Leurs saintes colères
Les mots d'Anne-So
Les mots d'Anne-So
chronique

Leurs saintes colères

Réservé à nos abonné.e.s
Il y a des mots qui sont de saison ma bonne dame et s

i lundi nos médias n’avaient que la femme à la bouche, mardi la colère a soufflé dans les manchettes des journaux.

Agriculteurs, pêcheurs de requins-taupe, salariés de Total, travailleurs handicapés, généralistes, justice, profs, parents, pommes de terre : les encolérés se ramassaient à l’appel.

Quand on scrute les mots des médias, une telle déferlante force 12 ne passe pas inaperçue. Si les raisons de la colère sont aussi nombreuses qu’évidentes et bien souvent justifiées, en revanche leur emploi en masse par les médias me semble plutôt suspect. Car quand il s’agit d’illust...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

"Justice réparée" ? Dupond-Moretti s'en prend à "Nice-Matin"

Retour sur une expression qui a suscité la colère du monde judiciaire

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.