Qui sont les casseurs des manifs ? Comment sontt médiatisées (ou non) les violences policières ? Témoignages, enquête, émissions.

Publié le 27/10/2010  Alimenté le 12/10/2017
Le Parisien rectif
observatoire du par

Fillette "sauvée des flammes" à Bobigny : les réseaux sociaux rectifient la version policière

Une fillette sauvée d'une voiture en flammes par des CRS? Ce communiqué de la préfecture de police de Paris a été repris sans distance samedi soir par quelques médias, dont Le Parisien et Le Journal du Dimanche. Le "sauvetage" aurait eu lieu pendant une manifestation à Bobigny contre les violences policières. Ce rassemblement, en soutien au jeune Théo hospitalisé après avoir subi l'insertion d'une matraque télescopique dans l'anus lors d'une interpellation, a conduit samedi en fin de journée à des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants. Plusieurs voitures et poubelles ont été incendiées, et une petite fille a bien été extraite d'une voiture. Sauf que plusieurs témoins racontent sur Twitter que ce ne sont pas les CRS qui ont sorti l'enfant, mais un jeune manifestant. Depuis samedi soir, les médias ont multiplié les rectificatifs. Et la préfecture a salué l'action du jeune homme.

Vague de rectifications dans les médias, après un communiqué erroné de la préfecture de police. Dans un communiqué du samedi 11 février, la préfecture annonçait qu'au cours d'affrontements entre forces de l'ordre et manifestants à Bobigny, "des effectifs de police [avaient] dû intervenir pour porter secours à une jeune enfant se trouvant dans un véhicule en feu". Ces affrontements faisaient suite à un rassemblement pacifique devant le tribunal de grande instance de Bobigny, samedi après-midi, en soutien au jeune Théo hospitalisé. Ce dernier souffre d'une blessure à l'anus faisant suite à l'insertion présumée d'une matraque lors d'une interpellation à Aulnay-sous-Bois, le 2 février dernier. La manifestation à Bobigny contre les violences policières, a dégénéré samedi en fin de journée. Et c'est au cours de ces affrontements, émaillés de tirs de gaz lacrymogènes et de voitures et poubelles incendiées, qu'une petite fille aurait été tirée d'une voiture en feu par des membres des forces de l'ordre.

La déclaration de la préfecture de police a donné lieu, samedi soir, à plusieurs articles en ligne. "Une fillette de six ans sauvée des flammes par les CRS", titrait par exemple Le Parisien sans sourcer l'information dans son titre, à la différence du Journal du Dimanche (JDD): "Affaire Théo: selon les autorités, une fillette sauvée par les CRS en marge d'un rassemblement". Valeurs Actuelles n'a pas manqué de signaler l'affaire: "Émeutes à Bobigny: la police sauve une fillette...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

L'infiltration policière, des autonomes aux antifas

Comment j'ai connu "Y", bien avant le Quai de Valmy

chronique publié(e) le 10/10/2017 chez Georges

"142" pourrait être une ligne de bus ; ou une martingale pour décrocher le gros lot ; ou, encore, une énigme mathématique qu’il convient de résoudre en trouvant les nombres qui suivent. Rien de tout cela : "142" n’est que le nom de code d’un agent de la Direction du Renseignement de la ...

Manif travail : black blocs contre Gaspard Glanz

suivi publié(e) le 22/09/2017 par Juliette Gramaglia

Altercation entre membres des "black bloc" et le vidéaste et photographe Gaspard Glanz. Le fondateur de l'agence Taranis News, qui couvrait la manifestation contre la réforme du code du travail, jeudi 21 septembre, a été violemment pris à parti par plusieurs manifestants au visage masqué. L'...

Libé Désintox Rennes

Manifestation à Rennes : Libé désintoxe une tribune de Libé

(et vice-versa)

observatoire publié(e) le 21/06/2017 par Juliette Gramaglia

Bataille d'images sur une manif de Rennes. Une tribune parue dans Libération lundi 19 juin dénonce le procès pour "violence aggravée" qui s'ouvre ce 21 juin contre sept Rennais. Ils sont accusés d'avoir agressé deux policiers le 27 avril dernier lors d'une manifestation, poussant l'un d'eux à...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Théo : "La matraque télescopique, beaucoup de collègues l'ont demandée"

Je suis surpris de la surprise de Daniel Schneidermann quant à la pratique régulière de l'humiliation sexuelle lors des ...

Par TimoFox
le 18/02/2017

L'enfant, les casseurs et l'hôpital

Un point de vue sur lundi matin me paraît élever un peu la sale polémique là-dessus. Cortège séparé en trois ? Peu importe...

Par flog_the_frog
le 15/06/2016

"Un journaliste peut dire : «Je ne sais pas»."

J'interviens peu mais ça me saoule de voir beaucoup de rabats-joies après chaque émission hormis celles d'exceptions comme ...

Par benamad
le 22/10/2010
Tous les forums >