"Sale Juif" : la bataille de la 14e seconde
Le matinaute
Le matinaute
chronique

"Sale Juif" : la bataille de la 14e seconde

Réservé à nos abonné.e.s

Il y a les entendants et les non entendants. Ceux qui ont entendu "sale Juif" à la quatorzième seconde de la vidéo de Yahoo sur le déluge d'insultes qui a accueilli Alain Finkielkraut sur le parcours des Gilets jaunes, samedi à Paris, et ceux qui n'ont entendu que "sale sioniste de merde", "retourne à Tel Aviv", et autres (le détail des insultes est ici). Les entendants sont sûrs et certains d'avoir entendu. Les non-entendants sont non moins certains de n'avoir pas entendu. Est-ce un hasard si Benjamin Griveaux et Christophe Castaner sont sûrs d'avoir entendu ? Est-ce un hasard si Aude Lancelin est certaine de ne pas avoir entendu ? A-t-on le droit, un lundi matin, de rêver fugacement d'un monde où Aude Lancelin aurait entendu, tandis que B...

Il vous reste 81% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.