Etiquetage aliments : Le Monde a testé les 5 Couleurs (mais n'a pas aimé)
Brève

Etiquetage aliments : Le Monde a testé les 5 Couleurs (mais n'a pas aimé)

Que valent vraiment les "5 Couleurs" sur les étiquettes alimentaires ? Les Décodeurs du Monde ont testé un nouveau système d'étiquetage nutritionnel baptisé "5 Couleurs". Ce système, qui donne des notes aux produits en fonction de leurs nutriments, est considéré comme le plus simple de quatre étiquetages aujourd'hui testés en supermarchés. Il est critiqué par les lobbys industriels et agroalimentaires comme "stigmatisant" pour les "bons produits du terroir" : le lobby agroalimentaire a même tenté de décrédibiliser une enquête de Cash Investigation sur le sujet. Mais cet étiquetage se voit, à l'inverse, accusé de ne pas être aussi complet que le disent ses défenseurs.
lemonde nutri-score

Un nouveau système d'étiquetage alimentaire, le système 5 Couleurs, qui se veut plus simple pour les consommateurs, pourrait être trop magnanime avec certains produits. C'est la conclusion d'un test mené par les Décodeurs du Monde, alors que soixante supermarchés prennent part depuis le 26 septembre à l'expérimentation controversée de quatre nouveaux systèmes d'étiquetage. Une expérimentation dans laquelle on trouve le système 5 Couleurs, aussi appelé Nutri-Score, régulièrement attaqué par le lobby des industries agro-alimentaires qui lui reproche d'être stigmatisant pour des produits "du terroir". C'est précisément ce système 5 Couleurs (qui fait une moyenne entre bons et mauvais nutriments pour attribuer à chaque produit une note) que les Décodeurs du Monde ont décidé d'appliquer à 33 000 produits alimentaires.

Qu'apprend-on dans cet article ? Que si le Nutri-Score est plus "lisible" que le système actuel, il manque tout de même des informations. En fait, le système 5 Couleurs ne prend pas en compte tous les éléments mauvais pour la santé. Certes, presque la moitié des aliments ont une mauvaise note nutritionnelle (D ou E). Mais, surprise, les plats préparés sont plutôt bien notés : plus de la moitié d'entre eux ont un bonne note (A ou B), et moins de 13% d'entre eux sont classés D ou E.

résultats nutri-score

Note des produits alimentaires, d'après les calculs du système Nutri-Score
Source : Le Monde

Les plats préparés, plutôt bons pour la santé ? Pas forcément. Les Décodeurs expliquent que dans le calcul des points entre bons et mauvais nutriments, le système Nutri-Score n'intègre pas toujours les "sucres cachés". Ces sucres sont pourtant mauvais pour la santé, et baisseraient donc la note des produits. Et le Monde a trouvé sur les étiquettes des sucres cachés dans plus de la moitié des plats préparés testés.

Autre problème : le Nutri-Score se concentre sur les nutriments (le gras, le sucre, le sel... donc ce que l'organisme absorbe), plutôt que sur les ingrédients (listés dans l'étiquette du produit). Et dans les ingrédients, on trouve les additifs... dont certains ont été classés comme "probablement cancérogène[s] pour l'homme", rappelle Le Monde. Des additifs mauvais pour la santé... qui ne sont donc pas intégrés aux calculs du Nutri-Score.

Une base de données collaborative

Rassembler les données nutritionnelles sur les 33 000 produits testés n'a pas été simple. Et c'est justement ce qu'explique un article du "data blog" du Monde, qui complète l'enquête. "Notre première idée a été d'extraire automatiquement les données présentes sur les principaux sites Internet des géants de la grande distribution", explique l'article. Problème : si ces bases de données sont accessibles à tous, le droit ne permet pas de les extraire pour les utiliser. Les Décodeurs se sont alors tournés vers une autre base de données, l'Open Food Facts, qui est, elle, collaborative.

L'occasion de relire notre article : Étiquetage alimentaire : l'industrie tente de décrédibiliser Cash Investigation

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.