Délinquants relâchés : polémique injustifiée ?
article

Délinquants relâchés : polémique injustifiée ?

Eolas dénonce le battage autour du fait-divers de Dreux

Réservé à nos abonné.e.s
Trois délinquants condamnés à des peines de prison ferme ont été relâchés ce week-end à Dreux (Eure-et-Loire) au motif que la prison était pleine... Une information révélée par le Figaro, reprise par les JT ce week-end. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls réagit pour soutenir la police, le ministère de la Justice est mis en cause. Mais pour le blogueur-avocat Eolas, les choses sont un peu plus compliquées : c'est une décision habituelle de la part du parquet, pas de quoi justifier un tel battage médiatique.
En plein début août, cette nouvelle anicroche police-justice avait des chances de ne pas passer inaperçue. Dans son édition de samedi, Le Figaro révèle un rapport d’un commandant de police d’Eure-et-Loire adressé à sa hiérarchie. Il y dénonce la remise en liberté de trois délinquants par un magistrat du parquet local au motif que la prison était pleine. Les trois délinquants, sous le coup de condamnations à des peines de prison ferme auraient dû être en train de purger ces peines, explique Le Figaro. Une fois retrouvés par la police, ils sont donc remis entre les mains de la Justice. Mais "au moment de l&...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.