168
Commentaires

Coucou, voilà Spoutnik !

Commentaires préférés des abonnés

J'aimerais revenir un petit peu sur ces deux morceaux de phrases :


-... a été jugé efficace à 91% par la revue "The Lancet". 

-... les résultats de "The Lancet"...


Elles sont totalement dénuées de sens. Vous n'êtes pas le seul, toute la presse(...)

J'ai dû rater un épisode mais il ne me semble pas que la russie soit communiste. Il y a quelques semaines Melenchon regrettait que l'on ne s'intéresse pas aux vaccins russes et chinois. Les propagandistes de plateau ricanaient.  Puis Merkel s'y (...)

Une grande nation scientifique, comme la France ...


Oui, je sais......., mais....... ça fait du bien de déconner, en ce moment !

Derniers commentaires

mais quels baltringles ces européens , escroqués par les Labos , ils vont supplier l'ours , si on demande je suis pas européen OK?

"le vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19 a été jugé efficace à 91% par la revue The Lancet."


J'ai l'impression Daniel que vous ne comprenez pas vraiment comment fonctionne une revue scientifique. The Lancet recoit des articles. Des éditeurs (scientifiques) regardent si ca a l'air pas trop mal (correspond aux critières de scientificité etc  et aussi est ce que ca va faire plein de citations pour gonfler leur impact factor). Si l'éditeur considère que c'est bon, il envoie ca à plusieurs scientifiques (non payés par le lancet) qui revisent le papier. Ils peuvent l'accepter ou le réfuter. Si ils l'acceptent le papier est publié.


Donc nous avons ici une et une seule publication qui dit que ce vaccin est efficace à 91%. https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)00234-8/fulltext (la publi en question).


Le Lancet ne juge pas de l'efficacité de quoi que ce soit. Il ne permet qu'à des scientifiques de publier leurs résultats. Et une publication seule, c'est léger en science.


C'est assez dingue de lire ce genre de phrase venant d'un site de critique des médias après cette grosse crise sanitaire.


Je suis toujours étonné quand je constate qu'il y a encore des gens qui lisent Le Monde et autres journaux de milliardaires qui ne sont plus que des organes de propagande. Essayons d'encourager les rares journaux encore indépendants ( La Croix, Le Canard Enchaîné, Reporterre, Bastamag et quelques autres ..)

Notre Président vient de promettre la vaccination des plus de 75 ans au plus tard début février.

Il vaut mieux entendre ça que d'être sourd.

Mais en comptant 60% de volontaire ça fait pas loin de 4M de personnes avec 2 doses

Je prends les paris.....(on est à 0,12M!)


Il manque quand même une info de taille : sauf erreur Spoutnik V est un vaccin à adenovirus, qui contient de l’ADN.

Or il a été montré, dans certains cas, que les adenovirus pouvaient transférer de manière définitive une partie de leur ADN à nos cellules. Ce que ne peut pas faire l’ARN qui se dégrade très rapidement.

Ce n’est pas forcément grave (plusieurs pour cents de l’ADN de l’humanité provient de virus, dont la section qui code pour la paroi du placenta). Mais c’est bon à savoir.


Si on met ça en parallèle avec l’histoire russe, et en particulier son histoire industrielle (sont Chernobyl a été le pont culminant), qui ne semble pas mettre la vie humaine dans le top 3 de ses priorités, alors oui, il y a franchement de quoi se méfier.


Ça n’enlève rien au génie scientifique russe, qui a une très longue histoire (chimie, physique, médecine, etc).


...et "en même temps" on nous apprend qu'un variant du variant du variant est identifié et se fait "discret" quand le vaccin tente de le contrer...

"Comme s'il était impossible de concevoir qu'un régime qui persécute odieusement un de ses opposants (voir notre dernière émission sur Navalny) puisse être, aussi, celui d'une grande nation scientifique."

==> si Navalny n'était pas évoqué, on pourrait croire que cette phrase s'applique aux USA avec Assange !

Etonnant en effet de voir à quel point le traitement des vaccins anti-covid est révélateur des biais et pré-supposés de la presse française (celle que je lis et écoute) et sans doute occidentale...


un vaccin d'un société américaine (Pfizer) est sur le point d'être mis sur le marché avec en plus une nouvelle technique (ARN messager) - Réaction de la presse française unanime : Formidable, quelle réactivité et puis quelle inventivité de ces nouveaux labo "start-up" capable de créer un nouveau vaccin en mois d'un an (au même moment les chinois vaccinaient déjà à tour de bras mais pas un mot...)

Qu'un médecin (Eric Caumes) vienne dire qu'il a quelques réticences sur cette nouvelle technique et c'est le drame... Léa Salamé, en bon petit soldat de la propagande, le soumet à "la question" (comment pouvez-vous dire cela? Avez-vous des preuves? Mesurez-vous votre responsabilité de vos propos avec tous ces anti-vaccins?...) 

On passe très rapidement sur les contraintes qu'imposent en termes de logistique la température de conservation du vaccin (-70° C).

Un schéma a peu près similaire pour le Moderna...


Mais jamais d'enquête ou d'interrogations sur ce qui se passe en Chine, en Russie (et dans les pays qui ont reçu des vaccins de ces pays, en Afrique notamment).

Et c'est quand "The Lancet" publie un papier validant l'efficacité du Spoutnik V à 91% (équivalent aux autres voire meilleur) que, du bout des lèvres, on commence à se dire que pour la campagne de vaccination en France, on pourrait commander des vaccins russes (peut-être moins cher et plus disponible que le Pfizer)....


Pathétique...


Et je ne reviendrai pas sur le traitement du cas Navalny comparé à celui du cas Assange (qui ennuie ce brave Apathie et qui pour lui, explique pourquoi on en parle pas dans la presse française...) 


Russophobie quand tu nous tiens....

  


L'obsession covidesque d'ASI commence à me gonfler.

Je suis abonné à ASI depuis le début, mais je trouve que ça devient de plus en plus un journal en ligne comme les autres.

les nouvelles du front de l'Est en 1943 ! comme vous y allez! En filant (à peine) la métaphore on pourrait croire qu'il y a du Pétain dans Macron. Certes, celui-ci admire le Maréchal, aime la figue du roi qui nous manque et trouve qu'il y a une contribution intellectuelle de Maurras à la pensée française, mais, tout de même: quelle indignité ! ;) 

Sinon une fois que Macron aura sauvé Navalny, il pourra faire quelque chose pour Assange. Merci pour lui.

Revenons, à l'intervention de Sieur Manu, hier, sur les antennes de la républik..


Mardi 2 février,  Braves gens, a dit Manu 1er, ne craignez rien ( ".. Ne craignez rien, dit Le Seigneur, Je serai avec vous. J'entends et Je vois. » Verset 46, Sourate 20. Alors je me suis arrêtée sur cette Sublime .." rien que pour comparer) quatre sites français vont  produire des vaccins  contre le Covid-19. 


Parfait Msieur.


 Mais..non, elle ne va produire, elle va conditionner, donc remplir les flacons.


Ouf.  C'était difficile à dire, mais il l'a fait. Soulagés, nous sommes. 


PS: le cinquière lieu de production évoqué SERA bien un lieu de production, mais réservé au vaccin de Sanofi, qui n'existe pas.  

Quand le vaccin cubain arrivera… Je m'attends à des commentaires effarouchés de nos pauvres média

alors le problème c'était surtout que la Russie avait decidé de distribuer le vaccin à sa population alors que les essais de phase 3 étaient loin d'être finis. c'est à dire utiliser la population comme cobaye. c'était ça le problème avec Spoutnik. Si il est par ailleurs effectivement efficace (d'ailleurs on l'apprend que maintenant alors qu'il est distribué depuis septembre je crois); tant mieux.

je la remets ici, il parle assez largement des vaccins :

(émission du 31/01, avant ces annonces sur le vaccin russe)

Anti-virusse!


https://www.france24.com/fr/am%C3%A9riques/20210122-argentine-le-pr%C3%A9sident-fernandez-re%C3%A7oit-une-injection-du-vaccin-russe-spoutnik-v

- T'as vu ça ? La France va importer le vaccin russe.

- je sais. Quand les Américains l'ont appris, une nouvelle pandémie foudroyante  s'est déclenchée aux USA.

- Nouveau variant du Covid-19 ?

- Non. Jaunisse.

Hop hop..supprimez tous les vaccins anti-  bidule, ce qui supprimera du même coup le virus. C'est simple.  Allez Manu, faut oser!!

Vaccin russe vaccin cubain Merkel s'aligne sur la proposition de Mélenchon .. Alerte chez Cnews ... Prévenez les pompiers ,des tentatives de suicides en cours!!!

J’attends le vaccin égyptien. Vu qu’Al Sissi peut le tester sur 60 000 opposants disponibles et « volontaires » et qu’en plus il a été décoré par le pays des droits de l’homme, on peut être en confiance 🤔

La russophobie pour les social-démocrates est ce qui est islamophobie pour l'extrême droite: ils bouffent ça sans moderation 

Jamais entendu de telles calembredaines !! un vaccin doit être efficace à 100 % après des années de recherches, de tests sur des volontaires pour avoir l'aval des autorités de santé et l'AMM. On en est loin. Attendre la fin de l'été pour vacciner quand il y aura eu plus de 100 000 morts chez nous.. Quelle performance.. Sans compter les effets négatifs sur les patients fragiles...Ce n'est pas la start up chez les Amish, c'est la Macronie néanderthalienne.. Totalement à l'Ouest !!! N'empêche, à Cuba et à Madagascar, avec la panoplie homéopathique qui existe, leur nombre de morts est très faible.. dans des populations  moins nanties parfois...

Oui, elle est flagrante et très visible, la répartition des achats de vaccins par les pays, il en va de l’idéologie à plein gaz...

Notre presse n est ni plus ni moins Russophobe...

Tout comme l affaire Navalny qui est plus que zoomer pour justifier les sanctions (qui par ailleurs ne font que renforcer la Russie )

Bref l objective de notre presse c est pas pour demain 

J'aimerais revenir un petit peu sur ces deux morceaux de phrases :


-... a été jugé efficace à 91% par la revue "The Lancet". 

-... les résultats de "The Lancet"...


Elles sont totalement dénuées de sens. Vous n'êtes pas le seul, toute la presse de ce matin reprend l'expression similaire « selon The Lancet » (probablement propagée par l'AFP...), mais c'est pourtant un non-sens dans le monde de la recherche et des publications scientifiques... 


The Lancet est une revue scientifique, pas un journal d'actualité. On ne peut pas dire « selon The Lancet » comme on dirait « selon Le Monde » ou « selon ASI ». The Lancet n'a pas employé de journalistes (ou de scientifiques) pour faire des essais cliniques sur ce vaccin... Des chercheurs, qui n'ont a priori aucun lien avec The Lancet, ont fait des essais cliniques et ont ensuite proposé à The Lancet de les publier. Ces sont les résultats des chercheurs, pas de The Lancet...


Des formulations plus correctes seraient :


-... a été jugé efficace à 91% par une étude publiée dans la revue "The Lancet". 

-... les résultats publiés dans "The Lancet"...



The Lancet a la réputation d'être une revue très fiable. Je suppose qu' un comité de lecture composé de spécialistes triés sur le volet juge sur des critères scientifiques rigoureux si un article y a sa place ou non.

 De ce fait je pense que l'expression  "Selon The Lancet" est parfaitement justifiée puisqu'elle cautionne le  sérieux de l'article qui y est publié.

Les relecteurs sont d'autres scientifiques bénévoles (et anonymes), choisis par l'auteur et la revue scientifique, et sont différents pour chaque sujet / article. Ce n'est pas comparable à une rédac par exemple. Le journal peut vérifier que l'article est bien construit / rédigé, les relecteurs vérifient la cohérenes des données et la solidité du protocole présenté. Mais ils ne peuvent pas vérifier seuls les résultats : ils font confiance aux résultats qu'on leur présente. Cf le "LancetGate" l'article sur HCQ présentant des données inventées et rétracté et 2 semaines.

Leur responsabilité est donc très partielle et je suis d'accord avec le commentaire initial : Cette formulation est erronée et prête à confusion.

C'est comme vous voulez mais tout le monde n'est pas d'accord avec vous.

Deux exemples


1) jetez un coup d'oeil sur le titre


https://www.youtube.com/watch?v=5z143g9kehE


2) à 1'20" env. :  "la prestigieuse revue médicale Lancet affirme qu'il est efficace à près de 92%..."


https://www.youtube.com/watch?v=r1PkHSDv-Uw


oui, j'ai bien vu... il y aussi le monde, france inter, le nouvelobs...  qui ont tous repris la même phrase (de l'AFP?) ... fausse :)  (notons quand même que certains se corrigent dans le texte mais gardent ce titre trompeur)


et je grince des dents depuis ce matin, parce-que ça n'a pas de sens... comme l'a dit RaphJ, The Lancet fait en effet un choix éditorial... mais à aucun moment il ne revendique tel résultat ou conclusion... l'efficacité du vaccin a été évaluée par les auteurs de l'article, pas par la revue.


On ne dirait pas non plus « la masse est équivalente à une énergie, selon la revue Annalen der Physik »...



"The Lancet a la réputation d'être une revue très fiable." 


Même si la formulation "d'après" The Lancet peut prêter à confusion, il était évident qu'il s'agissait d'un article de chercheurs publiée par The Lancet. Il me semble qu'une revue scientifique fonctionne normalement comme ça, non? Et que le seul fait de l'acceptation par une revue fiable (sauf hélas exceptions, souvenez-vous) est une garantie de sérieux. 


Après ça, il est possible que vu le marasme actuel, le vaccin russe soit suffisamment bienvenu pour qu'on lui accorde une indulgence plus ou moins méritée dont la presse se fait docilement l'écho, comme dab. .



« Et que le seul fait de l'acceptation par une revue fiable (sauf hélas exceptions, souvenez-vous) est une garantie de sérieux. »  


Pas vraiment. C'est très bien expliqué dans les commentaires suivant par chichillus, la publication dans une revue (The Lancet ou autre) n'est pas une validation. The Lancet fais un choix editorial (en général basé sur l'avis de 2 ou 3 relecteurs indépendant) mais ce n'est jamais équivalent à poser un sceau de la vérité vraie sur le papier. Et ce n'est pas son role ! The Lancet ne sert qu'à diffuser les informations de l'article à la communauté scientifique, qui pourra ensuite les analyser, et les remettre en question s'il y a lieu.


Par la même, les scientifiques ne quantifient pas la « fiabilité » d'une revue, car ça n'a pas de sens (je ne parle pas ici des revues prédatrices qui sont un autre problème). The Lancet est plus « prestigieuse » que d'autres revues (en gros, plus lue et plus citée) mais pas plus « fiable ». Et ce n'est pas si rare que The Lancet retire un article de la littérature scientifique, pas plus que les autres revues... le dernier a juste fais plus de bruit parce-qu'il est sorti du contexte scientifique.

Merci. J'ai laissé le même commentaire que vous

Merci, je suis venu dans les com' pour dire exactement ceci.
ça me hérisse à chaque fois !

c'et surtout que NORMALEMENT, on cite les auteurs du papier comme Trucmuche et al. 2021 (publié dnas The lancet ... si vraiment besoin) ou en bon franglois qui cherche à se distinguer : Trucmuche et collaborateurs 2021.


The lancet est seulement le diffuseur de l'article qui lui-même rapporte les résultats d'une étude, qui, elle, a été évaluée et corrigée si nécessaire par des reviewers (le plus souvent anonymes, seulement connu de l'éditeur associé missionné par le bureau éditorial du Lancet) : c'est comme si vous parliez d'un film en disant ce film de Universal ou de Gaumont en parlant par exemple d'un film de Truffaut ou de Spielberg 

euh... "et al." c'est du latin...

c'est un raccourci; mais la publication vaut approbation éditorial du Lancet et peer-review; ce qui est un gage de credibilité.

Complètement d'accord avec Croque. Je me suis étranglé à la lecture de ce 1er §. La phrase « le vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19 a été jugé efficace à 91% par la revue The Lancet. » est totalement inexacte. Le Lancet ne juge rien du tout, ce n'est pas son job.


J'évalue parfois des papiers pour des revues scientifiques (dans une autre discipline). L'objectif des revues, c'est de publier des articles intéressants pour des scientifiques, c'est à dire clairs, originaux, et dont la méthodo tient la route. Pas de "valider" des résultats, qui sont de la responsabilité des auteurs. 


Du reste, la conclusion des auteurs n'est pas "le vaccin est efficace à 91%" (merci à Totoro45 pour le lien). D'un point de vue méthodo, ça ne serait pas très sérieux. Leur conclusion, c'est (traduction perso pourrie) « Nos résultats intermédiaires pour la phase 3 de l'expérimentation Gam-COVID-Vac montrent que le vaccin est 91,6% (95% CI 85·6–95·2) efficace contre le COVID-19 (à partir de 21 jours après la 1ère dose, et du jour de la 2nde dose). ».


Un papier dans le Lancet ou ailleurs, ça ne veut pas dire que le contenu est "validé", mais que les gens qui ont évalué le papier l'ont trouvé intéressant (tient la route, original, apporte une pierre au débat...). C'est tout et c'est déjà pas mal.


Le grand public perçoit souvent les revues scientifiques comme des sortes de Bibles des temps modernes. Mais on est vraiment plus proche d'une rubrique Courrier des lecteurs...


Et du coup, pourrait-on demander, quand est-ce que le vaccin russe (ou un autre) sera "validé" par la communauté scientifique ? Eh bien jamais. La science n'est pas une religion, il n'y a pas, il ne peut pas y avoir, d'autorité pour valider ce qui est vrai ou faux. Par contre, si les preuves de l'efficacité du vaccin s'accumulent (-> articles scientifiques), et qu'au contraire on n'a guère de preuves de son inefficacité (-> autres articles scientifiques), les autorités sanitaires, dont c'est le métier, pourront estimer que c'est vraiment efficace.

Merci Chichi :-)

En ces temps troublés, l'humain cherche désespérément le "Sauveur"

MDR :-)

Merci, chichillus. Ca m'a également hérissé  le poil quand j'ai lu le premier paragraphe. c'est assez dingue de trouver ce premier paragraphe sur ASI

Malgré la différence de prix, je comprends qu'on puisse préférer le Pfizer pucé 5G par Bill Gates, au Spoutnik V probablement issu des mêmes laboratoires ayant produit le novitchok.

Même si je ne suis pas spécialement russophobe (d'aucuns me considéreraient probablement russophiles par ailleurs), l'idée selon laquelle la libre circulation de l'information n'est pas le point fort du régime de Poutine ne me semble pas être en tout cas a priori une mauvaise raison de se méfier de leurs annonces grandiloquentes, quand bien même il semble peu probable malgré tout qu'ils prétendent avoir un vaccin qui marche juste pour faire "nananananère" aux occidentaux (alors que en fait c'est du bluff).

Et là toute la fachosphere complotiste trouve que The lancet  est une source crédible

En France, on ne produit pas de vaccin pour ne pas inonder un marché déjà pléthorique  ....

n'empêche que c'est peut être bien Mélenchon qui disait qu'il fallait pas trop se précipiter sur les vaccins, que d'autres arriveraient, notamment le russe et le cubain.

Le vaccin russe à l'air très efficace, c'est une très bonne nouvelle. 


Reste plus qu'à assurer la logistique, et surtout oser décider que les vaccins efficaces doivent être mis dans le domaine public pour pouvoir les produire beaucoup plus rapidement que ce qui se fait en ce moment. 

Et si nos fins journalistes apportaient une réponse claire à la question suivante : pourquoi, avec un vaccin efficace et adopté depuis un temps certain, seule 0,7% de la population russe est-elle vaccinée à ce jour ?

En nombre absolu, il y a moins de Russes vaccinés que de Français alors qu'on ne peut pourtant pas prétendre que la France fasse la course en tête de la vaccination. Alors ? Le problème ne serait-il pas simplement productif ?

Un vaccin efficace, c'est bien, encore faut-il être capable de le produire en masse.

Et le chinois on l'oublie ?

Sur Navalny j'ai bien retenu le dernier 1/4 d'heure de l'émission, il m'a fait froid dans le dos. Quel opportuniste. Il a changé ? Bien sur il s'est mouché le nez.

Et attendez, attendez, c'est pas tout.

Hier sur Twitter, Mélenchon se félicitait de la mise sur le marché de Spoutnik V, et annonçait l'arrivée imminente d'un vaccin cubain gratos !

Ils sont forts et en plus désintéressés, ces scientifiques communistes !

"Comme s'il était impossible de concevoir qu'un régime qui persécute odieusement un de ses opposants (voir notre dernière émission sur Navalny) puisse être, en même temps, celui d'une grande nation scientifique." 

C'est beau on dirait du Macron :-)

Une grande nation scientifique, comme la France ...


Oui, je sais......., mais....... ça fait du bien de déconner, en ce moment !

Vivement le vaccin cubain ! Ca va être un festival sur BFM !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.