Nouvel an à Cologne : Bild s'en prend à la présidente des Verts...
article

Nouvel an à Cologne : Bild s'en prend à la présidente des Verts...

et défend la police

Réservé à nos abonné.e.s
A chaque Saint-Sylvestre sa polémique. En Allemagne, le terme "Nafri", utilisé par la police de Cologne pour désigner des hommes d'origine nord-africaine qu'ils étaient en train de contrôler, a été dénoncé par plusieurs personnalités publiques comme la preuve que la police faisait du profilage racial. Parmi les critiques : celles de la co-chef du parti des Verts allemand, Simone Peter. Pour avoir jugé l'emploi du terme "Nafri" "inacceptable", la représentante des Verts a été attaquée non seulement par des sites proches de l'extrême droite, mais aussi par des médias plus traditionnels, Bild en tête.

Nuit de la Saint-Sylvestre à Cologne, An 2. Après la polémique du Nouvel An 2016, où les médias allemands avaient mis plusieurs jours à relayer les centaines d'agressions de femmes par des hommes d'origine nord-africaine, voici la polémique de 2017. Elle tourne autour d'un tweet de la police de Cologne, dont 1 500 hommes avaient été déployés le soir du 31 décembre 2016. Dans ce tweet, les forces de l'ordre annonçaient être en train de contrôler quelques centaines de "Nafris", des personnes d'origine nord-africaine, près de la cathédrale. "A la gare centrale, plusieurs centaines de Nafris sont contrôlés. Infos &a...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.