Les petits pois sont rouges (de colère)
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Les petits pois sont rouges (de colère)

Pris dans une nouvelle embuscade

dans la vallée d'Uzbeen, en Afghanistan, les soldats français ont abandonné deux missiles anti-char Milan aux mains des insurgés. C'était samedi dernier. Les radios ne l'annoncent que ce matin (et TF1 dès hier soir). Mais le matinaute en est averti depuis la veille: le blog de Jean-Dominique Merchet, spécialiste défense de Libé, donnait la nouvelle dès jeudi matin.

Et voilà que le matinaute apprend de la même oreille que le politicien autrichien Haider était bisexuel. La nouvelle, là encore, a mis trois jours à traverser le Rhin: Die Welt consacrait au sujet une page entière il y a trois jours, comme le signalait le vigilant Gilles Klein dès mardi soir. Que reste-t-il aux medias traditionnels ? La ratification, avec deux ou trois jours de retard, des informations que donnent les chevau-légers de la presse en ligne. Quelques vérifications, dans le meilleur des cas. Mais pas toujours.

La rapidité n'est pas le seul avantage des médias en ligne sur les mammouths des anciens médias. De nouvelles utilisations s'inventent sans cesse. Vous avez peut-être vu aux 20 Heures quelques images de juges en colère contre Dati, sur les marches de leurs Palais de Justice. Mais radios et télés ne nous font entendre, ne nous montrent, qu'une masse de juges-en-colère, indifférenciée. Pour entendre leurs voix, les voix intimes de ces hommes et de ces femmes que Nicolas Sarkozy comparait l'an dernier à des petits pois, pour pénétrer à l'intérieur de leurs âmes tourmentées, faites une expérience singulière: passez le temps nécessaire sur le fameux blog d'Eolas. 64 juges lui ont adressé des textes racontant leur quotidien, leurs états d'âme, leur solitude. Ces textes, il faut les lire tous, lentement, un par un., pour prendre la mesure de ce que ne pourront jamais la radio, ni la télévision.

Merchet et Eolas sont venus tous deux sur notre plateau cet été. C'est ici, et .

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.