7
Commentaires

Google contre la presse australienne

Commentaires préférés des abonnés

Cette émission me passionne pas toujours (ce format court est si frustrant), mais là bravo, c'est clair, concret et l'analyse des questions posées par cette histoire australienne est très bonne. Merci à vous deux (et aux TCR !)

Bonjour et ,

"Rendre les algorithmes open-source me parait être une fausse bonne idée " - oui, ça me semble tout à fait juste. Je dirai que c'est en tous les cas plus "complexes" que de juste rendre les algos "open". Je me dis pa(...)

Derniers commentaires

Rendre les algorithmes open-source me parait être une fausse bonne idée car ça risque de favoriser les gens qui sauront mieux détecter les failles des algorithmes, au détriment de la qualité du référencement "normal". Comme tout système, il y a une lutte permanente entre les règles (l'algorithme) et ceux qui cherchent à les détourner pour leur profit.

Pour un moteur de recherche, ça me semble être prendre le risque d'avoir d'une part des sites encore plus axés "optimisation référencement" que qualité que ce n'est déjà le cas aujourd'hui, et d'autre part le risque de s'exposer à un changement plus fréquent des algorithmes, ce qui poserait un problème pour les professionnels qui verraient leurs frais de référencement plus élevés à cause de cette instabilité.

Reste à voir si un moteur open source peut atteindre un niveau de "perfection" empêchant les exploits, mais à priori je ne suis pas convaincu que ce soit le cas.

On peut voir sur youtube où l'algorithme est plus "simple" (dans ses grandes lignes) les problèmes qui peuvent se poser.



Concernant les GAFAM en général, il faudrait à mon avis surtout aider un peu la concurrence à percer. Pour ma part, j'ai déjà pas mal degooglisé mon environnement que ce soit pour le boulot (les API google...) ou le perso.

Là j'essaie /e/ OS pour mon téléphone (en plus ça a le mérite d'être français) qui une base d'android sans google.


J'utilise toujours Google mais à sa juste mesure, quand j'en ai le besoin et pas par défaut.


Comme pour la plupart des situations, le meilleur moyen de faire bouger les lignes est que les utilisateurs soient actifs et ne se contentent pas de manger ce qu'on leur donne. Dans le domaine de l'informatique on a la chance d'avoir des alternatives aux monopoles.

Deux questions:

- une intéressée : /e/os cela marche bien?

- le point que tu soulève existe déjà comme tu l’indiques avec YouTube : en deux liens tu te retrouves chez les complotistes alors que ton entrée était à l’opposé. j’ai eu droit à un lien vers Raoult en dessous d’une vidéo de l’extracteur ! La transparence n’aiderait elle pas à voir ceux qui contournent ?

Bonjour et ,

"Rendre les algorithmes open-source me parait être une fausse bonne idée " - oui, ça me semble tout à fait juste. Je dirai que c'est en tous les cas plus "complexes" que de juste rendre les algos "open". Je me dis par contre qu'il serait sociétalement bénéfiques de rendre certaines infos transparentes. Par exemple, il serait intéressant (et ça rejoint le commentaire de AlanV) de rendre transparente la part des vues youtubes qui sont due : 

- à un lien extérieur

- à une recherche à l'intérieur du moteur youtube/Google
- aux recommandations de youtube (les vidéos qui apparaissent sur la droite quand on regarde l'extracteur par exemple)


Si une vidéo est due à 99% aux recommandations de Youtube, c'est une info plutôt importante par exemple :).


Sur comment procéder : oui, bien sûr, il faut que les utilisateurs se prennent en main mais je pense qu'il faut également agir sur la structure et l'encadrement législatif de l'économie de l'attention. Il est illusoire, je pense, de croire que nous allons massivement échapper aux stratégies très élaborées de l'économie de l'attention, qui utilisent une connaissance de nous-mêmes que parfois nous n'avons pas, à la simple force de notre volonté individuelle :).



Oui je trouve que c'est une bonne idée que vous décrivez, ça me fait penser à ce qui se fait actuellement dans les jeux vidéo où suite à une loi les pourcentages de réussites d'un système de hasard doivent obligatoirement être indiqués pour que les joueurs aient conscience de leurs chances réelles dans ces jeux qui fonctionnent comme des casino, avec de l'argent réel (une pratique qui s'était énormément généralisée ces dernières années).

C'est un peu tôt pour le dire je n'ai pas assez de recul mais ça a l'air bien oui. L'avantage est que ça reste une plateforme android et on peut installer le playstore donc si on veut se sevrer à petits pas c'est faisable en attendant que l'OS s'étoffe.


Ca demande quelques manipulations supplémentaires pour certains trucs. Par exemple là je dois trouver une alternative à la fonctionnalité "Téléphone perdu" qui est livrée clé en main par google car je n'arrive pas à faire reconnaitre mon téléphone sur mon compte google et /e/ ne propose pas encore ça je crois (je dois vérifier et ils en parlent sur le forum).
Problème peut-être lié à la nature antigoogle de /e/ (notamment en installant mon compte google, /e/ m'informe qu'il envoie une fausse identification de mon téléphone à google pour préserver ma vie privée. Même si perso je ne l'utilise pas pour ma vie privée mais juste pour être moins dépendant de google).

Aider la concurrence à  percer, cela avait été fait mais sur une toute petite période en Europe en 2019 avec quelques résultats https://www.google.com/amp/s/blog.webidea.fr/seo/part-de-marche-du-moteur-de-recherche-google-en-france-en-2019/amp/

Cette émission me passionne pas toujours (ce format court est si frustrant), mais là bravo, c'est clair, concret et l'analyse des questions posées par cette histoire australienne est très bonne. Merci à vous deux (et aux TCR !)

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.