44
Commentaires

La biographe de Mélenchon, ses condamnations, et sa page Wikipédia

L'une des co-auteurs du livre "Mélenchon aux portes du pouvoir", journaliste au Point, conteste les références à ses différentes condamnations pour diffamation sur sa notice Wikipédia, condamnations brandies par Mélenchon. Nous les avons vérifiées une par une.

Commentaires préférés des abonnés

«qui se veut populaire et innovant,  [...] se révèle gangrené par les mêmes travers que ceux qu'il vilipende. Une organisation verrouillée par un chef omnipotent et ses fidèles lieutenants, d'habiles optimisations de campagne, d'encomb(...)

Du moment qu'on cogne sur Mélenchon, on sera toujours complaisamment reçu dans ce milieu médiatique qui le hait, malgré les casseroles qu'on peut traîner et qui pourraient faire douter de sa crédibilité...

En tous cas, un livre sur Mélenchon, c'est le jackpot assuré, félicitations. Aux portes du pouvoir??? Oulala, double jackpot.

Derniers commentaires

Je me suis demandé qui avait fait cette fiche pour une journaliste pas vraiment connue, et on a donc un utilisateur Georgesbrez dont les seules contributions ont été cette fiche en 2015, et puis on a  l'IP 31.6.15.107 qui intervient sur les condamnations, une IP que ce site situe à... Moscou.


Pour la dernière IP 78.126.72.104 ayant ajouté une condamnation dernièrement, elle serait de Gradignan, et la même IP est intervenue sur des sujets concernant Liêm Hoang-Ngoc, économiste qui était avec la France Insoumise mais semble avoir des désaccords aujourd'hui (cf son blog).

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Bon d'abord, "Le Point est aux ordres du pouvoir"

où plutôt il a œuvré avec d'autres pour mettre le pouvoir en place


Ensuite, ceux qui lisent Le Point ne sont pas des gens que la biographie truquée d'une journaliste du Point va empêcher de se ruer pour offrir à Noël cet ouvrage de référence journalistique paru chez cet éditeur absolument unique qu'est First 

un ouvrage qui finira dans les poubelles des journalistes, une fois la dernière de couverture lue en diagonal


Est ce que cet ouvrage va ajouter au mal que fait la propagande anti-mélenchon sur toutes les ondes et les chaînes ?

Ceux qui sont en perfusion constante ne peuvent recevoir au-delà de la dose

eux qui souriront à ce trait d'humour tellement lourd qu'on est navré pour son auteur quand il dit de Mélenchon qu'il est "presque aussi insaisissable que son hologramme"

Cet auteur imbécile aurait certainement dit la même chose des hologrammes des manifestants de Podemos, idée tout aussi géniale et symbolique


La pensée la plus terrible qui me vient : le nombre d'arbres abattus pour entretenir la terreur de ces petites âmes sensibles effrayées par Mélenchon et ses insoumis

Une grande journaliste ! Devrait rejoindre France Info !

beau travail d'enquête  . merci 

En tous cas, un livre sur Mélenchon, c'est le jackpot assuré, félicitations. Aux portes du pouvoir??? Oulala, double jackpot.

 son autobiographie a paraître bientôt :  "une journaliste ne devrait jamais écrire ça"


Bon sinon pour revenir a la lune et non au doigt , y a t'il diffamation dans le bouquin qui vient de sortir  ?  

Est-ce que toutes ces condamnations affectaient le fond de chacun des articles condamnés ? ou est-ce qu'il s'agissait d'erreurs à la marge (réelles mais sans changer le fond du propos) ?

J'imagine que les personnalités visées par ce genre de livre fait tout pour trouer LE passage qu'elles pourront faire condamner, pour discréditer l'ensemble de l'enquête et ainsi annuler l'effet négatif que ça pourrait produire sur elles.

Ca me parait important de le savoir car dans un cas on aurait des enquêtes mal ficelées mais qui disent vrai dans l'ensemble, et dans l'autre cas on aurait des enquêtes un peu bidonnées.

Bonjour M. LePennec

Il me semble que cet article ne fait que reprendre un fil d'un dizaine de tweet publié tout au long de ces 3 derniers jours sur Twitter et qui est actuellement à plus de 28.000 vues


https://twitter.com/Weatherboy_fr/status/1062019362515812352?s=19


Plusieurs personnes me l'ont signalé sur Twitter dès la sortie de l'article (eh oui le monde est petit, étant aussi un fidèle d'ASI depuis ses débuts sur le net il y a plus de 10 ans :-)


On y retrouve jusqu'au même passage vidéo qu'un ami a extrait tout juste hier soir !


Il manque d'ailleurs dans l'article d'autres éléments mentionnés comme ce qu'on peut récupérer de la photo postée sur Commons (ou encore la fin de l'épisode aujourd'hui après votre article :-)


Je n'en veux pas à ASI mais je trouve que la moindre des choses aurait été de mentionner les personnes qui ont pu inspirer cet article si c'est le cas, comme la vidéo d'@IntermediaQs ou mon fil. Enfin bref, l'important est que la malhonnêté de l'auteur que cette histoire mettait à jour soit connue, et votre article y arrivera sans doute beaucoup mieux que quelques petits twittos :-) 

Du moment qu'on cogne sur Mélenchon, on sera toujours complaisamment reçu dans ce milieu médiatique qui le hait, malgré les casseroles qu'on peut traîner et qui pourraient faire douter de sa crédibilité...

Elle est effectivement sur beaucoup de plateaux et les gens prennent ses dire pour argent comptant 

Et après ça veut que la presse ne soit pas critiquer, quand on voit des pratiques comme celles de cette journalistes, on se dit que la profession est bien mal servie par elle même.

Des articles de fond comme celui ci sont trés bien mais selon l'envie du moment et l'attrait du sujet je n'ai pas forcement envie de tout lire. Je saute donc a la fin en esperant une conclusion récapitulant les condamnations justifiées ou non. Je m'aperçois que ça n'y est pas. Tant pis. Du bon boulot quand même, je pinaille par rapport à mon utilisation du média.

La porte va bientôt céder...

Hé bien elle collectionne les condamnations, cette "journaliste". Va-elle ajouter une pièce de plus à sa collection pour son bouquin sur Mélenchon ?

Comme le dit si bien B. Lavilliers: Hou ! la menteuse 

«qui se veut populaire et innovant,  [...] se révèle gangrené par les mêmes travers que ceux qu'il vilipende. Une organisation verrouillée par un chef omnipotent et ses fidèles lieutenants, d'habiles optimisations de campagne, d'encombrants protégés et de vieux réseaux qui se mêlent à une jeune garde maîtrisant sur le bout des doigts les codes du marketing et de la communication politique»


La République en Marche? ça colle en tous points !

Bah , si Bloch le dit , c'est que Maurras n'est pas loin , ou l'inverse , hein Benji ...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.