244
Commentaires

De l'indignation en macronie

Commentaires préférés des abonnés

Décrier les gauchistes et séduire les frontistes, puis demander auxdits gauchistes d'aider à lutter contre les frontistes...

Pour espérer obtenir les voix des deux ?

L'art du "en même temps" a atteint des sommets !

Et sinon on pourrait leur poser la question renversée aux marcheurs (ça marche très souvent de renverser la question/l'énoncé, surtout quand la "pensée" initiale est raz-des-paquerettes): "Et si c'était Mélenchon - Le Pen vous feriez quoi?". Allez, b(...)

Derniers commentaires

Ca serait bien de ne pas répondre aux trolls qui ont débarqué récemment sur ASI. 

L'air de rien, les managers à haut niveau de rentabilité dans les années 30 avaient tendance à se sentir aryens, autrement plus pétant que les gueux qui profitaient de leur perfection.

Aujourd'hui on a un président pouvant considérer un individu " comme des gens qui ne sont rien.", et puis tout ce "pognon de dingue" qu'on gaspille pour les pauvres pour rien, alors oui, il serait triste de n'avoir le choix qu'entre un fascho en costard et une faschiste pour prolo.

Ce que je ne comprends pas c'est que plein de gens n'aient pas compris! Ne savaient ils pas qu'en votant Macron en 17 ils votaient pour LePen ? C'était pourtant évident qu'en restant dans ce spectre du "toujours plus pour les mêmes" on allait droit au fascisme! (c'était d'ailleurs le texte de mon bulletin de vote (nul) ^_^ 

Ah-la-la: si ceux qui votent encore étaient ceux qui réfléchissent (...oxymore?) on n'en serait pas là!


bof. supputer, à plus d'un an de l'élection...


on sait déjà même pas quel piège il faudra tenter d'éviter pour les régionales :(


SVP, arreter vos Droite et Gauche : le débat de 2022 sera : individualisme/mondialisme contre collectif/patriotisme.
Le reste sera littérature.

C'est bien la confirmation qu'ils sont tous élevés en batterie, et hors-sol ! Junk politic !

Je me suis déjà mise en colère en 2017, quand on nous obligeait à voter Macron sous peine de faire le jeu du FN (à l'époque encore FN... ), d'être des complices du fascisme et j'en passe. Je ne suis déjà pas allée voter cette fois là, et je n'irai pas la prochaine non plus, il faudra qu'il trouve d'autres pigeons pour son barrage!


La macronie ose tout, c'est même à ça qu'on la reconnaît. 

Ils s'offusquent que l'on renvoie dos à dos leur poulain et son assurance vie??? Mais ils ne sont pas gênés de renvoyer dos à dos Lepen et tout ce qui se trouve sur leur route (au hasard... Mélenchon et Lepen, se serait pareil, les extrêmes se rejoignent...etc). 


En revanche je ne leur prête aucune sincérité dans leur indignation, la macronie est un univers de managers, ils obéissent aveuglément aux ordres du chef suprême, mais vous expliquent que c'est votre faute quand ils font de la merde. 

Tout est élément de langage, envoyé directement du château et répété par tous les moutons du groupe. Indignation??? Non, stratégie de com' pour ne pas avoir l'air de chasser sur les terres des fachos, tout en les choyant par ailleurs pour assurer leur présence médiatique, et donc sauver du naufrage Jupiter et ses larbins.

Je me demande quelle saloperie "ils" vont trouver cette fois-ci pour saborder la campagne du candidat Mélenchon.

Réchauffer l'affaire des frais de campagne 2017?. Elle a le mérite de déjà exister.

Laissons nous surprendre.

Sérieusement,  peut on concevoir que Macron passe le premier  tour? La droite et son extrême n'ont pas besoin de ce candidat, quant à la gauche sincère  effectivement  ne lui donnera pas ses voix. Les écologistes feront le plein... Macron a perdu la moitié  de ses électeurs sans en gagner aucun, vue la gestion calamiteuse de le crise sanitaire. Et tout  ça  au premier tour.Il ne lui reste plus qu'à fomenter des troubles sociaux importants pour attirer les électeurs effarouchés par les violences occasionnées par ces troubles. Et exacerbées par les médias à la botte. Dont Liberation ( dont quelques uns , comme vous, sont l'arbre qui cache  la forêt de la reprise en main violente du capitalisme,  ici en la personne de Drahi). Cela fait un moment  que libération fait la pré-campagne  de macron en faisant croire , tout en feignant son désaccord avec sa politique  qu il restera le seul rempart contre l'extrême  droite. en le designant d'emblée pour le second tour...Pure propagande!

Ce qui est sûr ,c'est qu'en 2017 je n'ai même pas hésité une seconde pour mettre un bulletin blanc, pourquoi le ferais-je en 2022? Mais je reste persuadé que ce pseudo duel déjà vendu par les médias serait battu par un nouveau venu ou par l'effacement d'un prétendant ! Inchallah 👌🙏😁

Qu'il se retire. Je ne le regretterai pas. Qu'il disparaisse même. Ce serait bien qu'il le fasse tout de suite.

Vous AVEZ OUBLIÉ BENALLA et le « qu’ils viennent me chercher » de Macron !! Vous avez oublié BENALA ?? Moi non.

Je voterai pour un candidat bien à gauche, comme il faut.

Pas pour une merde de socialiste traître mangeur de homards 🦞 ou de caviard et qui ne mélange pas ses enfants avec les petits bronzés d’Afrique du Nord. Non, je voterai pour un vrai candidat qui s’occupe du peuple à l’image de cet excellent maire de Trappe.


SEMIR 

Pourrait-on rappeler que les prochaines échéances électorales concernent les Régionales et les départementales en Juin ? 


Que l'enjeu est important ?


Que la protection de l'enfance  par exemple ( "les enfants placés") relève de la compétence des départements ? 


Ces élections ont lieu dans 3 mois . 






Je ferait la même réponse qu'à Libé : ni Le Pen , ni Macron, pour mois, c'est Mélenchon !

Perso, je vote au premier tour pour mon candidat de gauche plus à gauche que le PS. Si celui-ci est au second tour je vote à nouveau pour lui. Si ce n'est pas le cas je vote blanc pour exprimer le fait qu'aucun des candidats du second tour ne me convient.

Je veux rappeler qu'en France ce sont les élections législatives qui suivent qui sont IMPORTANTES. C'est à ce moment là qu'il faut se rattraper en votant pour avoir des députés de son bord. Surtout ne pas rééditer le coup des dernières législatives. Un président qui passe avec une minorité d'électeurs ne doit pas avoir une majorité (de playmobils !) à l' Assemblée Nationale.

CQFD

Et ho on s'emballe pas , il suffit de voter pour n'importe qui sauf Macron au premier tour pour qu'il se retrouve pas au second tour , c'est tout on verra pour le second tour .Si on veut avoir une chance que Lepen ne soit pas élue il suffit que Macron ne soit pas au deuxième tour ! Réfléchissez bien ceux qui on voter pour Macron , si ce mec est au deuxième tour , il y a une chance que Lepen passe , alors surtout pas Macron au premier tour ! Bise!

Macronnie, SVP, ne changez rien d'ici 2021, continuez comme ca.

L'éminent Président Sarkozy vient d'être condamné  ( en première instance ).


Mon ordinateur est inondé de mes larmes.


Nan, Nan, je déconne, mon ordinateur est " pascalien " : " Joie, joie, pleurs de joie. Eternellement  en joie pour un jour d'exercice sur la terre "


( éternellement, c'est beaucoup dire, disons le temps qu'il interjette appel ) 

Qui est le pire ennemi des classes populaires ? Est-ce Marine le Pen  ou est-ce Emmanuel macron ?

La réponse est simple : c'est Emmanuel Macron. 

Pour moi, qui ai toujours voté depuis plus de cinquante ans pour le candidat le plus à gauche présent au premier tour, j'ai appliqué en 2017 mon mot d'ordre personnel : "Tout sauf Macron".

Pour éliminer Macron s'il est présent au second tour en 2022, je voterai donc pour le candidat qui se trouvera en face de lui, quel qu'il soit.

Si c'est Marine le Pen, je voterai pour Marine le Pen, comme je l'ai fait sans le moindre état d'âme en 2017. S'abstenir ne suffit pas. Il faut voter. Voter contre Macron.

Ainsi, je ne me sens pas merdeux chaque fois qu'un nervi de la bande à Macron fracasse le crâne d'un Gilet jaune ou lui crève un oeil parce j'ai voté contre Castaner, parce que j'ai voté contre Lallement. Et j'ai envie de demander aux pusillanimes qui se sont abstenus au second tour en 2017 : "Vous êtes fiers de vous ?" Vous voulez que ça continue pendant cinq ans après 2022 ? " Car le mouvement des Gilets jaunes, pur produit de la morgue macronienne, n'aurait pas vu le jour si MLP avait été élue.

Le programme de Macron était clair. Alors, pourquoi l'élire ? Simplement par crainte de se faire traiter de facho par les vieilles rombières fripées qui font la loi sur les forums d'Arrêt sur Images  ou d'autres sites de la gauche bien-pensante ?

Alors, abandonnez vos préjugés datant de la troisième république. Virons Macron !!!


C'est marrant, avec toutes les réformes fiscales et en droit du travail qu'a faites Macron, l'argument n°1 qui revient pour pas voter pour lui, c'est l'islamo-gauchisme.

Le niveau politique est descendu dans les limbes.

"..la macronie, vraiment, ne comprend-elle pas comment les mêmes islamo-gauchistes, qu'elle pourchasse pour complaire à l'électeur RN, rechignent à voter pour elle pour faire barrage au RN .."


Phrase intolérable. Et avec les publications pour le 16 éme arrondissement et les bobos  (journal Le Monde) et les publications pour les marxijobards-scientologues marginales, et  les déviants idéologiques-soutiens de Trump (Le monde Diplomatique) voilà que ASI s'invite au palmarés, pour un petit tour de chauffe.



Au final négationnisme à tous les étages. En route pour le grand effondrement. Aux origines de la catastrophe était même - un peu - soyons raisonnable - ASI. On ne l'attendait pas à l'apercevoir à cette station du chemin de croix.

Non mais y a vraiment des électeurs de gauche qui s'imaginaient que voter Macron au second tour en 2017 ferait pencher la balance du gouvernement à gauche ? C'était quand-même clair depuis le début que Macron a conquis un PS qui n'avait de gauche plus que le nom pour le compte de la droite, non ? Macron est un populiste à la Sarkozy, il a vu une opportunité de casser le paysage politique PS/UMP à son profit et il en a tiré tout ce qu'il pouvait. Franchement les gauchistes déçus de Macron ils sont nés hier ou bien ?


J'ai voté Macron au second tour de 2017 (après Mélenchon au premier tour) de la même façon que j'ai voté Chirac en 2002, et si besoin je ferai la même chose en 2022. Ça me fait mal au cul de voter à droite mais je fais la différence entre des connards de droite et des fachos. Ce n'est même pas une question de principe genre républicains/démocrates contre fascistes, c'est une question concrète d'humanisme dans le monde réel : la droite laisse les plus vulnérables (immigrés, réfugiés, minorités de toutes sortes) dans leur merde, l'extrême-droite leur nie le droit à exister et n'aurait pas trop de scrupules à les aider à disparaître.


Dans mes rêves les plus fous j'espère parfois que la vraie gauche pourrait profiter de la casse du PS et de l'évidence de la Macronie comme une force de droite pour se rassembler enfin, libérée de la branche hypocrite du PS qui ont tous rejoint Macron. Une alliance de la gauche ça aurait de la gueule et ça pourrait très sérieusement inquiéter Macron et Le Pen. Une alliance qui n'aurait pas peur de porter un discours de lutte contre la vraie élite, celle qui se gave et qui chie sur l'environnement, pas contre les immigrés. 


On a le droit de rêver.

A noter que si c'est un candidat LR au second tour, même chose hein ?

Pour ma part, j'ai décidé depuis.... 2012... de ne plus voter pour un candidat qui ne me représente pas, au moins un peu. Et donc je n'ai plus voté (à part blanc) au second tour d'une élection présidentielle depuis lors.

Je suis de gauche, mes valeurs ne sont pas centrées sur l'individu mais le collectif, je suis écologiste, social justice warrior. Si le candidat n'a pas au moins un de ces critères au second tour de 2022, je ne voterai jamais pour lui ou elle.

Si Marine Le Pen est élue, il m'est d'avis que la législative qui suivra sera très ouverte, contrairement à d'habitude où on pousse les gens à confirmer le vote de la présidentielle. J'ai en mémoire un intervieweur de France Inter s'adressant à Danielle Simmonet, en 2017 lui demandant si c'était bien raisonnable de vouloir gagner les législatives alors que la logique de la Veme est d'adouber le président. Je ne crois pas qu'on aurait ce genre de remarque après une victoire de MLP...

A l'attention des LREM. Les barrages vont être ptivatisés, n'est-ce pas ? Et les actionnaires peuvent faire ce qu'ils veulent, n'est-ce pas ? Eh bien voilà, on y est, le service public des barrages n'existe plus. Je vous conseille de convertir vos appels tragiques et larmoyants en prières, elles vous seront peut-être plus utiles.

Macron/LePen au second tour, c'est déjà partir du postulat que Macron sera au second tour... et donc donner du crédit à ce que disent les macronistes en ce moment, qu'ils sont de gauche et que des gens vont voter pour eux. Je trouve ça bien hasardeux de leur part, et encore plus de la part de ceux qui les critiquent.  À moins que je ne me berce d'illusion, je ne vois pas comment il pourrait se retrouver au 2d tour.

Et c’est reparti !

On va à nouveau assister au festival de billard à rois bandes pour savoir si c’est mieux de voter truc au premier, bidule au second, ni truc, ni bidule, ou alors bidule, puis rien, ou alors…etc,etc.


C’est notre système de monarchie électorale qui nous a conduit à ce degré de pourrissement : lémédia et nous allons nous focaliser sur la meilleure jument ou le meilleur cheval qui pourra gagner le sweepstake, avec les instituts de sondage dans le rôle du bookmaker.


Alors que la seule chose qui devrait compter, c’est élire une ou un quidam POUR QUEL PROGRAMME ?


Je suis un lâche !


Étranger en terre étrangère, je suis heureux d'éviter les élections présidentielles.


Pourtant, je vais à chaque fois aux manifs d'avant le premier tour.

Je défile toujours avec "Les Sourds Muets de France" (vraie association, pas une blague !) 


Pourquoi pas voter Chirac en 2002 ? 

Grâce à lui, nous avons eu Lionel Jospin, un honnête homme, premier ministre! 

Hélas, un honnête homme avec des principes rigoureux n'est jamais président. 


Le scénario cata annoncé est un tigre de papier  ;-))


Bombay-Karachi, vaches maigres à Tombouctou.

Sauve qui peut, je me casse. 


Je crois connaître le nom du vainqueur du deuxième tour ; ce sera la  grande victoire du Président Abstention.

Ma foi, je n'ai pas fait "barrage" en 2017 et je ne ferai certainement pas barrage en 2022. Que les castors se démerdent avec leur "moindre mal".

C'est très juste votre remarque sur la supposée indignation des "En Marche".  Si en mai 2017 on pourrait se laisser "raisonnablement" dire que le vote utile pour empêcher l'élection de la candidate d’extrême droite (déjà en mai 2002 nous avions été "auteurs" dans un scénario identique), aujourd'hui il ne semble plus du tout le cas.

Bon nombre parmi nous avaient donc voté pour faire barrage à la tentation "facho"! Après presque quatre ans de pouvoir et, sans aller plus loin, entendre les mots et assister aux faits et gestes, que ce soit des ministères de l'intérieur, de l'éducation, de l'enseignement supérieur, de la justice  on constate qu'ils ne font pas barrage mais au contraire contribuent à la diffusion des idées et des objectifs de la droite dite extrême. D'ailleurs le ministre de l'intérieur trouve que la cheffe frontiste n'est pas suffisamment battante, "elle serait molle". Il prend dont la relève!

Donc le vote utile (dans la configuration -par ordre alphabétique- LePen-Macron) c'est de voter blanc.

 Pas s'abstenir ou aller à la pêche. Mais aller voter pour exprimer haut et fort ou en tous cas en nombre,  le vote utile est blanc pour que ce soit clair qu'il s'agit bien (pour rappeler aux anciens) bonnet-blanc/blanc-bonnet!

Depuis leur élection en 2017 ces gens se pavanent  dans les médias (je me souviens en particulier dans certain Édouard Philippe) "Nous avons été élus sur un programme donc nous allons l'appliquer". Comment penser qu'un tel mépris affiché pour ceux qui avait fait barrage n'allait pas leur revenir en pleine figure comme un bon gros boomerang ?

Cet aveuglement est leur incompétence à gouverner ce pays.


Libé se place dans la logique de l'air du temps médiatique avec un second tour macron/lepen. L'election se jouera bien sur au 1er tour. Mais la encore il se placera dans l'idéologie médiatique dominante : il n'y personne à gauche !

Sans doute n'osera t il pas nous vendre de nouveau Macron comme il la fait en 2017... Comme tous les médias l'on fait. encore que... mais nous vendra un clone genre Jadot et tapera allègrement sur Mélenchon .

Je me souviens encore de l'article de Chemin dans le Monde intitulé "le fanstasme Macron". Un article digne de la Corée du Nord.



Pourtant je lis la presse au quotidien, même le week-end, et je n’ai rien su de la bagarre de ce week-end. C’est le Libé de ce matin, et la chronique ici qui m’en informent. Donc, la Une de libération de samedi a mis en émoi la galaxie macronienne, ah bon ! Rien d’extraordinaire dans celles-ci, mieux, je la trouve très en retard, enfin, pas la Une, mais la gauche qui s’est exprimée dans ce sondage. Déjà, le front républicain auquel je participais en 2002 m’avait laissé sinon amer, dégouté, de l’ordre : Vous ne m’y reprendrez plus. Ce que j’appliquerai au second tour en 2017, où aucun nom sera glissé dans l’enveloppe du scrutin, juste un carré blanc. Et il en sera de même en 2022, si barrage il y a avec une couleur politique différente de la mienne. Après tout, rien dans mon vote indique que l’élu peut se permettre de s’asseoir sur ses promesses de campagne, ou virer de bord, aucune responsabilité de ma part à ce sujet.  

La gauche qu'aime les média c'est celle qui est au centre droit, comme le PS par exemple et tous les satellites nés après. Mais la vraie gauche n'a plus d'autre représentant que FI ou partiellement le NPA. Il n'y a rien d'autre. Alors oui comme de nombreuses personnes, comme en 2017, peu importe les conséquences, ce sera abstention à cette mascarade démocratique des présidentielles si LePen se trouve face à Macron. Car je ne suis pas sûr que c'eut été pire avec LePen ...... La répression est féroce et on a un gouvernement qui se fout ouvertement de l'opposition et des corps intermédiaires .... Le nouveau monde avec de vielles idéologies, qui même chez les libéraux les plus convaincus, n'ont plus de sens aujourd'hui.

N'oublions pas l'argumentaire de Darmanin pour rassembler le plus possible de castors ""Alors moi, je dis à mes amis, bien sûr Mme Le Pen est méchante. Bien sûr que c'est une ennemie de la République et bien sûr qu'il faut la combattre".


Anne-Elisabeth Lemoine, fait part de sa surprise en entendant le Ministre qualifier Marine Le Pen de "méchante" et Gérald Darmanin précise : "Oui, elle pas gentille pour ce que nous pensons être..."".

L'extrait en vidéo

Tout ce foin pour nous empêcher de réfléchir à ce qui pourrait se passer si la droite réussissait à se trouver un candidat assez vraisemblable pour être présent au premier tour??? Ou si macron ou la droite et Mélenchon se trouvaient face à face (au secours, barrage contre le bolchevisme!!!). Ou bien  Ou encore, droite contre macron, pfff...  


Choisir le moins pire contre le plus pire, faire barrage avec le méchant contre celui qui est plus méchant, j'en salive d'avance.

C'est aussi et surtout notre beau système électoral qui met une partie des électeurs dans cette impasse : devoir choisir entre deux options qu'ils ont rejetées au premier tour. Avec ensuite des législatives où, en partie par le truchement de leur propre vote contraint, ils verront confirmer puissance 10 leur "mauvais choix" du second tour, et se retrouveront privés de toute représentation parlementaire. (En 2017, plus de 300 députés macronistes, et deux partis ayant "fait" autour de 20% des voix au premier tour de la présidentielle quasiment privés d'élus).

Alors, hein, s'indigner de voir que certains électeurs commencent à sérieusement renâcler...

Moi le premier. Depuis 2002, et mon vote Chirac au deuxième tour, j'ai décidé d'arrêter de cautionner la bonne blague. Je ne donne mon vote que pour "choisir", et plus du tout pour "éliminer". Ce qu'on élimine surtout dans ce cas-là, ce sont ses convictions. Chirac et Macron ont au bout du compte fait la même chose : comptabiliser ces fameuses voix "d'élimination" à leur strict profit, comme si  elles avaient été des voix "de choix". Mais on ne peut plus être de gauche et voter Macron. Encore moins Le Pen, bien entendu. Changez le système, si vous voulez qu'on recommence à croire un peu en la démocratie représentative. Je ne vois pas bien pourquoi j'irai voter pour des gens qui une fois élus, me mépriseront souverainement. (Très souverainement, d'ailleurs).

Ce qu'on élimine surtout dans ce cas-là, ce sont ses convictions.


Joli.

Ça participe de la même mise en scène qu'en (quand déjà ?) où le duel Macron-le Pen a été monté en mayonnaise avec l'aide des grands médias. Tout ce système politique se dégonfle (voir les taux d'abstention). Le drame c'est que, même ne représentant rien, ils ont le pouvoir en main et dézinguent tranquillement notre vie. Trente ans que ça dure.

Pour certains  , ce qui peut paraître indigne,  c'est qu' IL puisse penser à se représenter .... 

La vraie question pour un électeur de gauche est : pourquoi avoir voté Macron en 2017 ? Parce qu'un journal prétendument de gauche aurait appelé à le faire ? 

Je dis ça parce qu'il était clair qu'Emmanuel MACRON n'aurait strictement rien à apprendre d'une Marine Le Pen. Dans votre émission du 28 avril 2017, Emmanuel TODD les renvoyait quasiment dos à dos. Il avait raison.

Cette question en induit une autre : qu'est ce qu'un électeur de gauche ou encore qu'est ce que la gauche ?

Quelqu'un a cru que François HOLLANDE était de gauche ? 

Quelqu'un croit qu'une Elisabeth BORNE, nonobstant ces déclarations surréalistes de ce week-end, est de gauche ?


Tant que la gauche ne se redéfinira pas et n'éclaircira pas son assise idéologique, ce choix entre deux racistes deviendra la norme.


Moi, je vote au premier tour, je m'endors au second et je me réveille au troisième.



Borne a donné la réponse : ils pensent être la gauche donc ils ne comprennent pas pourquoi les électeurs de gauche ne voudraient pas voter pour eux. 

Le jour où Rémi Fraisse est mort j'ai décidé que je ne voterai plus jamais socialiste. Alors après tout ce qui a pu se passer  sous Macron, bah se sera sans moi. Et j'irai voter pour mon candidat aux législatives qui suivront.

Alors que je suis en train de lire un roman dont certains passages décrivent les malheurs d'une femme riche battue et violée par son mari, je suis frappé comme certaines scènes me rappellent ce que fait la Macronie envers l'électorat de gauche : elle tabasse, elle viole et ensuite elle demande "Tu m'aimes n'est-ce pas ?".

Et sinon on pourrait leur poser la question renversée aux marcheurs (ça marche très souvent de renverser la question/l'énoncé, surtout quand la "pensée" initiale est raz-des-paquerettes): "Et si c'était Mélenchon - Le Pen vous feriez quoi?". Allez, bas les masques!

Envisager ce duel du second tour, c'est déjà se résigner à ce qu' aucun candidat de gauche n'y figure.

C'est faire le constat que les islamogauchistes (terme n'ayant pas de réalité scientifique, selon les comiques du CNRS) voteront majoritairement pour un candidat en chute libre dans les sondages, et les électeurs de l'autre gauche pour un socialiste n'ayant pas plus de chances que lui d'être élu. 

Sans compter les innombrables abstentionnistes de gauche de ce premier tour, qui ne se reconnaitront ni dans l'un, ni dans l'autre.

Non Daniel, c'est nous qui avons du souci à nous faire ...


On va encore se taper une présidentielle merdique où on va nous demander de choisir entre La Pen la facho qui sent pas bon, et Micron le facho qui sent bon !


Déjà en 2017 il n'y a guère que les bobos qui ont fait les  castors. Et en 2022 même les bobos se rendent compte qu'ils se sont fait enfumer ! (pourtant c'est pas faute de les avoir prévenu...)


Et pour la suite n'oubliez pas, Mélenchon il est maychamps et il parle fort ! Votez Jadot !


(mdr)


Non sérieux je me marre vraiment. C'est drôle, même si c'est triste.

Indignation en Macronie !


Moi, ce qui m'indigne, c'est qu'on ne vote pas Macron, au premier tour, compte tenu de la réussite  de sa politique dans tous les domaines  .


( hi ! hi ! hi ! ; ..... )

Décrier les gauchistes et séduire les frontistes, puis demander auxdits gauchistes d'aider à lutter contre les frontistes...

Pour espérer obtenir les voix des deux ?

L'art du "en même temps" a atteint des sommets !

C'est chouette de penser que la une d'un quotidien peut encore avoir une quelconque influence sur un électeur. 

Pff ! Malgré ce qu'elle prétend, cette gauche-là ira quand même voter Macron si on lui rejoue 2017 au second tour.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.