90
Commentaires

En avant-première, l'allocution d'Emmanuel Macron

Commentaires préférés des abonnés

Daniel. La drogue, c’est mal xD

Daniel Président !


Hélas je crains que l'on ait droit à la posture habituelle. Mais il faudra lire entre les lignes car le vrai messages sera le suivant :


« C'est pas possible ça ! Trois semaines que vous nous cassez les couilles maintenant ! » 


« (...)

Je crains plutôt quelque chose qui ressemble à ceci.

Derniers commentaires

La faute d'orthographe sur "l'accord du participe passé employé avec l'auxiliaire avoir" aurait dû susciter la méfiance quant à l'authenticité d'un texte prétendument écrit par notre omniscient et omnipotent JUPITER.

Je replace ici (il s'y trouve mieux) un commentaire écrit ailleurs. Ceux qui attaquent Daniel pour "fake news" sont soit des idiots, soit des hypocrites. Les deux probablement, s'ils croient qu'on ne fait pas la différence entre ce qui est écrit pour tromper et ce qui est écrit pour détromper.


"J'avais un grand père farceur qui nous racontait des trucs bidon, ça m'énervait, et je me suis rendu compte beaucoup plus tard qu'en fait ça avait aiguisé mon sens critique. 


Il y avait une différence, une opposition même, entre ces "fake news" qui m'invitaient à ne pas croire, et les autres (père noël et cloches de pâques) que j'étais sommée de croire, et même ensuite de faire semblant pour gruger les petits. Les premières m'ont aidée à me débarrasser des autres. 


Merci Pépé!" 

Sonia Devillers ce matin, pense devoir donner une leçon à ASI à propos de cette fausse avant-première "hâtivement partagé[e] par des comptes notamment de gilets jaunes aux aguets qui l’ont pris pour argent comptant".

Or, dit-elle, "ni le titre, ni les 9 premiers paragraphes n’indiquaient la satire". 

Ah bon !? "nous avons d'abord parié sur son pourrissement, n'y voyant qu'un agglomérat d'illettrés, de Gaulois réfractaires, et de gens qui ne sont rien ", notre chère Sonia pense vraiment que des gens n'ont pas compris dès le premier paragraphe que c'était de la parodie ??

Je pense que c'est elle qui prend les petites gens pour des illettrés !

Je croyais qu'Arrêt sur Images se mettait au-dessus du débat, était capable de recul... Pourquoi partager ce qui est de toute évidence une fake new(s) ? Incompréhensible.

DS a gagné un poste de communiquant à l'Elysée ! Il est fort quand même ce Macron..

...Pénicaud qui fait le SAV ! N'est pas cette ministre qui licenciait pour augmenter son "bonheur" ?

Manu !

Ne lâche rien !

Et surtout n'oublie pas : tu es la République, tu es intouchable .

Très sérieusement, je le verrais bien comme ça ; sauf l'augmentation du SMIC : ça, c'est un réflexe de l'ancien monde, de l'époque où l'État était tout puissant, ce qu'il nest plus ; et dans les GJ il y a des petits patrons, des petits artisans...

Excellent ! J'ai bien rigolé. Pour écrire son message, je crois bien qu'il s'est inspiré de cette conférence sur le referendum d'initiative citoyenne et les gilets jaunes, dont j'ai fait un montage de 55 mn au lieu de 2H30 : https://youtu.be/Vp2bjkYXcXI

Bravo M. Schneidermann... Ce n'est qu'en relisant deux fois que j'ai réalisé que c'est top beau pour être vrai. Me réjouis de comparer votre texte à ce qui sera dit ce soir :-)

Excellent article. J'ai bien ri!!! Et votre invité de vendredi dernier était passionnant! Bien à vous, Daniel, et à toute l'équipe.

Hon, jusqu'à ce que le discours aborde le SMIC j'étais prête à acheter... Petite nouvelle chez ASI je n'étais pas préparer à ça... Voilà de quoi remettre mon supposé esprit critique en place!

Ca y est ? ASI a fusionné avec Nordpresse ?

Pour illustrer l'importance de son  complexe de supériorité  et de son arrogance,  un des ( bons ) amis de Notre Président  ( que Dieu lui souffle  dans les bronches )aurait dit : "  Emmanuel  a des problèmes de fin de Moi  "

Le texte étant calé, il paraît qu'il réfléchit à l'image et va peut être s'inspirer de son ministre Darmanin ... 


Merci Daniel...Me voilà exemptée d'un moment pénible...Parce qu' écouter ce triste sire est plus que jamais pénible pour moi. Je ne peux m'empêcher d'entendre la vacuité du propos dès ses premières lignes. Prévoir celui de ce soir est probablement injuste...Encore que...

Les chroniques du matinaute font de plus en plus souvent le buzz je trouve!!! Merci D.S. pour cette ironie qui fait du bien !

Pourquoi y aurait-il un age limite pour croire au Père Noël ?

Daniel, je vous aime.

ah super quelqu'un a fait un bingo

Je penche plutôt pour ce  type de discours tel le projet amendé ci-dessous  :

" Je vous ai compris !

Je sais ce qu'il s'est passé ici. Je vois ce que vous avez voulu faire. Je vois que la route que vous avez ouverte en Algérie dans nos territoires , c'est celle de la rénovation et de la fraternité.

Je dis la rénovation à tous égards. Mais très justement vous avez voulu que celle-ci commence par le commencement, c'est-à-dire par nos institutions, et c'est pourquoi me voilà. Et je dis la fraternité parce que vous offrez ce spectacle magnifique d'hommes qui, d'un bout à l'autre, quelles que soient leurs communautés, communient dans la même ardeur et se tiennent par la main.

Eh bien ! de tout cela, je prends acte au nom de la France et je déclare, qu'à partir d'aujourd'hui, la France considère que, dans toute l'Algérie, dans tous les rond-points, il n'y a qu'une seule catégorie d'habitants : il n'y a que des Français à part entière, des Français à part entière, avec les mêmes droits et les mêmes devoirs.

Cela signifie qu'il faut ouvrir des voies qui, jusqu'à présent, étaient fermées devant beaucoup.

Cela signifie qu'il faut donner les moyens de vivre à ceux qui ne les avaient pas.

Cela signifie qu'il faut reconnaître la dignité de ceux à qui on la contestait.

Cela veut dire qu'il faut assurer une patrie à ceux qui pouvaient douter d'en avoir une.

L'armée, l'armée française La police, la police française, cohérente, ardente, disciplinée, sous les ordres de ses chefs, l'armée éprouvée en tant de circonstances et qui n'en a pas moins accompli ici une œuvre magnifique de compréhension et de pacification, l'armée française a été sur cette terre le ferment, le témoin, et elle est le garant, du mouvement qui s'y est développé.

Elle a su endiguer le torrent pour en capter l'énergie, Je lui rends hommage. Je lui exprime ma confiance. Je compte sur elle pour aujourd'hui et pour demain.

Français à part entière, dans un seul et même collège ! Nous allons le montrer, pas plus tard que dans trois mois, dans l'occasion solennelle où tous les Français, y compris les 10 millions de Gilets Jaunes Français d'Algérie, auront à décider de leur propre destin.

Pour ces 10 millions de Français, leurs suffrages compteront autant que les suffrages de tous les autres.

Ils auront à désigner, à élire, je le répète, en un seul collège leurs représentants pour les pouvoirs publics, comme le feront tous les autres Français dans mes comités de concertation théodule

Avec ces représentants élus, nous verrons comment faire le reste.

Ah ! Puissent-ils participer en masse à cette immense démonstration, tous ceux de vos villes, de vos douars campagnes, de vos plaines, de vos djebels ! Puissent ils même y participer, ceux qui, par désespoir, ont cru devoir mener sur ce sol un combat dont je reconnais, moi, qu'il est courageux… car le courage ne manque pas sur la terre d'Algérie, qu'il est courageux mais qu'il n'en est pas moins cruel et fratricide !

Oui, moi, de Gaulle, Emmanuel Macron, En Marche à ceux-là, j'ouvre les portes de la réconciliation.

Jamais plus qu'ici et jamais plus que ce soir, je n'ai compris combien c'est beau, combien c'est grand, combien c'est généreux, la France !

Vive la République !

Vive la France ! »

(Seul le prononcé fait foi)

Schneidermann Président ! Schneidermann Président ! Schneidermann Président ! ....................................

"Les réponses que nous y avons apportées" d'ailleurs. Je continue la relecture...

Hahaha vous n'y êtes pas du tout.

Ce soir nous assisterons à un coup de génie qui mettra fin au mouvement des gilets jaunes et permettra de récupérer les 4 milliards manquants: il s'agira de la signature de deux nouvelles ordonnances, l'une interdisant le port du gilet jaune, sous peine de 500 euros d'amende et de 1 an de prison et l'autre ordonnera que tous les véhicules soient dorénavant équipés de 4 gilets roses (en vente à la boutique de l'Élysée pour 99 euros). 

La mise en scène sera soignée. De part et d'autre du fauteuil présidentiel, Grivaux et Castaner seront assis sur des coussins. Emmanuel quant à lui, aura un poulet de Bresse perché sur son épaule droite. L'allocution, que je vous laisse découvrir, sera à la fois puissante et aux accents de ruralité car entrecoupée de cot.cot.cot.


Un insider anonyme.


J'aimerais y croire mais on aura plutôt droit à ça : https://www.franceculture.fr/emissions/le-tour-du-monde-des-idees/le-tour-du-monde-des-idees-du-lundi-10-decembre-2018

Est-ce que vous pourriez nous en dire plus, Daniel Schneidermann ?? Merci

bel exercice de science-fiction. 

vu que l'article est gratuit c'est à peu près sur que d'ici ce soir il soit partagé au premier degré sur toutes les bonnes pages facebook/réseaux sociaux; et avec un peu de chance un ou deux "vrai" journaux qui ont déja  l'habitude de prendre le gorafi pour une agence de presse

Sinon si veux lire dans le futur le discours ce sera en gros "niquez-vous; c'est moi le président; qu'est-ce tu va faire?" et autres "vous allez pas me faire peur avec votre gilet jaune tout moche là" :le même discours repeté en boucle depuis deux ans quoi.

La gloire des sans-culottes ( mais avec gilet ):


Je l'ai déjà vécu

J'en suis convaincu

Vous serez déçu

Par cette allocu   ( tion )

Vous serez cocu

Vous l'aurez dans l'cul

Les énarques peine-culs

Sortent toujours invaincus


Et si Brother Emmanuel* ne disait mot  pendant Son-allocution-de-en-direct-de-l'Elysée?


Scenario du possible n°1

Un discours muet en position du lotus; puis lentement IL lévite jusqu'aux dorures du plafond.

Lévitation mal gérée, IL se cogne la tête et retombe tel un l'amas colloïdal.

Bide.


Scenario du possible n°2

Toujours en mode discours muet; IL est habillé en chef sioux (Yellow Jacket)

Au milieu de son bureau, grâce à un feu, IL nous envoie des signaux de fumée incompréhensibles.

Feu mal géré, l'Elysée part en flammes.

Bide.


* "Brother Emmanuel" copyright DétecteurdeVérité


 


Vous torturer des enfants Macron

Macron votre place est en prison

A Frenes, dans la prison des rats et des souris, vous devez être enfermé. 

A Fresnes, dans une cellule à 4 ou 5 vous devez être enfermé. La pénitentiaire affecte souvent en fonction de l'origine... 

A Fresnes car vous ne valez pas mieux qu'un terroriste à torturer des enfants. Honte sur vous Monsieur Macon ! Et vive la France, elle ne vous appartient pas !



Bravo, article déjà très partagé sur Facebook et pris au premier degré.

Alors, UN truc : c'est pas l'époque pour déconner : je viens de voir sur un forum une reprise 1er degré de cette allocution à venir de Macron !

Dans la rubrique  claudélienne : " le pire n'est pas toujours sûr", Nicolas Sarkozy explique qu'il pourrait être obligé de revenir en politique ".

Charybde, Scylla,  et toussa ...

Poisson d'avril ! 

On nous annonce une Nième allocution de Brother Emmanuel

après avoir été abreuvés pendant toute la semaine de commémoration de la fin de la première guerre mondiale


Le scoop d'@SI est étonnant car trop timoré

il est à craindre des violences de la part du Jupitérien

Aussi, mon opinion est d'envoyer les CRS et l'armée à l’Élysée

et de faire l'interpellation immédiate du fauteur de troubles avant qu'il ne fasse son allocution


C'est vraiment pas cool DS de nous faire des coups pareils. 

Discours:  les  trois possibilités de la pièce

à part: j'ai entendu, j'assume, je garde le cap, j'ai un projet, la France je l'ai dans le Ricoeur, la loi de 1905 ne doit pas être touchée mais la modifier est nécessaire, le silence de vos mots dans la rumeur des vagues est inaudible, j'ai dans les 40 et je vous emmerde...


Pile: il ne dit rien

Face: il ne dit rien

Tranche: il ne dit.


C'est bien cela en ne disant rien, il a tout dit.

C'est marrant Daniel, vous écrivez en 30 minutes le meilleur discours d'Emmanuel Macron. Meilleur que tous ceux écrits en 24 heures ou plus par ces conseillers.


Et pourtant, je suis sûr que vous gagnez beaucoup moins d'argent qu'eux.


C'est quand même beau le néolibéralisme.

Il n'y a naturellement aucune chance pour que le discours de ce soir ressemble à celui-ci de près ou de loin. Pourtant, la dissolution (et la proportionnelle) serait en effet le seul moyen de résoudre un des grands problèmes de la démocratie en France : le défaut de représentativité. Le système d'élections (présidentielle suivie de législative) conduit à une sur-représentation du parti du président élu, sans rapport avec sa véritable représentativité. Certes, les électeurs en sont grandement responsables, avalisant cette fausse bonne idée selon laquelle "il faut donner une majorité au président". Résultat : une assemblée totalement disproportionnée. S'ajoute à cela, dans le cas des élections de 2017, un biais social, les candidats de LREM provenant très majoritairement des couches les plus élevées, cadres, professions libérales, universitaires, des gens pour la plupart sans problème de travail ni de revenus (ils devaient payer leur ticket d'entrée à la candidature). Et donc, malgré leurs dénégations, très éloignés des réalités de leurs "administrés".

Ce n'est d'ailleurs pas seulement le problème de LREM, c'est vrai pour une large part des partis : alors que la grande majorité de la population fait partie des couches défavorisées ou "moyennes inférieures", les postes de pouvoir sont occupés en quasi totalité par des gens issus des couches plus favorisées. Pour faire court : les pauvres sont gouvernés par les riches.

C'est la même chose dans les grands médias, où n'interviennent quasiment que des journalistes, éditorialistes, chroniqueurs, d'un niveau social très différent, et bien plus élevé, de celui de la majorité de leurs spectateurs.

On ne peut dons pas s'étonner qu'à intervalles réguliers, les "fractions muettes" ressentent le besoin, enfin, de prendre la parole. 

Et comme on ne la leur donne pas...

Avec tout le respect que je vous dois M. Schneidermann, je n'y crois pas un seul instant ...


Sinon il peut nous jouer un bon vieux Silmarils

"Quand le peuple sens qu'on se paie sa tête
Il se réveille et met le feu
Cours vite! "

...et les 82% de Gaulois qui se sont abstenus à la dernière législative partielle, en pleine ébullition "gilets jaunes", faisant élire un macroniste, vont se précipiter aux urnes.

Scoop de dernière minute dans une dépêche de l'AFP : " le Président a modifié son discours : plutôt qu'entourloupe, trop trivial, il a écrit 'tromperié'"

Je crains plutôt quelque chose qui ressemble à ceci.

bonjour Daniel

Depuis quand un journaliste relaye-t-il une lettre anonyme sans vérifier la source ? ;D

J'ai bien ri... et ce soir on va pleurer...


Dans ce même esprit d'ouverture :


- Mme Pénicaud ( de Business France ) a déclaré ; "Pas de coup de pouce au SMIG ! "


- Mr Lemaire ( l'ancien ministre de l'Agriculture, incapable de définir  un " hectare " )a déclaré : "les retraités devront continuer à payer l' augmentation de la CSG  "


- les autres ministres ont déclaré :" il ne faut pas détricoter notre politique, l'ISF ne doit pas être rétabli ".


Pour ajouter une touche d'humour à cette bonne volonté, M. Griveaux ( Benjamin, pour les intimes ) a déclaré : "E. Macron saura retrouvé le chemin du coeur des Français ".


Pas mal, ca peut marcher Daniel .. mais j'y crois pas, ce sont des gens assistés toute leur vie, pas possible de se mettre en danger, ou comme Chirac il crois gagner ? mais accepter une cohabitation ? ou il espere que les GJ inconnus vont reussir, que la FI sera balayé  (les bobos le veulent, ca peut marcher) et que du coup, il aura face a lui, les meme incompetant en procedure politique,  que ses propres deputés actuels, et ces gens   demanderont .. on fait quoi ? (pas de formation , pour etre deputé)    .. j'ai un doute qu'il prenne se risque. 

Je pense qu'il y a plus de "chances" de voir Macron décret l'état d'urgence plutôt que de tenir un tel discours.


Les fêtes de Noel, c'est dans 2 semaines. Il pense qu'il n'a que 2 semaines à tenir et qu'ensuite les gens passeront à autre chose.

Bonjour Daniel et toute l'équipe,

Je suis assidûment votre rubrique du matinaute tous les matins.

Et aujourd'hui, je l'ai relu 3 fois pour trouver le poisson d'avril caché mais n'ai rien trouvé de bien certain.

Deux hypothèses donc : le weekend a été particulièrement festif pour vous et les vapeurs de la fête de samedi soir sont encore bien présentes ce lundi matin au boulot. Ou alors c'est à l'Elysée qu'ils ont fait la fête avant d'écrire ce machin là. Mais n'ayez crainte : après un petit Doliprane, le texte reviendra vers du plus conventionnel.

Daniel Président !


Hélas je crains que l'on ait droit à la posture habituelle. Mais il faudra lire entre les lignes car le vrai messages sera le suivant :


« C'est pas possible ça ! Trois semaines que vous nous cassez les couilles maintenant ! » 


« Si vous voulez rester en vie, vous rentrez chez vous ! Vous n'avez rien à branler ici ! » 


La source ici.

Excellent!


Après ça, ce soir on va pleurer...

Demi-mesure, les 20% de hausse du smic, il faut 50%, ou 200% !

Ou se poser la question de ce qui a augmenté tellement ces 20 dernière années que ça siphonne de plus en plus des revenus des français... le logement ?


Daniel. La drogue, c’est mal xD

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.