40
Commentaires

Le Progrès social : un nouveau quotidien, né discrètement à la gauche de la gauche

Le pari est fou : lancer un quotidien, en 2016. Uniquement sur papier, payant, sans publicité. Sans grande expérience de la presse, mais avec l'envie d'en découdre. C'est l'expérience dans laquelle s'est lancé un groupe de militants syndicaux - de la CGT et de Solidaires, pour la plupart. Le Progrès social a publié son numéro 1 le 9 mars, jour de manifestation contre la loi travail. @si est allé rencontrer son rédacteur en chef - également coordinateur national de Solidaires-Industrie -, Julien Gonthier.

Derniers commentaires

Ils ont eu de la chance que leur imprimerie ne soit pas en grève pour leur sortie...
JK
Des militants CGT qui sont contre Fessenheim ?

C'est une révolution !
C'est vrai, Justine, pourquoi réduire la ligne éditoriale à ce point de positionnement sur la laïcité ?
Le choix du titre pourra poser problème... c'est déjà le titre d'un journal d'annonces légales en Guadeloupe...

vue sur Pages Jaunes
Progrès Social Editions
rue Toussaint Louverture, 97100 BASSE TERRE
Édition De Journaux, De Presse, De Magazines


Dommage, c'est un beau titre pour un journal de gauche.
Il y a un point qui reste un peu flou dans l'article, et qui cristallise les crispations des amis à qui je l'ai fait lire. Je veux parler du "combat laïc".

Pourquoi est-ce @si qui résume la ligne du journal, en une phrase un peu confuse, et seulement en opposition avec les chroniques de Jean Baubérot. Si cela était si important pour le journal, pourquoi n'ont-ils pas eux-même résumé leur ligne et n'en disent-ils rien sur ce qu'elle est positivement ?

Est-ce surinterpréter que de dire que cela traduit la sensibilité du sujet... voire un malaise d'Arret sur Images sur la question ?
Gérard MORDILLAT dit "...C'est essentiel d'avoir un grand journal de gauche, or il n'y en a plus : Libé est devenu de centre-droit, Le Monde est de plus en plus à droite..."

et l’Humanité, c'est un quotidien qui se situe où d'après G. MORDILLAT ?
Lancer un quotidien "de gauche" en commençant tout de suite par faire des œillades à Valls sur la "laïcité stricte", c'est déjà bien mal parti, comme si on avait besoin de Marianne en version quotidienne.

Après contrairement à ce qui est laissé entendre, il y a en France un quotidien "de gauche" qui s'appelle Médiapart. On est pas obligé de ne satisfaire que de lui, mais ne pas considérer son existence pose aussi question quand on veut lancer un nouveau journal "de gauche"...
Le progrès social a le même problème que "là-bas chez-j'y suis" ...ils sont riches de contenu, mais ont de la difficulté à atteindre la taille critique.

Je ne vous dirais qu'une chose, les plus gros influenceurs sont sur youtube. Votre série sur #onvautmieuxqueça le prouve.
Un épisode d'Usul ou d'hacking social sur un journal ou magazine aura bien plus de retentissement que n'importe quelle pub.
Alors oui on parlera placement produits tout ça....mais si le journal est dans la même ligne éditoriale, je ne vois pas trop ou est le problème....ça s'appelle du militantisme.
Bonjour,

dans ceux qui ont fait paraître l'info, il y a aussi la revue "Emancipation", dans son numéro de ce mois de mars (site et revue papier)...
http://www.emancipation.fr/spip.php?article1281

Bon courage pour la suite !
J'en ai entendu causer par Gérard Mordillat quelque part.
Où c'est-y qu'on peut s'abonner ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.