Deux monstres potentiels
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Deux monstres potentiels

Réservé à nos abonné.e.s


Cette image de vitrine souillée, à Paris, en 2019, surgie hier sur les réseaux sociaux. Cette image immédiatement associée à une autre, par le compte Twitter de la LICRA. Et les accusations immédiates de fleurir contre les Gilets jaunes, avant que l'on apprenne que l'infâme graffiti a été apposé dans la nuit qui a précédé l'acte 13 du mouvement. Rien à voir, donc, avec les Gilets jaunes, qui d'ailleurs ne sont pas passés par ce quartier.

On me demande parfois, sur mon réseau social addictif préféré, si nous sommes tous victimes d'aveuglement collectif face au retour de l'antisémitisme en général, et celui des Gilets jaun...

Il vous reste 80% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.