A la télé bien entendu, mais aussi dans la presse écrite (magazines d'information, magazines féminins, ou quotidiens) : partout, les annonceurs tentent de brouiller les repères entre la pub et le "rédactionnel". Et toutes les ruses sont bonnes !

Publié le 07/05/2008  Alimenté le 05/12/2017
nouveau media
observatoire du par

Une "publi-exposition" Vuitton dénoncée dans une tribune du Monde...

... après de la publicité cachée pour Vuitton dans Le Monde

Faites ce que je dis, faites pas ce que je fais ? Une tribune publiée hier dans Le Monde dénonce une "exposition publicitaire qui ne dit pas son nom" sur Louis Vuitton au Grand Palais. Exposition qui présente une histoire de la marque de luxe expurgée de ses aspects les plus génants, comme sa proximité avec le régime de Vichy. Mais Le Monde oublie de préciser que le mois dernier, @si découvrait qu'un supplément du journal avait été commandé et payé par Louis Vuitton... sans que ce ne soit précisé.

Après le publi-rédactionnel, la publi-exposition. Actuellement au Grand Palais deux affiches géantes indiquent les expositions du moment : "Picasso.mania" et "Volez, Voguez, Voyagez – Louis Vuitton", notait hier le fondateur du site "d’info citoyenne sur les musées", Louvre pour tous, Bernard Hasquenoph dans une tribune publiée par Le Monde. Aucune différence à part le thème, a priori, puisque la promotion, ou la mise en scène des expos sont à peu près similaires. Mais la première est payante (14€), alors que la seconde est gratuite. Et pour cause : "Un fossé invisible les sépare. La première [Picasso] est organisée par l’établissement public gestionnaire des lieux, la Réunion des musées nationaux-Grand Palais, la seconde par une entreprise privée, la marque Louis Vuitton, propriété du groupe LVMH. Pour cette dernière, il s’agit en fait d’une location d’espaces, ce que le public ignore."

/media/breve/s197/id19617/original.87239.jpg

Sur le site du Grand Palais, rien ne distingue la publi-expo Vuitton (en bas à gauche) des autres

Et pour Hasquenoph ça change tout, puisque "sous couvert de raconter "l’aventure de la Maison Louis Vuitton, de 1854 à aujourd’hui", [l'expo] masque une opération de communication à visée commerciale". Ainsi, le "conte de fée" raconté par le Grand Palais gomme tous les aspects les plus gênants de l’histoire du groupe de luxe. "L’exposition s’offre comme une ode à la famille Vuitton sur plusieurs générations, ce qui ne manque pas de sel quand l’on sait comment Bernard Arnault, en génial...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

carte AC Origins

Egypte antique : Historia offre une pub gratuite à Ubisoft

100 pages pour la sortie d'Assassin's Creed Origins

enquête publié(e) le 05/12/2017 par Juliette Gramaglia

Ils ont remis le couvert. Après les numéros spéciaux sur Assassin's Creed Black Flag, Assassin's Creed Unity et Assassin's Creed Syndicate, le magazine Historiapublie un numéro spécial sur l’Égypte antique, en partenariat avec Ubisoft. Le tout pour fêter la sortie du dernier jeu de la ...

nouveau media

Les journalistes du Parisien refusent un label "Le Parisien" pour les marques

enquête publié(e) le 30/11/2017 par Capucine Truong

Et un projet de partenariat abandonné ! La rédaction du supplément du Parisien, le Parisien-Aujourd'hui en France Week-end , a voté il y a deux semaines une motion pour protester contre un partenariat avec un sondeur, visant (au terme d'un sondage sur "les marques préférées des Français") à...

Candia s'offre une émission entière de "La maison des maternelles" (France 5)

"C'est une émission un petit peu spéciale aujourd'hui..."

enquête publié(e) le 06/11/2017 par Hélène Assekour

Près d'une heure de publi-reportage sur le site de France Télévisions. La marque de lait Candia s'est offert les services de La maison des maternelles pour promouvoir le lait de croissance, à grands renforts de reportages laudatifs, experts sur mesure et placements de produits. Sans clairement ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

C'est l'érection qui vient

En même temps ,c'est de la pub pour les vices.

Par Fandasi pour clavier
le 08/09/2011

Quand Badinter part en campagne contre l'allaitement et les couches lavables

Bonjour. En tant qu'utilisatrice moi même de couches lavables, et cuisinant ce que mange mon petit bout après l'avoir ...

Par Cécile Fruchon
le 17/02/2010

Chassée de 20 h 30, la pub pourrait rentrer...par les séries

Ça alors, "on en a rêvé.."... Bel article Justine, quel gros boulot buvez éliminez vous avez accompli en vous farcissant ...

Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)
le 19/01/2009
Tous les forums >