7
Commentaires

Google contre la presse australienne

Commentaires préférés des abonnés

Cette émission me passionne pas toujours (ce format court est si frustrant), mais là bravo, c'est clair, concret et l'analyse des questions posées par cette histoire australienne est très bonne. Merci à vous deux (et aux TCR !)

Bonjour et ,

"Rendre les algorithmes open-source me parait être une fausse bonne idée " - oui, ça me semble tout à fait juste. Je dirai que c'est en tous les cas plus "complexes" que de juste rendre les algos "open". Je me dis pa(...)

Derniers commentaires

Rendre les algorithmes open-source me parait être une fausse bonne idée car ça risque de favoriser les gens qui sauront mieux détecter les failles des algorithmes, au détriment de la qualité du référencement "normal". Comme tout système, il y a une lutte permanente entre les règles (l'algorithme) et ceux qui cherchent à les détourner pour leur profit.

Pour un moteur de recherche, ça me semble être prendre le risque d'avoir d'une part des sites encore plus axés "optimisation référencement" que qualité que ce n'est déjà le cas aujourd'hui, et d'autre part le risque de s'exposer à un changement plus fréquent des algorithmes, ce qui poserait un problème pour les professionnels qui verraient leurs frais de référencement plus élevés à cause de cette instabilité.

Reste à voir si un moteur open source peut atteindre un niveau de "perfection" empêchant les exploits, mais à priori je ne suis pas convaincu que ce soit le cas.

On peut voir sur youtube où l'algorithme est plus "simple" (dans ses grandes lignes) les problèmes qui peuvent se poser.



Concernant les GAFAM en général, il faudrait à mon avis surtout aider un peu la concurrence à percer. Pour ma part, j'ai déjà pas mal degooglisé mon environnement que ce soit pour le boulot (les API google...) ou le perso.

Là j'essaie /e/ OS pour mon téléphone (en plus ça a le mérite d'être français) qui une base d'android sans google.


J'utilise toujours Google mais à sa juste mesure, quand j'en ai le besoin et pas par défaut.


Comme pour la plupart des situations, le meilleur moyen de faire bouger les lignes est que les utilisateurs soient actifs et ne se contentent pas de manger ce qu'on leur donne. Dans le domaine de l'informatique on a la chance d'avoir des alternatives aux monopoles.

Cette émission me passionne pas toujours (ce format court est si frustrant), mais là bravo, c'est clair, concret et l'analyse des questions posées par cette histoire australienne est très bonne. Merci à vous deux (et aux TCR !)

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.