Des difficultés à mesurer le complotisme des Gilets jaunes
article

Des difficultés à mesurer le complotisme des Gilets jaunes

Réservé à nos abonné.e.s
Dans le deuxième volet de leur étude sur le complotisme dans la société française, Conspiracy Watch et la Fondation Jean-Jaurès se sont intéressés plus particulièrement à cette tendance chez les Gilets jaunes. Leurs résultats ont , encore une fois, été relayés de manière partiale dans les médias.

Et de deux ! Comme prévu, lundi 11 février, Conspiracy Watch et la Fondation Jean-Jaurès ont publié la deuxième partie de l'enquête sur le complotisme dans la société française. Avec un angle propre à allécher l'appétit médiatique : "Enquête complotisme 2019 : focus sur le mouvement des « Gilets jaunes »". Et effectivement, les gros titres alarmistes n'ont pas tardé à tomber, comme cet article du Point sobrement intitulé "40% des Gilets jaunes sont très complotistes".

Le Point Conspi

Dans un long article, l'hebdo se concentre uniquement sur les "scores" des Gilets jaunes à chaque énoncé complotiste testé par l'étude, ainsi que sur leur manière de s'informer. Résultat sans appel : les...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.