Qui sont les casseurs des manifs ? Comment sontt médiatisées (ou non) les violences policières ? Témoignages, enquête, émissions.

Publié le 27/10/2010  Alimenté le 12/10/2017
observatoire du par

Non iTélé, participer à une manif non déclarée n'est pas un délit !

Mots-clés : Cnews, Le Monde

La préfecture de police a-t-elle tenté de dissuader les lycéens de manifester ? Alertée par des appels sur les réseaux sociaux à bloquer des lycées et manifester sans autorisation contre les violences policières, la préfecture de police a tenu à rappeler, hier soir sur Twitter, que toute incitation ou participation à un regroupement non déclaré engageait la responsabilité juridique de ses manifestants. Une affirmation fausse, qu'iTELE a relayée à plusieurs reprises au cours de la matinée.



Participer à une manifestation sauvage peut-il entraîner les manifestants devant la justice ? D'après la préfecture de police, oui. Hier soir, un collectif d'extrême gauche, le Mouvement Inter Luttes Indépendant (Mili), a appelé les lycéens à bloquer leurs établissements et à manifester, sans autorisation, contre les violences policères -seize lycées parisiens ont été bloqués dans la matinée du 23 février. Une initiative en soutien à Théo, le jeune homme de 22 ans victime de viol présumé par un policier lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois, jeudi 2 février. Sur Twitter, la préfecture de police a souhaité les mettre en garde. "Toute incitation ou participation à un regroupement non déclaré engage votre responsabilité morale et juridique", assure cette dernière.

Que dit vraiment la loi ? D'après Les Décodeurs du Monde, si une manifestation se déroule sans déclaration préalable, la justice prévoit une sanction de "six mois d'emprisonnement et 7 500 euros d'amende". Toutefois, cette sanction ne s'applique pas à tous les manifestants : seule la responsabilité juridique des organisateurs est engagée. Qu'importe pour iTELE qui, ce jeudi matin, a répété plusieurs fois le message de la préfecture de police à l'antenne.

Nuance toutefois : dans leur article, les Décodeurs rappellent que les manifestants doivent respecter l'ordre de dispersion donné par les forces de l'ordre. S'ils ne le font pas après "deux sommations", les personnes visées encourent une peine d'un an...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

L'infiltration policière, des autonomes aux antifas

Comment j'ai connu "Y", bien avant le Quai de Valmy

chronique publié(e) le 10/10/2017 chez Georges

"142" pourrait être une ligne de bus ; ou une martingale pour décrocher le gros lot ; ou, encore, une énigme mathématique qu’il convient de résoudre en trouvant les nombres qui suivent. Rien de tout cela : "142" n’est que le nom de code d’un agent de la Direction du Renseignement de la ...

Manif travail : black blocs contre Gaspard Glanz

suivi publié(e) le 22/09/2017 par Juliette Gramaglia

Altercation entre membres des "black bloc" et le vidéaste et photographe Gaspard Glanz. Le fondateur de l'agence Taranis News, qui couvrait la manifestation contre la réforme du code du travail, jeudi 21 septembre, a été violemment pris à parti par plusieurs manifestants au visage masqué. L'...

Libé Désintox Rennes

Manifestation à Rennes : Libé désintoxe une tribune de Libé

(et vice-versa)

observatoire publié(e) le 21/06/2017 par Juliette Gramaglia

Bataille d'images sur une manif de Rennes. Une tribune parue dans Libération lundi 19 juin dénonce le procès pour "violence aggravée" qui s'ouvre ce 21 juin contre sept Rennais. Ils sont accusés d'avoir agressé deux policiers le 27 avril dernier lors d'une manifestation, poussant l'un d'eux à...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Théo : "La matraque télescopique, beaucoup de collègues l'ont demandée"

Je suis surpris de la surprise de Daniel Schneidermann quant à la pratique régulière de l'humiliation sexuelle lors des ...

Par TimoFox
le 18/02/2017

L'enfant, les casseurs et l'hôpital

Un point de vue sur lundi matin me paraît élever un peu la sale polémique là-dessus. Cortège séparé en trois ? Peu importe...

Par flog_the_frog
le 15/06/2016

"Un journaliste peut dire : «Je ne sais pas»."

J'interviens peu mais ça me saoule de voir beaucoup de rabats-joies après chaque émission hormis celles d'exceptions comme ...

Par benamad
le 22/10/2010
Tous les forums >