1401
Commentaires

"Le discours social des fachos d'aujourd'hui, c'est du baratin"

Jean-Luc Mélenchon saluant la "cohérence intellectuelle" de Nicolas Sarkozy, Nicolas Sarkozy assimilant programme économique du FN et du Parti de gauche, et dans un autre registre, Soral et Dieudonné montant un parti commun : il flotte comme un parfum de confusion dans le débat politique français, à la fois dans les médias classiques et sur la toile. Les lignes de partage ordinaires entre droite et gauche semblent vaciller face aux empoignades sur le souverainisme, la mondialisation, la laïcité, le négationnisme, le racisme, l'antisémitisme, la liberté d'expression et la démocratie.Pour tenter de voir plus clair dans ces "confusionnismes", nos invités sont l'anthropologue et professeur à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) Jean-Loup Amselle, le représentant de l'union syndicale Solidaires Benoît Clément, et le secrétaire national du parti de gauche en charge de la lutte contre l'extrême-droite Alexis Corbière.

Derniers commentaires

La crise provoque aussi des dégâts psychiatriques.
Mes très chers amis !

Je me dois d'intervenir, une fois encore, pour vous recentrer sur le plus important !

Les cuisines gauchistes, ultras-gauchistes, allez ! ça fait 5% aux élections ...
Pas vraiment représentatif des habitants de notre doux pays !

Mes amis, je vous aime !

Oubliez ces nostalgiques du 19éme siècle !
Question, si Michel met un lien du site de de Chouard sur son propre site, est t'il impossible de discuter avec Michel ?
Et si Bernadette met un lien du site de Michel ? Même chose ?
Si un militant pour la peine de mort, se proclame contre l'exploitation des gaz de schiste, cette d'idée peut elle être balayé d'un simple haussement d'épaule sous prétexte que cette personne aurait d'autre idées dite "dangereuse" ou relevant de la "bêtise" ?

L'important est ce le personnage dans son ensemble ou l'idée sortit de son contexte ?

Pourquoi l'idée du tirage au sort fait elle rire le plateau ? On peut y voir une sorte de certitude intellectuel vous plaçant au même niveau que la réaction d'Attali dans l'extrait montré...
(Réaction ou plutôt sa sorte fébrile contre attaque reposant seulement sur l'incongru et la singularité de la pensé exprimé par Chouard, dans la fourchette des idées politique à la mode. Et on voit d’ailleurs Chouard perdre ses moyen devant l'audace qu'a un tel "expert" à essayer de critiquer son idée grâce à du vide, sans chercher à la comprendre (ou la comprenant trop bien)).
Heureusement que Corbière s'est en quelque sorte rattrapé par la suite sur ce sujet, mais il me semble que le mal est déjà fait.

Ensuite pour un spectateur ne connaissant pas Lordon ou Chomsky, on les voit ici cités, sans expliquer qui ils sont, dans une émission discutaillant pendant 1h de Soral ou du Fn, et même cité sans expliquer dans quelle contexte dans un livre intitulés Les Nouveaux Rouges-bruns ! En rajoutant que son auteur se dit avoir été très sévère sur Chomsky dans tel émission sans être précis sur les faits reprochés.

Bien que cette émission semble expliquer la pensée dissimulée du FN ou dénoncer les conneries de Soral, je trouve qu'elle rajoute une certaine confusion.
Notamment dans le fait qu'il est fait tout au long de l'émission la présupposition de la stupidité des spectateurs qui quand ils entendent Soral cité Marx puis derrière sortir une phrase machiste, ne saurait pas faire la part des choses.
D’où l'idée qui ne faille pas discuter avec ces gens la, car même si on les laisse parler pour démonter par la suite tout leur raisonnements , le bas peuple lui, ne comprendrais rien.

Gros travail de Porte car faire rire avec autre chose que les vacances au ski ou des trips d'ado, aujourd'hui c'est pas facile.
Quelle honte de ne pas rectifier sur ce qui s'est sur Chomsky et Lordon !!!!!!
NUL NUL ET ARCHINUL !
Sur la liberté d'expression, les anglophiles seront peut-être interressés par l'avis de Georges Carlin ( debut de sketch jusqu'à 1.28)

https://www.youtube.com/watch?v=vAj6cXHrWdQ

Je vous souhaites bonne continuation, moi je retourne dans le néant!

https://www.youtube.com/watch?v=B9PjBgWOkng


même si dans le fond

https://www.youtube.com/watch?v=03dd6g-_Ng4 :o)
Bonjour,

Je trouve lamentable le traitement qui a été fait de Chouard. Vous dites souvent sur ce plateau qu'il ne faut pas parler des absents, qu'ils ne peuvent pas répondre. Vous le faites souvent dernièrement... Dans ce cas, je trouve cela particulièrement injuste : l'assossiation de Chouard à Soral est tout simplement grotesque, voire mensongère, et la manière avec laquelle vous avez laissé caricaturiser son discours et sa personne est honteuse, indigne de cette émission. C'est dommage, très dommage.
La confusion à régné sur le plateau.
Ca à été la caricature des personnages soit disant disséqués à la loupe(sauf sans doute pour Soral mais il m'intéresse assez peu).

Je suis assez choqué par le coté totalitaire des intervenants au sujet d'E. Chouard. Lorsqu'ils disent qu'une bonne idée porté par une personne qui en a aussi des mauvaises ne doit pas être prise en compte.
Donc on jette Deleuze et énormément de penseurs de gauche de la 2eme moitié du XXeme siècle car ils ont signés une pétition pour la fin de la pénalisation de la pédophilie?
Qui est immaculé?
Et encore plus lorsque le membre du PG s'exprime clairement contre le fait que tout le monde doit pouvoir s'exprimer librement.

Sur J.Bricmont M. Amselle est à la limite de dire que Chomsky est antisémite. Qui connaîtrait Faurisson si il n'y avait pas eu une loi imposant la vérité historique?

Conclusion de ce débat: La liberté d'expression c'est vraiment trop dangereux.

Donc oui je maintiens, les intervenants étaient totalitaires. Ils ont jetés des anathèmes sur ces personnes alors je me permet d'en fait de même.
Vu qu'il n'y a pas de forum afférent, je viens juste ici pour dire que le dernier vite dit d'Alain Korkos est parfait.
Pas besoin de dire grand chose, à part des faits.
Voilà le genre de commentaire que Chouard laisse passer sur son blog ( il modère tous les messages critiques ) :

Message de la part d’un membre d’E&R section Aixoise :

Premièrement, je souhaite vous présenter l’admiration que j’ai pour vous et votre travail.
Ensuite, je tiens à vous dire qu’on ne vous en veut pas de ne pas être d’accord à 100% avec Alain. D’ailleurs, je ne pense pas qu’il existe des membres de l’asso soient 100% d’accord avec lui (ça serait inquiétant d’ailleurs, car ce serait des fanatiques). Il nous invite à nous former et à travailler notre esprit critique. Et c’est ce qu’on fait. Y compris à son égard.
Soral n’a pas l’étoffe d’un président, lui-même le reconnais. Cependant, il m’a ouvert les yeux sur mille sujets comme personne n’avait eu le courage et les capacités (intellectuelles et logistiques) de le faire.
Je ne l’adule pas, mais je prend ce qu’il y a de bon dans son travail, un peu comme vous en fait. La possible différence est que lorsqu’il dit quelque chose qui me choque, j’essaye de comprendre pourquoi ça me choque. Parce-que quelqu’un d’aussi intelligent qu’Alain, mérite qu’on essaye de le comprendre et de se mettre à son niveau, surtout si on ne l’a pas compris.
Ca n’est pas à lui de se rabaisser au notre. Sur ce point là, je pense que vous devriez prendre exemple sur lui, au moins dans une certaine mesure.

Et ensemble, avec les membres de l’asso, au lieu de détruire le monde dans lequel on vit et qui nous dégoûte, on essaye de construire le monde qui nous convient. Un monde assez proche du votre au final. C’est pourquoi on vous écoute avec la plus grande attention, comme un maître à penser. On vous écoute plutôt que de vous cracher à la gueule. Et on essaye de se mettre à votre niveau.

Même si je pense que vous non plus vous n’avez pas l’étoffe d’un président. Je pense que ça vient du fait que vous voulez satisfaire tout le monde.

Or, dans l’intégralité de la société il y a :
-- des fous incurables et dangereux
-- des pédophiles
-- des gens qui ne veulent pas un monde meilleur
-- des gens qui ne veulent surtout rien changer
-- des criminels
-- des gens qui ont intérêt à ce que rien ne change
-- des gens qui n’en ont rien a foutre
-- des gens qui ont un Q.I. de plat cuisiné industriel

Qu’on le veuille ou non, il y a des gens qui n’en auront jamais rien à cirer de vivre dans une démocratie réelle. Ces gens là, vous ne pourrez jamais les satisfaire. Vous ne pourrez jamais faire dire à Jacques ATTALI en public que votre idée est géniale. Parce-que Jacques ATTALI SAIT que votre idée est géniale et c’est pour ça qu’il la combattra bec et ongles. Parce-qu’il fait partie de cette catégorie de gens qui ont tout intérêt à ce que rien ne change (en tout cas pas en faveur du peuple, dont il se sent infiniment supérieur et il n’a pas entièrement tort).

Vous ne pourrez pas non plus plaire à des trous du cul d’antifa, casseurs de gueules et fouille-merde ou a des gauchistes révolutionnaires comme François RUFFIN qui dit « qu’à défaut d’un idéal, je me bagarre juste pour que ce soit un peu mieux ou un peu moins pire. ». On risque de vachement la révolutionner la société avec des couilles molles pareilles ! Lui par exemple, on peut le classer dans la catégorie des gens qui ne veulent pas un monde meilleur/qui veulent ne surtout rien changer.

Mais ceci dit, tout n’est pas perdu, puisque régulièrement il y a des anciens antifa qui rejoignent E&R et reconnaissent qu’ils étaient des trous du cul.

Moi, je pense que votre proposition est très bonne, que votre argumentation est très bonne aussi, et que même si ça ne fait « que » 10 ans que vous êtes dans le combat politique, ça ne fait pas de vous un baltringue pour autant. Il y a des gens qui sont dans le combat politique depuis des décennies et qui ne vous arriveront jamais à la cheville, parce-qu’ils sont bêtes et pas futés. C’est comme ça.

« Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. »
Confucius

Pour que votre idée fonctionne, il ne faut pas qu’elle s’impose à l’intégralité de la société, ça n’arrivera jamais. Il faut juste qu’elle atteigne un seuil critique. Pour s’imposer d’elle même. Et les mange-merde qui vous combattaient vous lécheront les bottes pour certains et continueront à vous cracher dessus pour le reste. C’est comme ça, on peut rien y changer. Juste l’accepter.

« Il n’est rien au monde d’aussi puissant qu’une idée dont l’heure est venue. »
Victor Hugo.

Je vous souhaite bonne continuation et continuerai à vous suivre avec le plus vif intérêt.

PS : merci de m’avoir fait découvrir Jean-Baptiste BERSAC, j’ai trouvé son travail GENIAL !!!
Inintéressante émission. Mais je ne comprends pas ce refus obstiné de certain intellectuelle de gauche de débattre avec ceux qui ont une opinion/vision différente. On a l'impression qu'ils peur de salir leur idéologie de gauche immaculée. Comme si le brun était contagieux... Pour moi ça renforce simplement l'idée que si on ne fait pas partie du système, on a pas le droit à la parole. C'est la pire méthode pour combattre les anti-systèmes.
Décidément,il prend cher Etienne Chouard chez vous ces temps-ci!
Si au moins ce lynchage était argumenté... mais pas le moins du monde.
Entre celui qui ne connait pas ses idées mais qui refuserait d'échanger avec lui parce qu'il a osé estimer que certains propos de Soral étaient justes (sans vraiment savoir lesquels d'ailleurs) ou encore parce qu'il ne fait pas suffisamment de score aux élections (quelqu'un pourrait lui dire qu'Etienne Chouard ne se présente pas?). Cet Alexis Corbière n'accorde aucune crédibilité à Etienne Chouard sans même s'être intéressé aux idées qu'il défend (ils en ont pourtant en commun).
Et une journaliste qui en fait de même, rejette en bloc le personnage et les idées qu'il défend après en avoir reconnue la pertinence.

Tout ça parce qu'il dit que certains propos ou analyses de M. Soral sont justes ou sensées.
C'est ramener le débat bien bas que de faire l'amalgame.

Merci de votre attention à ce commentaire.
Catherine
Dingue un tel niveau d'aveuglement. Ya des centaines d'arguments mais madame ne voit rien !
C'est même pas vrai !!!

J'essaie le style sandy. Tiens c'est reposant, y a pas trop à réfléchir....
Vous êtes gonflé, Don, je connais peu de gens qui argumentent autant et qui développent autant leurs idées.
Je suis très humble devant un tel dévouement ... Pour des mal- comprenants trop souvent.
Sandy développe sans argumenter, c'est pas si facile qu'on ne croit!
Calomniez, calomniez, il ne vous reste que ça.
bricmont homophobe ,vous retirez l'accusation?


Vous ne pouvez pas envisager qu'on puisse tenir à la liberté d'expression pour d'autres raisons que l'envie de voir proférer la parole raciste etc..

pourtant , de nombreux arguments vous sont présentes vis à vis desquels vous n'avez qu'une réponse /menteur.

que faites vous des arguments en faveurs de la liberté d'expression,pouvez vous nous montrez quand vous y avez répondu?

« La liberté de publier son opinion ne peut donc être autre chose que la liberté de publier toutes les opinions contraires. Il faut, ou que vous lui donniez cette étendue, ou que vous trouviez le moyen de faire que la vérité sorte d'abord toute pure et toute nue de chaque tête humaine. Elle ne peut sortir que du combat de toutes les idées vraies ou fausses, absurdes ou raisonnables. C'est dans ce mélange que la raison commune, la faculté donnée à l'homme de discerner le bien et le mal, s'exerce à choisir les unes, à rejeter les autres. »

Maximilien de Robespierre, Discours sur la liberté de la presse, 11 mai 1791.

il n'est pas d'extreme droite,que j'sache.
"Quant aux séditions qui s’élèvent sous prétexte de religion, elles ne viennent que d’une cause, c’est qu’on veut régler par des lois les choses de la spéculation, et que dès lors des opinions sont imputées à crime et punies comme des attentats. Mais ce n’est point au salut public qu’on immole des victimes, c’est à la haine, c’est à la cruauté des persécuteurs. Que si le droit de l’État se bornait à réprimer les actes, en laissant l’impunité aux paroles, il serait impossible de donner à ces troubles le prétexte de l’intérêt et du droit de l’État, et les controverses ne se tourneraient plus en séditions."

Spinoza, Traité Théologico-Politique, 1670
(posté par faab)

comprenez Sandy qu'on puisse accorder du credit a ses deux là.
comprenez que votre parade "vous dites cela parce que vous etes d'extreme vole pas tres haut et c'est votre SEUL argument.
Depuis Robespierre et Spinoza, nous avons connu d'autres expériences et fait progresser l'idée d'intérêt général et de République si cher à Robespierre.
D'ailleurs ce dernier aurait rapidement été confronté à la contradiction entre la recherche de l'intérêt général et la diffusion des idées racistes.

Il faut bien voir d'où parlent Robespierre et Spinoza. Quelle situation politique et sociale était la leur à l'époque ? La famille de Spinoza avait du l'inquisition portugaise parce qu'il était juif. Sa pensée fut condamnée lourdement par l'Eglise toute puissante au prétexte qu'il était athée. Spinoza réclamait surtout le droit de parler, le droit à un juif de ne pas être pourchasser par exemple.
Or le rapport social de l'époque laissait libre court aux antisémites. Comme il était trop difficile d'en demander l'interdiction (vu qu'elle venait de très haut), Spinoza réclamait aux faibles, à "l'athée" qu'il était, de s'exprimer.
Robespierre réclamait une liberté alors impossible sous l'ancien régime. Faut se rappeler que tous auteurs devaient passer dans la censure, y compris Molière par exemple.

Faut se souvenir quelles étaient les forces dominantes de l'époque pour comprendre que les dominés qui s'expriment réclament surtout pour eux de parler librement.

Maintenant que les racistes ne sont plus les dominants (cf. droit de l'homme...), on peut tranquillement analyser le fait que la parole raciste est abjecte et doit être condamnée eu égard à la violence (tant interindividuelle que collective) et aux troubles à l'ordre public qu'elle renferme.
je peut trouver le même genre de citations de gens intellectuellement crédibles aujourd'hui.ce n'est pas un problème d'époque et vous éludez complétement le contenu de leurs argumentaires en m'expliquant que leurs positions de victimes ,de dominés a aboutie à ce qu'ils écrivent cela,mais qu'en est il de leurs arguments?


Maintenant que les racistes ne sont plus les dominants (cf. droit de l'homme...), on peut tranquillement analyser le fait que la parole raciste est abjecte et doit être condamnée eu égard à la violence (tant interindividuelle que collective) et aux troubles à l'ordre public qu'elle renferme.


analyser le fait que la parole raciste est abjecte et doit être condamnée eu égard à la violence (tant interindividuelle que collective) et aux troubles à l'ordre public qu'elle renferme.
si ça marchait au moins.
moi je suis pour une analyse de la situations et trouver des réponse éducatives adaptées.
qu'est ce que cela apporte de sanctionner la parole raciste?
pouvez vous être clair la dessus?
cela dissuade?
cela soulage les victimes?
Cela dissuade en effet, cela protège les gens, cela leur donne un recours et cela permet de punir ceux qui s'en rendent coupables.

Ainsi c'est une entrave pour eux et pour leur propagande ( et voilà pourquoi ils veulent la supprimer ), cela permet de réduire le nombre d'actes racistes ( car moins il y a d'incitations, moins il y a d'actes ) et protège ainsi les gens.
Cela nous donne un recours quand nous en sommes victimes, ce qui est quand même mieux que de donner aux gens le sentiment d'impunité.
Et cela augmente la justice, car c'est reconnaître la responsabilité de ceux qui incitent et pas seulement de ceux qui passent à l'acte.

C'est une avancée pour notre civilisation.
Ce sont de bonnes lois.
Cela dissuade en effet,

peux tu me citer des exemples de gens qui se sont tus ?

Soral n'a il pas fait sa plus grosse attaque antisémite(El Kabbash) après avoir essuyer moult procès?

Dieudonné n'a il pas fait sa plus grosse attaque antisémite(P.Cohen) après avoir essuyer moult procès?

l'avancé pour notre civilisation,c'est quand on parviendra a éradiquer ces préjugés là (au moins les diminuer) et je ne vois pas,a part par l'éducation,l'avancée depuis la loi en question (1972).
Tu ne vois que ce que tu as envie de voir. Chaque cas qui tombe sous le coup de ces lois permet de faire changer les mentalités. Qui avait conscience du racisme dans le sport et des dégâts qu'il produisait, ou encore des discriminations à l'embauche par exemple avant que des gens ne soumettent ces cas à la justice ?

Ton discours malhonnête essaie de faire croire que la situation actuelle ne dépend que de l'efficacité / ou non de ces lois.
Alors que nous sommes évidemment dans un rapport de force et qu'en face les forces sont nombreuses.

Et le comble c'est que toi-même tu contribues à la montée du racisme et de l'antisémitisme.
Chaque cas qui tombe sous le coup de ces lois permet de faire changer les mentalités.

changer les mentalité..et soral qui fait une rubrique entière sur ses procès? tu crois pas que c'est parce que de plus en plus de gens prennent cause pour lui? sinon cela serait suicidaire..
les faits te contredisent.

Qui avait conscience du racisme dans le sport et des dégâts qu'il produisait
il y donc moins de racisme..c'est ca ? (Taubira et la banane),c'est quoi?

des discriminations à l'embauche par exemple
mélange pas tout,la discrimination à l'embauche est un acte,pas une parole.
Ton discours malhonnête
arrêtes SVP

Ton discours malhonnête essaie de faire croire que la situation actuelle ne dépend que de l'efficacité / ou non de ces lois.
Alors que nous sommes évidemment dans un rapport de force et qu'en face les forces sont nombreuses.


pas clair..

les solutions dépendent des moyens mis en oeuvre pour y répondre (c'est difficilement réfutable) et les moyens mis en œuvre qui ne sont réelement pas à la hauteur de la situation.
ceux que tu proposes sont d'ordre juridique,ceux que je propose sont des solution de types éducatif .


Et le comble c'est que toi-même tu contribues à la montée du racisme et de l'antisémitisme.

en quoi faisant?
quelqu'un dans ce monde est il devenu raciste par mon intermédiaire?
qui?
je n'ai jamais diffusé ou écrit le moindre propos raciste,TOI,SI !
si des gens t'ont lu,à l’époque(cette epoque est révolu,tu t'es excusé mais les propos que tu as écris sont encore présents ) ou tu trouvais qu'il y avait trop de juif sur asi,et qu'ils t'ont crus,il sont peut etre devenu raciste par ta faute.
moi c'est impossible .
« Alors que nous sommes évidemment dans un rapport de force et qu'en face les forces sont nombreuses. »
Marrant, j'ai déjà lu ce genre d'argument chez Etienne Chouard par là.
À l'époque, pas si lointaine, vous figuriez parmi ses fans.
Cette façon de tenter de me solidariser avec lui a suffi à me le faire fuir illico.
À l'époque, pas si lointaine, vous figuriez parmi ses fans .


hahaha!!! Sandy est une crêpe!
Vous, Robert, votre activité préférée me semble celle d'esssspion.
Bien évidemment, la réelle tâche de fond pour éviter le racisme reste l'éducation, l'apprentissage de l'universel dans l'humain.

Je commencerais par faire remarquer que l'éducation ne dépend pas que de l'AN, de l'institution collectivement administrée (via un ministre "élu"). L'AN, la réponse éducative pour reprendre vos mots, est aussi en concurrence avec Soral. Certes, nos moyens sont plus sérieux et consistants mais Soral réussit à "éduquer" à son national socialisme.
L'aisser libre court à cette alternative à la réponse éducative vers l'universalité humaine revient à s'exposer aux raisons de l'échec.
Imaginez si un "Soral" est remplacé par le père, la tante, des amis de la famille, etc... Là, vous voyez rapidement que le combat est plus raide.
Pour rappel, la 3ème gérération de Le Pen semble être sur la même ligne raciste que le fondateur du FN.

Mais admettons, que malgré cela, on réussisse in fine à vaincre par la réponse éducative. En attendant, laisse-t-on le champ libre aux souffrances provoquées par les paroles racistes ici et maintenant ? Est-ce raisonnable de laisser souffrir des citoyens du fait de leur naissance, de leur couleur de peau ?
Je répond que non. Du coup, inévitablement, des sanctions s'imposent.
Certes, ça ne fonctionne pas toujours très bien sur certains. Cela nous renvoie à l'efficacité de n'importe quelle sanction et son mode d'application sur les fauteurs de délis, quelqu'ils soient (vol, fraude fiscale, meurtre...).
Je sais que ne rien faire, ne dissuade pas. Et sanctionner fait réfléchir un minimal, voire arrête certains.

Enfin, je pense qu'en supprimant les vecteurs de propagande, on limite justement la propagande. Voilà pourquoi je suis pour l'interdiction du FN, par ex, car un parti politique est justement une organisation permettant une diffusion plus aisée d'un message politique (donc dans le cas du FN, d'un racisme rapant).
Pour Soral, je pense qu'il serait nécessaire d'envisager la fermeture de son site par ex. Au moins on éviterait que des brebris en quête de dénonciation du système (à raison) tombe sur un antisémite notoire.
Bien évidemment, la réelle tâche de fond pour éviter le racisme reste l'éducation, l'apprentissage de l'universel dans l'humain.

c'est évident...mais rien ne va dans ce sens a part des stigmatisation,des punitions qui au lieu de le résoudre ,aggrave le problème;

à moins que vous me montriez des mesures qui vont dans ce sens,moi je n'en ai vue aucune..

laisse-t-on le champ libre aux souffrances provoquées par les paroles racistes ici et maintenant ?


mais punissez..
vos punissions sont des munitions pour eux..
la preuve dans sa vidéos du mois,Soral à même inventer une nouvelle rubrique: mes procès..
Et je ne nie pas que des gens en france souffrent de la parole raciste mais bizarrement ,a chaque fois qu'au court d'un échange amicale,j'ai questionné des gens concernés ,a priori, leur demandent comment ils vivaient le racisme en france,chaque fois la même réponse .
Discrimination a l'entrée des boites de nuits
discrimination a l’embauche.
contrôle de police intempestifs.
rien sur Dieudonné,Soral et Zemour.
par contre sur les forums c'est strictement l'inverse..

Je sais que ne rien faire, ne dissuade pas

je parle de rien faire?
. Voilà pourquoi je suis pour l'interdiction du FN, par ex, car un parti politique est justement une organisation permettant une diffusion plus aisée d'un message politique (donc dans le cas du FN, d'un racisme rappant).
Pour Soral, je pense qu'il serait nécessaire d'envisager la fermeture de son site par ex. Au moins on éviterait que des brebris en quête de dénonciation du système (à raison) tombe sur un antisémite notoire.


vous voulez enlever des droits démocratiques aux gens,je suis pour leurs en donner d'avantage.
je vous rappel que Mélenchon lui même à subit une campagne de chantage à l'antisémitisme..si c'est cela qui choisissent qui à le droit,qui n'a pas le droit de se représenter,on est mal..
Au moins on éviterait que des brebis en quête de dénonciation du système (à raison) tombe sur un antisémite notoire.

vous voulez le faire passer pour quelqu'un dont la parole est si utile qu'il faut la taire ..
je prends les paris,si c'est se qu'il se passe,sa notoriété sera accrue,il contournera la mesure ,et repartira comme en 40 (si j'puis dire).
le seule moyen de faire taire ces idées par la force,c'est de faire une chasse au sorcière à la manière du maccarthysme qui ,par dommage collatéraux,détruira tout ce qu'il nous reste de liberté à tous .
"mais punissez..
vos punissions sont des munitions pour eux..
la preuve dans sa vidéos du mois,Soral à même inventer une nouvelle rubrique: mes procès.."


Je sais très bien qu'il va jouer la carte de la victimisation et cela peut marcher sur son public. Déjà que se proclamer "national socialiste" réussit à convaincre, c'est clair que n'importe quelle stratégie peut faire son effet. Mais si on lui coupe son site, il ne pourra jouer les victimes qu'auprès de très peu de monde.
Si Soral investit tant sur son site et en vidéo, c'est bien parce qu'il en attend un retour sur investissement.
Si le FN dépense tant en tracts cela est bien aussi pour un retour sur investissement (des votes, du pouvoir).
Si la République prive de moyens de diffusion les partis et personnages racistes, nécessairement la partie "retour sur investissement" sera perdue (perte d'audience, de vote, de pouvoir).
D'ailleurs, nos ainés des années 30 l'avaient bien compris en supprimant les ligues fascistes. Ca procédait bien de cela : briser les instruments de diffusion des idées racistes et xénophobes.

"Et je ne nie pas que des gens en france souffrent de la parole raciste mais bizarrement ,a chaque fois qu'au court d'un échange amicale,j'ai questionné des gens concernés ,a priori, leur demandent comment ils vivaient le racisme en france,chaque fois la même réponse .
Discrimination a l'entrée des boites de nuits
discrimination a l’embauche.
contrôle de police intempestifs.
rien sur Dieudonné,Soral et Zemour.
par contre sur les forums c'est strictement l'inverse.."


Je ne limite pas mon action à vouloir juguler la parole raciste des personnages que vous citez. Mais, tout de même, leur parole participe aussi de la perduration des idées racistes dans la société qui trouve, entre autres, la matérialisation que vous décrivez (contrôle au fasciesse, discrimination à l'embauche, etc...). Les 2 avancent de paires.
Je suis même convaincu que vous conclurez aisément que la campagne permanente du JT de TF1 sur l'insécurité et l'immigration explique une partie du vote FN, notamment en 2002.

"vous voulez enlever des droits démocratiques aux gens,je suis pour leurs en donner d'avantage.
je vous rappel que Mélenchon lui même à subit une campagne de chantage à l'antisémitisme..si c'est cela qui choisissent qui à le droit,qui n'a pas le droit de se représenter,on est mal.. "


Mais la campagne contre Mélenchon n'avait pas de fondement juridique et les agresseurs le savaient bien. Les tirs venaient de membres importants du PS qui avaient parfaitement compris le propos. La diffamation, juridiquement, venait donc du PS.
Je rappelle tout de même que la République n'est pas un régime neutre dans lequel tout se vaut. La parole raciste, par ex, y est interdite, sanctionnée.

"vous voulez le faire passer pour quelqu'un dont la parole est si utile qu'il faut la taire ..
je prends les paris,si c'est se qu'il se passe,sa notoriété sera accrue,il contournera la mesure ,et repartira comme en 40 (si j'puis dire).
le seule moyen de faire taire ces idées par la force,c'est de faire une chasse au sorcière à la manière du maccarthysme qui ,par dommage collatéraux,détruira tout ce qu'il nous reste de liberté à tous ."


Effectivement faire apliquer la loi demande des moyens et de la volonté. Je fais remarquer qu'un parti ou une association interdite, dissoute, ne peut être reconstituée sans tomber de nouveau sous le coup de la loi. Par conséquent, faut savoir persévérer.
Si je coupe le site de Soral, confisque le contenu (interdiction de le rediffuser par ex) ainsi que le matériel (qu'il vend et dont il se sert), ça lui brisera un peu les reins. Il mettra du temps à s'en remettre. Et s'il remet le couvert, on tape de la même manière et plus rapidement encore. Il finira pas s'essoufler.
D'ailleurs j'ai comme l'impression que Dieudonné fait moins le malin en ce moment.
Il est même en train d'essayer de demander.. Pardon.
Il n'y a plus assez de sous qui rentrent!!!
tiens ton patron parle ...et en plus il insulte les arabo-musulmans....le crif crie ..

tiens ton patron parle ...et en plus il insulte les arabo-musulmans....le crif crie ..


Wow "la chariah ou le front national" (ou... obéir au crif), joli dérapage effectivement.
Je serais identitaire j'utiliserais ses propos dans un clip sur le grand remplacement.
(ou... obéir au crif),
non c'est pire que ça .
s'il n'y a plus de juif en France parce qu'ils partent tous a cause de l’antisémitisme..on aura la charia ou le fn.

seul les juifs nous preservent de ces deux fléaux..les goys sont..inaptes. selon Gukerman.
Gros délire antisemite.
Quand vous vous lâchez les deux, ça sent pas bon.
C'est ce qu'il dit mot pour mot
Vous avez vu le lien?
C'est pas surtout Cuckierman qui se lache quand il dit "soit de la chariah soit du front national" ?

N'est ce pas criminel de dire ça à l'heure où des journaux font leur une sur le "grand remplacement" et que le FN se présente (enfin à demi-mots, il laisse le fond de sa pensée aux identitaires) comme la seule alternative à une domination islamique.

Et n'est ce pas surtout dangereux pour les juifs d'être "représentés" par pareil irresponsable, qui va braquer encore plus contre eux les musulmans avec des propos pareils tout en offrant un argument en or au FN "regardez on nous considère comme une des deux seules alternatives à la chariah" ?
C'est un système d'escalade dangereux dans lequel les deux camps sont responsables. Le rôle des politiques devrait être l'apaisement plutot que l'instrumentalisation comme l'a fait par exemple Sarkozy.
j'y crois pas une seconde et j'ai l'impression que vous etes dans l’erreur mais vous m'avez l'air si sur de vous malgré les faits qui vous contredisent(dieudo et soral apparentent a monter un parti et ils pètent toujours les scores sur internet et dans les salles .)(brevnik a tenté d'en monter un en prison,la seule raison qu'il n'ai pas réussie,est a mettre sur le compte du directeur de la prison,pas de l'arsenal juridique )
"j'y crois pas une seconde et j'ai l'impression que vous etes dans l’erreur mais vous m'avez l'air si sur de vous malgré les faits qui vous contredisent(dieudo et soral apparentent a monter un parti et ils pètent toujours les scores sur internet et dans les salles .)"

Il est évident que les idées racistes ne disparaissent pas du jour au lendemain et que Dieudo et Soral feront tout pour survivre. C'est dans la logique des choses.
Toutefois, je pense qu'il faut leur rendre la tâche la plus ardue possible. Je combats leurs idées, les jugent contraire à la République, par essence à l'intérêt général humain.
M'est avis qu'on devrait interdire leur parti ce qui supprimait un de leur objectif. Vous aurez aussi noter que j'étais pour leur couper le net... ce qui permettrait de faire tomber les scores sur Internet. De même, je coupe l'accès au salles.
Bref, je constate que mes préconisations ne sont pas appliquées. Du coup, vous pouvez constater que sans les appliquer rien de ce que j'envisage ne se passe. Logique. ;)

Je vous ferais tout de même remarquer que votre seule préconisation est l'éducation. Je crois que l'Etat y pourvois chaque jour et dans le bon sens. Force est de constater que votre solution ne porte pas ses fruits. Peut-être faudrait-il envisager de passer à des compléments.

"brevnik a tenté d'en monter un en prison,la seule raison qu'il n'ai pas réussie,est a mettre sur le compte du directeur de la prison,pas de l'arsenal juridique"

En l'occurence le directeur de la prison est un représentant de la loi.
Ca confirme ce que je dis. ;)
Une fois le jugement tombé (ça évite l'arbitraire), l'exécutif aura tout loisir pour s'assurer du respect des règles.
leur couper le net...

créer une police du net...

qui sera récupéré par la réaction pour filtrer les idées qui gênent le bon fonctionnement du système..
qui gérera cela ? caroline Fourest? manuel Valls ?

vous êtes pour la répressions et moi pour l'éducation.
"créer une police du net...

qui sera récupéré par la réaction pour filtrer les idées qui gênent le bon fonctionnement du système..
qui gérera cela ? caroline Fourest? manuel Valls ?"


La justice. Il est illégale d'inciter à la haine raciale. Il existe des condmanations pouvant aller jusqu'à la prison. Donc y ajouter l'interdiction d'expression publique via tracts et conférences reviendrait à leur couper Internet.

"vous êtes pour la répressions et moi pour l'éducation."

Vous bottez en touche. Votre assertion est d'autant plus que j'ai d'abord aborder la discussion sur la question de l'éducation. Je crois en l'éducation et aux vertus probantes de l'AN notamment. Les racistes sont peu nombreux, ce qui confirment son efficacité.
Toutefois, ça ne règle pas tout et notamment la concurrence instaurée par "les éducateurs" contraires.
Je vous demandais justement quelle éducation permettrait la disparition à terme de racistes. J'ai bien que vous ne souhaitez rien faire pour régler ici et maintenant les cas Dieudo et Soral et que vous portiez le fer sur l'avenir.
Mais que vaut-il faire de plus que ce que produit l'AN pour éviter l'émergence future d'autres racistes voire national socialistes dans la sphère publique ?
Evidement, l'éducation c'est formidable. Mais une population qui peut vivre dignement, manger à sa faim, envoyer ses enfants à l'école et espérer un futur cherche moins des boucs émissaires.

Si on soumet une population de rats ( un animal assez proche de l'humain de par son organisation sociale et son inteligence) à un stress intense, ils finissent par attaquer un ou plusieurs membres de leur groupe pour évacuer la tension. Vous pourrez interdire tout ce que vous voulez, tant que l'argent continuera à s'évaporer vers le haut de la pyramide et qu'en bas, les difficultés au quotidien s'accumuleront, à un moment ou un autre, des minorités vont morfler...
Je rejoins votre analyse. Mais l'économisme ne règle pas l'affaire.
L'extrême droite a toujours trouvé de fort soutien parmi les puissants. C'est même de là que viennent les principaux soutiens.
Le FN à Paris en 2012 :
- quartiers pop : 20eme : 6,94 % - 19eme : 6,72 %
- quartiers très bourgeois : 7eme : 5,32 % - 8eme : 5,87 %
Comme quoi.
Certes on pourrait espérer qu'une société sans classe aiderait grandement à la disparition des idées nauséabondes. Mais en attendant, que fait-on dans l'ici et maintenant ?
La justice. Il est illégale d'inciter à la haine raciale. Il existe des condmanations pouvant aller jusqu'à la prison. Donc y ajouter l'interdiction d'expression publique via tracts et conférences reviendrait à leur couper Internet.


La justice à deux vitesses ne pas oublier, un type comme Ulcan est toujours sur youtube quand bien même il serait recherché ( en fait protégé ) et les vidéos de comique dieudonné par exemple sont enlevé alors que le contenu est un sketch comique.. Il a du se rapatrier ailleurs.

Sachez aussi que les avocats de dieudonné envoie systématiquement à l'Etat policier de Valls, le contenu des prochains spectacles et donc c'est clairement de la censure alors comment ça s'appelle quand l'Etat et un ministre demande des copies des prochains spectacles ?? Il y a bien un nom là ?.

.Voilà ou on en vient avec des gens comme vous, on y est grâce à vous dans un état policier qui demande a voir avant "le spectacle" le script, si il faut le retoucher ou pas !...Et que je sache il fait des sketchs sur tout les sujets et pas que les juifs comme le disent les médias menteurs .que l'on soutienne ou pas dieudonné cela dépasse le cadre de la défense du soit disant" antisémitisme" alors qu'il s'agit d'acharnement et de faire sauter le verrou de la liberté d'expression.

.Réussi a cause de gens qui ne cherche pas l'info à décharge, car vous avalez et digèrez bien les mensonges éhontés des médias à la solde de Valls et d'associations communautaires...Pourtant des juristes avocats avaient bien dénoncé la possible dérive de cette loi et bien voilà on y est dans la dérive..ULcan par contre s'amuse bien lui ....
Personnellement Ulcan m'ulsère et je suis pour accroitre la pression sur le gouvernement français afin qu'il demande des comptes au gouvernement israélien. Toutefois je constate que la justice française est passée à l'action sur le sujet.
Je ne fais pas 2 poids, 2 mesures.

Et oui, je suis pour censuré les propos antisémites, racistes, homophobes et révisionnistes. Sans aucun problème.
Bien évidemment, je souhaite que cela découle d'une préalable décision de justice afin d'encadrer ceux qui seraient concernés et la période de probation.
Et oui, je suis pour censuré les propos antisémites, racistes, homophobes et révisionnistes. Sans aucun problème.

ça ça me parait assez clair ..la censure ne vous pose aucun problème..
Du simple bon sens, pour des raisons de liens de causes à effet de passage à l'acte évidents et déjà illustrés dans l'Histoire que beaucoup aiment occulter; histoire de faire coller cette idéologie de liberté d'expression totale défendue par plusieurs dans le forum, en réarrangeant les faits.
Quel racisme effectif (violence racistes)est à mettre sur le compte de la liberté d'expression et non pas d'un racisme politique ?
Quelle période de l'histoire ou événement historique à vu émerger des violences dont la cause principale était la liberte d'expression ?
Simple: toutes les situations où l'on était en droit de proclamer sans crainte d'enfreindre la loi, sa haine de l'autre, son mépris pour les femmes, ou pour les homos, etc.
Vos questions sont biaisées et peu claires. Dans la seconde par exemple, ces violences raciales ou sexistes ou homophobes n'étaient pas "émergentes", mais déjà effectives vu qu'elles n'étaient pas réprimées, tout à fait légales, et donc, de fait, admissibles pour la plupart des gens.
En ajoutant que les pays qui interdisent l'expression de ces comportements qui s'ensuivent invariablement après les paroles, n'entravent pas la liberté d'expression en les interdisant, au contraire.
pouvez vous me citer un exemple sur lequel je pourrais répondre ou des violences racistes sont a mettre sur le dos de la liberté d'expression?
cette question vous embarrasse?
Par ex quand on criait " mort aux juifs" cet été dans les manifs.
qui en est mort?
Qui est mort après les slogans "morts aux Juifs" les siècles passés ?
A cause de la liberté d'expression ou d'un régime raciste et inhumain ?
Un godwin libre dans un poulailler libre ?
À cause de la libre expression de ce que je viens de vous préciser, ce qui a permis de passer à l'étape suivante. Dans le cadre d'un régime raciste et inhumain. Et notamment antisémite.
J'ai l'impression que vous n'avez pas suivi.
Par ailleurs, il serait bien, vu que vous semblez enfin admettre l'existence du racisme, de reconnaitre que votre phrase "le racisme n'existe pas" était un beau mensonge.
"le racisme n'existe pas" était un beau mensonge.
le gros lourd que vous etes vous..

je ne retire rien de se que j'ai dit dans l'ensemble du texte que j'ai écrit et dont vous extirpez une phrase de son contexte dans l'unique but de me crédibiliser.

si vous etes trop cons pour comprendre,demandez a ceux qui ,à l'epoque ont tenté de vous expliquer le sens de ses mots.Al1 et Djac.moi j'ai ma dose avec vous.
"je ne retire rien de se que j'ai dit dans l'ensemble du texte que j'ai écrit et dont vous extirpez une phrase de son contexte dans l'unique but de me crédibiliser. "
En fait, pas besoin. Un type qui déclare que "le racisme n'existe pas" mais qu'en fait, certaines lois peuvent engendrer du racisme - qui n'existe pas pour vous, à l'instar du "nouvel antisémitisme", rappelons-le, n'a besoin de personne.

"si vous etes trop cons pour comprendre,demandez a ceux qui ,à l'epoque ont tenté de vous expliquer le sens de ses mots.Al1 et Djac.moi j'ai ma dose avec vous. "
Oui, je viens de constater cette histoire de "dose", c'est d'ailleurs pour ça, que vous en rajoutez plusieurs couches depuis lors.
Quant à être "trop cons pour comprendre" [sic], rassurez-vous: un gamin qui apprend à lire, et lit de vous tout et son contraire sur le racisme qui "n'existe pas, mais existe quand même quand ça m'arrange", comprend tout de suite à quel point vous êtes mentalement structuré et abouti.
My pleasure.
Il a fallu un peu plus que des slogans.

L'argent Américain a pas mal aidé entre autre.
Je ne sais pas si l'argent américain a beaucoup aidé Philippe le Bel.
C'était les illuminati alors...
Même là, vous ne voyez toujours pas le lien entre la liberté d'exprimer la haine raciale, etc; et les actes qui en découlent comme une étape suivante dans la violence, ou vous cantonner dans la mauvaise foi, à ce sujet, vous est plus confortable ?
Entre la liberté d'expression et les actes pas trop, non.

Vous voulez dire qu si il y avait eu une loi limitant les paroles racistes, Philippe Le bel n'aurait pas expulsé les juifs?

Je vais chercher du pop corn et je reviens. :o)))
"Entre la liberté d'expression et les actes pas trop, non. "
Déformation mensongère, énième prise.
Je vous parle de "la liberté d'exprimer la haine raciale, etc; et les actes qui en découlent comme une étape suivante dans la violence"; et vous, vous transformez par "Entre la liberté d'expression et les actes -> pas trop non ".
Comme ça, ça vous permet d'éluder comme un artiste ,le lien de causalité entre le discours haineux,et ce qui survient ensuite généralement.

En fait, je comprends bien l'une des grosses différences entre nous: on ne parle pas tout à fait le même langage.
Vous vous définissez vous-même comme "sarcastique". Ça a son charme, mais pas quand cela masque un profond problème de lecture et/ou de compréhension.

Prenez des forces avec votre "pop corn", relisez attentivement mon post ci-dessus de 19h40, et essayez à nouveau de répondre une fois la phrase bien comprise:
"Même là, vous ne voyez toujours pas le lien entre la liberté d'exprimer la haine raciale, etc; et les actes qui en découlent comme une étape suivante dans la violence " ?
Vous voyez ? je suis favorable à ce que vous exprimiez à fond.
Revenez quand vous voulez (ou pouvez) ;-)
La faille dans votre raisonnement c'est que ce n'est pas l'autorisation d'une simple expression de la haine raciale, c'est la diffusion d'une théorie explicative de tel ou tel malheur qui la justifie, qui fait des morts, en général.

Exemples :

- Juifs tueurs du christ / responsables de la défaite de l'Allemagne / de la crise / du grand complot mondial
- Tutsis oppresseurs des hutus
- Arméniens 5ème colonne aidant les russes contre les turcs et expliquant leurs défaites de 14
- Pakistanais honteusement favorisés par l'occupant britannique et responsables de la partition de l'Inde
etc...

Qu'on laisse crier ou non "mort aux belges" personne n'ira en tuer à cause de ça. Si on laisse des gens démontrer qu'un complot de fritiers belges est responsable de la disparition des vraies frites au profit d'infames machins surgelés dans nos restaurants, par contre, ça devient déjà plus dangereux.

Le danger est moins celui qui criera mort aux belges que celui "ne fera que défendre une innocente thèse scientifique sur les frites", et ce bien qu'il se gardera bien de dire lui même "mort aux belges".

Le problème est que beaucoup d'expert des frites ne prendront pas le temps de débattre de cette thèse farfelue incriminant les belges, ou s'interdiront par principe anti-belgeophobe d'en débattre, tandis que beaucoup d'anti-belgeophobes ne feront que s'en prendre à ceux qui crient "mort aux belges" sans chercher à comprendre pourquoi ils le font (et passeront dès lors comme complices du grand remplacement des frites).

D'où le problème central n'est pas "la liberté d'expression de la haîne raciale" (si bon, c'est pas souhaitable non plus, mais plus pour en raison du sentiment d'exclusion qu'il peut entrainer) mais bien plus "la propagation non opposée, d'un discours toxique faisant de tel ou tel groupe le responsable d'un des indéniables plus grands malheurs du monde" ("avez vous déjà mangé des potatoes ? comment pardonner aux belges après ça ?"), discours qui est bien plus difficile tant à définir si on voulait l'interdire, qu'à combattre efficacement. Et dont on ne peut détecter et limiter la toxicité qu'en le laissant aller au bout de son propos pour en identifier et contester les points les plus douteux ("un agent des fritiers belge a rencontré un responsable de Findus à Nuremberg en 1923, d'alleurs le F de Findus est pour frites").

Enfin donc, tout ça pour dire que si limiter la liberté d'expression peut être souhaitable, c'est loin de résoudre le vrai problème (voire peut l'aggraver puisque, si on a laissé la thèse explicative se propager, les vélléités de la limiter seront vues comme motivées par une collusion de nos élites avec les infames fritiers).
Qu'on laisse crier ou non "mort aux belges" personne n'ira en tuer à cause de ça. Si on laisse des gens démontrer qu'un complot de fritiers belges est responsable de la disparition des vraies frites au profit d'infames machins surgelés dans nos restaurants, par contre, ça devient déjà plus dangereux.

et surtout, ce genre de théorie trouvera plus d'auditeurs en période de pénurie frittière et de frustration qu'en période faste.
"La faille dans votre raisonnement c'est que ce n'est pas l'autorisation d'une simple expression de la haine raciale, c'est la diffusion d'une théorie explicative de tel ou tel malheur qui la justifie, qui fait des morts, en général. "
Non.
Contre-exemple: un foule de tarés qui viennent en meute, genre Amérique d'il y a pas si longtemps, beugler "mort aux nègres", dans un pays où il n'est pas interdit de le scander, va leur permettre d'avoir suffisamment d'adrénaline pour commettre leur lynchage si un Noir se trouve par malheur dans leur parage immédiat. Dans un pays où ces propos seraient sévèrement réprimés, ces mêmes givrés réfléchiraient à deux fois avant de commettre leur crime. Ces limites sont donc nécessaires au vivre ensemble et dans le respect de chacun sans attitude raciste ou violente du simple fait de la couleur ou de la religion de l'individu pris pour cible.
Et pour votre "mort aux Belges", je ne sais pas ce que ça donne, mais comme ça surviendrait dans un contexte où ces propos sont réprimés, l'exemple que vous donnez est donc mauvais, même s'il est indéniablement humoristique.
Pour le "mort aux Juifs" durant les siècles précédents, je vous assure que ces méthodes ont obtenu des résultats. Dénigrement du Juif, puis marquage, puis suppression de ses libertés l'une après l'autre, dans un contexte permanent de haine raciale exprimée sans entrave... vous connaissez la suite.
Je vous rappelle qu'ici, nos détracteurs ici floodent afin de défendre bec et ongles ce modèle de liberté d'expression.
Ils font semblant de déconner pour faire avaler la pilule et faire glisser, mais le propos tenu n'en est pas moins inquiétant et dangereux.
Contre-exemple: un foule de tarés qui viennent en meute, genre Amérique d'il y a pas si longtemps, beugler "mort aux nègres", dans un pays où il n'est pas interdit de le scander, va leur permettre d'avoir suffisamment d'adrénaline pour commettre leur lynchage si un Noir se trouve par malheur dans leur parage immédiat. Dans un pays où ces propos seraient sévèrement réprimés, ces mêmes givrés réfléchiraient à deux fois avant de commettre leur crime.

Argument étrange, depuis quand une foule excitée se soucie t'elle de la loi ou modère t'elle ses propos ? Et qui va aller noter qui tient quels propos dans une foule ?

Par ailleurs si on parle des Etats-Unis, les comportements de l’ordre de l’agression verbale ou de l’incitation à transgresser immédiatement la loi ne bénéficient pas de la protection du Premier Amendement (eh oui la liberté d'expression a des exceptions même là bas). Si un policier voulait arrêter quelqu'un criant "mort aux nègres" en la présence d'un noir et plus encore d'une foule prète à le lyncher, il aurait des arrêts de la cour suprème pour lui (bon c'est pas trop le style des policiers américains par contre...).
C'est bien plus en amont qu'il y a des différences.

(en revanche je puis concevoir que le droit de bruler des croix devant les maisons des noirs, acte qui a été reconnu comme couvert par la liberté d'expression par un autre arrêt, ne favorise peut être pas leur sécurité -si si c'est sérieux, jurisprudence qui date des années 90, et qui est le pendant de l'arrêt autorisant à bruler le drapeau américain, en gros il a été reconnu que bruler un truc c'est l'expression symbolique d'une idée, ce qui ne peut être assimilé à une agression verbale, ah ces juristes...)
On a un bon exemple avec le front populaire. Alors que les fachos attaquaient la république dans tous les sens, que les soutiens et la fascination pour ce que faisait Hitler en Allemagne était grandissante, que les juifs évidemment étaient la cible de toutes les attaques et que la thèse du complot judéo-maçonique battait son plein, tous les mouvements d'extrême droite se sentant les ailes pousser au cul ont organisé une grand manifestation, qui s'est finit par des émeutes et des mots d'ordres de renversement du pouvoir et de la république.
C'est à ce moment là que les gens ont réagit et qu'ils ont organisé une contre manifestation.
Et voyant que les défenseurs de la république étaient encore nombreux, ils ont décidé de s'organiser et de créer le front populaire.
Le front populaire a gagné les élections et il a interdit les ligues fascistes.
Il a donc fallu que la France se fasse envahir par l'armée allemande pour que les fascistes, menés par Pétain, obtiennent le pouvoir.

Si les gens avaient considéré qu'il s'agissait d'idées comme n'importe quelles autres et qu'elles ne menaçaient pas la république et nos libertés, ils n'auraient pas créé le front populaire, s'ils n'avaient pas interdit les mouvements fascistes, ceux-ci auraient pu aller plus loin que la provocation d'émeutes, voilà ce que cela changerait.
Déjà, le rapport avec la loi, c'est qu'il est étonnant que vous ne voyiez pas que son inexistence concernant les discriminations et les haines raciales, puisse grandement contribuer à l'excitation de ces mêmes foules, conditionnées par leurs préjugés jusqu'à présent non contrés ni démentis par l'exemple de société dans lequel ils se trouvaient. Comme si l'aboutissement qui consiste en ces actes de violence, n'étaient pas le résultat d'années de laisser-faire et de haines savamment entretenues, avant qu'on ne se décide enfin à y mettre un frein.
Effectivement je ne suis pas très convaincu que quelque chose qui augmente le plaisir de la transgression lui permettant de se sentir puissante contribue à diminuer l'excitation d'une foule. C'est même contraire à tout ce que j'ai pu lire des mécanismes de foule.

Comme je disais si la prohibition de cettains discours fait une différence positive, elle est bien en amont, dans la difficultée qu'auront des propagandistes racistes à assembler une foule amatrice de ce type de transgression, puisque sans sa protection ils ne peuvent afficher leurs discours (et bien en aval dans la capacité à sanctionner tel ou tel meneur).

Quant aux préjugés et aux haines, la loi n'empèchera pas la parole privée de les porter si elle le souhaite, et à moins de mettre un flic dans chaque chaumière, ce qui ne ferait que les renforcer encore du fait du sentiment d'oppression, il n'y a rien à faire que d'agir sur les problèmes concrets, et de contrer les manipulations explicatives qui transforment ces derniers en raisons de haïr tel ou tel bouc émissaire (après il y a débat sur la meilleure manière de ce faire, qui peut être de les réduire au silence ou de ses contre-argumenter, selon la thèse, le contexte, ou l'audience).
Le plus fort, c'est qu'il faudrait vous prouver que les lois qui empêchent la diffusion des idées de haine destinées à ce que des peuples se mettent eux-même sur la gueule, sont justifiées, alors que l'on sait ce qui arrive, en terme de ségrégation raciale, dans les pays qui laissent passer sans réagir ces messages.
Désolé, mais je n'ai pas moi-même réussi à vous expliquer pourquoi vos positions personnelles favorables à la stérilisation de femmes Indiennes, sont absurdes humainement parlant, sur un autre forum où vous aviez tourné en dérision un lien que je donnais et qui dénonçais les pratiques inhumaines envers ces femmes.
Je ne pense pas être plus efficace ici-même.
Sur le paragraphe 1 vous n'avez pas dù lire tous mes messages, puisque je juge que, globalement, la prohibition de certains discours a un peu plus d'aspects positifs que négatifs et soutiens par conséquent des limites à la liberté d'expression. Je ne surestime juste pas l'impact de cette prohibition, ni ne fait preuve de votre malhonneteté intellectuelle pour la défendre en la parant de vertus qu'elle n'a pas.

Sur le paragraphe 2, j'ai du mal à comprendre son rapport avec le sujet, mais n'ayant pas compris quel était exactement votre plan pour résoudre les problèmes de la surpopulation et de la faim en Inde à l'horizon 2050, je ne saurais dire s'il est meilleur ou pire que la politique actuelle du planning familial local. Je trouvais juste absurde votre manière de la résumer et de la juger selon vos seuls critères de canapéen occidental bien pensant, et en vous livrant comme vous en avez parfois la faiblesse à l'exploitation du fait divers le plus horrible qui se puisse trouver sur la question.
Et oui, c'est normal que vous ayez du mal à comprendre, Antoine C.
Parce que les deux mêmes façons de penser se rejoignent, même si le sujet n'a rien à voir.
Vous prenez des positions ambivalentes, tantôt pour les uns, tantôt pour les autres, dans le forum, et êtes assis sur deux chaises.
Donc, comme un bon enfumeur, tentez de faire croire en la "malhonnêteté intellectuelle" de celui qui combat les idéologies crasses en empêchant leur expression dans la vie publique, et vous donnez même l'impression que ceux et celles qui en ont souffert au fil des siècles, ne s'en seraient pas portés mieux si la loi les avait protégés en ces autres temps.
Peut-être aussi que l'évocation de ces faits divers, servent justement à illustrer les arguments que je vous oppose, tout comme c'était le cas - j'ai saisi l'allusion - vis-à-vis d'autres dans le forum, et on a d'ailleurs vu que ça les a amenés, au bout d'un moment, à assumer leurs idéologies et à tenir des propos indéfendables.
Et que du coup, contrairement à ce que vous vous laissez croire là aussi, probablement n'est-ce-pas véritablement, une "exploitation" de ma part, et encore moins d'une "instrumentalisation" pour reprendre votre synonyme de la dernière fois.
Malhonneteté intellectuelle, c'est tout à fait le mot : vous défendez vos idées à coup de propagande présentant vos solutions (ou même absence de comme dans cette histoire Indienne) comme parfaites, et en faisant rimer ce qui vous déplait avec les incidents les plus horribles, à la manière d'un politicien démagogue ou d'un média mainstream en pleine propagande de guerre.

Personnellement sur tous les sujets je cherche avant tout à appréhender la réaliité, et évaluer les arguments des uns et des autres pour y répondre, et si j'instruit quelque procès j'essaye toujours de le faire à charge et à décharge, comme de ne pas chercher à générer chez les autres le type d'émotion neutralisatrice de toute pensée rationnelle que vous affectionnez pour vendre vos salades idéologiques (ceci dit indépendemment du fait parfois je les juge meilleures que la merde que voudraient nous faire manger certains).
(Enfin bon pour ne pas faire que de l'instruction à charge à votre sujet, je dois reconnaitre qu'il arrive que ce soit efficace, même si ce n'est pas une attitude que j'estime sur un lieu d'échanges comme un forum.)

Je passe sur le strawman de l'argument des "gens qui ont souffert au fil des siècles", quels gens, dans quels contextes, de quoi, comment ? Personnellement je ne puis que m'interdire d'émettre un avis sur autant de cas potentiellement particuliers et différents sans ces éléments. Mais s'il s'agit de la question dont on parlait (la liberté de faire de la propagande raciste), et des périodes évoquées ici, je ne vois pas où j'ai dit ça.
Non, Antoine: c'est vous qui minorez la portée de ces lois, ce n'est pas moi qui dit qu'elles sont parfaites. C'est un mensonge. Par ailleurs, vous devriez vous poser la question: pourquoi est-ce que les petits fachos de forum tiennent tant à torpiller ces lois, qui ne sont rien de moins que des remparts certes toujours plus vacillants, face à l'expression de la haine raciale, quelle qu'elle soit ?
Vous mentez à nouveau sur la "récupération/instrumentalisation/exploitation" des exemples, qui illustrent parfaitement mon propos, ce qui a visiblement l'air de vous contrarier: mais ça, c'est votre problème.
Vous ne cherchez nullement à "appréhender" la réalité ici, vous avez le cul sur deux chaises, et vous pensez que chercher une sorte d'équilibre entre les propos divergents qui s'affrontent ici, serait la solution. C'est une façon de transiger, et d'apporter vous même votre propre "salade idéologique" qui consiste en piocher dans les avis antagonistes, ce qui vous arrange et vous permet de dénoncer - en prétendant ne pas le faire d'ailleurs, vous avez du talent d'écriture j'en conviens - un pseudo-épouvantail en demandant "quels gens, quel contexte", alors que d'une part, j'en ai cités plusieurs sur ce forum; et que d'autre part, il n'y a qu'à se pencher dans les oubliettes de l'Histoire pour se servir.
Enfin, je ne recherche pas votre "estime" concernant ma façon d'écrire, et une nouvelle fois d'ailleurs, vous vous livrez à la manipulation sans avoir l'air d'y toucher, comme quoi ce serait de "l'instruction à charge". Faites ce que je dis...
Parce que, poser des questions afin de bien comprendre ce que dit un interlocuteur dans un forum, qui insinue des choses sans avoir toutefois le courage de formuler réellement le fond de sa pensée, c'est une "instruction à charge" ?

Pardonnez "l'émotion neutralisatrice", Antoine.
Optez pour un bot informatique, vous vous épargnerez le mal fou que vous vous donnez pour l'imiter, sans y arriver vu que, même si vous n'avez pas l'air d'en avoir conscience, vous délivrez quelques messages vous aussi, et qui n'ont pas tous liés avec une quelconque "pensée rationnelle non neutralisée".
ces lois, qui ne sont rien de moins que des remparts certes toujours plus vacillants,

Vous voulez dire qu'on va vers une déréglementation toujours grandissante? Amusant, moi j'avais l'impression qu'on allait au contraire vers toujours plus de lois et de verrouillages pour tout. En particulier et entre autre sur internet. J'ai du avoir la berlue...
Vous voyez, vous refaites à la perfection celui qui ne comprend pas le propos, et qui amalgame les lois qui visent à interdire la diffusion dans l'espace public de la haine raciale avec des lois anti-piratages et/ou de géolocalisation d'internautes qui, elles, sont liberticides, mais qui n'ont rien à voir avec le propos tenu plus haut.
Essayez de vous défaire de cette habitude, ça finit par se voir, Mlemaudit.
Ne vous laissez pas avoir par leur malhonnêteté intellectuelle, si ces lois n'avaient aucun effet, si au contraire elles permettaient aux racistes d'encore mieux propager leurs idées, alors ces derniers ne chercheraient pas à les supprimer.

Vous voyez bien que c'est leur dernier faux prétexte pour essayer de justifier la suppression de ces lois, il ne leur reste plus rien.

Une fois écartés tous ces faux arguments, tous ces voiles destinés à tromper les gens et à justifier l'injustifiable, leur seule véritable motivation apparait donc à nu, ils veulent supprimer ces lois pour libérer la parole raciste, antisémite, haineuse, car elle a tout simplement leur sympathie.
Ne vous inquiétez pas, il n'a pas dû vous échapper que je ne me laissais pas avoir par leurs effets de manche :)
Ne vous inquiétez pas, il n'a pas dû vous échapper que je ne me laissais pas avoir par leurs effets de manche :)

Pourtant, question manche...
.. vous vous y prenez comme tel, on est bien d'accord.
D'où le problème central n'est pas "la liberté d'expression de la haîne raciale" (si bon, c'est pas souhaitable non plus, mais plus pour en raison du sentiment d'exclusion qu'il peut entrainer) mais bien plus "la propagation non opposée, d'un discours toxique faisant de tel ou tel groupe le responsable d'un des indéniables plus grands malheurs du monde"

Merci d'apporter un élément de réflexion ça fait du bien de voir quelqu'un argumenter sans diaboliser son interlocuteur.
Le discour stigmatisant une population est en effet dangereux et il peut se diffuser sans que le racisme du locuteur soit démontré il n'y a qu'à voir le nombre d'analyses, de reportages, de titres et de unes qui ont contribué à faire de l'islam un problème sans être condamnés (à juste titre) pour racisme.

Face à cela la je pense que le meilleur rempart est le débat démocratique pluraliste avec une parole donné aux populations visées plutôt qu'à des soi disant porte parole peu crédibles car peu écoutés par ces personnes.

Ici le débat est freiné par la fin de non recevoir des antichomskien la chose ne mérite pas discussion selon eux.

Je ne sais pas quoi penser définitiviment des lois antiracistes je considère qu'elles jouent un rôle de garde fou par moment mais qu'à d'autres elles permettent la captation de l'antiracisme par des groupes organisés à même de lancer des procès et des campagnes.
Ces groupes attirent des intérêts et des acteurs qui n'ont pas toujours le souci du bien commun ils utilisent ces associations à leur profit ou au profit d'une seule communauté stigmatisée laissant le champ libre à une concurrence (pure et parfaite) des victimes dans laquelle ça n'est pas le plus stigmatisé qui l'emporte mais le mieux organisé paradoxe non?

Il y a dans la critique de l'antiracisme une dimension réactionnaire et conservatrice nous connaissons biens les diatribes anti antiracistes (biaisée car jamais anti CRIF ou antiLICRA) d'Alain Finkielkraut mais il y a aussi une dimension démocratique et égalitariste ceux qui dénoncent l'antiracisme comme une forme de néo indigénat avec des représentants fantoches choisis pour leur docilité envers les autorités. ( Harlem Desir. Dominique Soppo.)

Un autre effet pervers de cet antiracisme institutionnel et la focalisation sur les paroles: s'attaquer à une parole donne plus de visibilté que de s'attaquer à une pratique. On va s'écharper dans tout système médiatique sur une phrase ou un "dérapage" sans que la question majeure et beaucoup plus urgente de la discrimination (embauche logement loisir) ne soit mise sur le devant de la scène.

Les énervé du forum me diront comme d'habitude qu'il faut combattre sur tous les fronts je leur répond que c'est une incantion , "il faut" c'est bien gentil mais ça n'est pas ce qu'il se passe.

Quelqu'un a-t-il des nouvelles de la HALDE?
"Quelqu'un a-t-il des nouvelles de la HALDE?"

heu ...c'est quoi déjà la Halde ?
Halde: un amoncellement formé par les déchets et stériles issus de l'extraction du minerai.
grosse connerie là !!..Ou et dans quels pays qui n'ayant pas de loi gayssot-fabius, n'a en vérité pas plus de crimes racistes antisémites ? Tous les pays occidentaux ..

La loi française est considérée comme plus dure que celle des pays alentour..Voir le nombre de fois qu'elle est accusée d'atteinte à la liberté ..La Russie n'est pas aussi liberticide d'après la CDEH .la France bat ce pays en fait ....
Un peu surprenant,
- dans le classement de la liberté de la presse la France est 39ème, la Russie 148ème;
- dans le classelment de l'indice de démocratie la France est 29ème, la Russie 117ème

D'ailleurs ce que vous dites est un mensonge si c'est pas loin :

"Autre chiffre glaçant et moins connu : la France détient la quatrième place des pays les plus condamnés par la Cour européenne des droits de l’homme pour violation de son article 10 protégeant la liberté d’expression – juste derrière la Turquie, l’Autriche et la Russie… "

Et pour ce qui est des condamnations globales :

"En tête de ce classement se trouve, avec 2.521 condamnations pour 2.521 jugements, la Turquie. Suivent l’Italie (1.687 condamnations pour 2.229 jugements), la Russie (1.262 condamnations pour 1.346 jugements), l’Ukraine, la Pologne, la Roumanie, la Grèce et la France."

Par ailleurs le nombre de recours à la CEDH pour atteintes à la liberté d'expression est globalement faible. Les lenteurs de notre système judiciaire, les abus de la police, ou les atteintes à la liberté religieuse (liées à la lutte contre les sectes) sont des sources fréquentes de condamnations.
Pour le reste Fan de Canard et toi avez un point commun, partir de la méthode anti-scientifique qui consiste à imaginer, selon vos préjugés sur la question, une corrélation, positive ou négative, entre le degré de liberté d'expression (ou de répression de certains propos) et le nombre de crimes racistes ou antisémites, en excluant tous les autres facteurs imaginables (au lieu de la méthode scientifique qui consisterait par exemple à partir des faits, puis tenter de trouver des corrélations avec toutes sortes de facteurs).

Or précisémment après un coup d'oeil aux chiffres, rapports et classements disponibles, cela semble un facteur secondaire au plus, voire non relevant :

Voilà par exemple ce qu'on trouve en croisant le classement des libertés civiles incluant une estimation de la liberté d'expression basée je crois sur celle de Freedom House, donc des critères américains, utilisé dans l'indice de démocratie des pays tel que calculé par the Economist group, celui de la liberté de la presse de RSF, et la liste des pays européens notés pour avoir vu le nombre de crimes "de haine" (racistes, sexistes ou homophobes) augmenter ces 10 dernières années d'après l'Agence européenne des droits fondamentaux...

Dans le groupe où une nette augmentation des crimes de haine a été notée, la France (liberté d'expression : "élevée", note pour les libertés civiles 8,73/10, entraves à la liberté de la presse : 22%) et l'Allemagne (liberté d'expression "élevée", note pour les libertés civiles 9,12, entraves liberté de la presse 10%), cotoient la Grèce (libertée d'expression "très élevée", note pour les libertés civiles 9,41, entraves libertés de la presse 33%), les Pays-Bas (liberté d'expression "maximum", libertés civiles 9,41, entraves presse 6%) et le Danemark (liberté d'expression "très élevée", note pour les libertés civiles 9,71/10, 3ème pour l'indice de démocratie global, entraves liberté de la presse 7%).

(Evidemment cette estimation de la "liberté d'expression" ne se limitant pas à la question de la répression des propos racistes, elle peut induire en erreur, mais on notera que selon wikipedia au moins l'Allemagne, le Danemark et la France ont des lois les réprimant.).

Là où ceux qui sont jugés de bons élèves en la matière sont l'Irlande (liberté d'expression "très élevée" libertés civiles 10/10, entraves presse 11%), la Belgique (liberté d'expression "maximum", libertés civiles 9,41, entraves presse 13%), la Suède (liberté d'expression "très élevée", note pour les libertés civiles 10/10, entraves presse 9%), et la république tchèque (liberté d'expression "élevée", libertés civiles 9,41, entraves presse 10%).
(à noter des situations très différentes à la base : le racisme en R.Tchèque est toujours noté comme préoccupant si le nombre de crimes baisse, pour l'Irlande les chiffres ont toujours été relativement faibles).
(et au niveau de leurs législations telles que décrites par wikipedia on notera le cas de l'Irlande, où le droit à la liberté de parole est garanti par la Constitution mais où la loi contre l’incitation à la haine punit les propos racistes provoquants ou insultants, et celui de la Suède ayant une loi punissant "les discours de haine")

Dans les deux cas des pays couvrant tout le spectre de restrictions ou pas de la liberté d'expression en Europe (pour quasiment tous les pays européens elle est jugée entre "élevée" et "maximum", la seule exception étant la Hongrie, mais certainement pas à cause de lois antiracistes ;) ).

Tout ceci m'amenant à la conclusion que d'autres facteurs doivent être bien plus importants dans les passages à l'acte, tels que par exemple... ce que pensent les êtres humains qui habitent tel ou tel pays, ou comment y sont appliquées les lois en général, plutôt que si on sanctionne en théorie drastiquement ou pas l'expression publique de ces pensées ; ou encore des évolutions socio-économiques qui favorisent recherche de boucs émissaires et passage à l'acte (la Grèce est le pays où la progression des crimes de haine est jugée la plus préoccupante par le conseil de l'Europe, par exemple).

Ce qui ne signifie pas pour autant qu'il faille abandonner notre particularisme juridico-culturel (qui n'en est pas un tant que ça, il n'y a pas de différence assez notable pour mettre la France dans une autre catégorie que l'Allemagne par exemple) pour se convertir au modèle américain, puisque précisémment la tolérance en la matière ne semble faire aucune différence positive (et aggrave très probablement les choses au niveau du sentiment de discrimination au quotidien, de la facilté à répandre des thèses explicatives toxiques ou de celle à réunir un groupe raciste pour un passage à l'acte).

A noter aussi que les Etats Unis (sur lesquels je n'ai pas d'information quant à l'augmentation ou non des crimes de haine, mais à lire l'actualité ça semble le cas) arrivent, tout en se voyant reconnaitre un indice de liberté d'expression maximum, à être derrière la France en libertés civiles (8,52) et en liberté de la presse (23%), ce qui montre aussi qu'avoir de grands principes en matière de liberté d'expression n'a que peu d'impact sur les libertés réelles telles qu'estimées par les uns et les autres.
(et que la différence de liberté d'expression entre France et USA, même selon les critères très pro- 1er amendement utilisés par FH/The Economist pour l'estimer, est juste entre "élevée" et "maximum" ; pour la Russie par exemple elle est jugée "assez faible" soit 3 rangs en dessous de la France, et la Chine est encore un rang en dessous).

Et enfin que si on prend une autre source, l'indice de libertés civiles tel que calculé pour celui du développement humains, les différences en la matière notées par The Economist ou autres RSF n'empèchent pas tous les pays cités de faire partie du meilleur groupe en la matière (1er rang sur 7), ce qui devrait faire relativiser beaucoup l'impact de nos légères différences juridiques ou culturelles en matière de liberté d'expression (mais par contre pas nos énormes différences en termes de libertés avec des pays comme la Russie, qui est classée au 5ème rang, ou la Chine au 6ème).
Excusez- moi AntoineC, mais malgré la longueur de votre post, je ne vois pas ce que vous auriez scientifiquement démontré.
Lien entre liberté d'expression( jugements, vous avez vu la loi Gayssot appliquée sur le Net, par ex.?) et crimes haineux( je ne sais pas ce que ça veut dire: pour le coup, question science, un crime c n'est pas très cool).

Enfin, votre démonstration ne m'a conforte dans rien.
Ba c'est fait en 2 heures (faut croire que j'ai du temps à perdre) par un non professionnel de la sociologie et à partir de ce qui est trouvable en 3 recherches google sur le net, ça ne démontre évidemment rien scientifiquement.

Mais par rapport à du FdC ou du Yéza qui vont poster telle ou telle affirmation pifométrique en 5 secondes sur la question à partir de leurs croyances respectives, c'est la différence entre les méthodes de défense de la théorie de l'évolution et du créationnisme.
crimes haineux( je ne sais pas ce que ça veut dire

http://fr.wikipedia.org/wiki/Crime_de_haine
C'est vrai, cher Watson.
Ça met juste des années a être décrété en Cour d'Assises quand il y a mort d'homme, et c'est a chaque fois remis en question. Vous tournez, tournez autour...
Le viol de la jeune fille a Créteil est pour moi un crime antisemite( donc haineux pour vous), et pas du tout pour yeza. Pour laquelle l'antisémitisme n'existe pas, c'est juste pour rigoler.
c'est antisémite de penser que le crime de Creteil est un crime crapuleux et pas antisémite?
"selon vos préjugés sur la question "
L'anti-racisme, selon Antoine C, devient, d'une certaine manière, un préjugé à l'égal du racisme, et s'ensuit une batterie de chiffres et de nombres destinée à une pseudo-démonstration scientifique de pourquoi un Arabe ou un Noir ou un Juif ou un Asiatique s'est fait dévisser par un connard qui voudrait bien exprimer sa haine librement.
Une variante du "5mn pour.. 5 minutes pour".
Original, il fallait y penser.
Croire qu'avoir ou non des lois réprimant des propos (ou la lutte contre la diffusion de stéréotypes dans la culture populaire) soit un facteur essentiel ayant une correlation directe avec la multiplication des crimes racistes par exemple, me semble effectivement un préjugé issu de l'idéologie anti-plein-de-chosiste, qui relève d'un réflexe mental de l'ordre de "qui vole un oeuf vole un boeuf", "la fumette mène à l'héroïne", "les jeux/films violents à la violence", etc...

Penser que pour d'autres raisons (respect des personnes, lutte contre le sentiment d'exclusion au quotidien, etc...) il vaille mieux limiter la liberté d'expression en certaines matières est une opinion.

Etre contre le racisme, le vol des boeufs, l"héroïne et la violence est un lieu (presque entièrement) commun.
Et pourtant c'est simple qui finance paie aussi le résultat Freedom House, RSF? et autres ?

qui finance RSF ? Monde diplo

RSF selon le grand soit
Amnesty Internationnal : qui paie l'orchestre décide de la partition !

Freedom House et tout ce qui est payé par le Département d état américain Us prouve surtout qu'il n'y a pas indépendance de ces rapports suspects de partialité et d'instrumentalisation des chiffres.

. Celà mets à l'abris (nos) ces pays les plus agressifs dans le monde et donc plus fortunés, des crimes que ces pays riches Usa, Europe et Israel commettent depuis trop longtemps..

.Quand un organisme de contrôle sera réellement indépendant pour des vrais chiffres, je pourrai vous croire.

..bien à vous..
pYeza as besoin d'être dans l'exagération ou le mensonge pour défendre un principe la Russie et très netemment plus liberticide que la France.

Ca discrédite ton propos...
ça c'est faux ...Jssnews l'a prétendu et les autres l'on repris mais c'est un mensonge....
Vous voulez dire: "pouvez vous me citer un exemple sur lequel je pourrais répondre ou des violences racistes sont a mettre sur le dos de la liberté d'expression qui autorise celle de l'incitation à la haine raciale, au sexisme et à l'homophobie " ?
Si oui, je vous donnerai ensuite l'exemple des Noirs en Amérique.
Ah ben tenez, c'est fait.
Si non, précisez.
Donc selon vous le racisme aux etat unis est a mette sur le compte de la liberté d'expression des citoyens américains .
Avant ( c'était mon énoncé) De le mettre sur le compte d'une politique colonialiste , d'une politique raciste ,établie a des fin économique , faire travailler les gens par la force et gratis ?
Il a été abondamment montré sur ce forum que plus on dénonce l'horreur, plus on l'encourage. Par exemple, Fan de Canard est la cause de Retraité volontaire. Inversement, donner librement la parole aux pens les met en concurrence libre et non faussée avec la vérité, ce qui permet une synthèse.
soit vous voulez penser au dessus des gens et faites tout pour les maintenir dans l'ignorance pour mieux leur dicter la "bonne" conduite,donc ce que vous prônez.
soit vous respectez les gens et œuvrez pour que collectivement,on mette en place un système éducatif efficace qui donne a chacun les moyens de prendre en main sa destiné,ce que propose Chomsky.
Voilà, nouvelle illustration.
Le système éducatif serait inefficace, parce que tous les gens qui font n'importe quoi, c'est forcément la faute au système éducatif: constat fallacieux de votre part.
Mais encore et toujours, silence total sur ce qu'il convient de faire quand ça ne marche pas.
"prendre en main sa destiné "
C'est du Barbelivien ?
Par exemple, Fan de Canard est la cause de Retraité volontaire.

Fan de Canard n'a pas réussi à faire changer Retraité Volontaire d'un iota toujours Lepeniste malgré les contradiction avec les valeurs de gauche dont il se réclame.

Vous en conviendrez?

Je pense même qu'il l'a renforcé dans ses convictions par son "traitement de faveur".

Les coups bas sont permis avec RV parce qu'il est au FN la première réaction quand je lis leur échanges est d'avoir de l'empathie pour celui qui reste courtois et poli.

Sur moi l'effet est négatif : me rendre RV sympathique.

http://www.franceinter.fr/emission-a-live hier sur france inter je suis tombé sur un passage interessant le moment ou Jean Luc Romero militant pour les droits des homosexuel essayent de convaincre une Pascal Clark très sceptique des vertus du dialogue avec les authentiques homophobes. C'est je crois dans le cadre de l'émission ou les personnalité se mettent dans la peau des gens du commun.
Il explique qu'il a beaucoup appris en allant au contact des gens sans l'étiquette de militant les langues se déliait il en entendait des vertes et des pas mures mais comme les gens était franc avec lui il avait aussi accès aux mécanismes qui conduisent certains à virer homophobe on parle souvent de la peur mais derrière le rejet et la stigmatisation il y aussi beaucou beaucoup de jalousie.

Le plus gênant dans cette confrontation Jean Bart vs Fan de Canard ou Sandy ( plus intransigeant que Fan de C) c'est l'impossibilité d'admettre que les options de Jean Bat ne sont pas dictées par la filouterie ou l'admiration pour les gens d'extrême droite.

Ce jugement injuste porté sur la démarche de Jean Bat (taxé de duplicité, de malhonnêteté d'amour des fasciste) m'est insupportable.

Pourquoi ne pas considérer qu'il se trompe sans chercher systématiquement à caricaturer pour disqualifier .
Excusez-moi, Pierre Mas, je vous trouve parfois superficiel. Que savez-vous de l'âme de Retraité volontaire, secrètement travaillée par les arguments de Fan de Canard ? Il y a là un érotisme indicible. Le forum est un vaste lupanar intellectuel, dont le rationalisme stérile est exclu ( poil au nez). Nous sommes tous identiques, mais cette identité nous brûle les yeux et doit donc être masquée par la plus abondante logorrhée possible, pourvu qu'elle reste inconsciente.
Que savez-vous de l'âme de Retraité volontaire, secrètement travaillée par les arguments de Fan de Canard ?

âme est un mot qui convient bien. En a-t-il une d'ailleurs?


Les arguments je suis pour par contre je l'encourage à rester sur ce terrain. L'argumentation c'est top.

J'imagine qu'ils doivent le toucher mais malheureusement ils sont noyés dans un flot d'accusations et invectives contreproductives.

Mon points de vue...
J'imagine qu'ils doivent le toucher

lui-même doit pas mal se toucher.

Il est vrai que la prose profondément emprunte d'humanisme de Fan de Canard ne semble pas avoir émue le petit coeur de retraité volontaire .

Mais que FdC ne semble pas avoir transformé un seul de ses interlocuteurs en électeur du FN et c'est déjà un bel exploit... :o)))
" lui-même doit pas mal se toucher. "
C'est beau comme du Yèza, mais pierre mas les trouve tous deux délicieux et courtois, n'est-ce-pas le principal ? Encore un truc qu'il n'a pas dû voir.
Comme dit plus haut: supposition à des fins de dénigrement suite à votre impossibilité totale d'assumer ce que vous défendez.
C'était logique que vous sortiez ce type de phrase.
Le vide se doit d'être camouflé à coup d’esbroufe.
Encore une mauvaise interprétation qui te touches de près ? Comme le mot "fan" l'autre fois...Bref ça vole bas chez vous le grand penseur d'a@i !

D'ailleurs il n'y a pas de discussion possible, ni de dialogue ouvert qui puissent faire évoluer telle ou telle personne : des insultes, des amalgames, injures catégorisations, du sexisme.du mépris de la condescendance. ...

N'imaginez pas d'être plus démocrate que Rv étant donné que vous croyez faire partie de l'élite et du bon clan..Essentialiser, les autres est votre grand truc..

En fait RV est plus humain que vous. En vérité ..: allez une petite leçon de vraie morale au lieu de votre moraline habituelle :

Qu'est ce que le vrai fascisme ?
"Encore une mauvaise interprétation qui te touches de près "
Si c'était mal interprété, il n'aurait pas manqué le signaler, mais ça devient habituel avec les personnes qui partagent votre mentalité.
C'était mal interprété, aussi, vos mp spammiques avec les "quenelles" multiples ? Vos propres posts dans le forum ?
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1374824,1379121#msg-1379121
À ce stade d'absurdité, il n'y a pas grand chose à ajouter, malheureusement.
Robert vous a qualifié de colère + colère dans le forum, il était bien indulgent. Bêtise + haine auraient été plus exacts.
Vous repasserez, je crois bien, pour les leçons d'humanité...
hé hé, les quenelles j'espère que vous en avez bien profité !...et vous n'avez pas répondu à mon post sur les "attentats autosémites" ou "faux attentats" que des personnalités juives se sont infligées pour faire accuser des innocents ?

J'attends la réponse honnête et franche .Alors plutôt que d'agresser tous les asinautes, prenez le temps de vous exprimer là dessus.

Vous vieillissez très mal voyons.....
N'importe quoi, Yeza.
De faux attentats?
A part celui du RER?

La ptochaine fois, vous pourrez écrire qu'il y a eu dix millions de fausses victimes.
Pour être exact :
Les auto-attentats (ou auto-menaces) "antisémites" c'est 4 affaires en France en 11 ans : RER D, Alex Moïse, rabbin Fahri, centre social de la rue Popincourt (et vue l'énergie consacrée par certains sites à les mettre en valeur 10+ ans après les faits je doute que j'en oublie beaucoup)
Toutes ces affaires ont vu des politiques, souvent pro-sionistes, et des organismes comme le Crif, se ridiculiser avant que la police dévoile le pot aux roses. Si un "lobby" puissant était à la manoeuvre, on se demande bien pourquoi il l'aurait laissé faire.

A comparer avec un minimum d'une cinquantaine d'actes antisémites assez graves pour faire l'objet de plaintes, non suivies de mise en cause du plaignant, par an, sur la période (sans même compter les simples signalements, qui font aboutir aux chiffres entre 200 et 900 déjà cités).
C'est terrible : il est démontré que les juifs simulent les agressions ou menaces dont ils se disent victimes dans au moins 0,73% des cas !! Ca vaut le coup d'inventer le mot "attentat autosémite" pour un phénomène aussi massif !!!

(Et pour qui croirait que ça n'arrive qu'avec eux :
http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/deux-employees-sncf-condamnees-pour-une-fausse-agression-04-10-2014-4186375.php
http://www.meltycampus.fr/fausse-agression-d-une-militante-de-l-unef-emmanuel-zemmour-reagit-a224874.html
http://www.lepoint.fr/monde/etats-unis-une-femme-met-en-scene-une-fausse-attaque-raciste-24-10-2012-1520329_24.php
https://fr.news.yahoo.com/paris-val-doise-fausse-agression-mise-sc%C3%A8ne-chauffeur-120835911.html
http://www.20minutes.fr/societe/1456163-20141007-fausse-agression-femen-amina-sboui-pardonnera-mensonge
Etc...)
Répondre à ce genre de conneries délirantes, de quelqu'un qui est infichue de distinguer la réalité de crimes antisémites et qui ne voit que les autres...
ça ne va pas être possible.
Là c'était pour illustrer votre énième mensonge comme quoi j'aurais mal interprété le propos ci-dessus, et je viens de démontrer le contraire grâce à l'un des plus consternants posts de votre historique.
Pour le reste, démerdez-vous.
Alors toujours pas vu la vidéo du maire de Créteil qui dénonce le faux crime antisémite ? pas courageux notre fan ...de ....donc tiens un livre sur le chantage odieux à l'antisémitisme que tu devrais te procurer.ainsi que l'attribution faussée à des crimes crapuleux que deviennent sous ordre du CRIF des crimes antisémites...Odieux et manipulateurs ils sont ces Cukierman, et Jacubowitzc..


allez un peu de courage bon dieu...lisez donc ...une notion dévoyée
"Fan de Canard n'a pas réussi à faire changer Retraité Volontaire d'un iota toujours Lepeniste malgré les contradiction avec les valeurs de gauche dont il se réclame.
Vous en conviendrez? "

Cela n'a jamais été un espoir non plus, le bu était de contrer son discours extrémiste.

"Les coups bas sont permis avec RV parce qu'il est au FN la première réaction quand je lis leur échanges est d'avoir de l'empathie pour celui qui reste courtois et poli. "
Oui, ils sont passés maitres, au FN, pour faire passer la merde dans un gant de velours. Je ne suis pas surpris que vous y succombiez, et le trouvez pas conséquent, sympathique.
Dire des propos infâmes, défendre une politique non républicaine et raciste et pro-torture, mais du moment que c'est énoncé avec courtoisie et gentillesse, et pierre mas est séduit, face aux vilains gauchistes qui font rien qu'à pas savoir se comporter dans ce grand salon de thé qu'est le forum selon vous.
Forcément, c'est direct, donc ça relève du "coup bas", mon dieu quelle horreur, quel violence...

"Ce jugement injuste porté sur la démarche de Jean Bat (taxé de duplicité, de malhonnêteté d'amour des fasciste) m'est insupportable. "
On a bien compris quelles idées étaient "supportables" pour vous, pierre mas.
Mais ce n'est pas une première.
Le racisme, c'est mal, mais leurs vecteurs, ou les ardents défenseurs de sa libre diffusion, ça c'est le top.

Bon, inutile de vous rappeler que les méthodes disqualificatoires - cf. ce forum - viennent largement du camp adverse, mais comme les fois précédentes, ça a dû vous échapper, là aussi. Bah peu importe, vous avez bien raison.

Du moment qu'en termes élégants ces choses là sont dites, tout va pour le mieux...
>>Fan de Canard n'a pas réussi à faire changer Retraité Volontaire d'un iota
Au contraire, il renforce ma détermination à ne surtout pas laisser ce genre de fou-furieux aux commandes. Je pense sincèrement que l'idéologie que véhicule Fan, en gros staliniste, est à l'origine de millions de morts dans le bloc soviétique, et que son discours à base de haine de l'adversaire, d'attaques personnelles, de procès d'intentions et de déni de la réalité, mène les sociétés vers la guerre civile et la misère économique.
>>toujours Lepeniste malgré les contradiction avec les valeurs de gauche dont il se réclame.
Hum. Il vous a sans doute échappé que l'objet de cette émission est justement une interrogation sur les "valeurs de gauche".
Et, juste pour la forme, utilisez le terme "frontiste". Le FN s'articule autour d'un programme, pas d'une personne.
>>dont il se réclame.
Disons que je me pense plus proche des gens que Fan. Et que je pense le programme du FN logique, cohérent, et suceptible de rendre la société meilleure.
>>malgré les contradiction
Bien qu'informaticien, je ne vis pas dans un monde binaire. Je peux parfaitement agir de concert avec des gens dont je partage pas tous les goûts et les dégoûts, pourvu que notre action commune me semble aller dans le bon sens.
Et il évident pour moi que dans certains cas, il n'existe pas de "bonnes" solutions, mais parfois de moins pire que d'autres.
>>âme est un mot qui convient bien. En a-t-il une d'ailleurs?
Le mantra central du boudhisme shigon est le "hannya shingyo", le sutra du coeur.Il enseigne que l'illumination ne peut être atteinte que si l'on se débarrasse de toute envie, de tout désir, de toute "âme". De plus que certaines théories audacieuses de la physique quantique localisent l'âme dans un champ global, ne laissant au cerveau qu'un rôle d'interface.
Donc la question est légitime, mais je n'ai pas la réponse.

Au fait, suis-je le seul à trouver bizarre qu'une émission soit-disant sur "l'extrême-droite" (en fait ma parano me souffle force 10 que c'est le FN qui est visé) ne donne la parole qu'à des procureurs ?
Abonnés d'@SI, avez-vous vraiment envie de vivre dans un monde sans avocat de la défense ? Est-ce votre conception d'une information équilibrée ?
Je reprends une part de votre argumentaire pour démontrer que cela ne touche pas que le Fn mais bien d'autres sujets ou personnes :


"Au fait, suis-je le seul à trouver bizarre qu'une émission soit-disant sur ............. (en fait ma parano me souffle force 10 que c'est le ..... qui est visé) ne donne la parole qu'à des procureurs ?

Abonnés d'@SI, avez-vous vraiment envie de vivre dans un monde sans avocat de la défense ? Est-ce votre conception d'une information équilibrée ?"

Mettez dans les points le sujet interdit ( personnalités ou affaire tabou) que vous voulez et vous aurez la façon inégale et partiale des médias qui maltraitent l'info ce qui est contraire à la Charte de Munich .

De même a@i a apparemment a du mal a abandonner la médiacratie classique pour enfin enquêter avec réel arrêt-sur-image sur les sujets tabou !...
"De plus que certaines théories audacieuses de la physique quantique localisent l'âme dans un champ global, ne laissant au cerveau qu'un rôle d'interface. "
Théories n'est certainement pas le mot adéquat. Disons élucubrations. Localiser dans un champ global est en soi un oxymore.
Bardo or not bardo ??
Ouh là, Yèza, tu sombres dans le bouddhisme maintenant ? Tu vas entendre tintinnabuler les clochettes!
>>Théories n'est certainement pas le mot adéquat
Aie, aie, aie... Les forums d'@SI on vu passer beaucoup d'empoignades passionnées, mais un débat Relativité générale contre Théorie quantique des champs manquait à l'appel.
Malheureusement, je passe mon tour. Je connais mes limites, même si le vocabulaire et les concepts de la théorie quantique des champs font rêver, mon bagage mathématique est insuffisant.
Votre malhonnêteté n'a plus aucune limite. Comme si les lois avaient pour but de convaincre un facho de ne plus l'être ...

Vous croyez réellement que votre mascarade va convaincre qui que ce soit ?

Mais ce qui est bien, c'est qu'on a enfin mis de côté la plupart des faux prétextes ( liberté d'expression mon cul ), et qu'on discute enfin de vos véritables motivations ( supprimer les lois antiracistes ).

Il ne nous reste plus qu'à dissiper le dernier voile : il faudrait les supprimer parce qu'elles sont soit disant inutiles.

Et il ne vous restera plus aucun argument, les gens pourront voir de manière extrêmement clair que comme on pouvait le suspecter dès le départ, votre seule et unique