Médiateur : des histoires de masques
La vie du site
La vie du site
chronique

Médiateur : des histoires de masques

Réservé à nos abonné.e.s
Sur le plateau d’Arrêt sur images, journalistes et invités sont souvent masqués… mais pas toujours. Nous avons utilisé des masques transparents, floqués de notre logo, ou chirurgicaux. Pourquoi ? Et d’ailleurs, comment fait-on dans la rédaction ?

C’est sans doute le sujet faisant l’objet du plus grand nombre de questions et de remarques depuis septembre, avec des interpellations et des remarques de nos abonnés dans les commentaires sous plusieurs émissions : quelle est notre pratique en matière de port du masque ? La réponse commence en mars 2020. La rédaction d’ASI a instantanément basculé dans un télétravail presque total, y compris pour nos émissions, réalisées sans contact physique entre présentateur et invités. En juin, la baisse de la circulation du virus et le déconfinement ont apporté une plus grande souplesse : les émissions de notre série d’été ont ainsi été filmées jusqu’à la mi-juillet sur le plateau, sans masques, tandis qu’au sein de la rédaction, l’équipe technique r...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Macron contre les chercheurs : la bataille des fact-checkeurs

De l'intérêt de lire avec attention les documents du Conseil scientifique

Les "vérités alternatives" du médecin de TF1 et LCI

Gérald Kierzek, de rassurant à rassuriste

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.