679
Commentaires

11 Septembre, feuilleton fatigué ?

Et un de plus ! Après Bigard, après Marion Cotillard, c'est un nouveau pipeul, Mathieu Kassovitz

Derniers commentaires

J'ai vu sur internet que l'effondrement des tours n'a fait aucune victime juive. Sûrement un hasard. Quand on sait que celui de l'empire romain a été causé par des Juifs qui leur ont inoculé christianisme et saturnisme, on se dit que quand on se fait systématiquement persécuter, ya bien une raison...Les boucs émissaires ne sont-ils jamais coupables ? Les paranos ne sont ils jamais persécutés ? Les cons n'ont ils jamais raison ? Mon pauvre humour ne trouve-t-il jamais grâce auprès de Robert ? La suite au prochain numéro ?
Les 500 messages sont dépassés, la France toujours sous le joug d'un plan Vigipirate qui va bientôt fêter ses 10 ans (!), les conséquences du 11/09 continuent de remplir chaque jour l'espace médiatique, et l'émission d'ASI sur le sujet est probablement la plus ratée qu'il m'ait été donnée de voir.

Pourquoi ne pas enquêter sur le sujet ? Est-ce la peur de se rendre compte des implications, celle de se rendre compte qu'on s'est trompé, ou alors celle d'avoir l'impression, avant même de l'avoir effectué, que le boulot en question en vain ?

Le fait est qu'on va bientôt fêter les 10 ans de cet évènement, et que pas un débat digne de ce nom, pas une enquête sérieuse sur le sujet n'a été faite par ASI, qui n'hésite pas à utiliser des termes tels que watergate pour l'affaire des attentats de Karachi, mais qui se fait largement désirer sur un sujet aussi universel que le 11 septembre.

Dommage.
a moi le dernier message...youpi
Le dernier reportage à la mood.

http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/11-septembre-2001-deux-citoyens-63190

Ils sont forts ces cons-pirates-sionistes.
Ils arrivent à falsifier des faux-vrai reportages d'investigations encore plus vrais que les vrai-faux de nos vrais journalistes.
...
...
Où c'est l'inverse?
....
....
Je suis perdu, les vilains conspirationistes m'ont tout manipulé le cerveau.
Asinaute cherche la main de Daniel désespérément ;-)
Bonjour à toutes et à tous...
Je suis un agent de la CIA, et, rongé par le remord, je vais enfin vous raconter LA VERITE sur le 11 septembre.
Et bien oui, c'est bien la CIA, appuyé par les illuminatis, les réptiliens et les banquiers, qui ont orchestré cette attaque. Mais c'est loin d'être une réussite sur plusieurs points, nottament:

-notre monteur vidéo étant en vacances la 1ere semaine de septembre, nous n'avons pas pu finir à temps le maquillage des vidéos de surveillance du Pentagone. C'est pour cela qu'il n'y a pas de vidéo montrant l'avion, s'écraseant dessus.

-le prix du kilo thermite étant très important (c'est une technologie extra-terrestre importée par les reptiliens), nous avons préféré utiliser un missile sur le pentagone, ce qui a fait un trou trop petit... Nos experts en conspirations revenant juste des vacances, ils n'avaient pas pensés à ce détail...

-D'ailleur nous avons complètement oublié d'eparpiller des débris d'avions autour du pentagone pour faire plus crédible...

-de même, le web-master du FBI, a oublié de mettre à jour la page réservée à Ben Laden pour l'accuser des attentats, mais rassurez-vous cet incompétent a été viré!

-nous avions essayé les manoeuvres des différents avions avec Flight Simulator 98, cela nous semblait facilement faisable par des néophytes et nous nous trompions, nous aurions dû acheter la dernière version de Flight Simulator disponible à l'époque pour nous rendre compte que seul des pilotes chevronnés (comme ceux que nous avons sacrifiés) pouvaient effectuer ces manoeuvres.

-l'idée du passeport déposé dans les décombres était de moi, je suis déçu que cette magouille que j'avais vu dans le dernier James Bond n'ai pas marché....

De toute façon, un rapport interne de la CIA stipulle que le coup à l'assurance n'était pas franchement rentable, nous aurions mieux fait de payer une entreprise de démolition que de mettre en place ce plan. Mais que voulez-vous, vous n'êtes pas le seul pays à avoir des incongruités dûes aux administrations.

En guise de conclusion, le secret ne pouvez plus tenir très longtemps car depuis la crise financière, nous avons de plus en plus de mal a payer tous ces journalistes, scientifiques et autres scéptiques (à ce propos, Daniel Schneidermann, je n'ai pas reçu ta note de frais du mois de septembre, merci de me l'envoyer avant le 6 octobre). Et quand bien même, comment pouvoir soutenir notre mensonge face à des gens comme JP Petit, qui, je le rappelle, sais parfaitement la vérité sur plusieurs dossiers de la CIA comme l'hébergement d'extra-terrestres (sans green card!) ou encore nos moyens de propulsions révolutionnaires (mais attention au carbonne que ça dégage!!!).

Bravo à tous donc pour avoir mis à jour le plus grand complot de tous les temps. Mais il nous reste pas mal de secret bien gardé quand même comme notre soi-disant voyage sur la Lune....

Merde quel con je viens de fuiter
664 messages
La vérité , on l'a ridiculise , puis on la combat , puis on l'accepte comme vérité .

Il me semble que le stade "ridiculiser " vient de se terminer .
Bonjour.

Je me suis récemment abonné à arret sur image. J'ai pris ce temps la, car je n'étais pas convaincu par la version internet de ASI.

Bref depuis que je me suis abonnés je regarde des reportages et des émissions et j'ai donc un certain décalage par rapport aux chroniques. J'ai été un peu frustré de pas pouvoir réagir sur le forum ayant atteint les 1000 messages. Donc j'ai décidé de réagir ici.


Je m'adresse en particulier à Daniel Schneidermann. J'ai beaucoup de respect pour vous et vous considère comme une personnalité très importante de l'information.

Cependant j'ai été très déçu en regardant votre émission concernant "loose change" et le reportage de "démantèlement" de loose change.
J'espère que vous lirez mon message, même si j'imagine que vous en avez un paquet à lire.

Je trouve votre attitude pas très honnête. Vous semblez sous-entendre que le sujet ne vous intéresse pas vraiment. Il me parait pourtant évident que s'il y a complot (Complot, j'utilise le mot complot, pas pour parler du complot qui consiste à avoir provoqué soit même l'attentat, mais bien celui de manipuler l'opinion et de tronquer l'enquête), il y a la une information intéressante. Je ne peux pas imaginer que cette information vous paraisse inintéressante si elle s'avère véridique. C'est la raison pour laquelle j'ai l'impression que vous ne croyez pas du tout à la théorie du complot.

Je le comprend, j'étais dans le même cas que vous quand on m'en à parlé. Ensuite j'ai regardé "Loose Change" et je me suis posé des questions. Il y avait des failles dans ce documentaire, mais il parlait quand même de sujet peu médiatisé et comportant plus d'une anomalie.

J'ai commencé à me renseigner en épluchant légèrement des sites. Certains "conspirationnistes" d'autres "anti-conspirationnistes". Je trouvais les arguments des "conspirationnistes" plus convaincant. Alors j'ai commencé à rechercher un peu par moi même.
C'est pas si compliqué que ça, on peu trouver des documents concernant la démolition contrôlée, on peu trouver des documents du fbi, du niss, du fema...

Après cela, il me paraît évident que les points soulevés dans "loose change" méritent réflexion.

Je ne suis pas journaliste et le temps que j'ai consacré à la recherche sur le sujet est très petit. Pourtant j'ai eu accès à un certains nombre d'informations. Et ma logique me guide vers une remise en question de "la version officielle".


Ce qui m'a vraiment déçu de votre part, Monsieur Schneidermann. C'est de constaté que vous n'aviez pas fait de recherches. Vous ne sembliez pas savoir grand chose de la chute du WTC7. Vous ne saviez même pas que c'était un gratte ciel. Vous ne sembliez pas avoir regardé les vidéos des "conspirationnistes". Et vous ne sembliez même pas avoir regardé "Loose Change".

Par contre vous sembliez avoir regardé le reportage de Stéphane Malterre.

Alors évidement c'est dans ce genre de message qu'on se fait traiter de conspirationniste. Mais j'ai bien l'impression que votre documentation était inégale.
Je me trompe peut-être et je l'espère. Mais c'est bien ce que j'ai ressentis.


Cependant je suis content que vous ayez abordé le sujet et j'apprécie votre manière de poser des questions.


Je sais qu'il y a peu de chances que vous lisiez mon message et encore moins que vous me répondiez, mais "qui ne tente rien n'a rien"...
Quand Bigard a dit trois phrases dont une connerie sur le 11 septembre à la radio, tout le monde médiatique s'est emballé pendant plusieurs jours.

La semaine dernière, il parle pendant 20 minutes sur le 11 septembre sur France5 sans dire de conneries, on voit dans le fond les images de la troisième tour qui s'effondre, une première à la télévision française après 8 ans de censure. Et rien ne se passe, aucun média n'en parle, il suffit de vérifier sur google actualité.

Que se passe t'il ? Les médias ce sont ils concertés pour ne pas en parler, ou bien seules les conneries sont autorisées à la télévision ?

C'est troublant non ?
Jean-Marie Le Pen doute aussi. Ca va cliver dur !

On va finir par l'avoir notre ligne jaune sur le 11 septembre. Attention, parfois mes prédictions sont justes ;-)
Hier soir, un intéressant doc sur France 5, à 20 h 35 :
« Autopsie de la rumeur »
Documentaire de Bertrand Delais (France, 2009). 65 mn. Inédit.

Commentaire de Sophie Lherm
Télérama, Samedi 26 septembre 2009

« La rumeur. Le plus vieux média du monde. L'histoire de l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme... Pourquoi la raison s'efface-t-elle devant les explications les plus hasardeuses ? Le réalisateur Bertrand Delais a choisi de revenir sur certaines d'entre elles, de la rumeur d'Abbeville qui, en 2001, voulait que la Somme ait été volontairement inondée pour protéger Paris, à l'affaire de pédophilie dite du café de la Plage, à Angoulême, en 2002.
Pourquoi certaines rumeurs ont-elles plus de succès que les autres ? Pour Pascal Froissart, sociologue et auteur de La Rumeur, histoire et fantasmes, « ça fonctionne comme un conte de fées... » Plus c'est gros, plus ça marche ! Hommes politiques, psychanalyste, journalistes... de nombreux témoins et analystes se succèdent pour tenter d'éclairer le mécanisme de ces rumeurs. Le résultat final est honnête, mais laisse une impression de déjà-entendu. On aurait ainsi aimé que soit pris en compte l'usage délibéré de la rumeur comme arme politique. Ou que la partie consacrée aux rumeurs sur la Toile - hoax (canulars), théorie du complot... - soit plus étayée. »
Salut !

J'ai formulé une proposition d'émission d'arrêt sur image, mais comme réponse je n'ai pratiquement que des truthers et des debunkers en train de s'insulter (si c'est ça la démocratie participative...).

Je reformule donc ma proposition à l'équipe d'arrêt sur image d'organiser un débat sur "la théorie du complot". La problématique pourrait être la suivante : "les truthers sont-ils forcément des adeptes de la théorie du complot ?" (J'aimerai bien entendre un critique constructive de ma proposition au lieu d'entendre parler de l'emplacement des caméras de surveillance au Pentagone).

Je vous propose toujours mes 4 intervenants :

- Pierre-André Taguieff
- Daniel Schneidermann
- Eric Laurent
- Un représentant de Reopen 911

(si vous avez mieux, merci de proposer)

et pour animer le débat, je pense à qq de neutre, genre le philosophe Cédric Lagandré que j'ai trouvé très mesuré chez Taddéï... (si vous avez mieux, merci de proposer)

Bon débat et à bientôt
Guillaume
Il est très étrange sinon surréaliste que dans notre beau pays, patrie des droits de l'homme et de la liberté, l'on ne puisse débattre d'un événement aussi considérable qu'inquiétant soit l’attaque des Twins Towers à New York le 11/09/2001. Quand je dis débattre ce n'est bien sûr pas sur les faits, tout le monde a vu les deux tours s'écrouler sur elle mêmes et plusieurs heures après la tour 7. Le sujet du débat qui devrait avoir lieu dis-je ne porte pas sur des faits indéniables pour les WTC ( par contre pas très clairs pour ce qui est de l'attaque conjointe du Pentagone ) mais sur l'enquête « officielle » et ses conclusions diligentée par l’administration Bush.

Toute personne qui s’exprime dans les médias à ce sujet en émettant des doutes sur les conclusions de cette « enquête » se voit traiter de révisionniste, de négationniste, d’antisémite et autres anathèmes et insultes. Ceci est très choquant, je ne vois pas ce que ça vient faire là-dedans, débattre des conclusions de cette « enquête » reviendrait donc à nier l’existence des chambres à gaz (donc être assimilé à un nazi), remettre en question l’existence d’Israël et faire parti ou soutenir des terroristes islamistes. Cet amalgame rapide et gratuit par son exagération et son incongruité a un nom, cher à Edward Berneys, celui de propagande, c’est de la pure et grossière propagande de bas étage. Et cette propagande est largement diffusée par des journalistes censés être sérieux puisque ayant des positions importantes dans les journaux, radio, télévisions nationales (il ya aussi une bizarrerie parce que ces gens les FOG, les Guillaume Durand ont toujours une émission « réservée » sur les chaînes nationales, Daniel Schneidermann devrait se pencher sur cette anomalie)…On sait bien qu’en France les médias appartiennent à des grands patrons parmi les plus riches, les Bolloré, Lagardère, Bouygues etc au mépris des loi anti concentration d’intérêts, de plus ces magnats ultra riches ont été les sponsors de notre président actuel, alors ?...Faite vos conclusions.

Mr Schneidermann votre position sur ce sujet crucial, est contradictoire avec l'objet d'ASI, celui de décrypter les propagandes et les mensonges pas omission des média audio-visuels...C'est pour ça que je me suis abonné, mais je vois que vous donnez dans un conformisme peu ragoutant, un conformisme au mépris des citoyens qui ont raison de se poser des questions (ils ne s'en posent jamais assez)...Ou bien vous donnez dans le cynisme style FOG, méprisant pour tout ce qui n'est pas la crème de l'élite politico-journalistiquo-showbiz. Je ne sais pas si le 11/09 est un "feuilleton fatigué" (quel mépris pour les gens qui estiment justement qu'on a pas répondu du tout aux questions à ce sujet) mais je ne crois pas...Je vous en voulais déjà pour avoir offert une tribune à l'Opus Dei, encore un coup comme ça et ce sera le divorce, désolé...
Tiens, histoire de troller, puisque après tout, ce sujet est fait pour ça, à l'initiative de DS lui-même (content du résultat ?) :

"Le problème du monde, c'est que les imbéciles sont sûrs d'eux-mêmes et que les gens intelligents sont bourrés de doutes."
Bertrand Russell.

Eh hop, 500 de plus...
(enfin, j'en suis pas sûr...)
Video sur Dailymotion :

11 septembre 2001 : Bigard s'explique chez Paul Amar sur Fr5

Paul Amar donne la parole à Jean Marie Bigard sur le 11 Septembre, dans l'émission "Revu et corrigé" du 26 septembre 2009 sur France 5. Un tête à tête de 20 minutes entre le journaliste et l'humoriste sur ce sujet si sensible en France.
Le concept intellectuel de la « Théorie du complot » est devenu, dans la bouche des médias après les évènements du 11 septembre 2001, un « fourre-tout » idéologique qui mélange allègrement et de manière manipulatrice, les idées crypto-fascistes (la théorie du complot juif), les conceptions conspirationnistes (qui cherchent à dénoncer les manipulations politiques d'une minorité agissant dans l'ombre du pouvoir) et les principes sceptiques (qui cherchent absolument à trouver une logique scientifique à un ensemble d'évènements comme ceux du 11 septembre 2001).

Je souhaite donc que l'équipe d'Arrêt sur Image organise un débat équilibré à propos de cette Théorie du Complot.

Je vous propose 4 intervenants :

- Pierre Vidal-Naquet (l'inventeur de la théorie du complot),
- Daniel Schneidermann (représentant des médias « meanstream »),
- Eric Laurent (journaliste indépendant)
- Un représentant de Reopen 911

merci et à bientôt

Guillaume
ça me rappelle un commentaire que j'ai posté relatif au 11 Septembre. "Permettez moi d'en douter sûrement".
L'histoire du gouvernement américain invite, d'une certaine manière, au doute, au conspirationisme. L'affaire Kennedy et celle du Watergate par exemple illustrent bien cette réalité.
Mais le pire, c'est quand j'entends ici ou là l'énorme confusion opérée entre d'une part, le conspirationisme et d'autre part le révisionnisme et le négationnisme. Le gouvernement américain s'entête à ne pas donner tous les éléments relatifs à cette affaire... C'est un fait. Et c'est de pire en pire.

Mathieu K
J'ajoute : à 582 messages en quelque jours on peut dire que ça n'est pas le feuilleton qui est fatigué mais plutôt DS…

Une petit peut de repos Daniel ?
Nouvelle news, signée la rédaction cette fois, et nouveau dérapage :
[quote=la rédaction]Il avait lui-même cité Goebbels, mais n'apprécie guère qu'on réitère le rapprochement

Je comprends cette manière assez subtile de pervertir la réalité :
Kassovits à CITÉ Goebbels, il n'a pas TRAITÉ quelqu'un de Goebbels !

Excusez moi la rédaction mais vous en savez pas faire la différence ? Je pense que si !
Alors quoi ? De la mauvaise foi ? C'est quasiment de la manipulation cette news !

D'apres Wikipedia, en parlant de Goebbels [quote=Wikipedia]son nom reste indissolublement lié à l'emploi des techniques modernes de la manipulation des masses et de la démagogie qu'ont été capables de diffuser les propagandes des États totalitaires.

Donc si Kassovitz cite Goebbels c'est bien pour parler de désinformation, pas pour faire l'apologie du nazisme et vous le savez très bien. D'après vous on peut pas citer Goebbels sans se accepter de se faire traiter de Goebbels ? Dans quel monde vivez vous ? Pas le miens en tout cas.

Aujourd'hui je n'ai pas envie de faire des menaces sur les abonnements etc. Je suis pour la liberté d'expression, mais quand même, il faudrait quand même faire attention : si ASI ne me semble plus un média sérieux j'irais trouver mes informations ailleurs c'est sur. Pourtant je suis vraiment un lecteur depuis le début du site et de l'émission.

Il faut faire attention aux mots qu'on emploi, chaque mots compte, cette phrase que je cite n'est vraiment pas au niveau. Ce n'est pas sérieux. Comment attirer votre attention sur ce sujet préoccupant ? En un temps rapproché j'ai observé ET PAS SEULEMENT SUR LE 11 SEPTEMBRE un manque de sérieux et d'objectivité dans ce qui est posté sur le site (je ne parle pas des vidéos ici). Perso je trouve ça très inquiétant : ASI ne serait pas le média que j'appelais de mes vœux ? SI c'est pour lire des choses qui ne sont pas sérieuses il y a des tas de sites d'information en ligne et GRATUITEMENT. Je suis déçu à l'heure d'aujourd'hui.

NB. De plus traiter un juif (j'imagine qu'il l'est et je n'en sais rien et je m'en fiche) de Goebbels vous ne trouvez pas que c'est du plus mauvais goût ? Vous ne relevez pas ça vous ? Ça ne sent pas très bon pourtant…
Pas un mot sur les 578 posts sur le 911 dans la derniere emission de DS, bref on nous prend pour des jambons! et on nous meprise.
Je vous invite donc a mettre votre renouvellement dans la balance afin d'obliger ASI a aborder DANS LE CADRE D'UNE EMISSION VIDEO AVEC DES INVITES les differentes zones d'ombres du 911.

il vous suffit de poster "-1"

pour ce qui me concerne je ne renouvellerais plus mon abonnement car je pensait que le fait qu'ASI passe sur internet ils seraient moins soumis aux pressions, sauf que j'avais oublie l'auto-censure... et le manque de courage...

J'irais chercher mes infos ailleurs ...
Bon c'est sur cette fois Kassovitz attaque l'express et le JDD! (plus deux autres organes de notre chère pravda Française et répouplicaine sous peu).


La depeche AFP :

Attaqué pour ses propos sur le 11-Septembre, Mathieu Kassovitz poursuit en diffamation

(AFP) – Il y a 24 minutes

PARIS — L'acteur-réalisateur Mathieu Kassovitz a porté plainte pour diffamation publique pour avoir été comparé à Joseph Goebbels et à l'historien révisionniste Robert Faurisson après des propos controversés sur le 11-Septembre, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Lors d'un débat télévisé le 15 septembre, M. Kassovitz estimait "questionnables" les conclusions officielles de la commission d'enquête américaine sur ces attentats et évoquait différentes thèses conspirationnistes.

"A la suite de cette émission, Mathieu Kassovitz a fait l'objet de très graves accusations de nature totalement diffamatoire", estime son avocat, Me William Bourdon, dans un communiqué.

Dans L'Express, un article évoquant un "Kassovitz en Faurisson du 11-Septembre" a entraîné le dépôt jeudi d'une plainte avec constitution de partie civile pour diffamation publique, selon l'avocat.

Un autre article, publié sur le site internet du JDD et selon qui "Kassovitz redonne des couleurs à Goebbels", le ministre de la Propagande d'Hilter, a lui aussi donné lieu à une plainte pour le même chef.

"En étant assimilé à un négationniste et à un adepte de Goebbels, Mathieu Kassovitz considère qu'il fait l'objet d'outrages d'une exceptionnelle gravité qui portent douloureusement atteinte à sa réputation, à son honneur et au-delà à sa famille dont il rappelle qu'une grande partie a disparu dans les camps de concentration nazis", affirme Me Bourdon.

L'avocat a précisé à l'AFP qu'il entendait déposer deux nouvelles plaintes dans les jours à venir.

Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservés.
Sur cette page :
« Conspiracy Theory Questions »
du site www.aerospaceweb.org
on trouve les réponses à quelques questions, dont celle-ci :
« In the aftermath of 9/11, I have heard many claims that a 757 could not possible have hit the Pentagon because the plane cannot fly so low to the ground since ground effect prevents this from happening. Is there any truth to this claim? ... I don't think any pilot could control an aircraft like that and hit the Pentagon. No 757 could fly like that, especially the terrorist supposedly flying Flight 11 who was an unskilled amateur pilot yet magically flew with total perfection. »
Vu les 500 commentaires atteints, mais également la poursuite en diffamation déclarée par Kassovitz pour diffamation (officieusement sur son compte facebook, dépêche afp probablement dans la journée), il serait grand temps que vous organisiez un débat ayant pour thème "faut-il ouvrir un enquête indépendante sur le 11 septembre". Car malheureusement pour les défenseurs de la version complotiste islamiste, leur seul argument (l'antisémitisme) vient de tomber à l'eau.
"Mathieu Kassovitz Poursuit en justice 4 journalistes et leur media pour diffamation. Dépêche AFP aujourd'hui. "

:)
Il a qu'à interviewer Eric Laurent Shneiderman et on verra s'il parvient à l' accompagner, "en lui tenant la main, dans l'exploration des ultimes conséquences du scénario qu'il ébauche"!
N'avons nous pas dépassé les 500 messages ? ou bien me trompe-je ?
Désolé, cher DS... Il va falloir nous prouver que les "complotistes" ont bien tort de se poser des questions !
Stanley

Je sais quels sont mes domaines de compétences, et quels domaines m'échappent.

Quand tu me parle de technique de communications, de "méthode hypothético-déductive et psycho-freudienne", et autres, sache que pour moi, tu parle aussi chinois que pour toi, quand je parle d'aéronautique.

Sur ce, je te laisse dans ton bocal, en espérant que la psychologie et la manipulation ne prendront jamais le pas sur les sciences dans les prises de décisions.
Citation de Remi (reformulée) :
« Lorsque tu parles de techniques de communications, de ‘‘méthode hypothético-déductive et psycho-freudienne’’ et autres, sache que pour moi, tu parles chinois. »

C’est bien de reconnaître que tu critiques violement des affirmations sans les avoir assimilées [sans avoir la capacité intellectuelle de les comprendre] et à fortiori sans contre argument ou réfutation.
Dis donc, je reconnais moi même que je suis pas spécialiste en psychologie,

mais dire

"sans avoir la capacité intellectuelle de les comprendre" ça s'approche de l'insulte, non ?

Ceux qui ne connaissent pas tes méthodes sont forcement cons ?

ça en dit long sur ta méthode de penser et la fermeture de ton esprit a toutes les méthodes que tu ne connais pas.
Citation :
« ‘‘sans avoir la capacité intellectuelle de les comprendre’’ ça s'approche de l'insulte, non ? »

Ce n’est pas une insulte, seulement un constat…
1- Si on me parle chinois je reconnaîtrais que « je n’ai pas la capacité intellectuelle de le comprendre », car je ne l’ai pas étudié et j’ai pas envie d’essayer de le comprendre.
2- Si on me parle d’un sujet que je connais pas ou mal, je fais un effort intellectuel pour le comprendre (notamment par des recherches Internet).
De même, lorsque je parle d’un sujet que je maitrise, mais difficile et peu connu des @sinautes, je fais des recherches sur Internet [car je connais les mots clés] pour l’illustrer et apporter des infos complémentaires à ceux qui veulent comprendre.

J’ai bien fait remarquer :
« Car s’il procède de la même façon, on débouche sur une bagarre, un duel ou un procès en diffamation. »

Qu’est ce une insulte ?
Je n’ai pas la réponse, et les quolibets suivants proférés à tel ou tel personnes, ne sont-ils pas des insultes ?


Florilèges non exhaustif de Remi :
« Je doute fortement de votre culture générale en aéronautique du coups »
« non, mais vous délirez complètement là »
« Enfin, je me fais pas d'illusion sur le niveau technique des "conspis" »
« Enfin, hors de ton asile je veux dire »
« Peut être devrait tu apprendre a penser par toi même plutôt que de répéter comme un singe des choses dont tu ne sait pas ce qu'elles veulent dire. »
« Non seulement tu est incompétente, mais en plus complètement schizophrène ??? » Consulte d'urgence. »
« P.S : ya pas besoin de fautes de frappes pour voir que tu connait rien à ce dont tu parle
« Alors forcement, quands on voit des gens avec un tel manque de sérieux, il est difficile de leur en accorder, du sérieux »
« Une telle foi dans la perfection de chaque information de vos sources, ça laisse songeur sur votre capacité a prendre du recul »
« Je vous prierais donc de ne pas mélanger les torchons et les serviettes »
« De toute manière vous ne pourriez pas comprendre »
« Comme je l'ai dit, la saturation et le matraquage c'est plus de la secte que du débat »
« je vous prierais de faire souffrir de votre incompétence »
« Et dis toi bien que de voir autant de bêtise humaine chez les conspirationistes »
« Tu passe pour une débile »
« Si tu pense a des courses de chevaux, je ne pense pas que tu soit au niveau pour le débat sur l'approche des aéroports. »
« Plutôt que d'utiliser des techniques de persuasion sectaires, si tu essayais de comprendre les sujets auquel tu t'intéresse »
« Y c'est passé quoi, j'ai lâché quand Stanley est rentré dans son délire mystique ?
« C'est pas le manuel du parfait petit troll plutôt ? »
« Sur ce, je te laisse dans ton bocal, en espérant que la psychologie et la manipulation ne prendront jamais le pas sur les sciences dans les prises de décisions. »


À vous de vous faire une opinion !
M’est d’avis que Stanley n’a pas de compétences dans tous les domaines qu’il aborde, mais
qu’il remplace ses lacunes par des recherches wikipédiesques au fur et à mesure de ses besoins,
et qu’il arrête ses recherches dès qu’il croit avoir la bonne réponse.

Un exemple: après que je lui ai donné le lien pour avoir l’analyse de la boîte noire du vol sur le Pentagone :
il part dans des calculs de l’approche à partir de la seule lecture des altitudes de l’avion, ce qui est assez facile,
par contre il ne fait pas la lecture de l’attitude (je dis bien attitude, l'altitude n'étant qu'un paramètre) de l’avion en
regardant en même temps les enregistrements des états de l’instrumentation, ce qui nécessite un peu
plus de compétences, mais qui est la seule façon de savoir ou plutôt de s’approcher au mieux de la vérité.

Personne n'a eu le courage de remettre en cause l'authenticité de cette boîte noire alors que le vol n'a jamais existé,
étonnant non? Ou alors une complicité de plus, au sein de l'organisme en charge d'enquêter sur les catastrophes
aériennes, est-elle à ce point inimaginable?
Attention cependant à ceux qui voudraient essayer. La fabrication d'un faux enregistrement de boîte noire serait
d'une telle complexité que je ne pense pas que quelqu'un s'y soit risqué.

Sur ce je laisse chacun dans son bocal. On vient d’ailleurs d’ouvrir un nouveau fil sur l’interview de France24…
Ce sera sans moi.
D'accord.
moi j'attends juste la réaction de DS après s'être moqué de tous ceux qui pensent pas comme lui......
ca serais bien qu'il s'excuse et prenne ce sujet avec un tout petit peu plus de sérieux, ca serais la moindre des chose il me semble.....
Je ne pense pas. Polémiquer ici suppose probablement de prendre tout ça un peu au sérieux (il est relativement rare que des gens qui ne croient pas aux ovnis perdent leur temps sur des forums d'ufologues ou écrivent des livres à leur sujet), mais pour la poignée d'internautes qui a pondu ces 500 messages, il y en a probablement une grande quantité, plus ou moins morte de rire, qui ne ressent pas particulièrement le besoin d'exprimer sa position. Je ne pense pas que ce fil de discussion rende des "excuses" nécessaires. En fait, même si des archives révélaient en 2173 que l'attentat du 9/11/2001 avait été scrupuleusement planifié par la CIA (et le WTC élégamment miné pour s'effondrer sur ses occupants sans faire de victimes dans les immeubles avoisinants), il n'y aurait toujours pas de honte a être resté sceptique devant les raisonnements conspirationnistes exprimés sur cette page.

C'est bien sûr subjectif, mais à mes yeux les réactions accusatrices des "conspirationnistes" du 9/11 justifient assez la condescendance goguenarde qu'ils subissent. Ce qui rendrait d'ailleurs d'autant plus drôle qu'ils aient raison (un peu comme j'adorerais qu'une soucoupe se pose en déversant des petits bonshommes verts pour de vrai).

Je suis assez d'accord avec ceux qui y voient une sorte de mysticisme. La ligne de défense "conspirationniste" me rappelle effectivement beaucoup les arguments des occultistes - qui font feu de tout bois, sélectionnent et accumulent les détails historiques/archéologiques isolés (et souvent mal compris) comme des "indices", pour les amalgamer à un système cohérent, et ne remettre ce système en cause à aucune défection "d'indice" (chaque "indice" invalidé isolément ne compte pas, le système se maintient par l'idée d'une constellation d'autres). Le principe de base est une croyance, dont ces "indices" interchangeables sont dits être la source, mais ne sont en définitive que l'habillage : il sont eux-mêmes des interprétations sous l'angle de cette croyance. Pistes de Nasca, cosmonautes aztèques, boucle d'approche de l'avion, vitesse et verticalité des chutes des tours, m'évoquent des fonctions similaires : c'est le postulat de base (lui-même à l'abri) qui les transforme en objets de légitimation rétroactifs. Sans "indices", le discours serait le même.

Ce n'est pas en soi une défection du rationnel. La science procède de façon un peu équivalente : un modèle explicatif, l'interprétation des données en fonction de ce modèle, et l'abandon du modèle uniquement si suffisemment de données résistent à leur intégration plus ou moins forcée. Mais ici la prémisse est complètement idéologique ("les américains! je m'en doutais!"), la confrontation des données est superficielle (expertises wikipédiques), la rhétorique un poil trop lyrique ("bande de moutons aveugles, je n'ai pas peur, vous ne me ferez pas taire"). Difficile d'y voir une démarche sérieuse. Et la conviction qu'y mettent nombre d'internautes accentue du coup, par contraste, cette impression de futilité. Sans compter l'aspect qui me dérange le plus : voir la "conspiration" du 9/11 comme un argument contre l'invasion de l'Iraq sous-entend qu'un "vrai" attentat d'Al-Qaida la justifierait un peu plus.

Quoiqu'il en soit. Nous sommes sur internet. Ce fil de discussion, tribune à internautes clichés, conforte certains de mes préjugés sur le média. Je ne pense pas qu'il revienne à ASI d'aller enquêter sur la mort de Kennedy, ou de dévoiler la vérité sur le Titanic. La gestion médiatique des théories du 9/11 est un peu intéressante (effectivement, que bloque-t-on et pourquoi : les arguments ne sont pas les mêmes pour l'occultation du révisionnisme de la shoah, des créationnismes anti-darwinistes, et des conspirationnismes autour du WTC), mais accuser @si d'être à la solde de la CIA judéomaçonnique pour ne pas s'être consacré à la propagation des théories conspirationnistes du 9/11 me parait léger. Et demander des excuses sur la base de l'hyperactivité internette des fanas de cette théorie (dont le web est précisément le terrain principal) est assez puéril. Je ne pense pas que ces niveaux d'activité soient en eux-mêmes très légitimisants, voire très représentatifs. Au contraire, il y a des sujets plus intéressants, aux forums plus calmes, ne serait-ce que parce que tout le monde ne s'y sent pas forcément quelque chose à dire. J'ai tendance à me méfier des thèmes où "tout le monde a une opinion".

Pour ma part, je me réjouis assez des sujets d'@si qui sortiront un peu du 11 septembre et de la qualité technique du site web de tel ou tel parti.
le principe de base est une croyance

Certaines théories sont tirées par les cheveux, il faut le reconnaître. C'est vrai que ça permet de tourner l'ensemble du mouvement en dérision et ainsi les assimiler, à tord ou à raison, à un groupe d'hurluberlus très concernés par les problèmes d'ovni. Sauf que ça se passe sur Terre.

Est-il normal que les journalistes dans leur ensemble gobent cette histoire de passeports sans poser de question ?
Quelles conséquences pour les responsables des mensonges en série (passeports, addm...) ? Pour leur incompétence en matière de sécurité nationale ?
Tous ce beau monde reste en place et continue comme si de rien !
Ils ont même le champ libre pour déclarer des guerres, inventer de nouveaux concepts tels que la guerre préventive...

Tout ça sur fond d'actes de bravoure des fameux "heroes" qui ont servi l'image de leur super-président.
Vous savez ce qu'ils sont devenus au fait ces braves pompiers ? Curieusement il y a moins de monde pour les aider à payer leurs soins à présent que l'heure de gloire est passée. A l'époque les autorités ont pourtant prétendu que les poussières contenaient des substances dangereuses mais à des taux trop faibles pour constituer un danger. Je vous laisse chercher les docs qui montrent la tronche de leurs poumons quelques années plus tard.

Alors qui demande des comptes pour tout ça ?
Est-il moralement défendable de se focaliser sur le mouvement, de le tourner en dérision ?
Je pense que les critiques sur la récupération et l'instrumentalisation de l'attentat - qu'il s'agisse des concepts ("guerre préventive", "guerre contre le terrorisme") ou, potentiellement, de mises en scène a postériori (le passeport ?), sont des questions très différentes de celles posées par les complotistes (théorie de l'attentat américain). Et que mêler les deux est assez nuisible. Il y a certes des scandales à dénoncer concernant la gestion de l'évènement, et ils ont été dénoncés dès le début. Je crois en revanche que les "grandes vérités occultées" sur ses causes ou sur son déroulement relèvent surtout du fantasmatique ("hé, ça serait cool si c'était même les américains qui avaient fait tout ça en fait").

Il faut donc distinguer ces "mouvements". J'ai surtout l'impression que ce sont les complotistes qui tournent involontairement en dérision les critiques de la géostratégie américaine et de ses propagandes internes.
Il faut donc distinguer ces "mouvements"

Tu fais la différence entre les gens qui posent des questions disons purement politiques et les "complotistes", OK. Cependant je trouve injuste de mettre tous les "complotistes" dans le même panier. Il existe bien sûr un certain nombre de théories loufoques, mais aussi d'autres vraiment intéressantes et/ou qui soulevent des points pertinents. Bien sûr, ce sont presque toujours les allumés qui sont mis en avant.

Le seul point commun que je trouve à tous ces mouvements : tous pensent que l'enquête a été bâclée et tous veulent une nouvelle enquête. Il ne faut pas oublier que c'est ça leur raison d'exister à la base. Qu'ils aient raison ou tord sur leurs conclusions à la limite on s'en fout, ce ne sont pas des pros de l'investigation et ils le savent très bien : ce sont les premiers à réclamer une vraie enquête menée par des professionnels.

Un exemple d'arguments qui, à mon sens, ont l'air de tenir la route, à première vue, pour moi qui ne suis que simple spectateur
J'ai regardé ce bout de vidéo, sans fascination particulière. Dans le cadre d'un petit échange ruquier, n'importe quelle thèse a à la fois l'air de tenir et de ne pas tenir la route - et je ne m'intéresse pas assez à la question pour en creuser les aspects qui m'échappent (par exemple cette histoire de "délit d'initié" - ces investissements peuvent-ils avoir suivi l'observation d'autres mouvements, je ne connais pas assez les techniques boursières pour m'effarer a priori dans un sens ou dans un autre). Quoiqu'il en soit, tous les points soulevés là me semblent relever du "politique", c'est-à-dire de la gestion de l'attentat plutôt que de sa conception et mise en oeuvre. Il y a évidemment une dominante d'ombre dans la géostratégie du "contexte" 11/9, comme il y en a dans toutes les affaires de politiques extérieures (alliances et négociations croisées, enjeux occultes, raisons d'Etat et realpolitik). Leur décryptage ne peut pas se faire en temps réel, c'est un travail d'historiens et de politologues. Ce n'est pas une enquête de journaliste - et encore moins d'analyse des médias - qui va dénouer ces réseaux, ne serait-ce que parce qu'ils sont d'actualité et "fonctionnent" par l'occulte et l'inassumé. Tout au mieux peut-on nous rappeler leur complexité, et éviter de se représenter l'histoire (et les relations internationales) comme binaires.

Bref, s'il s'agit de révéler qu'il y a des négociations de coulisses au-delà des discours populistes, l'exercice est inutile : il est déjà notoire que la réalité géopolitique dépasse le sens commun (accords économiques en dépit des droits de l'homme, etc). Et s'il s'agit de révéler l'état de ces négociations de coulisses, l'exercice est sans doute rendu impossible par le secret d'Etat, et ce secret d'Etat est sans doute nécessaire à ces procédures diplomatiques (avec tout le danger que ça comporte : la mise à l'abri des réflexes populistes primaires est aussi une mise à l'abri du contrôle du peuple, avec le présupposé périlleux que les décisions sont prises avec son accord indirect, pour son bénéfice indirect). Dans la pratique, nous n'aurons peut-être jamais accès aux dessous de la libération de Bétancourt, à l'identité des commanditaires du meurtre d'Habyarimana, aux doctrines précises derrière les soutiens à Noriéga ou aux Colonels grecs, aux termes exacts des alliances avec les résistances islamistes de l'Afghanistan russe, etc. De telles données sont accessibles par l'espionnage et le contre-espionnage, pas par le journalisme ou le dilettantisme internaute.

Par ailleurs, au niveau populaire et sous tous les angles, le 9/11 est déjà un mythe. C'est-à-dire que les "truthers" eux-mêmes ont quitté le terrain du factuel pour entrer dans celui du mythologique. Une conséquence en est que même si une nouvelle "enquête sérieuse" (c'est-à-dire qui "fait" sérieux) était rendue publique, ces conclusions seraient sans effet. Michael Jackson était un pédophile quelle qu'ait été l'issue du procès, puisque Michael Jackson était avant tout un "monstre", et que la pédophilie était le signe de "monstruosité" à la mode. Lady Di a été assassinée parce que les gens de son statut ne meurent jamais "sans sens". La zone 51 renferme une soucoupe volante, parce que ne pas l'avouer en constitue la preuve. Bref, le symbolique a déjà remplacé les faits, quels qu'ils soient, et la validité d'une enquête ne se mesure déjà plus qu'à sa conclusion. Expliquer la façon dont les tours sont tombées après avoir été frappées par des avions (ou se lasser de ces débats), c'est en soi admettre avoir été payé par la CIA. Ne pas revenir sempiternellement à la charge sur ces question (jusqu'à "révélation" du trucage), c'est en soi faire preuve de couardise politique. Quel qu'ait été le nombre de tireurs impliqués dans l'assassinat de JF Kennedy, le mythe populaire a décidé le complot - et tout rapport n'allant pas dans ce sens sera toujours (à tort ou à raison) un "faux".

Je trouve donc la discussion inutile, elle ne sert qu'à nourrir le sentiment d'héroïsme et le besoin d'indignation des internautes dont le 9/11 est le confortable cheval de bataille. Une portion des événements entourant le 9/11 fait déjà partie de l'inconnaissable au même titre que les circonstances exactes de l'incendie de la bibliothèque d'Alexandrie. Cet inconnaissable peut être assumé, et laissé de côté pour se fixer sur des indignations plus valides. Le fait que l'attentat ait pu être instrumentalisé pour une guerre coloniale, le fait qu'il ait été intégré dans un discours idéologique nauséabond, le fait même qu'il ait constitué une aubaine pour le clan Bush, n'est pas nié par ceux que les théories conspirationnistes fatiguent. Mais ces points sont plus dignes d'intérêt que les spéculations vaseuses (et nécessairement amateuristes) sur la chute des corps et la fusion des armatures. Or ils sont aussi plus consensuels (en dehors des cercles républicains des états-unis d'amérique), et il faut plutôt s'en réjouir. Chercher à tout prix, par romantisme, à "dénoncer" au-delà, c'est, à mes yeux, rater par snobisme le point le plus pertinent, et courir le risque de délirer complètement - ce dont peu d'internautes sur ce fil se privent.

J'espère qu'@si tiendra le coup, et ne se transformera pas, sous la pression, en pure caricature de site "de dénonce" pour internaute pseudo-résistant. Ni ne se découragera, d'ailleurs, de constater combien de ses abonnés enthousiastes entendaient "analyse de médias" au sens de Loose Change.
[quote=Ni ne se découragera, d'ailleurs, de constater combien de ses abonnés enthousiastes entendaient "analyse de médias" au sens de Loose Change.]

Pas de quoi se décourager, comptez les...
Et la conviction qu'y mettent nombre d'internautes accentue du coup, par contraste, cette impression de futilité. Sans compter l'aspect qui me dérange le plus : voir la "conspiration" du 9/11 comme un argument contre l'invasion de l'Iraq sous-entend qu'un "vrai" attentat d'Al-Qaida la justifierait un peu plus.

Je suis malheureusement d'accord. Remarque toutefois que sur internet on sait rarement qui est derrière le clavier, or le sujet intéresse tous les âges et en particulier les très jeunes. Ceci explique certains coms récurrents sur le net du genre "toi t tro con !:!! birn sur que c w bush qui a planifié les atenta tou le monde la sai que lacier ne fond pas avan 1300° !!"
J'ai remarqué que dans un domaine ou je pense avoir quelques compétences (l'aéronautique), Stanley raconte surtout un tas d'âneries (j'ai renonce a faire le compte). Si c'est le cas dans les autres domaines abordes, il ne sera pas plus crédible...
Et ça c'est un tas d'âneries:
http://www.youtube.com/watch?v=j5FhQc-LJ-o

Faux témoignage et contradiction des témoins avec la version de la commission et donc de la boîte noire sois disant authentique.
Si ça suffit pas à rouvrir l'enquête au moins sur le Pentagone.
Excellente Video !!!
Il serait malhonete de continuer a supporter la version officielle apres avoir vu ca ...
C'est bien pour ça qu'ils la regarderont jamais jusqu'au bout nos super experts en aéronautique. LOL

Au fait la vidéo est signé "Pilots for 911 Truth"

Histoire d'enfoncer le clou.
Ouiii, les vidéo c'est tellement plus scientifique que des articles et textes.

D'ailleurs je dis qu'on ne devrait plus publier d'article scientifique sur papier, mais uniquement sur Youtube.

ça aurait plus de gueule.


Et en plus on pourrait être expert sans savoir lire.
C'est marrant on compare chaque témoignage à la version officielle, mais
on ne compare à aucun moment les témoignages entre eux...pourtant il n'y
a pas deux témoins qui disent la même chose. Drôle de méthode.
Que deviennent les témoignages de ceux qui ont vu un missile dans ce film?
De ceux qui n'ont pas vu d'avion? Là il y a deux avions!
Question subsidiaire: à quel moment parle-t-on de la boîte noire que Indigo
Moloko dit être fausse. Une source disant que cette boîte noire est fausse SVP?
Je rappelle que toutes les analyses de boîtes noires enregistrant les données
des avions accidentés sont publiques aux USA.
J'ai l'impression que ce film est fait pour donner des arguments aux tenants de
la version officielle tant il est incohérent d'un bout à l'autre. Ces témoins avec leurs
petits avions pour illustrer leurs propos... Et ce commentaire, mon dieu!, ce commentaire.

Regardez le ça en vaut la peine.
Ouiiiiiii !

Et faisons un jeu: "Qui Veut Gagner Des Avions" où on donne au gagnant un avion qu'il peut faire tomber où il veut.

J'aime bien quand tu* parles d'incohérence, ça me rappelle des trucs**.

– Bon, on a parlé avec des témoins, ça ne correspond pas pas avec la Version Officielle.
– Ah mais non, coco, c'est bouclé, on a toutes les réponses dans la Version Officielle.
– Oui, mais on a des témoins, des gens qui ont vu ce qui s'est passé.
– Et ils disent quoi?
– Que ça ne s'est pas passé comme on l'a dit.
– Ah mais là, ça va pas aller, parce qu'on a tout expliqué, en long, en large et surtout en travers.
– Oui, mais il maintiennent. Même après qu'on leur ait dit que ce n'était pas possible.
– Faut juste leur dire que non.
– Que non?
– Et oui. on a des lampadaires, quand même. On leur a expliqué les lampadaires?
– Oui, mais ça n'a pas eu l'air de les impressionner, ils persistent dans leurs déclarations.
– Nous, on a les lampadaires, eux ils n'ont que leur parole. Les lampadaires, quand même!
– Il y en a qui disent que les lampadaires, on aurait pu les faire tomber nous-mêmes...
– Ahahahahahahaha aha ahah hah... mais POURQUOI on aurait fait tomber des lampadaires??
– On a fait tomber des lampadaires?
– NON, je demande pour quelle raison on les aurait fait tomber.
– Pour que ça corresponde à la Version Officielle?
– Exactement! Mais on n'a pas eu besoin de faire ça, parce que c'est justement ce qui s'est passé.
– Mais des dizaines de témoins on vu l'avion vraiment loin de ces lampadaires...
– Ils étaient sous le choc, ils n'ont pas vu ce qui s'était réellement passé.
– Ah, oui, c'est possible...
– C'est comme le métal des tours du WTC: estomaqué par le choc de l'incroyable attaque, il a fondu à des températures bien inférieures à la normale. Tout s'explique.

* Excuse-moi de te tutoyer.
** Je saiiiis j'appelle le troll, mais je n'ai pas pu résister.
Je comprends pas ton commentaire.
On nous dit la VO est vraie pque il y a des témoins qui ont vu un Boeing.
Très bien allons voire les principaux témoins, et là qu'est ce quon n'observe:
-Ils ont bien vu un avion de ligne
-La plupart de leurs témoignages est concordant entre eux
-Ces témoignages contredisent nettement la position d'arrivée de l'avion et donc l'explication des dégâts constatés par le FBI dans le Pentagone.
-Un témoin avoue avoir été manipulé et comme par hasard c'est le plus important pour la VO (l'histoire des lampadaires)
-Au moins deux témoins ont vu l'avion passer au dessus de la façade et un témoin dans le Pentagon le voit clairement s'éloigné au passant du Parking
-Les témoins déclarent ne pas avoir vu précisément le crash mais avoir seulement entendu l'explosion

Pour moi tout ça suffit de démonter que les témognages ne prouvent pas la VO et qu'il faut une nouvelle investigation avec notamment la déclassification des preuves vidéo (si elles n'ont pas été détruites).
@Remi
Il ne s'agit pas seulement d'une vidéo mais d'une enquête sur place qui a demandé certainement plusieurs mois à ces bénévoles.
Tu aura remarqué que la VO a été reconstitué en modèle informatique d'après l'enregistreur de vol récupéré sois disant dans le Pentagone.
@JREM Comme je pense qu'il n' y a pas de preuves d'un crash d'un Boeing, je suis dans l'obligation de conclure à la fabrication de preuve une fois de plus. Cette enregistreur a été crée de toute pièce pour justifier les dégâts, je ne vois pas d'autres explications.
[quote=Cette enregistreur a été crée de toute pièce pour justifier les dégâts]

N'aurait-il pas été plus facile de le faire disparaître? De dire qu'il était illisible?
L'enregistrement d'une boîte noire ne peut être ni falsifié ni créé.

[quote=@JREM Comme je pense qu'il n' y a pas de preuves d'un crash d'un Boeing, je suis dans l'obligation de conclure à la fabrication de preuve]

Cette phrase est atterrante.

Vous ne pouvez pas nier l'existence des preuves car il y en a. Vous pouvez par contre penser qu'elles sont toutes fausses ou fabriquées.

Il fallaite écrire: "Comme je pense qu'il n' y a pas eu de crash d'un Boeing, je suis dans l'obligation de conclure à la fabrication de preuves"
Il ne s'agit pas seulement d'une vidéo mais d'une enquête

Si c'était une enquête il y aurait forcement un document quelque part pour détailler les matériels et les méthodes utilisées afin qu'on puisse vérifier qu'elles n'induisent pas de biais.


De plus sur une vidéo, la manipulation est facile car il est difficile de revenir en arrière pour comparer deux affirmation.

Avec un article c'est plus facile de vérifier point par point.
Y c'est passé quoi, j'ai lâché quand Stanley est rentré dans son délire mystique ?
Propagande des néo-conservateurs français, membres du Cercle de l’Oratoire et de la revue le Meilleur des Mondes.
(techniques utilisées pour manipuler le spectateur et la réalité.)

Le documentaire « Le grand complot » est visible ici :
1- http://www.dailymotion.com/video/x5i7dh_le-grand-complot-13
2- http://www.dailymotion.com/video/x5i7p3_le-grand-complot-23
3- http://www.dailymotion.com/video/x5i8rj_le-grand-complot33

« La fin de l'Etat de Droit », JC Paye :
1- http://www.dailymotion.com/video/x5fxz7_la-fin-de-lyetat-...

« L’affaire de Tarnac : symptôme d’une société psychotique », JC Paye :
1- http://www.voltairenet.org/article159010.html


« The Century of the Self », BBC :
1- http://video.google.com/videoplay?docid=8953172273825999151
2- http://video.google.com/videoplay?docid=-678466363224520614
3- http://video.google.com/videoplay?docid=-6111922724894802811#
4- http://video.google.com/videoplay?docid=1122532358497501036
Pas besoin d’@si pour faire un « arrêt sur image » sur l’analyse des techniques utilisées pour manipuler le spectateur et la réalité.
arte l’a fait.


Merci arte
Une analyse avec méthode hypothético-déductive et psycho-freudienne.

Ce documentaire d’arte, démonte une à une les techniques employées par les défenseurs de la version officielle, visant à décrédibiliser les personnes pour éviter d’avoir à défendre certaines de leurs absurdités.
Regardez im-pé-ra-ti-ve-ment ces deux vidéos et oubliez Daniel et le rôle d’@si :
Propagande neo-con sur Arte 1/2 (18 mn 45 s)
Propagande neo-con sur Arte 2/2 (18 mn 22 s)
Après M. Cotillard, Bigard, c'est au tour de M. Kasowitz d'être cloué au pilori. Voilà ce que j'écrivais sur le site Médiapart, il y quelques temps :

J'ai le souvenir de Laurent Fabius devant se défendre d'avoir approuvé une affirmation polémique (je ne sais plus laquelle) de Jean-Marie Le Pen du Temps où le Front National frôlait les 20 % aux élections. Laurent Fabius pour se justifier avait répondu en substance que si le Président du FN disait que la terre est ronde, allait-il devoir dire le contraire ? Il avait enfin précisé que si Jean-Marie Le Pen posait les bonnes questions, il apportait les mauvaises réponses.

Voilà que la machine médiatique s'est emballée contre un bien inattendu polémiste; malgré lui : Jean-Marie Bigard. Ce dernier a dit avoir des doutes sur la réalité de l'attaque terroriste du 11 septembre 2001!!! Il n'en fallait pas plus pour qu'il soit immédiatement mis au banc du négationnisme. J'avoue encore être plus qu'étonné de cette machinerie qui s'est déclenchée contre quelqu'un (pour lequel je n'avais aucune empathie, à priori) qui n'a pas mis en doute la réalité des attentats, mais bien la réalité de leurs auteurs.

Comme Bigard, j'avoue que la version officielle de ces attentats ne me satisfait pas. Et je ne saisi pas au nom de quoi on devrait-on ranger au placard son sens critique, et s'interdire de se poser des questions; parmis lesquelles au moins les suivantes :

- Comment des immeubles avec de telle structure ont-ils pu s'effondrer à la vitesse de la chute libre, sans une démolition programmée ?

- Techniquement oui ou non une tour peut-elle s'effondrer aussi facilement, sans intervention ?

- Pourquoi une troisième tour intacte à-t-elle aussi été détruite ?

- Pourquoi l'on ne trouve pas de débris devant le pentagone ?

- Plus de 80 caméras dit-on balayaient la zone, pourquoi aucune image (valable) ?

- Est-il vrai qu'un avion sur le pentagone aurait fait bien plus de dégâts dans la façade que ce trou "bien rond" que l'on voit sur les image"?

- Pourquoi le frère Ben Laden a-t-il été avec d'autres les seuls à pouvoir décoller au lendemain des l'attentats pour rentrer en Arabie séoudite ?

- Est-il bien vrai qu'un des frères Bush était ou est responsable de la société de sécurité chargée de la surveillance de tours ?

- Les familles Bush et Ben Laden étaient-ils des habitués en affaire ?

- Est-il vrai que le père Bush et le frère Ben Laden était dans un conseil d'administration la veille de l'attentat ?

- Pourquoi tant de tergiversations pour mettre en place une commission et avoir tout fait pour l'empêcher de travailler sereinement ?

- Pourquoi attendre 411 jours pour mettre en place une commission d'enquête alors qu'habituellement cela se fait en 7 jours en moyenne.

- Pourquoi vouloir nommer Henry Kissinger à la tête de cette commission, alors qu'on le considère comme le "roi" de la dissimulation toutes catégories confondues ?

- Comment expliquer le peu de moyen dont a disposé cette commission : 15 M de $, quand on sait le budget de d'autres enquêtes :

l'affaire Monica : 40 M $; une commission sur les casinos de Las Vegas : 5 M $; L'explosion de la navette colombia : 50 M $ !

- Etc…

Voilà des questions sur lesquelles les "vrais" journalistes pourraient travailler, enquêter et ainsi clouer le bec de ceux qui prétendent qu'il n'y aurait pas d'islamiste derrière tout cela, mais bien des américains eux-mêmes.

Au lieu de cela, j'entends une série d'accusations envers Bigard, traité d'anti-sémite. Au mieux on l'accuse de s'être laissé prendre au piège d'une nébuleuse crypto-islamiste. J'écoutais Philippe Alphonsi expliquer qu' Internet c'était de l'amateurisme, et que l'on devrait faire confiance aux professionnels de l'information pour être (bien ?) informé.

J'ai pris le temps de regarder et d'écouter les interventions de ceux qui mènent la fronde contre Bigard, il est navrant de constater que les attaques portent uniquement sur des considérations morales. PERSONNE à AUCUN moment n'ose contredire de manière technique et scientifique les accusations mises au jour. J'avoue qu'au moins une fois j'aimerais voir ces professionnels de l'information (dont nous a parlé Ph Alphonsi sur RTL) à l'œuvre dans leur façon de s'y prendre pour démonter les propos des tenants de l'auto-complot américain. Ainsi le documentaire Internet "Loose Change" a été cité comme une document truffé de contre vérités. Cela devrait donc être très très facile de le démonter. Il suffit pour cela argument contre argument de le déconstruire.

Thierry Messan que je ne connais pas et qui semple être la bête noire de certains milieux journalistiques en France. Peut-être avec raison, je ne le sais pas. Mais, Fût-il le diable en personne, les tergiversations de la commissions d’enquêtes et les demandes incessantes des familles de victimes restées lettres mortes, méritent, je pense, autres choses que simplement des réprobations morales, là où le camp d’en face apportent des arguments technique et scientifique. Plus leurs contradicteurs persistent dans leur non argumentation, plus la suspicion enfle. Alors qu’il serait facile de faire une émission, que dis-je, des émissions avec des personnes autorisées (comme aurait dit Coluche) qui viendraient nous expliquer pourquoi il est possible que deux tours puissent tomber en s’affaissant et non pas en s’empilant, ce qui serait d’ailleurs déjà extraordinaire. Ces émissions pourraient aussi nous expliquer aussi comment des avions de ligne peuvent-ils se sublimer au sol etc, etc…

Je persiste sur ce point en disant que je n'ai aucune compétence, mais je pense avoir du bon sens (selon Descartes) et si l'on m'explique je pense pouvoir comprendre. Ceux qui disent que les explications officielles sont incohérentes apportent des explications, des démonstrations, font appel à l'histoire pour comprendre les enjeux, les récidives etc.. Ceux qui disent qu'Internet grouille de toutes sortes de groupuscules obscures qui auraient intérêt à propager des inepties; ne m'apportent aucune contradiction valable (même si l'on peut penser qu'Internet grouillerait réellement de ce genre de groupuscules). Leur seul argument est de traiter (je caricature à peine) Bigard de négationniste et d'antisémite. Antisémite : l'arme atomique ces derniers temps quand on veut décrédibiliser quelqu'un.

Mais en réalité comment faire autrement pour discréditer quelqu'un quand le concepteur des tours jumelles vous dit qu'elles ont été construites de telles façon que les impacts de… plusieurs avions n'aurait pas du les faire tomber… Qu'en fait s'était comme si vous enfonciez des crayons dans une moustiquaire…et qu'en sus aucune tour au monde ne s'est écroulée à cause du feu. Et je parle ici de vrai feu qui dure, pas d'explosion. Cerise sur le gâteau, c'est la troisième tour qui apporte la réponse aux interrogations. Car n'ayant été touchée par aucun avion, si l'on avait voulu la faire tomber pour des raisons des sécurité; ce que l'on pourrait très bien comprendre, j'imagine que cela aurait pris bien plus d'une journée à la préparer. Mais elle est tombée à, tenez-vous bien, …17h25 ! Elle était déjà belle et bien prête… Et les images sont encore plus frappantes, car on la voit bien s'affaisser et non pas s'empiler. Je vous invite à regarder à nouveau les images. En réponse à cela j'attends la contre enquête de nos professionnels de journalistes qui nous demandent de leur faire confiance. Par principe l'on ne doit faire confiance à personne, ni à un camp, ni à un autre et encore moins à un rapport officiel truffé d'incohérences. Simplement j'ai bien compris que le débat arguments contre arguments n'aura pas lieu, car un camp refuse la confrontation, au nom de principes qui m'échappent et qui interdiraient de douter.

Mais ailleurs où la contradiction est un exercice ordinaire de la démocratie, des questions se posent sur ces points et sur d’autres. Sans toujours accuser l’Etat américain des excès dont il est coutumier, l’on s’interroge tout simplement. Comme dans la version norvégienne du Monde Diplomatique du mois d’août 2009 http://www.lmd.no/index.php?article=964).

Au Canada, la chaîne Vision TV, qui n'est guère un repère de groupuscules grouillants, dans une série documentaire intitulée 'The great conspiracy", que je vous conseille très très fortement de voir, pour le débat, explore les événements sanglants passés perpétrés non pas par des terroristes de surcroît étrangers (qui voudraient s'en prendre à notre de mode de vie), mais bien par nos gouvernants. Ces actions sont amenées à conduire la population à soutenir les guerres et les lois coercitives. Tout simplement E-DI-FIANT ! Alors que la grande majorité des gens qui doutent se contente simplement de trouver louche la version officielle; ils ont carrément expliqué et/ou démontré (c'est selon) qu'en fait l'Etat américain serait coutumier du fait. Ah ces anti-sémites, négationnistes de canadiens ! N'ont-ils pas de CSA chez eux ? N'ont-ils pas de journalistes professionnels ? Trêve de plaisanterie, cette émission est ce que j'appelle une leçon de journalisme. Cette fois ci, il ne s'agit pas là d'une leçon de morale, mais de démonstrations, d'argumentations qu'il vous appartient de contester.

Pour finir, quelques exemples qui devraient vous inciter à vous méfier de la vérité officielle, même quand elle est mieux bâtie que le rapport officiel du 11 septembre 2001 :

- Pour faire pencher l'opinion américaine en faveur de la 1ère guerre d'Irak l'Etat américain exhibe une jeune fille irakienne qui aurait vu des soldats de Sadam Hussein sortir des bébés des couveuses d'une maternité. L'opinion américaine est outrée, et la guerre d'Irak peut débuter. Là encore, c'est une Tv Canadienne qui démonte la supercherie.

- En remontant encore bien plus loin, pour lancer la guerre du Vietnam les américains inventent deux attaques de leurs navires, et la guerre peut débuter.

- En France, durant l'été 95, un certain Haled Kelkal sème la terreur à Paris. De nombreux attentats sont perpétrés. L'explication officielle : attentats islamistes. En fait, aujourd'hui l'on sait que c'est parce que la France n'avait pas respecté des accords secrets passés avec l'Iran de lui livrer des réacteurs nucléaires… Explication donnée sur France-Inter dans l'émission "Rendez-vous avec X". Diffusée le samedi vers 13h. On en apprend de belles sur nos intègres gouvernants, hérauts de la démocratie.

Jean-Marie Bigar a fait travailler son sens critique, (http://www.dailymotion.com/relevance/search/bigard), et il s'interroge sur la réalité des auteurs de l'attaque du 11/09. Il se trouve que beaucoup d'américains et de gens à travers le monde aussi ont des doutes. Certes l'occasion est belle pour les antisémites et les crypto islamistes de tout poil de pointer les USA; qui à travers l'histoire nous ont déjà donné beaucoup d'exemples de leur savoir faire en manipulation de tous genres (baie des cochons...). Jean-Marie Bigard doit il pour autant faire comme se le demandait Laurent Fabius à propos de JM le Pen ?
@ ag

Citation :
« Par contre une émission sur le traitement médiatique du 11 septembre, ÇA c’est jouable et ça me parait hyper intéressant.
Un retours en arrière : comment on l’a traité le jour même, puis l'évolution.
Et comment on traite dans les médias ceux qui doutes que toute la vérité ait était faite sur la chose… Je propose l’idée, à suivre. »


…mais il me semble que si on est abonné à @si, c’est justement pour connaître LA RÉALITÉ qui se cache derrière les VÉRITÉS pseudo-officielles circulant dans les médias.



Daniel, ne lâchez pas vos abonnés !
À vous de prendre l’initiative.
Connaissez vous le « chat de Schrödinger » ?
Rien à voir avec le « chat de Reopen911 » !

« Dans l’interprétation traditionnelle de la mécanique quantique, le chat n’est alors ni mort, ni vivant. Il se trouve dans une superposition de ces deux états. Ce n’est que lorsque nous ouvrons finalement la boîte que l’un des deux états possibles devient la réalité.
Le chat est alors soit vivant, soit mort. »


Comme en mécanique quantique l’avion se trouve, simultanément et médiatiquement, comme ayant percuté et non percuté le Pentagone. Il se trouve dans une superposition de ces deux états. Ce n’est que lorsque nous ouvrirons finalement la boîte [aux questions] que l’un des deux états possibles deviendra la réalité.
L’avion est alors soit dans le Pentagone, soit ailleurs.
Merci à JREM, qui m’a donné ce lien sur le rapport de la « Boîte Noire » du vol AA 77.

Je ne savais pas qu’une des deux boites noires avait été retrouvé malgré un feu qui a fait consumer un avion entier, et qui n’a pas pu faire fondre les éléments en ‘‘plastique’’ à l’intérieur de la boite… même le PTFE [Téflon] qui est un polymère très résistant à la chaleur – comme dans les poêles Tefal – fond à 300° C.
Mais, là n’est pas notre propos…

Étudions, de manière scientifique, le graphique de la page 20 (j’ai fait un agrandissement que j’ai imprimé sur du papier millimétré) plus particulièrement à partir de
09:36:20 (amorçage du piqué)
L’avion vole à une altitude de 4 000 ft (1200 m)
À une vitesse de 300 Kn (550 Km/h)
Et se trouve à 80 secondes du point d’impact.
Cf. ce convertisseur pour les unités
La vitesse de l’avion augmente régulièrement – linéairement – jusqu’à plus de 460 Kn (850 Km/h [250m/s] au moment du choc 80 secondes plus tard à 09:37:40 (heure du crash).
On peut calculer approximativement la distance de l’avion 80 s avant le choc = 16 Km
Et une pente moyenne de descente de 15%

Dans les 4 dernières secondes du dernier kilomètre, l’avion passe d’une hauteur de 400 ft (120 m) à zéro.
Lorsque l’avion coupe le premier poteau, il est à 250 m et à une hauteur de 4/6 m.
Si l’avion est incliné à 10% la différence, de hauteur, entre l’avant et l’arrière de l’avion est de 5 m…
250 m, représente 5 fois la longueur de l’avion…
2/10 de seconde avant l’impact (50 m) l’avion est entièrement horizontal à moins de 10 cm du sol…
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|

… et Buck Danny au commande du 757 arrive dans les 100 derniers mètres à plaquer l’avion à 5 cm du sol, comme avec sa tondeuse à gazon, en respectant la pelouse…
Scénario de [s]Jean-Michel CHARLIER[/s] et [s]Victor HUBINON[/s] de la commission d’enquête.
Tondeuse à gazon ?

Ras le bol du rase motte gazon à raz

Vérité officielle – 1/10 de seconde avant le crash.

Boeing 757 ou tondeuse à gazon ? À vous de choisir

Compil de rase motte
@ Tony A

Citation :
« Mais en France, pays de Descartes ! il est interdit de douter. «
« Il sera un jour intéressant de se pencher sur les mécanismes psychosociologiques qui empêchent, actuellement, l’intelligentsia française de débattre sereinement d’un des plus grands évènements historiques. »

http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?4,1008555,1008587#msg-1008587

Si en 2001 et 2002 je me suis intéressé au crash du AA 77 sur le Pentagone, c’est parce que les témoignages contradictoires – dans un sens comme dans l’autres – et les arguments, me faisaient penser à ceux des ufologistes (croyance aux OVNI) avec ceux des sceptiques dans une discutions « café du commerce ».
Hors il existe une « hypothèse sociopsychologique » à l’observation d’OVNI, qui est étudié très sérieusement.
Je vous laisse le soin de faire des recherche sur le WEB.

En 2001/2002 je n’ai pas lu le livre de Thierry Meyssan « L’effroyable Imposture » qui divague complètement à propos d’un complot, mais a néanmoins eu le mérite de poser quelques bonnes questions pertinentes, avec pour conséquences les communiqués des autorités, reconnaissant que l’avion n’a pas percuté le Pentagone dans un piqué, mais avec un vol horizontal au ras du sol et pénétrant par le rez-de-chaussée :
voir les infographies officielles qui posent plus de questions quelles n’apportent de réponses :
Avion rasant le sol
Avion pénétrant par le rez-de-chaussée

Par contre, j’avais lu le livre de deux journaliste français, Guillaume Dasquié et Jean Guisnel : « L’effroyable Mensonge » [ici en PDF] qui voulant répondre point par point, employait la même méthode non rigoureuse d’investigation de Thierry Meyssan.

Je ne reviens pas sur la méthode hypothético-déductive, évoquée sur ce Forum, que vous pouvez utiliser pour voir et comprendre les deux infographies mentionnées ci-dessus, ainsi que les infographies de ce site

Je ne veux pas vous convaincre de tel ou tel fait… mais simplement vous donner des éléments de réflexion.

Pour ceusses qui veulent ouikipédier :
psychosociologie est pour les uns la forme de psychologie sociale qui part de la psychologie de l’individu dans la société, de même que la sociopsychologie part des phénomènes psychologiques proprement collectifs qui vont au delà des motivations individuelles.

Si on parle piskologie et stimulus, voir également « Syndrome des faux souvenirs » et « Paréidolie » [Illusion qui fait qu’un stimulus vague ou ambigu est perçu comme clair et distinct].
avec quelques exemples [s]lubriques[/s] ludiques, ou un article plus sérieux.

Voir également :
Influence sociale
- Le conformisme : l’expérience de Solomon Asch
- La soumission à l’autorité : l’expérience de Stanley Milgram (1963)
- L’innovation : l’expérience de Serge Moscovici, Elisabeth Lage et Martine Naffrechoux (1969)

...et pour ceusses qui veulent aller, encore, plus loin :
INFLUENCE SOCIALE
RESISTANCE A L’INFLUENCE
sans oublier l’« Effet Boomerang », conséquence négative produite par des informations considérées comme non crédible ou pas assez explicatives.

L’effet boomerang est très préjudiciable pour un gouvernement, qui se défend soit en parlant de « Théorie du Complot », soit en déportant les contestataires au Goulag ou autres services psychiatriques.
Une Méthodologie pour appliquer des méthodes au logis

La Méthodologie
La Méthode scientifique
Le Réfutationnisme
Le Vérificationnisme
Le Déductionnisme
L’Inductionnisme
Consilience
L’Abductionnise


La Méthode d’Enquête


SOPHISME
Sophisme de Remi
[version édulcorée sans tenir compte des MP que j’ai reçus]
1- J’ai raison
2- Stanley n’est pas du même avis que moi
3- Stanley à tord


SYLLOGISME
Syllogisme de Stanley
Prémisse majeure
Ma théorie de la Mystification [et non du complot] repose sur des arguments factuelles ré-fu-ta-bles
Prémisse mineure
Personne n’a pu réfuter tous les arguments.
Conclusion
Ma théorie de la Mystification est Valide

Théorie de la Mystification :
« Les explications officielles sur le crash du vol AA 77 sur le Pentagone sont fallacieuses et inexactes. »

Je re-re-re-reprécise que mon propos n’est pas de savoir si un avion ou non a percuté le bâtiment [Théorie du Complot], mais d’avoir des explications plausibles comme dans toutes enquête criminelle
E pur si muove !

À propos de Complot des anti-complotiste (4)
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?4,1008555,1009059#msg-1009059

@ Remi

La foi rend aveugle à la Vérité…
Ma comparaison philosophique scientifico-religieuse, ne fait référence qu’à un « détail » de l’histoire : « Foi et Réalité Scientifique… ‘‘et pourtant elle tourne’’ », et non à une secte pseudo scientifique.
Je me cite :
« théorie scientifique vs foi religieuse », et réinventer l’inquisition :
« Si vous n’êtes pas avec nous… vous êtes contre nous ! ».
Ceux qui sont dans la « théorie scientifique », sont des hérétiques comploteurs et doivent être condamnés comme mauvais chrétiens citoyens.
Ceux qui sont dans la « foi religieuse version officielle », sont dans la vérité et bénéficie des faveurs des puissants de l’Église du puissant USA.


Explication pour les nuls :
Le gentil / le bien pensant a toujours raison et jamais tort…
Le méchant / le comploteur a toujours tort et jamais raison…


Dans la vie quotidienne, un tel manichéisme n’existe pas et la confrontation gentil / méchant n’est que pur convention.
Souvent, c’est même exactement le contraire
(quelques exemples pris dans la religion catholique) :

Bon / Mauvais
« Inquisiteur / Hérétique »
L’Inquisition détenait la Vérité [Éthique de conviction], tandis que les Hérétiques étaient dans le péché…
Vérité / Mensonge
« C’est la terre qui tourne autour du Soleil », et non le contraire comme a voulu l’imposer l’Église.
Cf. Giordano Bruno (1548 – 1600) qui a été brûlé vif et Galileo Galilei (1564 – 1642) qui a dû adjurer !

Vérité hierRéalité aujourd’hui !

Et les lambdas du XVI° siècles croyaient l’Église, car il est écrit dans la Bible que Joshua arrête le soleil dans sa course.
Cf. Joshua 10:12 et 10:13
Cela n’est-il pas écrit dans le livre du Juste ?
C’est pas une preuve ça ?

10:12
Alors Joshua parla à l’Éternel, le jour où l’Éternel livra les Amoréens aux enfants d’Israël, et il dit en présence d’Israël :
Soleil, arrête-toi sur Gabaon.
Et toi, lune, sur la vallée d’Ajalon!

10:13
Et le soleil s’arrêta, et la lune suspendit sa course.
Jusqu’à ce que la nation eût tiré vengeance de ses ennemis.
Cela n’est-il pas écrit dans le livre du Juste ?
Le soleil s’arrêta au milieu du ciel.
Et ne se hâta point de se coucher, presque tout un jour.


Réalité et Vérité
Sera considéré comme « vrai » un fait corroboré par des témoins – même si ceux-ci sont des parjures ; ou de bonnes fois trompés par leurs sens.
Exemple 1 : le Soleil tourne autour de la Terre.
Sera considéré comme « réel » un fait observable,reproductible et analysable par des méthodes hypothético-déductives.
Exemple 2 : la Terre tourne autour du Soleil.
Lorsque j’ai fais mention de « L’effet de sol », c’était une de mes réflexions que je m’étais faites en 2001/2002.
N’ayant ni lu ni entendu de sujet à ce propos, je croyais ma remarque originale.
Mais en farfouillant sur le WEB, je trouve ce FORUM lancé en août 2007
« Un Boeing 757 peut-il voler à 850 km/h à ras du sol ? »

À vous de le consulter si vous souhaitez vous informer [ou vous intoxiquer] selon votre position…

Pour ceusses qui n’ont pas envie, je fais un best off florilèges des passages les plus intéressants [avec les liens encore actifs].

Rase motte AIRBUS :
Citation des commentaires :
« On ne peut pas comparer à ce qu on nous a dit sur le Pentagone.
la V.O pour le Pentagone, c’est un B-757 à quelques centimètres du sol à 850 km/h. »
« Là, notre Airbus est en vitesse d approche (même si c’est un peu au dessus, il ne doit pas être à plus de 300 /350 km/h à tout casser), le vol n est pas parfaitement horizontal et surtout, il est à plusieurs mètres du sol au dessus d une surface plane. »
« Sans compter que même si on supprimait les perturbations aérodynamiques, la marge à quelques centimètres du sol est tellement faible que cela ne manquerait pas à un moment ou à un autre, y compris pendant un vol de quelques secondes, de toucher le sol. »
« En fait, ce genre de manœuvre se fait uniquement dans les démonstrations aériennes.
On appelle cette figure, un passage, ou ‘‘High speed pass’’. »


Mais avec un 757, il faudra se contenter de cette vidéo.

Exemple où l’avion, rate son « tuch and go » pour vitesse excessive avec effet de sol qui cabre l’appareil.

Un tuch-and-go par un 747 d’Air France

Et pour ceusses qui veulent de la théorie.
@ Remi

Reste :
- courtois
- poli
- civilisé
- affable
- raffiné
- honnête
- policé


N’oublie pas que je maîtrise « La Dialectique éristique » de Schopenhauer, c’est à dire que je détecte ceux qui veulent toujours avoir raison, avec les 36 stratagèmes, plus en dernier recours l’ultime stratagème*…

* Ultime stratagème
« Si l’on s'aperçoit que l’adversaire est supérieur et que l’on ne va pas gagner, il faut tenir des propos désobligeants, blessants et grossiers. [...]
On devient donc vexant, méchant, blessant, grossier.
C’est un appel des facultés de l’esprit à celles du corps ou à l’animalité.
Cette règle est très appréciée car chacun est capable de l’appliquer, et elle est donc souvent utilisée.
La question est de savoir quelle parade peut être utilisée par l’adversaire.
Car s’il procède de la même façon, on débouche sur une bagarre, un duel ou un procès en diffamation. »

A.S.

Modère tes propos…
Je ne veux pas te persuader, ou persuader qui que ce soit, mais simplement analyser méthodiquement et factuellement les explications officielles sur le crash du vol AA 77
@ Armagile

Merci de ton post.
Citation :
« Forcément, vous invalidez systématiquement, par principe, tous ses arguments, quelle que soit la manière dont il les formule et d’une manière souvent teintée de mauvaise foi ; il est obligé de revenir à la base, d’avoir recours à des références incontestables pour tenter de se faire entendre.
J’admire sa patience d’ailleurs… »

Lire en contexte

C’est pas de la patience, mais seulement mon coté didactique que je préfère à pédagogique;

Dont la définition étymologique est :
« éducation des enfants », c’est à dire pour les personnes immatures et sans instruction.

C’est pour cela que les hommes politiques aiment faire de la pédagogie…
La vérité scientifique avec l’exemple de Lyssenko

Cette VÉRITÉ, le « LYSSENKISME », est très loin de la RÉALITÉ scientifique…

1- Le lyssenkisme contemporain agit souvent de manière feutrée, en gardant une apparence scientifique trompeuse.
Un procédé fréquent consiste à pratiquer l’hypercritique c’est-à-dire à multiplier les objections au-delà du raisonnable contre une théorie contraire au dogme, et à accepter sans examen sérieux une théorie qui va "dans le bon sens

2- Les lyssenkistes d’hier et d’aujourd’hui refusent la distinction des jugements de valeur et des jugements de connaissance, qui est pourtant le critère de la méthode scientifique.

3- Le lyssenkiste, quant à lui, recourt systématiquement à deux types d’arguments : l’argument par les intentions et l’argument par les conséquences.
Aucun des deux n’a la moindre valeur sur le plan scientifique. Ils apparaissent cependant souvent, et pas seulement dans des textes de vulgarisation, et même sous la plume de scientifiques de renom.
@ Indigo Moloko

Questions
« Sondage :
le débat, relancé par Daniel Schneidermann, vous a-t-il :
1- Conforté dans votre opinion ?
2- Fait changer d’avis ?
3- Apporté quoi que ce soit ? »


Réponses
Ce débat, [s]excité[/s] animé par Daniel Schneidermann, m’a :
1- Conforté dans l’impossibilité d’un dialogue lorsque la « FOI » remplace la « RAISON »
2- Toujours le même avis : il faut des réponses rigoureuses aux questions pertinentes
3- Apporté le désir de continuer

Réponses
Ce débat, [s]incité[/s] encouragé par Daniel Schneidermann, m’a :
1- Encouragé à en savoir plus, pour avoir une appréciation de la réalité
2- Modifié ma perception des informations inférentielles non contrôlable dans la réalité
3- Soutenu dans mon désir de connaître la réalité


…mais il me semble que si on est abonné à @si, c’est justement pour connaître LA RÉALITÉ qui se cache derrière les VÉRITÉS officielles circulant dans les médias.


Daniel, n’abandonnez pas vos abonnés !
À vous de prendre vos responsabilités…
C’est de la réalité ou de la Fiction ?
Qui n’est pas d’accord avec ça ?

Pourquoi ne pas en faire un fond d’écran ?

Bonjours à tous…
Je n’ai pas oublié ce sujet, mais j’avais un problème de liaison pas très net.


Continuons ces liaisons dangereuses
Il ne faut pas se leurrer, cet article est avant tout un sondage pour l'équipe d'@si comme on peut le supputer en regard des 500 commentaires demandés en sa fin. Donc voila 1 de plus :x.
Mon pauvre Rémi si tu savais.
Les témoins autour du Pentagone CONTREDISENT totalement la version officielle de l'approche du Boeing notamment sa vitesse, direction et manoeuvre.
Nous savons aujourd'hui que le gars du Taxi qui était sois-disant juste en dessous de l'avion sur l'autoroute et qui avait vu son véhicule transpercé par un lampadaire renversé par le Boeing A MENTI et A AVOUE son mensonge dans l'enquête suivante. http://www.youtube.com/watch?v=j5FhQc-LJ-o
Réalisé par un groupe d'enquêteur indépendant et bénévole, ils sont allés retrouver les témoins sur place et ont donc pu mettre en évidence:
-La contradiction entre les témoignages et la version du rapport officiel
-La Manipulation de témoin concernant le taxi, témoignage fondamental pour justifier l'approche en rase motte et donc les dégâts constatés sur la façade du Pentagone.
A Peerline qui de son propre aveux, n'a touché de sa vie ni simulateur de vol ni manuel de pilotage.


Je ne suis pas expert en vol, mais je sais construire et piloter des modèles réduits, et j'ai de l'expérience dans divers simulateurs de vol récents et anciens.

FS4, FS5 , Xplane, Falcon 4.0, Ka52 alligator (hélico), et Flightgear (+ quelques autres )

Je commence a savoir comment piloter, ait ait une petite idée de la manière d'amener un Moyen courreir vers un point précis.

Quand je te dis que faire un virage d'approche et descendre régulièrement est une manœuvre logique je l'avance pas comme ça.
Je t'ai même encourager a essayer sur un simulateur. De plus, controller un avion en piqué brutale est plus difficile que lors d'une descente régulière.


Par contre quands tu me réponds, sans aucune connaissance, que mdr, les kamikaz y plongent en piqué, pourquoi le pirate a pas fait pareil,
et que pire, tu continue de le soutenir sans rien argumenter derrière :

_Tu passe pour une débile
_Tu fait passer les conspirationistes pour une bande de fanatique n'y connaissant rien, mais affirmant connaitre tout
(ce qui a mon avis est la réalité)

A cette vue, je ne peut que comprendre que les conspirationistes soient pris de haut, méprisés,
traité avec dénigrement et considérés comme des malades mentaux.

Cordialement.
on approche les 500 a votre grand regret, car je suis sur que vous pensiez que le sujet ainsi que les supporters allaient jeter l'eponge ...
he bien rien a faire, et ce sera le cas a chaque anniversaire, jusqu'a ce que l'on puisse discuter reellement et dans la transparence de ce sujet sur le plateau.
on veux avoir Thierry Meyssan sur le plateau, je vous laisse le choix des contradicteurs, car avec les biscuits qu'il a, il n'a pas besoin de faire d'efforts pour terrasser ses adversaires ;)
Je ne comprend pas que vous ne compreniez pas ?!!?!?!?

IL N'EST PAS POSSIBLE (EN TOUS LES CAS SUR LA PLANETE TERRE) QU'UN IMMEUBLE (WTC/WT7) TOMBE A LA VITESSE DE LA CHUTE LIBRE ET DANS L'AXE, SANS CONTROLE EXTERNE, REVOYEZ VOS COURS SUR LA GRAVITATION ET LA POMME DE NEWTON !!!
VOUS POUVEZ TOURNER CA DANS TOUS LES SENS, MAIS CA NE PASSE PAS, C'EST I M P O S S I B L E !!
la cacahuete a la place du cerveau de la plupart de cette bande de mamiferes ruminant ne peut pas supporter une reflexion aussi profonde sur le sujet, on est sur un coup billard a 10 bandes, et la cacahuete est en stack overflow.
malheureusement il y en a de plus en plus.
que voulez vous expliquer a ces gens la ? ils sont deja lobotomise par les medias, trop tard pour convaincre...
+1
Apparemment Kassovitz va répondre avec la forme a toute la belle bande du paf réactionnaire, l'offensive commence aujourd'hui si j'ai bien suivis, j'espère qu'il osera l'attaque en justice, c'est mérité.
Sibel edmonds, pourquoi elle n'a pas le droit de parler( l'interprète licencié par la CIA et le FBI)
Une émission d'ASI sur le 11 septembre ? Le problème c'est qu'il faudrait des mois pour la préparer correctement et des heures et des heures d'émission pour faire le tour du sujet, je ne suis pas sur qu'ASI en ait les moyens… ni l'envie.

Parcontre une émission sur le traitement médiatique du 11 septembre, ÇA c'est jouable et ça me parait hyper interessant. Un retours en arrière : comment on l'a traité le jour même, puis l'évolution. Et comment on traite dans les médias ceux qui doutes que toute la vérité ait était faite sur la chose… Je propose l'idée, à suivre.

NB. Je pense que pour qu'un débat puisse avoir lieu il faudrait déjà être d'accord sur les termes du débats. Ce que j'observe ici n'est pas vraiment un débat équilibré mais plutôt une confiscation du débat. il y a d'un côté des personnes qui voudraient discuter, des personnes très diverses avec des points de vue très différents et plus ou moins nuancés dont on ne peut pas faire un groupe cohérent. Ces personne sont juste rassemblées - je pense - par le fait qu'ils pensent qu'aucun débat ne devrait être interdit en démocratie et ils ne comprennent pas pourquoi ils devraient gober une histoire qui leur semble un peu bizarre sans avoir le droit de poser AUCUNE question.

De l'autre coté on un 'camps' des personnes qui trouve que ce poser des questions sur le 11 Septembre, c'est honteux, et ils font donc TOUT pour que le débat n'est pas lieu, avec une tac-tic simple : disqualifier l''adversaire' en le qualifiant de noms innommables et en essayant de faire passer tous les personnes qui se posent des questions pour un groupe de gens qui pensent tous la même chose. Pour les qualifier, il les traitent de négationiste, fasciste, sectaire et conspirationiste.

Dans ce contexte je ne vois pas comment un débat intelligent et respectueux pourrait avoir lieu, car il n'y a pas de respect des interlocuteurs !

Negationiste ? C'est un mot très lourd et très grave, et je ne vois aucune raison de l'utiliser ici : qui à remise en cause l'existance du 11 septembre ? Et comment peut ont comparer des gens qui nient la Shoah avec des gens qui se posent des questions sur ce qui s'est passé durant une série d'attentat ? Ce terme est juste une manière de disqualifier la parole de son interlocuteur sans avoir besoin d'expliquer quoi ce soit.

Fasciste ? Sectaire ? La il faut ouvrir un dico, je vois pas le rapport.

Conspirationiste ? Alors la moi je ne comprends même pas ce que ça veut dire. D'après 'la version officielle', si les attentats ont été commandités et exécuté par un groupe du nom d'Al-Qaida, alors cela s'appelle une conspiration contre les USA. Les tenants de la version officielle sont donc eux même des conspirationiste ! Qu'est-ce qui permet de définir le bon conspirationiste du mauvais conspirationiste ?

Je pense que le débat n'est possible que si vous arrêtez de traiter tout le monde de tous les noms sans prouver ce que vous dites.
Sinon ça ne sert vraiment à rien de discuter !

A quoi bon parler avec des gens qui ne respectent votre droit à penser par vous même ?
On en est presque à nous nier le droit d'exister ! On gène dans le décors ! Disparaissez !
Et après ça on nous accuse de fascisme ?
Ne serait-il pas intéressant de faire un arrêt sur image sur les limites de la liberté d'expression ?

Telle qu'elle est définie par la loi et sauf erreur de ma part, on peut aborder n'importe quel sujet tant que l'on ne tient pas de propos racistes, pédophiles, antisémites, négationnistes... Bref des restrictions tout ce qu'il y a de plus louable. Mais dans les mass-medias il existe une règle supplémentaire : il est interdit de contredire la version gouvernementale du 911 !

Je suis fasciné par la violence du discours anti-"truthers" dans les médias. En effet, si leurs arguments étaient si stupides il suffirait de les confronter avec ceux défendus par la version gouvernementale lors de simples débats. N'est-il pas étonnant qu'en 8 années, 8 années de niaiseries et autres navets en tout genre diffusés en continu on ait pas trouvé 2h à accorder à un sujet de cette importance ? Que les arguments "conspirationnistes" tiennent la route ou pas on s'en fout, on a dépassé ce stade depuis longtemps ! Si les journalistes s'émeuvent tant devant le nombre croissant de "naïfs" qui gobent toutes les "thèses farfelues" que véhicule ce "média dangereux" (le net), qu'est ce qu'ils attendent pour monter un vrai débat, confrontant des avis contradictoires de gens qualifiés pour en parler ? Et non pas des Bigard ou encore Nicolas Poincaré, qui ne connaissent rien au sujet ? L'utilité d'un tel débat ne fait même plus partie de la question, des conneries sans intérêt il n'y a que ça à longueur d'année alors une de plus ou de moins mais où est le problème ??

Jean
"Sondage:
le débat relancé par Daniel Schneidermann vous a-t-il
- conforté dans votre opinion?
- fait changer d'avis?
- apporté quoi que ce soit?"

La réponse est évidente, STRICTEMENT RIEN APPORTE. Je serais troublé que les origines de D. Shneidermann l'empêche de traiter ce sujet de manière objective. Kassowitz arrive bien à le faire.
Je suis particulièrement déçu. Malterre a fait du grabuge avec son infâme enquête sur Canal+, véritable plaidoyer indirect à l'administration Bush et à sa politique de "guerres tout azimuts" des dix dernières années.
Du pur McCarthysme à la sauce Busho-atlantiste tout en restant dans le politiquement correct et le médiatiquement acceptable.
Ecoeurant.
Vous etes arabe?
Vous remettez en cause les infos du journal TF1?
Vous pensez que les palestiniens ont souffert lors du massacre de la guerre de gaza et que les bombes au naphalm c'est pas sympa ?
Vous pensez qu'un 757 n'a pas pu enter dans un trou de 6 m de diametre faire pshiit et se vaporiser comme une laque a cheveux ?
Vous pensez qu'il est peut probable qu'un passeport du terroriste de l'avion soit retrouve intacte en bas des tours ?
Vous pensez que la tour 7 est tombe a la vitesse de la pomme de newton de la meme hauteur?
Vous pensez que Yasser arafat a ete empoisone?
Vous recuperez vos infos sur le net, et pensez que les journalistes ne font pas leurs boulot ?
Vous comprenez pas que l'on parle de la burka alors que ca concerne 300 femmes sur 60 millions ?
Vous regrettez l'assasinat de Rabin ?
Vous etes d'extreme droite ? ou de gauche ?
Vous n'aimez pas l'injustice?
Vous defendez les faibles?
Vous pensez que Guantanamo c'est pas cool ?
Vous lisez ce post en n'etant pas enerve ?

ou tout a la fois (facteur agravant)

alors, c'est que vous etes anti-semite...
Daniel n'a pas tort au final, plus j'y pense et plus il est vrai que c'est fatiguant cette histoire du 11/09.

On ferait mieux de se mettre à la création monétaire.
je suis le 400 eme !!!!
encore un centaine les gars!
Perso, plus on me dit de pas me poser de question, plus je me pose des questions.
Mettre en doute la version officielle n'est pas réfuter le version officielle.

J' esper que d'ici le 11/09/2011, on aura ENFIN on plateau de télévision sérieux ou on posera les question sérieusement.
(pour revenir sur l'avion du pentagone), pourquoi il y a pas de débris d'avion? on nous répond que s'est la chaleur que les a "vaporiser" ou un truc du genre, (j'ai plus le mot exact). si tel est le cas, pourquoi on vois sur les photos du matérielle informatique en plastique a quelque mètres du crash qui n'a pas l'air d'etre plus fondu que sa...
Je dit pas qu'il n'y a pas de réponse rationnelle qui colle avec la version officielle, je dit juste que si il y en a une, je voudrais la connaitre...

Mon message est anti-américain? me prenez vous pour un psychopathe?
Cet article du Monde diplomatique est consternant et baigne dans les contradictions les plus évidentes.
Je vois vraiment pas en quoi il est si "brilliant" à vos yeux.
A partir du moment ou vous voulez bien admettre qu'il y a eu des complicités au plus haut niveau de l'état, vous êtes encore mieux armés pour appréhender l'actualité d'aujourd'hui (Karrachi, enlisement en Afghanistan, lois liberticides, Obama, la crise financière...).
L'exemple de l'assassinat de Kennedy est un comble, toutes personnes ayant étudiées le sujet sait bien qu'il y a eu cover-up, et que la politique de Kennedy en gênait plus d'un (projet de mettre fin à l'indépendance de la FED, Refus de rentrer en conflit avec Cuba, Fin de la ségrégation).
fatigué , fatigué ...euh... ah oui, c'est vrai,dans les médias , il faut parler du sujet brulant de l'actualité immédiate : la grippe A peut-être ??
sinon, ça doit pas être du vrai journalisme sans doute ...
C'est vous qui êtes fatigué Mr Shneiderman, et nous également qui le sommes de votre suffisance et votre mépris pour le mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre..
N'oubliez jamais que 800 architectes et ingénieurs réfutent scientifiquement et techniquement la version officielle de l'effondrement des Tours.
Votre ignorance crasse sur le sujet (voir votre émission de 2008) décrédIbilise votre billet sur le sujet d'avance. Votre analyse psychosociologique n'est là que pour remplir un vide, c'est à dire le néant de votre réflexion sur la plus grande manipulation médiatique de notre époque moderne.
il est avéré que ce Mr Malterre que vous avez invité est un désinformateur à la solde du groupe Vivendi.

Nous aurions apprécié au moins une analyse de la couverture médiatique sur cette polémique, et notamment sur la position des médias alternatifs sur internet (La Télélibre, LePost, certaines radios locales) vis à vis des grands médias.
Vous avez préféré choisir une autre voie, celle vous garantissant un éventuel retour sur le PAF, bien conscient que vous êtes qu'une déclaration opposée à l'Establishment sur le 11/09 briserait votre carrière à jamais (voir la censure de Ardisson par le CSA en 2002).
Censure qui ne s'est pas renouvelé (curieusement?) suite à l'interview de Eric Laurent, grand reporter éminemment respecté, dénonçant à sa manière la version officielle des attentats (il va visiblement dans le sens de la théorie du "Let it happen on purpose").

Faîtes preuve d'un peu plus de courage Mr Shneidermann SVP

D'autre part nous n'avons pas besoin de vous envoyer plus de 500 commentaires pour justifier les fondements du questionnement démocratique sur le 11/09 (et pareil pour l'Afghanistan, Irak, les OGM, le vaccin, la crise financière etc...)

Merci d'avance
Tiens ! Je viens de découvrir la position de Frédéric Taddei (dans l'émission Pop Com de ce soir sur Canal Plus) sur la question "fallait-il ou pas l'inviter?".
Un vrai interviewer de talent, à mon goût. Bravo, monsieur Taddei ! (Bon, en même temps, il ne va certainement pas me lire…)
Etrange, le ton paternaliste et légèrement désolé de cet article. A croire qu'il faut traiter avec la sympathie désolée et compatissante, réservée aux simples d'esprit, les gens, modestes ou connus, qui s'interrogent sur les événements comme le 11 septembre. Comme Kassowitz, je me pose des questions car je suis troublé par certaines informations. Sont-elles vraies, fausses ou simplement partielles ? Je ne sais pas et personne ne peut me dire ce qu'il en est. Mais, pour moi, le simple fait de poser la question est une preuve de bonne santé mentale. Je ne sais pas si les tours sont tombées suite à l'action de Ben Laden ou celle d'un complot interne. Evidemment, je préférerais que ce soit la première cause qui soit à l'origine du drame; cela ramènerait un peu de clarté dans la vision du monde : les bons à droite, les méchants à gauche. Oui, bien sûr j'aimerais que ce soit simple.
Rappelons que dans ce monde simple, JFK a été assassiné par Lee Harvey Oswald, tout seul, comme un grand. Pas de complot, des rapports officiels, des bons et des méchants. Simple. Et ne posez pas de questions.
D'un côté, les "consiprationnistes" posant des questions, certains mettant en doute tout et n'importe quoi. De l'autre, les "démystificateurs", tenants ou non de la "version officielle", répondant rigoureusement à tous ces doutes, parfois avec un soupçon de mauvaise foi, pour que toutes les petites cases soient bien remplies. Un peu comme s'il n'y avait pas de juste milieu, si on ne pouvait être que "pour" ou "contre".

Certains arguments font penser à ceux utilisés pour invalider la réalité des alunissages: incohérence des ombres, absences d'étoiles, pas de cratère sous le LEM, etc. Pour ces conspirationnistes-là, même si on y retournait, les nombreux objets qu'on pourrait y retrouver ne seraient sans doute pas retenus comme preuves; on aurait évidemment pu les y placer a posteriori. Néanmoins, dans cette affaire, le pour et le contre sont bien établis: soit on s'est posé sur la Lune, soit c'est un énorme complot.

Ces deux événements n'ont de commun que leur envergure, ils ont tous les deux modifié notre vision du monde.

L'attentat du 11 septembre pose certainement nombre de questions, ce qui est plutôt normal considérant ses implications, et aussi que le rapport, les rapports officiels sont très loin d'éclairer toutes les zones d'ombre -- ce qui est peut-être dû à l'étonnant manque de moyens qui leur ont été alloués, ou au manque de curiosité des politiques américains de l'époque.

Alors je suis prêt à admettre que deux tours puissent s'effondrer comme elles l'ont fait, bien droites toutes les deux, pratiquement à la vitesse de la chute libre, et ceci suite à l'impact de deux avions. Je ne suis pas ingénieur ou quoi que ce soit pouvant démontrer le contraire, et il n'y a aucun précédent avéré. C'est contraire au bon sens et à d'autres drames impliquant avions ou bâtiments en feu, mais, encore une fois, rien de tel ne s'est jamais produit. L'adage selon lequel "la réalité dépasse la fiction" se révèle souvent, pour le coup, plein de bon sens; je reste ouvert et je m'interroge.

Notamment, on peut trouver surprenant que les impacts, s'étant produits sur les façades, n'aient pas fait plier les structures. Elles étaient pourtant construites autour d'un coeur de poutres métalliques important. Et que cet ensemble de poutres ait lui aussi été anéanti dans la chute, les deux chutes, de manière exactement similaire. Accessoirement, il y a la troisième tour. Ça me semblait difficile de détruire un immeuble correctement, alors qu'apparemment un bon feu semble faire ça très bien et très rapidement.

Mais ce n'est que du "bon sens", des a priori. Je veux bien croire tout ce qu'on veut; parce que c'est bien de "croire" qu'il s'agit. Je ne vais pas re-lister ici le faisceau de questions aux multiples pseudo réponses. Je voudrais savoir, ne serait-ce que pour faire taire les persistantes rumeurs, les horribles soupçons dont quantité sont probablement ridicules. J'ai lu et vu des partisans du "contre", ces méchants conspirationnistes qui voient le mal partout, ainsi que des évangélistes du "pour", qui serinent que tout est normal et qu'il ne faut pas s'en faire. Quelque part, il y a ce qui s'est réellement passé, et pourquoi. Il n'est pas certain qu'on le sache jamais.
Comme j’ai la flemme d’écrire un texte original, je recopie un texte ‘‘pompé’’ sur le web que j’ai mis en forme, pour des étudiants, il y a quelque temps.
Merci Google.


Remarquons d’abord que Méthode déductive et Méthode inductive ne sont pas les seules manières qui participent à l’élaboration de la connaissance en général et la connaissance scientifique en particulier.

Il s’agit donc, ici, de décrire deux ensembles cohérents de règles d’élaboration de la connaissance scientifique et d’en relever les différences – voir la complémentarité – méthodologiques.



I. La méthode déductive

- La méthode déductive – ou méthode hypothético-déductive – est la méthode scientifique qui consiste à formuler une hypothèse afin d’en déduire des conséquences observables permettant d’en déterminer la validité.
- Lorsque la déduction concerne les conséquences futures, on parle de prédiction.
- Et quand la déduction se rattache aux conséquences passées, on parle alors de rétrodiction.
- Cette méthode est à la base de la démarche expérimentale, théorisée notamment par Roger Bacon en 1268 dans ‘‘On Experimental Science’’.
- La question de la vérification d’une hypothèse renvoie en particulier au problème de l’induction, au cœur de la philosophie des sciences empiriste.
- Cette méthode particulière se trouve souvent présentée comme ‘‘la démarche scientifique’’. Il est absolument réducteur et absurde de croire que la science pourrait se résumer à la seule application de cette méthode.
- En économie c’est cette approche déductive – ou aprioriste – qui a prévalu. Son idée est que l’important n’était pas de rassembler un grand nombre de faits, mais d’ordonner ces faits, de leur donner une signification qui ne peut être trouvée que dans le recours à la théorie. Plus fondamentalement encore, il n’existe pas d’observation qui soit dépourvue de théorie.
- La « méthode déductive enrichie » consiste à commencer par une approche déductive dont on confronte (a posteriori) les résultats à l’observation directe des faits. Dès lors, la théorie peut être :
a. vérifiée,
b. corrigée pour tenir compte de la confrontation aux faits,
c. réfutée


II. La méthode inductive

- La méthode inductive est définie comme l’opération par laquelle l’esprit part de faits particuliers pour s’élever à une loi générale.
- Son principe est représenté de la manière suivante : Observation puis Constat puis Principe énoncé.
La méthode inductive doit respecter les trois phases de base :
1) la phase de contextualisation c’est à dire que l’observateur part d’une situation concrète pour amener le thème étudié qui devra être trouvé par la projection textuelle de l’univers interprétatif de l’observateur.
2) la phase de conceptualisation qui a pour objectif de permettre à l’observateur de déduire à partir des situations des généralités.
3) la phase de recontextualisation durant laquelle l’observateur doit transformer les concepts trouvés et définis sur une autre situation.
- Durant ces trois phases, l’observateur est acteur.
- On peut donc dire que la méthode inductive est une méthode active grâce à laquelle l’observateur participe pleinement au processus aboutissant à la formulation de Principes interprétant l’observation.
- Les sciences économiques et sociales suivaient, à l’origine, une méthode inductive.
- La méthode inductive ne doit pas être confondue avec les ‘‘fausses méthodes inductives’’ qui conduisent à des démarches inorganisées, à des discussions de ‘‘café du commerce’’ ou à des formules ‘‘pseudo inductive’’.


III. Comparaison entre méthode inductive et méthode déductive

- Pour la comparaison entre ces deux méthodes que l’on oppose, souvent à tort, alors qu’elles peuvent être complémentaires, disons que :
- La démarche déductive a pour point de départ des concepts, des définitions, des principes, des règles à appliquer et a pour but de les mettre en pratique par des applications concrètes.
- Alors que la démarche inductive procède d’une démarche inversée. Elle a pour point de départ des situations concrètes et accessibles à l’observateur et à pour but d’amener à dégager des concepts, des principes ou des règles appliqués.
@ Sol… Ré… Mi…

Citation :
« Au contraire, tu as préféré sortir un terme peu connu (que manque de bol je connais bien) ‘‘l’effet de sol’’. »

L’effet de sol est hyper-atrchi-connu de tous les sportifs devant leur télé assistant à des courses automobiles ou motonautiques, et c’est pourquoi je l’ai employé pour illustrer mon propos :
Qui n’a pas vu des Formule 1, ou des bateaux de course, décoller et se retourner ?
Effet indésirable, qui devrait s’appliquer dans ce cas.

Un autre exemple
Le H4 Hercules, l’un des plus grand avion jamais construit, qui lors de son unique sorti en 1947, décolla et vola à une altitude de 21 mètres au dessus de la mer, à la plus grande surprisse de son pilote – le milliardaire Howard Hughes –, qui ne voulait que déplacer l’hydravion.

« L’effet de sol est un phénomène qui s’observe sur la plupart des avions plus ou moins longtemps durant les phases d’atterrissage notamment.
Il se traduit au pilote par le refus de l’avion de se poser, l’avion ayant tendance à refuser de descendre arrivé à quelques mètres du sol, alors que les commandes sont toujours en position ‘‘descente’’ et que l’avion conserve une assiette en piquée.
Au contraire, l’effet de sol favorise le décollage car il diminue la vitesse à laquelle suffisamment de portance est crée pour soulever l’avion.
L’effet de sol est d’autant plus ressenti que l’aile est proche du sol et sa surface importante. »
Article complet.

L’affirmation suivante est donc légitimes et n’a pour l’instant pu être contredite.
« Il est aérodynamiquement impossible pour un avion tel que le Boeing 757 de voler à plus de 800 km/h et à moins de 3 mètres du sol sans percuter celui-ci. »

Y a t’il un avion dans le Pentagone ?
Sans polémiquer sur complot ou pas [ce n’est pas mon sujet]…
je re-reprécise que les explications officielles – sur ce cas précis – sont fallacieuses et mensongères et que l’on peut donc douter des autres affirmations [sur lesquelles je ne me prononce pas ici] à propos des éclaircissements de la version officielle.

Pour Mooréa34 et Remi, le test du simulateur au Pays-Bas, n’est donc pas une preuve indéniable, mais est facilement réfutable, car ne reprenant pas à l’identique les conditions du crash.

En 2002, les premières simulations infographiques montrait un avion volant à 2 mètres du sol (les réacteurs à 5 cm du sol) et pénétrant dans la façade sans les réacteurs.
Je n’ai retrouvé que les deux images ci-dessous extraite de l’animation.
(Impossible de retrouver l’animation complète en Gif animé).

1- L’avion comme posé sur la pelouse du Pentagone. Voir ici

2- L’avion – sans les réacteurs – percutant la façade du Pentagone (ailes au niveau du rez-de-chaussée). Voir ici

Autre animation Gif du Boeing 757 sans réacteur pénétrant dans le pentagone au niveau du rez-de-chaussée, les ailes coupant les piliers à mi-hauteur (moins de 1,50 m) et les laissant intact… Regardez bien cette simulation.
Extraite de ce site.

Pour le ‘‘fun’’ image d’un Boeing 757, montrant la taille des réacteurs.

Dans une hypothèse de travail où le bas des réacteurs est à 1 mètre du sol, je laisse le soin aux @sinautes de constater :
1- La hauteur des ailes par rapport au rez-de-chaussée ou du premier étage du Pentagone ?
2- Le haut de l’empennage 13,60 m [avion au sol] par rapport au 23 m de la hauteur de la façade ?
Un exemple p[s]ossible[/s] impossible, avec l’avion posé au sol sur le ventre.

C’est comme avec David Cooperfield, il faut voir non seulement avec ses yeux mais également avec son cerveau, pour comprendre que celui-ci n’a pas de super pouvoir et saisir le truc pour comprendre.

N.B. :
De nombreuses explications pourraient exister sans ‘‘théorie du complot’’ :
Une parmi d’autres :
« Mensonges successifs avec fuite en avant dans le saugrenue – pour cacher l’incompétence de certains services gouvernementaux et le cafouillage de beaucoup de responsables –, dans le jeu des questions réponses. »
Exemples non contractuels :
Q. L’avion ne pouvait être en piqué comme signalé dans les premières explications ?
R. L’avion a pénétré à l’horizontal et par le rez-de-chaussée, avec une approche comme s’il atterrissait [vitesse d’environ 200 Km/h] !
Q. On n’a retrouvé ni les éléments de la structure de l’avion ni les corps ?
R. L’avion fait [majoritairement] d’aluminium et les corps ont été entièrement consumés par l’incendie !
Q. Comment a-t-on pu identifier les victimes, malgré l’incendie ?
R. L’ADN n’est détruite qu’au dessus de 1600 degrés [Celsius, fahrenheit ?]
Q. On ne voit pas l’avion entre les images successives de la seule vidéo disponible [on devine l’avion que lorsqu’il est derrière la borne (de paiement ?)] ?
R. L’avion volait à 450 nœuds !
Etc.

Le plus grand crime du siècle resterait sans enquête ?
Le plus grand crime du siècle restera sans enquête !


À vous de choisir les conditions de votre futur…
C’est cent enquêtes qu’il faut faire.
Allez encore un post. On va y arriver.

Ce que je déplore dans les théories alternatives et qui contribuent à en faire douter, c'est qu'après toutes ces années de recherches, de discussions, d'analyses, il n'est ressorti aucun thèse qui fasse un tant soit peu consensus. On reste toujours dans les questionnements, les interrogations, les mystères.
Or à un moment donné, il faut bien émettre une hypothèse et dire, puisque la VO est fausse, voici donc ce qui s'est passé. Mais nous n'avons rien à ce jour.

Alors puisqu'il faut bien se mouiller, je fais un copier coller de mon point de vue donné sur Rue 89 :

"Puisqu'on y est, je précise :

- je ne crois pas aux théories du complot, du moins aux thèses radicales, mais j'aime taquiner les journalistes. Ils sont tellement chatouilleux sur ce point.
- j'ai lu les passages de votre dossier sur ce qui selon moi pose problème, savoir :
* les délits d'initiés. Comme dirait Bigard, c'est troublant, et vous ne le contestez pas.
* l'administration Bush n'a pas réagi aux messages d'alertes. C'est le point le plus faible de votre dossier : problème de communications, risques sous évalués, manque de moyen. Mais c'est la théorie du complot comme quoi les US seraient des arriérés dans le domaine du renseignement ça !

Tout cela me confirme dans ma théorie à moi, sur laquelle il ne sert à rien de discuter puisque hélas on ne pourra jamais prouver quoi que ce soit, mais je la livre quand même : certains hauts placés dans l'administration Bush étaient au courant et ont choisi de laisser faire par stratégie géopolitique.

Je donne à cette thèse une probabilité de 51%. Pourquoi 51% ? Parce que si je devais parier mon bras là-dessus, je n'oserai pas parier qu'absolument aucune personne n'était au courant.

Cette thèse est aussi farfelue parce que ce serait envoyer à la mort des milliers de ses propres concitoyens ?

2 précisions :
- Quand Bush dit : on va attaquer l'Irak parce qu'il y a des ADM, il envoie aussi à la mort ses propres concitoyens, sauf à penser qu'une guerre puisse ne faire aucun mort. Il sait qu'il va endeuiller des familles. Et les soldats, volontaires à priori, ont été envoyés sous un prétexte mensonger, ce qui me parait criminel. Dans le cadre structuré et hélas familier d'une guerre, on a le droit d'invoquer la raison d'Etat pour justifier les morts. Pourquoi seulement dans le cadre d'une guerre ?

- Un haut responsable de l'administration américaine n'est pas le président d'une ONG ou de toute autre association humanitaire, il a en charge les intérêts de la plus grande puissance mondiale, économique et militaire. Et pour défendre ses intérêts-là, un sacrifice de vie se mesure, se pèse. Ca se discute. Dans ces conditions, je serai prêt à parier aussi que le haut responsable est à la maison un père admirable, mais que professionnellement, il n'a aucun scrupule, aucun sentiment de culpabilité, et qu'il a le sentiment d'agir pour l'intérêt du pays, même si la décision de laisser faire n'est pas une décision facile à prendre tout de même."

Je rajoute ici : puisque j'ai la conviction que certains hauts placés dans l'administration américaine savaient, dans quelle mesure ont-ils facilité les évènements ? Dans une mesure très, très faible à mon avis, déjà pour ne pas multiplier les complicités et les risques. L'essentiel était que les coupables soient au plus vite désignés. Ce qui fut fait dans les heures qui suivirent. Alors peut-être à la rigueur que le passeport retrouvé fait partie de ces éléments.
A propos du 11 septembre 2001, Mathieu Kassovitz déclare "Goebbels a dit - Plus le mensonge est gros plus il passe - donc on doit se poser la question de ce qui s'est passé le 11 septembre".
J'ignore ce qui est le plus inquiétant : le fait d'adhérer à la thèse conspirationniste ou de la justifier parce que "Goebbels a dit". Je ne me souviens pas que ce "détail" ait été relevé et il m'interpelle plus que l'adhésion de MK à la thèse conspirationniste. Je pars du principe assez simpliste que l'on ne peut empêcher quelqu'un de croire. J'assimile également le raisonnement de MK au négationnisme de type Faurissonnien car il relève de la même dialectique. Il dit de la Shoah que l'on a des preuves : ces preuves, massives et absolument indiscutables sont malgré tout niées dans leur réalité par des hommes plus ou moins habiles. Dans ce cas ne nous étonnons pas de la facilité que chacun de nous peut avoir à consentir ou à refuser de croire.

Yves CREANGE
343 ca grimpe
Allez, m'sieur Schneidermann... Je ne résiste pas au plaisir de vous ajouter un post de mieux pour atteindre le nombre requis.
Mais, ayant déjà fort contribué sur ce sujet, je préfère évoquer l'avant et l'après 9/11, histoire de vous conforter dans l'idée que Georginou et ses collègues sont bien les grands humanistes que vous appréciez tant...
L'avant 9/11, article qui va bien, par les zozos du monde diplo:
http://www.monde-diplomatique.fr/2001/07/GOLUB/15358

Et un autre sur l'après, par les mêmes zozos mais avec une autre signature:
http://www.monde-diplomatique.fr/2007/06/CHAMBRAS/14876

Question de contexte.?.

Des vrais bisounours, f'raient pas de mal à une mouche tétraplégique.

Le dicton "On ne prête qu'aux riches" pourrait-il vous aider à comprendre pourquoi un type à la base normal comme Kassovitz devient un dangereux complotiste antisémite?

Amicalement,

SylvN


Après concernant les détails techniques sur le jour J, plus rien à dire ce soir. Mais arrêtons de parler de "seulement" 3 000 morts, c'est bien pire que cela!
Bonjour à tous, je suis content de voir que le débat sur le 11 septembre rameute toujours autant les foules sur la toile (seul espace de liberté d'expression malheureusement). C'est la première fois que je réagis sur le forum car je suis effondré de constater l'échec des médias traditionnels face à ce débat mort né sur les écrans ou sur les ondes. Cependant, malgré la grande estime que je porte à DS et à son émission hautement reconnue, je suis affligé de constater la fuite en avant du journaliste DS face au débat de la vérité sur le 11 sept et du traitement médiatique qui en est fait.
Tout à l'heure encore, j'ai revu l'émission dont les invités étaient Stéphane Malterre et Atmoh et j'ai été déçu de voir une émission vide de fond et où aucun point relevant des désaccords entre les protagonistes a été traité sur le fond.

Monsieur Schneiderman, étant donné que votre émission est diffusée sur internet et si vous avez un temps soit peu, un peu de respect pour vos internautes qui montrent sur ce forum que ce sujet les passionne (il me semble en plus que c'est le sujet qui contient le plus de posts), ce serait une faute professionnelle de ne pas réaliser une émission digne de ce nom sur le 11 septembre.

Je suis conscient qu'on ne vas pas faire le procès de la version officielle ni la lumière sur les nombreux points d'ombre sur cette affaire car le format de l'émission ne le permet pas et je doute de vos capacités à faire intervenir sur le plateau des personnes compétentes en renseignement d'état, en aéronautique, en géopolitique, en physique des matériaux , en architecture, etc. J'estime cependant qu'il faut faire preuve d'un minimum de conscience professionnelle surtout quand on travaille sur le support web et en tant que citoyen face à un événement qui a bouleversé nos vies qu'on le veuille ou non. On se doit d'en parler, de poser des questions et ne pas avaler toute crue ce qu'on nous sert sur un plateau surtout quand l'on sait les mensonges avérés de l'administration Bush et ne pas balayer d'un revers de main la volonté des familles des victimes de bénéficier d'une enquête impartiale proprement menée à la hauteur de l'événement.

Je terminerai en disant qu'il est inutile pour moi de continuer à payer un abonnement pour un service que je peux bénéficier pour moins cher en l'occurrence une information tronquée, une absence de débat sur des sujets aussi sensibles que le 11 septembre et le travail d'un journaliste qui s'est rangé aux ordres. Je ne peux pas m'empêcher de vous inciter d'aller voir cette vidéo qui montre Frédéric Taddéi trainé dans la boue pour avoir BIEN fait son boulot. abiker et poincarré contre Taddéi

Merci à tous les protagonistes de ce forum et continuez, on l'aura cette émission !!
F. Taddeï qui a eu le tort de penser que Kassowitz avait le droit d'exprimer ses doutes face à des contradicteurs, a adopté une attitude de neutralité lors de l'interview mené par Nicolas Poincaré.
Mais manifestement, pour ce dernier, il est impensable de ne pas approuver la version officielle :
"Merci Frédéric Taddeï, même si vous n’avez pas voulu nous dire le fond de votre pensée, moi j’avais l’impression en vous regardant un peu, que vous aviez l’air un peu d’accord avec Mathieu Kassowitz, mais c’est votre droit de ne pas nous le répéter ."
C'est McCarthy qui doit trépigner de joie dans sa tombe.
Peut-être quelqu'un devrait-il informer M. Kassowitz qu'un rapport de 800 pages existe, portant sur les questions qu'il se pose ?

http://wtc.nist.gov/media/NIST_NCSTAR_1-9_Vol1_for_public_comment.pdf
http://wtc.nist.gov/media/NIST_NCSTAR_1-9_Vol1_for_public_comment.pdf
ou la minorite a t elle toujours tort ??

Quand je constate que 99% des gens pensent la meme chose sur un sujet je me dis "ou est l'arnaque?"
Bon, je me permet de rejoindre la conversation parce qu'il y a un moment où ça devient lassant de lire Remi et ces triples posts (ça manque de modos par ici..).
Oui donc mon cher Remi, pourquoi t'obstines tu à déformer les propos d'ag? Qui sont pourtant simples...
je vais te les expliquer avec des mots simples pour que tu comprennes. Enfin du moins ce que je pense être ce qu'il dit - et qui est assez clair en fait.
"si toi pas intéressé, toi pas te forcer. mais si toi intéressé, toi faire."
Pourquoi n'écris tu pas de thèse sur la pensée shakespearienne des doigts de pied du Prince Charles? Parce que ça ne t'intéresses pas et parce que tu passerais pour un nase devant ceux qui sont vraiment intéressés. Censure? Intérêt ne veut pas forcément dire subjectif.

C'est aussi simple que cela, le papier de DS n'est pas très intéressant au niveau du sens critique et de l'objectivité. Il aurait pu/dû s'abstenir car on sent que c'est pas un sujet qui l'intéresse, sinon il aurait parlé du traitement médiatique de ce sujet ou comme dit plus haut, se questionner sur le fait que seules les personnalités dites "people" tentent d'exposer leurs doutes sur la version officielle. Ou alors il a voulu faire péter le compteur à message mais dans ce cas, y a plus efficace

As-tu compris où je veux en venir ou vais je devoir subir quinze posts indignés en guise de réponse?
C'est marrant tous les quidams (de tous pays) sont "troublés" par la thèse officielle sur le 11 septembre (y compris moi),

SAUF LES JOURNALISTES FRANÇAIS !!!!!!!!
Sinon on pouvait éviter les guerres de tranchées et essayer de convaincre tout le monde ça serait plus facile de s'exprimer.

Est-ce qu'on à le droit de se poser des questions ?

Si oui par exemple moi je me pose une question et la je m'adresse en particulier aux journalistes qui pourraient me lire :
On parle toujours d'Al-Qaida. Mais, messieurs (et mesdames) les journalistes, est)ce que vous avez déjà fait une petite recherche pour savoir ce que c'est ? Par ce que en fait c'est hyper flou ! On nous présente ça comme un groupe de terroristes organisés, mais les gens qu'on désigne comme étant Al-Qaida, ne reconnaisse même pas cette appellation !

Je veux dire par exemple, l'ETA c'est eux qui ont choisi leur nom, par les journalistes ou le gouvernement espagnol.
Mais Al-Qaida, ce mot, à était inventé par les services secrets américains. Apparemment ça veut dire 'database' (base de donnée) en arabe et le mot vient du fait que ces services avaient fait liste de supposés terroristes dans une base de donnée, ils avaient appelé le fichier al-quaida, et pas c'est resté. Bon. La je suis pas en train de remettre en cause des histoires d'avions et de chimie très compliqué. c'est juste des faits historique, l'info vient du Gardian qui n'est pas un journal d'exterme droite. Bref je ne dis pas que ça change la fasse du monde mais vous trouvez que ce détail est étonnant ? Moi je trouve que ça en dit long sur la maniere des services secrets et des gouvernements peuvent fabriquer un produit médiatique que tout le monde va pouvoir acheter (bein oui faire peur avec un groupe de terrosites qui n'a pas de nom c'est difficile).

Je cite mes sources : http://www.guardian.co.uk/uk/2005/jul/08/july7.development

Bref. L'autre jour je lis dans Le Monde (le journal fasciste) qu'en fait que ce qu'on appelle Al-Qaida (en tout cas ce groupe d'hommes) est décimé depuis longtemps en Afghanistan (c'est bête on en parle jamais au 20h) et donc que l'on se bat contre les talibans, pas al-qaida… Bein oui faut suivre mes les talibans et al-qaida, ça n'a rien avoir en fait !

sources : http://www.lemonde.fr/organisations-internationales/article/2009/09/08/marc-sageman-la-guerre-en-afghanistan-n-a-pas-de-sens_1237294_3220_1.html
AG, ce que vous dites, c'est marqué

Dire que vous dites ça simplement : NON


Dire que ce que vous vouliez dire n'est pas ce que vous avez écrit : OK


Vous avez bien dit que si on ne s'intéresse pas a un sujet on doit S'INTERDIRE d'en parler.


C'est peut être une erreur d'écriture, mais comprenez bien que c'est grave et choquant.
AH oui j'ajoute encore quelques trucs avant de vous laisser, car oui je le confesse, je trouve le sujet très intéressant.
Je note un truc un peu absurde :

— Aujourd'hui on tape sur quiconque remet en cause ce qui s'est passé le 11 septembre
— Pourtant ceux cela même qui ont écrit le rapport officiel sur le sujet, ne semble pas y croire. Exemple :

Les Commissionnaires prennent tour à tour leurs distances avec ce rapport dont l’objectif était, faut-il le souligner, de « fournir un récit définitif des faits et circonstances relatifs aux attaques terroristes du 11 septembre 2001 ».

Le dernier exemple en date est celui de John Farmer, l’avocat de la Commission d’enquête. Il a affirmé en avril 2009, en prélude à la sortie de son livre, qu’« à un certain niveau du gouvernement, (…) il y a eu un accord pour ne pas dire la vérité sur ce qui est arrivé » (la Télé Libre de John Paul Lepers relaya cette information dans un article au sous-titre évocateur : « 9/11 : SUJET TABOU EN FRANCE ! »).

Un mois plus tôt, en mars 2009, ce fut le sénateur et membre de la Commission d’enquête Bob Kerrey qui, dans un article paru dans le très respectable Newsweek, affirma qu'il y a désormais de « bonnes raisons de suspecter que nous nous sommes trompés sur certains aspects du complot du 11/9 et sur Al Qaida ». Kerrey ajouta qu'il faudrait une « commission permanente pour résoudre tous les mystères du 11/9 ».
Déjà à l’époque de l’enquête en 2003, un autre membre de la Commission, le sénateur Max Cleland, avait démissionné qualifiant l’enquête de « scandale national » et accusant Bush de vouloir masquer les faits.

Même Thomas Keane et Lee Hamilton, respectivement président et vice-président de la Commission d'enquête du 11 Septembre, ont pris leurs distances avec le rapport officiel en révélant dans leur livre Without Precedent: The Inside Story of the 9/11 Commission paru en 2006 que l'enquête « était vouée à l’échec » et qu’on leur avait menti (voir l’interview surréaliste de Lee Hamilton par CBC News).
Mon très cher Rémi, premièrement je ne vois pas pourquoi vous vous énervez, franchement.

Deuxièmement je ne vois en quoi ce que j'ai écrit pourrait choquer un esprit normal.

Si c'est l'expression '11 Septembre' qui vous mets dans cet état, remplacez-la par une autre. On pourrait par exemple dire :
"On ne devrait pas écrire des articles sur la révolution Française quand on ne s'intéresse pas à la révolution Française".

Vous trouvez ça choquant ? Moi je trouve ça normal.
Je super déçu de cet article, Daniel, cet article c'est rien.

Ce qui transpire c'est votre désintérêt pour le problème du 11 septembre, et je pense qu'on devrait s'interdire d'écrire sur un sujet qui ne nous intéresse pas, en particulier si c'est un sujet important et sérieux ( excusez moi de vous rappeler que le 11 septembre a provoque deux guerres dont une en court et nous avons des soldats la bas...).

De plus je déteste quand ASI sous prétexte d'analyse des médias fait du people ce qui est le cas ici je trouve.

Personnellement j'aurais preferé que vous demandiez par exemple pourquoi ce sujet ressort régulièrement uniquement dans la bouche de personnes ayant accès aux médias mais n'étant pas des journalistes ?

Ne pensez-vous pas que si le sujet avait été traité dans les médias, avec des enquêtes etc. comme on le fait normalement pour les 'autres' sujets on n'en serait pas a parler de Kassovitz? Qu'est ce qui fait que ce sujet est différent ? Pourquoi personne ne veut enquêter ? Pourquoi cet événement est une exeption ? Un fait surlequel se poser des question est un blasphème ? Combien d'années il faudrat pour pouvoir un jour parler de cet événement tranquillement ? Sans provoquer le dégout et l'hilarité des journalistes?

Un jour viendra ou de lavis général on se dirat collectivement :
comment a t on pu a ce point perdre notre sens critique ?
A mon avis si on cleanait l'histoire Kenedy à Dallas
on cleanerait tout d'un coup.
il faut prendre les dossiers dans l'ordre.
complot d'état ou vilain coco à Dallas "Moorea34"?
Je ne sais pas si ça fait déja 500 alors j'en rajoute un, on ne sait jamais.
Et je rajoute mon grain de sel : ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi tout le monde s'énerve là-dessus. C'est certainement un 'événement majeur, qui ouvre le XXIème siècle (ou qui ferme le XXème), mais ce sont ses conséquences qui priment, il me semble. Quant à savoir qui en est responsable (à part Ben Laden), je ne sais pas si ça a grande importance. Le jour où on me démontrera que quelqu'un peut prévoir les effets d'un assassinat à Sarajevo, je crois que je ne lirai plus de science fiction.
[quote=DS]Et les accompagner, en leur tenant la main, dans l'exploration des ultimes conséquences du scénario qu'ils ébauchent, sans oser se les formuler à eux-mêmes
Est-ce que qqn saurait m'expliquer de quoi il s'agit, car je suis largué. Quelles seraient les "ultimes conséquences" dont parle DS ?

Jean
Stanley.

Tu a tort de demander des excuses.

Tu dit que la manœuvre est irréalisable.

Quelqu'un te dit que la manœuvre est réalisable.

Il argumente cette théorie par une expérimentation en simulateur.

Tu discute de la fiabilité des simulateurs.

c'est ton droit,

Je soutient la fiabilité des simulateurs professionnels

c'est mon droit

OU EST LE PROBLÈME !!!
@ Moorea34 et Remi

Pour faire court

Moi je recherche scientifiquement la réalité : une vérité acceptable !
Toi, tu confortes – et tu te confortes de – la vérité officielle.

Il y a autant de différence scien-ti-fique entre nous [sur ce sujet précis],qu’entre un « darwiniste » et un « créationniste »…
car si le darwinisme est une « théorie scientifique », le créationnisme est une « foi religieuse ».

On peur relancer le débat polémique :
« théorie scientifique vs foi religieuse », et réinventer l’inquisition :
« Si vous n’êtes pas avec nous… vous êtes contre nous ! ».
Ceux qui sont dans la « théorie scientifique », sont des [s]hérétiques[/s] comploteurs et doivent être condamnés comme mauvais [s]chrétiens[/s] citoyens.
Ceux qui sont dans la « [s]foi religieuse[/s] version officielle », sont dans la vérité et bénéficie des faveurs [s]des puissants de l’Église[/s] du puissant USA.
@ Moorea34


Merci pour ce lien
Sur cette vidéo, à 29 minutes et 28 secondes il y a en effet – virtuellement par la simulation – crash sur le Pentagone …
mais pas avec un raz motte à 1 mètre du sol [ce que ne sait pas gérer un tel simulateur – comme déjà signalé],
mais avec un angle de descente classique d’environ 20/30 degré.


Conclusion :
Ton explication est fallacieuse – tu simules la vérité que tu veux transmettre –, présentant et affirmant une contre vérité comme étant la réalité.

Tu ne prouves pas – les journalistes et le reportage non plus – qu’il est possible de réussir un tel exploit, permettant d’écrire :
« Résultat ? Le gars s’est emplafonné le Pentagone 3 fois de suite sur 3 tentatives… »
D’un cas de crash générique, tu passe allègrement à un cas particulier, en concluant :
« La conclusion est Irréfutable : contrairement à ce que certains ont réussi à faire croire (!), l’avion pouvait le faire (il serait étonnant que les simulateurs autorisent des manœuvres impossibles pour l’avion, il doit quand même y avoir une marge de sécurité !) et même un pilote moyen comme Hanjour pouvait le faire. ».

J’attends tes excuses sur ce sujet et que tu reconnaisses ton erreur.
Sinon comme je le supputais, tu fais parti des comploteurs voulant faire croire qu’il n’y a pas de complot : « Le complot des anti-complotistes ».


Revoie ta pratique des « méthodes hypothético-déductives » et des « méthodes inductives ».

Je reformule mon objection, qui est légitime et en aucun cas ne montre que je croie à une théorie du complot :
Le fond du problème n’est pas de nier si un avion a percuté ou non le Pentagone, mais de commenter les explications officielles qui ne sont pas concluantes scientifiquement.
« Comment un avion volant à 540 nœuds – plus de 800 Km/h, soit 220 m/s – et à moins de 1 mètre du sol, peut percuter la façade du Pentagone, sans laisser de trac… etc. »
245 contributions
ça faiblit
Le niveau, quand même est effarant: http://www.dailymotion.com/video/xain2j_kassovitz-en-faurisson-du-11septemb_news

Je ne pense pas qu'il y ait un complot auquel appartiendraient tous les journalistes TV. Ils n'ont qu'à être eux-mêmes: c'est à dire pour la plupart complètement dépassés par le monde autour et perdus dans leurs explications.
Par cet après-midi quelque ennuyant, je décidai de venir faire le tour voir si le pari est atteint ou pas. Et je vois, pas une réponse de Daniel sous cette avalanche de réponses outrées. Et du coup, je me mets à imaginer Daniel content de voir les forumeurs d'ASI s'essayer de faire sauter le compteur à message. En d'autres termes, je viens de comprendre, Daniel à fait juste un bon vieux troll. Et de la plus grosse espèce, même pas caché, dans le genre, plus c'est gros plus ça passe...

Du coup, ça me motive encore plus de rajouter mon inutile message, d'autant plus inutile qu'une rapide recherche dans les réponses m'a permise de constater que je ne suis pas le premier à avoir démasqué les intentions de Daniel.

En fait, à la première lecture j'ai été moi-même outré. N'y a-t-il donc qu'une seule opinion de respectable ? N'étant moi-même pas spécialement adepte de la mise en doute de la "version officielle", je ne peux en revanche que me résigner à l'évidence, que je n'en saurai jamais rien. Mais s'il est une chose sur laquelle je suis d'accord avec Daniel, c'est cette propension à l'indignation des partisants de la remise en cause (je ne critique pas, c'est un constat). Je ne peux que comprendre que la tentation de Daniel face à ce plaisir égoïste était trop grande. Aller, je parie sur une petite mise au point durant le weekend sous forme de pudique aveu.
Et bien non, ça n'est pas l'événement le plus important du siècle ! Fondamentalement, je n'en ai rien à secouer des attentats du 11 septembre. Au sens premier du terme, il s'agit d'un épiphénomène.

Il n'est important que parce qu'on nous a infligé l'image de la chute des tours plusieurs millions de fois et que l'on continue à nous la remettre en boucle à chaque occasion. Mais cet attentat ne signifie absolument rien, il n'est le début ou la fin de rien du tout (le monde est exactement le même depuis). C'est un accroc de l'Histoire longue, mais qui n'est la résultante d'aucun ressort géopolitique. C'est de la persistence rétinienne, point barre.

Ce qui me frappe dans tout ça, ça n'est pas tant les multiples interrogations qui subsistent (soyons clairs, la thèse officielle est une mascarade absolue), que le seul est unique argument qui sert de réfutation aux atlantico-hystériques, à savoir : si vous ne gobez pas la version bushiste (qu'ils ne peuvent d'ailleurs pas expliquer tant elle est confuse), vous êtes des ANTISEMITES !!! Voilà, c'est dit. Sentence définitive. Je précise en passant que la plupart des thèses opposantes ne peuvent pas être qualifiées de "conspirationnistes", puisqu'elles ne proposent aucune hypothèse, notamment pas que le gouvernement Bush soit à l'origine du dynamitage des tours (je crois les Américains trop incompétents pour réussir ce genre de choses).

J'ai pris le temps de me pencher sur les arguments des Reopen 911, Loose Change ou autres mouvements qui réclament la lumière sur toute cette affaire. Il faut bien avouer qu'on y trouve des éléments très peu convaincants, voire carrément fantaisistes. Et l'accumulation de preuves légères ne fait jamais une démonstration.

MAIS faire l'économie de véritablement enquêter sur tous les points "bizarres" auxquels les autorités ne se sont même pas données la peine d'apporter un embryon de réponse (pour ma part il y en a 5 ou 6 "majeurs"), relève de la pure malhonnêteté ou au mieux de la fainéantise (grand classique chez les journalistes qui veulent rester bien au chaud dans le système qui les nourrit grassement).

Il est vrai qu'il est plus confortable d'adopter la "position Kadaré" qui consiste à prétendre que les autorités américaines ont toujours raison puisque la propagande communiste avait toujours tort... C'est vrai que les Etats-Unis (comme d'autres gouvernements d'ailleurs), ne nous ont jamais menti (vous avez dit armes de destruction massive ?).
Un jour, quelqu’un que je connais me bigophone pour me dire sur cette affaire : « on nous cache tout on nous dit rien etc. ». Un reopeniste, quoi.

Quinze jour après, j’apprends qu’il est hospitalisé pour paranoïa….

Mon opinion sur ce truc ? Les seuls organisateurs de tout ça sont chez Bin Laden and co. Pourquoi ça a pu se faire ? Parce que les services supposés assurer la sécurité des USA, hypersophistiqués et tout, se sont révélés en fait d’un formidable incompétence. Des colosses aux pieds d’argile, si vous voulez. A partie de là, deux réactions :
- Transformer un échec en réussite. Souvenez-vous de la grandiose opération de com' de Dubyâ sur les décombres, pelotant un valeureux pompier à la tête de microcéphale perdue dans un casque de géant.
- Profiter de l’occasion pour aller faire la guerre à droite et à gauche (pétrole+industrie de guerre = profits de la Busherie)

Et laisser se développer ce fantasme du complot,
d’une car tout doit être fait pour cacher, non le complot, mais les incompétences,
de deux car il vaut mieux, quand on est dirigeant de ce pays de géants, passer pour salauds qu’incompétents.

Fantaisiste, mon hypothèse ? Oh, pas plus que les certitudes en béton anti-attentats des reopenistes meyssianiques.

(Que j’avertis gentiment : inutile de venir me faire chier la bite avec des rafales de questions, je sais tout mais je ne dirai rien, zauront pas de réponses. Et d’abord, Bin Laden, c’est moi)

http://tinyurl.com/67j7vy
@ Moorea34

Citation :
« Les universitaires Américains pour la vérité sur le 11/9 ne défendent pas cette thèse [pas un avion mais plutôt un missile] et moi non plus
(un train d’atterrissage a été retrouvé dans le Pentagone, de multiples témoins ont vu un avion). »

Cà c’est un [s]raisonnement[/s] résonnement scien-ti-fique…
Vous devez pourtant connaître la méthode hypothético-déductive et la méthode inductive,
sans lesquelles toutes démonstrations-explications-justifications est plus proche de celles qui se fait au « café du commerce » et non par celles des universitaires en recherche de la « réalité ».
Il me semble avoir déjà fait un sujet sur « Vérité et Réalité ».

1- Il ne s’agit pas d’un train d’atterrissage mais d’une « jante ».
Le train d’atterrissage a été retrouvé dans les débris du WTC
2- Quand au « multiples témoins » ils ne sont que trois et bien inférieur en nombre aux témoins qui ont vues autre chose qu’un avion de ligne.

Le fond du problème n’est pas un avion ou un missile, mais de commenter les explications officielles qui ne peuvent être que fallacieuses…
« Un avion volant à 540 nœuds – plus de 800 Km/h, soit 220 m/s – et à moins de 1 mètre d’altitude s’encastre dans le Pentagone… »

Pour un scientifique, vous devez connaître « l’effet de sol », développé par les soviétique avec leur ekranoplane
réalisé empiriquement avec des maquettes.

Aucune simulation n’est actuellement possible pour un raz motte d’un boeing (et même airbus) à des vitesses très supérieur à la vitesse de décrochage.
Anecdote : expérimentalement il a été montré que le concorde ne pouvait décoller avec un train d’atterrissage classique laissant la structure de l’avion et les ailes trop prêt du sol.
Cela explique la hauteur de son train d’atterrissage surélevant l’avion de 4 mètres environ.
Une fois de plus, et de façon paradoxale, c'est l'opposition des acteurs "traditionnels" des médias vis-à-vis d'internet qui se cache derrière cette polémique.
Les journalistes de métier, détenteurs d'une carte de presse et donc seuls habilités à recevoir et propager la vérité ont pris pour habitude de dénigrer systématiquement toute information venue du net, sous le prétexte qu'elle serait invérifiable dans la plupart des cas (comprenez par là qu'aucune dépêche AFP n'en est à l'origine) et non conforme au code déontologique scrupuleusement observé par eux-mêmes.
C'est seulement quand le buzz est devenu trop gros et qu'il est désormais impossible de faire l'impasse sur cette "pseudo-information" sans révéler le fossé idéologique qui le sépare de son auditoire que le journaliste se résigne à la relayer.
Amer et parfois humilié par ce brusque renversement hiérarchique, le journaliste se livrera tout de même une campagne de diabolisation et de remise en cause du média source, à savoir internet. Et il sera souvent suivi dans cette démarche par une partie de la classe politique soudainement vexée d'avoir, pour un temps, perdu le contrôle de l'information. L'actualité récente nous en livre un exemple flagrant dans le cadre de la révélation des propos douteux du ministre Hortefeux.

En ce qui concerne le traitement des événements du 11 septembre 2001, les médias traditionnels ont dès le début, déserté le terrain de l'investigation et abandonné toute vérification des faits énoncés par les différents services de communications officiels. Ce travail ne s'est effectué que sur internet. Et c'est également en ligne que se sont élaborées les critiques anticonspirationnistes, ce qui ne manque pas d'ironie.

Le succès des enquêtes sur internet ne surprend que les journalistes « pro », persuadés d'avoir fait leur travail et rempli leur mission d'information. Mais qui a pu se satisfaire de leur travail quand ils ont annoncé sans l'ombre d'un questionnement que le passeport d'un des terroristes avait été retrouvé intact dans les décombres des tours abattues ? Qui peut comprendre leur silence critique lors de la divulgation de 5 malheureuses images vidéo de l'avion entrant en collision avec le pentagone ? Dans cette affaire les exemples de ce type ne manquent pas !

Nos journalistes, ainsi que leurs lecteurs ont tout à gagner à revenir sur le terrain de l'investigation. Ils retrouveront toute leur crédibilité s'ils exigent des réponses aux questions que tout le monde se pose au lieu de les balayer d'un revers de manche en invoquant la contagion paranoïaque. Nous voulons une information critique, pas une retranscription aveugle des dépêches AFP. Pour cela, nous n'avons plus besoin d'acheter la presse, vous avez dû vous en apercevoir !

Allez, au boulot !