Finkielkraut insulté : déluge de condamnations... et réserves
article

Finkielkraut insulté : déluge de condamnations... et réserves

Réservé à nos abonné.e.s
Le parquet de Paris a ouvert une enquête, après les insultes et injures antisémites, dont a été victime le philosophe académicien Alain Finkielkraut, samedi 16 février, à Paris, en marge du 14 ème acte des Gilets jaunes. Réactions immédiates de nombreux internautes, personnalités politiques et médiatiques, entre condamnations fermes, récupérations politiques, amalgames et réserves pour certains.

"Sale sioniste de merde", "Barre-toi", "Haineux", "Bâtard", "Nique ta mère","La France elle est à nous", "Sale race", "Islamophobe de merde", "Raciste"... Ces injures proférées par plusieurs Gilets jaunes, témoignent de l'extrême violence qui s'est abattue sur le philosophe et académicien Alain Finkielkraut, violemment pris à partie samedi 16 février, en marge de l'acte 14. La scène s'est déroulée à l'angle d'une rue du  14 ème arrondissement de Paris comme on peut le voir dans une première vidéo publiée sur Twitter par le site Yahoo Actualité France.

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.