134
Commentaires

Attard : "Les politiques fricotent avec les lobbys et les patrons de presse"

Et au 31e jour, les salariés d’iTELE votèrent la fin de la grève, mettant fin au mouvement le plus long à la télé française depuis mai 68. Quels sont les premiers enseignements de cette grève ? De la domination des médias traditionnels français par une poignée de grands propriétaires ? Questions que nous posons à la députée écologiste Isabelle Attard, qui suit attentivement les questions de communication à l’Assemblée nationale, et à Guillaume Auda, un des porte-paroles de la Société des journalistes et grand reporter à iTELE – ou plutôt ancien de la chaîne : il a annoncé son départ.

Derniers commentaires

Dites @si, j'espère que vous serez au rendez-vous le 20 janvier pour couvrir le lancement du nouveau Collectif issu des frondeurs d'iTélé.
Le huff vient de faire une niouze à ce sujet.
Initiative d'Isabelle Attard : pétition #BayletDémission
J'aimerais tellement que Mathilde Larrère lance une chaine d'histoire sur youtube. J'adore sa chronique.
En cliquant sur le lien de "Chair collaboratrice", mon antivirus, Bitdefender, m'a signalé le site comme dangereux ( motif : "phishing"). Cela n'arrive jamais !
Vous imaginez ? Quelqu'un s'est débrouillé pour faire classer ce site comme dangereux.
Il y a vraiment des choses bizarres.
(Bien sûr, j'ai ignoré l'avertissement de l'antivirus, et il n'y a pas de problème.)
On aurait aimé qu'elle détaille les sommes auxquelles ont effectivement droit les migrants, et plus encore, les demandeurs d'asiles, plutôt que de se cacher derrière les chiffres de l'évasion fiscale.

Vous auriez aimé.
Et c'est vous qui mentez en prétendant que c'est un mensonge que de dire que la baisse des prestations sociales de la dame serait liée directement à la politique d’accueil des réfugiés.

Ma suspicion à l'égard des politiques nait aussi de ces manipulations grossières qui consistent à prétendre que l’accueil des réfugiés est plus couteux que la répression et l'expulsion des ces derniers.

http://www.fakirpresse.info/local/cache-vignettes/L730xH1036/illu_cice-6fec3.jpg?1479745788
Je n'affirme rien de tel.
Je dis qu'à force d'éviter certaines questions plutôt que d'y répondre, on éveille la suspicion.
À l'heure où on verse 2500€ à des gens qui ont franchi illégalement nos "frontières" pour qu'ils rentrent chez eux, votre intervention est comique.
Qui paye ?
J'ai bien peur que ce ne soit même pas cette dame, mais nos enfants à tous.
Nous avons une armée parfaitement capable de surveiller et défendre l'accès à notre territoire, il est temps d'y faire appel.
De quoi vous parlez avec ces 2500 € ? L'aide au retour ?
Vous savez que ça vous coûte bien plus que ces 0,000125 € par retour (= 2500/20 000 000 de contribuables) ?
Pour votre information : dispositif de retour à l'Office Français de l'Immigration et de l'Intégration.

Rappel au cas où, même si je subodore que ce n'est pas vraiment l'argent qui motive votre mobilisation contre eux : Entre 60 et 80 milliards d'euros : c'est le montant de la fraude fiscale pour l'État et les collectivités locales en 2012, soit entre 15% et 25% des recettes fiscales brutes

Et si on instaurait une déchéance de nationalité pour les fraudeurs fiscaux ? On échange un Erythréen qui paie ses impôts contre un Français qui ne les paie pas ?
Vous faites exactement comme madame Attard : Ces gens ont le droit de nous piller, car il existe des fraudeurs fiscaux.
Je vous laisse imaginer où conduit ce type de raisonnement.
Vous êtes en train de nous dire que, si vous aviez à la fois trois boutons d'eczema et le cancer, vous ne comprendriez pas que le médecin vous dise qu'il vaudrait mieux s'occuper d'urgence et en priorité du cancer ?
Ce que je vous dis, c'est que quand il n'y aura plus d'évasion fiscale, éventuellement, on pourra envisager de s'encombrer de migrants.
En attendant, si vous leur permettez de nous piller sous prétexte d'évasion fiscale, je ne vois pas pourquoi ces clandestins devraient être les seuls à profiter de cette amnistie de fait.
Vous parlez de "pillage" concernant les migrants : voilà, c'est donc bien ça, vous prenez deux boutons d'excema pour un cancer.
Les sommes dépensées pour les migrants sont abyssalement négligeables par rapport à l'exil fiscal (entre autre, on pourrait trouver d'autres exemples). Supprimez ces dépenses, vous n'aurez même pas un centime d'euro à répartir par personne, sécurité sociale, RSA ou autre. Sans compter que tout migrant s'intégrant au pays finit par participer au PIB et à la consommation... et aux impôts. Votre "pillage" est strictement d'ordre irrationnel.
D'autant plus irrationnel que, cyniquement parlant, un renvoi manu militari coûte beaauuucoup plus cher que les 2500€ d'"incitation au départ".
Évidemment ! Rendu à ce point, il s'agit de haine de l'étranger, la soi-disante préoccupation budgétaire n'est qu'un prétexte.
Bien sûr, et qu'est-ce qu'un vol de vélo comparé à l'évasion fiscale ?
Que l'agression d'une petite fille comparée à l'évasion fiscale ?
Qu'un cambriolage comparé à l'évasion fiscale ?
La dégradation de biens publics comparée à l'évasion fiscale ?

L'évasion fiscale justifie tous les crimes et délits commis en France.
Je ne vois pas pourquoi je continue de payer mes factures, car quand même, il y a l'évasion fiscale.
Ha c'est sûr que si pour vous aider un humain en détresse c'est équivalent à un cambriolage ou à une agression, on va pas aller bien loin.
Ce n'est en tout cas pas un problème budgétaire.
Je sais pas pourquoi, mais à vous lire, j'ai le sentiment que votre indulgence pour les cambrioleurs et/ou violeurs est de l'ordre de la solidarité tribale. Je ne saurais dire avec précision d'où vient ce sentiment.
Mais, euh... justement, je vous dis que ce ne sont pas eux les pilleurs.
Eux, c'est peanuts par rapport à nos délinquants fiscaux qui savent très bien où migrer avec leurs fortunes.
C'est vraiment l'argent votre souci ?

Ca semble plus tôt la peur d'une "racaille", de hordes barbares en guenille déferlant sur nos doux foyers pour tout ravager.

Vous voyez un camp de quelques milliers de personnes et vous pensez qu'"ils" sont partout, vous voyez qu'on leur donne de quoi (sur)vivre et vous pensez que c'est au détriment des nationaux, mais si on vous dit qu'il y a quelques milliers de personnes en France dans leur ghetto doré qui font partir des milliards, spéculent et font fermer des usines, mettent à mal le système de protection sociale, le problème reste pour vous des types qu'on évacue quand on veut manu militari selon l'humeur des gouvernants.

Enfin, en partant du principe que ce sont les illégaux qui vous inquiètent, et pas les milliards d'habitants de cette planète qui vivent dans des conditions moins bien favorables qu'en France.
Ils ont le droit incontestable de crever de faim, de froid et du reste. Mais venir s'exhiber pour nous culpabiliser, ça va pas ?
Vous faites exactement comme madame Attard, qui prétend que puisque nous entretenons des fraudeurs fiscaux, on peut bien nous ajouter des migrants en plus, et "ça s'y verra pas sur le total, ma bonne dame".

Ces élus se fichent de nous. Madame Attard se fiche de nous malgré les allures de belle âme qu'elle se donne.
Les politiques mentent, et les journalistes maintream tout autant pour nous imposer ces clandestins, prétexte humanitaire pour nous voler plus encore.
"Prétexte humanitaire" ?
A partir de quel état d'une personne vous vous dites que ça relève de l'humanitaire ?
Les cadavres sur les plages et la vie sous les tentes dans la rue ou les bois ne suffisent pas ?
ils aiment ça, c'est dans leur culture...
C'est personnes ne relèvent pas l'humanitaire, mais du militaire. Cette invasion doit être stoppée.
Bon, ça va bien, là. Personnellement, mon seuil de tolérance envers les fachos est atteint.

Allez faire un tour chez fdesouche, ça nous fera des vacances. Bonne soirée.
L'armée est faite pour combattre des troupes armées, tirer, bombarder, tuer. C'est ça que vous voulez ? Du crime de guerre où on dégomme des civils ?

Ce qui est dramatique, c'est que vous faites comme si ces gens n'étaient pas déjà sous contrôle policier.
Prônez si vous voulez une politique de fermeture des frontières, un renforcement des moyens de la police, dites combien vous voulez qu'on rajoute à leur budget etc. mais quand vous parlez d'envoyer l'armée, ça n'a pas d'autre sens que de défendre une position de barbare.

Si vous ne voyez que des criminels dans les migrants, eh bien ce que vous prônez est faire de la France un Etat criminel, nous faire tous criminels, sans autre loi que celle du plus fort.
L'armée est faite pour protéger le pays et ses citoyens. Hors, nous sommes face à une invasion. D'un type nouveau, certes, mais une invasion quand même.

80% d'hommes jeunes qui à peine arrivé exigent le gite et le couvert et violent des femmes.
Ce n'est rien d'autre qu'une armée d'invasion qui profite de la faiblesse de nos défenses et de l'appui de personnes déjà installées (dont le nombre croit chaque jour).

Le gouvernement installe ces prédateurs sur tout le territoire de façon à ce qu'il soit impossible de les expulser. Gouvernement qui ne fait rien pour exécuter les obligations de quitter le territoire rendues par la justice.
Et après, on vient nous parler d'évasion fiscale...

L'invasion du territoire par ces hordes est grave. Ils nous rançonnent déjà, et quand nous n'aurons plus les moyens de les entretenir, ils nous attaquerons.

J'espère qu'ils vous attaqueront vous en premier (mais ça, je ne peux en être sûre, malheureusement).
Et là, vous comprendrez ce que c'est que la loi du plus fort, car les plus forts, ce sont eux, et pas vous.

Je déplore le discours entendu partout dans les médias qui nous enjoint de nous soumettre, dans un esprit purement pétainiste. Des sites d'informations sont contraints de se faire héberger à l'étranger pour ne pas subir la censure. Les contradicteurs sont poursuivis.

Et après on nous parle d'évasion fiscale ?

Il faudrait arrêter de se moquer du monde, madame Attard comme les autres.
Délire paranoïaque. Vous avez consulté, ou bien vous comptez sur nous pour vous aider ?

Personnellement j'avoue mon impuissance.
Peut-être quelqu'un(e) qui tente de gagner un pari ?!?
J'y ai pensé, c'est tellement gros…
Mais je ne crois pas.
C'est tellement un délire que le gouvernement est capable de payer 2500€ le retour au pays tous frais payés + 3500€ d'aide à la réinsertion par personne pour lancer une entreprise.
Ça coute de toute façon moins cher que de devoir regrouper leur famille pléthorique.
Quel français bénéficie d'une telle aide de l'état parfaitement gratuite ?

Le chantage exercé par ces "migrants" dont nous n'avons que faire, qui menacent nos structures sociales doit être considéré comme un acte de guerre.
Aides à la création d'entreprise si vous voulez vous lancer, et sinon, pour info, environ 50% des revenus des Français sont socialisés, c'est-à-dire relèvent de la Sécu, les retraites etc. sans parler du service public, des infrastructures communes etc.
Après, on a tendance à oublier de tout ce dont on bénéficie quand à la fin du mois le compte en banque (mais pas le compte de la banque...) est à zéro .

Et si vous voulez une meilleure redistribution des richesses par le biais de l'argent public, si vous voulez qu'on vous donne 5000 €, n'oubliez pas de manifester contre les politiques d'austérité, la montée des inégalités, les concentrations capitalistiques etc.

En fait, je serais curieux de voir ce qu'il se passerait si on satisfaisait vos attentes, que plus un étranger ne touchait un centime, que pas un n'entrait en France, et que, pour le reste, ça continuait pareil, des milliardaires toujours plus milliardaires et la télé qui se dit qu'un programme ayant de l'avenir sera rue des allocs.

Et dans ce cas-là faudra aussi ne pas s'étonner de réciprocités, nos expatriés renvoyés dans leur foyer, entre 2 et 2,5 millions à qui il faudra trouver une place et puis nos vacanciers au soleil priés de payer le prix fort.
Ne caricaturez pas, il ne s'agit pas d'interdire la France à tous les "étrangers".

Il s'agit de stopper l'invasion migratoire et l'installation sur notre territoire de populations qui n'ont rien à y faire, tant économiquement que culturellement et socialement.
Il en arrive en Europe 8000 par semaine, au minimum, et seulement en comptant l'Italie, les seuls chiffres qu'on peut à peu près avoir quand les ONG se vantent de leurs "sauvetages". Il faut ajouter la Grèce et aussi l'Espagne dont on ne sait rien.
Et tout cela s'ajoute à l'immigration légale de familles entières.

Mais avant tout, il s'agit surtout d'entendre dans les médias un autre son de cloche que l'inéluctabilité de cette submersion. Oui on peut ne pas vouloir de ça, oui, il y a des solutions pour s'en prémunir.

Et les personnages politiques comme madame Attard qui prétendent arguer de l'évasion fiscale pour nous imposer cette invasion sont des hypocrites. Hypocrites malfaisant qui se drapent de prétendues valeurs morales pour nous imposer le chaos, spolier les français de leur héritage, tant culturel que patrimonial.
Et surtout patrimonial... car à la fin, ça n'est qu'une histoire de gros sous.
« spolier les français de leur héritage, tant culturel que patrimonial. »

Le patrimoine des Français.
Vous parlez de celui des 50% de Français qui ne possèdent ensemble que 8% du patrimoine total
ou de celui des 10% des Français qui possèdent 47% du patrimoine total ?
Le camembert français est ici.

« Et surtout patrimonial... car à la fin, ça n'est qu'une histoire de gros sous. »

Effectivement…

J’ai l’impression que vous avez déjà oublié la situation économique de la maraîchère à qui répondait
madame Isabelle Attard.

Les personnes à faible revenu et à patrimoine nul de mon entourage ne s’en prennent jamais
aux immigrés. D'abord, parce qu’elles sont descendantes lointaines de migrants, mais surtout parce qu’elles
me disent qu’elles sont très mal payées à cause de leur patron.
Parfois, il n’y a pas besoin d’aller chercher bien loin la cause de ses malheurs.

Que la politique d’immigration en France soit importante, c’est un fait.

Mais il ne faut pas oublier qu’il y a tout un système économique injuste, violent et asservissant qui fait
que madame la maraîchère (ou ma belle-sœur qui ne me parle jamais d’immigration) sont
délaissées.
Le problème, c'est que l'importation d'immigrés ne sert pas la justice sociale, mais uniquement la spoliation des classes moyennes et de la petite bourgeoisie à petit patrimoine.
Les 10% qui possèdent 47 % ne seront jamais touchés.
Prenant prétexte des immigrés et autres migrants, ils sont prêts à tout accaparer.
Par curiosité :
- vous avez déjà croisé des migrants, parlé à l'un d'eux ?
- vous avez déjà voyagé hors de France voire vécu à l'étranger ?
- quelles sont vos sources d'information ?

Et sinon, dans mon quartier, je serais bien incapable de compter les nationalités mais je n'ai jamais entendu parler de souci particulier avec de nouveaux arrivants étrangers.
Ils ont le comportement de tout un chacun qui débarque dans un pays qu'il ne connaît pas vraiment, surtout quand on ne maîtrise pas ou mal la langue, une forme de réserve, de crainte de faire quelque chose de mal vu, et la recherche de sociabilités entre gens du même coin si ils en trouvent.
Quand on est dans une jungle à Calais ou dans la rue, on va forcément survivre comme on peut, mais dans des conditions normales, eh bien on se comporte normalement.

Ou plus exactement, si, il y a eu un souci, un suicide, une immolation par le feu d'un réfugié éthiopien. Ca n'a pas fait de gros titres, sans doute parce que l'enquête a renvoyé le geste à un problème personnel après un divorce.
Vos questions sont insultantes.
Une fois pour toute, cessez de prendre les gens qui ne sont pas de votre avis pour des imbéciles.
Le niveau d'éducation de la population française est très largement supérieur à celui des populations que vous voulez nous imposer.

Et votre éthiopien à la con ne m’émeut pas plus que le gamin noyé, cesser une bonne fois pour toute de jouer l'émotion, c'est idiot.
Vahina, vous écrivez :
Vos questions sont insultantes.
Une fois pour toute, cessez de prendre les gens qui ne sont pas de votre avis pour des imbéciles


après avoir publié notamment

L'armée est faite pour protéger le pays et ses citoyens. Hors, nous sommes face à une invasion. D'un type nouveau, certes, mais une invasion quand même.
80% d'hommes jeunes qui à peine arrivé exigent le gite et le couvert et violent des femmes.
Ce n'est rien d'autre qu'une armée d'invasion qui profite de la faiblesse de nos défenses

...
ce qui est ....imbécile.

Hier, je faisais allusion - sur un autre fil de discussion - au travail de Viktor Klemperer sur le lucide appauvrissement idéologique du langage nazi ...
Que faudrait-il conclure du martèlement des mots "invasions" et "'armée" (notamment) dans votre rhétorique ?
Ça attire l'attention, en tout cas.
Qu'on le veuille ou pas, on se fait une image des gens avec qui on discute, quelle genre de personne elles sont, et il n'est pas forcément si mal de dire soi-même d'où on parle, quelle expérience de vie on représente.

De mon côté, j'aurais beau faire, je continuerais à me soucier de cet "éthiopien à la con" se suicidant par le feu, comme du chômeur qui a fait ça à Nantes et du bénéficiaire du RSA qui l'a fait à Mantes-la-jolie.

Qu'est-ce que ça dit de notre société ? Quel genre d'affects elle engendre ? Acceptation du sacrifice humain "à la con" ? Toujours la barbarie, la loi de la jungle sous nos prétentions de civilisés ?

Comme disait ce rationaliste de Spinoza : "En tant que l'envie ou un affect de haine les porte les uns contre les autres, les hommes sont en cela contraires les uns aux autres, et par conséquent sont d'autant plus à redouter que leur puissance l'emporte sur celle des autres individus de la nature.
Les âmes cependant ne se vainquent pas par les armes, mais par l'amour et la générosité.
Il est avant tout utile aux hommes de nouer des relations et de s'enchaîner de ces liens par lesquels ils fassent d'eux tous un seul plus apte, et, absolument parlant, de faire ce qui contribue à affermir les amitiés.
"

En d'autres termes, même d'un point de vue utilitariste, l'altruisme, la solidarité, l'amitié sont à rechercher pour le bien de tous, l'envie et la haine sont à éviter, l'amour et la générosité à favoriser.

Et si on considère que c'est l'envie et la haine qui porte des opinions telles que les vôtres (oui, votre discours est plein d'émotions, 2500 € etc.), faut-il redouter de vous donner un quelconque pouvoir, craindre de voir des brutes prétendre à la direction du pays ?
Dans le genre rigolard : David Rachline du FN en mode skins dans la voiture du Führer.
Ouais, non, en fait, je vais être chiant, je ne comprends pas comment on peut penser comme vous le faites sauf à ne voir ces gens que de loin, n'avoir jamais eu l'occasion d'un contact humain avec eux.
Quand vous nous dites qu'il faut rejeter à la mer des hordes de violeurs envahissant le pays et qu'on vous répond que ce sont de pauvres hères à aider, vous pensez quoi ?
Qu'on est idiot, désinformé, malveillant ?
Du côté de chez moi, il y a un centre d'accueil avec une soixantaine de bénévoles, vous pensez qu'ils cachent qu'ils ont affaire à des gens dangereux, qu'ils vont donner un coup de main en tremblant mais le font pour on ne sait quelle raison ?
L'immigration serait un bienfait si les immigrés ne causaient de tort qu'aux immigrationnistes.
Si seuls leurs enfants, femmes, maris étaient touchés.
Je serais même d'accord pour en importer plus.
Seulement, même si on peut s'en féliciter quand ça arrive, ce n'est pas toujours le cas.
Waouuuhhhh c'est du lourd. Hâte de lire la suite Vahina Vaness est un sacré spécimen.
En fait, je suis vraiment curieux, exercice de devin :

je vous imagine comme une femme d'âge moyen, vivant dans un endroit où on ne voit pas tous les jours "des-noirs-et-des-arabes", quand vous voyez une bande de jeunes vous avez tendance à changer de trottoir, ce que vous connaissez des migrants est les affrontements vus à la télé, limite World War Z, quand vous voyez 2500 € c'est deux fois votre salaire, faire du tourisme à l'étranger ne vous intéresse pas particulièrement, vous êtes très bien chez vous.
Quand on vous parle de fraude fiscale, de budgets nationaux, de situation internationale, de Droit etc., c'est abstrait et vous attendez juste des réponses concrètes pour savoir pourquoi vous devrez compter votre argent pour les cadeaux de Noël alors qu'on donne des millions à des pouilleux sortis d'on ne sait où, qui s'opposent à la police.

Forcément, il y a un décalage quand on voit des humains normaux, pas des zombies à la télé mais des gens qui parlent et vivent normalement au quotidien, qu'on sait ce qui les a poussé loin de chez eux, qu'on entend les récits de guerre à deux pas des puits de pétrole qui alimentent nos voitures et qu'on voit chez nous que les salaires et primes de redistribution ne bougent pas, que l'Etat préfère faire des cadeaux à des boites cherchant la rentabilité pour leurs actionnaires et autres petits malins planquant leur argent au soleil.

Et il y a double décalage quand on ne croit pas un instant que mettre l'argent dans la police, l'armée et les murs, puisse changer quoi que ce soit aux problèmes, que non seulement c'est économiquement coûteux mais qu'en plus ça ne fonctionnerait que si on se transformait en sauvages en écrasant plus faible que soi.
Il y a heureusement d'autres solutions.
Contre la peur de l'autre et l'impression que des hordes sauvages nous envahissent, il n'y a pas grand chose d'autre à faire que d'apprendre à rencontrer autrui, mais ça, ça dépend de chacun, et pour le reste, c'est affaire de politique et d'action publique, savoir où on va prendre l'argent et pour faire quoi, des choses plus compliquées que faire croire qu'on peut mettre un garde frontière tous les 10 mètres pour interdire l'entrée et qu'on va s'assurer un avenir tranquille à coup de charters.

Désolé pour les gens qui veulent qu'on fasse du chacun chez soi, qu'on ne s'occupe pas des affaires du reste du monde, mais on ne pourra pas vivre comme on vit aujourd'hui sans s'y intéresser : soit on revient au XVIIIe, sans le confort moderne, comme tant de ces gens qui débarquent chez nous, soit on accepte qu'ils nous demandent aussi de rendre des comptes sur ce qu'on fait des richesses naturelles de chez eux et dans quel état on met la planète par nos modes de vie sans parler de nos interventions militaires (oh, tiens, là où il y a des richesses naturelles...).
Continuez à vous bercer de préjugés.

C'est vous qui avez peur des autres, surtout des autres qui sont vos égaux. Vous aimez les gens quand ils sont dans la détresse et que vous pouvez (enfin) vous sentir utile, mais jamais vos égaux.
Vous préférez le différent car le semblable vous fait concurrence, et l'égalité vous fait peur.

Vous souffrez comme beaucoup de vos semblables du bien connu syndrome de monsieur Perrichon. Normal d'ailleurs, vous êtes aussi grotesque que les bourgeois caricaturés par Labiche et Feydeau, imbu de vous même et encrouter dans vos "valeurs" jamais questionnées.
L'armée est faite pour protéger le pays et ses citoyens.

C'est le moment de reprendre une petite page d'histoire : https://fr.wikipedia.org/wiki/Commune_de_Paris_(1871)#R.C3.A9pression
Ce que visiblement vous ne parvenez pas à comprendre, ou ne voulez pas comprendre, c'est qu'il serait bien plus rentable et efficace d'investir dans la lutte contre la fraude fiscale que dans la lutte contre l'immigration (et quand on dit plus rentable, on parle de dizaines de milliards). D'où la question très pertinente de la raison pour laquelle vous (et les électeurs FN) vous focalisez contre les immigrés et pourquoi votre rhétorique épargne la fraude fiscale. La réponse bien évidemment est que vous êtes xénophobes. Et peut-être aussi parce que d'une manière ou d'une autre vous éprouvez une certaine solidarité, communauté d'intérêt, avec les fraudeurs fiscaux (en admettant que vous ne l'êtes pas, vous le feriez sans doute volontier). Je crois observer chez les électeurs Fn, non une indignation devant la corruption, mais une certaine jalousie à ne pas pouvoir profiter du pot de confiture.
Alors là, pas d'accord du tout. Je suis sûr qu'il y a des immigrés assez malins pour se lancer dans de la fraude fiscale clandestine.
Ces gens ont le droit de nous piller, car il existe des fraudeurs fiscaux.
Je vous laisse imaginer où conduit ce type de raisonnement.

Punaise vous maniez à merveille l'art du syllogisme.

Je ne crois pas qu'Isabelle Attard ait dit à la marchande que ces gens ont le droit de nous piller. ;-) Elle a pointé du doigt de vrais pillards qui ne fuient pas les bombes et les massacres mais le fisc.
Et qui mettent le feu à des centre de demandeur d'asile Le futur centre d'accueil pour SDF du 16e arrondissement incendié

Effectivement ce type de raisonnement nous mène dans le mur chère vahina vanness mais c'est votre raisonnement pas celui d'Isabelle Attard.
Les belles âmes comme Isabelle Attard prennent prétexte de l'exil fiscal pour nous imposer des migrants et nous voler sous prétexte humanitaire.
Combien d'association vivent-elles de subventions publiques prenant prétexte de ces migrants ? Il ne s'agit de rien d'autre que d’extorsion, et bien lamentable, car elle instrumentalise la morale.
Les belles âmes comme Isabelle Attard prennent prétexte de l'exil fiscal pour nous imposer des migrants et nous voler sous prétexte humanitaire.

Les moches âmes comme la votre prennent prétexte d'un soi disant impact sur le porte monnaie des Français pour laisser les vrais pillards nous voler sous prétexte que les réfugiés nous envahissent et nous pillent.

Il ne s'agit de rien d'autre que d’extorsion, et bien lamentable, car elle instrumentalise la morale.

Il ne s'agit de rien d'autre que de la xénophobie, et bien lamentable, car elle instrumentalise la colère des gens confronté à une baisse des aides sociales.

Une gestion policière de la question des réfugiés est déjà à l’œuvre ça s'appelle les centres de rétention administrative mais c'est sans doute déjà trop cher pour vous qui réclamez une gestion militaire.

C'est quoi exactement une gestion militaire?

Un peu comme un camp de prisonnier?

Ou une balle dans la tête la c'est moins cher et aucun risque "d'instrumentaliser" la morale .

Quoi que avec les frais d'obsèques de nos jours on s'en sort pas.

Einsatzgruppen ?
Bonjour Vahina,
Vous ne pensez pas que ce qui fait la grandeur de la France c'est bien sa propension à accueillir les populations persécutées ou exterminées ?
Dites nous tout, qu'est ce qui vous rend si sèche et insensible aux malheurs du monde ?
Vous payez trop d’impôts ? Vous vous sentez victime d'extorsion ?

Je suis heureux de vous voir dans ce forum : si vous êtes encore là c'est que tout n'est pas encore perdu pour vous. Tenez bon !
"la grandeur de la France "

vous êtes candidat aux prochaines élection?
Vous savez combien il y a dans le monde de personnes persécutées ?
Combien vivent moins bien que nous ?
Nous serions tenus de toutes les prendre en charge ?
Le milliard d'Africains à 4/5 enfants par femme ?
Non, nous ne sommes pas tenus d'entretenir ces gens, en aucun cas.

Liste des pays par taux de natalité
Zyklon B !
Je ne suis pas très au fait du matériel à la disposition de notre armée, mais j'imagine que des progrès ont été faits depuis les années 40, et là, il s'agit de repousser une invasion, le gaz ne me parait pas adapté, surtout que beaucoup arrivent par la mer et que le vent, ça tourne !
J'ai peur que ce ne soit pas de l'humour...
Vous êtes armée ?

Si c'est sérieux, ne vous inquiétez pas, il n'est pas difficile de repousser des gens sans armes en bateaux de pêche, vous pourrez tous les flinguer avant même qu'ils atteignent la plage, hommes, femmes, enfants, hop ! tous au fond de l'eau, et vous face à votre conscience.
Quand on voit la gueule de certaines victimes, on se dit que la nature fait bien les choses.
Oui, la dernière en date une allemande, Maria Ladenburger, très jolie (violée, tuée).
Parents hauts fonctionnaires de l'EU et immigrationnistes convaincus.
Parfois en effet, ça tombe bien.
Mais parfois aussi, des innocentes sont attaquées, et c'est beaucoup moins drôle.
Euh... vous savez qu'il y a un truc qui s'appelle provocation aux crimes et délits et qui peut coûter cher ?

Même en temps de guerre, ça s'appellerait "apologie de crime de guerre" ce que vous dites...
Il existe aussi "intelligence avec l'ennemi", mais c'est pas vous la plus coupable, c'est sûr.
Je veux dire que vous n'êtes pas à la maison : on aura sans doute du mal à prendre ce genre de chose comme autre chose que quelqu'un qui se lâche parce que ça lui fait du bien mais bon, on sait jamais, si d'une manière ou d'une autre ça devenait un message politique que vous portiez publiquement, y'aurait comme un souci.
Il n'y a aucun souci.
D'ailleurs, il faudra bien y venir, parce que c'est pas parce que Merkel dit soudain "Ah ben maintenant la fête est finie, on ferme" que les pilleurs vont cesser de vouloir entrer.
Et à un moment, il faudra bien que les ordres soient exécutés ainsi que les pilleurs.
Et le plus simple est de torpiller leurs barcasses plutôt que de les laisser entrer.
Simple question tactique.
Curieux, à votre manière d'écrire, je ne vous imagine pas vraiment jeune, et pourtant le contenu est le genre de choses que j'entendais dans la bouche de skinheads dans ma jeunesse, une sorte de posture adolescente qui ne tenait pas longtemps quand il s'agissait d'être adulte, de devoir faire des choix de vie réels.

Et sinon, vous avez pensé à vitrifier l'Afrique et le monde arabe à coup de bombes nucléaires, couper le mal à la racine ?
Et n'oubliez pas de compter les balles pour les collabos dans mon genre, hein, parce qu'on doit être quelques millions de traitres qui pensent qu'à faire débouler des hordes de pilleurs et de violeurs pour vous faire peur.

Vous connaissez Les chinois à Paris, film de Jean Yanne, 1974 ?
A l'époque, ça parlait de "péril jaune". Pensez donc, ce milliard de chinois, c'est pas rassurant et quand on pense aux Indiens, aïe, aïe, aïe...
Et si plutôt que de me faire des procès d'intention vous me parliez de la façon dont vous envisagez d’accueillir toute l'Afrique en Europe ?
Je suis curieuse de savoir comment vous comptez faire.

Ou comment pensez-vous stopper à court ou moyen terme cette invasion?

Vous pouvez tout tourner en dérision, peut-être pensez-vous que bientôt vous serez mort et que peu vous importe ce qu'il adviendra ensuite ?

Je fais des propositions qui sont peut-être radicales mais la guerre ça se fait pas en chouinant sur le sort des pauvres ennemis qui sont bien gentils quand même.

Vos propositions, à vous ? Eh bien... Y'en a pas... !
Si ce n'est une attitude de soumission paresseuse à la Houellebecq.

Pour en revenir à nos moutons, faire croire aux gens que l'afflux de ces dizaines de milliers de migrants qu'il faut nourrir et loger gratuitement n'a aucune influence leur niveau de salaire ou de prestations sociales ou d'encombrement de services publics, c'est de l'escroquerie, et c'est ce que fait madame Attard en bonne écolo-islamo-gaucho qu'elle est.
Alors, si toute l'Afrique veut venir en Europe, pour ma part, je suis prêt à un échange standard, il y a là-bas plus de ressources naturelles qu'en Europe, c'est d'ailleurs pour ça que nos multinationales s'y affairent.
Et sinon, le solde de migration Afrique-Europe est entre 500 000 et 700 000 personnes par an, vu qu'il y a plus d'un milliard d'Africains, on se revoit dans 1000 ans pour voir où ça en est.

Mais plus sérieusement, non, les Africains n'ont pas plus envie de venir en Europe que vous n'avez envie de vous installer au Sénégal ou au Kenya, et si au lieu de faire des guerres pour le pétrole ou le gaz, de faire des coupes du monde de foot dans le désert, de pousser à l'agriculture d'exportation (cf Bolloré au Cameroun) etc., on tenait nos engagements de coopération définis depuis 50 ans, alors des Africains ne risqueraient pas leur peau et l'humiliation pour une Europe les regardant avec mépris, ils feraient comme tout un chacun, s'assureraient de l'eau potable, de quoi manger, des services de santé et derrière tout ce qui fait qu'on peut profiter de la vie plutôt que se battre pour survivre.

Et si vous pensez que le niveau de vie en France n'est dû qu'à notre génie, eh bien enlevez tout ce que vous devez aux ressources venues d'ailleurs et regardez ce qu'il vous reste. Déjà, fini le plastique et l'électronique, vous pouvez oublier votre ordinateur.
Et si l'Afrique, le Moyen-orient, la Chine etc. nous disaient de nous débrouiller avec ce qu'on a ?
ne risqueraient pas leur peau et l'humiliation

et les coups de par-peint sur la tronche chers à Vaness.
Je crois que c'est plutôt pare-pin... ou part-pain ? A vérifier.
Un immigré naturalisé ou au moins ses enfants nés en Europe sont comptés comme Européens dans vos statistiques. Là réside toute le mensonge et l'hypocrisie de l'idéologie immigrationniste.

Au fur et à mesure des naturalisations, ces gens disparaissent des statistiques sans pour autant être réellement assimilés et la situation empire chaque jour.

Il semble que ni l'un ni l'autre nous ne changerons d'avis, mais au moins, je ne présente pas de chiffres biaisés.
Pourquoi cette hypocrisie ? Ayez au moins le courage de vos opinions.
Vous pouvez être d'accord avec l'invasion de l'Europe par l'Afrique, mais vous ne pouvez la nier.

Vous pêchez par arrogance en vous croyant plus fort que ces gens, ils sont aussi agressifs que nous et utilisent les armes à leur disposition. Il est temps d'utiliser les nôtres.
La citoyenneté "sans distinction d'origine, de race ou de religion" comme dit notre Constitution, ça a un sens pour vous ?
Sarkozy fils de Hongrois et Valls naturalisé à 20 ans sont français dans votre vision du monde ?
Et les ministres Rachida Dati ou Najat Vallaud-Belkacem, assez assimilées ?
Et Cahuzac planquant son argent en Suisse, on lui enlève la nationalité ?

Et si j'étais de "ces gens" comme vous dites, citoyen français fils d'Algérien ou Camerounais, Afghan etc., devrais-je prendre vos propos comme des menaces physiques à mon encontre ?

Bon, en fait, il doit y avoir hésitation chez ceux qui vous lisent ici, entre savoir si vous êtes juste un cas un peu "spécial", une personne à deux doigt du passage à l'acte à la Breivik, persuadée qu'il est légitime pour elle de tirer dans le tas ou si vous représentez une quelconque force politique.
Là, à mon avis, c'est intermédiaire, vous êtes une illustration de ce qu'on trouve dans ces mouvances groupusculaires qui donnent le terrorisme intérieur aux USA, les plus radicaux dans des trucs comme Unité radicale par où était passé Maxime Brunerie.

En principe, c'est surveillé par les services de renseignement comme d'autres extrêmismes mais on peut se demander ce que ça représente aujourd'hui. Spontanément, je dirais que c'est moins fort que du temps de la grande période skinhead mais bon, peut-être que je me trompe.
Je vous parle d'invasion, et de la possibilité d'une réponse militaire jamais discutée. Vous me répondez discrimination et terrorisme.
Je vous parle de migration massive, et vous me répondez que Belkacem et Sarkozy sont bien éduqués.
À l’évidence nous n'avons pas le même point de vue sur la situation.

Plus d'un million de migrants sont arrivés en Europe en 2015 (chiffres officiels), et probablement plus en 2016. Combien en 2017 ? 2018 ? 2022 ?
Qui les nourrir ? Qui va les loger ? Avec quel argent ? Dans quel but ?
Tenter de convaincre les gens que cette invasion n'a aucun impact sur leur vie quotidienne est une escroquerie.

Ne pourrait-on au moins discuter publiquement la question plutôt que s'entendre asséné en permanence la "nécessité morale" d'ouvrir nos portes aux prédateurs ?

Il y a quelque chose d'évident en tout cas, cette Europe du martyre est bien loin d'être débarrassée de ses racines chrétiennes les plus névrosées et nous conduit tout droit à la soumission à l'islam totalitaire.
Mais vous n'avez pas encore saisi que votre "invasion" et utiliser l'armée contre des civils s'échouant sur nos plages est pour moi une vision délirante du monde, du pousse au crime, un rabaissement à la barbarie, que j'ai l'impression de causer avec Breivik se prenant pour un sauveur de la race blanche ?

Il n'y a pas d'invasion, pas d'attaque de l'Europe, il y a des déséquilibres de richesse à corriger, et la froideur avec laquelle vous parlez d'opter pour le crime de guerre, le crime contre l'humanité a quelque chose d'autant plus inquiétant que vous ne semblez même pas voir où est le problème.

Crime de guerre, crime contre l'humanité, ça vous parle ? Vous voyez ce que c'est ?
" Au grand banquet de la nature, les pauvres n'ont pas leur place" ( Malthus).
Auxquels il faut ajouter les 22 milliards du CICE

CICE : LA (VRAIE) FRANCE DES ASSISTÉS !


Auxquels il faut ajouter…………

Mais non, c'est lézimmigrés qui nous "pillent" !!!

Tiens, dans les commentaires de cet article de Fakir j'ai appris une chose :

Aujourd’hui plus de 30% du SMIC est financé par nos impôts
Une émission très intéressante, j'ai beaucoup appréciée Isabelle Attard jusqu'à ce qu'elle commence à penser mentir aux personnes qui lui demandent des précisions à propos des migrants.
On aurait aimé qu'elle détaille les sommes auxquelles ont effectivement droit les migrants, et plus encore, les demandeurs d'asiles, plutôt que de se cacher derrière les chiffres de l'évasion fiscale.
Les gens ne sont pas stupides, et ces pirouettes ne trompent plus personne.
La suspicion à l'égard des hommes/femmes politiques nait de ces manipulations grossières. Même madame Attard se laisse aller à prendre ses interlocuteurs pour des imbéciles. C'est vraiment dommage.
Merci pour cette émission sereine et sérieuse, qui cherche la précision.
Pour une fois pas de monopole masculin de la parole. Il faut continuer.
Cordialement
J'adore Isabelle Attard, mais son analyse sur les problèmes de sous information cause d'une couverture insuffisante des accès à internet est plus compliqué qu'il n'y parait

Une très bonne analyse avait été faite dans l'émission, l'oeil des chercheurs sur médiapart sur la capacité à réellement informer librement ...
Le problème ne vient pas tant de la diffusion très large et très riche que de la capacité du public à sortir de ses clichés et de rester uniquement dans l'espace qui les conforte.
Ceux qui veulent du Trump rejetterons et ne croiront jamais tous les arguments qui l'attaquent et trouverons sur internet tout ce qui l'encense, du coup la pluralité n'est plus tout à fait celle qu'on pensait ...
Bonjour

Permettez moi de féliciter, en particulier Mathilde Larrère, pour sa chronique du jour, bien que toute l' émission fut passionnante.

C'est effectivement ce qu'il faut savoir avant d'aller plus loin.......
bonjour
juste pour remettre les points sur les i juridiques : une agression sexuelle dans un contexte de relation de couple est une circonstance aggravante !

http://stop-violences-femmes.gouv.fr/Violences-sexuelles,312.html
"La peine encourue est de 15 ans d’emprisonnement. Elle est de 20 ans d’emprisonnement si le viol est commis avec une ou plusieurs circonstances aggravantes. En voici quelques unes :

si l’acte a été commis par le conjoint, le concubin ou le partenaire lié à la victime par un Pacs ou ex-conjoint, ex-concubin ou ex-pacsé ;
lorsque la victime a été mise en contact avec l’auteur des faits par Internet,
si la victime était particulièrement vulnérable (personne infirme, malade, enceinte) ;
si l’acte a été commis sous l’emprise de l’alcool ou de produits stupéfiants ou avec l’usage ou la menace d’une arme ou encore par plusieurs personnes (auteur ou complice) ;
si l’acte a été commis, dans l’exercice de cette activité, sur une personne qui se livre à la prostitution, y compris de façon occasionnelle.. "

...cela aggrave donc la situation de M. Baylet dans un contexte de "promotion" d'une république irréprochable !
Très bonne émission, et j'aime beaucoup aussi les chroniques de Océanerosemarie et De Mathilde Larrère...
"Non seulement elle est sa collaboratrice, mais il y a une relation personnelle, entre eux, amoureuse, depuis de nombreuses années.."
Aaah! mais ça change tout! il était donc normal et naturel que son amant-patron la batte et la jette toute nue dans la rue !
Là elle pinaille, Isabelle Attard.
Est-ce que j'ai bien compris ? :
- Sur 577 députés, Isabelle Attard est la seule qui est dans l'opposition ?
- Et 576 (à 10 près) ont mis le doigt dans le pot de confiture ?

Ou quelque chose m'a échappé ?
Merci pour un complément d'information.
Je suis tombé de l'armoire en constatant l'étonnement de DS qui apparemment découvrait la force de frappe des 20H ( TF1 & F2) ainsi que celle des PQR, comme on dit dans les milieux bien informés pour désigner la Presse Quotidienne Régionale. Puis quand je me suis trouvé au pied de l'armoire les bras me sont tombés ensuite en entendant DS attribuer la victoire de Trump aux réseaux sociaux auxquels il octroie , il me semble, un pouvoir bien exagéré. En effet si internet permet de mettre en réseau de nombreuses personnes, ne met-il pas en lien prioritairement ceux qui partagent les mêmes affinités. La défaite de H. Clinton trouve essentiellement son explication dans d'autres raisons qui ont été exposées par bien des analystes. Cet étonnement est d'autant plus surprenant que le débat précédent portait sur le contrôle de ces grands médias et de l'intérêt que leur portent les grandes fortunes dont chacun sait qu'elles ne s'intéressent pas aux médias par philanthropie. Il semble même que certains ne sont même pas rentables. Il est question ici des TF1 ou F2, des journaux locaux mais on pourrait également évoquer les télé régionales qui sont comme la cerise sur le gâteau et qui entre le dernier fait divers, le jeune individu qui vient de créer sa nouvelle entreprise ou encore et surtout du récent résultat de l'équipe sportive du coin finissent par donner une vision décalée de la réalité profonde. D'ailleurs ce sont ces médias qui déterminent les sujets d'actualité. Pour preuve il suffit de s'asseoir sur un banc public et d'écouter les conversations voisines. Bien évidemment ces journaux locaux ( mais cela ne concerne pas uniquement la province ) complètent en mode mineur l'allégeance due au système et on trouve comme dans ce reportage dégueulasse ( http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/chomage/emploi-nettoyer-sa-ville-pour-se-faire-embaucher_1895863.html ) un homme de 51 ans qui a fini par intégrer qu'il est responsable de son chômage et qui sort de chez lui pour entretenir gratuitement les caniveaux de son village. Sans honte ces journalistes déroulent leur reportage. La misère, le déclassement ne leur pose aucun problème.
Isabelle Attard, une député franche et bien dans ses baskets + Mathilde Larrère remettant l'histoire en place -> Très bonne émission !
Alors j'ai du haut débit à 70 km de Paris avec coupures suffisamment fréquentes pour que cette émission soit coupée à 5 mn de la fin. Faut être motivé pour la relancer sur la tv et faire avance sur image pour voir les 5 dernières minutes et j'ai bien fait d'y revenir, cette émission fut intéressante jusqu'aux dernières secondes. Et surtout j'ai une résidence dans l'Orne à quelques km de la circonscription d'Isabelle Attard et je suis dans une des très nombreuses zones blanches qu'elle évoque. Hors de question de surfer lors de mes séjours dans cette région. Oui Daniel Schneidermann il y a encore des tas de gens qui n'ont pas accès à Internet et d'autres très nombreux qui ne se sentent pas en capacité de s'équiper pour y avoir accès et qui se croient assez bien informés par la télé et leur journal local.
On trouve différentes enquêtes. Par exemple l'observatoire des usages d'internet qui est réalisé tous les mois par Médiamétrie. 80,4% des Français de plus de 11 ans ayant le téléphone (enquêtes par téléphone) se sont connectés à Internet (pas forcément chez eux) en septembre dernier. 67,4% tous les jours ; 18,3% presque tous les jours ; 10,4 % une à deux fois par semaine.


Ce que je ne comprends pas dans les questions de DS, c'est qu'on a l'impression qu'il croit encore que les États-Uniens ont voté Trump alors que l'on sait qu'ils n'ont pas voté Clinton (ils se sont abstenus). Le nombre de voie Républicaines n'a pas augmenté si on compare aux élections précédentes. C'est juste que les Américains n'ont pas voté pour Wall-Street… ce que l'on peut comprendre.

Le parallèle avec la France me paraît très pertinent si Hollande est candidat. Si c'était Filoche, cela pourrait changer la donne. Franchement, se retaper 5 ans de merde avec Hollande au pouvoir sans opposition ou 5 ans d'extrême droite avec une vraie opposition cette fois, qui mobilisera sans aucun doute une vraie gauche…
Très bonne émission
Heureux d'avoir découvert une élue du peuple digne de sa fonction
Oui bien sûr la combativité de Mme Attard est bien réconfortante. Merci à elle pour ce bel optimisme! ...Même si les interventions de D. Schneidermann sur l'affaire Baylet m'ont paru bien déplaisantes!
Quant à la grève de Itélé, malgré les touchants efforts de G. Auda pour tenter de transformer la défaite en quasi victoire (des gagnants qui s'en vont!!!), elle pose deux questions... qui n'ont pas été posées:
- quelles manifestations de solidarité de la profession? Je n'en vois aucune pour ma part. Les journalistes d'Itélé se sont battus dans un quasi-silence (indifférence?) de la profession. Qu'est- ce que ça dit alors de l'état de cette profession?
- quelle conception de l'information et du journalisme porte cette chaine d'infos en continu? Il serait peut-être temps de faire la critique de ce mode "d'information", avant que la "victoire" de Bolloré, tant à Canal+ qu'à Itélé, n'annonce un plus grand "ménage" dans toute la sphère médiatique, dont on dit qu'elle est possédée à 95% par sept milliardaires.
P. Claudel
Bonjour à tous,

Petit commentaire sur Internet. Ce n'est pas parce que l'on en a l'accès que l'on peut/veut s'informer dessus. Que ce soit FB/Twitter/journaux en lignes, autres, les +40 ans que je connais s'informent avant tout via TV/journaux. Les moins de 25 ans sur Internet, avec des infos contestables.

Au final, très peu de personnes font le pas d'aller vérifier l'informations, sur Internet ou via les médias dit classiques. L'arrivée d'Internet ne change pas ce soucis.
Merci pour cette émission , cependant je tiens à alerter la rédaction d'arrêt sur images : il faudrait que Daniel Schneidermann se renseigne d'URGENCE sur le sexisme, parce que ses interruptions et ses questions vis à vis de la députée sont flagrantes : il en vient à excuser l'agression de l'ancienne collaboratrice du ministre parce qu'ils entretenaient une relation... Et ses questions concernant le harcèlement sexuel, sur "avant, après Baupin ?" en disent long sur son ignorance incroyable de ce que les femmes subissent aujourd'hui. C'est dommage car d'habitude, il parvient à pousser ses interlocuteurs dans des retranchements qui s'avèrent très riches, mais là, il ne fait que révéler son manque flagrant de sensibilisation à des thématiques pourtant développées depuis longtemps.
Merci pour cette excellente émission, ponctuée par une historienne que je souhaiterais voir intervenir plus souvent.

Je me trompe ou Isabelle Attard a aussi fait partie de "Nouvelle Donne"? Je crois savoir que ce mouvement part en sucette, c'est dommage, il m'avait donné de l'espoir et j'avais voté pour eux aux dernières élections européennes.
Ça faisait longtemps qu'il n'y avait pas eu une émission aussi intéressante : Merci à ASI et à cette député exemplaire qui est, hélas, l'exception dans une classe politique (au sens large y compris les directeurs de cabinets, etc) complètement pourrie. Hélas, quand on est seule contre tous, on ne peut arriver à rien, même quand on a totalement raison. C'est triste mais c'est comme ça et tant qu'on ne passera pas à une 6ième république sérieusement revue et corrigée pour être vraiment démocratique et honnète, il n'y a, je le crains fort, aucune chance que cela changera (même pas en votant par désespoir pour le FN).
Absolument horrifié des "à peu près", de la propagande, des mensonges grossiers, de la mauvaise foi vraiment scandaleuse de l'historienne conviée à terminer cette émission... Un tel mépris du passé, un tel mépris du peuple, forcément violent, forcément bestial, violent jusque dans les fêtes de villages, se régalant (comment elle a dit ? "Quotidiennement" !) de supplices publics... j'ai tout de même rarement vu ça. Est-elle allé au delà des délires anti-cléricaux et propagandistes de ce pauvre Michelet ? A-t-elle lu des médiévistes ou de véritables historiens de l'ancien régime ? Je vais vomir et je reviens.
Superbe première partie, superbe deuxième partie, superbes chroniques. J'aime beaucoup cette chronique historique qui conclut très bien les émissions.

10/10, pouce bleu, etc. (pour votre prime).
Au delà des départs à Itélé, toujours douloureux, il y a trop de chaines d'info en continu, ce qui les pousse à la surenchère et au dérapage. Quand a Bolloré, le terme même de négociation est vide de sens pour lui. Il y a des affaires avec des accidents industriels et aucune place pour l'indépendance de médias. Rien ne l'arrêtera, il a la force d'un homme d'affaire puissant, sans limites, scrupules, respect ou éthique. Un tueur dont il faut éviter les balles.
Bonjour,
Tout cela est fort intéressant, certes et digne d'être abordé.
Maintenant, est-ce qu'on pourrait savoir (mais je l'ai peut-être manqué) ce qu'une députée dite écologiste pense de la protection de la nature, et quelles ont été ses actions concrètes pour essayer de la protéger; je ne dis pas environnement exprès car c'est une notion purement anthropocentrique et idéologique et il faudrait en sortir un peu si on veut progresser nonobstant l'idéologie dominante exprimée dans la Genèse (en gros, Dieu a dit: tout ceci est à vous et faites-en ce que vous voulez; maintenant on voit le résultat, une extinction massive des espèces vivantes sur la planète); toutes les espèces vivantes ont le droit de vivre et ce n'est certainement pas à l'homme de décider lesquelles on peut supprimer -volontairement ou non- et lesquelles il faut garder (celles qui lui sont "utiles" à première vue; je dis bien à première vue, car en seconde vue, ce n'est pas pareil) d'autant que dans ce domaine, le moins qu'on puisse dire est que les tentatives d'introduction ou d'éradication ont toutes créé des désastres écologiques, et que l'homme est surtout caractérisé par son ignorance et sa prétention (il s'est appelé lui-même "sapiens" alors qu'il ne sait rien, mais alors rien en ce qui concerne la nature et les équilibres écologiques).
Une idée pour commencer: à quand un amendement ou une loi qui dénoncerait la "compensation écologique" imposée aux "aménageurs" et qui est un non-sens, une insulte à l'intelligence quand on est un tant soit peu biologiste ou scientifique, et un prétexte pour que tout soit permis ?
Pas convaincu par le numéro de bon samaritain de madame la députée "sans étiquette", pour ma part!
De l'art de répondre à côté, cette brave maraîchère l'interpelle sur l'aide à fonds perdus apportée aux migrants,
et Madame Attard lui parle des inégalités et de ce 1% de très riches à qui on fera rendre gorge, foi d'élue du peuple.

Concernant le beaujolais pardon... le morandini nouveau qui pique les yeux, il aurait été utile d'aborder la stratégie de V. Bolloré derrière le changement de nom de la chaîne. Une guerre d'usure telle que celle menée par la direction d'iTélé, aux yeux et à la barbe du CSA, vise forcément certains objectifs. Par ailleurs, le fait de démissionner implique que son droit de regard sur l'éthique de la boite dans laquelle l'on œuvrait "en toute indépendance" perd de sa légitimité, Daniel a bien souligné cet aspect. Cependant, vu l'arrogance de la direction, il y a fort à parier que d'une part la démission d'un quart de l'effectif ne les émeuve le moins du monde; Pire cela pourrait servir leur présumé projet de mettre en place des programmes animés par des clones de Laurence Ferrari et entrecoupés de publi-reportages en l'honneur des accomplissements de nos capitaines d'industrie. Du coup, une boutade me vient : Haro sur la pseudo-indépendance journalistique! Car enfin, comment imaginer que même correctement encadré, Morandini soit susceptible de faire du journalisme d'investigation correspondant aux standards (déchus, ou en passe de l'être) de l'info en continue ? Ce n'est pas son créneau, ni son credo d'ailleurs. Sur ce point, j'encouragerais plutôt les annonceurs a rester fidèle à ses émissions, car il y a fort à parier que le quotient de temps de cerveau humain disponible soit en nette augmentation dès lors que le petit protégé de Bolloré prend la parole.
une femme politique, une chroniqueuse humoriste, une journaliste, une historienne...
qui font une excellente émission !
très bonne rencontre d'une femme politique remarquable,
merci !
Je n'ai pas grand chose de très intelligent à dire sinon que j'ai beaucoup apprécié cette émission. Tant sur le fond que sur le format, les chroniques sont très bienvenues, entre autres, et le double sujet, avec ses rapprochements était parfait.

Mais envoyez un mail quand il y a des directs! Mediapart m'en envoie 3 ou 4 lorsqu'il en fait...
Mais... que vois-je ?
Une femme politique. Qui rencontre des gens ordinaires. Dont une maraîchère qui lui explique qu'elle a un problème avec l'immigration.
Et ?
Cette femme politique va-t-elle détourner le regard ? Va-t-elle se boucher le nez ? Va-t-elle traiter la maraîchère de raciste ? De facho ? Va-t-elle la prendre pour une débile ? Va-t-elle faire la morale et surjouer l'indignation à coup dézeursombres ?

Non !
Elle... parle avec elle ! Pour échanger un autre point de vue ! Sans condescendance !

Alors quoi ? Cette femme politique serait-elle une idiote utile du Front National ? Quelqu'un qui s'accommode du fascisme ? Une pro-nazi ?

Non, juste une femme politique qui croit en la démocratie et en ses idées, et qui préfère chercher à convaincre en respectant les gens plutôt que de les toiser de manière arrogante et infantilisante.
Dingue.
Que Facebook et Twitter soient des caisses de résonnances, c'est un fait. Mais tout et son contraire y résonne. Ensuite les médias "anciens" n'ont pas défendu la vérité, ils ont défendu la candidate de leurs propriétaires.

D'abord on réalise qu'on a cru au père Noël, alors que si on avait suivi attentivement ce qui se passait, on aurait su, d'ailleurs on savait, que l'on ne pouvait pas parier sur Clinton, ni sur Trump d'ailleurs. Ensuite on trouve des causes fantasques : Facebook, Twitter, Google News. Quelle sera l'étape suivante ?

Pourtant, on sait bien ce qui se passe. Les différentes classes prolétaires se sont fait marcher dessus allègrement depuis 40 ans. Ces classes sont diverses, certaines occupaient Wall Street, votaient Sanders, le Brexit ou élisent Trump. C'est troublant, peut-être, c'est notre monde, on le voit bien.

Reconstruire un monde viable sur les ruines de celui qui s'écroule n'est pas gagné. D'abord il n'a pas fini de s'écrouler. Ensuite, il n'est pas certain que quelqu'un soit encore en mesure de reconstruire quoi que ce soit.
Excellente Isabelle Attard, merci et bravo, et merci à elle d'avoir remis à sa place le jeune stagiaire (Daniel comment ? Bon, on lui en veut pas, y débute!) au sujet des médias internet qui racontent n'importe quoi vs les médias mainstream qui, eux, font du fact-checking. On croit rêver ! Et tout le monde en cœur "m'enfin, y'a le Monde !"

Arghh

Et alors, une fois de plus, j'applaudis des deux mains (quelqu'un a déjà essayé de le faire d'une seule main ? Sérieusement, je veux dire) Mathilde Larrère pour sa "réinformation" (c'est un mot à la mode) au sujet de la révolution.

J'ai souvenir d'une conférence de Marion Sigaut (qui trouve Soral formidable, pour situer) sur la révolution de 1789 et sur les philosophes des Lumières, qui m'avait interloqué, dérangé, perturbé. Une rencontre Sigaut - Larrère ça doit charcler ! Ou un décryptage, un fact-checking puisque c'est aussi à la mode, par Mathilde Larrère, ça permettrait à tous ceux qui sont comme moi nuls en histoire, et pris entre l'Histoire de France telle qu'on nous la raconte et des réacs dans le genre Sigaut qui révèlent des trucs intéressants et vrais au milieu d'un tas de conneries, ma phrase est tellement longue que je ne sais plus où je voulais en venir, bref une émission entière avec Mathilde Larrère par ces temps confus ça serait salutaire ! Merci de faire passer le mot !

"Liberté, égalité, fraternité, ou la mort", je vais me faire imprimer le tee-shirt !
Du coup, les commentaires sur cette émission en version direct ont disparu.
Dommage, j’aimais bien ceux d’entre eux qui félicitaient madame Isabelle Attard.


Je remercie grandement madame Isabelle Attard.
I-télé, une chaîne sérieuse ? C'est du BFM en un peu moins pire, et ça fait belle lurette que je zappe.
Mais je compatis...
Soyons réalistes. L'honnêteté est un idéal trop inaccessible pour les journalistes. Choisissons un pas-à-pas. 10% honnête dans un premier temps, puis 25%, puis 40% suivi d'une pause d'une vingtaine d'années pour foncer vers les 50%, la semi-honnêteté. Le reste pourrait se faire en moins d'un siècle.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.