Cahuzac : la Justice enquête-t-elle à basse intensité ?
enquête

Cahuzac : la Justice enquête-t-elle à basse intensité ?

"Un cadre procédural faible" (Eva Joly, 2010)

Réservé à nos abonné.e.s
Va-t-on enfin savoir qui de Jérôme Cahuzac ou de Mediapart dit vrai dans l'affaire du présumé compte suisse du ministre du budget ? En ouvrant une enquête préliminaire pour "blanchiment de fraude fiscale", la justice semble avoir donné un coup d'accélérateur dans une affaire où chaque camp ne lâche rien. Cahuzac a toujours fermement démenti ces accusations, Mediapart a toujours maintenu ses informations. Une seule question résume la controverse : la banque UBS sera-t-elle enfin contrainte de lever son secret bancaire ? Pas si sûr. Depuis 24 heures, des informations contradictoires circulent dans la presse quant à la suite de la procédure.



Un mois après les premières révélations de Mediapart sur l'existence supposée d'un compte suisse non déclaré ayant appartenu à Jérôme Cahuzac jusqu'en 2010, le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire pour "blanchiment de fraude fiscale". Une information accueillie "avec satisfaction" par Cahuzac d'après un communiqué du ministre qui précise que "cette démarche permettra, comme il l'a toujours affirmé, de démontrer sa complète innocence des accusations absurdes dont il fait l'objet". Mediapart, qui a signalé l'existence de cette enquête (lien payant), assure de ...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.