125
Commentaires

De l'affaire Siné et des dérapages

Evidemment. Il fallait s'y attendre

Derniers commentaires

Un texte n'est pas seulement un texte.... Dites-vous en imaginant les propos de Siné dans la bouche de Le Pen. Essayez d'imaginer les propos de Coluche dans la bouche de Le Pen et vous aboutissez au même résultat. Siné comme Le Pen sont des HUMORISTES connus et sur le racisme de qui il n'y a AUCUN DOUTE. C'est précisèment en cette qualité d'humoriste qu'ils éclairent le réel sous un angle qui donne à voir les choses autrement. Avec plus d'acuité... 'On peut rire de tout mais pas avec n'importe qui' disait Desproges. Dans cette affaire je crains que M. Philippe Val soit n'importe qui.
Hé oui hélas ! Les anars de droite antisémythe, cela existe (Céline par exemple)
Lors de la guerre des 6 jours (1967), j'avais 12 ans.
Les dessins de Siné m'avaient alors profondément choqués et peinés. Des caricatures de Moshe Dayan, Golda Meïr mais quid de Nasser ?

A ceux qui écrivent que l'on peut critiquer dans Charlie Hebdo la burka arabe et non les juifs, je leur répondrai ceci :
1) Arabes et Juifs sont SEMIYHES !!!
2) Entre critiquer des us et coutumes et faire un raprochement entre les juifs-l'argent-le pouvoir, il y a une importante différence.

Pour ma part cela fait bien longtemps que je lis les chroniques de Siné en me bouchant le nez.
bonjour
désolée de ne pas etre BHL ...
et oui oser dire qu'une demonstration de BHL est juste est lourd a porté surtout dans certains endroit comme celui ci
mais si on accepte que Siné n'est pas raciste alors même que ces mots sont pernicieux
on peut aussi admettre qu'une démonstration de BHL est juste sans pour autant devenir adepte.

Ok, le but de Siné n'est pas de faire rire mais de dénoncer , d'alerter. et là je trouve que sa dénonciation n'est ni pertinente ni même impertinente.

Histoire de ne pas refaire trop scolaire, je n'expliquerai pas en quoi un mariage opportuniste et la notion de parcours ( "il ira dans loin dans la vie" ) renvoie à la figure du Rastignac.

Par contre je ne vois pas en quoi le fait de refuser la grille de lecture proposer par Siné est forcément offrir un blanc sein à sarko junior ???

Dans ce mariage si vous souhaitez dénoncer l'oppportunisme de Jean Sarkosy, vous faites le jeux des Sarkosy.
Vous les placer au centre de l'action, c'est leur volonté, leur opportunisme qui leur permet de réussir. D'ailleurs tout le monde n'a qu'à faire pareil " travailler plus pour gagner plus".Vous valider leur idéologie même si vous l'aborder par le coté obscur.

Perso dans ce mariage je ne sais pas si c'est l'argent qui se rapproche du pouvoir ou le pouvoir qui se rapproche de l'argent ???
Je trouve en tous les cas qu'il y a des conflits d'interet et un melange malsain, qui ressemble plus à l'affaire boloré, qu'à un probleme de conversion religieuse.

Mais voila, les mots sarkosy, juif milliardaire ont leur grammaire propre et vite sans réfléchir on aboutit à la chronique antisemite de Siné.

Je suis aussi désolée que vous ayez déjà tout exposé à propos de ce petit souci de racisme et que je continue à penser différemment.

Ps: j'ai rajouté une lettre à la suite de jane, pour être plus facilement différenciée de Jane qui intervient aussi dans les forums d'asi.
bonjour
En lisant et en relisant votre chronique, un élément m'a paru determinant. c'est le coté absolument pas drôle de la chronique. en effet cet chronique est particulierement non drole.

Alors pourquoi ne nous fait elle pas rire ? car elle est totalement à coté de la plaque, vieux "schnoque". Meme les défenseurs de siné, l'admettent peu ou prou.

l'humour a besoin de référentiels communs. Ici Siné utilise 3 "sous discours" ( Judith Bernard l'expliquerai bien mieux.)
L'image du Rastignac
Le mariage bourgeois
Les juifs qui garde l'argent entre eux ( puisqu'il faut se convertir pour avoir le reseau et l'argent)

Ces éléments sont faux

1: Monsieur Jean Sarkosy n'est pas un Rastignac. Désolé monsieur Siné.
Sa mere ne faisait pas des ménages à Neuilly, elle y habitait ,ect... Les sarkosys sont établis a Neuilly depuis plusieurs génération maintenant.
Monsieur Jean Sarkosy a été élevé dans un milieu que l'on peut nommé au moins d'aisé.

Oui mais quand est vieux et fatigué comme siné, on se dit que c'est génétique l'opportunisme. Si Monsieur Nicolas Sarkosy a fait preuve d'opportunisme dans sa carrière, ce n'est pas non plus un parvenu, sa mere ne faisait pas des ménages non plus , elle etait avocate d'affaire.

et bien non, le plus pernicieux dans l'histoire, est que cet oportunisme est aussi un élément de communication politique. un moyen pour le président, d'expliquer qu'il s'est fait tout seul, le self made man à l'américaine. qu'il est proche du peuple. ..

En conclusion Jean sarkosy n'est pas issue du 93.et n'est pas un Rastignac,

2: le mariage bourgeois : la famille de madame a les sous et le réseau. et monsieur fait un beau mariage.
Oui et non. Car le dans le cas présent, Monsieur amène aussi un réseau non négligeable, c'est juste le fils du président de la république. Et il développe un reseau propre dans les hautes seines, ou l'on sait bien que politique et affaires non rien à voir. Son oncle a été vice président du MEDEF
ect ...
On pourrait alors aussi dire que la famille Sebaoun place sa fille ?


Il est possible que les gens qui ont de l'argent aime l'argent, aime en avoir plus, aime le montrer. ils sont donc bling bling,OK . Ils aiment se marier entre eux .
La reproduction de l'elite sociale et economique, la colusion avec l'elite politique et sa reproduction familliale sont de vrais fleaux dans notre société, mais ce n'etait pas l'angle de la chronique de Siné.


3. les juifs ne sont pas des bourgeois comme les autres, il faut se convertir pour obtenir leur réseau et leur argent.
Bernard Henri Levy a très bien démontré ou se cache le racisme dans la chronique de Siné dans un article du monde, que vous cité, je reprendrais donc pas sa démonstration. Mais c'est quand même bien utile de connaître l'histoire des idées.

et c'est parce que vous n'etes pas antisemite, que vous n'avez pas de connivence avec les propos de siné, et que vous ne les avez pas trouvé drole.


Siné a été choqué par un mariage qui moi aussi me choque. ,
mais sa grille d'analyse, est vraiment trop 19ieme siècle, et il a ripé.

Je ne sais si cela méritait le licenciement , je ne sais pas s'il fallait en faire une "affaire". Mais une fois que cela est, je crois qu'il est très important de dire que c'est du racisme, car si' l'on commence a excuser ces mots là, nous prenons une mauvaise direction.
Dans l'humour, il y a une transgression. On se moque d'un travers, ou d'un suppose travers (suivant les prejuges), d'une categorie de la population. La difficulte est de rester dans la limite du bon gout, eventuellement dans un public donne (tout n'est pas drole pour tout le monde). Meme apres ses inepties et au-dela de ses idees ecoeurantes, je continue de trouver Dieudo drole, et qd Birembaum croit que Dieudo se justifie d'avoir fait parainne sa fille par Le Pen, il n'ecoute plus Dieudo comme un humoriste, il instruit un proces a charge en prenant tout son sketch au premier degre. Je trouve au contraire que Dieudo fait preuve de bcp d'humour en plaisantant sur sa propre vie privee, et notamment en faisant dire a LePen qu'il etait en train de torturer un chat.
Concernant Charlie Hebdo, si certains ont releve les commentaires "antisionistes" comme en fait antisemites, il me parait aussi judicieux de relever que toutes les bonnes intentions que l'on se prete pour proteger les musulmans contre eux-memes, soit disant pour affirmer les valeurs de laicite de la republique francaise, me paraissent aussi relever du racisme latent (on pense au voile en particulier). Ainsi, les reproductions des fameux dessins danois (a une exception pres) pas plus que la propre production de Charlie Hebdo (a une exception pres aussi) ne me paraissaient pas droles. Qd on sait qu'on va blesser sensiblement une part de la population francaise, doit-on vraiment publier des dessins sans vraiment d'interet?
Concernant Sine, on peut etre partage: les ecrits de cette personne sont tres limites (borderline, comme dirait Fogiel), qu'il en soit pour les musulmans, les juifs, et le respect de la laicite comme "respect de chacun d'exercer sa religion librement" ou meme "neutralite de l'Etat vis-a-vis de la religion" ne transparait pas.
On peut se rappeler la judicieuse definition de la democratie par Pericles: «L'État démocratique doit s'appliquer à servir le plus grand nombre ; procurer l'égalité de tous devant la loi ; faire découler la liberté des citoyens de la liberté publique. Il doit venir en aide à la faiblesse et appeler au premier rang le mérite. L'harmonieux équilibre entre l'intérêt de l'État et les intérêts des individus qui le composent assure l'essor politique, économique, intellectuel et artistique de la cité, en protégeant l'État contre l'égoïsme individuel et l'individu, grâce à la Constitution, contre l'arbitraire de l'État.»
Il semble clair que le debarquement de Sine par Val obeit a une logique interne a Charlie Hebdo et pas grand chose avec l'antisemitisme, ici un argument de circonstance.

Un Francais blanc, athee, catholique par bapteme, marie a une Asiatique.
Le "nez" de Schneidermann: parfaitement compréhensible.
Dois-je présenter, dans le même ordre d'idées, les témoignages d'amis alsaciens, iraniens ...ou bretons (comme moi)? Le nez...: capital, Schneidermann. Sans ce "nez", sans cette intuition morale, tout devient possible...
Votre réflexion après-coup: parfait. Son absence m'aurait beaucoup perturbé...
Soyons précis, donc.... Et ménageons-nous le temps de l'après-coup!....
Cher DS,

Je vous invite à aller sur cette page de Birenbaum qui fait une démonstration EDIFIANTE.
J'espére que vous ferez une émission à ce sujet. Bravo à vous et à votre équipe pour ce site de réelle qualité.
Voilà les propos de Siné lui-même, pour sa défense :

http://www.dailymotion.com/video/x65cvh_sine-val-charlie-hebdo-jean-sarkozy_news
On touche le fond avec un communiqué de presse de SOS Racisme dont l'extrait suivant
est tout simplement révoltant.

"Ensuite, la violence des réactions antisémites – fussent-elles cachées sous le voile
pudique de l’antisionisme – sont bien évidemment non seulement intolérables mais
devraient surtout faire réfléchir tous ceux qui auront laissé la porte ouverte à la
lecture « complotiste » de l’ « affaire Siné » en présentant les arguments de quelques
esprits dérangés comme des thèses parmi d’autres."

ça suffit!

On veut nous dire comment lire, comment écrire, quoi penser.

Ceux qui ont écrit ces lignes se rendent-ils compte de la portée
d'un tel texte?

signé: Un complotiste à l'esprit dérangé.
J'ai beaucoup hésité avant de réagir sur ce sujet. On peut en France se moquer de biens des choses: arabes,noirs,gaulois, catholiques,bouddhistes, musulmans, bébés congelés, femmes enchainées ou assassinées. Je me souviens de plaisanteries assez douteuses sur les enfants biaffrais qui mouraient de faim mais il ne faut rien dire des juifs. Ecrire ou dire ce mot, j'ai l'impression que déjà c'est dangereux surtout associé au nom de Sarkozy. De quoi vais-je être renvoyée si je dis que moi, la blague de Siné je la trouvais plutôt drôle! Je m'étonne que Philippe Val manque d'humour à ce point, lui qui défendait la liberté de la presse avec tant d'acharnement dans l'affaire des caricatures! Enfin, c'est comme ça, en Sarkosie, on a interêt à la fermer.
Mais, au rythme où ces malheureux journalistes sont virés en ce pays, je me demande ce qu'il restera de la presse en 2012.
Franaoise
Ah non, Daniel, je ne vous tombe pas dessus. Je partage votre avis.

Nous avons eu hier un échange sur le sujet "Siné" dans Médiapart. Je me suis fait un peu traiter de "moraliste" parce que j'opère un distinguo entre l'humour exigeant qui fait rire aux dépens des stéréotypes racistes, homophobes, misogynes.... (cf le sketch de Desproges sur les Juifs) et l'humour facile qui fait rire parce qu'il éveille les archaïsmes, voire les conforte.

Siné a dérapé et je pense qu'il l'a compris. Pour attaquer le clan Sarkozy, il faut être "clean", i.e., ne pas prêter le flanc et taper là où c'est juste. Il ne faut jamais se tromper de cible.
Val a parlé d' une charte qui proscrit notamment tout propos racistes et antisémites dans le journal
Traduction: on peut attaquer toutes les religions, sauf une... devinez laquelle?

Question à mille points: qu'est-ce que l'antisémitisme puisque ce n'est pas un racisme? Un blasphème? Pourtant, je croyais que Charlie Hebdo était contre le délit de blasphème...
Celui qui trouve envoie la réponse à la LYCRA... ou au courrier du lecteur de Charlie.

Petites citations de Siné, pour le plaisir:


« Je n’ai jamais brillé par ma tolérance mais ça ne s’arrange pas et, au risque de passer pour politiquement incorrect, j’avoue que, de plus en plus, les musulmans m’insupportent et que, plus je croise les femmes voilées qui prolifèrent dans mon quartier, plus j’ai envie de leur botter violemment le *** !
J’ai toujours détesté les grenouilles de bénitier catholiques vétues de noir, je ne vois donc pas pourquoi je supporterais mieux ces patates à la silhouette affligeante et véritables épouvantails contre la séduction ! Leurs maris barbus embabouchés et en sarouel coranique sous leur tunique n’ont rien à leur envier point de vue disgracieux. Ils rivalisent de ridicule avec les juifs loubavitchs ! Je renverserais aussi de bon coeur, le plat de lentilles à la saucisse sur la tronche des mômes qui refusent de manger du cochon à la cantoche.
Quand on a des parents aussi bornés que les leurs, le seul remède et de leur désobéir et de les envoyer se prosterner ! Et quand ils prétendent que c’est pour des raisons d’hygiène qu’ils refusent le porc, évoquant des maladies datant du temps de leur prophète mais éradiquées depuis belle lurette, mon sang ne fait qu’un tour et se transforme aussitôt en boudin ! La bétise n’a pas de limites, c’est connu, mais arrêtons de la respecter et, qui plus est, de l’entretenir au nom d’une indulgence dont ils ne font, eux, aucune preuve !



Enfin, ce qu'il ne fallait pas dire:

Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le parquet (…) a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n’est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d’épouser sa fiancée, juive, héritière des fondateurs de DARTY. Il fera du chemin dans la vie, ce petit !


Quelques "Unes" de Charlie Hebdo pour se souvenir de ce qu'était un monde médiatique avec moins d'autocensure :

http://img180.imageshack.us/img180/627/no367wn2.jpg

http://img176.imageshack.us/img176/8645/no416sl8.jpg

http://img241.imageshack.us/img241/864/no418xs5.jpg


Source : CULTURALGANGBANG
DS, comme beaucoup, degaine très facilement le mot antisémitisme avant même de commencer à réfléchir, ça devient pénible.
Lecteur régulier de Charlie, j'ai souvent été géné par les chroniques de Siné, qui, très souvent, suintent la violence, voire la haine. On appelle ça le politiquement incorrect, et du coup ça excuse tout. Et bien non, ça n'excuse pas tout.
J'ai en revanche beaucoup d'admiration pour Ph. Val, qui, je trouve, exprime des positions pertinentes avec mesure et intelligence. Évidemment ça ne plait pas à l'extrême gauche, qui en a fait sa tête de turc. DS, d'ailleurs, est pour les mêmes raisons la cible de cette gauche de la gauche qui admire Chavez, Castro et Ahmadihnedjad (cf les sites genre acrimed).
Pour conclure cette affaire autour de Charlie-Hebdo, une magnifique illustration de Maester contre Philippe Val... Un régal!
Bien bien bien mais tu dois lire Charlie au même titre que d'autres hebdo, Cavanna est parfois très bon parfois non mais il y a toujours du très bon dans Charlie.
Bravo pour ton complément de réflexion à propos de Siné j'y perdais mon latin ça va un peu mieux à présent.
je vous embrasse tous, bien à vous,
Sylvie
PA-THE-TIQUE !

Je rentre tout juste d'un séjour de qq mois en Amérique latine, et je découvre en consultant ASI que :

- Daniel Schneidermann a décrété que Siné était un antisémite, puis s'est laborieusement rétracté tout en se justifiant de façon lamentable :
"Mal dit, parce qu'écrit trop vite. La pression de l'horloge, que je me suis collée à moi-même. Pan sur le bec. Personne n'est à l'abri d'une formulation trop rapide."
"Antisémite !!!" qu'il gueule ! ... avant de se raviser (suite au courrier des lecteurs, évidemment, et heureusement qu'ils sont là, les lecteurs d'ASI !!!) et d'oser écrire, en guise de mea culpa : "Mal dit parce qu'écrit trop vite?"

Mais on va où là ?????
Daniel Schneidermann, n'avez-vous pas honte de vous en relisant ces lignes?
C'est du foutage de gueule absolu ! Vous nous prenez pour des abrutis ou quoi???

- Siné a été viré de Charlie Hebdo????
Mais qu'est-ce qu'il va rester de CH sans la chronique de Siné ??? La seule bouffée d'oxygène dans cette étouffante censure médiatique à la française qui veut qu'on ne puisse rien dire ou écrire de critique sur le gouvernement israélien sans se faire traiter d'antisémite. Merde à la fin !

Mais qu'est-ce qui se passe dans ce pays ???

Au fou !!!!
C'est curieux, car le nouvel article de C. Askolovitch n'est pas référencé en page d'accueil du site du nouvelobs (et le fait qu'il n'y ait 24 h après sa parution que 3 commentaires confirme qu'il est soigneusement enterré dans le site). Il est ici:

http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2280/articles/a379855-.html

(et j'imagine qu'il est dans la version papier). C'est une pièce qui risque de peser lourd s'il y a procès en diffamation de la part de Siné.
Je suis la totalité de vos interviews, Daniel, avec intérêt. Mais dans ces chroniques relatives à Siné, vous vous égarez. Non, Siné n'est pas antisémite, ni son article. J'ajoute que sa première épouse et sa fille sont juives. Diriez-vous que le film "La vérité si je mens" dont le sujet est le lien constant entre argent et juifs est antisémite ? Bien sûr que non.Vous écrivez que l'article n'est pas drôle. La chronique de Siné n'est pas sensée être drôle, il s'agit d'un coup de gueule d'où son nom : Siné sème sa zone. De nombreux journaux avaient fait allusion à la conversion au judaïsme de Jean Sarkozy (Libération, Gala, La république les lettres...) sans que cela ait provoqué la moindre contestation. Siné a simplement voulu faire un parallèle entre l'arrivisme (incontestable) du père et du fils. Si J. Sarkozy s'était fiancé avec la fille d'un émir et converti à l'Islam, Siné l'aurait fustigé de la même façon et là, Val n'aurait pas réagi.
En réalité, celui qui a mis le feu aux poudres
est Claude Askolovitch, le 8 juillet, sur R.T.L. J'écoutais, comme souvent, "On refait le monde", lorsque, on ne sait pourquoi, en fin d'émission Askolovitch s'est lancé dans une diatribe contre Siné et son article antisémite, tout en dédouanant la direction de Charlie Hebdo. P. Val a prétexté cet article pour licencier Siné qu'il déteste. Le véritable motif est que (toujours dans ce numéro du 2 juillet) Siné écrit : "Concernant l'édito-lynchage de Philippe Val sur Denis Robert, je me contenterai, prudemment, du blanc qui va suivre : AUTOCENSURE. Je ne faisais jusque-là, partie du soutienà Denis Robert. C' est chose faite". A ce sujet, j'avais écrit au journal en faisant valoir qu'il était inadmissible que Charlie n'est jamais commenté les livres de Denis Robert, ni écrit d'articles étayés sur le sujet Clearstream. (Même si Richard Malka est l'avocat de cette firme ET de Charlie Hebdo)
Certes, je note que vous avez fait un très léger mea culpa. Peut-être pourriez-vous inviter Siné ? Qu'en pensez-vous ?
La bonne nouvelle est que vous avez redécouvert le magnifique François Cavanna et son style impeccable. Pour ma part, je lisais Charlie Hebdo depuis une quinzaine d'années, c'est maintenant terminé. Je regretterai aussi les rubriques de Patrick Pelloux, Anne-Sophie Mercier, Michel Pollac...
Le licenciement de Siné est la goutte qui fait déborder le vase. Je dois avouer que depuis quelques temps j'étais irritée par certains éditoriaux de Val, son obstination à vouloir imposer le oui à la constitution européenne, sa dérive droitière., sans oublier l'infâme édito sur Denis Robert... Je continuerai à lire, avec bonheur, les livres de F. Cavanna.
Enfin, un dernier mot concernant la liberté d'expression, elle ne doit pas être sélective, elle concerne TOUS les sujets.
Bonjour Daniel,

Votre chronique ne m'a absolument pas énervé.
C'est plutôt cette affaire qui m'énerve et cet extrémiste de Claude Askolovitch, journaliste à Radio J = Radio Likoud (contrairement à Radio Shalom qui est la Radio des Travaillistes en France).

Cette radio qui met en avant la colonisation, et tous les dimanches ses auditeurs crachent leur venin notamment sur les Arabes...

Pascal Boniface => antisémite !!
Edgard Morin (il est entré dans la Résistance à 15 ans !!) => antisémite !!
etc...
Siné (anticolonialiste notamment durant la Guerre d'Algérie) => antisémite !!

Je regrette cette "France de Madeleine" où la tolérance des idées allait à un tel point que :Sartres écrivain intellectuel de gauche (voire maoiste !!) prenait la défense de Pierre Drieu La Rochelle écrivain intellectuel de droite (et même collaborateur !!).

SEMIR
C'est une question d'interprétation : Je pense plutôt que Siné a voulu s'en prendre à l'opportunisme de J.Sarkozy.

Dans une affaire récente à la Société Générale, un certain N.Sarkozy avait déclaré que le directeur devait présenter sa démission et assumer ses responsabilités. Celà ne s'applique pas à Charlie-Hebdo ?
Mais de qui se moque t'on? Voilà un directeur d'un hebdomadaire de quelque pages qui prétend ne pas le lire en entier avant parution parce qu'il n'aime pas certains rédacteurs ... C'est du "foutage" de gueule. Ce mec ouvre son parapluie c'est tout. Lamentable ...

[quote=le monde.fr et AFP]
[large]"[/large] Sur RTL, le 8 juillet, le journaliste du Nouvel Observateur Claude Askolovitch avait vivement réagi : "C'est un article antisémite dans un journal qui ne l'est pas (...). Philippe Val [directeur de la rédaction de l'hebdomadaire] n'a pas lu cette chronique, parce qu'il déteste tellement Siné qui fait partie de la vieille garde de Charlie Hebdo, d'un gauchisme imbécile qu'il exècre, dixit Philippe Val, qu'il ne les lit plus. (...) Et la semaine prochaine, il va faire son éditorial, je l'ai eu au téléphone, pour expliquer que Siné est une ordure, a dérapé totalement et qu'il devrait partir." [large]"[/large]
Quelle triste histoire!
Cavanna et Cabu doivent se retourner dans leurs tombes!
Par ailleurs, la différence entre le texte cité plus haut sur les musulmans et le passage sur les juifs est qu'on a dans le premier cas une critique de la manière dont les musulmans pratiquent leur religion et dans l'autre une allusion à des préjugés antisémites.
Les deux cas ne sont absolument pas comparables.On a parfaitement le droit(au sens de la loi) de rejeter les pratiques religieuses juives,musulmanes ou chrétiennes comme le fait Siné même si c'est faire preuve de bien peu d'ouverture d'esprit.
D'ailleurs dans le texte anti-islam,il critique dans le meme temps la burqua et les juifs loubavitchs .
Mais ce qui n'est pas acceptable toujours au sens de la loi ,c'est de diffuser des propos antisémites.

Mettre sur le même plan ces deux textes me parait donc peu pertinent
Apparemment, tout le forum estime que l'extrait en question n'est pas antisémite.
En tout cas,il est pour le moins ambigu.
Pour ce faire une idée plus précise,ne serait-il pas possible d'avoir l'article en entier afin de pouvoir remettre les phrases incriminés en contexte?
Voici un papier de Siné paru dans le Charlie Hebdo du 11 juin:

« Je n’ai jamais brillé par ma tolérance mais ça ne s’arrange pas et, au risque de passer pour politiquement incorrect, j’avoue que, de plus en plus, les musulmans m’insupportent et que, plus je croise les femmes voilées qui prolifèrent dans mon quartier, plus j’ai envie de leur botter violemment le cul!
J’ai toujours détesté les grenouilles de bénitier catholiques vêtues de noir, je ne vois donc pas pourquoi je supporterai mieux ces patates à la silhouette affligeante et véritables épouvantails contre la séduction!
Leurs maris barbus embabouchés et en sarouel coranique sous leur tunique n’ont rien à leur envier au point de vue disgracieux. Ils rivalisent de ridicule avec les juifs loubavitchs!
Je renverserais aussi de bon coeur, le plat de lentilles à la saucisse sur la tronche des mômes qui refusent de manger du cochon à la cantoche. Quand on a des parents aussi bornés que les leurs, le seul remède est de leur désobéir et de les envoyer se prosterner […]
La bêtise n’a pas de limites, c’est connu, mais arrêtons de la respecter et, qui plus est, de l’entretenir au nom d’une indulgence dont ils ne font, eux, aucune preuve! »

Siné reste égal à lui-même (vulgaire, intolérant, injurieux). Il a gagné sa vie comme ça. Drôle de vie !
Seulement, la publication de ces écrits ne fait que confirmer une chose: La partialité de la rédaction de Charlie qui ne semble pas le moins du monde émue par le contenu de ce papier alors qu'elle hurle à l'antisémitisme (question d'appréciation) pour un autre.
Je ne sais pas pourquoi (mais si je le sais !) Val me fait penser à Ménard. Ils changent de lunettes au grè des évènements qu'ils regardent.

Seul point positif: Val est en train de faire exploser un journal dont on ne regrettera pas le déclin.
Siné attaque en diffamation Askolovitch et "tous ceux qui en le traitant injustement d''antisémite' ont provoqué son licenciement par Charlie-Hebdo",
d'après le nouvel-obs.
Vous l'avez échappée belle Daniel ;-)
Si l'on s'en tient strictement à l'analyse logique, la version objectivement antisémite de la phrase de Siné serait plutôt : "Ce juif vient de déclarer vouloir se convertir au catholicisme avant d'épouser sa fiancée, catholique, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit !". Ce n'est évidemment pas ce que dit Siné.
préférer "le canard..." c'est faire montre de "nez", d'une bonne "intution olfative" (?)- à mon sens-, c'est sentir une certaine indépendance, la seule (encore longtemps ?) dans notre vieux pays bouscoulé par un VRP -qui s'envisage autre, mieux-, habilement bavard et liberticide... on ne me convaincra pas qu'il n'y a pas de lien avec la filliation du p'tit jean qui ma foi épouse qui il veut, pour les raisons qu'il a, j'men fous... et comme dira le papa "je ne suis pas d'accord,moi je dis que :...., mais vous avez le droit de penser autrement-vraiment ?-"... même chez les val, y'a des mécamisnes inconscients... mais je penche plus pour une querelle de personne qui s'exprime au grand jour, siné l'est pas drôle, l'est grande gueule, l'a dû casser les pieds du chef, l'a pas l'air d'aimer les figures d'autorité, l'est un 70 vieillissant mais il existe... comme cavanna oui, et d'autres, cabu il voyage et l'est pote avec bertrand mais wolinski m'a semblé moins frileux, statitisquement ils devraient tous mourrir dans les 10 ans... il restera quoi ? qui ???... pas soutenu pas ces collègues récents journaleux siné est mal la liberté d'expression même stupide aussi donc nous tous... enfin encore un peu moins de 4 ans -au mieux-, de déleguation des stress du migraineux, de conflit énergie qui le porte, de colère éparpililée, de tenattive inconsciente (?) de complaire... sinon y'à le net si on trie, des fois on sait, on démèle, on tente de penser, y'a des drôleries pour chacun, on s'amuse encore... mais méfiance....
[quote= Peter : "ce genre de déclaration satirique révèle beaucoup plus la personnalité de ceux qui grondent que de ceux qui les écrivent."]
Sans connaître les productions du dénommé Siné, son texte incriminé présente une connexion de clichés avec notamment :
1. allusion dérivative « il faut dire que »
2. lien complétif « ce n’est pas tout »
Les deux liaisons exigent pour être signifiantes que ce soit le lecteur qui effectue une filiation mentale entre « relaxe » et « plaignant arabe », ensuite entre « convertir au judaïsme » et « héritière » pour finalement accoler l’ensemble… rien d’explicitement écrit, l’essentiel se situant dans le mental des lecteurs !

En définitive, d’accord avec Simon Da Cunha : "ces quelques lignes marrantes… au 10ème degré" - par ailleurs, effectivement « pas du tout drôle l’histoire de Siné viré » :-)

Pour ma part, totalement d’accord avec Ulysse Martagon : « je ne pense pas du tout que ce soit une question de génération, mais plutôt de tournure d'esprit. »

En tous cas, chouette démonstration de Daniel S. – « best of », ci-dessous :
• « Quand on se forme une opinion sur un texte, malgré soi, l'idée qu'on se fait de l'auteur concourt aussi à cette opinion. »
• « Mal dit, parce qu'écrit trop vite. »
• « Personne n'est à l'abri d'une formulation trop rapide. »
• « Chacun doit parler de sa place. »
• « Donc, mon intuition m'a trompé. J'ai lu les phrases trop vite. »
• « J'ai une coupable indulgence pour ce qui me fait rire. »

Les deux chroniques de DS – de l’art du dérapage ?
Il ira loin, supposément se convertir au judaïsme permet d'arriver.

Et ça, désolée, ça, c'est antisémite.

Maintenant, cela valait-il un licenciement ? Non.

Un avertissement aurait suffi.

Et c'est vrai que comparé aux indulgences pour les attaques anti-arabes,

on aurait aimé la même rigueur à traiter toutes les formes d'anti-quelque chose.

Donc si on peut rire des musulmans, on doit pouvoir rire des juifs et des catholiques.

Mais il est vrai que le texte de Siné n'était pas drôle.

Et la chute voulait rire sur le réflexe antisémite.

Raté.


http://anthropia.blogg.org
http://img184.imageshack.us/img184/2918/image5gp4.th.png

Juste voilà. On y est. Bonne journée Siné
tout est expliqué là :
http://www.alainsoral.com/
mon cheveu sur la soupe.

PAR PITIE N INVITEZ PAS PHILLIPE VAL EN EMISSION.



TOUT MAIS PAS CA!!!!!!!!!!!!!
je viens de lire ceci "Philippe Val croyait avoir débusqué, en août 2007, les « gros connards » antisémites de l’association France-Palestine Solidarité. Huit mois plus tard, il se déclare « navré » de s’être trompé d’erreur." http://www.acrimed.org/article2872.html

faites ce que je dis, pas ce que je fais?????????
un des arguments de Philippe Val pour virer Siné est qu'il colporte une rumeur ... or dans la chronique de Daniel Schneiderman, je lis que la source de cette rumeur se trouve dans Libé, hé bien je viens d'en trouver une autre sur le web à l'instant : http://www.gala.fr/l_actu/on_murmure_que/jean_sarkozy_converti_au_judaisme_109688

"Jean Sarkozy pense-t-il à se convertir au judaïsme? C'est ce qui se murmure à Paris où on l'a vu étudier dans une école juive...
Que ne fait-on pas par amour? Jean Sarkozy étudierait depuis quelques temps la Torah et envisagerait une conversion...pour plaire à sa belle. La jeune fille qui lui inspire autant de foi partage sa vie depuis plusieurs mois et une union ne serait pas exclue. Rien d'étonnant alors à ce que Jean Sarkozy veuille embrasser la religion juive...
Lundi 10 mars 2008 "

Gala va-t-il être taxé d'antisémitisme ? et si plainte était déposée contre Charlie pour propos antisémites, cette plainte sera-t-elle étendue à Gala ? A moins que le fond du problème ne soit dans la petite phrase : "Il fera du chemin dans la vie, ce petit !" car enfin, qui pourrait remettre en cause une conversion-par-amour de la part d'un jeune-homme de 21 ans qui vient de commencer une carrière politique fulgurante en trahissant ses alliés ...
oh...que cette affaire est désolante. Sans tomber dans l'anti-valisme primaire je dirais quand même que Val est un con. Fidèle lecteur de Charlie, je ne lis plus depuis belle lurette ses éditos pompeux.
Par contre mon cher Daniel, je suis heureux de votre post-scriptum sur Cavanna. Il serait temps de reconnaitre enfin les qualités de de grand auteur. Cavanna a 85 ans, il écrit toujours aussi bien, le lire est confortable, son style merveilleux. Cet homme est un des grands penseurs français contemporains, tout le contraire de Val, il est réellement cultivé (ce qui lui évite de passer son temps à citer des auteurs pour bien montrer que...) il a une capacité d'analyse des faits et un sens de la synthèse epoustouflant. Gloire à lui...
mais qu'est-ce qui se passe? Je ne reconnais plus le P. Val des caricatures. Un article dans le nouvel obs, un coup de fil de la famille de, menaçant de porter plainte, et hop on rejette Siné? Je suis très déçue par la réaction de P. Val (et Maris, Biard et Charb). Est-ce que la famille de a trouvé le moyen de diviser chez CH pour imposer même chez eux l'autocensure (i.e. mieux régner)?
Liberté d'opinion, liberté de critique et liberté tout court sont à défendre becs et ongles.

De le libre discussion il ressort toujours quelque chose d'interresant, dont acte.

Je ne partage pas toujours l'opinion de tel ou tel article du canard, de vous ou d'autres... mais la libre expression permet de connaître des faits et à partir de là d'en dégager une analyse sur les forces réelles en marche...

Ce qui est insupportable c'est l'attitude de la direction de Charlie Hebdo et surtout de la motivation qu'elle en donne. Les actionnaires sont les maîtres dans la presse comme dans le reste de la finance. C'est la société des copains et des coquins écrasant le reste du monde.

Continuez à parler librement.
Les lecteurs du site ont plus de couilles que toi, Daniel. Je m'étonne par ailleurs, toi un Professionnel de la presse, que tu ne lises pas Charlie toutes les semaines et tu t'étonnes que personne ne reprenne les articles de Cavanna ! Il n'y aura plus Siné, les autres n'ont pas de couilles (à part, paraît-il Wolinski, le célèbre antisémite) : Charlie version Val vit ses dernières heures. Un des lecteurs (ou toi-même, mais je n'ose y croire) peut-il me donner la pétition en faveur de Siné ?
Ce n'est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d'épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit !

Pour moi, cette phrase n'est effectivement pas "en soi" antisémite. En revanche, les réactions dans la défense de Siné me laissent plus sceptique :


Toujours le meme probleme depuis quelques annees maintenant.
On peut donc dire islam = terrorisme, la pas de probleme, on peut meme dire que le coran est un livre de haine, pas de soucis, vous serrez meme soutenus par d importantes personalites francaises, mais si vous avez le malheur de dire juif = fric, c est fini, hop vire, et ces meme personalites francaises viendront vous cracher dessus.

Rien de plus logique, de la part de Siné l'anticlérical, que de fustiger des pratiques imbéciles, dictées par des superstitions d'un autre âge, quelle que soit l'origine des bigots concernés....

Vieille question que celle du sens littéral et de l'implicite - implicite présent justement dans les réactions, et que vous signalez bien Daniel S.
Car enfin, en quoi la phrase de Siné indique-t-elle dans un sens littéral que "juif=fric" ?
En quoi une simple conversion serait-elle une pratique imbécile, ou une superstition d'un autre âge ?
Va pour le fait que la phrase ne soit pas "antisémite" en soi....Elle reste bien stupide !
Elle insinue avant tout que Jean Sarkozy envisage de se convertir pour mettre la main sur la fortune Darty. Anti-Sarkozyste de la première heure, je veux bien considérer que les premiers pas du fils Jean en politique annoncent un trajet qui peut rappeler celui du père - avec la même condamnation de ma part.

Pour autant, je trouve que c'est un procès bien rapide que de considérer que Jean Sarkozy 1) se marie uniquement pour mettre la main sur le magot 2) se convertisse pour se marier et pour mettre la main sur le magot !
L'implicite imbécile de Siné est aussi là : il ira loin ce petit en entrant dans la communauté juive. Parce qu'avec tous les amis de son père, je trouve qu'il avait l'embarras du choix pour croquer de l'héritière - Bouygues, Bolloré, Pinault, Lagardère,.... Je ne lis pas les palmarès des fortunes, encore moins les revues "people", mais il me semble en tout cas qu'il y a plus de fric dans ces familles là que chez les Darty !
Eh oui, certains asiaunautes défendent le droit d'affirmer que juif=fric, je crois que c'est non seulement oublier qu'il y a des juifs qui n'ont pas de fric, mais en plus ne relever le fric que chez les juifs (si juif=fric, fric=juif ?). S'il s'agit de donner ses préférences en terme d'humour, j'adore le début d'un sketch de Patrick Timsit qui dit en substance : "Ils sont partout....Dans la banque...Dans les médias...En politique....LES CATHOLIQUES...." "Le président...catholique....Le pape...catholique....".
Alors non la phrase de Siné n'est pas antisémite en soi. Mais ses implicites ne sont pas quand même pas très sains : le fric des juifs et le fait que l'on ne peut se convertir au judaïsme que pour l'argent, sous-entendu, les Juifs n'ont à offrir que de l'argent.
Et surtout, j'y insiste, on présume sans aucun doute que le choix de conversion n'est qu'opportuniste. Je sais, je sais, on pointera ma naïveté : mais enfin vous croyez que ces gens là (les riches) se marient par amour ? Hum..Sauf que c'est une mauvaise présomption du même genre qui fait que tout mariage avec un étranger est aujourd'hui présumé insincère : la présomption étant, se marier avec un français ou une française quand on est étranger, c'est une question de papier pour l'étranger, et de fric pour le français. Mais, je l'accorde volontiers, c'est un dispositif administratif et légal tout à fait sarkozyste (même si Sarkosy père ne l'a pas inventé) qui est responsable de cette situation scandaleuse !
Pour autant il ne faut lâcher sur aucun principes ! Alors pour moi : je n'ai pas à interroger (et encore moins) présumer de la sincérité de l'amour de Jean Sarkozy côté mariage, je n'ai pas à interroger la sincérité de sa conversion religieuse ! Et pour les pointeurs des deux poids deux mesures, je n'ai pas que je sache entendu des allusions aux collusions entre le fric de Bolloré et le catholicisme qu'il partage avec Sarkozy !
J'ai arrêté Charlie depuis que Val pête un plomb, qui coule encore à ce que je vois. A la rigueur, j'aurais pu lui accorder le bénéfice du raisonnement cohérent si il avait demandé à Siné de s'excuser auprès des juifs. Mais présenter des excuses à Jean Sarkozy, là, j'avoue que j'ai du mal à suivre...
Daniel:

Vous avez sans doute vu cet article, dans ce journal très respectable, qui énonçait en mars la même information, et que personne n'a songé à accuser de quoi que ce soit.

http://www.gala.fr/l_actu/on_murmure_que/jean_sarkozy_converti_au_judaisme_109688
(lien donné dans plusieurs commentaires sur cette affaire)

Il y a ici une chasse aux sorcières, alimentée ce matin par un nouvel article dans nouvelobs de M. Askolovitch, qui a déjà beaucoup fait pour créer la polémique sur RTL (mais qui reste très discret sur son propre rôle dans ce travail de caricature). A décortiquer.
L'incident est clos. Il faut donc maintenant défendre Siné et la liberté d'expression violée et bafouée par le SEIGNEUR P. VAL...
Siné n'aime pas les religions, et leur côté castrateur...

Aucune religion, la preuve :

[img]http://img22.xooimage.com/files/c/e/d/sin--3-4e9952.jpg[/img]

***
Comme les autres, ça fait plaisir de voir que vous vous reprenez.
C'était surtout le "incontestablement antisémite en soi" qui m'avait choqué, essentiellement parce qu'il était infiniment péremptoire comparé aux accusations de crétinisme et de non-drôlerie que vous modériez par des "c'est mon point de vue subjectif à moi". Vous dites qu'il n'y a pas que le texte, il y a aussi l'auteur. Mais pour moi, il n'y a qu'un auteur, et les mots, s'ils ont une histoire, n'ont pas de substance "en soi". Et effectivement, le "Juif" de Siné n'est pas le "Juif" de Dieudonné. On est bien obligé de faire des procès d'intention, et c'est pour ça que le "politiquement correct" linguistique est énervant. ça n'empêchera pas les racistes de penser qu'un nègre est un nègre.

M'enfin j'enfonce le clou, c'est pas sympa...
Je voulais surtout réagir à ça :
[quote=D.S.]Dernière chose, quand je dis à la fin de la chronique que j'étais prêt à tolérer davantage de dérapages d'un texte drôle que d'un texte pas drôle (passage qui a aussi choqué certains d'entre vous), je ne prétends évidemment pas être le Grand Décideur du Drôle et du Pas Drôle. Dans ce passage-là, je me place en tant que relecteur, directeur de publication, celui qui en dernier ressort doit décider "ça passe, ou ça ne passe pas".
ça me fait penser à un truc auquel finalement peu de gens ont réagi.
Philippe Val EST directeur de la publication Charlie Hebdo. En ce sens, n'est-il pas le relecteur ultime, et donc celui qui est responsable de tout ce qui est publié dans le journal ?
Il n'aime pas Siné et donc ne lit pas ses chroniques ? Mais ça, c'est son problème ! On ne lui demande pas de lire ce qui lui plaît (son éditorial et Maurice et Patapon, peut être) et de laisser le reste aux petits soins de ses subordonnés, on lui demande de s'occuper de son journal. Si un truc déconne, c'est qu'il l'a laissé passer, c'est de sa faute. Mais non, il met tout sur le dos de Siné, ce qui l'arrange doublement : il est tranquille et il se débarrasse d'un emmerdeur. En faisant passer une note que certains trouvent limite, et en provoquant cet esclandre ridicule qui met à nu les discordances dans la rédaction et coûte son poste à un des plus vieux collaborateurs du journal, il met Charlie Hebdo dans une position très délicate. Peut-on trouver plus lamentable et irresponsable de la part d'un directeur de publication et de la rédaction ?

(et je précise que je dis tout ça alors que je n'ai même pas de grief contre lui a priori, contrairement à beaucoup de gens que j'ai lus)
De telles arguties sont terribles Daniel et parfaitement indignes de vous !

Prenons un exemple simple pour démontrer que votre idée selon laquelle cette phrase écrite par un autre aurait un autre sens :

Daniel Schneidermann s’approche de moi, avec un grand sourire, et me tend la main en prononçant un cordial “bonjour !”… Je m’empresse de saisir sa dextre, de la secouer virilement et de prononcer à mon tour un “bonjour” plein de chaleur et de sympathie !

Jean-Marie Le Pen, sortant du formol, s’approche de moi, avec un grand sourire, et me tend la main en prononçant un cordial “bonjour !”… Je m’empresse de le toiser d’un air méprisant, je garde mes deux mains dans les poches et je fais demi-tour sans l’ombre d’une hésitation !

Quelle différence entre les deux situations ? Ce que je sais des personnages, de leurs choix, de leurs options… Tout ce qui fait que l’un me semble respectable et l’autre non…

En ne tenant pas compte de cette règle simplissime envers Siné vous avez obtenu 2/20 à l’épreuve de Philo 2008, malgré l’extraordinaire indulgence des correcteurs, priés par le ministère de bien vouloir diplômer même les pires andouilles !

Ce qui est terrible c’est que nous aurions voulu que vous défendiez Siné, mais c’est une idée qui ne vous est même pas venue semble-t-il, obnubilé par le soupçon – totalement infondé – d’antisémitisme…

Un contre sens de cette ampleur c’est comme si vous prétendiez que Staline était un démocrate, Genghis Khan un doux, Hitler un ami des juifs, Pinochet un tendre ou les Sarkozy (père et fils) des gens élégants… De quoi déclencher des quolibets très fondés !

Et puis les soupçons, dans notre société vérolée par le flicage, on en a un peu soupé, vous ne croyez pas ?

Desproges pouvait dire très froidement, après un silence significatif : “On me dit que des juifs se sont glissés dans la salle…” Personne n’imaginait une seule seconde qu’il soit antisémite, peut-être les gens de ce temps-là étaient-ils moins stupides que ceux d’aujourd’hui !

Ou peut-être est-il plus facile de faire révérence aux idoles reconnues et mortes si possible, je n’apprends rien à personne ici, j’imagine, en rappelant que Baudelaire fut interdit pour pornographie avant d’entrer dans tous les programmes scolaires ! L’ennui c’est que les flics et les censeurs ne parviennent pas à être sympathiques, même si on tient compte de l’époque dans laquelle ils sévissent (Ah ! Le “J’accuse” de Zola et ses conséquences)

Bon ! Trêve de billevesées Daniel, je ne vais pas vous faire une scène de ménage : tout le monde sait que nous ne vivons pas ensemble, d’ailleurs je n’aime que les femmes (pour vivre) mais j’admire votre vision du monde, votre exigence, votre volonté…

Et pour la première fois aujourd’hui vous m’avez déçu, mais vous vous rattrapez vite – un peu parce que vous sentez que les lecteurs n’adhérent pas à votre vision – quel talent !

Vous savez quoi ? J’aime Siné depuis très longtemps, c’est un type merveilleux, quand j’ai du blues je sors un de ses bouquins, aucun chagrin ne résiste à un quart d’heure de lecture d’un de ses bouquins, essayez, vous verrez !

En plus ce n’est pas un gamin, le lourder comme un malpropre parce qu’on fait dans son froc en imaginant l’éventuelle réaction de l’Elysée c’est totalement minable, honteux, et il aurait été bon que personne ne cautionne cette bassesse ! Mais on peut aussi changer de civilisation : les vieux qui ne pensent pas bien et qui sont mal lavés : une balle dans la tête et on n’en parle plus ! On ne va pas s’emmerder avec ces vieux cons 107 ans, sans blague !

Allez ! Je plaisante, mais je ne serais pas mécontent qu’un petit hommage à Siné vienne compenser l’affront qui lui a été fait au moment où il est bien injustement sanctionné, à défaut je n’en chargerais, j’ai un clavier et même un scanner pour faire passer des images qui rendront justice à cet homme dont la qualité et le talent sont à cent coudées du très médiocre Philippe Val…

P.S. : J’aime bien que vous admettiez ne plus guère lire Charlie et le redécouvrir par exemple ce matin, Cavanna est un grand, les fondateurs de Charlie étaient des gens merveilleux (Gébé, Wolinski, Choron), qu’en reste-t-il, sous le règne du très stalinien Val ? Je ne lis plus Charlie non plus, à cause de Val, j’achète les bouquins de Siné et ceux de Cavanna. Et c’est tout ! Ce qui vient de se produire ne risque pas de me faire changer d’avis !

***
Je suis globalement d'accord avec votre analyse ; lorsque l'on est un vrai jourlaniste il faut éviter les amalgames et les petites phrases faciles à l'emporte piéce qui n'ont pour but que de faire vendre le peoplemédia. On ne peut pas utilser les méthodes que l'on dénonce par ailleurs. Siné n'est pas raciste, mais il s'est laissé aller à une facilité coupable en tant que journaliste.
Alain
Cette rectifiction de tir est vraiment la bienvenue. Je m'appretais justement à pester contre votre article original que je trouvais lui aussi complètement "crétin", pour reprendre vos mots, pour toutes les raisons que vous citez d'ailleurs dans votre rectificatif.
Bravo car c'est aussi ça le journalisme, savoir être honnète et sincère. Je n'en attendais pas moins de votre part.
Rien que pour ça, et non pas par ce que je faisais part dans le forum de mon scepticisme quant au caractère antisémite des lignes de Siné, je trouve asi formidable.
Asi montre que la discussion est possible sur des sujets graves et délicats et donc qu'il est possible de réviser sa position.

Bon courage

F.
Vos explications sur ce dérapage fait prendre davantage conscience du travail phénoménal qui pèse sur vos épaules et sur celles de vos collaborateurs(trices). Je n'y vois aucune incidence sur l'image du site. Tout va bien.
Ce qui n'est pas dit dans l'article de Gilles Klein (mais il ne pouvait pas le savoir, à moins d'interroger ceux qui, à Charlie, en ont leur claque du dictateur Philippe Val), c'est que Siné était prêt à signer des "excuses" préparées par Charb, le couard, à la demande de son maître Val. Et finalement, Siné a renoncé parce que dans le même temps Val faisait signer une pétition à l'encontre de Siné. Le viel anar n'allait tout de même pass'aplatir alors que dans le même temps se commettait cette saloperie.
Au demeurant, Val a raté son coup puisque sa pétition n'a pas eu le succès espéré, certains, à la rédaction, considérant que Val, puisqu'il avait le rôle de maître censeur, devait prendre ses responsabilités de grand chef sans mouiller le petit personnel.
On peut donc penser dans cette affaire que l'indignation de Val est surjouée. Le Kim il Sung de la rue Turbigo cherchait un prétexte pour se débarrasser de Siné, seul historique avec Cavanna, de l'équipe à Choron.
Siné est le seul qui a gardé cet esprit d'impertinence, contrairement à Val, qui a littéralement spolié de leur journal ceux qui avaient la légitimité de le diriger.
Il ira loin, Val, à force de veulerie !
A ecouter sur RTL.fr

Le cadeau de Sarkozy à Tapie dans le "Canard Enchaîné"

http://www.rtl.fr/fiche/691920/le-cadeau-de-sarkozy-a-tapie-dans-le-canard-enchaine.html
Oui, c'est un peu contourné, mais, bon, n'en parlons plus. Par contre, ignorer que Cavanna bande encore,c'est pas fort!
Evoquer la pseudo conversion du fils d'un celebre amateur de bling bling afin d'epouser une riche héritiere catholique ou autre est-il raciste?
Bravo et merci pour cette mise au point. Vous avez écrit trop vite, ça ne pouvait être que ça. ;-)
Bon, Siné était dans le collimateur de Val. Ce dernier a cherché un prétexte, il en a trouvé un, vaseux. Ce que voulait dire Siné c'est que le fils Sarko n'est pas à une conversion près, et si son épouse était fille d'un émir, il aurait pu se faire musulman et personne n'aurait réagi. Mais dire qu'un juif est juif, et déjà on se sent coupable. Bref, la messe a été dite quand Val a écrit son article sur Denis Robert (taper "val denis robert clearstream avocat" dans google). L'attaque (il faut savoir que l'avocat de Charlie, ami de Val, est aussi avocat de Clearstream contre Denis Robert), de Val défendant objectivement (comme on disait dans le temps) la multinationale du fric a été mal perçue par certains dont Siné qui n'a pas du garder sa langue dans sa poche. Il s'est cependant "autocensuré" pour ne pas polémiquer dans Charlie, car il savait qu'il touchait un point sensible, Val. Mais celui ci comme tout despote ne pardonne pas les critiques personnelles, et toc, il a viré le vieil anar qui voit s'éteindre le dernier espace de liberté du pays. On peut remercier Val d'avoir saboté Charlie, et on se demande maintenant comment font (pas l'ex copain de Val, le verbe) les autres pour rester sans se boucher le nez. Cavanna est pardonné car vu l'ensemble de son oeuvre, il a tous les droits. A T il celui de faire dégager Val??? à suivre....
Siné dans le magazine Charlie Hebdo du 11 juin 2008 :

Je n'ai jamais brillé par ma tolérance mais ça ne s'arrange pas et, au risque de passer pour politiquement incorrect, j'avoue que, de plus en plus, les musulmans m'insupportent et que, plus je croise les femmes voilées qui prolifèrent dans mon quartier, plus j'ai envie de leur botter violemment le cul !
J'ai toujours détesté les grenouilles de bénitier catholiques vêtues de noir, je ne vois donc pas pourquoi je supporterais mieux ces patates à la silhouette affligeante et véritables épouvantails contre la séduction ! Leurs maris barbus embabouchés et en sarouel coranique sous leur tunique n'ont rien à leur envier point de vue disgracieux. Ils rivalisent de ridicule avec les juifs loubavitchs ! Je renverserais aussi de bon coeur, le plat de lentilles à la saucisse sur la tronche des mômes qui refusent de manger du cochon à la cantoche.
Quand on a des parents aussi bornés que les leurs, le seul remède et de leur désobéir et de les envoyer se prosterner ! Et quand ils prétendent que c'est pour des raisons d'hygiène qu'ils refusent le porc, évoquant des maladies datant du temps de leur prophète mais éradiquées depuis belle lurette, mon sang ne fait qu'un tour et se transforme aussitôt en boudin ! La bêtise n'a pas de limites, c'est connu, mais arrêtons de la respecter et, qui plus est, de l'entretenir au nom d'une indulgence dont ils ne font, eux, aucune preuve !

Bizarrement, ces propos infâmes n'ont pas scandalisé Philippe Val au moment de leur publication, contrairement aux propos sur Jean Sarkozy qui lui ont valu son renvoi et à propos desquels il faut vraiment se torturer l'esprit pour y trouver une once d'antisémitisme.
[quote=DS]Je n'avais pas lu depuis longtemps Charlie. Depuis quelques décennies, le mercredi, je suis davantage Canard que Charlie.

Cette petite phrase me rappelle une question que je me suis posé plusieurs fois. A quels journaux @si est-il abonné? Je m'étais fait à l'idée qu'en tant que "décripteurs" professionnels des médias vous étiez abonnés à la quasi-totalité de la presse française nationale plus les gros journaux étrangers (quelques titres étrangers reviennent souvent dans les chroniques) Maintenant j'ai un petit doute.... Vous achetez en kiosque ce qui vous dit sur le moment, un peu comme nous en fait?
Toujours le meme probleme depuis quelques annees maintenant.
On peut donc dire islam = terrorisme, la pas de probleme, on peut meme dire que le coran est un livre de haine, pas de soucis, vous serrez meme soutenus par d importantes personalites francaises, mais si vous avez le malheur de dire juif = fric, c est fini, hop vire, et ces meme personalites francaises viendront vous cracher dessus.
D autant plus surprenant, c est qu en lisant le passage, j y vois plus une attaque a Jean Sarkozy, decrit comme ayant les dents longues et pret a tout pour reussir, qu une attaque a une religion, surtout que Sine n est pas connu pour ne taper que sur l une d entre elle.
Quand a Daniel, s il vous plait, vous allez pas nous resortir l hombre du grand satan le pen pour justifier vos propos, c est bon ca fait 30 ans que l on nous la fait celle la, ca comme a etre use.

Encore une histoire qui vas faire s agiter les extremistes de tout part, le communotarisme en sort encore une fois vainqeur. Avec l aide de ceux qui sont suposes le combattre, paradoxe ou paranoia...
Quand d ici quelques annees l occident en aura fini avec sa guerre de civilisation, je me demande comment les choses evoluront.
Merci Daniel, de cette réflexion après coup (un peu aidée, soit) et de cette mise au point qui vous honore.
À ce sujet, n'avez-vous pas remarqué comme le pavé correctif ou erratum a disparu du monde de la presse écrite ?
Il n'y a guère que le Canard et son pan sur le bec qui accepte et reconnaît encore ce que nous sommes tous : faillibles.

La position de P. Val en revanche...
Siné vise-t-il la confession religieuse et la communauté juives en tant que telles? Ou veut-il dire que Jean Sarkozy n'hésiterait pas à se convertir à la religion de son épouse pour satisfaire une ambition dévorante? N'y a-t-il pas un doute, qui ne profitera pas à l'accusé, sur le sens antisémite de phrases qui, convenons-en, de toute manière, visent à l'outrance injurieuse? Mais, jusqu'a présent, Siné, me semble-t-il était apprécié (ou détesté!) pour cela même, son penchant à la provocation, son irrespect total envers toute autorité magistrale ou contrainte d'expression, je veux dire dans son art... Il aura pensé naïvement qu'il dessinait toujours dans le journal dont il avait fait quelques unes des belles pages et qui appartient à une époque révolue... Et plus naïvement peut-être, qu'on ne le soupçonnerait pas à 80 ans d'un brusque antisémitisme que sa vie démentait?
Je ne lis pas CHARLIE HEBDO , et donc je n'ai lu les commentaires sur SINE qu'aujourd'hui , après avoir lu l'article cité ci-dessus dans le CANARD. Mais , cela m'a semblé etre du meme ordre :SARKOSY indique au Maire de NEUILLY qu'il faut faire ce que dit son fils Jean Sarkosy et le directeur de Charlie hebdo ne veut pas avoir d'histoires avec la Famille Sarkosy ....
Zut, je suis à la fois contente de ces précisions et tout de même extrêmement dérangée par le concept du Kisékadikoa ki change le comment le lire.

J'avais la désagréable impression que c'était le mode de fonctionnement des zautres médias où à degré de propos équivalents on va taxer Ségolène Royal de paranoïaque agressive ou incompétente sur ses soupçons de"surveillance" là où on ne s'émeut guère d'apprendre que Besancenot est filé, pisté, femme et enfants inclus. Deux leaders de gauche, deux poids deux mesures.

Allez une devinette, kisékadi (en citant de mémoire mais l'esprit y est):
"Le gouvernement prétend vouloir "contrôler" l'immigration clandestine alors qu'en fait il se sert des travailleurs sans papiers pour tirer les salaires et les droits sociaux de tous les français vers le bas L'immigration "choisie" est celle des futurs travailleurs pauvres".
?
C'est bien d'apporter un bémol à cette affaire, surtout quand on sait qui est l'homme. Je reste persuadé que Val a fait une grosse bourde, car Siné c'est un peu Charlie, non ? J'ai toujours eu l'impression qu'il écrivait entre deux verres... politiquement incorrect... J'adorais... D'ailleurs, c'est ce qu'on demande à Charlie...
Un jour ma mère m'a sorti une expression dont elle n'a pas à être fière. Je mangeais tranquillement dans mon coin et elle m'a dit "Alors comme ça, tu manges en juif !"... Même si je lui ai fait la morale, je ne l'ai pas viré pour autant et c'est toujours ma mère ! Et elle n'a rien d'antisémite (et je la fréquente depuis un bout de temps), pourtant sa phrase l'était...
Ben, fallait pas se précipiter pour l'écrire ce "neuf-quinze" qui est parut à "huit-quarante-huit", il vous restait vingt minutes pour tourner le stylo dans la bouche et relire le papier de Siné !

Quant à Cavanna, même si il a encore la plume acérée, j'attendrai qu'il écrive ailleurs que dans Charlie.
Quant à Cavana, mon dieu...
@Olivier

oui, Cavanna s'est ramolli du bulbe depuis un moment.

Rien à voir avec la combattivité de Siné toujours intacte.
Bien ! tu t'es repenti, tu es pardonné.

Passons.

Mais pour Cavanna, c'est vrai ? des années que je lis le Canard, je ne l'ai jamais remarqué ! J'ai la berlue.
Ah ben ça va mieux... ;-)

Ceci dit, est posée la question de l'humour concernant les juifs et du comportement de Val. Vous avez relevé comme moi que les propos antérieurs de Siné sur les femmes en burqua n'ont pas outré Val. Et vous avez sûrement quelque chose à penser là-dessus.

On aimerait le lire, voilà tout.
Merci pour ce rattrapage, honnête et spontané ... (tiens moi aussi j'utilise des qualificatifs, c'est de saison ?)
Bon, on ne va pas douter sur les mots "rattrapage", "honnête" et "spontané", on est entre amis :-)
Jean-luc
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.