COP21 : un grand pas pour la diplomatie internationale...
article

COP21 : un grand pas pour la diplomatie internationale...

... un petit pas pour le climat

Réservé à nos abonné.e.s
Moins de vingt-quatre heures après l'adoption d'un accord universel sur la lutte contre le réchauffement climatique de la planète, moins de vingt-quatre heures après les larmes, les cris de joie, les mains levées, les applaudissements, que faut-il retenir de l'accord de Paris ? Si le succès diplomatique est indiscutable, la lutte contre le réchauffement climatique semble avoir encore de beaux jours devant elle.

Il y a les images fortes de cette dernière journée. Laurent Fabius au bord des larmes au moment de présenter le projet d'accord. Le même Fabius, quelques heures plus tard, un maillet vert dans les mains : "On me dit qu'il faut que je tape avec le marteau. C'est un petit marteau, mais je pense qu'il peut faire de grandes choses." La standing ovation de plusieurs minutes au Bourget, Ban Ki-Moon et François Hollande debout, les bras levés, en signe de victoire et la Commission européenne qui estime que "un mois après les attentats, la France a uni le monde".

nouveau media

Adoption de l'accord de Paris (photo : Reuters)

Puis il y a ce texte de 39 pages, traduit dans six langues différentes, &agra...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.