plutôt que d'envisager la possibilité que, sur cette question, vous vous êtes trompé.



Vous avez sans doute raison car hier à Nantes ( où le masque est obligatoire dans toute la ville)  dimanche  4 octobre vers 15h40 rue Crébillon (pour la précision des faits) 2 pompiers attendaient à la porte d'un immeuble sans masque alors que tous les passants en avaient.

 Soit ils se foutent du monde et que pour eux c'est une connerie de porter un masque à l'extérieur soit ils n'étaient pas au courant ce qui est déplorable.

Communiqué sur le site de la ville de Nantes :

"Au regard de l’évolution de la situation sanitaire et dans le cadre du plan métropolitain de prévention protection renforcé signé le 25 septembre, le préfet et Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole, ont décidé, sur proposition de l’ARS, de rendre le port du masque obligatoire sur l’ensemble du territoire de la métropole pour freiner la propagation du virus" 

Les pompiers affrontent bien d'autres virus....et sur ce site le virus de la trouille fait des ravages...

Ils devraient d'autant plus se protéger pour éviter s'ils sont contaminés de transmettre ces virus lorsqu'ils interviennent.

Personnellement j'habite dans une commune limitrophe de Nantes où le masque n'est pas obligatoire dans la rue et cela me convient parfaitement. De plus les passants dans ces rues gardent les distances nécessaires lorsqu'ils se croisent.

C'est pour cela que le port du masque dans toute la ville de Nantes est plutôt idiot car la densité de personnes  peut être éventuellement problématique dans le centre de la ville mais dans toutes les autres rues il n'y a aucun problème de densité.

Ils devraient faire confiance aux gens pour que ceux-ci voyant la densité des personnes dans une rue avisent au cas par cas s'ils mettent le masque ou pas.


S'ils sont opérés un jour, j'aimerais voir les anti-masques réclamer que leur chirurgien n'en porte pas. Puisque, hein, ça sert tellement à rien.

Le masque me fait chier dans ma vie professionelle et personnelle. Il exacerbe une foule de contradictions, d'incohérences, et d'impréparation dans les politiques publiques et privées (quel dommage qu'on n'ait pas eu tout l'été pour préparer une semblant de protocole... Il valait mieux faire du jet ski j'imagine).
Je ne vais pas pour autant faire chier mon commerçant, mon patron, ou les profs de mes enfants parce que je refuse de porter mon masque.
On vit encore dans le tout noir ou tout blanc; le pour et le contre. On se croirait chez Hanouna.

Mais nom de d...! Ce n'est pas parce que l'on critique ou remet en question le port du masque, qu'on ne le met pas! On a le droit de s'interroger tout de même!

Exactement. C'est tout le sens de mon propos. Que la discussion ne devienne pas mécaniquement"pour" ou "contre", et qu'on garde l'esprit critique. Ce qu'un commentaire qui commence par "Montrez-nous les études scientifiques incontestables qui..." n'encourage pas.

non ! vous faites ce qu'on vous dit et vous ne vous posez pas de questions . Point barre

Cette façon qu'à Estrosi de toucher le gendarme montre à quel point pandores et flics sont devenus des créatures façonnables à l'envie par le pouvoir.

Demain, Estrosi mettra un casque et une matraque à son Playmobil et l'enverra traquer les fermetures de 22h01. C'est ce que m'évoque cette photo. Je n'y vois aucune chaleur, juste un tragique Toy Story.

Je ne crois pas que quiconque, à l'exeption de quelques illuminés ici ou là, ne soit pas sensibilisé au réchauffement climatique et ses conséquences.

Je ne pense pas qu'Estrosi soit une flèche mais il n'est pas complètement con : il sait.

MAIS, il y a deux constantes des élites, qui abordent tout : l'égoïsme et la cupidité.

Pour ces gens, la devise est "Après moi le déluge". Ils savent mais s'en foutent en ce qu'ils ne pensent pas être concernés et s'ils ont des craintes pour leur descendance, ils se disent qu'ils arriveront à s'en sortir à grands coups de chalets dans les fjords norvégiens ou de climatiseurs surpuissants.

Pour ces raisons, ils assument de n'être pas alarmistes. 

Et celui du bon docteur de Marseille, il n’est pas triste non plus, non ?

Le motodidacte n'est plus dans la course ; il est dépassé ...


Il lui faut  un masque et un casque !

Petit point de détail, qu'Estrosi soit potentiellement immunisé ne change rien à son port du masque problématique. Au contraire, il a toute les chances d'être un porteur asymptomatique. 

On porte un masque pour protéger les autres, et donc en l'occurrence, ce capitaine de gendarmerie dont Estrosi se félicite qu'il soit encore en vie. 

Curieuse façon de s'en réjouir…

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.