311
Commentaires

Intermittents : "Il faut sortir le Medef de l'Unedic !"

Deux conflits sociaux ont fait la une cette semaine: la grève des cheminots, dont de grandes voix des médias nous assurent qu’on n’y comprend rien, et que les cheminots n’y comprennent rien eux-même, et le conflit des intermittents, que tout le monde croit comprendre mais le comprend-ton vraiment? Pour aborder ce conflit, nous avons invité Jean-Patrick Gille, député PS, auteur d’un

Derniers commentaires

Le débat était on ne peut plus clair. La démonstration de Samuel Churin tout à fait compréhensible pour qui écoute attentivement. Elle l'eu été encore plus s'il n'avait eu à se battre pour parler plus d'une minute sans être interrompu.
Jean-Patrick Gilles fait plutôt figure de technocrate traitant tout sujet avec la même grille comptable et scandant tous les arguments pour contenter le medef. Un classique étant la réplique à la proposition d'étendre le régime des intermittents au régime général: vous voulez étendre la précarité à toute la société!
La précarité s'étend déjà à toute la société, la proposition ne vise qu'à en atténuer les effets.
D'autre part, la notion d'abus de droit n'a pas de sens, l'optimisation en a un mais n'est pas condamnable lorsqu'elle respecte le droit (sinon il ne s'agit plus d'optimisation mais d'outrepassement).
L'état n'aurait jamais dù reprendre la main sur la sécu (en avait-il seulement le droit?), ni geler les cotisations de même que le medef n'a rien à faire dans un système qui organise la solidarité entre les salariés. Pourquoi n'y a-t-il pas de plafonnement de l'indemnité chômage dans le régime général?

Vaste sujet o combien crucial et structurant pour une société...
L'explication sur l'absurdité du terme surcout est clair et Jean-Patrick Gilles est soit stupide soit de mauvaise foi! Si on applique les règles des annexes 8 et 10 (intermittents) au chômeur lambda, on fait des mégas économies, c'est donc le régime normal qui est un surcout. Vous trouvez que c'est idiot de parler de surcout du régime classique? Pourquoi ce serait plus intelligent pour les annexes 8 et 10? Il n'y a pas de surcout car on ne compare pas un modèle d'indemnisation de l'emploi stable à un modèle d'indemnisation de l'emploi précaire, or pour parler de SURcout, il faut comparer deux régimes d'indemnisation qui nes sont pas comparables...
Ce qu'on comprends très bien à l'issu cet ébat, c'est que la seule personne qui maîtrise son sujet est Samuel Churin.
Gille est pour la simplification des arguments de Churin, ça l'arrange bien car c'est visiblement trop compliqué pour lui et Daniel Schneidermann.
Après ça et le sujet sur l'Ukraine, va falloir ouvrir un site arrêt sur arrêt sur images?
Y a intérêt à ce que DS rende des comptes et se remette un peu en question sur ses méthodes. A trop dénoncer Aphatie on finit par le devenir?
#lesvendredisincendiaires
Le médiateur passe l'émission à faire semblant de ne pas comprendre et noyer le poisson... au passage il se sert des plasticiens pour "relativiser" la précarité des intermittents... alors même que le gouvernement est en train d'assommer le régime "auteur/plasticien/illustrateur/bd" ... Le niveau de cynisme est à son comble...
Merci pour le retour concernant l'émission sur l'éducation, j'apprécie cette écoute des abonnés qui est toute à votre honneur : ).
Des privilégiés qui veulent conserver le beurre et l'argent du beurre.......comparé à un ouvrier," l’intermittent " est un nanti......je ne conteste pas le statut précaire de certain, mais comme toujours pour la plupart comme Depardieu, millionnaire qui se permettait de s'inscrire à ce régime particulier......
Il y a un grand coup de balai à mettre, que ce plaise ou non !
Concernant le socle commun de compétence, il me semble qu'un point fondamental n'a pas été évoqué. On a tendance à valoriser le développement de la pédagogie par compétence, notamment auprès des enseignants les plus progressistes, sur l'idée que la vieille notation numérique est dépassée, humiliante, relégante, etc. Or, on oublie souvent que les notes sur 20 (ou sur 10) évalue un travail, alors que la notation par compétence évalue une personne.

Dans le socle commun du collège existent des compétence telles "manifester sa curiosité" (pilier 5). Qu'est-ce qui est le moins stigmatisant. Avoir un 6/20 parce qu'on a pas travaillé (ce que la plupart des élèves comprennent très bien, voire anticipent), ou que l'institution vous dise : "Toi, mon p'tit, tu n'es pas curieux" et que cela soit inscrit sur le marbre du dossier scolaire, de manière à ce que le futur DRH, puisse juger plus facilement de votre employabilité ?

Le socle commun prétend qu'il "? pour but de développer une attitude de curiosité" (voir ici), mais il faut garder à l'esprit que le socle commun n'est pas un outil pédagogique, mais un outil d'évaluation. Et cet outil est effectivement sorti tout droit des formations de DRH des années 1990.
Tres cher ASI

Je te conseille vivement d'aller voir l'émission de médiapart sur le sujet, qui datait pourtant du 18 juin et qui aurait pu permettre à tes journalistes de connaitre un peu mieux le dossier et d'éléver le niveau. Le discours de Samuel Churin, et non Chiron comme il est écrit en titre de ce sujet, y est beaucoup plus clair. Peut-être cela a-t-il un rapport avec le fait qu'on le laisse s'exprimer...

Je suis vraiment très déçu par cette émission d'ASI, par le manque de préparation dont elle a visiblement bénéficié, par le comportement de Daniel Schneiderman qui s'est illustré par un parti pris flagrant, une absence d'esprit d'analyse et d'élégance.

De critique des médias traditionnels, tu es en train d'en devenir une redite...

Tu nous avais habitué à mieux, il me semble....
Le témoignage de Sylvain le cheminot est intéressant. Il expose clairement et dans les détails les enjeux de la grève des cheminots dont les conditions de travail sont en effet sont menacées d'être amoindries avec la réforme ferroviaire. Les cheminots ne sont pas des privilégiés même si leurs conditions de travail sont parmi les meilleures du secteur public et privé. Ce n'est jamais une bonne nouvelle qu'une catégorie de travailleurs voit ses acquis rabotés car cela montre clairement les avancées du libéralisme économique, inscrit dans les traités européeens et qui sous-tendent un système économique pour toutes les catégories de salariés. Mais au delà de ce constat, se pose la question du pouvoir de négociation, que les libéraux appelent pouvoir de nuisance. En bref et pour parler directement si vous pouvez emmerder des centaines de milliers de voyageurs par une grève et que vous êtes protégés par un statut, vous instaurez un puissant rapport de force qu'aucun pouvoir ne peut ignorer. Cette force de négociation fait ressortir l'impuissance de millions de travailleurs qui ne disposent pas de ce levier. Il est trop simple de penser que les travailleurs du public font grève par procuration pour les millions d'autres qui ne peuvent pas faire grève.
Je ne vois pas comment associer la défense d'interêts catégoriels à une critique radicale du système mais je suis prêt à écouter tous les commentaires à ce sujet. Il faut beaucoup de convictions personnelles voire d'empathie pour soutenir ou au moins accepter sans rechigner une grève des transports. Comment l'ignorer ? Sans rapport avec la précédente mais symbole de la défense d'interêts catégoriels, les grèves des taxis et ambulanciers, très pénalisantes, posent aussi la question de l'utilisation d'un rapport de force dont ne disposent pas la grande majorité des salariés.
Dommage qu'à part Ptilou,personne,ou presque, n'ait parlé de la SNCF.Quand j'ai lu 2 émissions en une,je l'ai crue!Je suis naîve!Disons,que c'est moitié cheval et moitié alouette.Pourquoi ne pas mettre,les 2 syndicalistes ensemble sur le même plateau,on se serait rendu compte qu'ils étaient beaucoup plus proches dans leurs luttes qu'on ne le croit;d'ailleurs n'y-a-t-il pas eu convergence parfois?Quelle chance a eu M.Churin d'avoir un contradicteur ce qui amène force discussions,alors que le cheminot est passé en dernier.Il y a aussi que les @sinautes doivent se prendre pour des intellectuels et préfèrent parler art que transport alors que les 2 sont aussi importants.
Bonjour,

Je partage vraiment et durablement les réactions sur :
1) l'insupportable tendance de DS à faire semblant d'être un journaliste "agressif anglo-saxon modèle" en empéchant les participants de terminer une phrase (ou de commencer une démonstration) par des interruptions style "oui ou non ? Répondez !"
2) l'absence - consternante ... - de préparation.

Que la petite équipe d'ASI ne saurait pallier ... parce que ... ce n'est pas - et pas plus pour DS - le sujet ni le projet du site que de "faire du C dans l'air" [mon dieu !!!] qui se voudrait donner - aussi, un cheval, une alouette - la parôle à une "opposition" (?).
Arrêt sur Images, son sujet, son projet, c'est la critique des médias, l'intelligence critique. Ainsi, ici - intermittence et cheminots, deux conflits sociaux qui interrogent le modèle social - le sujet, c'est le traitement même de ces conflits, les paroles portées, les images associées, la syntaxe et le vocabulaire, les cadrages etc (dont la mode infinie des "micro trottoirs de toutes sortes" dont font partie les sollicitations de réactions y compris d'experts quelconques. Confusions ...).

J'y insiste : à côté des péchés (non véniels) dans l'animation des émissions - qui amènent à soutenir d'autres formules et d'autres comportements (cf Hors-Série) - il y a ceci qui est fondamental :
* ASI n'est pas un "contre journal" critique de toutes les actualités. Il y a des réussites proches pour ça (cf Mediapart, par exemple).
* ASI est un site de retour sur le traitement médiatique "du monde comme il va" (et il ne va pas bien dit le cuisinier de Mère Courage).
* Et, plus largement, de la place et de l'utilisation des images, comme de la place et des effets d'un nouveau flux partagé, Internet.

andref
Sur la réforme du train, je souhaiterais préciser que contrairement à ce que raconte DS, ce n'est pas Bruxelles qui impose la refonte SNCF+RFF.

En effet, la Commission Européenne, depuis que RFF a été créé, et certainement avant aussi, sait additionner tous les déficits des comptes des établissements publics sous contrôle de l'Etat, et que, par conséquent, qu'il y ait deux établissements ou un seul, s'agissant du domaine des transports, ne présentait pas de difficulté à surmonter, ni technique, ni comptable, ni méthodologique, ni politique, ni économique.

Mais c'est vrai que pour faire passer une réforme, il vaut mieux dire qu'elle s'impose depuis l'extérieur que de s'autocritiquer
Je regarde l' émission de médiapart sur le même sujet que celle d'arrêt sur image: "Médiapart sncf intermittents les raisons de la colère. avec edwy P. dans le rôle de Daniel S.

Bonne émission, interessante, enfin, après celle sur le même sujet de ASI.

Je me dis: Médiapart a racheté ASI; Edwy p-Plenel a racheté ASI. Edwy Plenel Torpille ASI. Edwy plenel a engagé son combat de minage contre ASI et Schneiderman. ( cf son manque totale de soutien de Denis Robert, son torpillage de Denis Robert), sans scrupule ni état d'ame il élimine tous ses concurrents, ceux qui travaille dans le même champ que lui.

Quand il y aura eu XXXXX de messsages disant "Daniel, tu n'as jamais été aussi mauvais", il le sera de plus en plus et craquera, démissionera, ou sera viré. Bravo Edwy!
N.P.
Cher DS,

La facon dont vous vous faite embarquer dans le petit jeu de Jean-Patrick Gille est indigne de vous. Je suis choqué. La manoeuvre est pourtant très lisible :
- Il tutoie Mr Churin
- L'appelle par son prénom
- Fait tout pour décrédibiliser ses propos pourtant très clair
- Le place dans la position du "saltimbanque", du "doux rêveur", de l'artiste pas sérieux. Alors que lui - le médiateur - est sérieux, connait ses chiffres et ses dossiers.

Tout les éléments de langages utilisés servent juste à lui faire prendre le dessus et ridiculiser son adversaire.

On est en pleine manoeuvre politique et vous ne voyez rien!!!
Le pauvre Samuel Churin se fait bouffer tout cru et - plutôt que le protéger contre les assauts du professionnel de la politique - vous l'enfoncez!

Bref, cet émission est indigne d'ASI et je ne vous ai jamais vu aussi mauvais, Mr Schneidermann.

Ce que je retiens de cet émission c'est que les intermittents ont perdu la bataille du langage. Ils sont morts maintenant, ce n'est plus qu'une question de temps. Et c'est aussi de la faute d'ASI. Ici le traitement aurait du être tout autre. Vous êtes passé à côté de votre mission, dommage.

Messieurs-dames d'ASI, sur ce coup vous n'avez rien vu et avez tout raté. Je ne vous félicite pas.
Drôle, Mr Gille, le député médiateur, au ton cassant et onctueux tout à la fois, a cherché à imposer le tutoiement à son interlocuteur (comme pour mieux le phagocyter), l'appelant aussi par son prénom, genre on est un peu pote quand même... Mr Churin n'est pas tomber dans le panneau.
Je pense décidément que vous devriez consacrer une vraie émission "pluraliste" à la question de cette opposition entre savoirs et compétences.
vous devriez peut-être inviter Nico Hirth pour comprendre en quoi l'importation du "concept" de compétence ( mais encore il y en a d'autres ( projet par exemple) dépend d'une modèle de soumission du travail à une évaluation comptable ( mesurable immédiatemnt) comme elle est imposée dans les entreprises. Les" compétences" sont avancées contre le" métier",dans l'idéologie manégériale. A ce propos vous devriez sans doute lire Richard Senett sociologue philsophe qui permet de comprendre enquoi il est absurde d'opposer l'artisanat,les "mains" et la tête. Mais en tout cas l'idéologie managériale tend à exporter ses modèles à l'Ecole aux fins de la compétitivité et tout ce qui s'en suit.....
A approfondire donc? cordialment, MV
D'abord au niveau compréhension, je trouve que les discours étaient clairs. On comprend bien dès le début que si le député parle de 320 millions, c'est dans le but de ménager la chèvre et le chou. On comprend qu'il dit à Samuel Churrin "mais le medef attend que ça, sauter sur une proposition comme la tienne et faire du précariat la norme, donc je ne peux pas dire ce que toi tu dis ; toi par contre, dis écoute comment j'explique les choses, politiquement, c'est mieux".

C'est là, au fil de l'émission, que j'ai pigé à quel point il se plantait, à quel point côté intermittent ce n'est pas du gentil argument de provocation utile que de dire "il n'y a qu'à plafonner et faire vivre aux cadres ceci-cela".

Jean-Patrick Gille présente plus sa position de mec au cul entre deux chaises que sa propre position. Il assume d'ailleurs bien cela en montrant qu'il refuse les mots redistribution. Sa position de cul-entre-deux-chaises est une position qui amène à faire valider ce que le medef défend, ce qui est dans les cadres du dialogue autorisé chez les oligarques bien-pensants.
Ce que Samuel Churrin énonce est clair : que la caisse assurance chômage serve à lutter contre la précarité, qu'on puisse vivre dignement. Telle que présentée par son interlocuteur, elle deviet au contraire [ou plutôt reste] une variable d'ajustement pour qu'une société économique roule quand bien même des gens crèvent sur le bord de la route.

Enfin, je me porte en faux sur la gestion de l'émission. Elle n'était pas si mal. Je pense même que Daniel Schneidermann partagerait plus avant ce qui est défendu par l'intermittent. On voit tout de même bien que l'autre mamaille particulièrement les mots.Vous pensez qu'il aurait fallu que l'accent soit plus mis dessus ? Le mamailleur n'est pas forcément en position (sociale, hiérarchique) de pouvoir faire autrement, et il est accueilli dans l'émission avec ce qu'il est, difficile je trouve de lui en demander plus.

PS: une vraie émission pour l'école ? Ce serait bien. Avec des gens avec des manettes pour changer des choses, et capables d'écouter ceux/celles qui ont vraiment des propositions. Moi ce que je me dis de plus en ayant regardé le supplément, qui, il est vrai, m'a apporté ce questionnement, c'est que cela impacte mes propres gosses. Ils ont tout à fait les moyens de réussir dans l'école actuelle (V1), et ce n'est pas forcément juste. Ca, je le savais déjà. Ils ont les moyens de réussir dans une école qui adapteraient les enfants à l'entreprise (V2). Par contre, je ne suis pas sûre qu'on ait les moyens (culturels, sociaux) de les faire aller vers la connaissance avec la discipline que cela requiert (affronter l'échec inhérent à certaines difficultés, le surmonter) depuis une école V2. Alors je me dis merde... cette réforme, elle assure peut-être des salariés un peu mieux qualifiés dans une société qui de toute façon n'a pas de place pour tout le monde. Donc concrètement, cela peut vouloir dire un socle de base légèrement plus élévé pour les peu qualifiés. Cela voudrait aussi dire qu'ils sont en train de rétrécir l'entonnoir, un nivellement vers le minimum acceptable.
Merci pour le complément sur l'émission de la semaine dernière . J'aurais aimé cependant entendre Angélique Del rey plus longuement .
un point de vue intéressant

http://www.aufeminin.com/news-societe/intermittents-la-percutante-lettre-ouverte-de-camille-chamoux-s520428.html
Je n'ai pas pu aller jusqu'au bout du visionnage ... Y a t il un moyen de s'abonner à Hors série sans être abonner à asi ?
Je partage assez l'avis des asinautes qui me précèdent, à savoir qu'il était assez simple de comprendre les points développés par Samuel Churin.

A une condition toutefois, il fallait essayer de l'écouter.

Cette "prise à 2" légèrement méprisante m'a un peu gêné.

On peut être en désaccord sans prendre l'autre pour un imbécile. Ici, le rôle du journaliste aurait du être, me semble t-il, de permettre à chacun de se développer son idée. Ainsi, chaque abonné aurait pu se faire une idée.

Je constate heureusement que beaucoup d'entre nous ont pu entendre les idées de Mr Churin malgré tout.

Je tiens aussi à nuancer les propos des plus durs tenus ici en rappelant à tout le monde qu'il n'y a pas d'autre espace médiatique pour entrendre les arguments des intermittents (aussi coupés et méprisés soient-ils). Merci donc à Daniel et son équipe pour cela.
Bon ben puis qu'on nous incite à venir ici pour dire ce qu'on a pensé de tout ça, je rajoute mon petit commentaire: comme la grande majorité ici, j'ai trouvé Samuel Churin très clair, et j'ai admiré sa capacité à prendre sur lui vu comment il a été assez régulièrement coupé et le ton suffisant qu'on lui réservait.
Comme pas mal l'ont souligné ici aussi, je trouve qu'il est assez flagrant que l'émission a été peu préparée, ça aurait permis de mieux recadrer le débat et de moins avoir l'air de découvrir les choses en même temps que nous, surtout qu'il y a quand même pas mal de matière disponible.
Ça fait plusieurs émissions qui sont assez pénibles à regarder. Je n'ai même pas été au bout de l'émission sur les programmes scolaires (ce qui m'arrive rarement, je crois que la dernière fois c'est quand Elisabeth Lévy était invitée ahahahaha ! alors vous voyez ça date!) et si j'ai été au bout de celle ci, c'était surtout pour écouter Samuel Churin que contrairement à Daniel, j'ai trouvé très clair!
Camille Chamoux : "Cher Président de la République, j'aimerais vous parler de mon métier..."


http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Camille-Chamoux-Cher-President-de-la-Republique-j-aimerais-vous-parler-de-mon-metier-4017872
"Feignants d'intermittents" - L'intermittence chez Aldebert

https://www.youtube.com/watch?v=2Zz7SrB2tng
Il y a un éléphant dans le salon ...

Bizarre, tout de même, sur ce sujet, on ne parle que de la moitié du problème ...

Un contrat de travail, c'est comme l'amour, il faut être deux ...

Pourquoi ne parle-t-on que des intermittents, ces nantis, demi-nantis, nantis au carré que ne pensent qu'a optimiser (sic!) leurs congés spectacles ?

Pourquoi ne parle-t-on des entreprises qui les emploient ?

Si le régime est déficitaire, il y a une solution très simple : le supprimer et les obliger à se faire embaucher en CDI/CDD !

Qu'en pensent les patrons ?
Heureusement, il y a Maya Neskovic :
http://vimeo.com/98432972

Merci Hors-série!
http://www.youtube.com/watch?v=tC9ifnAumLM
Angélique Del Rey: il y a avec cette personne l'opportunité d'une belle embauche à @si.
J’ai aussi compris ce que disait Samuel Churin. Curieux de voir un comédien peu habitué à la parole publique ; dire ce qu’on pense et dire un texte sont deux choses radicalement différente dira-t-on. Je tiens à le signaler parce que ça tenait la route, et avec une petit effort on pouvait savoir exactement là où il voulait en venir.
J'ai enragé moi aussi devant cette émission catastrophique...
Daniel, si vous aviez laissé parler Samuel Churin vous auriez peut-être eu l'occasion de comprendre ses propos... au lieu de lécher les bottes de Jean-Patrick Gille et de prendre ses petites phrases de rhétorique pour des arguments de fond.
Et OUI, l'intermittence est un sujet complexe qui repose sur des calculs complexes mais déterminants à de multiples points de vue qu'il est important de développer même si ce n'est pas "sexy" pour les internautes...

Parmi les nombreux points qui m'ont fait bondir :
"Qui est Mathieu Grégoire ? " Comment peut-on oser lancer une émission sur le sujet en ignorant le travail de Mathieu Grégoire ?

Vous auriez gagner à laisser Samuel Churin développer la question des soit-disant "abus" et "optimisation".
Il est beaucoup trop facile de rejeter la responsabilité sur les personnes employées (qui comme chacun sait peuvent se permettre d'exiger un cdi plutôt qu'un cdd d'une journée), plutôt que sur les employeurs de ses personnes ou même sur les accords tels qu'ils existaient jusqu'à présent qui font que ces pratiques sont tout à fait légales.

Où est votre idépendance ? où est votre analyse critique ?
Le nouveau modèle qui a été construit pas les intermittents du spectacle est téléchargeable ici :
http://www.cip-idf.org/IMG/pdf/NMlong.pdf
pour avoir une explication "light" c'est içi:
http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=2073

il y a une volonté d'émancipation de l'individu qui merite d'être soutenu dans ce mouvement de précaires. Mais bon, l 'emancipation individuelle si elle est veritablement recherché passe par la volonté de l'inscrire dans la loi de la société. L'individualisme actuelle ne va pas dans ce sens. Juste peut-on esperer qu'en ayant poussé fort loin cet individualisme, jusqu'à l'absurde, il servira de contre exemple pour redefinir le contrat social favorable à developper individus et société.

propositions pour aller plus loin dans l'emancipation individuelle sur ce lien:
http://blogs.mediapart.fr/edition/revenu-universel-de-base/article/110614/nos-amis-intermittents-du-spectacle-nos-amis-precaires-et-tous-ceux-qui-red
Oui, au fait : dans le titre de l'émission, Samuel Churin se transforme mystérieusement en Samuel Chiron dans le forum.
Non seulement l'émission démontre (une fois de plus) ce qu'expliquait déjà Bourdieu sur les médias et la prise de parole et que, visiblement, DS n'a toujours pas réellement assimilé pour son propre compte, mais elle illustre parfaitement la différence entre les sociaux-démocrates et la gauche (ou ce que devrait être la gauche).

D'un côté, nous aurions donc le raisonnable, pondéré, objectif, qui fait la part des choses avec mesure, avec qui on peut discuter, qui maîtrise son dossier technique, et de l'autre le vilain excité, qui fait rien qu'à s'énerver, et qui fait rien que partir dans des trucs, là, des délires, à tout mélanger, tout ça, à devenir tout d'un coup lyrique sur le Conseil national de la résistance, bref, n'importe quoi (du coup, faut l'interrompre pour le recadrer, ce grand gamin énervé).
C'est comme ça que la bonne et sage société social-démocrate (M.Gille en tête) voudrait nous présenter les choses.

Sauf que si on observe un peu mieux, le décalage est autre : d'un côté, nous avons quelqu'un qui parle juste de technique : il faut ajuster tel levier, ajuster tel autre, un peu plus de ça, un peu moins de ceci, un peu comme un ingénieur du son devant sa console ; et de l'autre nous avons quelqu'un qui nous parle tout simplement, réellement, véritablement, de politique.
Et la politique, c'est aussi du rapport de force ; tant que la "gauche" au pouvoir restera social-démocrate, c'est-à-dire troquera de la politique contre de la technique "pondérée", c'est en effet le MEDEF qui remportera, par forfait, le rapport de force.

Merci à Samuel Churin pour son engagement. Son travail est exceptionnel, les intermittents lui doivent beaucoup.
La véritable erreur de DS, l'erreur professionnelle - puisque l'on ne condamne personne pour une faute morale dans ce monde qui n'en a que peu - c'est de croire que l'on peut simplifier un sujet que l'on ne connait pas à fond, de croire qu'on peut couper la parole, diriger le débat, quand soit même on en connait pas tout les tenants et les aboutissants. Résultat on se retrouve avec une soupe indigeste qui fait la part belle au débatteur le plus habile, le plus populiste, pourrait on dire...
Le spectre de l’émission avec Bourdieu poursuivra DS toute sa carrière... Cette émission en est une nouvelle confirmation... En se cachant derrière les principes de neutralités du journaliste (neutralité pas vraiment neutre dans le cas d'un DS plutôt social démocrate), DS sert la soupe au MEDEF.
Qu'on soit en désaccord idéologique avec un de ses invités, passe encore, mais la moindre des choses est de le respecter, et de s'assurer que son opposant reste courtois ce qui ne fut pas le cas de ce Gille...
Concernant Agnes Verdier Molinié, travailler à l'IFRAP quand on a une tête à claques, c'est limite de l'incitation, non?
des infos là fait par les intermittents
Un autre modèle d’indemnisation du chômage des salariés intermittents, avec une présentation filmée - Coordination des intermittents et précaires
http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=437
La plaisanterie a assez duré, il est maintenant temps d'agir avec fermeté contre ces individus arc- boutés sur des privilèges désuets.
Ce système ronge les comptes publics et si ces profiteurs ne sont pas contents, ils n'ont qu'à pointer à Pôle emploi et accepter des emplois beaucoup plus fatigants que ceux qu'ils exercent plus que partiellement pendant quelques semaines.

La culture ne doit pas être la priorité, il y a à la télévision française d'excellentes émissions, notamment sur Tf1 et M6, l'annulation des festivals ne sera donc pas une grande perte car ces manifestations véhiculent des valeurs plus que discutables à travers des spectacles subventionnés avec les deniers publics.

Remettons tous ces individus au travail en leur proposant de participer à la mise en oeuvre de la très pertinente proposition du président du Medef, un salaire de 500 euros par mois, ils pourront ainsi bénéficier de ressources régulières et assurer ainsi leur prétendu travail de création.
Bonjour
Il faut atteindre les dernières minutes pour comprendre que le gouvernement est complètement l'otage du MEDEF.
Quelle foi peut-on accorder aux promesses de ces gens qui ne sont pas maîtres de l'aboutissement de leurs idées et qui proposent des choses qu'ils ne voudront jamais faire. Ils ne sont plus crédibles et leur parole ne vaut rien.
Le "mon ennemi c'est la finance" a fait des ravages irréversibles.
Le délire du jonglage avec les millions (320) et les milliards (50)

Quelle honte ! Les abrutis qui font sauter cet argent ne produisent rien, n’ont jamais travaillé pour de vrai et ignorent totalement à quoi ressemblent de telles sommes. Et encore davantage comment on les fabrique…

Ils l’ignorent tellement qu’ils nous ont foutu 2.000.000.000.000 € de dette que personne ne remboursera jamais, sauf la guerre !

Et ils empruntent 700.000.000 € de plus, chaque matin, samedi et dimanche compris…

Pour payer des fonctionnaires non seulement inutiles mais nuisibles le plus souvent !

Les intermittents c’est une honte. Pour beaucoup de raisons.

Je précise d’abord que mon frère, excellent saxophoniste, et membre d’une famille particulièrement aisée se goinfre d’indemnités depuis plus de 30 ans.

http://www.dailymotion.com/video/xk3p6v_gilbert-leroux-et-cyril-guyot-summertime-au-petit-journal_music

Je ne trouve pas ça brillant !

Ensuite je me demande très sérieusement qui délivre les diplôme « ARTISTE » qui permettent visiblement de travailler peu et de faire cracher le déficit de l’État pour bouffer des spaghettis jusqu’à la fin du mois sans trop s‘emmerder…

Dans une société digne on ne vit pas à crédit, les « artistes » sont reconnus par le public et vivent de leur art, les autres ont un vrai travail et pratiquent dans leur temps libres. En quoi dois-je financer des pseudo artistes auto-proclamés dont je n’ai aucun besoin ?

De plus les crapules qui vivent du marché de l’art utilisent ce système totalement pourri sans se gratter !

J’entends parler d’indemnités, c’est délirant : avec quel argent indemnise-t-on ? Qui paie ? Nos petits enfants, s’ils jugent utile de rembourser nos délires ? Notre feignasserie, notre imprévoyance et notre radinerie.

Ils ne paieront pas, bien-sûr et leurs créanciers prendront leur pays pour se rembourser, ce qui est un très grand classique de l’histoire mondiale !

Pendant quelques siècles les parents laissaient un héritage à leurs enfants…

Nous ne laissons que des dettes, et une bombe à retardement, cadeau pour nos enfants, petits enfants et arrière petits enfants.

Génération minable.

PG

P.S. : Accessoirement où est Judith Bernard qui a des choses à dire sur ce sujet, et éventuellement Didier Porte ?
Boh, je ne vois pas trop de quoi vous vous plaignez, en fait. Le "diplôme d'artiste" comme vous dites, c'est l'employeur qui le délivre en filant une pige à l'intermittent. Vous êtes libre de proposer vos talents de saxophonistes et de profiter de la manne. Après si vous n'avez pas de talent, c'est pas de bol, mais bon c'est la société de marché, tout ça. Winner takes all. C'est plutôt vertueux, un système ouvert à tous avec sélection au mérite.
Après si vous choisissez une autre voie, c'est surement qu'elle vous convient mieux. Serais-ce que les avantages de ces nantis d'intermittents ne méritent pas votre peine ?

Ca marche pour les concours de la fonction publique également, remarquez.

D'ailleurs pour le couplet classique chez vous des fonctionnaires nuisibles, et pour rester poli : miaou
Je pouffe... Pendant 40 ans c'est moi qui ai payé avec mon vrai travail et mes impôts (très chers) le salaire de fonctionnaires ramiers, incompétents, prétentieux et et arrogants !

Le seul ennui c'est que j'habite à Saïgon aujourd'hui (Sud Vietnam) et que je ne paie plus d'impôts en France, ou si peu... De quoi allez-vous vivre les gars quand vous aurez fait partir tout le monde ?

Peut-être faudra-t-il vous mettre au boulot... L'inconvénient c'est que c'est fatiguant et que vous n'êtes pas habitués !

Vous pouvez aussi vous passer de manger, et ne pas payer votre loyer... Comme fait la France, en fait !

Il y a des techniques pour échapper à ce qui fait chier,

Pendant un certain temps, avant de prendre le mur dans la face !

PG
Beurk!
Tiens...

Une ponctionnaire !

« La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts. »

Georges Clemenceau

Ça grouille en France ces inutiles... Et c'est pas nouveau !

Quelle horreur ! Quand je me demande pourquoi j'ai fui mon pays,

Je pense à ces gens et je ne me pose plus de question.

Vous m'avez privé de mon pays, je vous souhaite de trouver de quoi vous payer vous-même,

Sans mon aide,

Et visiblement c'est pas gagné, 700.000.000 € empruntés chaque matin, c'est beaucoup !

Bonne chance, je vous regarde !

PG
C'est la qualité des services publics qui vous a faites, PG...vous sauver comme un voleur n'est pas chose dont on se vante devant ses débiteurs...
Les sévices publics je les emmerde tellement que je suis parti pour ne plus avoir à les supporter,

Voleur n'est pas le mot, j'ai assez cotisé !

Vous êtes un grossier !

Et "débiteurs" n'est pas approprié non plus, ou alors il faut me rembourser...

Je vois que la prétendue "Éducation Nationale" ne vous a pas appris grand chose,

Ce qui n'est pas une surprise, la plupart des professeurs sont totalement ignorants,

C'est très difficile d'enseigner ce qu'on ignore soi-même !

PG
Ici aussi je pense que vous faites fausse route. Ça ne fonctionne pas selon la maxime : je dois en avoir pour mon argent.

On a jamais assez cotisé, on cotise pour redistribuer car c'est la seule façon pour que la totalité du groupe puisse continuer à échanger.
Cotisez plus mon brave, pour moi c'est fini, classé : il va falloir vous démerder pour survivre sans me faire les poches !

PG
Donc au Viet-nam tout les soins sont gratis ? Tant mieux pour ce peuple qui a bien souffert et s'en est sorti grace à son génie..Et vous êtes toujours en bonne santé donc ...sinon il va falloir revenir en Urgence en France ou OUI notre modèle de sécurité sociale est le plus parfait dans ce monde inégal...
Non les soins ne sont pas gratuits, mais ils ne sont pas hors de prix comme en France... Système de santé prétentieux mais nul et pas géré. Gouffre financier qui creuse notre tombe plus vite que la maladie, figurez-vous !

Vivre à crédit et accumuler les dettes sans fin c'est pas bon pour le moral et ça se finit toujours par une guerre quand les créanciers pas remboursés se fâchent !

Et les guerres font beaucoup plus de morts que le rhume et les accidents de la route réunis, regardez les statistiques !

PG
je me demande ce que vous avez dirigé vraiment dans votre vie car au niveau économique vous êtes un gros comique.

Les créanciers n'ont pas intérêt à ce que les états remboursent leurs dettes; c'est des intérêts qu'ils vivent!!!!.
Les créanciers n'ont pas intérêt à ce que les états remboursent leurs dettes; c'est des intérêts qu'ils vivent!!!!.

C'est dit et bien dit ...Merci Romain ..!
Que c'eet joli l'Indochine !
Les Chinois y délocalisent depuis que leur propre main- d'œuvre devient trop " exigeante" sur les salaires.
Magnifique !
Il paraît qu'on peut même y acheter son épouse .
Il paraît qu'on peut même y acheter son épouse . towanda adepte d'un régime d'appartheid bien connu se fiche du Viet-Nam là ..Evolue un peu "achète des boeufs" les viet-namiens sont un peu plus évolués que ce que tu crois .

.Evites les bêtises et clichés bien racistes SVP !
Yeza, juste une minute, please ne vous mêlez pas de mes guyoteries .
towanda ..Je crois que quoi que tu dises ou quelque soient tes imbroglios avec Pat ou quelqu'un d'autre, je suis persuadée que tu te cherches bien les ennuis..

Sachant tout ce que as dit, pense, croie, avant je pense qu'il est impossible que tu t'entendes réellement avec une personne ayant un "autre avis" que toi ..Il te faut des clônes .Raciste oui tu l'est et c'est pas un peu ma chère.. ..
Merci Yèza...

C'est la deuxième fois qu'on me fait le coup sur ce site,

La dernière fois on m'avait demandé si la femme qui va avec ma Harley Davidson est une option qui coûte cher.

J'avais demandé le retrait de ce post ignoble,

Sans succès,

Et ayant dit ce que je pensais au #ù?!!$*& qui avait écrit ça... J'avais été interdit de forum...

58 vidéos... Voici la première ! Elles sont toutes disponibles sur le Net.

http://www.dailymotion.com/video/xkvj4u_premier-journal-de-la-nuit-du-pg-express-et-declaration-de-guerre-a-si_news
les vidéos de Patrice Guyot sont un voyage dans un univers improbable. L'improbable existe, on peut le rencontrer.
L'univers des Teutons est hélas probable,

Et bien connu !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_camps_de_concentration_nazis

PG
Ach ! Fous me faites peaucoup te peine.
Rôh macarel, ..Pat là vous me faites vraiment rire, la vengeance étant un plat qui se mange chaud chez vous avec de l'humour en plus, dites donc pourquoi ne pas écrire un livre ?

Chapeau en tout cas pour défendre l'honneur de votre femme, lâchement insultée sur le net de mots infamants.

J'en suis toute retournée, tant c'est si rare même sur a@i j'ai bien remarqué que l'on peux très facilement s'entendre dires des horreurs digne du XIX ième siècle..(j'hésite a remonter au moyen-âge là )

Les attaques "ad feminem" et de "machisme masqué, sur les forums sont hélas légions et constantes et pris sur le fait notre courageux asinaute, se disant pas sexiste et "de gauche" (même pas FN ) réponds : comment moi ? heu parano en plus ?

Franchement bravo d'avoir défendu votre femme...En tout cas vous avez réglé vos problèmes et êtes revenu parmi nous ...
Encore Merci Yèza... Nous avons fêté nos 10 ans de mariage à Saïgon en janvier dernier et nous y habitons maintenant, le plus loin possible des Umperies et autres Hollanderie, sans parler des Marineries Lepeniennes !

Le racisme et le mépris de celui qui est différent sont des choses hideuses qu'il faut combattre jour après jour sans relâche !

PG
Comme quoi Pat , on n'est jamais tout noir ou tout blanc. Je préfère largement ce genre de post à vos premiers sur ce fil qui sont d'une rare absurdité.
Comme quoi Pat , on n'est jamais tout noir ou tout blanc.

au moins Romain là vous avez mis le doigt d'une vérité souvent ignorée..Les gens ne sont pas ni tout blanc ni tout noir il ne faut pas les juger que sur des apparences, ou à travers le prisme de l'idéologie biaisée "gauche droite".

.Non rien n'est figé et le Bien n'est pas d'un seul côté et le Mal de l'autre ..C'est trop complexe et je préfère de loin un homme/femme de droite mais droit dans ces bottes concernant l'essentiel des valeurs...

Le vécu et le soucis réel des vrais fléaux dont nous souffrons et que nous ne dénonçons pas assez, le colonialisme et cet esclavagisme (et son pendant, le sexisme) rampant, subliminale souvent .

. Des valeurs universelles que des prétendus gens "de gauche" eux ont pris en otage comme "faire valoir" mais dont isl se fichent royalement; Ils en parlent beaucoup mais n'en ont pas "un seul échantillon" comme disait Coluche ..

C'est une farce pitoyable que de voir ces pseudo-gauche permettre les massacres dans le tiers monde et ensuite donner des "leçons de morale" qu'ils sont eux même de s'appliquer dans leur vies.

La société est toujours machiste, inégalitaire et discriminatoire envers les femmes, enfants, descendants d'immigrés à X générations.

Essentialiser les gens dans ce qu'ils ne sont pas réellement, et a vie, c'est un crime .. ... ..
Vous avez même le choix dans la date.
D'une grande élégance...
Je n'en doute pas Romain : je ne déteste pas provoquer un peu pour voir venir et m'amuser un brin. C'est stupide, mais souvent rigolo ! Sans rancune !
Ouais, ben commence par combattre ton mépris pour les fonctionnaires et on parlera de respect après.
Ceux qui se sont enrichis pour des raisons louches se condamnent à d'interminables stratagèmes de disculpation. Pour PG, ça veut être le cynisme. Manque de pot, la philo c'est pas à la portée de n'importe qui.
Aloys, vous allez prendre! Oh la la, va pas être content l'homme qui n'a jamais paye ses pensions alimentaires.
Ne répondant que le moins possible aux Teutons, je vais jouer au billard à deux bandes.

(Ouaf ! ouaf ! s'exclame déjà le très fin Towand, spécialiste du con et de la bite et qui doit s'appeler Martin comme la moitié des Français mais tient à garder un prudent anonymat...)

Quelqu'un lui a dit que je ne payais jamais mes pensions alimentaires ? Qui ?

J'ai payé en 20 ans plus que ce qu'il gagnera pendant toute sa vie (sauf information contraire assortie de preuves)

En actualisant j'ai versé environ 600.000 € pour mes deux filles que je ne voyais jamais (elles n'avaient pas envie) et qui ne prenaient jamais de mes nouvelles.

Pour ce qui concerne le Teuton Aloys von Atchoum, s'il veut des cours de Philo je suis à sa disposition moyennant 300 € les deux heures et à condition qu'il vienne étudier à Saïgon, il ferait bien de s'installer sur place, l'avion n'est pas donné et la perte de temps en l'air considérable !

PG
... Vient du fait que cette armée, pour l'essentiel inutile nous entraîne dans le gouffre !

Enfin vous, pas moi : je suis très loin et largement à l'abri du besoin...

Seulement c'est honteux et on ne peut que mépriser une classe qui s'accorde toutes les facilités,

Tous les privilèges,

En laissant crever la bouche ouverte le reste de la population et en l'emmerdant jour et nuit par tous les moyens à sa disposition.

Et Dieu sait qu'ils sont nombreux : ils se sont tout autorisé ! Si nécessaire on envoie la police,

Quand elle n'est ps occupée à faire les poches des automobiliste sous prétexte de leur sauver la vie (quel culot !)

Allez donc travailler cals les usines, les champs, les bureaux si vous êtes délicats, ou un peu faibles et frileux

Mais faites quelque chose de productif avant de servir de décorations dans les sapins de Noël !

Quand ceux que vous étranglez n'en pourront vraiment plus, c'est à dire dans les prochaines semaines (après les vacances quand même)

PG
... Vient du fait que cette armée, pour l'essentiel inutile nous entraîne dans le gouffre !

Enfin vous, pas moi : je suis très loin et largement à l'abri du besoin...

Seulement c'est honteux et on ne peut que mépriser une classe qui s'accorde toutes les facilités,

Tous les privilèges,

En laissant crever la bouche ouverte le reste de la population et en l'emmerdant jour et nuit par tous les moyens à sa disposition.

Et Dieu sait qu'ils sont nombreux : ils se sont tout autorisé ! Si nécessaire on envoie la police,

Quand elle n'est pas occupée à faire les poches des automobiliste sous prétexte de leur sauver la vie (quel culot !)

Allez donc travailler cals les usines, les champs, les bureaux si vous êtes délicats, ou un peu faibles et frileux

Mais faites quelque chose de productif avant de servir de décorations dans les sapins de Noël !

Quand ceux que vous étranglez n'en pourront vraiment plus, c'est à dire dans les prochaines semaines (après les vacances quand même)

PG
Je tenais à vous remercier pour la qualité de vos interventions filmées que je viens de consulter , c'est bien écrit, des analyses pertinentes et une réflexion de fond que de nombreuses personnes ici absentes feraient bien de mener plutôt que de déverser des insanités sur votre épouse.

Juste une petite critique, j'avoue avoir un faible pour votre tenue en blazer bleue beaucoup plus seyante que celle avec la casquette verte qui enlève de la solennité à votre intervention même si le fond compte plus que la forme, je vous l'accorde.

J'aime également beaucoup votre voix, elle me rappelle celle d'un speaker d'une radio dont je n'arrive pas à retrouver le nom mais que j'écoutais avec mon père en 1943, j'avais alors 6 ans.
Que de bons souvenirs qui ressurgissent grâce à vous.
Bouh ouh ouh, j'en pleure de rire!
Vive le comique de répétition en réalité!

Ah la voix, la voix! Trop fort Consensus!!!!
J'espère que c'était Radio Londres...

Sur 58 vidéos dans cette série je crois n'avoir jamais porté la même tenue, c'était une règle implicite. Et la solennité n'était pas nécessaire !

PG
ÉPAVE !

PG
Moi c'est Towanda.
Serait-ce une femme, mon Dieu ?

Moi c'est mon insulte favorite...

Les gens qui gênent ma circulation, en voiture ou en moto je leur dis : "Hé ! Towanda !"

Il y en a qui me répondent : "Toi même", et là j'avoue que je suis vexé !

PG
Je dis ça, c'est pour vous hein, car on ne vous a peut être pas dit mais si on empêche les gens d’échanger en ne redistribuant pas l'outil crée pour ça (argent). Et bien les gens ils vont venir se servir… ce qui était à vous n'est plus à vous… ça change un peu la vie. Surtout qu'avec la mondialisation, il y a forte chance que la prochaine révolution le soit aussi. Vous me direz perdre la tête à Paris ou Shanghai si il faut la perdre.
Ce que vous appelez "redistribuer", avec une délicatesse qui vous honore, et une pudeur qui vous classe à l'évidence dans la catégorie de ceux qui "redistribuent" à leur profit... S'appelle partout ailleurs racket ou "vol à main armée" ! Ce qui est moins valorisant mais plus précis dans l'expression.

Il s'agit simplement de faire les poches de ceux qui ont travaillé pour gagner trois ronds, avec l'aide de la force armée si nécessaire (justice, police et huissiers), pour garantir le confort de fonctionnaires embauchés à vie avec une copieuse retraite de très bonne heure.

Et les retraités à 450 Zeuros par mois personne ne les aide, croyez-moi, là on ne redistribue rien, peau de balle et balai de crin... C'est la Gôôôche au pouvoir et on voit bien qui se "redistribue" quoi !

C'est simplement honteux et je conseille aux voleurs de grand chemin qui font marcher ce système à leur profit d'en profiter vite, ça ne durera pas autant que les contribution, d'autant que les cons-tribuables intéressants se barrent, comme moi. Si vous voulez vous servir je vous recommande mon Aston Martin, mais je vous préviens charitablement que vous irez sans le moindre doute dans le mur au deuxième virage et que les airbags sont désagréables à manger, surtout sans vinaigrette !

"Qu'on se pende ici,
Qu'on se pende ailleurs
S'il faut se pendre..."

Georges Brassens "J'me suis fait tout p'tit"

Cadeau : http://www.ina.fr/video/I00016107

PG
Nous avons au moins Georges en commun, en plus de devoir se nourrir, d'aimer, de souffrir, d'avoir du plaisir, de respirer, de naître et de mourir.

Imaginez un monde ou l’oxygène serait limitée. Que penseriez vous d' un homme qui fait son footing en disant : « je cours et je vous emmerde » ? Ne diriez vous pas : « ce que tu prends pour ton plaisir, nous manque pour vivre » ?

Vous comprenez que cela n'a rien à voir avec votre personne même. Nous faisons parti d'un monde où rien ne se crée autrement que par la transformation de l’existant. Et que l'énergie utilisée pour cela est prise de la terre, l'animal voir l'Homme. Il y a donc un équilibre à chaque systèmes. En ce moment l'équilibre n'est pas respecté.
Et si je mélange Lénine et Brassens : La corde pour les pendre, ici ou ailleurs, les capitalistes vont nous la vendre

lorsque l'on me fait un cadeau, je fais un cadeau :
Merci pour le cadeau... Si seulement l'esclavage avait réellement été aboli, ou même la colonisation.

Mais toutes ces infamies n'on fait que changer de forme et se masquent derrière une totale hypocrisie !

Ne mangez pas de crevettes Thaïlandaises, c'est un devoir d'humanité... Mais plus globalement toute notre économie (en faillite) repose sur l'exploitation sans frein du tiers et du quart monde.

Ce qui n'est vraiment pas une gloire !

PG
+1
Je rajoute à cela que nous sommes dans un monde « fractale ».
"Si seulement l'esclavage avait réellement été aboli, ou même la colonisation.

Mais toutes ces infamies n'on fait que changer de forme et se masquent derrière une totale hypocrisie !"

+ 10 là pat
Allons-bon, le chien de Pavlov salive,

Mais n'argumente pas, les chiens ne sont pas bavards d'ordinaire...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ivan_Pavlov

PG
@Pat de Saint-Rémy: donc si je comprends bien, vous considérez que les fonctionnaires ne créent pas de valeur économique et que ce sont seulement les personnes dans l'emploi - donc dans le privée - qui produisent le PIB ?

Donc selon vous, si des fonctionnaires s'occupent d'une autoroute, de la gestion de l'eau, ou tout autre chose, ils ne produisent pas de valeur économique, alors que si c'est une société privée qui fait la même chose, oui ?
Les Autoroutes radarisées (faites passer la monnaie) par l'État sont privées (faites passer la monnaie au péage)...

Et l'argent qu'on vous vole quand vous roulez dessus c'est parce que, malgré des impôts insensés, l'État n'a pas été foutu de conserver la propriété de ses routes et autoroutes...

Pareil pour l'eau : l'État n'a rien à voir là-dedans depuis très longtemps, c'est un racket purement privé !

Soyez gentil, documentez vous avant de me répondre, ça simplifiera !

PG
Y a pas plus loin que le Vietnam?
Si ! Tahiti...

Mais Saïgon c'est déjà à 11.000 km de Bercy et 13 heures d'avion sans escale !

Ça calme !

PG
Vous n'avez pas compris ma question ; je ne vous parle pas de la privatisation évidente des autoroutes. Je vous demande si, pour vous, les fonctionnaires créent de la valeur économique ? Et si vous pensez que non, pourquoi.
Non, les ponctionnaires créent de la dette, au rythme de 700.000.000 € chaque matin (vous avez bien lu sept cent millions €)

Un peu petit bras : un ou deux milliards ce serait plus chic ! Pourquoi se gratter ?

Les ponctionnaires ne créent rien, ils profitent,

Ils papotent autour de la machine à café,

Ou ils font chier ceux qui les paient, histoire de montrer qui est le chef (?)

Que ces crapules se dépêchent d'en profiter, il n'y en a plus pou longtemps...

À trop tirer sur la corde elle finit toujours pas casser !

PG
Soit Pat est un Troll, soit Pat est stupide.

Tout le monde crée de la valeur. Tout le monde fait circuler la valeur entre les agents économiques. Il n'y a que les libéraux qui veulent restreindre cela au salariat. Fryot l'explique d'ailleurs très bien.

Pourquoi? Parce que le salariat, c'est la mise en dépendance d'une partie de la population à une autre partie de la population: les salariés dépendant des employeurs. Le salariat est un rapport de domination. Les fonctionnaires d'ailleurs sont une partie de la population qui a, parce qu'ils assurent les services nécessaire à une saine vie économique (santé, transports...) que le privé s'est TOUJOURS révélé INCAPABLE de faire correctement, ne sont pas soumis aux employeurs. Ce qui forcément énerve le Medef.

Tout cela n'est que Guerre de Classe.

PS:

D'ailleurs regardons le "vide" de la contribution des fonctionnaires au PIB:

http://www.econologie.info/share/partager3/1322128728UVh6VX.gif

En passant, étant donné que les services fournis par l'Etat ne sont pas marchands, leur évaluation est limité non pas à la valeur estimée de leur service (si par exemple, c'était privatisé), mais simplement à leur coût de production.
Pat n'est ni un troll, ni un con ( malgré les apparences). Il incarne la majorité bavarde-silencieuse. Pat est un pommé qui a - dernier éclair de lucidité ?- le courage de proposer sa connerie aux forumeurs dont c'est la nourriture ( oui, ya cannibalisme ).
"Pat est un pommé"
Il a reçu une pomme sur la tête?
Cà explique des choses.
ah bon ? Un nommé nihiliste ?
fonctionnaire vous-même..? Des proches...? allez Strumf....Lâches-toi
" Soit Pat est un Troll, soit Pat est stupide. "

Et l'un n'empêche pas l'autre.
un fonctionnaire dans ce monde poujadiste est un fainéant qui fait chier tout le monde quand il fait grève.

Les gens ont des mentalités d'esclavagistes.
En même temps Bruanne est une dinde et tout le monde le sait depuis des années,

Ce qui tempère largement ses jugements et autres oracles !

PG
Vous exagérez. Dans le sens où il y a encore des gens qui ne me connaissent pas.
certains vous devinent, c'est tellement mieux. Quant à St Rémy, ya rien à deviner, tout est sur la table.
Ah ça ira ça ira ça ira....

ps : Bravo à Bruanne de rester digne. Que cela serve de leçon à ce petit, tout petit, personnage...
Mais je vous connais Bruanne, les pique niques d'@si ne sont pas faits pour les chiens !

Quant au Teuton von atchoum, qui parle français comme une vache Normande (sans doute parce que ses ancêtres ont occupé mon jardin entre 1940 et juin 1944 avant de se faire brutalement claquer la gueule et de rentrer en courant dans leur teutonnie natale) qu'il sache que ma sympathie pour les boches est très limitée.

J'ai grandi à Omaha Beach, ça apprend quelques petites choses !

PG
Pat, je n'ai jamais assisté à aucun pique-nique d'@si.
Des @sinautes qui me connaissent dans la vraie vie, et qui y étaient pourront vous le confirmer.

Ça ne m'empêche pas d'être une dinde, mais vous confirmez que tout le monde ne me connaît pas, puisque vous-même avez été épargné d'une rencontre avec moi. Vous me confondez avec une autre dinde.

On peut donc être une dinde et une inconnue, l'un n'empêche pas l'autre.
Vous me confondez avec une autre dinde,il faut croire !

Bruanne .

et bien dite donc ce Pat De Saint-Remy doit être un sacré noble pour avoir droit aux pique nique non ? Des pique-nique d'a@i J'ai jamais viendu moi ....
Une pratique annuelle, qui semble être tombée ne désuétude depuis au moins 2 ans.
En fouillant sur le site vous trouverez des traces écrites et des photos.
merci bruanne je vais m'informer donc sur cette bacchanale asinesque, si peu usité depuis 2 ans .

.la crise ?
j'ai pas relu ce taré de fin de race qu'est ce "DE" Saint Rémy mais il me semble qu'il a dit plus haut qu'il n'était pas revenu en France depuis plus de dix ans. Je ne crois pas que les pique nique d'@si existaient déjà.
Sauf erreur de ma part.
Allons-bon, le chien de Pavlov salive,

Mais n'argumente pas, les chiens ne sont pas bavards d'ordinaire...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ivan_Pavlov

PG
Oui... Mes photos en somme !

On les voit bien mieux ici.

Et j'en ai éliminé pas mal à cause de quelques abrutis d'un calibre exceptionnel...

http://le-pg-express.xooit.fr/t854-Un-pique-nique-magnifique.htm

http://le-pg-express.xooit.fr/t1411-Tres-beau-troisieme-pique-nique-d-si.htm

Et pour les amateurs de vidéo, n'hésitez pas !

http://le-pg-express.xooit.fr/f50-Sous-forumLe-Retour-du-Journal-Express-de-PG-avec-son-Billet-d-Humeur-Maussade.htm

Pour ce qui concerne l'homme des bois, il ne sait pas lire.

Mais ce n'et pas une surprise !

PG
Grotesque !

Les ponctionnaires ne créent pas la moindre valeur,

Ils ont un fonctionnement parasitaire, voire cancéreux : ils se reproduisent au maximum,

Afin de travailler le moins possible...

C'est si fatiguant le travail !

L'État ne rend aucun service, il se glisse partout, ignoblement

Dans l'"éducation" par exemple (ce qui n'est certainement pas son rôle)

Dans la chasse à l'automobiliste et son racket avec la TIPP

J'en passe et des meilleures,

Mais tout ceci va changer, la population en a soupé me dit-on,

Il y a ceux qui sont partis, comme moi, très loin,

Et ceux qui vont éliminer les crapules qui les oppriment, les rackettent et les prennent en otage,

On ne peut pas toujours gagner, et il n' y a pas de corde incassable !

PG
On se rassure comme on peut !

Lamentable...

PG
Je me demandais depuis un moment ce qu'était la démocratie...

J'ai trouvé : c'est le droit d'être débile !

PG

P.S. : Quand il n'y aura plus de patrons, de quoi vivrez-vous ?
Quand il n'y aura plus de travailleurs de quoi vivront les patrons ? Ça marche un peu dans les deux sens non ?
moi j'appelle de gens comme vous des "chougneux" (ton agressif et pleurnichard style Soral ou Céline ).Hé! vieux grincheux , qu'eest ce que tu maquilles au vietman avec ton cher pognon?
un salarié rapporte toujours plus qu'il ne coûte. Sinon comment le patron pourrait se rémunérer et se plaindre de payer trop d'impôts?

les vrais parasites ce sont eux.

Rien que la fraude fiscale (60 milliards d'euros par an selon Bercy) couvrirait la dette. La dette n'est pas due aux fonctionnaires mais aux fraudeurs.
bonjour pat de Saigon "sol long" ...Que faisiez vous dans la vie du temps ou vous donniez vos impôts ?
J'ai dirigé le prêt à porter de Nina Ricci, les collants Dior, les bacs Rivièra et quelques autres bricoles, pourquoi ?

PG
J'ai dirigé le prêt à porter de Nina Ricci, les collants Dior, les bacs Rivièra et quelques autres bricoles, pourquoi ?

juste comme ça vu que vous êtes "anti-fonctionnaire adonf",..sachant bien sur que la plupart des fonctionnaires ne sont pas plus payé que dans le privé; là je parle d'un cas que je connais les hôpitaux publiques ou il n'y a plus que des CDD infirmières, aide-soignants, etc

Des conditions dure de travail et des salaires assez bas....Et vouloir en faire des gros fainéants trop payés et couteux pour tous les "pauvres gens" comme vous c'est un peu fort de café non ? Il me semble que tout le monde paie des impôts sauf les très riches "habituels exonérés a vie" l'accusation est assez dure .non ?.
Les hôpitaux publics (et non "publiques" comme vous écrivez fautivement puisqu'ils ne sont pas des filles) sont le parfait mauvais exemple...

La tarte à la crème de la défense du délire à la française !

Le coup des chemins de fer britanniques qui ont servi pendant des années à justifier les sévices publics français tant ils était mauvais depuis qu'ils avaient été privatisés... Sauf qu'ils sont bien meilleurs aujourd'hui que la très lamentable SNCF, et bien moins chers, nous y reviendrons !

Pourquoi mauvais exemple allez-vous me demander, je le sens bien. Et je vais vous répondre.

N'étant pas un extra-terrestre j'ai, hélas, eu l'occasion de fréquenter ces établissements. Essentiellement pour visiter des proches. Dans l'ensemble le personnel est de grande qualité.

Mais ça ne justifie en rien les tarifs (voir le lien ci-dessous, c'est totalement n'importe quoi)

http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/exclusif-hopital-les-vrais-prix-d-un-sejour_1444430.html

Et pas davantage ce qui m'est arrivé lors de ma dernière visite, il y a douze ans... Ayant vu un radar au dessus de l'entrée d'un tunnel parisien (vide de la moindre circulation) j'ai bloqué la roue avant de ma Suzuki 1400 GSX autour de 120 km/h. Résultat : 60 mètres de glissade. Le seul souci des poulets alertés par le bruit était de me faire souffler dans un Alcotest. Parfaits crétins décérébrés.

Les pompiers ont envoyé chier les poulets et m'ont conduit aux urgences de Necker où j'ai passé environ 8 heures pour un petit pansement (je m'étais pas mal râpé le bras) et deux vagues examens dont un scanner avec comme commentaire : "Dans votre cas le risque c'est l'éclatement de la rate, on en meurt dans les 48 heures"

C'est fâcheux, ai-je répondu, pince sans rire, j'avais prévu de vivre encore un peu...

Sérieusement pourquoi dois-je payer de tels imbéciles ? Que ce soit les flics nullissimes ou les opératrices abruties ?

L'État n'a à s'occuper que de ce qui est régalien : justice, police, armée ET C'EST TOUT.

Certainement pas de la santé et encore moins de l'éducation... Il doit faire des lois pour encadrer le privé et interdire les dérives, mais c'est tout !

Parce qu'autrement c'est la porte ouverte à tous les gaspillages, et à la prise en otage des "usagers" pour faire bonne mesure !

Les pays développés "normaux" ont beaucoup moins de fonctionnaires en pourcentage que la pauvre France et ils s'en portent bien mieux...

Notre modèle social ne fait plus rêver personne depuis longtemps et, visiblement, personne ne mesure à quel point notre dette qui augmente chaque matin est une bombe à retardement...

Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ! Ni pire aveugle que celui qui ne veut pas voir !

PG
bah ça vole pas haut chez Môssieur Pat de Saint-Remy ..Sans doute Môssieur est un noble et ne veut pas avoir affaire à des gueux qui même en payant un abonnement a a@i quoique bien des asinautes touchés par la crise (et non par la grâce ) sont obligés de payer en dessous du tarif .!.

Merci a Daniel Schneiderman et ses collègues de permettre aux "gueux" que nous sommes, du moins pour certains, et avoir l'occasion unique de fréquenter "la haute" qui vends du Ricci ou Mme Chanel n° 7 (celle de la collaboration ) et autres babioles de marque ...etc.

.Au fait si vous allez à la capitale et passer par le cimetière mettez pour moi, une petite fleur du pays, sur la tombe du grand Général GIAP... Je pense à lui parfois ...

C'est une de mes idôles ...merci à vous Pat de Saint-Remy....
faisant partie des "gueux" qui payent l'abonnement d'@si à tarif réduit,je suis,comme vous, très honoré
d'échanger virtuellement quelques propos avec de tels "dirigeants".
sur un forum consacré au rwanda il ironisait en comparant "l'avidité" du fisc français et les corvées imposées aux paysans rwandais au moyen âge...ce pat de st-remy est un comique assez purulent.

plus haut il nous annonce qu'il fût un larbin haut placé dans des entreprises françaises et que les impots qu'il payait étaient conséquents.vu son style, il n'a pu prospérer que sur des relations humaines... grimaçantes.et si nos camarades vietnamiens l'ont acceuillis depuis,c'est surement pour qu'il crache sur la france et ses fonctionnaires,tout en étant un contribuable valeureux au vietnam.
on sent dans sa prose qu'il a la nostalgie de la mère patrie,mais la nostalgie hautaine,triste,rancunière d'un larbin indélicat...
Curieux, mais le "ton" de Pat De Saint-Remy me fait penser à "un oncle" de la famille qui lui était un colon en Indochine (avant le Viet-Nam ) ayant coopéré avec des conseillers militaires américains en bombardant ce pays avec la qui ont façonné les terres de ce pays a tout jamais.

De larges endroits sont indisponibles pour la culture a cause du napalm déversé généreusement et qui encore hypothèque la santé de nombreux viet-namiens.(agent orange).

Et en plus quand "ils" revenus en France "ils" se sont plaint à ma mère qu'ici en métropole ils n'avaient même pas le droit de punir (battre ) les domestiques (domestiques, manutentionnaires) quand ils le méritaient selon son habitude là-bas...

.Ma mère, elle même placée comme bonne à tout faire, dans une famille bourgeoise, dès l'âge de 12 ans, juste après la guerre, en fut horrifiée et depuis n'a pas insisté pour revoir "cette famille " que ces vietcongs ("coco et bolchéviques") avaient eu la bonne idée de ficher dehors, étant donné leurs comportements odieux parce que colonialiste.

Ne généralisons pas non plus ils n'étaient pas tous comme ça tout de même les colons..Je crois en la bonté de la nature humaine malgré tout certains ont épousés des viet-namiennes et on des enfants métis qui sont de bons citoyens ici ou là bas......

Que voulez vous il faut de tout pour faire un monde mais au moins pour les photos ce monsieur à l'air de connaitre son affaire. et les photos du pique-nique d'asi sont assez bien mis en page.

nobody perfect .....
si il a bien mis en page des photos d'un pique-nique d'@si,c'est le cadre visible d'une référence indépassable...
Et pas davantage ce qui m'est arrivé lors de ma dernière visite, il y a douze ans... Ayant vu un radar au dessus de l'entrée d'un tunnel parisien (vide de la moindre circulation) j'ai bloqué la roue avant de ma Suzuki 1400 GSX autour de 120 km/h. Résultat : 60 mètres de glissade. Le seul souci des poulets alertés par le bruit était de me faire souffler dans un Alcotest. Parfaits crétins décérébrés.

Les pompiers ont envoyé chier les poulets et m'ont conduit aux urgences de Necker où j'ai passé environ 8 heures pour un petit pansement (je m'étais pas mal râpé le bras) et deux vagues examens dont un scanner avec comme commentaire : "Dans votre cas le risque c'est l'éclatement de la rate, on en meurt dans les 48 heures"


oh là votre cas n'est en rien représentatif ..ça c'est de la rigolade et si vous aviez eu un cancer foudroyant ? une aplasie médullaire ? Un Sras ou MERS ?

Des millions de personnes sont guéris sauvés ou le moindre des choses qu'un état régalien digne de ce nom doit faire pour ces "citoyens" payeurs et donneur d'impôts taxes en tout genre : prendre en charge grace à la Sécurité sociale issue du CNR dès 1946 la santé et le bien-être du plus grand nombre et surtout des plus simples...

.Egalité, Fraternité, Liberté, ces trois mots dons le régime sarkozyien et socialiste mitterrandien, ont fait le deuil sont bien les caractéristiques de la France des droits de l'homme et du citoyen.non ? Désolée je suis aussi de "gauche" mais de la vraie :
Pas celle de la gauche caviard et "délits d'initiés" entre copains et coquins...Bref vite reprenons nos classiques .Marx, trotsky et qui d'autre ?? ..zut j'ai oublié !

.Cela doit être Mr Al Zheimer encore, vite je vais chez le docteur ..On n'est pas aux Amériques quand même à se soigner avec du Coca Cola !.
ha ok Mooosieur dirige, Mooosieur exploite, Mooosieur poujadise, Mooosieur parasitise.


Si j'avais des doutes, grâce à vous je sais que je suis de gauche. Je dirais même que grâce à vous je suis de plus en plus à gauche de la gauche.
Môôôsieur est de Gôôôche ! Alors là, RESPECT...

N'ayant pas l'habitude de parler avec les imbéciles je vais m'en tenir à mes principes !

PG
Pat de Saint-Rémy, reste à Saïgon à faire suer le burnous (ce que tu dois faire très bien !) et cesse de venir polluer nous autres fonctionnaire incompétents, prétentieux et inutiles. Tu dois avoir un gros problème pour nous chier dessus depuis ton paradis, nan ?
Va falloir que je m'occupe de ton cas, voir tes arrièrés d'impôts, ton patrimoine, tout ce que tu ne déclare pas et dont tu te vantes, pauvre tâche !
"Je précise d’abord que mon frère, excellent saxophoniste, et membre d’une famille particulièrement aisée se goinfre d’indemnités"

"Excellent", c'est du second degré. Car si il l'est , il ne doit pas chômer et donc ne pas toucher d'indemnités.
Ou alors, il triche...
Donc, dans le doute, je ne l'écouterai pas .
Belmondo et Delon touchent des indemnités chômage...

Vous ne le saviez pas ? Renseignez vous !

PG
Belmondo et Delon touchent des indemnités chômage.

Oui bruanne a raison ..Vos sources ? Surtout pour le dénommé Belmondo ...Merci
Salut Yèza mais desolé , intermittent moi-même , je confirme !
Même question : vos sources SVP.
Et n'oubliez pas, au passage, de consulter la notice wikipedia des deux acteurs cités, pour calculer leur âge ...

Vous pouvez aussi, éventuellement, prendre en compte le pays dans lequel ils habitent.
Et n'oubliez pas, au passage, de consulter la notice wikipedia des deux acteurs cités, pour calculer leur âge ...

ha ha merci là Bruanne et que notre asinaute anti-fonctionnaire ' fasse attention car Sieur Belmondo a été membre de la famiglia ..Il pourrai se venger .là avec son pitt-bull yorkchérisé ! .....
chere bruanne , intermittent moi-même , je ne peux que vous repeter ce que je vous ai deja dit en privé , je l'ai vu de mes yeux.Bien-sur , vous n'êtes pas obligé de me croire
Le régime spécial des intermittents s'applique en France, pas en Suisse, où demeure au moins l'une des deux personnalités citées.
D'autre part, il continue à s'appliquer tant que l'artiste n'a pas sa retraite à taux plein, ce qui me semblerait pour le moins étonnant concernant Delon et Belmondo : si avec la carrière qu'ils ont faite il n'ont pas réussi à se constituer une retraite,... qui réussira à en avoir une ?

Enfin, les indemnités sont plafonnées. Et le plafond doit paraître bien ridicule à côté des ressources de ces deux.

D'où la question sans cesse répétée : où avez--vous une source du fait que ces deux là ( Belmondo et Delon) seraient intermittents ? Vous avez vu de vos yeux Belmondo et Delon à Pôle Emploi au moment de leur révision de période fournir leurs AEM ? Ils sont tous les deux dans la même agence que vous et vous y étiez le même jour ?

Je suis prête à reconnaître que je me trompe si on me fournit des sources.
Je n'ai pas besoin de sources pour constater, Bruanne, votre force de nuisance.
je pense que c'est faux, les grosses stars du cinema ou de la chanson n'en ont pas grand chose à faire de 4000 euros par mois.
surtout qu'ils ont beaucoup plus à y gagner en jouant les évadés fiscaux.
Erreur grrrz
Ah oui, les deux trafiquants de "Sois belle et tais toi" (Marc Allégret 1958).
...ignorent totalement à quoi ressemblent de telles sommes. Et encore davantage comment on les fabrique…

comment on les fabrique ? Et bien avec du papier et de l'encre …

Cela me fait penser à un caniche qui croyait fabriquer le sussucre en faisant le beau.

Si vous fabriquez une chose par votre action vous êtes libre. Si vous l’obtenez de quelqu'un d'autre par votre action, vous êtes subordonné. Le maître peut changer les conditions obtention à n'importe quel moment.
Alors, on peut bien se gargariser de ce que l'on possède, peut être que faire le beau vaut bien un sussucre.
Si ! Tahiti...

Mais Saïgon c'est déjà à 11.000 km de Bercy et 13 heures d'avion sans escale !

Ça calme !

Surtout quand on n'a pas de quoi se payer un ticket de métro...

PG
Erreur grossière !

L'argent se fabrique avec du travail et de la sueur,

Vous ne le saviez pas ?

C'est bien ce que je pensais !

PG
Rectification :
Dans ce monde qui finit, on obtient de l'argent de ceux qui le fabriquent par du travail et de la sueur. A condition que « le travail et la sueur » engagées s'apparentent à la volonté de ceux qui fabriquent l'argent.

Je ne peux être plus clair. Après, vous pouvez me lire en faisant semblant de ne pas comprendre.
On vole l'argent de ceux qui travaillent...

Mais plus pour longtemps !

Je sens que vous allez avoir faim !

PG
La nature a horreur du vide, et l'espace est toujours occupé.

Nombre d’exploités – si les rôles étaient inversés - seraient peut être pires que les exploiteurs actuels… Ou pas.


Nicolas a un champ, François a une graine et 10 couillons ont leurs bras.
On attend 12 pommes de cet arbre.

Nicolas apporte un champ, François apporte une graine et les 10 autres labourent, arrosent et récoltent. Si on part du principe que les 3 tâches se valent (ce qui n’est pas acquis), chacun aura une pomme.

Variable 1/ on trouve des champs et des graine à volonté un peu partout autour de soi.

Donc nos 10 ouvriers diront : « labourez, arrosez et récoltez vos pommes vous même, que chacun récolte ce qu’il sème ».

Variable 2/ Nicolas a tous les champs et François toutes les graines et ils diront : « on prend 5 pommes et vous, vous aurez une demie chacun, vous avez plus besoin de nous que nous de vous ».

Variable 3/ En plus du cas 2 toujours juste on rajoute 10 couillons supplémentaires ? Nicolas et François diront : « vous les 10 travailleurs vous aurez un quart de pomme chacun car vous en avez 10 autres qui seraient heureux d’en avoir autant, eux n’ont rien ». Les 10 premiers ont peur de perdre leur quart de pomme et les 10 autres rêvent d’être à leur place. Pour peu que Nicolas et François aient demandé aux 3 plus forts de surveiller tout ça contre une demi pomme, et au 2 plus malins de gérer tout ça contre une pomme (chacun d’entre eux sachant qu’il pourra du jour au lendemain ne plus rien recevoir si il déçoit, ou pire avoir son propre pommier), tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes
Tout ce looooong fil de réponses pour nous faire comprendre qu'en fait, vous ne supportez tout simplement pas votre frère !

Je vous conseille d'en parler directement avec lui.

Concernant vos problème d'hyperacidité, un régime sans gluten améliore énormément l’inconfort dans 85% des cas tout en épargnant le trou de la Sécu. Je vous dis ça parce que je vous vois soucieux des finances publiques:)
[quote=Pat de Saint-Rémy]En quoi dois-je financer des pseudo artistes auto-proclamés dont je n’ai aucun besoin ?


Si vous travaillez (avec un "vrai travail") JE contribue à VOUS payer :

- des congés payés (qu'un artiste ne touche pas, même intermittent). De quel droit touchez vous de l'argent pour des vacances dont je n'ai pas besoin?
- des congés maladie (qu'un artiste même intermittent ne touche pas). De quel droit payerais-je pour votre santé qui ne me sert à rien?
- du chômage pendant 2 ans après votre mise au chômage (un intermittent a le droit à beaucoup moins). De quel droit seriez vous payé à ne rien faire pendant 2 ans sur mon dos?
Encore une émission E-XEM-PLAIRE. Aurons-nous aussi droit à un "retour sur émission" vendredi prochain ?

J'avais déjà cassé mon écran d'ordi, envoyé mon fauteuil par la fenêtre, défoncé mon clavier à coups de poings, hurlé "Ta gueule, laisse-le en placer une !" à m'en faire péter les cordes vocales depuis de nombreuses minutes, quand j'ai entendu D.S. avouer (sans un soupçon de honte), vers 48'45: "Je ne connais pas Mathieu Grégoire".

La preuve est faite que le présentateur de cette émission n'a pas fait la moindre recherche sur le sujet de l'intermittence et sur ses invités, tant il est difficile de ne pas croiser M. Grégoire sur les publications de la Coordination des Intermittents et Précaires d'Ile de France, visibles sur youtube. Si D.S. avait tourné ses oreilles vers France Inter la semaine dernière au lieu de les gaspiller sur Jack Lang au Grand Journal (pour nous en infliger un extrait sans aucun intérêt), il aurait pu entendre, au même moment au "Téléphone Sonne", s'exprimer cet illustre inconnu aux côtés de S. Churin, ça lui aurait fait une bonne entrée en matière ; le podcast, c'est pour les chiens ? En résulte une indigente prestation, qui s'est limitée à poser les mêmes questions à deux balles que "lémédia", sans laisser aux intéressés le temps de s'exprimer et de creuser le sujet (S. Churin en particulier, pour ne pas dire en exclusivité), pour ensuite s'étonner de n'y rien comprendre avec de petits sourires d'ignare satisfait. Monsieur Schneidermann, quand vous faites une émission sur l'Ukraine, prenez-vous au moins le temps de regarder où se trouve ce pays sur une carte, et quelle en est la capitale ?

D'autres vidéos, toujours sur youtube, montrent déjà que J.-P. Gille conçoit la vie des intermittents comme une recherche d'"optimisation" d'indemnités, comme si un intermittent, ou tout autre employé en général, pouvait choisir quand il se fait embaucher et pour quel salaire, ou refuser du travail pour mieux "abuser" du système une fois qu'il a assez pour percevoir sa faramineuse rente d'inactivité. Votre boulot, Daniel, n'est-il pas de se pencher sur le sens et les connotations du mots "optimisation", qui assimile les intermittents à des nantis pas loin de la fraude fiscale (contredisant le "sans a priori" affiché par J.-P. Gille en fin de débat) ? Vous auriez pu mentionner les débats télévisés qui montrent des images de déambulations costumées en insert pour parasiter les propos d'intermittents portant sur leurs revendications strictement sociales, et mieux les cantonner au rôle de saltimbanques emperlousés, alors qu'aucune image-cliché du monde des gens en cravate (serrage de main dans un bureau du MEDEF, échange de pochette cartonnées, déambulations dans un couloir...) ne vient parasiter les réactions du MEDEF. Ici, aucun travail sur la REPRESENTATION (avez-vous oublié ce mot ?) des intermittents dans les médias ! Avouez que vous n'avez rien foutu de la semaine, et que vous avez passé votre temps sur la coupe du monde de machinchose ! Pas la peine dans ce cas de faire se déplacer 2 personnes pour vous faire expliquer le sujet. Même vous, Daniel, avez été incapable de lire les propositions des syndicats pour améliorer ce régime pour mieux les analyser les confronter au médiateur. Là encore, ce n'est pas dur, il m'a été très facile de les trouver en vidéo sur youtube. Allons nous étonner ensuite d'entendre la ministre de la culture dire que ces propositions n'ont même pas été examinées lors des négociations. Tout le monde s'en fout, même ASI. Pour qui nous prenez-vous pour nous infliger de telles émissions ?

Bravo à Samuel Churin de ne point avoir fait au plateau de cette émission déprimante ce que j'ai fait à mon ordinateur ce soir. Sa démonstration vers la fin du débat sur le poids du MEDEF était si brillante que même D.S. a semblé la comprendre. On en sort avec l'impression que l'émission s'arrête là où elle aurait dû commencer, c'est un peu dommage, mais on fait avec le présentateur qu'on a.

Daniel, faites-nous donc la grâce de prendre de longues vacances, oubliez cette année très médiocre d'ASI, réapprenez à traiter des sujets complexes en les expliquant sans chercher à les simplifier (la télé le fait très bien, je la fuis pour cette raison), bref : ressaisissez-vous, c'est atroce pour moi de vous voir aussi mauvais sur des sujets méritant toute la vigilence de votre site. Vous vous rapprochez dangereusement d'Yves Calvi ; je ne sais pas si ça vous fait peur, en tout cas moi ça m'atriste vraiment.

PS: une bonne partie de ce que j'écris s'adresse aussi à Anne-Sophie Jacques, qui aurait mieux fait de briefer Daniel avant l'émission.