73
Commentaires

La troïka taxe les comptes bancaires à Chypre : inquiétude de la presse européenne

Même si la presse française du week-end est particulièrement discrète sur le sujet, les conditions posées par la Troïka au plan de sauvetage de Chypre font l'objet de nombreux commentaires dans la presse européenne.

Derniers commentaires

Chypre s'est transformé en paradis fiscal, paradis ultra-libéral, sous un gouvernenement démacratiquement élu communiste :où est le paradoxe ? Chypre est un sous-marin de l'écononomie-industrielle financiarisée (rappelez-vous où sont basés les traders de "minerai"-viande ?) ultra-libérale au coeur de l'Europe = un paradis fiscal ! Chypre est un virus du moins disant social ; dont le peuple est exclu ou socialement laminé... Chypre est une base parmi d'autres (la city de Londres, l'Irlande, le Luxembourg...) de l'inexorable déclin sociale de l4Europe . Bien plus qu'un symptome . Dans ce sens j'abonde dans le sens de Tom .
L'argent sur vos comptes bancaires ne vous appartient plus. Juridiquement, c'est une créance que détient votre banque; qui peut faire défaut à tout moment.
Achetez de l'or, du Franc Suisse ou de l'immobilier.
Ce qui est en train de se passer à Chypre (et le valse hésitation de ces dernière heures est juste ahurissante) est un événement absolument majeur. Que la presse française ne s'en fasse pas l'écho est désespérant ...
C'est dommage, d'immenses réserves de gaz ont été récemment découvertes à Chypre. Peut-être même du pétrole.
Mais il faut le temps, à Total et ENI, de réaliser les études et les constructions.
Et le gouvernement ne peux pas assurer seul les 10 milliards d'euros nécessaires à la construction de l'usine de liquéfaction.

Aucun rapport, mais 10 milliards d'euros ! Comme c'est cocasse !
Chypre paradis fiscal?
Ben oui et AVEC la bénédiction de l'Europe jusqu'à maintenant!
Là est l'arnaque,Chypre est dans cet état là à cause du système "paradis fiscal",comme l'Irlande dans son temps...
et qui a payé au bout et paiera encore...?

Spéciale dédicace aux mous du genoux:"ha,mais ça n'arrivera pas ICI" !

et dire que Lagarde est la "femme politique préférée des français"...y a du boulot!
Le silence des médias français est consternant.

Voilà une information qui pose de nombreuses questions et dont les conséquences risquent de produire des effets délétères tant sur le plan politique qu'économique et financier.

1 - est-ce légal ? Le parlement n'a pas encore été saisi et les banques ont déjà bloqué les fameux 6.75 % et 9.9 %...
2 - est-ce équitable ? Pourquoi taxer les dépôts et pas le foncier, les actions, les obligations, les yachts ... ?
3 - est-ce efficace ? Ne risque-t-on pas, en dépit du secret qui a précédé la mise en oeuvre de cette décision, d'assister à un "bank run", une panique à l'ouverture des banques, une fuite massive des capitaux ?
4 - que penser des arguments de la Troïka qui a vendu jusqu'à présent les politiques d'austérité au nom de la défense du petit épargnant, qu'il fallait préserver des conséquences des comportements irresponsables des cigales grèques, espagnoles, portugaises, etc. ?
5 - qui va encore avoir confiance dans une banque européenne ?
6 - et dans les institutions européennes ?
...
Mais bon, Hollande a fait un discours historique, le pape son premier Angelus, la France a gagné au rugby et la neige joue les prolongations dans les stations de sport d'hiver... les JT sont débordés !
Merci.
Mais il y a des phrases que je ne comprends pas, comme celle-ci :
« […] il n'est pas sûr que le parlement allemand donne son accord pour ce plan de sauvetage même s'il est douloureux pour Chypre.»
Bonjour
A lire également le billet, comment dire, "ironique" de Paul JORION sur le sujet.
L'Europe qui protège, qu'y disaient… où sont ceux qui disaient ça, que je les protège aussi.

Et pendant ce temps là, on nous parle de Merah, histoire de faire croire qu'ils nous protègent vraiment.
le Peuple a voté : il a viré les communistes...il paie le tribut au capitalisme : bien fait pour sa g.....et moi aussi j'espère qu'il vont me déduire un pourcentage conséquent de mon découvert, na...
J'ai mal saisi quelque chose, ou bien ils viennent de faire une taxe sur le capital? Certes peu progressive, et pour renflouer les banques qui ont fait n'importe quoi, mais tout de même, ça me semble une révolution culturelle de la part de la Troïka. Si ça se trouve c'est même une violation de l'article 124 du TFUE (qui dit en gros pas touche aux banques).

La prochaine étape dans le reniement de leur foi serait qu'ils entravent la libre circulation des mouvements de capitaux (interdit par art. 63 TFUE) pour empêcher la fuite des capitaux. Allez, on va y venir!
La crise chypriote n'avait, dimanche matin, que peu d'écho en France. Samedi soir, le journal de 20 heures de France 2, par exemple, n'en a pas dit un mot.

etonnant, non ?
mais que fait pujadas ?
He ben moi, je dis vive Merkel et vive le FMI.

10% d'impôts sur les sociétés contre 33% en France. C'est le taux le plus bas d'Europe. Idem pour tout ce qui concerne l'imposition du patrimoine en général. Et l’assujettissement Chypriote est extraterritorialisé. Installes ton entreprise là bas et moyennant un jeu comptable, les bénéfices réalisés ici, en France, seront imposes au taux chypriote et payes au trésor Chypriote.
à ce petit jeu, les Etats membres de l'Union qui y perdent mais aussi la Russie. Chypre est le Premier investisseur étranger en Russie. Si si ! Chypre, 1 million d'habitant est la première source de pognon en Russie, 143 millions d'habitants. C'est qu'en réalité, les fonds d'investissements Russes font de l’évasion fiscale à Chypre. M'est avis que ça n'est pas seulement le FMI, l’Allemagne et les Pays-Bas qui sont à la manœuvre.

Cette mesure ne comble pas cette autre difficulté : la convention fiscale entre la France et Chypre plafonne le taux d'ISF applicable à l'immobilier à 30% de la valeur du bien. On devrait dénoncer ce genre de plaisanterie. De deux choses l'une. Soit Chypre nous rend le pognon que nos milliardaires évadent là bas, soit ils le prennent eux-mêmes pour construire une économie basée sur autre chose que la rente fiscale (et bientôt le pétrole).

Pas convaincus ? Toujours envie de chouiner de façon pavlovienne contre la méchante Merkel et le vilain FMI ? Je vous propose un voyage au pays de l'optimisation fiscale. C'est fascinant.

http://www.cabinetimperium.com/creation_societe_chypre_offshore_onshore_fr.htm
http://www.company-creation.com/ouvrir-compte-chypre/
http://fr.fbscyprus.com/

[quote=Cabinet d'optimisation fiscale]Les principales sources de revenus viennent du tourisme mais aussi du secteur bancaire et financier grâce aux avantages du système fiscal en vigueur.
Avec un statut de non-résident, vous n’êtes pas soumis aux taxations en vigueur dans la juridiction. Néanmoins il faut faire une démarche d’exonération de la « taxe de Défense ». Le respect du secret bancaire est aussi un clef de cette juridiction.

• comptes multidevises,
• cartes bancaires internationales,
• une plateforme ebanking simple et efficace,
• un compte bancaire sécurisé.

Vous pourrez profiter pleinement de votre patrimoine financier entièrement sécurisé.
Company Création a construit des relations privilégiées dans le domaine de l’offshore. Nous sommes donc en mesure de vous trouver une solution pour ouvrir un compte bancaire rapidement, sans que vous n’ayez à vous déplacer.
Vous pouvez ouvrir un compte à Chypre : personnel ou professionnel.

Chypre est un paradis fiscal géant qui joue au plus malin depuis des années. La décision que vient de prendre l'Union Européenne est excellente. C'est dans cette voie qu'il faut poursuivre.
Moui, et quid des Chypriotes ?

Moui, et quid des Chypriotes ?

"Les Chypriotes" ça n'existe pas.
Il y a des Chypriotes pauvres avec un découvert à la banque qui vont casquer une somme nulle ou symbolique, des Chypriotes qui ont une toute petite épargne et qui vont se manger quelques dizaines d'euros (6,75%) dans la figure et les gros et gras détenteurs de comptes joufflus à souhait, toutes nationalités confondues, qui vont se faire pomper près de 10% de leur liquidités.

Jusqu'à présent, la ligne austeritaire consistait à augmenter la TVa et/ou baisser les salaires. On change de braquet, qualitativement. Si vous ne voyez pas la différence, c'est même plus la peine d'argumenter.
Vous oubliez du monde avec vos « cas ».

Vous êtes milliardaire Chypriote avec peu de liquidités en banque, vous êtes épargné.
Vous êtes modeste Chypriote qui a économisé pendant toute sa vie l'argent de son travail pour acheter un logement,
vous subissez fortement la taxe (pas une dizaine d'euros).
Comme le dit A.J. Holbecq, c'est totalement injuste.

N'argumentez pas si vous le souhaitez.
4 - Vous êtes un milliardaire même pas chypriote, même pas résident qui mène grand train et donc dispose de liquidités considérables, mais qui a domicilie son fric dans cette Île (faut bien le mettre quelque part), pensant qu'on ne viendrait pas l'y chercher, et là, paf ! La raclée.

Toute la question est de savoir qui va payer le plus.

Les actifs bancaires à Chypre représentent 800 % du PIB. Ces 800%, ils ne viennent pas des "Chypriotes modestes" dont toutb le monde est en train de parler. Moi, je vous le dit, les émigres fiscaux viennent de se faire chopper à Varenne. Comme je l'ai indique à Holdbecq, taux d'epargne des menages à chypre : 9%. Largement en dessous de la moyenne Europeenne. Votre Chypriote modeste, bien plus que le Français modeste, il a pas un rond sur son compte en banque.

Quant à votre "modeste Chypriote", il est déjà propriétaire de son logement, comme plus 80% des Chypriotes. Bien sûr, y en à qui vont se faire niquer dans l'histoire. La prochaine fois qu'il leur prendra l'envie de voter pour un Président "communiste", qu'ils le fasse pour celui qui met en route un programme de construction de logement sociaux, au lieu de poursuivre dans une logique d'accumulation du capital dans lequel la Nation embarque les plus modestes dans le même bateau que les grandes fortunes du gotha mondial.
Encore une fois, le but ultime n'est absolument là... pendant que vous regardez là où votre "logique" vous dit de regarder, vous ne voyez pas l'essentiel : le "test" grandeur nature que représente cette mesure sans précédent. Une fois que les Chypriote auront baissé le front, "on" pourra s'en prévaloir pour appliquer la mesure ailleurs. Ca s'appelle une jurisprudence et c'est fait pour ça. Les avoirs étrangers placés à Chypre, ce sont des avoirs ultra-majoritairement russes. Ca ne dérange donc pas l'Empire Euro-Atlantiste de défavoriser ceux-là, vous le pensez bien... La Troïka va pas faire ça en Irlande, c'est sûr !

Ensuite, si vous ne voyez pas que cette mesure, imposée au peuple, est une forfaiture d'un Etat vis à vis de sa population, alors là...

Enfin, plus pragmatiquement, prélever 6.75 à 10% des comptes courants et comptes rémunérés de tout le monde au même moment, c'est un affaissement immédiat de la consommation avec effet récessif immédiat. L'investissement courant va de même ralentir énormément. Ces centaines ou milliers d'euros ponctionnés à chaque ménage vont tomber dans le trou sans fond de la dette et gripper la machine commerciale et industrielle intérieure. Dans l’intervalle, les grosses fortunes étrangère auront peut-être lâché un peu de cash mais peu importe... le résultat n'en sera qu'un retard de quelques mois de la ruine des comptes publics. L'emballement de la dette souveraine, comme en Grèce où au Portugal, reprendra de plus belle.

Encore une fois, le but ultime n'est absolument là... pendant que vous regardez là où votre "logique" vous dit de regarder, vous ne voyez pas l'essentiel : le "test" grandeur nature que représente cette mesure sans précédent. Une fois que les Chypriote auront baissé le front, "on" pourra s'en prévaloir pour appliquer la mesure ailleurs. Ca s'appelle une jurisprudence et c'est fait pour ça. Les avoirs étrangers placés à Chypre, ce sont des avoirs ultra-majoritairement russes. Ca ne dérange donc pas l'Empire Euro-Atlantiste de défavoriser ceux-là, vous le pensez bien... La Troïka va pas faire ça en Irlande, c'est sûr !



Ensuite, si vous ne voyez pas que cette mesure, imposée au peuple, est une forfaiture d'un Etat vis à vis de sa population, alors là...



Enfin, plus pragmatiquement, prélever 6.75 à 10% des comptes courants et comptes rémunérés de tout le monde au même moment, c'est un affaissement immédiat de la consommation avec effet récessif immédiat. L'investissement courant va de même ralentir énormément. Ces centaines ou milliers d'euros ponctionnés à chaque ménage vont tomber dans le trou sans fond de la dette et gripper la machine commerciale et industrielle intérieure. Dans l’intervalle, les grosses fortunes étrangère auront peut-être lâché un peu de cash mais peu importe... le résultat n'en sera qu'un retard de quelques mois de la ruine des comptes publics. L'emballement de la dette souveraine, comme en Grèce où au Portugal, reprendra de plus belle.


Si j'en crois l'article de Gilles, 25% des dépôts sont d'origine Russe. Ca ne fait pas une "ultra majorité" comme vous dites. Ca fait une confortable minorité. Quand bien même....
Vous me dites que vu que c'est de l'argent Russe, donc on ne fera pas ça en Irlande... juste après m'avoir théorisé la jurisprudence : "on va appliquer la mesure ailleurs", je cite.

Ecoutez, faudrait vous décider. Contre-argumentez, s'il vous plaît, mais ta?hez de tenir une ligne qui se tienne d'un bout à l'autre parce que je vais finir par croire que vous n'en avez strictement rien à foutre du "Chypriote modeste" et que vous blablatez pour le plaisir d'avoir raison et de tenir la posture du gentil qui a tout compris à la vie, pis qui veut l'expliquer aux autres ignares.

C'est sûr que se faire imposer de l’étranger un taux d'imposition sur les société et un impôt sur le patrimoine comme les dépôts bancaires, c'est une forfaiture de la part d'un Etat. Totalement d'accord.
Il faut imposer ce genre de forfaiture à tous les Etats qui pratiquent le dumping fiscal, social et environnemental, le tout assaisonne de secret bancaire. Je suis à fond pour qu'on fasse ça. Pas vous ?
C'est vachement mieux que des hausses de tva et des baisses de salaires là bas, comme ici, chez nous à cause de la concurrence fiscale déloyale à laquelle ils se livrent.

Taxer l’épargne, ça incite à consommer ou à investir. C'est exactement le contraire de ce que vous dites. a mon humble avis.
25 pourcent des dépots globaux. Convenez que les dépots sont majoritairement ceux des épargnants+comptes courants des chypriotes. En concéquence, si les dépots russes représentent 25% du global, nous avons bien là, en terme de dépots étrangers (car c'est bien de ceux-là spécifiquement que je parlais) une écrasante majorité de liquidité venue de Russie...

25 pourcent des dépots globaux. Convenez que les dépots sont majoritairement ceux des épargnants+comptes courants des chypriotes. En concéquence, si les dépots russes représentent 25% du global, nous avons bien là, en terme de dépots étrangers (car c'est bien de ceux-là spécifiquement que je parlais) une écrasante majorité de liquidité venue de Russie...

Je conviens de rien du tout s'agissant du poids des dépôts nationaux dans l'ensemble. Si je suit votre raisonnement, c'est l'importance des dépôts Russes planques là bas qui a incite à cette mesure ?
Très bien.
Dans ce cas, le speach destine à affoler le bon peuple sur la "jurisprudence" n'est pas valable.

C'est l'un, ou l'autre. Pas les deux.

En attendant, je constate que les banquier sont en train de monter au créneau pour tenter de faire échouer la mesure sur ce même argument : la contagion. J'espère qu'ils tiendront bon. Et le tout à grands renfort d'images de queue aux distributeurs automatiques. La grande lessiveuse médiatique à cerveaux est en route !

Cerise sur le gâteau, la troïka exige aussi que les interets soient taxes à 25 %. Bouh ! Pauvres pauvres épargnants. Par contre, là où ça craint, c'est qu'ils vont les privatiser, ces banques. faire cette annonce justement en ce moment, là, c'est du sabotage. de la braderie.
Pour le reste, la dictature vous sied manifestement au teint : parfait. J'ai pas d'arguments. Un peuple est souverain et ça porte un nom. Ou il ne l'est pas, ça en porte un autre.

Pour le reste, la dictature vous sied manifestement au teint : parfait. J'ai pas d'arguments. Un peuple est souverain et ça porte un nom. Ou il ne l'est pas, ça en porte un autre.

Ils ont souverainement décidé de se transformer en place off-shore, en porte-avion de la dérégulation financière. Ils ont souverainement décidé de nous emmerder pendant des années. Et ils l'ont fait en toute connaissance de cause sur les conséquences désastreuses che les petits copains. Pendant des années, ponctuées régulièrement de gros "fuck" à toute proposition de taxation sur les transactions financières (hier encore), ils se sont transformés en grosse pompe-à-phynance-internationale. Ca leur retombe sur le coin de la gueule quand le système QU'ILS ONT VOULU se casse la gueule.
Vous ave raison, ils sont souverains. Ils peuvent souverainement refuser de ramasser ce qui est pour l'essentiel le pognon des riches et les sous du MES, et couler en plein milieu de la Méditerranéenne.
Mais c'est pour le coup que le Chypriote modeste (agriculteur de montagne condamne à servir de prétexte à tous les hold-ups) va en baver.
Les Chypriotes sont massivement opposés à la mesure. M'est avis qu'une gestion de crise à l'islandaise ne serait pas pour leur déplaire.

Les Chypriotes sont massivement opposés à la mesure. M'est avis qu'une gestion de crise à l'islandaise ne serait pas pour leur déplaire.

Ca, c'est ce qu'on vous dit à la télé.
Que quelqu'un disposant d'une surface médiatique un peu sérieuse vienne vous faire la guignolade sur les mafiosis Russes et vous verrez à la télé des foules de Chypriotes en liesse à la perspective de perdre 7 % de leur compte en banque.
Mais là, en l'occurrence, taxer l'épargne, ça fait une dévaluation de l'Euro dans un pays de la zone Euro... Car si vous avez investi 100 Euros, dès demain, vos 100 Euros de départ vaudront 6,9% de moins que lorsque vous les avez déposés en banque...
Si vous avez investi 100 mille Euros, c'est 9,9% de moins qu'il vaut, l'Euro chypriote !!!
Taxer l'épargne et empêcher les épargnants de la retirer avant qu'elle ne soit taxée sans qu'ils aient eu le temps d'être prévenus, c'est se foutre de la gu... du monde !
Et en effet, c'est un test : si ça ne bouge pas à Chypre, ça ne bougera pas en Europe (France, Italie, Espagne etc.) donc on est bons pour le prochain test...
Cette mesure est totalement injuste.
On aurait pu comprendre si, simultanément, tous les patrimoines étaient taxés, mais imaginez-vous dans la peau d'un chypriote qui vient de vendre son appartement et qui avait seulement déposé cet argent à sa banque dans l'attente d'un nouvel achat.
J'espère que les peuples vont réagir car la monnaie c'est aussi de la "confiance". Si cette confiance n'existe plus c'est l'écroulement d'un système économique qui ne fonctionne que grâce à la monnaie.
Bon résumé de la situation...

http://www.romandie.com/news/n/Will_Italy_and_Spain_also_face_10_confiscation_on_bank_deposits__RP_170320130943-30-333976.asp

// Will Italy and Spain also face 10% confiscation on bank deposits ?

Main comments from Lars Christensen, CEO at Saxo Bank :

*** "The confiscation of 6.75 percent of small depositors money and 9.9 percent of big depositors funds is without precedence that I can think of in a supposedly civilised and democratic society. But maybe the European Union (EU) is no longer a civilised democracy?"

*** "This is a breach of fundamental property rights, dictated to a small country by foreign powers and it must make every bank depositor in Europe shiver."

*** "If you can do this once, you can do it again. if you can confiscate 10 percent of a bank customer's money, you can confiscate 25, 50 or even 100 percent. I now believe we will see worse as the panic increases, with politicians desperately trying to keep the EUR alive."

*** "Depositors in other prospective bailout countries must be running scared - is it safe to keep money in an Italian, Spanish or Greek bank any more? I dont know, must be the answer. Is it prudent to take the risk? You decide. I fear this will lead to massive capital outflows from weak Eurozone countries, just about the last thing they need right now."

*** "This is a major, MAJOR game changer and the fallout will be with us for a long time to come. I believe it could be the beginning of the end for the Eurozone as this is an unbelievable blow to the already challenged trust that might be left among investors."

*** "Market reaction? it must be very good for gold and for safe-haven countries like Switzerland, Singapore and economically more healthy non-Euro contries in, for example, Scandinavia."

//
Où Lars Christensen a-t-il vu que l'UE est une "démocratie civilisée" ?
Bruxelles n'est qu'un lobby de technocrates idéologues qui ne peuvent se prévaloir d'aucune légitimité politique.
Bernard Vallageas (économiste keynésien circuitiste) a un autre point de vue intéressant (en commentaires sur le blog " écodémystificateur " )

Le plan de sauvetage de Chypre est une application du plan de sauvetage des banques. En effet la taxe perçue sur les comptes bancaires est convertie en actions des banques, i.e. en capital. Ainsi les banques seront recapitalisées et donc sauvées dans l'esprit de Bâle. Et les déposants ne seront pas volés. Simplement ils deviennent actionnaires forcés des banques. C'est la conversion des dépôts en capital dans toute sa splendeur. Le rêve de tout défenseur des accords de Bâle.

Bernard Vallageas (économiste keynésien circuitiste) a un autre point de vue intéressant (en commentaires sur le blog " écodémystificateur " )


Citation:Le plan de sauvetage de Chypre est une application du plan de sauvetage des banques. En effet la taxe perçue sur les comptes bancaires est convertie en actions des banques, i.e. en capital. Ainsi les banques seront recapitalisées et donc sauvées dans l'esprit de Bâle. Et les déposants ne seront pas volés. Simplement ils deviennent actionnaires forcés des banques. C'est la conversion des dépôts en capital dans toute sa splendeur. Le rêve de tout défenseur des accords de Bâle.

Pas un centime de plus de liquidités donc pas un centime de plus de fonds propres. C'est pas un contre-sens, mais pas loin.

Pour info : taux d’épargne de ménages en 2011 : 9%. L'un des plus faibles de l'UE.

Cette mesure est totalement injuste.
On aurait pu comprendre si, simultanément, tous les patrimoines étaient taxés, mais imaginez-vous dans la peau d'un chypriote qui vient de vendre son appartement et qui avait seulement déposé cet argent à sa banque dans l'attente d'un nouvel achat.
J'espère que les peuples vont réagir car la monnaie c'est aussi de la "confiance". Si cette confiance n'existe plus c'est l'écroulement d'un système économique qui ne fonctionne que grâce à la monnaie.

Voilà, c'est ça. "Tous les patrimoines, sinon c'est totalement injuste" et en attendant le grand soir fiscal, y a qu'à laisser les profiteurs qui spéculent à mort sur l'immobilier se goinfrer, abrités commodément derrière le chypriote ordinaire, qui LUI, ne vends pas son logement parce qu'il habite dedans et qu'il n’a pas accès au crédit pour en acheter un autre.

Je suis stupéfait par la réaction majoritaire sur les forums, blogs etc... C'est un peu comme la FNSEa qui gave les gros céréaliers de subventions au nom de la protection de la petite agriculture de montagne.
"Je suis stupéfait par la réaction majoritaire sur les forums, blogs etc.."
Vos arguments auraient probablement été mieux reçus si la Troïka avait prévu une franchise : si elle avait dit "on taxe la partie des dépôts excédant X 000 €".
Inconvénient bien sûr : dans ce cas, on ne taxe pas les pauvres, tellement plus nombreux.
Par ailleurs, je trouve délicieusement ironique qu'on nous explique tout le temps que la crise est due au fait que nous avons vécu au-dessus de nos moyens, et que, pour y remédier, on crée une pénalité qui ne s'applique pas aux gens ayant un découvert, donc, qui ont réellement dépensé au-dessus de leurs moyens.

"Je suis stupéfait par la réaction majoritaire sur les forums, blogs etc.."
Vos arguments auraient probablement été mieux reçus si la Troïka avait prévu une franchise : si elle avait dit "on taxe la partie des dépôts excédant X 000 €".
Inconvénient bien sûr : dans ce cas, on ne taxe pas les pauvres, tellement plus nombreux.
Par ailleurs, je trouve délicieusement ironique qu'on nous explique tout le temps que la crise est due au fait que nous avons vécu au-dessus de nos moyens, et que, pour y remédier, on crée une pénalité qui ne s'applique pas aux gens ayant un découvert, donc, qui ont réellement dépensé au-dessus de leurs moyens.

Je vous jure sur ce que j'ai de plus cher (en l’occurrence l'ordi à crédit sur lequel j'ecrit) que les gens qui ont un découvert ne vivent pas au dessus de leurs moyens : en fait, c'est exactement le contraire.

Pour la franchise, c'est ce qu'a prévu le gouvernement Chypriote. Le plancher devrait être très bas.
Quand vous êtes à découvert vous vivez par définition au dessus de vos moyens puisque vous avez dépensé de l'argent que vous n'aviez pas.
Merci Tom-.

Je n'osais pas intervenir, je suis une brêle dans ce domaine, mais cette omelette, qui effectivement cassera quelques œufs innocents, est pour moi largement moins dégueulasse que ce qui a été fait jusqu'à présent. Que la presse pleure sur les pauvres petits épargnants devrait déjà nous réjouir. Comme vous dites plus bas, c'est comme le lobby FNSEA qui ose prétendre parler au nom des pauvres petits paysans. Quand la FNSEA pleure, la conf' peut déjà faire la fête !
"cette omelette, qui (...) cassera quelques œufs innocents, est pour moi largement moins dégueulasse que ce qui a été fait jusqu'à présent."
Mais rassurez-vous, le reste arrive! Privatisations forcées, bradage des services publics, réductions de salaires et de prestations sociales, austérité partout, ... les chypriotes auront droit au menu complet.
Simplement, dans le cas précis, "compte-tenu de l'urgence" On a estimé qu'on pourrait se passer de faire semblant de respecter la souveraineté nationale. Et on en a profité pour, en plus, faire un pari très osé sur l'absence de crainte vis-à-vis des monnaies des pays "en crise".
Ce que j'ai toujours pensé : la dette, c'est du stock, pas du flux.

Donc ce n'est pas avec des mesures d'austérité prises sur une année courante -grévant au passage tout espoir de croissance, compétitivité et innovation- qu'on peut régler l'addition de siècles et siècles de gabegies financières. Il faut taxer le stock, c'est-à-dire le patrimoine.

Du coup, le compte en banque est de fait, le meilleur patrimoine mobilisable financièrement rapidement. Maligne comme toujours, la Troïka !
Selon Le Monde et plusieurs observateurs aigus de la chose, il ne s'agit aucunement d'un plan de 17 milliards, mais bel et bien de 10, dont 5.8 financés par le racket des Chypriotes et des détenteurs de comptes dans leurs banques.

Pour mémoire, Chypre, c'est 1 300 000 habitants, l'équivalent d'une région française moyennement peuplée... 5.8 milliards ! (bien sûr, les comptes étrangers, majoritairement russes vont être taxés mais tout de même...! Un couple de tout petits épargnants qui auront épargné 30 ans pour se mettre à l'abris sous leur propre toit à la retraite vont se voir ponctionnés de 10 000 ou 12 000 euros... pour juste repousser l'échéance de l'effondrement de l'euro). Il ne faut pas être grand clerc pour prévoir un risque brusque de ralentissement de l'investissement et de la consommation qui vont accélérer la récession dès cette semaine.

Bien sûr, la décision a été prise NON pas dans la soirée du vendredi au samedi mais bel et bien 24 heures AVANT... et est restée secrète jusqu'à un moment ou l'accès aux banques était impossible.

Les distributeurs de cash le samedi matin étaient tous hors services. Hé oui... la ratification devait avoir lieu ce dimanche afin que les ponctions aient lieu lundi. Pourquoi ? Parce que c'est un jour férié dans le calendrier orthodoxe et que les banques sont fermées ce lundi... mais y'a du tiraillement pour obtenir une majorité et tout est repoussé à lundi. Or donc, il se pourrait que les banques soient exceptionnellement fermées mardi afin que les informaticiens pratiquent la levée de la taxe.

Faut pas se leurrer, si Lagarde et le tout nouveau gouvernement de droite, ainsi que l'UE ont commis cette ignominie, il s'agit d'un test grandeur nature. On va bien observer la résistance populaire, et si finalement, on débouche sur des remous maitrisables, on pourra dupliquer partout... et les banques qui ont spéculé sur les dettes souveraines des petits Etats de l'Union et se sont gavé vont pousser pour que la Grèce, l'Espagne, l'Italie... soient passées à la même moulinette. Avec des dégradations de solvabilité pareilles, mieux vaut rectifier le tir en faisant payer les peuples plutôt que de prêter. Après, on verra. Puis viendra la France... Ca vous chante les amis ?

Une bonne nouvelle : une généralisation de ces pratiques dictatoriales va précipiter l'euro dans le gouffre (enfin !) et sans doute entraîner la construction européenne dans sa chute (pas trop tôt). Je rappelle que la déclaration des droits de l'homme de 1789 reprise dans notre constitution spécifie clairement que l'Etat doit garantir l'adhésion du peuple à l'impôt. C'est au coeur d'une démocratie. En tout cas de la nôtre. Il est vrai que, en relisant minutieusement notre constitution, je m'aperçois que l'immense majorité de ses articles ont été violés et piétinés par les derniers présidents qui en sont pourtant (ça aussi, c'est constitutionnel !) les garants... un article de plus ou un article de moins... après tout ! Bref, ça pourrait bien être l'étincelle qui met le feu aux poudre, et de ça, je me réjouis....
Ok et bien c'est tout vu, demain je retire ce que j'ai en positif ( c'est à dire pas grand chose) sur mon compte et je vais m'acheter un peu d'or...
Je vais laisser le minimum pour payer les factures et je vais attendre...
Parce qu'ils doivent essayer sur Chypre avant de s'attaquer à d'autres pays plus gros et plus juteux.

C'est vraiment triste , dire que j'avais voté "oui" à Maastricht, aujourd'hui tout ce que j'éprouve pour l'Europe ce situe quelque part entre le dégout et la colère!

Nous voilà donc revenu au temps de ma grand mère, acheter de l'or et le planquer quelque part.

En tout cas merci ASI pour l'info.
J'avais entendu parler de Chypre ce matin sur France Info et n'avais pas compris de quoi il s'agissait. Merci pour votre éclairage.
Alors comme ça, un euro chypriote ne vaudrait pas un euro allemand ou néerlandais. Flûte alors, moi qui pensais que l'on avait une monnaie unique qui nous permettrait de vivre dans la félicité pour les siècles des siècles.
Intéressant, merci, mais cette phrase du Mail m'étonne: "Jamais l'homme de la rue n'a été touché par l'austérité". Ils ont vraiment écrit ça? Ils oublient la Grèce???
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.