580
Commentaires

Je n'ai pas de "proximité idéologique" avec Etienne Chouard

Après notre article du 29 novembre, qui la mettait en cause, Judith Bernard, directrice de la publication du site Hors Série, adossé à @si, nous a adressé cette mise au point, dans laquelle elle prend clairement ses distances avec Etienne Chouard, dont elle dénonce "l'alliance ostensible" avec Alain Soral.

Derniers commentaires

finalement une tempête dans un verre d'eau.

Par contre clairement y'a un truc à bannir : "journaliste engagé". (ie. Journaliste prosélyte)
Grâce à @si j'ai découvert par les liens de ce forum quelques "histrions politiques" aux postures "mâles".Jusque là ils n'étaient que des noms.J'ai peur que l'effet sur des esprits faibles soit le même que celui des monitoires de l'inquisition sur les marranes à savoir leur apprendre les coutumes à respecter pour être conformes.
Ceci dit les liens concernant le redoutable Chouard m'ont paru décevants et plutôt rassurants.
Une conférence en Grèce sur le tirage au sort et une causerie au coin du feu sur les "antifa",pas d'appel au pogrom,rien sur la supériorité des ariens. Avez-vous plus consistant comme preuves de fascisme?
...ça,te fait quoi , D.S. , tout se debalage..?

juste pour savouir....
Le confusionisme a l'air à la mode en ce moment. Une des trouvailles passée inapercue des confusionnistes est d'accuser le journal Reporterre d'avoir donner la parole à la FNSEA.
Dans un article en date du 15 novembre 2014, le site écologiste Reporterre a largement donné la parole aux agriculteurs productivistes de la FNSEA, partisans du barrage de Sivens dans le Tarn, à l’occasion d’une manifestation pro-barrage à Toulouse. Même si l’article se veut critique, est-il bien pertinent sur un site écologiste de tendre son micro à des gens bénéficiant par ailleurs déjà de larges relais médiatiques et politiques, et adversaires affichés de l’écologie politique ?

Le site est ci-dessous mais c'est vraiment nullissime:
http://confusionnisme.info/tag/zad-du-testet/
Tout de même Judith , tu pourrais être un peu plus forte.....

Tu es Judith , tout de même .Tu es bien capable d'exister sans asi , tu pourrais bien laisser tomber ce "polit-bureau" non...?

Allez ,du coeur , Chouard est un tres brave type et le consensus "antisoralien" est si puissanr qu'il s'en amuse un peu , et alors...?

Non , ne me reponds pas "et alors , bla,bla,bla...."

Envois chier le polit-bureau , tu leur dois rien , contrairement a eux , qui te doivent beaucoup .

Bombez le torse bombez !
Il était une fois
Un amoureux des lois
Qui entreprit sans thun'
D'en décortiquer un'

Enfin un', c'est mignon
Y'en avait des camions
Groupés en un traité
Indigeste à goûter

Et l'affaire a bien pris
Les gens s'en sont épris
Tout's ces explications
Nous menèrent à dir' non

Et parmi les nonist'
Etaient quelques racist'
C'est ça la société
Même si ça fait chier

Qu'on d'manda notre avis
Fut le choc de notr' vie
Mais qu'on s'assit dessus
De fil blanc cousu

Voilà bientôt dix ans
Que l'homm' va nous disant
Creuse, cherche et raisonn'
C’est ainsi que s'bétonn'

Un' conviction certain'
Je trouve l'idée bien plein'
Et s’il faut pour cela
Parler à tous ceux-là

Qu'on nous dit dangereux
Alors j'en s' rais heureux
Qu'ils soient pleins de bassesses
Je jugerais sur pièce

Mais qu'on noie dans un' eau
Noire de parano
Par capillarité
Un pauvre homme entêté

Qu'on le rende coupabl'
Lui tombe sur le râbl'
Just' pour avoir creusé
Cherché, surtout osé

Parler à tout le mond'
Alors quoi est-ce immond'
Qu'en vraie démocratie
On les écoute aussi ?

On est bien loin d'Athènes
Quand s’explique à l'antenne
Qu' un' loi économiqu'
N'est que mathématiqu'

C'est pas sans conséquenc'
Ça nous priv' de vacanc'
Et pour arrêter ça
Il faut faire fissa

Nous convaincre en commun
Et pour ça, quel chemin ?
Si le sien est étroit
C'est ç'ui auquel je crois

Parler et discuter
Ou contre-argumenter
Quand on tir'ra au sort
Faudra bien s' mettr' d'accord
Un texte de Max Weber fort à propos, trouvé sur Facebook.

"éthique de conviction" et "éthique de responsabilité"

"Lorsque les conséquences d'un acte fait par pure conviction sont fâcheuses, le partisan de cette éthique n'attribuera pas la responsabilité à l'agent, mais au monde, à la sottise des hommes ou encore à la volonté de Dieu qui a créé les hommes ainsi. Au contraire le partisan de l'éthique de responsabilité comptera justement avec les défaillances communes de l'homme (car, comme le disait fort justement Fichte, "on n'a pas le droit de présupposer la bonté et la perfection de l'homme") et il estimera ne pas pouvoir se décharger sur les autres des conséquences de sa propre action pour autant qu'il aura pu les prévoir."
Marc-Edouard Nabe percute un peu plus quand il veut signifier qu'il n'a de proximité ideologique avec les soraliens.

Patience
Quoi d'étonnant, pour un prof de comptabilité, qui plus est autodidacte, que d'éprouver une séduction vertigineuse pour la transgression. La thèse du complot est quand même autrement plus attirante que celle, marxiste, de l'idéologie dominante.
Récupéré sur un forum de Mediapart:

"Ces dernières années, Etienne Chouard s’est tour à tour déclaré admirateur deThierry Meyssan (« un homme charmant, calme et cultivé, rigoureux dans ses analyses, très convaincant sur une série de sujets qu’il connaît parfaitement » , deJacques Cheminade ( « un homme cultivé et passionnant », une « authentique sentinelle du peuple » , et d’Alain Soral. Concernant ces trois personnes, il déclare : « je trouve l’accusation "fasciste" à leur endroit tout à fait diffamatoire et infondée ».
D’autre part, il adule l’énarque François Asselineau, dont les conférences sont selon lui « remarquable[s], admirablement pédagogique[s] et complète[s] », quand elles ne sont pas tout simplement « exceptionnelle[s] » . Ce dernier le lui a bien rendu en l’invitant il y a quelques mois à la première université d’automne de l’UPR, où Chouard a rencontré Robert Ménard, un homme « courageux » dont le« combat pour la liberté d’expression n’est pas facile » .
Toujours du côté des anti-européens de droite, il encense le député européen britannique Nigel Farage, de l’UKIP qui serait donc un « remarquable résistant à la tyrannie mondialiste » .
Etienne Chouard a même accepté en octobre 2011 de débattre, à l’invitation du sulfureux Jean Robin, avec Yvan Blot, théoricien historique du Grece, du Club de l’Horloge et du Front national. Sans rien dire du caractère fasciste du bonhomme, Chouard le présente au contraire sur son site comme « un "libéral" radical » avec qui il a « sans doute quelques désaccords très nets » mais chez qui il trouve néanmoins « de nombreuses observations pertinentes et utiles sur les objectifs et méthodes de l’oligarchie marchande qui se prépare à nous essorer ».
À deux reprises au cours de l’année 2012, c’est avec Marion Sigaut, l’« historienne » maison d’Égalité et Réconciliation (« qui est considérée par certains comme diabolique et par d’autres comme héroïque [...], mais qui, en tout cas, ne manque pas de courage »), qu’il a accepté de débattre. Il en garde un souvenir ému : « nos échanges sont toujours bienveillants et fraternels ; constructifs. J’aime bien cette femme ; elle est généreuse et courageuse, et elle a plein de choses importantes à nous dire ».
Mais le « père Chouard », comme il aime à se qualifier lui-même, va plus loin en conseillant carrément à son public de s’intéresser aux thèses du négationniste américain Eustace Mullins, et qui tendraient à prouver que « les sionistes » seraient en fait les vrais instigateurs de la Shoah. Non seulement l’idole des « citoyens » et des « indignés » n’y a « pas trouvé une seule pensée antisémite », mais il dit y avoir découvert au contraire « une information très intéressante, et des FAITS étonnants ».
Voilà ce que disais Etienne chouard en 2006 :
http://etienne.chouard.free.fr/forum/viewtopic.php?id=81&p=27

Alors qu'Etienne Chouard venait de poster une vidéo de Soral et d'en faire l'éloge je dis :
Il faudrait vraiment avoir un débat sur les références qui sont prises. Alain Soral est très libre en effet, tellement libre que c'est un fachiste notoire ...

Etienne Chouard répond :

Soral, fasciste ?

Vous avez des élements de preuve, Sandy ? Des citations ?

À l'entendre, à le lire, ce serait plutôt un virulent anti-fasciste, plutôt, non ?

Étienne.

Je vous laisse lire la suite ...
Ça ressemble aux épisodes de contritions publiques staliniennes ! Ou aux télé-confessions des politiciens américains pris la main dans la culotte d'une jeune stagiaire ! :D

Vous avez pas tous l'impression de délirer à plein tube ? Soral est un guignol ! Un vieux jet-setter hâbleur et habile qui a trouvé un créneau pour vendre sa camelote sur le net ! C'est pas Mussolini préparant la Marche sur Rome ce mec ! Soral, ce qui l'intéresse, c'est de gagner assez de fric pour pas bosser et draguer des minettes. C'est une bulle internet à lui tout seul, qui a épaté quelques naïfs ! Il est malin, roublard, il vendrait du sable à un bédouin en plein milieu du Sahara, mais il n'a aucun projet politique. C'est juste un excellent publicitaire de lui-même, qui sait manier quelques paradoxes idéologiques avec un culot monstre... Un pur manipulateur !

Chouard est sans doute un peu plus naïf, pas calculateur, et il a dû se faire embobiner plus ou moins, à coups de tapes dans le dos, de "je relaierai tes vidéos sur mon site". Mais quand bien même ! Chouard a-t-il tenu des propos racistes, antisémites ? Fait-il l'éloge des idéologies fascistes ou nazies ? Il ne me semble pas ! Faites pas de ce type un paria parce qu'il n'a pas voulu dire "Soral est très méchant c'est un dangereux fasciste !".
Chère Judith

je ne vous ai jamais soupçonné d'une quelconque accointance avec des délires fascistes de Soral ou la complaisance de Chouard. Vous n'êtes pas la seule à vous y être laissée prendre. Pierre Lepage aussi. Chouard est très pertinent sur des questions spécifiquement économiques, c-à-d sur les mécanismes et les enjeux économiques en termes de rapport de forces et d'intérêts... Mais sa conception totalement ouverte de l'espace public démocratqiuue m'a toujours semblée discutable, voire erronée.
Je dirais que en tant qu'économiste, il sait donner des coups de pieds dans la fourmilière et c'est bien. En tant que théoricien politique, il a encore beaucoup de travail...

Je suis navré de vous voir supporter ces attaques et subir une mise au pilori qui n'a pas d'objet, pour qui sait vous lire et vous entendre toutefois...

Bien cordialement.

Vogelsang. Lisbonne.
Etienne Chouard : "Alors, je cède, je reconnais que me suis trompé, en publiant un lien sans mise en garde : il y a un risque d’escalade des racismes. Ce mélange de lutte légitime et courageuse contre de redoutables projets de domination (résistance qui m’intéresse toujours et dont je ne me désolidarise pas), avec un sexisme, une homophobie, et maintenant un antisémitisme assumés (qui me hérissent vraiment), ce mélange est toxique. Stop."

http://chouard.org/blog/2014/11/28/pour-que-les-choses-soient-claires/
Ca me rappelle les AG pleines de groupuscules d’extrême gauche, et qui se traitent tous de fachos les uns les autres pour essayer de démontrer qu'on est plus rouge que le voisin.
Bon allez,

un petit test...

repondez sincerement a la question suivante : croyez vous que la sur representation des noirs sur les podiums sportifs peut s'expliquer par un avantage genetique quelconque (fibres musculaires ceci ou cela, etc...)

Je suis toujours surpris de voir combien de personnes se definissant anti-racistes croient a des trucs comme ca.

Apres, on pourra essayer un autre test sur le fait d'etre democrate.
Je ne sais pas si Judith Bernard avait besoin de préciser qu'elle n'était ni Raciste ni antisémite. Cela la regarde.
Pour ma part, je regrette qu'elle l'ai fait sur ASI. Cela donne le beau rôle à ce site qui, dépourvu d’honnêteté intellectuelle, ne le méritait pas.
Je ne vois qu'une seule "inquisition de la pensée" qui "fait des procès", ici, celle des chouardistes, venus en meute pour insulter leurs opposants idéologiques, qui ne peuvent être qu'une "caste", une "secte", unie dans un obscur complot contre leur idole.
Les réactions sont exactement les mêmes que quand on accuse Dieudonné d'être proche de l'extrême droite. Il a serré la main à Le Pen ? Il était cofondateur d'un parti fantoche avec Soral ? Mais il n'a rien dit d'antisémite, ce n'est qu'un bon comique ! Un peu comme Chouard n'a rien dit, ce n'est qu'un "penseur". Sauf que Dieudonné a coulé tellement bas après quelques années qu'il n'y a plus que les plongeurs expérimentés pour essayer de le repêcher.

Un Chouard que ses admirateurs prétendent propriétaire, comme s'il avait déposé un copyright, d'une simple idée sans tenir aucun compte du fait que Judith Bernard a bien d'autres sources antérieures à lui. L'idée est inséparable de l'homme, s'écrient-ils !
C'est le fondement du culte du chef. Ce serait comme prétendre que l'anarchie est inséparable de Proudhon, la laïcité de Voltaire. Et tant pis s'il y avait des penseurs bien plus admirables avant, pendant, après.

Une journaliste, selon eux, n'a pas le droit de prendre position, tout à coup. Tant que la position était bienveillante, rien à dire, circulez. Maintenant qu'elle est critique, c'est de l'infamie, de la trahison. Mais relater les faites, c'est aussi ça : prendre en considération les derniers développements, l'impossibilité totale de Chouard de se séparer d'E&R, son acharnement passionné contre l'antiracisme qu'il qualifie même de "forme de racisme" dans son délire.
On ne pourrait donc pas critiquer ceux qui méprisent, qui rabaissent, qui moquent, qui haïssent les individus en fonction de leurs origines, de leur religion ou de leur orientation sexuelle. "Parler avec eux", implique de leur parler gentiment, mielleusement, sans un mot de reproche, sans jamais chercher à savoir ce qui les motive ; in fine la division du genre humain.

En fin de compte, si vous croyez que tout s'effondre quand un homme perd sa crédibilité, c'est que vous avez seulement la paresse intellectuelle de vous chercher de nouveaux inspirateurs plus honnêtes. En avez-vous seulement d'autres que Chouard ? Lesquels ?

PS : Ce message est repris du fil Facebook sur ce sujet. Les citations (entre guillemets) peuvent donc ne pas correspondre à des personnes ayant parlé ici. Cependant, l'idée générale du post reste la même.
Fakir,: "L'air du soupçon" Par François Ruffin, 10/09/2013 : http://fakirpresse.info/L-air-du-soupcon.html
Souvenez-vous M. Schneiderman, qu'on vous a reproché sur un plateau de Canal + que certains de vos articles soient repris sur le site d'Alain Soral.
Le plus gros problème politique qu'on a en France, c'est qu'on est incapables d'avoir un débat d'idée sans:
*Une baston féroce d'égos et de "c'est moi quia raison, ta gueule, ton argument est pourri même si en fait j'ai même pas vraiment écouté quand tu l'as explicité"
*Un procès par association quelconque
*17.000 points godwin / ceci est raciste / cela est antisémite
*42.000 moisissures argumentatives et autres interprétations de données malhonnêtes

En fait, avant de construire quoi que ce soit d'hyper avancé (genre comme un système politique), je propose qu'on commence par la base: qu'on apprenne a s'écouter et se parler.
Pour faire bouger Judith de ses choix il a du falloir du monde ))) elle a du mal a avoir tord , pour moi c'est sur le machisme qu'elle est a l'ouest et pas du tout claire, son site que des hommes interpellés et peut être 3 femmes , bravo le féminisme .
Quel triste épilogue.

Ainsi donc Judith n’avait pas tout compris et ceux qui lui demandaient de renier ses sympathies lui ont ouvert les yeux ?

Cela fait 2 ou 3 ans que l’on tente de diaboliser Chouard.
Rien n’a changé depuis. Chouard est toujours le même.
Cela fait 2 ans que les antifas reprochent à Chouard ses “liaisons” avec Soral.
Il a plusieurs fois répondu. Et n’a jamais changé son discours.

Judith doit le savoir ! Elle ne peut que le savoir !
C’est donc en toute connaissance de cause qu’elle l’a interviewé, qu’elle s’est intéressé à son travail.
Sa sympathie n’était pas feinte ou naïve. Elle ne s’est pas faite manipuler.

RIEN n’a changé ces derniers jours ! RIEN ! Sauf…. sauf que les attaques se sont déplacées. Ce ne sont plus d’obscurs antifas qui crient au loup, mais des cadres du PG. Des politiciens professionnels, des intellectuels influents dans la petite sphere de l’extrème gauche politicienne.

Cela change tout !
Cela devient dangereux. Tout le monde doit payer ses factures en fin de mois… Et tant pis pour Chouard. (pardon c’est diffamatoire)

Judith Bernard est pour le tirage au sort SAUF SI Soral est désigné ?
Elle est pour l’écriture collaborative de notre constitution SAUF SI Soral y participe ? SAUF SI Chouard y participe ?
C’est n’avoir rien compris au tirage au sort. Hélas Judith est intelligente elle n’a pas soudainement compris, elle a choisit…
... Et donc les martiens de Mars Attack étaient bel et bien sur Terre. Au moment fatidique où j'allais moi aussi avoir doit à leurs rayons sublimant... je fus sauvé par Soral et Bricmont... Allais-je refusé leur aide, devant une telle impuissance ? Bien sur que NON !

Et bien chers amis pendant que vous vous querellez à savoir si Soral est de Gauche et Bricmont antisémite, l'oligarchie avec ses rayons sublimant que sont le TEC, le FMI et bienôt l'Acta nous le mettent bien profond... Vous avez raison, l'urgence c Soral !
Salut,
juste pour dire que tout ça en fait je m'en fous un peu d'autant plus quand j'essaie de lire les 150 millions de commentaires à rallonge bien trop cryptiques pour moi et illustrant visiblement des guerres souterraines durant, par forums interposés, depuis bien longtemps. On sent surtout plein de colère refoulée, de vexations qu'on masque avec désespoir et pléthore d'épigrammes qui se veulent légers mais ne le sont pas. Sinon j'ai quand même compté au moins 10 références à Staline, 47 à Hitler, 72 au fascisme, et 32 "cela me rappelle les heures plus sombres de notre histoire". Ah non tiens, 33 en fait.

Bref ça me dépasse mais j'ai envie de dire : vous ne vous convaincrez pas les uns les autres alors allez vous coucher maintenant.
Voilà comme ça cela laissera à peu près autant de trace que tout le reste, à savoir l'équivalent d'une puce lancée à 150 km/h sur une bottine en cuir.
Délirant cette perte d'énergie, à laquelle je participe par le présent message, donc résumons, un gars a des idées sympas qui font réfléchir des gens, il ne se définit ni de gauche, ni de droite, mais n'a tenu aucun propos ni fasciste, ni raciste, ni rien de ce genre.... Ce gars met des lien sur son blog vers un site fasho et pouf comme par magie il devient fascho... jusque là admettons. Mais la ou se devient mystique, c'est que les gens qui sont d'accord avec lui ou qui l'aiment bien ou même qui l'auraient rencontré deviennent aussi faschos, quasi magique comme processus, on en conclura donc que le fascisme se transmet mieux que le grippe et ebola réunit.
Vachement dangereux comme maladie, dans mon pays le fasciste c'est plus simple, c'est quand des flics viennent et buttent toutes une famille parce qu'elle a acheté des chaussures pour des maquisards (1963: Castelnou, Catalunya).
Alors peut être qu'il faudrait remettre un peu les choses en place, 1) le fascisme ce n'est pas juste des paroles c'est aussi des actes et ce serait assez chouette d'arreter de confondre les félés qui delirent devant youtube et les franquistes ou les nazi qui tuaient des rouges ou/et des juifs pour expurger la société de ces fermants toxiques. 2) Le "fasciste", que j'appelerait plutot "fascisme de discours" ou plus simplement discours fasciste peut eventuellement se transmettre par la discussion mais se cure par la même methode (ou la mort.... mais c'est moins "démocratique"). 3) Il faut tout de même une mauvaise volonté terrifiante pour refuser de comprendre l'idée de chouard, qui est que les gens sont capables d'aller sur le site d'égalité et reconciliation sans se transformer en zombie fascistes directement. J'ajouterait que plusieurs de mes amis ont découvert la politique par Soral, avant de s'en désintéresser et commencer à lire le monde diplo (le monde diplo en devient-il fasciste par contamination ? et moi ?).
Dernier point, S'il vous plait, cessez de nous prendre pour des idiots en peril de contammination fasciste, nous sommes capable de lire des textes, de comprendre une idéologie, de distinguer l'interessant de l'idiot, le complotisme de la denonciation, et le fascisme de la democratie tout seul comme des grands. Nous n'avons pas besoin de pretres moralisateur pour nous apprendre à ditinguer le bien du mal, l'ecoutable de l'inecoutable.
J'aime le tirage au sort de Chouard, j'aime la liberté d'expression de Bricmont et son combat contre l'imperialisme hummanitaire et j'ecoute de temps en temps de videos du cercle des volontaire, si ça fait de moins une fasciste en France... Que dire je resterait en Espagne où leur descendants sont au pouvoir, ça me fait des copains.
Lordon et Lepage sont des amis de Chouard (à 3'08'')
https://www.youtube.com/watch?v=BvJcd63WGSY
On va finir à poil avec vos conneries

Toute ma sympathie à Judith Bernard.
Je ne suis pas sûre de bien comprendre quel était exactement l'objet de la polémique.

J'avoue que je n'ai pas trop suivi. Je suis abonnée à Hors Série également, j'ai du mal à regarder toutes les émissions, ça plane un peu trop haut pour moi.

Et je viens de lire la réponse de Judith. Elle se désolidarise de Chouart dont elle trouve que ses contacts avec Soral peuvent.être le signe d'une proximité idéologique. Très bien.
Je n'ai pas compris ce qu'est devenu Bricmont dans l'affaire, mais admettons.

Il reste que je n'ai jamais au grand jamais imaginé que Judith pouvait avoir la moindre proximité idéologique avec Soral et sa bande. Mais c'est encore mieux en le disant.

Juste que je voudrais tirer au clair deux ou trois petites choses.
D'abord à propos du tirage au sort. Le fameux merveilleux tirage au sort si démocratique de la Grèce antique avait forcément un problème. Parce que tandis que des décisions (sans doute assez bénignes) étaient prises par des personnes dont le poste avait été décidé au tirage au sort, Athènes menait une politique impérialiste qui a fait de cette période le "Siècle de Périclès".
Et je pense que dans notre démocratie, le problème n'est pas seulement comment on nomme les dirigeants, il est aussi que la politique impérialiste des occidentaux pour le contrôle des ressources, est une catastrophe. Surtout pour les pays moins riches que les nôtres.
Et donc tandis que les élus au tirage au sort comme les élus au parlement français officient, d'autres, plus puissants, décident des guerres, et de la vie et de la mort de bien d'autres êtres humains à travers le monde, en notre nom.

En fait, quand on milite, quand on est en plein dans la politique, si on a un peu de jugeote, on constate que le niveau de manipulation est énorme. Cela vient de partout, à n'importe quel moment, et il faut avoir l'habitude, il faut que d'autres gens, plus bienveillants, vous expliquent les enjeux réels qui se passent dans un rassemblement politique.
La politique s'apprend, dans la douleur, et les échecs, les "Mince, ça, je ne l'ai pas vu venir ! Il/elle m'a eu-e". Parce qu'énormément de gens sont aguerris à cette lutte de tous les instants. Peut-être est-ce un signe chez ces gens manipulateurs de névroses, mais ils existent, et ils vous gâchent le paysage.
Et là, Judith est en plein dedans.

L'accession au pouvoir, parce qu'elle est initiatique à la politique, est nécessaire à ceux qui dirigent, ne serait-ce que parce qu'il est nécessaire d'affronter d'autres impérialismes qui ne sont pas moins machiavéliques.
Un ou une tiré-e au sort serait manipulé immédiatement.

Périclès faisait ses petites affaires pendant que les tirés au sort ne décidaient rien.
Et un mec comme Soral, qui a bien roulé sa bosse dans la politique, a bien vu l'ouverture. Et surtout, il a vu que Chouard n'avait pas du tout compris le problème.
On peut toujours rêver d'un monde où le pouvoir n'existerait pas, mais nous sommes dans la réalité, et je pense que le problème n'est pas tant de savoir qui aura le pouvoir, et comment il/elle y accédera, mais comment nous pouvons limiter ce pouvoir.
Par ailleurs, je constate que partout dans le monde, le libéralisme règne, sauf dans quelques communismes ou monarchies dynastiques. Aucune constitution n'a résisté à l'offensive libérale, et surtout pas les pays qui sont bien plus démocratiques que les autres, Suisse, Suède....
Alors que le problème, ce n'est pas la constitution, mais ce qu'on fait de droits de base, tels que le droit de réunion, d'expression, de manifestation.... A trop courir après la révolution, sans réfléchir à la façon dont se constituent les sociétés humaines, et comment elles perdurent, on se voile la face.

Mais ne faites pas trop attention à ce que je dis. Cela pourrait vous traumatiser...Poussière dans le vent.
Mise au point nécessaire. Bravo.

Le plus drôle est que cette déclaration devrait en principe clore le feuilleton et définitivement mettre le nez dans leur litière au partisans naïfs et/ou cyniques du slogan "il faut parler avec tout le monde, c'est la démocratie".

Et l'on voit pourtant encore s'agiter les "ex-défenseurs" de J Bernard contre l'odieuse cabale menée contre elle, bien emmerdés car du coup ils ne savent plus trop quoi faire de leur ex-égérie:

-soit J Bernard se rend coupable par cette mise au point d'une trahison et devient brutalement leur bête noire en rétablissant le "cordon sanitaire" avec la fachosphère, ce qu'elle reconnaît avoir fait trop tardivement. Ils se trouvent de fait bien démunis, puisque privés d'une figure à défendre au nom de la "liberté d'expression" totalement débraillée et ouverte à toutes les portes: elle serait donc passée de l'autre côté, pour la censure, la diabolisation des cons (je n'ai jamais compris au passage ce que pouvait signifier "diaboliser" le diable) etc..

-soit la pauvre J Bernard a été victime d'un sombre procès d'autocritique maoïste, et en gros on l'a contraint à la fermer et à signer un papier qu'elle n'a pas écrit, ce qui alimentera encore la paranoïa ambiante: "vous voyez, c'est encore pire qu'on pensait", du genre "ils sont partout" etc...Je ne serais pas étonné qu'on nous ressorte encore les "sionistes"...

Cette deuxième interprétation aura évidemment le plus de succès chez ceux qui sont déjà les plus atteints de soralisme aïgu, mais on peut espérer que les quelques sujets sincères dans leur défense de J Bernard n'oseront pas aller jusque là: s'ils appréciaient J Bernard pour sa pertinence et son indépendance d'esprit, on ne voit pas pourquoi ils cesseraient après cette mise au point.

Le plus simple est de lire J Bernard et de la prendre au pied de la lettre: ça ne sert vraiment plus à rien de discuter avec E Chouard car on l'a définitivement perdu. POINT.

Mais me dira-t-on, "c'est excessif, "les gens changent", "on ne peut pas essentialiser les sujets en fonction de leurs prises de positions, fûssent-elles malencontreuses" etc...

NON: c'est ce qu'on entend partout à propose des racistes, antisémites et autres homophobes - à un moment faut arrêter de s'embarrasser avec ces conneries. Libre à E Chouard de prendre un peu de recul avec cet épisode, ce n'est pas NOTRE probleme (je ne prends pas la peine d'expliquer qui j'entends par ce collectif) - après tout les partisans du TAS peuvent bien faire sans lui si ça leur chante, les idées appartiennent à tout le monde.

Cet épisode - et ce qui devrait être sa clôture - illustre ce que j'avais plus ou moins prédit auparavant: E Chouard a tout simplement chié dans la colle en "parlant avec tout le monde", puisque plus personne ne voudra lui parler en dehors de ses nouveaux copains de la fachosphère - alors même que je le crois sincère lorsqu'il se dit ni fasciste, ni raciste ni antisémite. J'avoue que ce type reste pour moi un mystêre en faisant preuve d'une naïveté aussi têtue qui confine franchement à la bêtise.

La première chose à faire lorsqu'on est porteur d'un projet politique qui se veut humaniste, émancipateur et démocratique - pas spécialement novateur en plus - et qu'on a la chance de disposer d'une certaine renommée, c'est de ne pas tout griller en fréquentant n'importe qui, en particulier des gens qui combattent farouchement ces idéaux.

En ce sens, E Chouard est bien un professeur, dans le sens où il croit aux "idées" et à elles seules - dans une sorte de rousseauisme mal dégrossi - comme si elles étaient déconnectées d'un contexte social et politique, et il fait preuve de ce point de vue d'une remarquable cohérence: comme il critique fondamentalement le suffrage universel, la tyrannie de la majorité et le rôle des partis - qui sont en effet UNE des causes du blocage politique actuel - il veut faire sans ces derniers.
Bref, c'est la stratégie de la TABLE RASE: on se met tous autour de la table, on oublie les inimitiés et les conflits, et on rédige une Constitution en tirant les rédacteurs au sort.

Il en sortira ce qu'il en sortira selon le principe fondamental de la SOUVERAINETE POPULAIRE: si ce qu'il en sort est plutôt de gauche, de droite, libéral, communiste ou fasciste... importe finalement peu puisque l'essentiel est que le PEUPLE aura délibéré. Ce qui compte n'est pas le RESULTAT, mais le PROCESSUS.
Encore une fois, tout cela est d'une COHERENCE remarquable; et parfaitement défendable en tant que PROCESSUS ABSTRAIT, dans une société sans conflits ni rapports de force, où l'ensemble des citoyens jouit d'une parfaite connaissance des enjeux (politiques, juridiques, économiques, sociaux etc).

Soit.

Mais EN CONSEQUENCE, E Chouard prétend alors à ce titre parler avec TOUS les citoyens sans aucune discrimination - ce qui signifie AUSSI sans aucun DISCERNEMENT - y compris les fachos, qui sont effectivement sur le plan juridiquement abstrait des citoyens à part entière, il ne viendrait à personne l'idée de le nier.

Or cette croyance dans les seules vertus DELIBERATIVES de la démocratie fait totalement l'impasse sur ce que n'importe quel matérialiste historique connaît: la PREEMINENCE des rapports de force. Ca ne signifie pas qu'il ne faut pas discuter ni délibérer, mais certainement pas avec les ADVERSAIRES, qui eux ne s'embarrassent pas des subtilités de la délibération démocratique dès lors qu'ils en ont les moyens - ie lorsqu'ils parviennent au pouvoir.

Car tout ceci est très joli, mais la société politique est TOUT sauf un monde abstrait: les institutions sont déjà là, les partis sont déjà là, l'histoire de la gauche, de la droite et de leurs extrêmes sont déjà là, sachant que le conflit, les rapports de force et la violence sont CONSTITUTIFS de la société politique. Et AUCUNE Constitution n'a jamais été écrite dans l'histoire autrement que par des représentants élus ou encore par les vainqueurs d'une guerre ou d'un conflit intérieur, c'est-à-dire par des GROUPES SPECIFIQUES qui disposaient EN FAIT - et non EN DROIT comme le présuppose la notion abstraite de citoyenneté - d'un certain pouvoir politique SUPERIEUR, légitimé soit par un mandat représentatif, soit par une négociation plus ou moins consensuelle entre partis et organisations vainqueurs d'une guerre ou d'un conflit intérieur.

Bref il faut se coltiner avec l'existant, et pas croire qu'une Constituante, ça tombe du ciel simplement en discutant avec tout le monde, et certainement pas en discutant SURTOUT avec les connards:

http://wxcafe.net/~spanishbombs/wp-content/uploads/2013/06/chouard2.jpg

D'une certaine manière, E Chouard est touchant dans sa disgrâce puisqu'il fut le premier à oeuvrer pour cette dernière, et qu'il l'a fait au nom d'un idéal humaniste, mais tellement déconnecté de la réalité sociale que cet "idéalisme" excessif se résume à de la bêtise pure et simple sur le plan des rapports de force politiques. Ce débat n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît, car discuter avec tout le monde sans présupposer de la connerie des gens est aussi un idéal partagé par les gens de gauche, et que l'on crève des AUSSI des discours "réalistes" et "stratégiques" tenus actuellement par les tenants du pouvoir.

Mais nier à ce point la nécessité d'une position STRATEGIQUE - en gros choisir ses copains, avec qui on est et contre qui on est - c'est tout simplement se suicider politiquement comme un gros benêt, et s'aliéner tous les soutiens des gens de gauche, en tout cas ceux qui savent encore, eux, OU ILS HABITENT.
Car du coup E Chouard s'est condamné - à ses dépens à entendre sa défense - à ne plus pouvoir discuter QU' avec ses nouveaux amis: autant dire que son objectif initial de rallier TOUT le monde à sa cause est plus que compromis, puisque l'effet est justement l'inverse. C'est ce qu'on appelle se tirer une balle dans le pied.

E Chouard prétend vouloir "tout arrêter". C'est plutôt une bonne idée, ne serait-ce que pour son confort moral et personnel.
Tous ses "amis" politiques (parmi lequel F Lepage pour n'en prendre qu'un) lui ont dit d'arrêter de déconner avec Soral, que vraiment ça sentait pas bon...et ils vont tous finir par le lâcher définitivement s'il s'entête.

Une autre possibilité est qu'il se radicalise, lui et ce qu'il faut bien appeler désormais sa secte, se sentant trahi par une "gauche bobo" qui l'a méchamment rejeté, et il n'est pas exclu qu'il se fourre cette fois-ci à pieds joints dans la fachosphère.
Il faut toujours se méfier des "gentils", surtout lorsqu'ils prétendent diffuser un "virus": ils peuvent devenir très méchants surtout si on est trop méchant avec eux. Ce n'est pas un procès d'intention, mais simplement une extrapolation à l'emporte-pièce des motivations psychologique des sujets.

Par analogie et au risque de verser dans le "psychologisme" excessif - je l'admets volontiers - je pense que c'est un peu ce qui est arrivé à Dieudonné: il voulait au départ provoquer le bourgeois en tapant outrageusement sur les juifs et a fait tellement le vide autour de lui dans le showbizz qu'il y a perdu tous ses amis. Or rien n'est pire que le sentiment d'être trahi par ses pairs, puisque la souffrance est telle qu'une défense psychique classique est la rationalisation a posteriori non pas de ses propre erreurs, mais de celles des autres:
"Si mes propres amis sont capables de me trahir ainsi et me faire autant de mal, c'est bien qu'il doit y avoir quelque chose de supérieur, un systême, qui les pousse à agir ainsi: car mes amis ne peuvent pas délibérément me traiter ainsi".

D'où l'explication complotiste systémique déjà toute prête, et Dieudonné qui se fait de nouveaux amis...avec le résultat que l'on sait: il est devenu leur porte -parole.


Le ressentiment est le principal moteur des affects facistoïdes, c'est bien pour cela qu'on en n'a pas fini avec ces derniers: le ressentiment est certainement l'affect le plus répandu dans la société française aujourd'hui.
Chère Judith, Il est regrettable que le climat d'intolérance qui règne en France en ce moment vous conduise à devoir rédiger ce pénible mea-culpa. Je tiens à vous manifester ma sympathie dans cette circonstance.
Le concept systémique de cercle des opinions légitimes prend là tout son sens. Le cercle est en rotation comme un manège. Quand on est en bordure, soit on reste debout et on sort du cercle ou on s'aplatit car la force centrifuge sera moindre.
Bonjour

Je suis décu, je pensais qu'à @si on ne criait pas avec les loups inquisiteurs...
Judith Bernard a le droit d'apprécier le positionnement d'Etienne Chouard sur quelque chose d'aussi important que le tirage au sort... qui définit la démocratie depuis toujours, on a pas eu besoin de lui pour l'apprendre... relisez Aristote, Bodin ou Rousseau... elle a le droit de ne pas avoir à se soumettre à une vindicte répressive... je ne lui en veut pas d'avoir craqué, et de trouver des raisons honnêtes de justifier une coupable humiliation... De son côté Chouard a le droit d'essayer de communiquer avec ER, c'est sans doute une erreur, mais c'est la sienne, le reprocher à un tiers est absolument scandaleux...
Voilà je suis déçu Monsieur Schneidermann, je pensais qu'avoir été soi-même victime d'attaques fascistes permettait de comprendre qu'il y a plus de gloire à ne pas les relayer sur ses subordonnés, clients et vassaux, qu'à préférer sacrifier la libre expression pour pouvoir survivre, au lieu de dénoncer les fascistes qui vous y poussent (j'ai encore la naiveté, moi, de croire que vous voyez encore clair de qui est le fasciste dans cette histoire...que vous ne croyez pas au fond de vous au ben fondé de ce que vous venez d'imposer à JB...)

Merci
La question qui devrait nous intéresser n'est pas de savoir si Soral est démocrate (la réponse est connue: non) mais si le M6R, qui est un mouvement neuf et porteur d'espoir l'est. Cette réponse là est maintenant également connue : non plus. Dans cette affaire on a zéro débat d'idée et 100% d'ostracisation. De ce point de vue au moins le "mouvement neuf" est bien identiques aux anciens.L'hémorragie de gens qui votaient à gauche ne risque pas d'avoir des raisons de revenir : un mouvement prêt à faire un tel foin pour un lien sur le site d'une relation d'un membre du mouvement qui a dit des choses pas bien (rien fait, hein, juste dit) ne me semble pas taillé pour l'ouvrir cinq minutes sur le soutien de nos gouvernements et journalistes à un bombardement de civils dans le plus grand pays de l'espace européen. Jean Jaurès n'est pas revenu, dommage.

Un peu dommage que Judith ne comprenne pas l'enjeu réel de valider ou non ce type de pression et pourquoi Chouard a de bonnes raisons d'hésiter : il comprend, lui, que c'est précisément la démocratie qui se joue là. Ca ne doit pas être sympathique pour lui de voir un débouché possible de son projet se révéler comme des gens qui sont au final et comme tous les autres d'accord pour une pluralité d'opinion mais sauf les opinions qui ne leur plaisent pas.
@SI est en train de glisser dans une spirale infernale.

La confession-soumission de Judith me rappelle les procès de Moscou. Et cela vient après plusieurs articles qui ont déchainé l'ire des asinautes.

Reprenez-vous, vous êtes en train de vous tirer une balle dans le pied !
La fable de l'indépendance éditoriale de Hors-Série n'aura pas tenu très longtemps.
Je suis triste pour votre integrité intellectuel, JB, je suis loin d'etre un de vos fans, trouvé pitoyable votre campagne hors serie... mais je sais que les boulets que vous ont accroché "des gens qui vous veulent pas du bien", vous suivront, si vous croyez que ca s'arretera la, vous vous feriez des illusions tout ca peut etre reactivé n'importe quand, et je sais que vous le savez, et franchement je suis triste pour votre integrité intellectuel qui sera la plus impacté.
Mais si les gens du FdG ici pensent sortir "vainqueur", de meme que DS, vous vous trompez... votre image a ete aussi abimé....
Non, mais c'est du délire absolu là !! Vous savez lire ou bien ? Judith conforte son intégrité intellectuelle ! Elle marque son adhésion au tirage au sort et explique qu'elle ne veut pas être emmerdée par des possibles relations avec un mec qui n'est pas capable de qualifier Soral de gros fachos dangereux et va même jusqu'à conseiller la consultation du blog E&R (parce qu'il y aurait du "bon" là-dedans, dans ce fourre tout bordélique de maniaco dépressif narcissique paranoiaque, se croyant la cible de toutes les institutions existantes dans ce monde...).

C'est tout, elle coupe court au débat stérile sur Chouard et Soral, pour se consacrer au vrai débat qui vaille la peine : la constitution d'une nouvelle république réellement démocratique ! Et le tout sans renier son attachement au tirage au sort.

Vous voulez quoi de plus sérieux ?
surement, aucune chance qu'on reactive ces compromissions, qu'on reactive ce qui est qualifié de complaisance envers un anti-semite, ou qu'on reactive sa proximité avec soral, l'ardoise est effacée, elle revient dans le "bien" sans tache... pas de pression rien tranquillou ! pas de peur aucune consequence, aucun impact du genre auto-censure....
Bien sûr que si, il y a des chances que des petits malins la discrédite là dessus, mais en vue de futurs débats et voire même de possibles calomnies, elle marque au fer rouge son refus de toute compromission avec les Soraliens et plus largement la sphére fascistoïde.

Son article me donne surtout l'impression que P. Fautrier et Judith ont eu une conversation et ont pu s'expliquer en direct, comme deux adultes réfléchies. En retour Judith lance ici un appel à calmer la polémique en clarifiant une position qu'elle tenait publiquement (en ayant défendu Chouard à plusieurs reprises, alors que finalement sa connivence avec Soral est mise à nue dans ses dernières tribulations 'url'-istiques).

La vindicte populaire qui sévit sur ce forum donne l'impression d'être en manque de scandales et n'avoir rien d'autre à foutre que de s'attarder là dessus. Au lieu de débattre du fond du problème : Comme réengager civiquement tous les citoyens, avec tirage au sort ou autre chose, afin de pouvoir mettre en place un réel projet anticapitaliste ou a minima recréer les conditions d'une lutte de classes ?

Non, mais c'est du délire absolu là !! Vous savez lire ou bien ? Judith conforte son intégrité intellectuelle ! Elle marque son adhésion au tirage au sort et explique qu'elle ne veut pas être emmerdée par des possibles relations avec un mec qui n'est pas capable de qualifier Soral de gros fachos dangereux et va même jusqu'à conseiller la consultation du blog E&R (parce qu'il y aurait du "bon" là-dedans, dans ce fourre tout bordélique de maniaco dépressif narcissique paranoiaque, se croyant la cible de toutes les institutions existantes dans ce monde...).



C'est tout, elle coupe court au débat stérile sur Chouard et Soral, pour se consacrer au vrai débat qui vaille la peine : la constitution d'une nouvelle république réellement démocratique ! Et le tout sans renier son attachement au tirage au sort.



Vous voulez quoi de plus sérieux ?

Ce n'est pas ce qu'elle fait. Elle établie un cordon sanitaire entre elle et Chouard. Elle reconnait donc qu'il faut le faire pour évité d'être contaminée. Elle se soumet à l'idée qu'il y a des humains "contaminant" qu'il faut "isoler par un cordon sanitaire". Vous-rendez vous compte seulement de l'horreur de la chose? Et quoi? la prochaine étape c'est de les enfermer en prison?
On a qu'a après les faire travailler gratos et puis s'en débarrasser dans un four. Parce que c'est COMME CA que cela avait commencé, par exemple avec les syndicalistes, les communistes, les anarchistes, les roms, les handicapés et les juifs. C'est COMME CA.

Les "anti fa" sont en train de devenir des facistes...
Calmez vous hein. Je ne vois pas où est le problème à affirmer publiquement que Chouard joue un jeu dangereux et à s'éloigner nettement de ses idées, IDEES ! On parle d'idées là, qui peuvent être condamnées dans le cadre du DEBAT ! Et en quoi dire que quelqu'un est fasciste, est-ce dangereux ?? A ce que je sache personne ne leur a interdit de parler. Ils peuvent encore s'exprimer, on demande juste qu'ils nous donnent clairement leur position envers le fascisme avant d'aller plus loin. M6R reste un mouvement d'humanistes, qui rassemble à GAUCHE. Si des idéologues d'extrême droite veulent monter leur propre mouvement, qu'ils le fassent, ce n'est pas incompatible. Il leur est juste demandé de prendre des positions claires avant que les autres le fasse pour eux (en démontant leur discours pour le comprendre et l'interpréter). Tout ça n'est que normalité dans une démocratie.

Finalement, c'est surtout vous qui nous interdisez de donner notre opinion en tentant de nous culpabiliser.

Vous n'arrivez pas à admettre que Chouard étaient en équilibre instable, sur une corde avec d'un côté un projet humaniste, de l'autre une vision faussée du monde basée exclusivement sur la notion de complot des 1% contre les 99%. Lundi, son jeu malsain avec les liens vers E&R associé à une absence de condamnation claire de Soral le classe clairement du côté des complotistes. Ce qui explique la réaction rapide de Judith à ce revirement de situation.

Démontrez moi le contraire avant d'aller plus loin dans l'argumentation !

D'habitude je vous trouve beaucoup plus réfléchie sur les sujets politiques, mais là je ne comprends pas votre entêtement. Il faut faire le deuil du Chouard tel qu'on l'a connu. Pour ma part il m'a fait découvrir que le tirage au sort n'était pas un délire intangible, m'a donné des réponses intéressantes à certaines questions et surtout il m'a permis d'aller plus loin en poussant les anti tirage au sort à s'expliquer.

Actuellement, j'ai plutôt tendance à croire que le tirage au sort est un concept intéressant pour comprendre qu'il faut modifier le régime politique actuel. Le TAS permet d'expliquer clairement 2 problèmes majeurs : le désengagement civique et le passage d'une fonction citoyenne de l'élu à un métier. Après, quand on est militant d'un projet social et humaniste, il devient clair que sans organisation collective, il sera impossible de le mettre en oeuvre. Or le TAS casse de fait les possibilités d'organisation collective, en se concentrant sur le pouvoir donné à l'individu. Et ne fait donc que reporter le problème du rassemblement collectif à l'échelle de l'assemblée... C'est un beau débat de mon point de vue, sur les moyens politiques de construction d'une société humaniste.

Voilà, j'essaie de remettre le débat à sa place, où nous serions tous beaucoup plus intéressant...
Et en quoi dire que quelqu'un est fasciste, est-ce dangereux ??

Ben, sans arguments, c'est juste une insulte.

Qu'a dit Chouard qui fait de lui un fasciste ?

Qui a-t-il de fasciste dans ses idees ?

Je suis pas du tout d'accord avec lui quand il dit que Soral est un "resistant", mais comme on ne sait pas de quelle partie du discours de Soral il parle quand il dit ca, difficile de le qualifier de fasciste. Je n'ai pas eu le courage d eme gaver toutes les videos de Soral pour verifier, mais on ne peut pas exclure que Chouard parle d'autre chose que des delires obsessionnels habituels de Soral.

Evidement, ce serait mieux si Chouard listait precisement de quoi il parle, ce qu'il semble se refuser a faire (peut etre par entetement idiot, mais il semble etre un gars qui n'aime pas ceder aux injonctions facilement. Tetu quoi. Et qui semble attendre du respect de la part de ses interlocuteurs), mais personnellement, je ne l'ai jamais entendu proferrer une IDEE qui permette de le qualifier de fasciste.
Bien sûr que si on sait, il fait référence à tout le discours de Soral sur le sionisme.

Etes-vous dans le déni ou simplement mal informé ?
Peut etre mal informe.

Mais dans ce cas, mal informe des deux cotes : quand vous dites "TOUT le discours", en etes vous sur ?

Entendons nous bien. Bien que me considerant moi-meme comme supporter de la cause palestinienne, je suis comme vous attentif et mefiant lorsque j'entends des discours sur le "sionisme". Je pense qu'il y a des manieres mieux construites d'aborder ce conflit et que le "sionisme" n'est qu'un element parmi d'autres.

Mais je ne fait pourtant pas forcement l'amalgame entre anti-sionisme et anti-semitisme.

Pour Soral, je n'ai pas franchement de doute. Mais je ne suis pas certain qu'on puisse en dire autant de Chouard. Et si vous avez des elements qui le demontrent, et bien informez moi SVP. Au moins, ce sera clair, et au moins, Chouard sera juge sur ses idees, et pas juste sur ses frequentations.
Oui j'en suis sûr, Etienne Chouard a tout gobé. Il n'a pas un seul mot critique contre le discours antisioniste de Soral. Regardez donc la vidéo où Etienne Chouard s'explique sur Soral.
Il a même fallu 9 ans avant qu'il avoue que Soral était antisémite, c'est ce qui a motivé son premier message où il disait qu'il allait retirer le lien vers le site d'égalité et réconciliation. Et le lendemain c'était terminé, il l'a rétablit.
Pendant ces 9 années il a toujours prétendu que Soral n'était pas antisémite, et il s'est même construit toute une idéologie, avec l'aide de ses amis d'extrême droite évidemment, où tous ceux qui osaient proférer une telle accusation étaient automatiquement identifiés comme agents du système.
Et pourtant de nombreuses personnes l'ont prévenu et lui ont mis des preuves sous le nez.

Mais ce n'est pas la seule chose que l'on peut lui reprocher, ses compromissions avec Soral et d'autres intellectuels de l'extrême droite son malheureusement nombreuses.
Oui j'en suis sûr, Etienne Chouard a tout gobé

Ah... si vous en etes sur.... c'est suffisant en fait.

Pendant ces 9 années il a toujours prétendu que Soral n'était pas antisémite

Peut etre qu'avant d'accuser quelqu'un et de le clouer au pilori, Chouard hesite, reflechit.
Ca ne veut pas dire qu'il reprend les propos de Soral a son compte. Vous l'avez entendu le faire vous ? Moi pas.

Mais ce n'est pas la seule chose que l'on peut lui reprocher, ses compromissions avec Soral et d'autres intellectuels de l'extrême droite son malheureusement nombreuses.

On peut avoir des faits ou des declarations precises, ou il reprendrait des propos condamnables ?
il n'a JAMAIS parler des juifs. Sandy ....si...et en mal...en tres mal..puis il s'est excuser ,donc il n'est pas ce qu'il a dit

alors que Chouard EST ce qu'il n'a pas dit

logique...

on est dans le crime par association plein tube
Je suis sciée des odieux mensonges de sandy qui assène sur Chouard en disant des horreurs effroyables ..Il a bien sa place quelque part en échange des 30 deniers pour verser sa haine envers Chouard. IL saute sur son cadavre jouissant de sa victoire après nous avoir dit qu'il avait participé à son sauvetage suite à son premier texte...Chuptzah !
Ecoute Dogu, j'en ai marre des personnes comme toi qui sont systématiquement dans le déni et pour qui aucune preuve n'est jamais suffisante, les vidéos ont été largement diffusées sur ce forum et ailleurs, toutes les preuves tu les as à ta disposition, donc si tu es honnêtes intellectuellement cherches un peu, moi je suis blasé de ce genre d'aveuglement.

Si pour toi le fascisme se résume à faire un salut hitlerien, et que c'est la seule preuve qui te convaincra, alors je ne te convaincrais jamais. Parce qu'à part les plus idiots, personne ne va le faire en public.
Le fascisme c'est avant tout une idéologie, elle a ses militants et ses intellectuels, et ils ne font pas que de la propagande, ils combattent évidemment les idées et les personnes qui s'opposent à eux et à leurs idées, et quiconque s'est un minimum informé sait facilement les reconnaître.

Enfin tu feins malhonnêtement de ne pas comprendre que ce qui est reproché à Chouard ce n'est pas d'être fasciste, tout le monde s'accorde pour dire que c'est quelqu'un qui a bon fond, que c'est un vrai humaniste. Et en plus de ça tu essaies de me faire passer pour un con. Et je crois que ce sont des raisons suffisantes pour cesser toute discussion.

Chouard a reconnu son erreur, même s'il a trouvé une rhétorique pour revenir sur ses premières résolutions, n'oublie pas. Judith aussi. Alors tu as franchement l'air con à prolonger le déni qu'ils ont eux même brisé.
Ecoute Dogu, j'en ai marre des personnes comme toi

Houla !

si tu es honnêtes intellectuellement cherches un peu

Inversion de la charge de la preuve..... Je demande pas grand chose : si les preuves sont si abondantes.... juste un lien, et un argument derriere.

quiconque s'est un minimum informé sait facilement les reconnaître.

on tourne en rond, la.

Enfin tu feins malhonnêtement de ne pas comprendre que ce qui est reproché à Chouard ce n'est pas d'être fasciste, tout le monde s'accorde pour dire que c'est quelqu'un qui a bon fond, que c'est un vrai humaniste

Ce n'est pas trop le sens de ce que je lis depuis tout a l'heure. Si on est tous d'accords la dessus, pourquoi on s'empaille alors ?

Et en plus de ça tu essaies de me faire passer pour un con. Et je crois que ce sont des raisons suffisantes pour cesser toute discussion.

Et toi (enfin vous), vous interpretez mes interventions a charge sur ce forum depuis mon premier post. Quand au fait de vouloir vous faire passer pour un con, je vous trouve bien suceptible.
Vu que je me fais accuser une nième fois de mensonge par des personnes qui se sont n-1 désavouées car j'ai n-1 fois prouvé que je disais vrai, je vais encore prouver une n-ième fois que je dis vrai :

Voilà les propos d'Etienne Chouard :

"Un jour, il y a trois ans je pense, je suis tombé sur une vidéo de Soral, que je ne connaissais pas, qui m’a intéressé : il y dénonçait le colonialisme raciste du gouvernement israélien et le sionisme comme idéologie de conquête, aux États-Unis mais aussi en France (en s’appuyant sur les livres — bouleversants — d’Israël Shahak, de Shlomo Sand, de Gilad Atzmon et d’autres que nous devrions tous lire, je pense). Pour moi qui travaille sur les abus de pouvoir, il est naturel d’être intéressé par toute étude d’un projet de domination, quel qu’il soit. En regardant un peu son site, j’ai vu qu’il étudiait, condamnait et résistait (comme moi), entre autres, à l’Union européenne, au capitalisme, à l’impérialisme, au colonialisme, au racisme, aux communautarismes, aux multinationales, aux complexes militaro-industriels et aux grandes banques d’affaires, à la prise de contrôle des grands médias par les banques et par les marchands d’armes, au libre-échange et au sabotage monétaire, aux innombrables et scandaleuses trahisons des élites, à toutes les guerres, à toutes les réductions des libertés publiques justifiées par la « lutte contre le terrorisme », etc. Bref, tous ces fronts de résistance étant, à mon avis, des fronts de gauche, et même de gauche radicale et vraie, j’ai ajouté naturellement un lien sur ma page d’accueil vers le site de Soral. Un lien, parmi des milliers — je ne savais pas encore que cela allait faire de moi, en quelques années, un homme à abattre."

Alors je me répète, il a tout gobé.
oups
ça c'était dans une époque ou il découvrait ce personnage mais tu oublies le reste aussi important il me semble, avec évolution bien sur au fur et à mesure, avant de planter les clous dans son cercueil :

[quote=point de vue le 28/12/2009] Sandy,

Avant de porter une appréciation sur quelqu'un (Soral ou un autre), j'écoute et je lis la personne incriminée elle-même, et, si j'ai bien compris ce que j'ai lu et entendu, Soral est un révolutionnaire, révolté par le présent, et qui, après l'avoir rejoint, a quitté le PC (finalement incapable, selon lui, de foutre en l'air l'oligarchie) ; il a ensuite, après l'avoir rejoint, quitté aussi le FN (finalement incapable, selon lui, de foutre en l'air l'oligarchie).

Cette trajectoire en zigzag (assez courageuse, reconnaissez-le, s'il s'avère qu'elle ne cache aucune pensée dangereuse pour la République) ne fait pas de lui un fasciste : pour traiter qui que ce soit de "fasciste", il me semble qu'il faut qu'il ait accompli ou fait faire lui-même des actes, ou tenu lui-même des propos, ou écrits lui-même des lignes, spécifiquement fascistes ; c'est bien le moins, non ?

Je trouve au contraire que ce qu'il dit dans sa dernière vidéo sur les conditions de l'intégration des musulmans est d'un humanisme et d'une tolérance irréprochables, une pondération intéressante et originale : écoutez-le, c'est le meilleur moyen de ne pas vous tromper. Il faut respecter les droits de la défense, non ?

Quant à la "salissure Le Pen", je trouve le reproche commodément monté en épingle: accepteriez-vous d'être puni pour ce qu'aurait fait ou dit de mal une de vos connaissances, collègues ou partenaires ? Sans doute pas. En droit, on n'est responsable que de ses propres faits et gestes (et c'est déjà pas mal).

Pour tout dire, j'en ai marre du chiffon-rouge-Le-Pen qui fait tout pour je ne regarde pas le vrai fascisme déjà au pouvoir, en France, aux USA et ailleurs. Je ne veux pas qu'on m'impose de me déterminer par rapport à Le Pen, serait-ce même en miroir inversé : je veux rester libre de mes pensées, une par une, et il se peut qu'il en ait en commun avec celles de Le Pen, je m'en fiche pas mal.

Avez-vous noté que Le Pen dénonce depuis longtemps l'oligarchie des industriels et des banquiers, et qu'il est donc tout à fait utile pour les privilégiés ainsi dénoncés qu'on puisse amalgamer (et salir) toute résistance à cette oligarchie en l'associant à un épouvantail infamant si commode ? Pour le dire autrement, est-ce que les antiracistes (avec toute leur sincère et intransigeante générosité) ne sont pas les idiots utiles de l'oligarchie financière ? Ne lui rendent-ils pas un fier service en disqualifiant eux-mêmes tous les résistants à l'oligarchie des industriels et des banquiers qui se sont de près ou de loin, à un moment de leur vie de résistant, rapproché de Le Pen ?

Soyons concrets :

Pouvez-vous me citer des propos fascisants de la part de Soral ?
Moi, je n'en ai jamais vu. Si c'était arrivé, je ne l'aurais pas cité.

De toute façon, je ne cèderai pas à l'ordre d'exclure quelqu'un sans l'entendre se défendre, sur simple injonction comminatoire. Me comprenez-vous ? Vous-même, vous ne vous laisseriez pas intimider de la sorte, n'est-ce pas ? Vous demanderiez des preuves. Et vous auriez raison.

C'est tout simple. J'attends ces preuves.

Étienne.

PS : Comprenant maintenant les liens évidents entre le projet de fédération européenne anti démocratique et le fascisme industriel et financier d'entre deux guerres, je ne me laisse plus imposer les étiquettes "démocratique" ou "fasciste" : je juge sur pièces.

PPS : pour aller tout à fait dans votre sens, je veux bien faire attention, mais pas seulement à ce personnage-là : comme le suggère fortement Alain, je fais attention et je me méfie de tous les politiciens
Attention en 2006 soral a évolué et tenter comme tu le fais de faire passer Chouard pour un fasciste lui aussi en "décontextualisant les paroles" est une méthode que les procurateurs aiment bien user et abuser ..Quand on fait le procès d'une personne de cette façon soit a charge uniquement c'est tout simplement du fascisme ...
Alors je me répète, il a tout gobé.

mais tu penses que Soral n'est pas sincère quand il s'attaque a tout ça?
qu'il est sincère que quand il s’attaque aux Juifs?

sur quoi tu te bases?
Complotiste = fasciste ?

Pas tout a fait pareil tout de meme.

Michael Moore, il fait partie de quelle categorie ?

Arf.....
"M6R reste un mouvement d'humanistes, qui rassemble à GAUCHE. Si des idéologues d'extrême droite veulent monter leur propre mouvement, qu'ils le fassent, ce n'est pas incompatible."

D'où tenez-vous qu'il faut être de gauche pour participer au M6R? Sur leur site, voici ce qu'il est écrit dans les "Questions fréquentes":



Qui sommes-nous ?

Le mouvement pour la 6e République a été proposé par Jean-Luc Mélenchon et mis en place par une cinquantaine de personnalités et 30 000 premiers signataires. Tous se sont engagés publiquement dans ce mouvement.

Plus de 60 000 personnes ont désormais signé pour la 6e République et c’est à chacune d’entre elles que ce mouvement appartient.

Le mouvement pour la 6e République n’est ni un parti politique ni une association : il est un réseau citoyen. Il n’a pas de bureau politique et l’objectif est qu’il s’auto-organise de manière horizontale aussitôt que possible.

Quel est le but ?

Le but du mouvement pour la 6e République est de rendre majoritaire dans notre pays la demande d’une Assemblée constituante pour refonder nos institutions et rendre le pouvoir au peuple.



Le but du mouvement est de devenir majoritaire dans le pays. Vous pensez qu'avec que des gens de gauche c'est possible ?

Si le but était de faire joujou dans son coin, effectivement, ils pourraient se limiter aux gens de gauche. Ça ne mangerait pas de pain, mais ça n'aurait pas d'utilité non plus. Le but est de rassembler une majorité de personnes de divers horizons sur une petite base commune afin de lutter contre les dérives flagrantes du capitalisme et de rendre le pouvoir au peuple.

Alors oui, si l'extrême droite monte son propre mouvement, c'est incompatible, car le but est de rassembler les gens autour d'un seul et unique projet.
Vous avez un problème de lecture. Le but est de rendre majoritaire "la demande d'une assemblée constituante". Je ne crois pas que cela soit la même chose que "devenir majoritaire".
Bon, oui, on pourrait imaginer qu'un M6R de droite se monte, mais ça me paraît un peu capillotracté vu que le M6R n'a pas d'orientation politique, juste une orientation citoyenne. Ça ferait un peu double emploi.

Les sujets les plus clivants gauche-droite (immigration, prestations sociales, etc) n'ont pas à se retrouver dans la Constitution, qui doit se contenter de mettre un place les règles du jeu du système politique. Je pense qu'il y a déjà beaucoup à faire dans les domaines de la limitation des pouvoirs du président, la revalorisation de l'AN, le droit d'initiative populaire, la séparation des pouvoirs, etc.
Le M6R n´est pas un mouvement de gauche. Je trouve Mélenchon et les gens du PG souvent ridicules de s'accrocher à ce mot qui n'a aucun sens clair aujourd'hui.
C'est un mouvement républicain (au sens de Rousseau...), citoyen, démocrate.
"Et en quoi dire que quelqu'un est fasciste, est-ce dangereux ??"

On risque de saigner un peu du nez.

Plus sérieusement, c'est stigmatisant. Ça signifie qu'on pense que la personne en question, si elle détenait le pouvoir, ne tiendrait pas compte de l'avis du peuple et bafouerait les droits humains. C'est donc de toute façon un procès d'intention s'il s'agit d'une personne qui n'a pas le pouvoir.

Mais autant un tel jugement n'a aucune importance dans une discussion entre amis, autant il ne doit pas être utilisé quand on essaie de rassembler des gens divers autour d'un projet commun.
Plus sérieusement, c'est stigmatisant. Ça signifie qu'on pense que la personne en question, si elle détenait le pouvoir, ne tiendrait pas compte de l'avis du peuple et bafouerait les droits humains. C'est donc de toute façon un procès d'intention s'il s'agit d'une personne qui n'a pas le pouvoir.

En même temps quand quelqu'un qui n'a pas le pouvoir entretient des liens avec et professe son admiration pour des milices fascistes, il annonce un peu la couleur. Quelqu'un qui affirme prendre pour modèle Aube Dorée et Casapound, je pense qu'on a le droit de commencer à poser la question tout haut, voire d'y répondre. C'est différent de l'affirmer sans aucun élément, admettez.

(D'ailleurs la justice a estimé qu'on pouvait affirmer que le FN pouvait être qualifié de fasciste, si vous vous souvenez du procès Marine Le Pen / Jean-Luc Mélenchon, pour ce que ça vaut)
Et pour ne pas limiter la sous-discussion au cas Soral et cie, imaginez donc qu'on découvre que des ministres ou chefs de partis importants frayent avec ou louent des anciens collabos, ça ferait un rien froid dans le dos, non? Bah en Belgique, on y est.

Alors, salutaire ou pas? Anti-démocratique, ou pas? Acceptable, ou pas?
(D'ailleurs la justice a estimé qu'on pouvait affirmer que le FN pouvait être qualifié de fasciste, si vous vous souvenez du procès Marine Le Pen / Jean-Luc Mélenchon, pour ce que ça vaut)

franchement, c'est pas très serieux...

Aube Dorée est Vraiment un groupe néo fasciste avec tout le tralala qui va avec. Le FN est un parti d'extrème droite classique comme il y en a déjà à la tête de certains pays Européens. La différence me parait quand même de taille avec A.D.

Pour qu'on ai l'équivalent d'Aube Dorée, il faudrait que BAtskin ai un parti derrière lui.
oui mais fan de canard a un lien ou on voit Ayoub avec Marine ,ils boivent un café.
et apres elle va dans un bal ou il y a des néo nazi qui danse le milla..
le FN est fachiste.
Ben évidemment!
Et Monsirur en- dessous, les SA étaient des nazis.

Et on me dit que c'est un site de gauche.
Oui mais ce n'est pas très important, 'se pas, puisque, rappelons-le, selon ce que vous et Yèza avez écrit: "l'antisémitisme et le racisme n'existent pas", et que pour que Ilan Halimi soit une victime de l'antisémitisme, il faudrait que son tueur ait su ce qu'était l'antisémitisme d'avant-guerre, sinon ça compte pas. Et que même s'il est mort à cause du préjugé "les Juifs ont de l'argent", ça n'intéresse pas jeanbat de savoir s'il est antisémite ou nouvel antisémite.
Forcément, puisque ça n'existe pas, l'antisémitisme. Ni le racisme, d'ailleurs. Selon ces mêmes "gauchistes".
Et d'ailleurs, la motivation de l'assassin de Ilan Halimi lui est inconnue, donc comme ça, c'est plié.
On pourrait croire que j'invente.

Et d'ailleurs, il ne faudrait pas que pirate demande à Yèza qui est Ilan Halimi, ou ce qui lui est arrivé.
De quoi ça
De qui ça
La question ? mais quelle question ?
(D'ailleurs la justice a estimé qu'on pouvait affirmer que le FN pouvait être qualifié de fasciste, si vous vous souvenez du procès Marine Le Pen / Jean-Luc Mélenchon, pour ce que ça vaut)



franchement, c'est pas très serieux...

Bah pour la synthèse nationale, le retour d'une religion, la relégation des corps intermédiaires, la chasse à l'ennemi intérieur toussa toussa en tout cas ça se plaide. Ne confondez pas un projet fasciste et les SA, les gros bras qui feront le sale boulot et se feront éliminer quand ils seront devenus inutiles et gênants.

Le FN est suffisamment en tension interne dans ses raports aux élements les moins présentables de l'extrême-droite pour que l'on puisse raisonnablement défendre l'un et l'autre points de vue, ce qui est en soit une réponse.
Non, un procès d'intention implique que l'intention qu'on prête à autrui n'est qu'une supputation. Quand la personne revendique l'intention qu'on lui prête (comme Soral et son projet fasciste), ce n'est plus un procès d'intention. Stigmatiser* un fasciste, c'est une très bonne chose.

*: stigmatiser : Dénoncer, critiquer publiquement quelqu'un ou un acte que l'on juge moralement condamnable ou répréhensible, me dit le Larousse
je sais que Soral est plein de haine mais un projet fachiste c'est un projet ou l'on contrôle les gens par la peur et la force?

vous avez une citation claire de Soral la dessus?
je sais que Soral est plein de haine mais un projet fachiste c'est un projet ou l'on contrôle les gens par la peur et la force?

C'est un peu plus que juste ça. Tu as notamment l'antiparlementarisme et la supression des corps intermédiaires, au profit de corporations. En gros, tu oublies tous les syndicats sauf le MEDEF, par exemple, et tu détruis la vie associative, ne serait-ce que par asphyxie des subventions.

On va faire simple, Wikipedia à la rescousse, qui synthétise Paxton sur les stades du fascisme:


1) Des publicistes dissidents, extrémistes de droite méprisant la modération des conservateurs, et anciens extrémistes de gauche reniant la démocratie, forment une critique commune du libéralisme politique, au nom d'une synthèse nationale et sociale. L'idéologie se forme ainsi dans des pays de vieille tradition démocratique, comme la France, et, paradoxalement, un pays où naît l'idéologie fasciste a peu de chance de voir arriver rapidement un parti fasciste au pouvoir.
2) Ces mouvements, jusque-là marginaux, prennent de l'importance, car ils apparaissent, aux yeux des grands industriels et des grands propriétaires terriens, comme le seul moyen de rétablir l'ordre, notamment contre l'agitation communiste. À ce moment, le fascisme abandonne ses revendications sociales avancées pour un libéralisme économique strict.
3) Le parti fasciste accède au pouvoir.
4) Le pouvoir fasciste se consolide.
5) La phase de radicalisation, n'a été pleinement accomplie que par le nazisme, avec la Shoah et la création d'espaces où l'État protecteur disparaît absolument : les camps de concentration, et plus encore les camps d'extermination


On est en plein dans le 1).

Tu noteras chez Soral et son fétichisme des "corps constitués" (la belle collection de polos qu'il doit avoir, dis!) une préparation à la seconde phase - j'ai toujours trouvé épatant cette manière de vendre la BAC et les CRS a une cible qui en est la première victime. Et d'autres éléments comme l'appel à la synthèse nationale, la religion d'état, l'ennemi intérieur et son complot (islamo-trotsko-maçonno-talmudo-pédo-sataniste), posent les jalons du futur.

Si tu attends une citation simple du genre "Je suis pour l'établissement d'un régime fasciste", c'est évidemment impossible, tu te dois d'avancer masqué si tu veux capter un minimum de public. En revanche il est facile d'établir des pages et des pages d'éléments à charge (et de listes de caractéristiques du fascisme plus ou moins différentes), mais l'argumentation à laquelle chacun sera sensible varie énormément (on trouve encore des gens pour nous affirmer que Dieudonné n'a rien à voir avec la politique et que Soral n'a aucun problème avec les juifs).

Au bout d'un moment, les éléments sont là, si tu ne le vois pas, personne ne peut te forcer à le voir.
soral dit tout et son contraire.
il peut etre tout
je peutx te la faire à l'envers et te prouver qu'il est socialiste libertaire.
je trouverais les élements tres rapidement,et j'aurai aussi TORD que toi.
Oui SVP.
Il est FN, si vous y arrivez, bravo!
Donc avec le soral, tout seul le FN a 20 % en taux max réel prévu, et non comme le dit votre sondage made in oligarchie de 30 % plus les hordes barbares colorées des banlieues, et les trois pelés trois tondus ayoubistes, la France sombre dans un fascisme insondable aussi profond que les fosses de Marianne. Nous voilà dans de beaux draps...

Et là Boum ! Le nouvel hitler est arrivé, selon pirate, avec la tête à soral près du bonnet, qui lui plus dangereux que l'oligarchie, l'OTAN, fait sauter la france rappelant les heures les plus noires de l'histoire....suite là :

Le mythe du FN parti (financé par l'Etat ) et le pseudo-danger pour tous..

pirate, il ne faut pas vous fatiguer à nous fourguer la narrative de l'oligarchie, expliquée déjà sur le site la Règle du Jeu du parasite médiatique et censeur national "BHL" le "BHV de la pensée" qui a crée les rouges-brun, les islamofascistes vivant dans les banlieues remplies de cerveaux malades cher à notre bébé cadum Pat Cohen.

Quand vous parlez là j'ai eu l'impression d'avoir lu et entendu ces paroles. Allez braves gens votez UMP PS FN FdG ou PG c'est la dernière fois qu'on vous ment ou qu'on vous escroque .

..Merci pirate, pour ce moment de petites bêtises répétées à l'infini.! ..Oops la dernière du moment Soral aurait influencé Poutine ! .Comme ça sans liens ni rencontres, les deux sont accusés de collusion, donc nous voilà "dieudo-soralo-fniste-chouardo- poutiniste" à l'insu de notre plein gré..

Bien à vous Pirate revenez nager dans nos eaux !
Il dit tout et son contraire? Pas tout à fait. En l'occurence en le coinçant sur ce qui serait complètement contraire à certaines de ses prétentions (parce qu'il est évidemment AUSSI plus anarchiste que les anarchistes, si on l'écoute), on finit par voir quels sont les invariants, et les vraies propositions.

Par exemple, il n'est pas internationaliste, et c'est la raison qu'il invoque pour appeler à voter FN (geste politique sans ambiguïté), qui est selon lui le seul parti qui défend sa vision de la nation.

Alors oui, y a beaucoup à commenter, parce qu'il n'arrête jamais de parler,mais c'est pas très difficile à décrypter.
si vous avez la prétention de décrypter Soral...trés bien..
mais tout est rationnel chez lui et tout est contradiction..

il se réclame de Glouscard qui a passé sa vie au PC
il pense que Hitler n'est pas si méchant qu'il n'en à l'air
mais que toute sa famille à souffert de ses salaud de Nazi
que Chavez est un exemple (lui aussi est un grand nationaliste je vous le rappel au cas ou)
que Le pen est un patriote.
mais que y'a dix ans c'etait des capitaliste tout pourris.
je peux continuer dix pages si vous voulez et si on isole des assertions comme vous le fait par manque de rigueur intellectuelle mais surtout parce que la rigueur intellectuelle est une notion qu'ON PEUT LAISSER A LA MAISON QUAND ON UPERCUTE DE GAUCHE A DROITE,on peut repeindre Sopral en moine boudiste en Sylverster Stalone ,et meme en soeur théresa.

qui à fabriqué Soral
son talent ou ses opposant
c'est un pur produit de l'idéologie anti-raciste
Vous voulez bien m'expliquer encore, ça m'intéresse beaucoup Jeanbat et je vous avoue ne pas avoir la patience ni de l'écouter, ni de le lire.
Vous êtes très documenté, et cette jonction rouge- brune me fascine.
c'est Clou

Clouscard! ;-)


https://www.youtube.com/watch?v=H8vi5WJyOsw
je peux continuer dix pages si vous voulez et si on isole des assertions comme vous le fait par manque de rigueur intellectuelle mais surtout parce que la rigueur intellectuelle est une notion qu'ON PEUT LAISSER A LA MAISON QUAND ON UPERCUTE DE GAUCHE A DROITE,on peut repeindre Sopral en moine boudiste en Sylverster Stalone ,et meme en soeur théresa.

Je n'isole pas, j'extrais quelquechose de significatif. Vous imaginez qu'on ne peut définir l'idéologie développée par Soral parce qu'il fait de la prestidigitation idéologique, je vous dit qu'il est transparent, et que la synthèse qu'on en tire est parfaitement cohérente avec ses accointances, de Péninque & Chatillon à Dieudonné & Belghoul.

Je vous mets au défi, par exemple, de le dépeindre en militant pro-palestinien, malgré ses diatribes contre le projet sioniste. Et pour celà il suffit de lister ses actions pro-palestiniennes et ses relations avec le reste des militants pro-palestiniens. Pouf, y a plus personne.

On peut jouer un peu à ça si vous voulez...


Un point à préciser cependant : les nazi <> l'occupant allemand. On peut avoir été résistant contre l'occupant étranger et frayer avec un parti fondé par des collaborateurs condamnés (de tête, Alain Griotteray et le FN). Deplus, quoi que la famille de Soral aie pu faire vis-à-vis de l'ocupant allemand, ça ne lui délivre aucun diplôme personnel. Dont acte : c'est une merde antisémite négationniste porteuse d'un projet fasciste.

Je vous mets au défi, par exemple, de le dépeindre en militant pro-palestinien, malgré ses diatribes contre le projet sioniste. Et pour celà il suffit de lister ses actions pro-palestiniennes et ses relations avec le reste des militants pro-palestiniens. Pouf, y a plus personne.

vous n'avez rien prouvé.
vous répétez,en gros mouhaa j'ai une sacrés culture politique et avec beaucoup de condescendance je peux vous expliquer Soral que vous ne pouvez pas comprendre avec vos moyens.

Selon vous si Soral est élu président ou qu'il fait un coup d'état ,il drainera derrière lui suffisamment de partisan des miradors et des bottes Nazi pour mener une politique fasciste?

selon moi vous jouez à vous faire peur?
regardez le publique de Dieudonné
Regardez le publique de Soral

vous voyez des gens qui ont envie de tuer,de se faire asservir ,d'asservir?

moi pas.
Je pense que Soral est plutot dans une stratégie issue de sa culture d'extreme gauche. Il pense qu'en période trouble, en période de chaos, un petit groupe bien organisé peut renverser la donne. C'est pour ça aussi qu'il est contre la démocratie, il sait que si il joue le jeux démocratique, c'est le FN qui arrivera.

vous voyez des gens qui ont envie de tuer,de se faire asservir ,d'asservir?

Dans le tas, il y en a surement. En tout cas, il y a quand même un certaine recrudescence des agressions antisémites. Le publique de Dieudonné me parait plus hétéroclite que celui de Soral qui est plus petit, plus idéologisé et plus organisé.
Dans le tas, il y en a surement.

y'a de tout OK
mais à,dans ma ville par exemple Dieudonné est super populaire aupres des gens d'origine africaine à qui j'ai parlé de ça.
j'en ai même pas rencontrer un qui l'attaque
J'arrive pas à les imaginer suivre un projet facsiste.
toi si?
Dans une situation de désespoir ou d'exaltation collective, j'imagine n'importe qui suivre n'importe qui qui monterait sur une estrade et qui parlerait bien.

Tout le monde peut être un salaud, même les belles personnes de ce forum, il suffit que les conditions soient réunies et qu'on soit persuadé de ne pas se tromper ou pas trop attentif. Pendant la guerre, il y a eu de belles ordures mais pendant l'épuration de la libération aussi.
je propose alors un suicide collectif.
Un suicide français, bien entendu.
(je précise que je n'ai pas de proximité idéologique avec Chose)
regardez le publique de Dieudonné
Regardez le publique de Soral


Déjà il conviendrait de faire une différence :

Le public de Dieudonné = une majorité de gens qui le voient comme un humoriste qui se bat pour la liberté d'expression et persécuté parce qu'il dénonce la place un peu excessive accordée à la Shoah par rapport à d'autres génocides et l'amalgame critique d'Israël = antisémite, mais qui ne soutiennent pas tous les délires de Soral pour autant (ou ceux de Dieudonné lui même quand il cesse de faire de l'humour).

Le public de Soral = une majorité de gens qui le voient comme un penseur/politicien sérieux, considèrent les (ou au moins des) juifs comme la cause de tous les maux et croient en tous les délires conspirationnistes qu'il relaie. Dont une minorité certainement prète à passer à l'action violente un jour (bon après il y a surement aussi une minorité de paumés, qui ne reconnaissent pas dans E&R un mouvement d'inspiration national socialiste).

Diaboliser en bloc le public de Dieudonné comme "antisémites" a évidemment entrainé le ralliement de d'avantage d'entre eux à la frange Soralienne, par un mécanisme d'identification entre "victimes" et de radicalisation classique (ralliement éclairé ou non, il y a certainement pas mal de gens qui ont vu 2 ou 3 vidéos et soutiennent Soral sans vraiment avoir pris la mesure du personnage).

Mais ceux qui suivent vraiment Soral et apprécient un homme qui dit que l'ordre naturel serait que les juifs et les femmes se soumettent face à la "virilité aryenne", et qu'il va bien falloir tuer des gens pour changer les choses, à mon avis, ils ont certainement une certaine dangerosité.
je les amalgame parce qu'il ont un projet de parti politique ensemble.
j'ai tord ,à se titre.

encore une fois ,les propos de soral sont tres farfelus et n'ont pas beaucoup de consistance..
Ayoub est capable de mener un projet fachiste mais Soral,il est trop dispersé.
Alors vous pensez qu ´Ayoub est plus dangereux?
Sur son projet politique ,oui..
en même temps il sont huit..et demi..
Je vous mets au défi, par exemple, de le dépeindre en militant pro-palestinien, malgré ses diatribes contre le projet sioniste. Et pour celà il suffit de lister ses actions pro-palestiniennes et ses relations avec le reste des militants pro-palestiniens. Pouf, y a plus personne.

vous n'avez rien prouvé.

vous répétez,en gros mouhaa j'ai une sacrés culture politique et avec beaucoup de condescendance je peux vous expliquer Soral que vous ne pouvez pas comprendre avec vos moyens.

Vous savez quoi? Merde.
vous n'avez pas d'argument mieux que les miens et vous le savez d’où la chute..
sinon n'hesitez pas..a me faire par de vos décryptage au marre de café ,c'est chouette..mais pas argumenté.
vous l'savez parce que vous le savez ..
il n'est pas internationaliste

beaucoup de gens pense combattre la mondialisation des banques par le protectionnisme .
A part les militant L.O qui est internationaliste,pas dans les discours,dans les actes?
Je ne discute pas le fond, il s'agit d'un exemple évident d'un point fort de son discours. Bon, nationaliste avec le pognon iranien, hein, mais nationaliste.
vous ne m'avez pas convaincu

Soral n'est pas un intellectuelle très brillant et si on l'avait laisser faire le trublion chez Ardisson ,
il aurait continuer à boire des coups avec le show biz.
la gauche(pas la mienne) à besoin d'épouvantails pour construire sa pensée.
Elle avait choisie Le pen..maintenant c'est Soral et Dieudonné.
C'est pareil, les deux derniers votant pour le premier.
oui tout est pareil,j'ai bien compris votre position
je la connais par cœur
donnez moi des arguments pour contredire au lieux de me répéter sans cesse
hey bein,mon bon monsieur..tout le monde sait ça,c'est l’évidence même,même tata Janine elle pense comme ça.

et si vous êtes d'un niveau intellectuel si bas que vous pensez que je suis Soralien après tout ce que je viens de dire sur lui...ça ne m'interresse que moyennement de polémiquer avec vous..
Jean bat, n'ayant pas de dixième de votre culture politique, je pense bien ne pas être un contradicteur assez intéressant pour vous.
le mépris ...vous vous dévoilez rapidement..vous allez vite vous faire des copains..vous pourrez même allez boire des coups avec..
allez bon asi
Mais non, je vous demande d'être très pedago avec moi, au contraire. Pourquoi partir en live?
j'vous vois venir à distribuer des brevet d'antisémitisme plus vite que Luky luke...
et je n'ai aucune culture politique donc j'ai pensé que vous vous moquiez..
Jeanbat dit:
soral dit tout et son contraire.
il peut etre tout
je peutx te la faire à l'envers et te prouver qu'il est socialiste libertaire.
je trouverais les élements tres rapidement,et j'aurai aussi TORD que toi.


Alors ça je veux bien, des éléments qui prouveraient que Soral est socialiste libertaire !
Alors ça je veux bien, des éléments qui prouveraient que Soral est socialiste libertaire !

je trouverais les élements tres rapidement,et j'aurai aussi TORD que toi.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Blaise-Pascal-par-Henri-Guillemin-13901.html

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Portraits-de-revolutionnaires-Trotski-19602.html
http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-Commune-Heritage-de-Resistance-Patriote-2262.html

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Emmanuel-Todd-Ce-que-Sarkozy-propose-c-est-la-haine-de-l-autre-2344.html

http://www.egaliteetreconciliation.fr/+-Fidel-Castro-+.html

Les "anti fa" sont en train de devenir des facistes...


ah bien dit et cela fait plusieurs fois que je dénonce cette imposture d'antifa sachant que c'est bien le nouveau masque de nos cyberjusticiers, et cela va mal finir quand on se cache pour imposer la censure à tous et surtout aux gens d'en bas...Les puissants sont tranquilles avec eux ...
On dirait un texte de commande... Qui vous a demandé cette pathétique confession, Judith, quels relais ont été actionnés pour vous faire mettre genou à terre ? Le mouvement m6r ? En aviez-vous besoin pour garder l'accès aux médias, pour rester dans le mouvement ?
Tous ces procès en hérésie, toute cette inquisition, ça me déprime... je crois que je vais résilier mon abonnent, tiens. Dommage.
S'ils y en a qui doivent pleurer de rire, c'est l'oligarchie qui régente le débat public et ne veux surtout pas que les citoyens s'organisent en dehors des partis aux ordres. Le Front de Gauche, par sa technique incessante de l'amalgame et de l'attaque Ad hominem, est un de leur meilleur relai.
Merci Judith pour cette salutaire et saine mise au point, je rappel aux défenseurs de Chouard, qu'outre son lien vers Egalité et Réconciliation, son site abrite également des vidéos pour le moins douteuses (http://reflets.info/bon-ben-puisque-chouard-ne-repond-pas-parlons-de-son-blog/)...
C'est le mot qui me vient à l'esprit en lisant ce texte de J.Bernard
Encore une qui s'incline devant la bien-pensance dominante, c'est regrettable, même si je peux comprendre qu'elle souhaite garder son boulot. Mais à un moment donné, si on veut reprendre la main pour installer une vraie démocratie, il va bien falloir arrêter de jouer le jeu des fascistes, je veux dire les vrais, ceux qui sont au pouvoir.
Pourquoi céder à la censure fascisante de la fausse-gauche olfactive qui juge les propos à l'odeur, anathémise par association, voit des "nébuleuses" (ça évite de faire des définitions) rouges-brunes partout, exige des condamnations et excuses publiques préalables à toute expression publique et prend Facebook et Twitter pour les nouvelles Pologne de 39 version 2.0 ? Il ne restera bientôt plus que Maja dans la bande...
Je voudrais alerter les @sinautes que vous lisez un site qui contient de nombreux liens vers l'objet du délit. Par là même vous affichez votre proximité idéologique avec lui, et entretenez une grande confusion intellectuelle.

Je vous incite à stopper immédiatement ces errements et je vous appelle tous solennellement, @sinautes et employés d'@si, à démissionner. Résiliez vos abonnements, videz les disques durs, brûlez les serveurs !

Je vous invite également à vous mettre en retrait pour une bonne période, et à méditer sur votre coupable indulgence. Merci.

Ceci est mon dernier message, je coupe ma connexion. Au revoir.
Je me réjouis de la clarification opérée par Judith Bernard, et cela sans aucune arrière-pensée.
Il faut veiller à ne pas jeter des anathèmes, comme il me semble qu'on le fait de plus en plus dans ce pays, et dans cette gauche.
Si plus personne ne peut émettre une opinion sans se faire traiter de fasciste, plus personne ne va oser dire un mot.
Pour moi, Soral et tous ceux qui le fréquentent sont infréquentables. L'accord peut se faire sur ce point.
Reste qu'il y a eu une dérive, perceptible à bien des signes. Cela a altéré la confiance. Pourquoi le nier?
La confiance en les uns et en les autres se retrouvera par la poursuite de ce travail de clarification, qui n'a rien à voir avec la pratique de l'autocritique stalinienne ou avec la confession. C'est un travail individuel et collectif.
Veillons à bannir les insultes et les amalgames de nos discussions, sinon nous sommes, dans la phase actuelle, vraiment mal partis!
Je milite pour un processus constituant citoyen, pour une Constitution qui soit écrite par le peuple, pour le peuple

J'avoue ne pas comprendre : une telle approche inclusive de la chose publique ne sous-entend-t'elle pas qu'à un moment donné, il va bien falloir discuter avec tout le monde, "fascistes" inclus, et faire preuve ainsi de complicité douteuse avec des thèses dangeureuses ?
J'hésite entre les pleurs et les rires à la fin de la lecture. Je ne sais pas si Judith a décidé d'elle-même d'écrire ce texte ou si un communiquant le lui a suggéré, mais il y a des choses à revoir.

Tout d'abord, devoir se justifier, c'est déjà admettre une faute. Faute qui n'a pas été commise au départ.
Interviewer Chouard n'était pas une erreur, c'était un choix guidé par une envie, une curiosité.
La naïveté n'est pas un défaut, celui qui exploite la naïveté est le fauteur.

S'engager dans un mouvement comme le M6R est un choix citoyen, et être citoyen, c'est aussi pouvoir s'élever au rang des idées sans se rabaisser au niveau des attaques politiciennes, des ragots, des rumeurs. Melenchon a commis l'erreur de répondre aux attaques contre lui par des contre-attaques, et bien qu'il n'en ait pas conscience, il paye ce choix aujourd'hui, parce qu'il a cessé d'être au-dessus de la mêlée pour se remettre au niveau des autres.

Soral et sa sphère ne méritent même pas le temps passé sur le clavier à taper leur nom. Ils ne méritent pas de réponse, de justification, de défense. Ils ne méritent que l'indifférence, car jamais ils ne sauront produire une idée qui va au-delà de leurs intérêts propres. Jamais ils ne penseront pour le bien du peuple en le faisant passer avant leur bien propre.

Alors, Judith, oubliez la polémique, oubliez à quel point cela vous blesse personnellement, ne donnez pas suite. Car votre voix doit porter. Par dessus vous. Pour le bien du plus grand nombre.
[quote=Le chapeau]En cause, la proximité idéologique de Judith Bernard avec Etienne Chouard, soupçonné de complaisance avec le polémiste d'extrême-droite Alain Soral, ou sa défense du site complotiste le "Cercle des Volontaires".

Et

[quote=L'article]Cette dernière reproche à Judith Bernard sa proximité avec le professeur d'économie et blogueur controversé Etienne Chouard (@si en parlait ici), et sa défense du mode de désignation par tirage au sort de la nouvelle assemblée constituante dont aurait besoin une sixième république

Suspense, y aura t'il correction de l'article, du chapeau, ou juste un hyperlien vers ici.
En fait, Hors-Série, c'était l'occasion pour D.S. de réinventer le feuilleton?
Très bonne mise au point.

Chouard va beaucoup plus loin que la défense de la liberté d'expression quand il qualifie AS de résistant, ou quand il défend les conspirationismes les plus irrationnels. Sans faire de lui un fasciste ou raciste pour autant, il y a des idées dans ces proximités, on a donc de le droit de le critiquer dans ce sens.

Il a pris inspiration de ses propres fans "dissidents", et a manqué d'esprit critique par rapport à cela. A lui maintenant de faire la part des choses, et d'assumer ou non un mea culpa.
Belle sortie par le haut, Judith. :-)
Souhaitons un bon repos (bien mérité) à Etienne, qui bien que responsable de ce qui lui arrive, ne méritait pas d'être lynché ainsi.
Et puis passons enfin à autre chose d'un peu plus constructif...
Bravo à Judith, et j'espère que Pascale Fautrier saura faire preuve de la même remise en cause, car il ne s'agissait bel et bien que de malentendus entre vous.
À lire sur le sujet la mise au point de Fakir. Bien plus intelligente et éclairante que tous les articles d'@si sur le sujet, prompts aux amalgames et à la mise à l'index.
Effectivement les méthodes des Sénéchal, Fautrier et compagnie sont vraiment malhonnêtes quoi qu'on en dise. Malheureusement Judith Bernard va sûrement découvrir qu'avec ce type de personnes, "s'excuser" ne fait qu'envenimer les choses. Dans les interviews que j'ai pu voir Judith Bernard a toujours fait preuve d'humilité et d'ouverture d'esprit. Beaucoup de ses adversaires par contre, sont sectaires, condescendants, voire haineux. Détestent la controverse en dehors des limites pré-définies par eux. Il n'y a franchement pas de quoi se réjouir.
Puisse Chouard le bavard (pas que ça, certes), dans sa retraite silencieuse, réaliser qu'il était devenu l'idiot utile de la galaxie Soral. Vous reconnaissez avoir été un peu naïve avec lui, qui l'est peut-être également (ou alors sa fourberie de taupe soralienne serait sans pareille).

Cela n'autorisait Dame Fautrier-Tinville à vous traiter comme elle l'a fait. Sa harangue anti-Bernard a fait se lever une tempête de réactions et contre-réactions pour beaucoup furieuses*, dominées par les attaques personnelles. Je serais Soral, je lui enverrais des fleurs. Des chardons.

* Un observateur a de quoi se dire, désabusé : comment compter sur tous ces gens pour un combat partagé contre le système décrit par Wolfgang Streeck :

http://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/291114/wolfgang-streeck-pour-resister-ce-capitalisme-postdemocratique

PS Pas sûr que DS fasse plus amende honorable avec vous qu'il ne l'a fait avec Pierre Péan. Ce n'est guère son genre...
Et du coup Judith, que vaut cette vidéo que vous avez tant promue ?

https://www.youtube.com/watch?v=iMJU7HLqNu0
Cette énième démonstration que les extrêmes finissent toujours par se rejoindre, par se frôler et se faire la cour est spécialement catastrophique !

Qui, à part la gauche dure (communisme Russe, Chinois, Cubain et tant d'autres), et la droite Nazie et Fasciste, qui est responsable de centaines de millions de morts ?

Ces exploits permettent-ils donc de parler si haut ?

Pour proposer quel avenir hideux ?

PG
ça y est la machine à broyer les âmes sont en marche, énième confession cette fois ci de Judith Bernard mais bon Mr Chouard avait lui même annoncé la mort dans l'âme qu'il préférait se retirer pour ne pas gèner Mme Bernard.

.Donc on peut dire qu'il y a concordance entre Judith et Chouard là dessus; Toutefois ce procédé digne du stalinisme qui fait que les gens d'influence ont fait de telles pressions, qu'à un moment donné c'est celui qui est le plus accusé qui doit abandonner pour laisser la place à celui qui choisi (par force hein ) afin d'obtenir l'absolution de ses inquisiteurs que je ne mentionnerai pas.

.Je plains beaucoup Judith Bernard d'en être arrivée là mais si elle gagne au moins la paix et peut enfin se libérer de toute pression délétère, c'est au moins cela de gagné; Soyons positif dans ces moments de "maccarthysme effréné" et destructeur .Une chose étant sur .Mr Chouard n'ayant aucune ambition personnelle, ni arrières pensées politiciennes, il ne lui en tiendra pas rigueur.

Ayant décidé de se retirer tout naturellement pour épargner à Mme Bernard les pressions morales, harcèlements constants, calomnies odieuses, tentative d'exclusions sociales et politiques et ce depuis 3 ans . Enfin espérons que cette chasse aux sorcière s'arrêtera là, la confession de Judith Bernard devant logiquement stopper toute tentative de lynchage publique très à la mode depuis quelques années.

Bonne continuation à judith Bernard et bonne chance. .
C'est dur, mais Judith n'a pas le choix.
Victoire par KO médiatique^^
Ce monde est une jungle...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.