168
Commentaires

Abstention : l'explication par Adrexo

Commentaires préférés des abonnés

Peut-être est-ce raisonnable d'externaliser Monsieur Darmanin ?


Peut-être ....

C’est tout le système qui est claqué au sol.


Des politiques qui ne savent plus quoi faire pour concilier la chèvre et le chou (maintenir les profits tout en se faisant élire, et donc sans trop massacrer la population).


Des médias qui essaient l’empêche(...)

Franchement, je ne comprends pas ! cela fait des décennies qu'on nous explique que le privé travaille tellement mieux et rapporte tellement plus que le publique ! 


on nous aurait menti ?


Moi non plus je n'ai pas reçu les professions de foi(e)s des(...)

Derniers commentaires

Je viens de recevoir un message automatique de propagande dicté par Xavier Bertrand sur mon portable, je n'habite pas dans les Hauts de France. Ca sent le fichier prospect acheté (avec quel argent ?)

Une autre explication : https://reporterre.net/Dans-les-regions-pourquoi-voter-pour-des-institutions-devenues-inaccessibles?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_quotidienne

Bonjour, 


je me connecte sur ASI au moins une fois par semaine depuis 3 ans au moins. 


Depuis une semaine, la connexion n'est plus automatique, mot de passe non reconnu, que je dois réinitialiser chaque fois. (Je pense que ma participation financière  est bien  collectée, elle, automatiquement. ? )


Je n'ai pas l'intention de faire ce circuit à chaque fois.


Ne me répondez pas que ça vient du navigateur, j'ai déjà du changer une fois, je ne pouvais plus me connecter sur Googlechrome. Votre Webmaster n'avait été d'aucune aide. J'ai réussi à continuer à vous écouter en utilisant Firefox.


Ne me répondez pas que je suis "la seule" s'il vous plaît, sous-entendu déjà à ranger parmi les pauvres cloches pas capable de gérer leurs mots de passe....


Après tout, je peux me passer d'ASI; mais je regretterai beaucoup Le Matinaute, Post Pop, Mathilde Carrère....et certaines chronique.

Il y aurait, peut-être, une autre explication à l’abstention.


Si tous les électeurs inscrits qui n'ont jamais été consultés par les instituts de sondage s'abstenaient d'aller voter, le taux d'abstention serait sans doute de 99,99%.


Donc, un nombre important des électeurs inscrits qui n'ont jamais été consultés par les instituts de sondage ont eu le sens civique assez fort pour aller voter quand même.


Mais pas tous et on peut les comprendre. 


En effet quand les sondages proclament que "la liste truc, le parti machin, la candidate Bidulette ou le candidat Bidule recueillent tant pour cent des intentions de vote" ils considèrent que les jeux sont faits et qu'il n'est pas nécessaire de se déplacer puisque "les Français pensent que ...".


Pas sur que l'abstention s'explique uniquement par l'envoi raté des prospectus électoraux qui est un événement bien navrant et structurel, voulu par les (néo) libéraux . La privatisation de la poste, c'est en 2010 avec Sarko, Estrosi, Lagarde...les mêmes que ceux en place actuellement en plus vieux peut-être. Cela faisait pourtant  déjà de nombreuses années qu'il n'y avait plus partout un facteur par tournée qui la connaisse vraiment, sa tournée. Ce n'est pas bien parti pour s'arranger et ce qui me navre le plus c'est ce Darmanain expliquant que oui, bon, l'état ne peut pas gaspiller ses deniers en assurant un service public  de qualité, trop cher mon fils ! Le service public est cassé, la mission est remplie. Y a plus de distribution de courrier ? Envoyez des mails ! Et il est content de lui, les français ne votent plus, ne croient plus en lui ou un autre, mais il est toujours ministre.

Pourquoi l’abstention me tente de plus en plus et le message qu’elle porterait. 


Il est pour le moins curieux de voir des gens (éternelles mêmes  têtes «politiques», mais aussi éternels journalistes, éternels sondeurs et éternels autres commentateurs auto-désignés de « ce que pensent les français»: discours d’une oligarchie bien installée dans lequel je ne,reconnais jamais ce que je pense, à  croire que je ne suis pas français) il est donc curieux de voir ces gens rejetés par une majorité de plus en plus grandissante vous expliquer pourquoi vous les rejetez! (le comble du mépris de l’auditeur/électeur à vrai dire).
S’ils avaient un brin d’intelligence et d’honnêteté, ils diraient: «mais la majorité des français ne supportent plus nos discours (sans parler de nos actions ou plus sérieusement de nos inactions) , alors je vous demande à vous journalistes de donner la parole à cette majorité aujourd’hui invisible (et certainement très hétérogène) afin de comprendre les raisons de notre  rejet (à ma connaissance, seul Ruffin qui s’est mis au SMIG, ce n’est pas anodin,  fait celà). La priorité est là ».
Mais non. On a déjà là un premier aveu inconscient de ce que certains politiques (ceux qui font toute leur vie dans la politique ) méprisent leurs électeurs qui ne sont que des marches pieds pour accéder à des positions fort intéressantes (salaires, retraites, logement de fonction : une condition bien loin de celle qu’ils imposent à la majorité des français, «parce qu’on ne peut pas faire autrement » dans une économie mondialisée. Sauf pour eux bien sûr! Un statut fort protecteur) .  
Ces éternels politiques qui vivent très bien par et de la politique toute leur vie,  s’ils pouvaient le faire en se passant des électeurs qu’ils sont censés représenter,  le feraient sans problèmes.Vous me direz que j’exagère et que je vais trop loin ? Mais regardez leur réaction ce soir (un rituel bien installé dans ce genre de soirée) :  au bout de dix minutes, après avoir fait semblant de pleurer sur la catastrophique abstention, ils parlent comme si elle n’avait pas eu lieu. De même du côté journalistique « untel est devant untel, un résultat inattendu».
Mais bande d’imbéciles malhonnêtes, arrêtez vos fake news complotistes et ayez au moins l’honnêteté de recalculer et de donner les scores réels en fonction de l’abstention, et vous verrez qu’avec de tels taux d’abstention, les différences sont minimes et quasiment accidentelles (sans parler des pseudos « progressions » d’un électorat d’une élection à l’autre). Et surtout, vous dévoilerez l’état réel de ce régime dit de « démocratie » (que personnellement je dénomme « régime des mots rassis », tant l’hypocrisie y prédomine) : on peut faire les lois et diriger un pays ou une région avec un électorat microscopique sans problèmes. Avec une légère avance sur ses adversaires, même si vous ne représentez réellement que 5 % du pays, vous pouvez le diriger. La démocratie n’est pas le règne de la majorité, mais de la minorité qui sait habilement dégoûter et écarter une majorité des électeurs dans l’abstention par des discours incontrôlables et fumeux (impossible de ne pas penser à Franck Lepage) , mais aussi qui peut favoriser et profiter habilement de la division de ses adversaires. Le plus roublard l’emporte.
Une dernière chose fort ironique (rire jaune) pour commencer à approcher les raisons du dégoût évident  pour la classe politique telle qu’elle est organisée en France (outre bien sûr la cause essentielle qui est l’acceptation du capitalisme par la pseudo « gauche » mittérandiste qui a miné et fait exploser la différence gauche droite et constitue la cause structurelle de la montée du FN). Ces gens qui ont mis les autres sous la coupe de la concurrence et du marché libre et non faussé se sont construit un marché protégé. Même si seulement 5,1 % de la population m’élit (par exemple si seulement 10 % de la population vote avec une abstention à 90 %), le nombre de postes reste le même et les salaires et les avantages afférents sont les mêmes : pas de mise en faillite d’une entreprise qui tourne mal : tel est le marché politique en France aujourd’hui, marché protégé pour ceux qui mettent les autres sous la coupe des marchés non protégés.
Ces réactions sont provisoires, contestables et révisables, mais le dégoût profond est là...ça ne pourra pas durer longtemps.

Bonsoir et merci pour la chronique.


Pas sûr que ne pas recevoir les enveloppes change grand chose, même si ces problèmes de distribution sont un scandale, merci de le relever! Mais je me trompe probablement, et la tonalité du forum est de vous donner raison. Et les détails que vous portez à notre connaissance sont édifiants.


Si on doit chercher des raisons ponctuelles et récentes, je pointerais volontiers le rejet de l'individualisation de l'AAH par la majorité au Parlement. Le projet politique que cela révèle, la méthode utilisée, tout était immonde et écoeurant. Je pense que pas mal de gens ont été outrés. 


Bien sûr, tout cela peut se cumuler. 

"Il semblerait totalement anachronique d’empêcher l’État d’externaliser la distribution de la propagande jusqu’aux boîtes aux lettres des électeurs, secteur qui est aujourd’hui ouvert à la concurrence, alors même que l’État s’efforce d’optimiser ses ressources dans le cadre d’une politique générale de meilleure gestion des deniers publics." 


Dixit l'ancien ministre de l'action et des comptes public. Il va pas se flageller non plus le lascar, déjà qu'on à dû mal à lui faire reconnaître les tords de son ministère actuel avec des preuves accablantes...

Moi, l’abstention ne me dérange pas. J’ai espoir, un jour, de rester la dernière électrice de France. J’en profiterai pour m’auto-élire, vous vivrez ainsi dorénavant dans la République Populaire Démocratique de France. J’hésite encore pour ma coupe de cheveux, la coupe de Kim Jung Un risque de me faire ressembler à Desireless, je vais réfléchir.

Comme Blanquer :

Et sinon, l'alerte avait déjà été donnée quelques jours avant et de manière très précise, ici : https://www.youtube.com/watch?v=aWarOnDP2hk&t=2s

Je ne voudrais pas trop tempérer l'enthousiasme à propos de Delahousse, mais tout de même ; j'ai assisté à l'échange en question, et j'ai trouvé que, au lieu de faire son intervention punchline et donc de porter le discrédit sur les politiques (et évacuer la responsabilité des journalistes), ledit journaliste aurait eu mieux fait d'organiser le débat. 

Parce qu'il se passait malgré tout des choses intéressantes entre la partie "gauche" de l'écran (Jadot, Corbière, Faure) et Chiappa ; celle-ci ne voulait clairement pas laisser parler les autres. Qui, du coup, n'ont pu articuler que des bribes (sauf Faure). Delahousse aurait pu/dû un peu laisser de côté son déroulé prévu, et improviser un vrai dialogue. 

Par ailleurs (est-ce un hasard ?) les députés LFI que j'ai vus ont à chaque fois été coupés par "le direct" (mais je n'ai pas tout regardé).

https://www.alternatives-economiques.fr/160-milliards-deuros-traiter-missions-de-service-public-prive/00098944

Moi, j'ai reçu l'enveloppe... mais je ne l'ai pas ouverte. Je ne les prends pas au sérieux, entre autres, à cause du saccage des services publics... cette manière de nous livrer aux loups.  Où est la gauche ?

dans l'enveloppe

Pour aller plus avant dans le "lean managing"* de la démocratie en France, je propose que la prochaine étape soit de confier les scrutins aux organismes de sondage.


Il y aurait là une économie des moyens publics tout à fait dans l’esprit de la starteupnéchion.


Ils le feraient par internet ou par téléphone.  On serait de plus débarrassés de tous ces sondages préélectoraux qui n'ont pour seule fonction de fabriquer une opinion conforme aux vœux du prince du moment.


(*) gestion minable (traduction libre)

Je comprends mieux pourquoi : le jeudi 16 en rentrant de faire les course dans la matinée (je précise que j'habite en zone rurale au bord d'une départementale en région Rhône-Alpes), j'ai trouvé , jetées au sol devant mon portail, les deux enveloppes contenant les professions de foi pour les élections régionales... Je n'en croyais pas mes yeux, d'autant plus que la boite aux lettres est juste à côté du dit portail. Heureusement, il ne pleuvait pas ce jour-là..

 Nous attendons toujours les professions de foi pour les départementales-cantonales.Pour ces dernières, les candidats "principaux" avaient eux-mêmes distribué leurs professions de foi dans les boites aux lettres quelque temps auparavant : on ne peut donc pas expliquer l'abstention massive ici aussi (alors que en plus les binômes qui se présentent aux cantonales sont connus, du moins pour les deux arrivés en première et deuxième position) par l'absence des enveloppes. 

Quant aux régionales, nous sommes un certain nombre d'électeurs/électrices à avoir reçu une lettre adressée via la poste sous enveloppe personnellement par L. Wauquiez lui-même : je me pose la question: pourquoi pas tout le monde ? De quel droit mon adresse postale a-t-elle été récupérée (sur les listes électorales, je suppose) ? En plus, M. Wauquiez a fait distribuer un 8 pages, format A4 tout en couleur pour vanter ses actions : la force de frappe n'avait rien à voir avec ses opposants qui, en matière de propagande, ne faisaient pas le poids.... il y a vraiment 2 poids et 2 mesures en matière d'égalité démocratique !

Peut-on dire que c'est une gifle  ... électorale pour Not' Président  ( que Dieu l'aide à retrouver ses bulletins ) ?

en quatre ans ils ont réussi à uberiser l'état et la démocratie. Bientôt l'entretien des routes sera réalisé par des indépendants qui loueront leur goudronneuse à la journée (les chaussures de sécu et les casques seront bien sur aussi à leur charge)

"Il semblerait totalement anachronique d’empêcher l’État d’externaliser la distribution de la propagande jusqu’aux boîtes aux lettres des électeurs, secteur qui est aujourd’hui ouvert à la concurrence, alors même que l’État s’efforce d’optimiser ses ressources dans le cadre d’une politique générale de meilleure gestion des deniers publics. "

Darmanin, une authentique boussole qui indique le sud.

Dans le temps, plus l'abstention est forte, plus le résultat est à droite. Ne seraient-ce pas les "bourgeois" qui seuls vont finir par diriger le pays ? Le "petit peuple" ferait bien de se réveiller et d'aller lire le programme de LFI, l'Avenir en commun et de contribuer à son enrichissement avec NousSommesPOUR.fr ;-)

Sur les raisons de l'abstention, écouter ce sujet à mon avis, de 3'45 à 5' environ : https://www.franceinter.fr/emissions/le-7-9/le-7-9-du-vendredi-18-juin-2021

Il revient sur les (non)différences entre les programmes : qui propose la vidéosurveillance dans les trains, à la fois RN, LR, mais aussi une alliance PS-PC. Les produits bio dans les cantines ? gauche, RN, droite ; la gratuité dans les transports ? Etc.

Entre ça et les régionales qui ne sont qu'un galop d'essai pour les présidentielles...

Une prof de sciences politiques résume ces sujets ici (je trouve de manière pertinente), à partir de 10'30 environ : https://www.franceinter.fr/emissions/le-13-14/le-13-14-du-vendredi-18-juin-2021


Alors, bien sûr qu'Adrexo et ceux qui ont décidé de les utiliser sont responsables.

Mais il ne faudrait pas qu'au passage, on oublie la responsabilité médiatique.

Depuis combien de mois ils nous expliquent que la seule élection qui compte, c'est la présidentielle, à grand coups de sondages ?

Qu'ils détournent toutes leurs émissions sur les régionales pour parler, au final, les présidentielles ?


Et encore ... ça c'est le traitement des régionales, pour les départementales, c'était encore le degré au dessus. Dans les mêmes émissions où journalistes et politiques se lamentaient de l'inconscience des français qui osaient s'abstenir-alors-que-des-gens-sont-morts-pour-ça, la couverture de l'élection départementale, c'était la 5eme roue du carrosse. L'élection qui avait eu lieu le jour même n'était pas un sujet, les résultats n'étaient disponibles qu'à partir de 22-23h, plus de 4h après la fermeture des bureaux, pour des cantons où il y n'avait que le résultat de quelques milliers de bulletins à remonter.

"l’État s’efforce d’optimiser ses ressources dans le cadre d’une politique générale de meilleure gestion des deniers publics. "

Il a bien dit "gestion" en parlant des coûts, hein? Je ne déforme pas trop? Alors on va parler "gestion des coûts":


En 2018, les dépenses de santé pesaient près de 300 milliards d'euros annuels (280). 13.6% de ces coûts ont été gérés par les mutuelles privées, le reste (86.4%) l'étant par la Sécurité sociale (cet horrible monstre qui gaspille tellement d'argent).
Les frais liés à la gestion de ces dépenses étaient, pour les mutuelles, de 7.5 milliards; pour la sécu 7.3.
En résumé:
-La sécu a besoin de 7.3 milliards pour gérer 86.4% des dépenses

-Les mutuelles ont besoin de 7.5 milliards pour gérer 13.6% des dépenses.


En d'autre terme, pour que Darmanin et les autres génies de l'économie comprennent bien: quand vous faites une dépense de santé, vous payez, en frais de gestion:

- 8.4 % quand c'est la sécu qui gère,

- 55.1 % quand c'est une mutuelle qui gère.


C'est peut être sur le terme d'optimisation qu'on ne se comprend pas. Darmanin et ses copains parlent d'optimisation pour les actionnaires. Je croyais qu'un ministre parlait d'optimisation pour les citoyens. Où avais-je la tête?

(https://www.liberation.fr/france/2019/09/25/depenses-de-sante-les-frais-de-gestion-explosent-dans-les-complementaires_1751651/)

90 % des électeurs inscrits n'ont pas voté pour un candidat de Le Pen.


95 % des électeurs inscrits n'ont pas voté pour un candidat de Macron.


Et pourtant, depuis plus d'un an, tous les médias nous vendent la finale de 2022 : Macron / Le Pen.


Et ils vont encore nous faire bouffer de leur duo préféré pendant encore un an.

Mouais... L'abstention aux élections, tout ce petit monde s'en emeux le soir du scrutin puis passe le reste de leur mandat a se paré de leur "légitimité par les urnes"...

Après ils vont hurler a la mort de la République quand ils vont se prendre un peu plus que des baffes...

Cette chronique est la raison pour laquelle mon abonnement en vaut la peine. Jamais entendu parler d'Adrexo avant. Pas sûre que beaucoup plus de citoyens auraient été voter s'ils avaient reçu les professions de foi, mais ce scandale est symptomatique d'un désengagement de l'état de ses responsabilités.

Krankreich !

Il faudrait aussi externaliser le comptage des bulletins .... on aurait les "resultats" dans 15 jours. Mais comme tout le monde sen fout.

Moi j'ai reçu dans ma boîte aux lettres les enveloppes de tous les locataires de l'immeuble parce que leurs boîtes aux lettres se trouvent à l'arrière du bâtiment. Je présume qu'il en sera de même cette semaine !

"Dans un univers politique normal, Gérald Darmanin aurait présenté sa démission hier soir. "


Dans un univers politique normal, Gérald Darmanin aurait démissionné depuis longtemps.

Je n'ai certes pas reçu la propagande mais ce n'est pas la première fois loin de là. Donc j'attends de voir l'ampleur du problème avant de me faire un avis définitif sur le cas Adrexo.


L'abstention me semble bien s'expliquer par le manque d'information (quel bilan politique ? je ne sais pas du tout ce que ma région a fait). Dans les médias quand ça parle des régionales c'est pour parler des personnes, des chamailleries, et de généralités d'un niveau de collégien ("les régions s'occupent des lycées et des transports", c'est à peu près le niveau d'information). J'ai vu assez peu d'information concrète.


Je pense que les gens ne veulent plus voter pour des partis mais pour des trucs plus précis ; comme le système médiatique est organisé autour de la course de petits chevaux, ça démobilise les gens.

en PACA , la liste "Zou" des amis d'Eric Zemmour  fait un  score de 1,66 %  , la liste des potes à Louis Fouché  0,25%... les limites du discours anti système


Je serais très curieuse de savoir si les (pauvres) qui travaillent le dimanche ont le temps d’aller voter.

(J’ai croisé un livreur juste quand je sortais du bureau de vote.)

J’ai vu que les taux d’abstention sont phénoménaux dans les dix villes les plus pauvres de métropole (Clichy sous bois : 88% d’abstention 😳).

En somme, les gens de droite qui ont milité et fait en sorte que les gueux travaillent le dimanche n’ont-ils pas manigancé cet effet en leur faveur ?

Darmanin fait de l'humour d'extrême droite en invoquant le respect des deniers publics. C'est du Papacito.

Il  avait déjà donné un aperçu de son indécence à propos des violences policières

La qualité de la société Adrexo confirme qu'il choisit vraiment ce qu'il y a de pire pour le pays.

S'il n'y avait que lui à développer ce talent de mettre tout en ruines. 

Ben non. 

C'est général : santé, éducation, justice, recherche, université, chômage, retraites, droit du travail, droits sociaux, ...

La médiocrité, chez LREM, c'est programmatique, voir idéologique.

La prochaine expression du dégagisme passera-t-elle par l'externalisation des externalisateurs ?

Il faut cependant qu'il y ait des électeurs.

Attendons le deuxième tour pour voir si celles et ceux qui attendaient le compte rendu de l'euro 2020 aux infos ont découvert tardivement qu'il y avaient des élections.

Très bon billet.


Excellente analyse, que je ne vais pas contredire ici. 

Oui, enfin, le monsieur prend des pincettes, "est-ce que ce n'est pas...", "peut-être que..." sur des sujets qui ne sont tout de même pas nouveaux et excellemment documentés par ASI.  Il va leur falloir encore du temps pour sortir de leur formol et se dégourdir un peu.


Dans un univers politique normal, Gérald Darmanin aurait présenté sa démission hier soir.  

Evidemment, mais c'est fini tout ça. Dans le nouveau monde, on "assume" sans prendre ses responsabilités. Une énième déclinaison du "en même temps. Mais qualifions les choses comme elles le méritent, et au remplaçons "normal" par "sain". Dans un univers politique sain, Darmanin ne serait tout simplement pas ministre.


Non votant (étranger), j'ai uniquement reçu le bazar à Pécresse sur papier glacé et photos en couleurs.


Pas lu et direction poubelle.


Mais même non votant ou votant, c'est nous, contribuables, qui payons toutes cette gabegie pour épluchures diverses.


Malheur : j'ai regardé 36 secondes de débââât sur la Deux, Et Hop "Insécurité",  "Insécurité",  "Insécurité" !


Le mantra des feux clignotants hypnotisant.


Basta.


Bref, tout pour la propriété, toujours tout pour la propriété et la plu-value.  


Paris, 1912:







Merci pour cette chronique que met le doigt sur LE problème . L'idéologie libérale depuis des décennies fait un lent travail de sape à l'encontre des entreprises et services  publi cs avec pour argument central que le privé serait plus efficace et moins coûteux que le secteur public. Voilà encore une preuve  de cette bêtise  qui ne serait que risible si elle n'engageait pas notre qualité de  vie  dans nos territoires.

Au risque de me répéter je conseille de lire le bouquin de Grégoire Chamayou "La société ingouvernable" qui décortique la meilleure manière dont un pouvoir libéral désosse doucement les services publiques. C'est angoissant.

Autrement je n'entends personne parler de la fameuse prime majoritaire (la liste majoritaire récolte automatiquement 1/4 des sièges) qui biaise totalement l'avant et l'entre deux tours des élections et incite à mettre en avant le mot magouille et au passage donne donne un pouvoir exorbitant aux instituts de sondages. 

Autrement peu de gens parlent du coût social des externalisations : salaires riquiquis, pertes de recettes pour la sécu et les caisses de retraite, conditions de travail dixneuvièmesiècleuses (voit la grève des femmes de ménages des hôtels).

En bref c'est pas une élection qui va changer les choses mais il faut raser complètement le système de pouvoir de la Veme république. Un truc qui aurait pu être envisagé lors de l'épisode des gilets jaunes.  (je n'ai ni le courage ni la qualité pour écrire de longs billets).

C'est sûrement un complot: On n'externalise jamais chez nous, on privatise jamais ... Complotiste va!

Merci pour cet éclairage. En effet, il semblerait que presque tout ce qui est externalisé par l'état - ou les entreprises publiques - vire au cauchemar capitaliste. Ceux qui vivent à la campagne en font l'expérience tous les jours : les techniciens externalisés par Orange mettent parfois des mois à intervenir dans certaines régions et n'ont clairement aucune compétence, les livreurs externalisés par chronopost perdent des colis, les balancent n'importe où et roulent dans des camionnettes hors d'âge, les installateurs de l'isolation à 1€ ("ma prim'renov") sont des travailleurs immigrés qui ne parlent pas le français et dorment vraisemblablement dans le camion, ceux qui empochent les aides de l'état pour l'installation de pompes à chaleur sont des loubards organisés. Ceux qui font les contrôles au nom de l'état aussi! J'ai vu une entreprise de contrôle appartenant au même patron que celle qui avait fait l'installation... Les exemples sont légions. Je ne montre pas du doigt les travailleurs qui font ce qu'ils peuvent mais ceux qui orchestrent ces arnaques. Au su et vu de tout le monde.

Il devient urgent que nous reprenions possession de nos services publics.

Sur wikipedia, d'autres explications sont postées expliquant d'une autre façon une certaine abstention...

"

Anomalies au premier tour

Des présidents et assesseurs de plusieurs bureaux de vote constatent l’absence de bulletins pour certaines listes sur les tables de vote12. À Cousolre (Nord), les bulletins de seulement six listes sont proposés aux électeurs, y compris à Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice13.

À Marseille (Provence-Alpes-Côte d'Azur), la presse relève que plus d'une quarantaine de bureaux (soit 10 % du total) n’ont pas ouvert à 8 heures en raison d'un manque d’assesseurs et de présidents, ce qui a conduit la police à réquisitionner des citoyens pour tenir le scrutin, en vertu du Code électoral. Les médias et l’opposition municipale font savoir que plusieurs bureaux ne sont toujours pas ouverts à la mi-journée, la droite invoquant « au moins une faute grave, au pire, une tentative de tripatouillage électoral ». De son côté, le député local (LFI) Jean-Luc Mélenchon s’interroge sur la légitimité de ces opérations de vote. La municipalité de gauche minimise ces dysfonctionnements, affirmant que seuls 2 % de bureaux n’ont pas ouvert à l’heure, tandis que la préfecture indique qu’« au moins » 34 bureaux sont concernés. Des services juridiques de candidats relèvent qu’une telle situation est « inédite » en France et que des élections ont été annulées pour des motifs beaucoup moins sérieux13,14. Une pénurie d'assesseurs est également constatée dans d’autres communes, notamment à Saint-Étienne (Loire)13.

D’autres témoignages font état d’enveloppes retrouvées hors de bureaux de vote ou dans les poubelles de ceux-ci. Un président indique ainsi que 15 % à 20 % des électeurs de son bureau pourraient avoir été privés du scrutin13. " 


https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_r%C3%A9gionales_fran%C3%A7aises_de_2021

La chronique est très juste, merci pour ce travail d'information concernant cette entreprise et les conditions d'emploi de ses pauvres salariés, je pense que dans le mainstream ils iraient pas mettre en avant l'info plus que ça. 

La conclusion est en effet frappante ; on vit dans un pays qui est capable de littéralement vendre le peu de démocratie qui lui reste pour trois francs, et évidemment de permettre à l'auteur des faits de s'en sortir (vous me direz après les yeux crevés on devait s'attendre à rien). Quand je pense qu'en France on en est là... 


Faut ajouter à cela les remontées d'oublis de mise à disposition de certains bulletins au moment du vote (genre apparemment dans le Nord, pas de bulletin Karima Delli de dispo dans certains bureaux de vote, incroyable mais vrai) ; j'ai l'impression d'être dans l'un de ces pays d'Afrique, du Moyen-Orient ou d'Amérique Latine que l'on tance tant pour leur incompétence alors que chez nous on passe pour de francs tocards même pas foutu de fournir au peu d'électeurs que l'on a des conditions décentes pour élire des gens... 


Ceci dit je pense sincèrement que distribution ou non, le résultat n'aurait pas fondamentalement changé...


D'ailleurs est-ce que les lecteurs d'ASI votent ? Perso non. 

Et cette tambouille électorale, ça ne joue pas aussi un peu sur l'abstention ?


Arrivé en troisième position lors du premier tour, le candidat de la gauche a décidé de se maintenir en PACA pour le deuxième. Au grand dam des états majors écolo et socialiste. 


Lundi, après une soirée de pressions et de consignes venues des dirigeants d’EE-LV et du PS, Jean-Laurent Félizia n’a pas cédé d’un pouce. «Je garde la tête froide et mes pieds droits dans les bottes, a-t-il fait valoir sur France Info. Ce n’est pas moi l’arbitre du deuxième tour, ce sont les électrices et les électeurs. La politique, ça ne peut pas être : circulez, y’a rien à voir.» 


Moi je soutiens ce monsieur FELIZIA que je ne connais pas du tout, mais dont l'attitude me semble cohérente

Moi j'aimerais savoir quand le taux d'abstention (et je ne parle même pas du vote blanc) sera vraiment pris en compte dans les élections. A partir de quel taux d'abstention se dira-t-on qu'il faut annuler une élection qui a une représentativité très faible... 

Scandaleux en effet. Je reste persuader que le covid fait encore peur a une population de gens non vaccinés et pese dans la balances des abstentionistesn.

Si seulement vous pouviez avoir autant de lecteurs que Praud, Zemmour ou/et Delahouse ont d'audience...

A quoi ça sert d'aller voter? Donner un salaire a un mec qui ne sert a rien ? La politique ce n'est pas améliorer ce qui ne marche pas ? Qui proposait une amélioration? Qui proposait de reprendre le pouvoir en Europe ? De reprendre le pouvoir aux industriels ?On nous proposait juste de taper sur les arabes , de permettre aux flics de venir fouiller dans nos poubelles , c'est ça améliorer la vie ? Non,on ne peut compter que sur nous méme , il faudrait déléguer a des incompétents , des corrompus , des narcissiques , c'est bon on sait a qui on a a faire .On a un président qui nous a demandé de venir le chercher et quand on vient y'a personne , pauvre type ! Soyez heureux y'a encore 30% de gens qui ont voté , a la prochaine! Y 'a rien qui marche dans le privé , leur seul but c'est pas le service ,c'est les marges , ça vous étonne qu'ils aient pas fait le boulot ? Sans dèc ?

Franchement, je ne comprends pas ! cela fait des décennies qu'on nous explique que le privé travaille tellement mieux et rapporte tellement plus que le publique ! 


on nous aurait menti ?


Moi non plus je n'ai pas reçu les professions de foi(e)s des candidats, bon et bien je suis quand même allé voté, mais je me demande si une action collective contre ADREXO est envisagée ?


Parce que si c'est le cas,; pour faire couler une entreprise esclavagiste, j'en suis !

C’est tout le système qui est claqué au sol.


Des politiques qui ne savent plus quoi faire pour concilier la chèvre et le chou (maintenir les profits tout en se faisant élire, et donc sans trop massacrer la population).


Des médias qui essaient l’empêcher toute forme de révolte en détournant l’attention avec des sujets dont tout le monde se fout en vrai (les études sociologiques sont formelles, le français moyen n’en a rien à faire de l’Islam et de l’obsession sur « l’identité française » et autres fantasmes de grand remplacement, sans parler de l’acceptation des LGBTQI+ de plus en plus ancrée).


Un système économique au bout du rouleau, particulièrement mis à mal par une pandémie dont il est en partie responsable (déforestation, circulation accrue au niveau mondial, etc).


Et l’été qui vient nous rappeler que ce n’est pas parce qu’il fait frais au rayon surgelés qu’il n’y a pas un grave problème de réchauffement au niveau planétaire qui nous arrive sur le coin de la gueule LÀ MAINTENANT.


Du coup oui pas facile de mobiliser une population biberonnée au chacun pour soi depuis 40 ans.


Mais va falloir que tout le monde prenne sa part de responsabilité.


Nous y compris.

Que Darmanin démissionne parce que des enveloppes ne seraient pas arrivées à leurs destinataires ? 

La chronique aurait-elle été écrite sous excta?

Je dis ça parce que mis en cause pour, a minima, avoir profité de sa position d'élu pour intercéder inutilement en faveur de deux femmes paumées en échange de faveurs sexuelles, il ne démissionne pas et personne ne lui demande.

Alors cette histoire d'enveloppes..................................Même si cet épisode démontre l'absurdité du désengagement de l'Etat dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres.

En tout cas, ce n'est pas parce que quelques milliers d'enveloppes se seraient perdues dans la nature que 70% du corps électoral ne se déplacent pas.

Les français sont désenchantés, désemparés, dégoutés de ces hommes et de ces femmes qui ne roulent que pour eux. That's all

Moi aussi pas de propagande dans la boîte aux lettres... L'État n'est même plus capable d'organiser les élections correctement, quelle tristesse.

Les « boomers », nous étions que des vieux dans les bureaux de vote de mon secteur, sont des gens ouverts, même très ouverts, n’est-ce pas EELV ?

Peut-être est-ce raisonnable d'externaliser Monsieur Darmanin ?


Peut-être ....

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.