Le "cybercaliphate" de TV5 aime les femmes nues avec une arbalète
Man Hack
Man Hack
chronique

Le "cybercaliphate" de TV5 aime les femmes nues avec une arbalète

Terroriste ou troll ?

Réservé à nos abonné.e.s
Le "CyberCaliphate" à l'origine du piratage de TV5 Monde n'a pas mis en ligne de documents confidentiels émanant du ministère de la Défense ou révélant l'identité de soldats français ou de leur famille. Le démenti, qui repose sur "un examen minutieux de l’ensemble de ces documents par la chaîne de cyberdéfense des armées, les services du ministère de la Défense et ceux du ministère de l’Intérieur", ne s'étend pas sur la nature réelle de ces documents, et c'est bien dommage.

Le communiqué de presse revendiquant l'attaque de TV5 Monde, posté sur Pastebin (où il n'a été vu que 293 fois) et sur le site web du "CyberCaliphate", renvoie à 4 dossiers compressés censés comporter, d'après le communiqué, des "informations confidentielles de l'Etat français". Mais leur consultation est susceptible de relativiser la "menace" que représenterait le "CyberDjihad" de ce "CyberCaliphate".

Le Monde souligne à ce titre que "les documents publiés par les pirates sur les comptes de TV5 Monde contrastent avec l'ampleur des dégâts causés par l'attaque", évoquant "un invraisemblable bazar administratif : le...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.