Avant Macron à Whirlpool, Jospin face à l'ouvrier de Lu
souvenirs souvenirs

Avant Macron à Whirlpool, Jospin face à l'ouvrier de Lu

Politiques et ouvriers licenciés : rencontres à haut risque

Réservé à nos abonné.e.s
De même qu'avant Whirlpool, il y a eu Goodyear, Arcelor-Mittal, Michelin, (en tout, rien moins que

887 usines fermées depuis 2012), avant Macron, il y a eu Jospin et François Hollande. Eux aussi ont eu affaire à une foule d'ouvriers en colère contre la fermeture de leur usine, face aux caméras. Retour sur quelques scènes emblématiques de la coupure entre élite politique et monde du travail.

Pauvre Emmanuel Macron ! Doublé par Marine Le Pen sur le parking de l'usine Whirlpool, à Amiens, alors qu'il rencontrait avec l'intersyndicale dans une salle de la Chambre de commerce, il a touché du doigt formidable pouvoir des images télé : d'un côté, salle fermée, mine close ; de l'autre, Marine Le Pen embrassant les ouvriers en lutte. Mai...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Une seule jungle pour deux Tintins

Hugo et Lucas pistent Sarkozy à Calais

"Après Coup"

Nos invité.e.s, Charlotte Pouch, Guy-Patrick Sainderichin et Richard Copans reviennent sur le "non dialogue" de l'émission

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.