51
Commentaires

Des difficultés à mesurer le complotisme des Gilets jaunes

Dans le deuxième volet de leur étude sur le complotisme dans la société française, Conspiracy Watch et la Fondation Jean-Jaurès se sont intéressés plus particulièrement à cette tendance chez les Gilets jaunes. Leurs résultats ont , encore une fois, été relayés de manière partiale dans les médias.

Commentaires préférés des abonnés

Berruyer sur Les Crises fait un debunkage (le mot est de moi) en règle du "sondage", sous le titre

Analyse du Sondage “Êtes-vous un con ?” de Conspiracy Watch

A lire... :-)

https://www.les-crises.fr/analyse-du-sondage-etes-vous-un-con-de-conspiracy-watc(...)

Approuvé 6 fois

Il va falloir apprendre à lire un sondage avant de sortir des conneries pareilles.
Sur "L’immigration est organisée délibérément par nos élites politiques, intellectuelles et médiatiques pour aboutir à terme au remplacement de la population européenne(...)

Je trouve hallucinant de voir à quel point il suffit d’avoir une once d’esprit critique pour constater le biais et/ou l’ambiguïté considérable de certaines questions posées ...

Derniers commentaires

Je viens de raccrocher au nez d'un enquêteur ifop (et pourtant j'ai souvent accepté de répondre à des sondages par solidarité avec les petites mains des instituts), qui voulait recueillir me opinion sur l'actualité  politique... c'est bizarre, dans les résultats des sondages y a pas de décompte des "a refusé de répondre au questionnaire parce qu'elle/il en a sa claque des questions à la con et des résultats biaisés". C'est-y pas un sacré biais, celui-là ?

Il faudrait le répéter encore et encore aux sondeurs qui font semblant de ne pas connaître ce biais pourtant essentiel de la statistique :

La marge d'erreur qui concerne les croyances de l'ensemble de l'échantillon sondé (1500 personnes), négligeable, est démultipliée dès lors que l'on régresse au sein des catégories. Etudier la part des Gilets jaunes mobilisés qui croient à telle ou telle théorie du complot, ça revient à travailler sur un échantillon de, quoi, 200, 300 personnes ? Ce qui induit une marge d'erreur de 5-10%.

Indépendamment des limites méthodologiques de l'étude, le taux de Français (échantillon global) croyant à telle ou telle théorie du complot mis en évidence ici est donc beaucoup plus fiable que son équivalent avec la catégorie GJ / non GJ / sympathisant GJ.

Et sinon, le fait que ce type de sondage n'a aucune utilité, on en parle?

Tout faux , ce type de 'sondage' est très , très , très utile  ... il justifie 'scientifiquement' la disqualification de toute dissidence ..... puisque 'complotsite'.

Demandez vous pourquoi on ne traite pas de complotsite les affirmations suivantes 


Dieu existe et il nous surveille

Dsk ou Filon ont été victimes d'un complot

Les gilets jaunes sont manipulés par le Kremlin

Les syndicats sont une mafia qui détruisent notre société


Tout tourne autour de l'adhésion à l'ordre social existant... des énoncés contestant cet ordre sont  choisits avec quelques anneries au milieu pour tout disqualifier et ils sont qualifiés pelé mêle de comlplotistes  . Ensuite toute contestation par amalgame est complotiste.

Je trouve hallucinant de voir à quel point il suffit d’avoir une once d’esprit critique pour constater le biais et/ou l’ambiguïté considérable de certaines questions posées ...

Conspiracy Watch, officine créée par les anti-complotistes du Mossad, selon les complotistes bien entendu.



Berruyer sur Les Crises fait un debunkage (le mot est de moi) en règle du "sondage", sous le titre

Analyse du Sondage “Êtes-vous un con ?” de Conspiracy Watch

A lire... :-)

https://www.les-crises.fr/analyse-du-sondage-etes-vous-un-con-de-conspiracy-watch/


Et quand on observe les réponses des personnes "ayant participé aux actions gilets jaunes" ,  on obtient :


59%  pensent que l'immigration est délibérément organisée par nos élites politiques et intellectuelles et médiatiques pour aboutir à terme au remplacement de la population européenne par une population immigrée .


et 50% pensent qu'il existe un complot sioniste à l'échelle mondiale .



On ne voit pas très bien de biais méthodologique dans ces résultats et il faudrait faire la démonstration causale pour affirmer que les croyances des gilets  sont un produit social .


Cela reviendrait à dire que le statut social d'un individu détermine sa pensée : ce qui serait  tout bonnement renversant du point de vue des préjugés sociaux ...



Des pans entiers de l'étude ignoréS

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.