Citer une marque est un des grands tabous des médias, et particulièrement de la télé, tout à la crainte de fâcher les annonceurs. Annonceurs, qui sont le vrai pouvoir des medias, comme en témoigne le traitement multimedia révérentiel de Bernard Arnault, un des premiers annonceurs français

Publié le 27/02/2010  Alimenté le 25/05/2017
Vuitton
enquête du par

Fondation Louis Vuitton : quand LVMH s'offre des grandes plumes du "Monde"

Un an plus tard, une mystérieuse interview (suisse) mise au pilon

Une "chrysalide" qui attire des "stars mondiales", qui est "célébrée" dans plusieurs expos et dont la directrice est "admirée et respectée" ? Le cahier spécial Fondation Louis Vuitton, publié dans Le Monde du 18 octobre 2014, le week-end de l’inauguration du bâtiment, manquait déjà de nuances. Alors quand un an plus tard, le Canard enchaîné découvre une improbable interview d’un journaliste du Monde, qui affirme que le supplément était commandé et payé par LVMH, le palmipède s’interroge sur "l’indépendance de la presse". Mais n’espérez pas lire cette interview en achetant le journal étudiant suisse dans lequel elle est parue : il est depuis passé au pilon. Heureusement, @si en a déniché une copie. Alors publicité (cachée) ou pas ? Au Monde, on préfère parler de "partenariat"... rémunéré.

Accrochez-vous : une revue étudiante d’art suisse, citée dans le Canard enchaîné, à propos d’un supplément du Monde. Le Canard de cette semaine est revenu sur quatre pages, publiées le 18 octobre 2014, dans l’édition du week-end du Monde. Un "cahier spécial" culture entièrement consacré à la Fondation Louis Vuitton (dédiée au mécénat dans le domaine de l’art), le week-end de l’inauguration de son bâtiment dans le bois de Boulogne.

Quatre pages qui ressembleraient presque à du publirédactionnel tant dans la présentation (chaque page est siglée "Fondation Louis Vuitton" en en-tête) que dans le texte. Chacun des articles, signés de grandes plumes du quotidien comme Harry Bellet, Philippe Dagen, ou Frédéric Edelmann, salue tantôt l’architecture, tantôt les choix artistiques de la Fondation, avec une emphase dans les chapeaux et inter-titres. "En 2005, tous les problèmes techniques étaient résolus, et c'est alors seulement que nous avons présenté le projet au maire de Paris, Bertrand Delanoë. Il a été tout de suite emballé", peut-on lire en gras sur la première page. La page suivante, le lecteur apprend que cette architecture telle une "immense chrysalide" est "célébrée" dans plusieurs expositions. Quelques lignes plus tôt, on apprend dans un portrait sans concession que la directrice artistique de la Fondation, Suzanne Pagé, est "admirée, respectée, redoutée par ses pairs et collaborateurs". Bref, qu’elle fait "autorité".

Pas un mot en revanche sur les déboires judiciaires...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Hanouna

Hanouna : Canal suspend les pubs

suivi publié(e) le 25/05/2017 par la rédaction

Privé de pub… pour le moment. Suite au canular homophobe de Cyril Hanouna lors de son émission Radio Baba diffusée le jeudi 18 mai, les annonceurs présents ce soir-là ont préféré, les uns après les autres, boycotter l’émission quotidienne de l’animateur, Touche pas mon poste (TPMP), ...

Decathlon Hanouna

Hanouna : des annonceurs boycottent TPMP

suivi publié(e) le 23/05/2017 par la rédaction

Boycott grandissant pour Touche pas à mon poste. Après le "canular" homophobe exécuté par Hanouna le 18 mai, dénoncé par plusieurs associations anti-homophobie et signalé plus de 20 000 fois au CSA, plusieurs annonceurs ont décidé de ne plus diffuser de publicités pendant l'émission phare...

nouveau media

Morandini sur iTELE : et si les annonceurs faisaient plier Bolloré ?

Axa et Banque Populaire ne veulent plus apparaître aux côtés de l'animateur

observatoire publié(e) le 19/10/2016 par Robin Andraca

C'est peut-être l'un des rebondissements les plus inattendus du feuilleton opposant Bolloré à la rédaction d'iTELE, qui a voté ce 19 octobre une troisième journée de grève consécutive : plusieurs annonceurs, et non des moindres, ont annoncé publiquement ne plus vouloir être associés à ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Merci patron", le film qui ridiculise Bernard Arnault, gros annonceur français

Avis à la population @sinaute : Pensez à cliquer sur la pastille verte pour rendre l'article visible par tous et à mettre ...

Par asinus erectus
le 18/02/2016

Bernard Arnault et "l'oiseau de verre" du Bois de Boulogne

Je me demande si on ne prend pas le problème à l'envers. Tous les projets sont maintenant contestés et la loi le permet, c'...

Par Specialk
le 05/10/2014

Viande avariée : la vidéo que deux millions de personnes ont vue...

Bonjour... En tant qu'ancien chef de rayon charcuterie dans une grande enseigne, le commentaire ci dessous ne peut bien sur ...

Par FD
le 26/03/2008
Tous les forums >