127
Commentaires

Duopole et siphonnage sont dans un bateau

Commentaires préférés des abonnés

On voit bien l'effet "gilets jaunes": les gens sont allé voter comme en 69, massivement pour l'ordre et contre la chienlit, au choix pour le gouvernement, ou pour les fachos. Pathétique. Le plus consternant pour un assesseur comme moi et de voir que (...)

Formidables ces élections, on n'en attendait pas grand chose, on est quand même déçu.

On cherche ses  consolations où on peut. Valls qui se fait éclater à Barcelone. Ce nid de salopards mené par le petit facho Bellamy sous les 10%.

Mais bon, que l(...)

Le seul vrai gagnant, c'est MACRON.

Avec une tête de liste qui a le charisme d'une huitre, après 6 mois de manifs hebdomadaires, avec un échec total de sa politique européenne, il talonne le RN.


Ajoutons qu'il a réussi, effectivement, à ultra-polariser(...)

Derniers commentaires

Wauquiez démissionne ...


C'est drôle, c'est lorsqu'ils démissionnent  que les hommes politiques médiocres  sont les moins mauvais ....


( Collomb ,pour une querelle intestine,

 Hulot,  le vert vide ....

etc...

A propos de bateau, ce que les jités appellent un "géant des mers", en fait un immeuble flottant habité par quelques milliers de connards, s'est mangé un quai à Venise.

Des années que des associations locales réclament l'interdiction du passage de ces monstres polluants et destructeurs à proximité de la place San Marco. Sans résultat.

Bon, résumons...Une fois de plus, trompé par des sondages mensongers, une propagande sournoise, une amnésie historique chronique, le manque d' informations objectives (DS peut pas être partout!), l' excès de choix, et la difficulté d' un système obligeant à glisser une enveloppe molle dans une fente ridiculement trop étroite, le Peuple s ' est encore fait niquer son désir, révolutionnaire, de changement...C' est pas de bol!

Carpe diem...

Et si les sondés racontaient n'importe quoi pour s'amuser? cette éventualité n'a jamais été examinée...

Des gens ont voté RN pour sanctionner Macron, d'autres ont voté LREM pour contrer le RN. La stratégie de Macron de la bi-polarisation politique toute américaine a fonctionné ("progressistes vs. nationalistes)", ceci doublé de ses temps de parole "à la vénézuélienne" pendant 3 mois, de ses interviews-clones à la presse régionale convoquée à l'Elysée, de sa dernière interview chez le jeune "reporter"-éponge la veille ou l'avant-veille. Le tout non-décompté par le CSA (?).
Quand à EELV, vu les marches pour le climat, l'intérêt pour l' "effondrement" et les sujets d'inquiétude raisonnable, score logique quelque part ; un peu comme l'effet "Home" voilà quelques années.

L'enseignement porte surtout sur le score de LR et du PS rénové par l'apparition miraculeuse de R. Gluckman.

Tout le monde veut reconstruire la gauche autour de soi, du coup, l'intérêt général (les gens) passe après. Quand à LFI, entre la personnalité de JLM (repoussoir pour certains politiques ayant quitté le radeau PS et qui quittent LFI) qui parfois est consternante, le positionnement compliqué pour les européennes qui ne peut fonctionné qu'avec un excellent score national, ben hop, mauvais score.

Après, triste de voir que le PCF (voir les messages de Roussel et Zamichiei) est quelque part content de son résultat et de son slogan "PCF is back". Je peux comprendre leur besoin de se ré-affirmé, mais bien peu utile pour la population ; Et Hamon qui essaie d'exister.
Bref, on est dans une merde noire, mais on va tâcher de passer une bonne journée :-)

Bonsoir, j'avoue avoir découvert récemment le mot duopole. Ce mot fait sens. 


"Duopole : Situation d'un marché sur lequel la concurrence s'exerce entre deux vendeurs et une multitude d’acheteurs."

Et dire qu’on croyait voter. On confond vente et vote. La soirée est-elle plus vendeuse ?

On croit voter pour des listes, on vote pour des industriels.


J'ai développé ça dans un texte intitulé : "On déshabille Pierre pour habiller un duopole" : https://blogs.mediapart.fr/lepistolero/blog/260519/deshabille-pierre-pour-habiller-un-duopole

Faut admettre que le temps a été plutôt pourri en mai.

Mais de là à s'attendre à ce qu'il tombe autant de merde le 26...

Merci pour le lien vers l'entretien avec B.Stiegler. Oh que ça fait du bien de la lire!!!!! Parce que franchement depuis hier je ne ris même plus jaune, je fais grise mine.... 


Ces élections sont le symptôme de l'atrophie de la démocratie représentative.

Et que penser du parti animaliste qui talonne le PCF? J'aimerais bien entendre ce cher Teinturier à ce propos...

merci  ASI pour votre chronique, on se console comme on peut. 


le clash Collard-Cohn bendit est tout de même instructif: le niveau des insultes est franchement plus sale du côté de ce dernier, contrairement à ce martèlent les journalistes du plateau de TF1 qui se ruent tous sur Collard. Et puis c'est jouissif de voir comment vont se parler les deux forces politiques arrivées en tête, cela donne une image juste des 25% de la population qui a voté pour ces imb...uvables.


(accessoirement, pouvez-vous nous dire pourquoi le site de France Culture est en panne depuis ce matin ?)


Pour garder le moral, nous avons besoin que les journalistes marquent le gouvernement à la culotte sur la question du RIP sur la privatisation d'ADP. Au jour le jour, si possible; que nous préparent-ils pour enterrer la possibilité de l'espoir d'une peut-être décision d'organiser un referendum qui donnerait peut-être une réponse différente de celle voulue par le pouvoir? Laissez nous rêver encore quelques semaines...

C’est peut être un détail pour vous, mais pour moi…


Voici la carte des résultats sur le site du Figaro.

Depuis quand le RN est-il représenté en rose/violet sympathique et joyeux ?

Déjà que le orange pour LREM me semble inapproprié (je leur attribuerais plutôt un bleu de droite).


Si j’étais l’infographiste, une carte brun clair (LREM) et brun caca (RN) me semblerait le mieux mais ce serait peu lisible et trop révélateur.

Ah j'oubliais, les religions sont toujours là au tournant pour accompagner les fachos

Inauguration à Strasbourg de l'église de la paroisse russe orthodoxe "le jour de la mémoire des saintes martyres Foi, Espérance, Charité et de leur mère Sophie",  le "hasard du calendrier" comme le dit l'envoyé du petit tsar Poutine


car une fois que les peuples se sont mis entre les mains des fachos, il faut attendre leur écœurement total pour les mettre entre celles du grand manitou


Ajoutons que le long du canal où s'élève désormais cette église aux coupoles écrasantes d'or mais qui ne saurait cacher qu'elle est faite de béton préfabriqué, il y a aussi le consulat opulent, gros comme un pâté de Ceausescu, le consulat de la Turquie d'Erdogan, l'autre facho de service

J'ai eu la même réaction hallucinée que vous en lisant le titre du journal Le Monde hier soir! Bravo le racourci entre "je suis gilet jaune" et "je vote Francis Lalanne", fallait le faire! C'est une insulte à tous les électeurs sensibles à ce mouvement et qui ont pu voter pour des parties politiques dont les idées se recoupent avec celles des GJ notamment sur la justice sociale, fiscale et climatique. 


Quant au duopole, ce matin sur France Inter je voyais surtout un formidable oligopole de la droite avec une belle brochette Nicolas Bay (RN), Pascal Canfin (LREM) et Geoffroy Didier (LR). C'est beau comme l'Ecologie arrivée troisième (et plutôt de gauche à mon avis) a encore été soigneusement reléguée à quelque chose de fantaisiste pour ne pas dire insignifiant. 

" lire plutôt cette analyse de la philosophe Barbara Stiegler dans Libération.  "

un peu tôt pour faire une analyse sociologique du vote, affirmer comme elle le fait :"Où est le mouvement des gilets jaunes dans les urnes ? Nulle part." est assez prématuré . 

 considérer, comme elle le fait, les GJ comme homogène est également assez trompeur :  François Boulo est il représentatif ?


 

Si j'entends les actualités radios sur France Info, le résultat c'est l'explosion en vol de Wauquiez


Si j'entends ces mêmes actualités, c'est un ouf de soulagement car le pourcentage qui sépare les fachos peau dure des fachos peu molle est même pas d'une unité


Si j'entends ces mêmes actualités, Macron a tout bon


Si les écoute encore, je me suis à peine rendu compte que la milice a repris la main


Eh oui l'an I du fascisme est là


Et au Royaume Uni, y a de quoi se flinguer : Nigel Farage, cette ectoplasme digne des bas fonds dépeints par Dickens


Consolation bien ténue : Pays-Bas, Espagne, et la chute du petit Valls


Bon, et maintenant que vais-je faire

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

personnellement, j'en resterai sur France 2 à la déclaration de la porte parole du gouvernement qui à la question: " le projet de la montagne d'or est il abandonné oui ou non" c'est magnifiquement drappé dans son " le gouvernement à été clair, le projet, en l'état actuel , n'est pas compatible avec les exigence du gouvernement" ... Question simple, réponse simple .. tous se trouve dans le " en l'état".


 C'est d'ailleurs de sa bouche que j'ai entendu le terme "duopole" hier soir . Les interlocuteurs ne semblaient pas savoir de quoi elle parlait . Duopole est il donc un élément de langage de la macronie refilé au média docile ? Enquête à mener non?

Ah, vous me remontez le moral... parce que j'étais allée voter alors que j'avais dit "NAN ! BOYCOTT"... pis je me suis laissée gagner par la panique "pas de Macron ni de La Pen"... pis j'ai voté connement sans avoir écouté ni lu une seule réplique de cette campagne. Parce que je suis Gilet Jaune (et de plus en plus fortement parce qu'ici, on s'agite, on essaie de faire bouger les gens, on essaie d'éviter la beaufitude, on a réouvert des "Maisons du Peuple" après avoir dû rendre les clés de la nôtre... celle de la 2e Assemblée des Assemblées... 

Alors quand je lis le titre "visionnaire" du Monde si heureux de claironner que ce pauvre Lalanne avait fait 1%¨, j'éclate de rire. Et je me dis que l'avenir est dans les Gilets Jaunes... 

Sinon qqn sait-il comment on déscotche les gens de leur télé ou de leur smartphone ?

Moi, j'aimerais en savoir un peu plus sur les radiations de gens qui ont déménagé et s'apprêtaient à voter à leur ancienne adresse. Il semble que ça ait été beaucoup plus systématique que d'habitude? 



On voit bien l'effet "gilets jaunes": les gens sont allé voter comme en 69, massivement pour l'ordre et contre la chienlit, au choix pour le gouvernement, ou pour les fachos. Pathétique. Le plus consternant pour un assesseur comme moi et de voir que sans surprise, la masse des votants  a plus de 50 ans, mais soutient indéfectiblement le parti qui a promis de détruire leurs retraites et le système de santé. Comment peut-on être aussi con? C'est terrible.

Ce dupole sondeur / commentateur politique, l'un donne une caution scientifique à l'autre pour étayer les angles, l'autre qui absous discrètement le premier pour le remettre en selle comme relevé ici par DS.

(Sinon y a bien eu un siphonnage, mais celui-ci tout le monde l'a vu avant : le RN aspire la frange identitaire de LR, LREM la frange dite "libérale" et il reste ce qu'il reste)

La  connerie des sondeurs est insondable.....

jour de deuil.

Ainsiphon phon phon ...


La Duopole Danse, c'est pas trop mon truc  même avec la madame Salamé.


Chacun est libre de ses fantasmes de barres parallèles.

 

Rien à voir, quoi que.


La couverture du Point me fait penser à Bel Ami de Maupassant.


On est en plein dedans.

Quand on pense que ces mêmes sondages servent à déterminer les temps de parole des candidats, et poussent probablement certains électeurs à se lancer dans un vote utile ou à ne pas se déplacer... Quels beaux moyens d'assurer la mise en oeuvre de la démocratie !

Un souffle poéthique contre le nuage politique



Se trouvera-t-il quelque peu de monde à saluer le résultat de Yannick Jadot? Cela n'est pas invraisemblable, mais devrait ne pas tromper. Car s'il faut se réjouir de voir, après de Rugy,  de nouveau marris les écolopportunistes de la liste Loiseau, la contradiction inscrite dans l'oxymorique  projet d'"écologie politique" soutenu par la tête de liste d'europe écologie les verts ne peut qu'inspirer la plus grande méfiance. 


La prépotence politique ne peut en effet qu'étouffer l'inspiration poéthique en l'occurrence. De sorte qu'il faudrait aggraver le mot de Péguy Tout commence en mystique et tout finit en politique. Car, en réalité, Tout ne fait que faussement sembler poéthiquement commencer pour aussitôt politiquement sombrer (en magouilles de rassemblement ou d'alliances souhaitées).


Résolument désespérer politiquement continue de s'imposer par conséquent. Ainsi seulement le souffle poéthique de la pensée peut continuer à contrer le polluant nuage politique. 

Si TF1 exhibe des monstres, France 2 n'était pas en reste hier soir qui a invité un Bernard Tapie en roue libre qui, la voix éraillée, a déliré sur les résultats (et sa clairvoyance à lui, qui a toujours sur que l'écologie c'était important, d'ailleurs dans les années 90...)


C'était au diapason des questions des deux présentateurs qui se sont vautrés toute la soirée dans la politicaillerie de bas étage (genre X doit démissionner ? est-ce qu'Y va refonder la gauche ? Dissolution de W ?)


La palme revient peut-être à ce duplex improbable à Londres qui a justifié de couper le "débat en plateau" pour donner la parole à un correspondant qui n'avait rien à dire puisque les résultats ne tomberaient que plus tard dans la nuit (étonnant ça, les médias britanniques ont au moins cette lucidité de ne pas engraisser les instituts de sondages les jours d'élection ?)


C'est difficile d'exprimer à quel point ce dispositif était médiocre, presque plus douloureux que les résultats eux-mêmes...

Le seul vrai gagnant, c'est MACRON.

Avec une tête de liste qui a le charisme d'une huitre, après 6 mois de manifs hebdomadaires, avec un échec total de sa politique européenne, il talonne le RN.


Ajoutons qu'il a réussi, effectivement, à ultra-polariser la vie politique.


Si bien qu'hier soir, on a eu le 1er tour de 2022.

Le second tour, MACRON gagnera avec 55 ou 60 % des voix.

Je ne suis pas un institut de sondages ou un politologue mais c'est écrit sauf si :

- Toute la gauche et les écolos font une coalition avec, forcément JADOT à sa tête, ce qui est à peu près impossible

- Une crise financière éclate, ce qui est probable


Wait and see

comme je disais hier soir :


A la vue des résultats de ce dimanche soir; je ne regrette pas d'avoir voté selon mes convictions ( même si comme d'hab je suis dans le cas des perdants ) parce que je dois avouer que j'ai très brièvement été tenté par le vote utile, sans m'y résoudre pour autant ! 

ce n'est définitivement pas mon truc ! 

peut être que ça viendra un jour, par la force des choses...


Resistons à la manipulation des sondages avant et les analyses d'après; ils n'en savent pas plus que nous finalement


Les « dynamiques » des sondeurs, c'est quand ça les arrange.

Si on suit leurs sondages, il y avait une forte « dynamique » à la hausse pour le RN, qui était donné à 25% : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Sondages_sur_les_%C3%A9lections_europ%C3%A9ennes_de_2019_en_France.svg?uselang=fr

En vertu de cette fameuse « dynamique » on aurait donc dû s'attendre à un résultat encore supérieur. Résultat : 23%…

Ben alors Daniel ? Où sont passés vos éditos qui voyaient le mouvement des gilets jaunes comme une révolution qui allait tout changer ?


J'attends aussi les réactions de tous ces braves militants FI nous expliquer que si le peuple n'a pas voté pour je ne sais quel clone de Mélenchon, c'est parceque bien sûr il s'est massivement abstenu.


Vous avez raison, Daniel, c'est un résultat très ordinaire. Il n'y aura que les grincheux comme moi pour relever l'évidence: à savoir l'écrasante domination de la droite (plus ou moins extrême) et l'éclatement total de la gauche. Mais ne vous inquiétez surtout pas, aux prochaines élections le camarade Saint Jean-Luc (que sa personne soit sacrée) fera 60%. Promis juré.




Ahhh venir pérorer sur le relativement mauvais score de la FI (qui au passage multiplie par 6 son nombre de députés au parlement Européen), tout en ne trouvant rien à redire à l'installation de l'extrême droite comme 1ère force politique Française, ainsi que de ses thématiques déployés dans les relais médiatiques qui ne vous dérange pas plus.

On vous entends déjà couiner au barrage lors du prochain second tour de la présidentielle "ceux qui ne votent pas Macron sont des fachos". Le fait même d'avoir laissé s'installer ce genre de fausse alternance implique que tôt ou tard, ce sera effectivement l'autre coté qui gagnera. 


Vous semblez vous contenter de cette situation, moi pas.

Ben quoi, wessson, vous n'êtes pas content ?


La liste soutenue par votre ami Poutine arrive en tête, pour vous c'est la fête !


Pour ma part, n'ayant aucune sympathie pour l'extrême droite (quel que soit le pays où elle sévit), je ne me satisfait aucunement des résultats de cette élection.



La démonstration par Poutine disqualifie totalement votre propos. 


Il faut bien être comme vous un commentateur qui ne connait rien de la Russie et qui n'y as probablement jamais fichu les pieds pour penser une seule seconde que qui que ce soit en Europe est soutenu par "Poutine" qui se fiche à peu près totalement de qui sera élu, car c'est fondamentalement un pays qui discute avec tout le monde.

Chez les nationalistes, vous avez effectivement le RN Français qui se croient copains avec les Russes, mais vous avez aussi les Polonais et tous les ex pays de l'URSS en déshérence de se voir vidés de leur population , et qui aimeraient génocider un peu à Moscou. Ces extrêmes sont infoutus de s'entendre justement sur cette question là qui selon votre grille de lecture simpliste devrait les mettre tous d'accord: tous financés par Poutine.


Au parlement européen il rentre 4 députés ouvertement nazis - avec svatiska et tout le décorum: 2 grecs et 2 Polonais. La faute à Poutine ? Non. La faute à la politique Européenne.

faut mettre vos fiches à jour

"c'est fondamentalement un pays qui discute avec tout le monde. "  incroyable on croirait lire Maria Zakharova ( " Nous invitons tout le monde, pas seulement les partis d’extrême droite. Eux viennent " )

On se demande alors pourquoi Poutine a tenu à rencontrer Marine Le Pen, pourquoi un de ses proches prêtent de l'argent au FN, ou pourquoi les services secrets russes favorisent tous les votes hostiles à l'Europe...



En faite, on ne se le demande pas. On sait très bien que vous mentez comme un arracheur de dents quand vous prétendez que Poutine ne soutient personne en Europe.



votre ami Poutine 


me semble qu'il va falloir dare-dare inventer l'équivalent du point Godwin pour Poutine ;)



Les sympathies pro-Poutine de Wesson sont bien connues sur ce forum. 



Je n'ai pas regardé tout les messages de wesson, mais ici vous parlez d'amis de Poutine c'est parce qu'elle soutient la FI?
Si c'est le cas, je voudrais savoir, combien de représentants politiques français, hors FI, sont allé présenter leur soutiens et leur fraternité à sa sortie de prison à un opposant politique russe qui avait justement été enfermé pour ses idées par Poutine?

Vous avez l'air de jubiler, je suis bien heureux pour vous. Quant à la révolution, elle a commencé il y a plus de deux siècles, ne vous inquiétez pas, elle se poursuivra, indifférente aux ricaneurs.

Non, je ne jubile pas. Je constate avec amertume l'éclatement de la gauche. Je n'ai même pas de plaisir à constater qu'une fois de plus, ceux qui croyaient que le grand soir, c'est pour demain, en sont encore pour leur frais. 


Et comme vous le dites, ça fait deux siècles que ça dure. Serait peut-être temps de se demander pourquoi la majorité des gens ne veulent pas de la révolution que vous attendez avec impatience.

Détrompez-vous, je suis très patient.

C'est bien. Surtout, continuez comme ça, ne vous remettez surtout pas en question.

JLM est cramé. Avec son stupide retour à "l'union de la gauche" complètement à contretemps, il s'est aliéné une grande partie de ceux qui avaient voté pour lui en 2017; il a détruit tous les acquis "populistes" et détruit le mouvement, qui a perdu tous ses meilleurs garants souverainistes et plus fidèles soutiens (Kuzmanovic, Guénolé, Cocq sur la touche, Girard quasiment déjà partie...). Il est temps qu'il lâche les manettes et les laisse à Ruffin ou Quattenens...

On dirait un commentaire de supporter de l'OM (ou PSG, ou ...) sur l'entraîneur.


Au prochain match, je vous conseille de dérouler une banderole.

Relisez son message, il n'est appel pas à l'union de la gauche, il dit que ce serait stupide. Pour le reste je lis régulièrement qu'il serait cramé depuis des années. La seul chose que l'on peu dire c'est qu'il rebute les uns, ralie les autres, comme avant, aucun changement. Pour e reste vous pensez vraiment que les gens qui sont resté à la maison seraient allé voté en masse si son discours dans Libé avait été différent? Vous pensez vraiment que des voies sont passé des insoumis aux vert pour les mêmes raisons?

"vous pensez vraiment que les gens qui sont restés à la maison seraient allé voter en masse si son discours dans Libé avait été différent? " Non, c'est sûr. Mais peut-être justement, parce que c'est trop tard. JLM ne rebutera pas plus de gens, ni n'en ralliera davantage. Il a échoué à se poser en porteur d'espoir, par son incapacité  à rassembler autour de lui. Et son grand talent, au contraire, pour générer les conflits internes, les divisions et les rancœurs. Même s'il n'est pas plus responsable que d'autres de l'extrême division de la gauche, qui vient de bien plus loin. Il devrait quand même se poser un minimum de questions sur les raisons de l'échec. Parce que je veux bien qu'on se félicité de ce que la LFI ait plus de députés européens qu'avant, mais 6,5%, ça ne sent pas le triomphe. Ce matin, j'ai la nette impression de faire partie des perdants.

Je suis pas partisant à tout pris de garder méluche comme candidat, mais j'ai très peur qu'on fasse un mauvais diagnostique, quand je vois les tensions, difficulté, départs, querelles de personnes dans les autres parties et collectifs. A trop se focaliser, d'une manière ou d'une autre sur Méluche, on rate sans doute quelque chose d'important.

C'est con hein..?

On vous présente un mouvement qui s'appelle INSOUMIS et vous êtes tous à chercher un Grand Conducator qui rassemblerait pour nous conduire à la victoire et bla bla bla... MDR :-D

Il me semble pourtant que le mec n'arrête pas de répéter "ho! les copains! c'est à vous de vous de prendre en main et à faire le boulot".

D'autre part, c'est ce que font "les" Gilets Jaunes. Le samedi, c'est le haut de l'iceberg. Demandez à Clo...

C'est également tout à fait vrais. Bon, ça nous enpèche pas de parler tactique politique comme des piliers de comptoires. :)

Des insoumis aux verts mais aussi au RN! J'en suis convaincue... Je ne vois pas pourquoi il serait tabou d'en parler. Il fa

Zut mon com est parti tout seul... C'est parce que j'allais dire une connerie certainement, du genre: sans union de la gauche, ben... pas de gauche; C'est pas plus compliqué que ça.

Allez, l'électeur FI que je suis vous répond. Ce que je vois c'est que près de vingts pourcents des voies ont préféré se porter sur des parties reconnaissant les inégalitées et la crise écologique mais incapable de proposer des solutions collectives agissant sur les structures.
Mettre tout sur les épaules des individus, ne pas proposer de changements structurants, puis ne presque rien changer et enfin décevoir, c'est le genre de trajets qui peu nous organiser la disparition de toute liste consistante se revendicant de la gauche, comme en Italie. On en est pas loin.

Même dans leur manière de composer les listes, que des parcours individuels et pas de logiques collectives de représentation de toutes les classes de la société. C'est comme ça qu'on obtient des listes de politiques professionnels, cadres et au mieux classes moyennes éduqué, là où la FI et les communistes ont fait un effort de représentativité.

Les gens votent donc soit pour les conservateurs individualistes assumé (la droite), soit pour ceux qui se donnent bonne conscience mais restent individualiste (Place publique, EELV), soit ne croient pas au collectif à une echelle réelle et donc ne vote pas. Et moi? Même alors que je suis prêt à soutenir une autre dynamique allant dans la bonne direction que la FI, je suis simplement dépité.
 

Ce que je vois c'est que près de vingts pourcents des voies ont préféré se porter sur des parties reconnaissant les inégalitées et la crise écologique mais incapable de proposer des solutions collectives agissant sur les structures. 


Je dirais plutôt que trente pourcent des voix sont allés à divers partis de gauche, que celle-ci ne s'est toujours pas remise de l'éclatement du PS et qu'il serait temps, comme vous le dites, de jouer la carte du collectif plutôt que de l'individualisme.


Je suis, tout comme vous, dépité.


On peu dire ça également, mais je trouve ça exagérément optimiste. 

Il y a dix ans, avoir ces 30 pourcent dans le cas d'une gauche unis ou divisé aurait été e toute manière une défaite majeure. Entre les deux la gauche a été au pouvoir et a déçu, encore, et a donc encore perdu des électeurs.
Pourquoi la gauche a déçu? Parce qu'elle n'a rien changé aux structures, elle a accompagné le néolibéralisme, participé à faire s'épanouire l'individualisme.

Et c'est à nouveaux deux formations qui continues en ce sens, ne remettent pas en cause leurs action sous Holande,  qui rassemblent les deux tiers des voies de gauches et ont donc un rapport de force favorable. Une disparition de la gauche du champ politique qui compte, comme en Italie, est donc tout à fait envisageable à terme.

Ah ces Gaulois toujours à se foutre sur la gueule. :-)

Heureusement qu'il n'y a pas une Rome prête à les bouffer tout cru.

Parce que en ces temps de Grande Déglingue, toutes ces tentatives (dictatoriales) de centralisation/fédération/regroupement (UE, etc...) ne sont que le signe de la  déliquescence du Système  et de la société.

Et c'est là que le "Gaulois" montre sa résilience, il a tendance à pratiquer mon conseil à la jeune génération:

N'en faites qu'à votre tête.

Soyons réaliste, tentons l'impossible, l'avenir n'est écrit nulle part...

Que c'est beau l'essentialisme ... ou pas.

On peu aussi voir ça comme une tentative d'entretenir dans une certaine direction un substrat culturel mouvant. Je préfère voir le verre à moitié plein.

Hé hé hé le "Gaulois" d'aujourd'hui est de toutes origines. 

Il se trouve que la culture française a un effet totalement pernicieux dès la deuxième génération sur tous les communautaires, elle en fait des râleurs jamais contents... :-D MDR

Et qui descendent dans la rue...

Et c'est pas plus mal...

La culture a bon dos. Le cliché des "Français qui descendent dans la rue" ne se justifie plus guère aujourd'hui (si tant est qu'il a été un jour justifié). Mais bon, si ça vous plait de croire le "Gaulois" râleur, l'Allemand à cheval sur les règles, l'Anglais perfide ou l'Italien voleur, grand bien vous fasse.

Les études antropologiques montrent bel et bien que "le Gaulois" est plutôt plus raleur, et l'Allemand plus à cheval sur les règles, mais ce n'est que relatif, comme souvent quand on parle de sciences humaines à l'échelle d'une population.

Je demande à voir ça.

Je dois vous avouez que je doit d'abord retrouver les sources sociologiques, je n'avais pas spécialement prévu que ce sujet viendrait sur le tapis. Je peu déjà vous renvoyer à "l'origine des systhèmes familiaux" de Todd, vulgarisé dans son dernier livre et "Linvention de la France" pour les effets persistants de la structure profonde que sont, justement, les systhèmes familiaux.

Merci de nous dessiner la carte du collectif.

bien vu, on remarque également que le Peuple ( révolutionnaire ) et redevenu les Français ( tous des veaux )

C'est effectivement tout à fait incroyable qu'un mouvement qui ne veut pas de représentant (que ce soit judicieux ou non est une autre question) ne vote pas pour élire de représentant. 

Vous savez qu'il y a des mouvements politiques qui revendiquent de ne pas avoir de représentants tout de même? Donc il est plutôt logique quand on ne veut pas être représenté de ne pas aller voter pour être représenté...

J'étais ironique ;)
Manière de dire qu'il est absurde de reprocher au GJ de ne pas avoir voté alors que ça fait partie de leur idéologie. 

Ah! ok ;) Un peu perturbée aujourd'hui...

je crois qu'il existe une liste qui fait de la démocratie directe : en gros ils votent ce que leurs adhérents disent de voter. A vérifier mais j'ai vu passer ça. Ca me parait coller avec les GJ.

Bonjour et merci pour cette chronique.


Autre aberration entendue ce matin sur France Culture : "la droite a été laminée", comme traduction du score minable de LR.


Alors qu'on pourrait attendre un commentaire d'un autre ordre :


- d'une part, la droite est très nettement en tête des résultats positifs de cette élection (60% pour le triopôle - allons-y, hein - LR-LREM-RN, que nous renommerons LREMN) ;


- d'autre part, la droite est complètement dans les choux (une trentaine de pourcents rapportés à la population inscrite, qui ont de fortes chances de représenter la totalité de ce que la droite peut compter de soutiens dans ce pays, si on suppose que les électeurs de droite vont voter, au contraire des électeurs de gauche).


Moi je trouve que c'est un truc de ce genre qu'on devrait propager.


Bonne journée.

Les sondages politiques, c’est de la merde en barre. Entre « l’effet PMU » et la haute volatilité d’une part non négligeable de l’électorat, ça a quand même une forte tendance à raconter nawak.


Et je ne parle même pas de l’instrumentalisation qui en est usuellement faite par les différents pouvoirs (cf. effet PMU).

Formidables ces élections, on n'en attendait pas grand chose, on est quand même déçu.

On cherche ses  consolations où on peut. Valls qui se fait éclater à Barcelone. Ce nid de salopards mené par le petit facho Bellamy sous les 10%.

Mais bon, que les EELV fassent un tel score sur leur seule étiquette écolo associée à une promesse d'absence totale de radicalité, c'est à pleurer.

Ah, et sinon, j'avais voté Brossat. Il est au même niveau que le parti qui a mis un chien en tête d'affiche.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.