81
Commentaires

Le sage, le doigt, la lune, et la confiture

C'est un symptôme étrange. J'ose à peine vous en parler.

Derniers commentaires

Faites attention que le doigt ne montre pas une étoile filante.
Ce soir on n'a pas envie de regarder. Ce sera ni le doigt qui tremble de fureur,ni la lune .Pauvre démocratie insultée par un type indigne .On avait souvent eu l'impression de toucher le fond avec lui. On avait tort.Il ne supporte pas d'avoir perdu le pouvoir de se moquer de la république, de la trahir, de la fouler au pied. Il s'enfonce tout seul dans l'indécence. Qu'il assume que diable !
Voilà une chronique écrite avec du fiel ou je ne m'y connais pas.

NB : Je n'ai rien contre le fiel. Ca peut faire une très bonne encre, beaucoup d'auteurs l'ont déjà démontré.
Ben ça alors, à quoi se réfère le proverbe est expliqué dans le texte, et le forum a fini par rendre le truc complètement incompréhensible.

Et ça s'est tellement emberlificoté que c'est impossible de tout mettre à plat.

Agaga ! Lisez l'article, que diable !!!!
La Vertu condamne sans discussion le trio Sarko-Herzog-Azibert pour violation du secret de l'instruction ; et la Vertu loue Le Monde et Médiapart d'avoir révélé la fourberie du trio ; en se rendant complice de la violation du secret de l'instruction *

*cette tartine de confiture a bon goût
j'ai toujours trouvé les émissions de Calvi de parti pris pro-sarkozye. Qu'il vienne au secours de son idole en dénonçant d'autres journalistes ne m'étonne pas. Le clan commence à être aux abois. Mais ils ne sont pas aux abois à cause des juges, et c'est là que Daniel Schneiderman se trompe en voulant regarder le doigt. Cette fois çi c'est bien la Lune qui est intéressante. Si Mediapart (le doigt si j'ai bien compris) ne diffuse pas l'information , jamais on aura l'occasion de voir la Lune, tant les écrans de fumée nous la cacheront. Et les juges vont mettre des années à coincer les justiciables, s'ils y arrivent vu le rythme où les témoins se taisent. Mais ces informations si révèlatrices du clan, même non utilisables par les juges, c'est comme une bombe de peinture, ils sont marqués, définitivement. Et Calvi le sent bien pour utiliser tous les coups bas pour le faire oublier. Dans un communiqué sur son site, Mediapart déroule les affaires et conclut en disant qu'il ne peuvent pas se substituer aux juges qui doivent donner les suites pénales. Mais est on certain que la mécanique judiciaire veuille établir automatiquement la vérité, même si les preuves sont là? surtout si les présumés innocents ont des alliés aux postes clé dans la place. Donc d'accord, on peut s'irriter que Médiapart semble devancer les juges et tirer la couverture à lui, mais pour l'avenir de la République, c'est une initiative salutaire. Les médias grand public ouvrent le parapluie, "Médiapart a dit" mais ils passent l'info quand même. Peut-être qu'ils finiront par dire d'eux-mêmes qu'il est temps de tourner cette page du quinquennat précédent qui sent de plus en plus mauvais. Malheureusement, doigt ou pas doigt, rien n'est moins sûr.
Très joli texte. Je me demande immédiatement sur quel thème, sur quel manière vous serez incendié. En attendant, je pensais regarder le doigt, je ne vois que le clavier (faudra penser à nettoyer la confiture ce soir).

Ah, en y pensant justaten, quand le sage demande la lune, l'idiot réclame la galaxie, au moins. Il y a comme ça des hommes qui se sentent pousser non des ailes, mais des doigts de sept années lumière.
http://goo.gl/YWy1CN
Apathie-la-preuve me rappelle furieusement Daniel-je-pinaille face à Denis Robert à l'époque de la blanchisserie Clearstream sur le plateau de feu-ASI émission TV. Si vous rencontriez Snowden, vous lui demanderiez quoi ? Quelle version de Powerpoint a été utilisée pour le training des ingénieurs espions de la NSA ?
En s'indignant de l'indignation, on ne fait que continuer d'y participer disait à peu près Arfi hier.
On trouve toujours des semi-habiles pour s'amuser à faire du littéralisme proverbial, même à ASI, hélas.
Imaginons qu'un un imbécile qui marche regarde le doigt d'un intellectuel assis un soir de pleine lune. Ne risque-t-il pas de remettre à deux mains ce qu'il peut faire avec ses pieds ?
Je trouve cette chronique un tantinet maladroite, dans la mesure où je n'ai toujours pas compris si pour DS, le "sage" est Arfi ou sa source ... Si c'est Arfi, je trouve cette allusion à la confiture un peu douteuse, gratuitement suspicieuse ... Je ne sache pas de pot de confiture dans lequel on puisse suspecter Arfi de tremper le doigt. Sa source, par contre... mais la rédaction de ce papier laisse planer le doute, en plus de nous infliger le déferlement de jeux de mots pourris biens prévisibles qui n'a pas manqué de survenir dans les premiers posts.

Alban Martin-Beïs
Dans certains cas, c'est bien aussi de regarder les deux.

J'ai bien un autre proverbe avec le doigt, je ne sais pas si je vais oser..........???????

Aller le début peut-être........qui s'endort avec le cul qui gratte........

Mais alors là, c'est une autre histoire.
Bonjour Daniel,

Vous mettez le doigt sur un biais cognitif assez trivial.

Donc ne culpabilisez pas, c'est normal de regarder d'abord le doigt. Mais assez vite il faut passer à autre chose, ce dont Aphatie semble incapable, pauvre hère.

Et je vous conseille la lecture de ceci : http://www.amazon.com/You-Are-Not-So-Smart/dp/1592407366/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1395320153&sr=8-1&keywords=you+are+not+so+smart

Ca va vous plaire, c'est relatif aux neurosciences.
"Il y a d'autres anacondas dans la vie des hommes" comme Thierry Henry.
il en faut du doigté, au sage-imbécile, pour cuire sa confiture de lune.
Consensus 39 ne devrait plus tarder afin de rétablir la Justice et la Vérité.
Faute avouée à moitié pardonnée, Daniel.

Sauf qu'il y a deux types de sages et deux types de lunes: les sages qui montrent les vraies affaires et les "sages" qui montrent les peccadilles. Regarder les doigts de ceux qui montrent les peccadilles vous apprendront plus que de regarder leurs lunes. Regarder les doigts de ceux qui montrent les vraies affaires ne vous apprendra rien.
Tiens, Herzog a fait une erreur de doigt (ou de droit) :
F. ARFI : Ecoutes : Thierry Herzog a adressé son courrier au mauvais procureur... A François Molins, qui n'est pas en charge du dossier.
Très joliment, bravo Daniel!
Oui, moi, moi, moi je je suis le plus fort, moi, j'ai tout compris, moi je regarde le doigt.
Aphatie est à coté de la plaque. Ce n'est pas Médiapart qui mène l’enquête. Médiapart informe sur l’enquête. Ce 9-15 ne veut rien dire. Vous ne faites aucunement l'analyse des propos écoutés et relayés, vous ne posez pas la question de pourquoi ces révélation sur Médiapart.
Moi je regarde le doigt. Super, ça ne veut rien dire. Ou bien allez au bout de cette idée et commencez par nous expliquer qui est ce DS qui regarde le doigt.
Cher Daniel Schneidermann, ma grand mère disait: quand la gomme s'use plus vite que le crayon, c'est qu'on exagère et la vous exagérez un tantinet, certes vous essayez d'attirer notre attention sur les méthodes de Médiapart, mais peut-on défendre l'indéfendable? Mr Apathie-des-preuves ou Mr Calvi, Pujadas et consort ne font que ça nous montrez le doigt, qui d'autre pour nous montrer la lune?qui d'autre pour prouver que Sarkozy est un voyou en bande organisé?
PS: Ce n'est pas de la confiture qui rete sur le doigt, mais bien de la merde.
Pourquoi toujours devoir choisir entre l'un ou l'autre.
Il faut toujours regarder les deux, la lune ET le doigt.
Après il faut hiérarchiser.
C'est alors que cela devient plus subtil.
François Lapérou
- Vous voulez un 9:15 ?

- Oh, juste un doigt...

- Vous ne voulez pas un 9:15 d'abord ?

Les Nuls
En fait, tout le monde a raison…

Daniel qui cherche à comprendre qui est le doigt, d'où vient-il, quelle est sa posture, pour qui roule-t-il, quel est son intérêt à montrer la lune.
Et ceux qui rappellent qu'on parle bien de la lune, que c'est bien le sujet et que la diversion est une manœuvre pour cacher la lune. Avec une pièce de un euro portée à bout de bras, on peut cacher la lune et l'œil ne la voit plus (il faut fermer l'autre œil bien sûr).

Donc le doigt ET la lune.
Et comme disait le capitaine Haddock, ouvrez l'œil et le bon.
C'est de Régis Debray ! "Quand le sage montre la lune, le médiologue regarde le doigt".
Daniel,
Une remarque en passant, sur le style. Depuis la mort de Cavanna, cela fait plusieurs chroniques que je crois remarquer la cavannisation de votre plume matinale (ici le dernier paragraphe). Ne rougissez pas. Il y a de plus vilains défauts.
Le guignol qui fit le président et son copain conseilleur nous montrent aussi la lune. L'un prétend que les écoutes étaient illégales ce qui annule ce qu'elles révèlent...l'autre pleurniche qu'on cherche à l'abattre mais ne nie pas ses manquements scandaleux à la charge que les électeurs lui avaient confiée. Pourtant ses propos montrent qu'il espère encore. En pure perte. Est-il possible qu'il n'entende toujours pas la batterie de casseroles qu'il trimballe derrière lui?
Depuis longtemps, un grand nombre d'entre nous regardions le doigt avec méfiance sans espérer qu'un jour on verrait l'ensemble tout nu.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Et cet autre proverbe chinois : "Quand on n'a rien à dire..."
C'est la première fois que je commente "le vite-dit" du matin que je lis assidument tous les jours.
Pendant la lecture, intriguée par ce doigt, je me disais mais tout de même.... Un avocat de ce rang n'a pas le droit de seulement penser une minute que les juges sont des "bâtards", c'est à dire des enfants sans père, sans loi . (Autrefois la honte pour la famille et les descendants, car chacun savait à l'époque que le père se cachait bien quelque part!...)
Mais la conclusion "le doigt est sans doute taché de confiture" est une chute géniale!
Psychologiquement, c'est tout à fait NATUREL de le penser.
Continuez que j'aie toujours du plaisir à vous lire!
Mais c'est embrouillé, Aphatie dit-il "regardez le doigt" ou bien le doigt c'est le mot "bâtard"? Je ne rentre pas trop dans le proverbe. Ça me fait penser à cette scène d'un film de Woody Allen, la réponse préparée qui ne s'ajuste pas tant que ça.
http://www.dailymotion.com/video/x14f70t_meurtre-mysterieux-a-manhattan-extrait-vf_shortfilms

Bon, on rend le proverbe idiot à la fin en lui faisant dire autre chose. Quand on ne regarde pas le doigt, c'est une situation impossible. Si je dis "regarde un renard!" et qu'on me répond "mais c'est des poules voyons", c'est qu'on n'a pas du tout regardé mon doigt, et c'est idiot.
Quand l'imbécile montre la Lune, le sage regarde son doigt...
Ben oui, Daniel, si l'on osait goûter la confiture (beurk!) on constaterait qu'elle occupe à plein temps la bagatelle de dix [s]bâtards[/s] juges d'instruction dans 7 dossiers différents mais liés; excusez du peu! C'est peut-être, en l'occurence, la limite de l'intérêt de l'examen attentive du doigt de "lémédias".
Bonjour
Sur les photos qui illustrent vos propos Daniel, la lune n'est pas bien loin du doigt, et il ne faut pas faire un gros effort pour la voir, alors faites le.
De l'enfumage à la lune.
Un doigt dissipeur de fumée.
Un incendie qui s'auto-souffle sur les braises.
Des pompiers UMP bien en retard ou absents sur site (comme on dit).
Des cendres qui mettent du temps à refroidir.
Pair, impair? Qui roule aujourd'hui? Et pour qui?

Les terrains finissent de s'égoutter.
Il est temps de semer les fèves.
Bien sûr qu'il faut regarder le doigt. Mais pas seulement. Remonter jusqu'à l'épaule, et de l'épaule au visage. Ça peut nous éviter de prendre un escroc pour un sage.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.