42
Commentaires

Humanitaire et harcèlement : le dossier Baraka / Sihamedi

L'ONG humanitaire musulmane, que Gérald Darmanin souhaite dissoudre de toute urgence, est dans le viseur des autorités depuis 2015. Quant à son président et fondateur Idriss Sihamedi, qui nie tout fondamentalisme, il est aux prises avec la justice dans deux affaires de harcèlement en ligne.

Commentaires préférés des abonnés

Approuvé 16 fois

Le CCIF, au-delà de l'inévitable question des critères de comptabilisation, pâtit surtout de l'image de Marwan Muhammad, dont les petites phrases, tweets ou accointances jettent une ambiguïté casse-couilles sur une association qui pour le reste est l(...)

Il faut dire que la Mivilude avait le toupet de s'intéresser aussi aux diverses sectes chrétiennes. En plus, ils faisaient leur boulot discrètement et efficacement.


Ils n'avaient pas compris que la laïcité, maintenant,  ça ne concerne que les mus(...)

Pour le terrorisme je ne sais pas mais s'il y a un agenda politique, la miviludes doit probablement surveiller de près l'ONG.

Ah non, oups, elle a été dissoute.

Derniers commentaires

Article garanti 100% Hallal...

pas bien clair... le gris peut être fade, très fade... moi, femme; les barbus... je vois rouge...

"Une litanie de messages qui a valu à Sihamedi d’être perquisitionné et placé en garde à vue le 14 octobre dernier, concernant la plainte déposée par Zohra Bitan. "
Il faudrait, pour être précis, ajouter qu'outre la perquisition de son domicile personnel, le RAID est intervenu dans les locaux de l'association causant des dommages importants et adressant des doigts d'honneur aux membres de l'association.

l'acharnement et le harcelement moral, politique, economique et judiciaire contre les juifs, pardon, les musulmans, ça va c'est normal, c'est tous des terroristes !

On a un gars qui revendique de ne pas serrer la main à la moitié de la population (car quoi, impures, inférieures, les mains c'est érotique ?) et qui floute les femmes sur les photos qui rendent compte des projets de son asso, pas ma tasse de thé. Qu'il y ait chez lui du rigorisme religieux et tout ce qui va avec et qui craint ça a l'air avéré. Comment on combat ça ? Car à mon sens il faut le combattre, ça pourrit la tête de citoyens. La suggestion plus haut de placer cela dans le champ des dérives sectaires fait sens ; après ça n'empêche pas les enquêtes, le mec est empêtré lorsqu'il s'agit tout simplement de dire que le terrorisme et Daesh posent problème, et prend des précautions langagières lamentables ("si... si..." quoi, il n'y a pas assez de preuves des exactions ? Eux-même fondent leur com dessus). Pour le coup, je pense que son asso est problématique, au contraire du CCIF qui est juste le pendant musulman du CRIF ou de la LICRA.

Pour le terrorisme je ne sais pas mais s'il y a un agenda politique, la miviludes doit probablement surveiller de près l'ONG.

Ah non, oups, elle a été dissoute.

Beaucoup de journalistes connaissent bien les personnes de Bitan et El Razhoui, à quel point leurs modes de vie sont à l'inverse de ce qu'elles professent à longueur de propos (souvent hurlés) sur les plateaux tv.  Leurs accointances avec l'extrême droite sont connues aussi. Le problème, c'est que leurs soutiens sont aussi très haut placées. 

Du coup,  aucun n'a le cran de le dire. Sihamedi s'y est collé en se disant qu'il ne risquait rien, ayant subi moult campagnes d'attaque et vexations. Qu'il était déjà le vilain petit canard, qu'on ne pouvait lui faire pire.

Il s'était trompé. Le pouvoir n'attendait qu'un prétexte pour s'en débarrasser. Quoi que l'on pense du bonhomme, c'est une évolution très inquiétante pour notre démocratie.

On a donc un individu qui, de son propre aveu, élu de la République, échange des faveurs sexuelles contre des promesses d'intervention. Et on est censé le croire lorsqu'il décerne, sans aucun élément factuel, des brevets d'infamie ?

"Faveurs sexuelles" ? Un début de source ? L'article ne mentionne rien de tel.

Toute la source, même. 

"

Les avocats du ministre de l'Intérieur n'ont jamais démenti le fait qu'il a eu une relation sexuelle avec une femme lui demandant de l'aide pour blanchir son dossier judiciaire en 2009, et qu'il a ensuite écrit une lettre à la garde des Sceaux de l'époque. Ils démentent cependant tout échange."





Ah, ok; je pensais que l'auteur du premier commentaire insinuait qu'il y avait eu des faveurs sexuelles de la part de Zineb El Rhazoui ou Zohra Bitan. Mea culpa, j'avais vraiment mal compris.

Il parle de Darmanin

Le rapport avec la chouchoute ? Les monsieur est blanc comme neige parce que Darmanain s'est comporté en crapule ? Ceux qui enquêtent et ont enquêté sur lui, pareil ?

Il est déjà arrivé récement à Darmanin de ne prendre des positions en ignorants les remontées du terrains, comme avec le clip de rap de Grenoble cet été. Donc le rapport c'est, comme l'a dit jammrek, que ce type n'est pas une source fiable e lui même. Après son message ne parle pas du reste.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.